Potions

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

En avant.

Qui traite ma fiancée de banane banale ?!
Sinon *tousse* au secours! Aidez-moi!



Jaime se remit de ses émotions. En regardant son mouchoir, il crut remarquer que son nez allait mieux. Bon, finalement, ce n'était pas aussi catastrophique qu'il le pensait. S'il avait un miroir sous la main, il pourrait même finir de se nettoyer comme il faut et il n'y aurait plus trace de l'incident.

Sans trop répondre, il laissa les filles babiller gaiement alors qu'il terminait de se nettoyer comme il pouvait au vu des circonstances. Cependant, alors qu'il n'avait rien fait de spécial - il restait resté calme, posé, tout juste poli - voilà que l'une des filles lui fit une scène digne des grands films romantique. Genou au sol, et tenant dans ses mains une petite boite contenant un anneau d'or - ici de l'encre d'or - elle lui demanda d'accepter son cadeau. Cependant, Jaime avait une étrange impression: celui de ce condamner à être pendu si jamais il acceptait. 

Seulement voilà, s'il refusait son cadeau, il craignait qu'elle puisse se mettre en colère et cherche à ce venger! Les filles sont connues pour cela: rancunière et cruelle quand elles le veulent vraiment. Pire encore, elle avait déjà prouvé son excentricité et sa force - le coup de porte était encore fraîche sur son visage. Alors Jaime intimidé et terrifié par elle accepta de se condamner lui-même en prenant son cadeau. 

Lorsqu'il referma sa main sur le petit pot d'encre, la jeune fille s'enflamma et commença à danser autour de lui. Voilà! Ils n'étaient plus dans un cachot pour apprendre à faire des potions, ils étaient maintenant dans une contré sauvage et une cannibale dansait autour de lui dans une cérémonie préparatoire où lui serait son dessert. Jaime chercha des yeux une échappatoire, mais il n'y avait rien pour le sauver! Il allait être cuisiné!

Par chance, son compagnon de maison proposa de gagner leur place étant donné que le cours allait bientôt commencé. Oui! Jaime se précipita derrière l'autre garçon et se cacha derrière - le plus loin possible que la politesse l'autorisait et marmonna un :

« Bonne idée, vient, la place à côté de moi est libre. »

Fuir, se cacher et... trouver une solution pour que cette fille trouve un autre garçon de son goût.

Tête basse, il garda dans ses mains jointe son précieux petit cadeau d'or. Au moins, il pourrait suivre le cours et prendre des notes. Sinon, il aurait eu le choix de manquer le début de la classe ou de ne pas pouvoir prendre des notes... Dans sa main, il tenait aussi le mouchoir de la fille qui était tâché de sang. Que cette journée commençait très bizarrement.

Il tourna la tête pour chercher les filles, surtout celle qui avait dansé et chanté autour de lui qu'il allait être son mari - une vrai mante religieuse celle-là! En même temps, Jaime ne pouvait pas croire qu'elle avait des intentions aussi hostiles à son endroit alors.... il... lui lança, comme ça:

« Merci pour l'encre. C'est très gentil à toi de me la donner. Et aussi merci pour le mouchoir et l'eau et... » 

Bon il allait quand même pas la remercier de l'avoir jeter par terre....

«Life is like a chocolate's box»

En avant.

- C'est une boisson à base de pommes non alcoolisé.., c'est plutôt pas banal d'aimer ca.

Ely vit le sourire du jeune garçon et lui rendit. Il avait dit ces mots sur le ton de la confidence ce qui rendit un peu de confiance à la jeune fille qui se redressa. Elle remarqua alors que Ritcha n'avait même pas fait attention à sa question car elle continuait à danser autour de Jaime en mode danse rituel indienne. 

- Je sais pas pour vous mais je pense qu'il faudrait s'installer, non?

- Bonne idée, vient, la place à côté de moi est libre.

- Oui, vous avez surement raison, le professeur devrait arriver d'une minute à l'autre et ça serait vraiment une mauvaise chose que de se faire punir dès notre premier cours de potion. 

Elyn regarda alors ses trois nouveaux camarades, avant de repositionner son sac sur son épaule et de leur sourire. Ritcha avait arrêté de tourner autour de Jaime et les deux garçons se tournaient déjà pour faire leur entrer dans la classe. La jeune fille fit alors un pas en avant pour les suivre. La grosse porte de bois était déjà ouverte sur la grande salle de cours. Les paillasses étaient disposés les unes derrière les autres sur trois rangs et deux élèves pouvaient s'assoir à chacune d'elles. 
Au fond de la salle, une armoire vitrée renfermée une cinquantaine de gros livre et de chaque côté de celle-ci deux autres paillasses ou des chaudrons dégageaient déjà de la fumée. 
La jeune fille vit alors Jonathan s'assoir au côté de Jaime qui lui avait l'air en grande réflexion, mais alors qu'elle se dirigeait à la paillasse juste derrière eux, elle vit Jaime se pencher au passage de Ritcha vers celle-ci. 

- Merci pour l'encre. C'est très gentil à toi de me la donner. Et aussi merci pour le mouchoir et l'eau et... 

Il ne termina pas sa phrase et Elyn fit un sourire de compréhension avant de faire un signe à la griffonne et de lui montrer la place à ses côtés. 

- Viens t'assoir avec moi, il n'y a plus beaucoup de place libre et on sera juste derrière les garçons. 

Elyn Mary Dodson - Sang pur - Serdaigle
"Rien ne se perd, tout se transforme" Lavoisier
  Retour   Répondre