Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour
Pas d’avatar
Shanti Sadhan  

 Saison 4  - Gryffondor vs Serdaigle

Shanti commençait sérieusement à en avoir marre d’elle-même. Elle enchainait catastrophe sur catastrophe et un penalty venait d’être offert aux bleus à cause d’elle. Cependant, étant la gardienne, elle avait une chance de se rattraper et devait donc assurer.

Ses pensées divergèrent vers d’autres sujets, pourtant, malgré elle. Elle ne pouvait s’empêcher d’y penser, encore, et encore, à la réaction de sa mère. Ses parents n’avaient absolument rien contre le Quidditch, au contraire, son père adorait ce sport et avait transmis sa passion a ses deux enfants. Cependant, avec son vertige, jamais Shanti n’avait osé monter sur un balai. Mais récemment, elle avait réussi à le vaincre et c’était pour cela qu’elle s’était engageait comme remplaçante, afin de rendre service à sa maison, qui peinait à en trouver. Néanmoins, avec sa « maladie », il ne lui était pas conseillé de pratiquer ce genre de sport. Et depuis le début du match, elle vivait dans l’angoisse de tomber dans les pommes.

La jeune fille soupira et se secoua les esprits. Elle devait se ressaisir. Elle ne tomberait pas dans les pommes ! Non ! Et si jamais c’était le cas… Elle ne pourrait s’en prendre qu’à elle-même… En voyant Lexie se positionner devant les buts des rouges, prête à tirer, elle ferma les yeux quelques petites secondes puis les rouvrit, une expression déterminée et sans peur sur le visage. Elle n’était peut-être pas la joueuse la plus douée mais peu importe. Elle ferait tout ce qui était en son possible pour que les Gryffondor soient ceux qui remporteraient ce match. Après tout, ils se devaient d’être digne de la précédente équipe, n’est-ce pas ?

Action : Arrêter le tir

 Saison 4  - Gryffondor vs Serdaigle

Image
Le vif d'or vient d'apparaître pour 15 minutes dans le rond central. HAMILTON et FITZGERALD peuvent tenter de l'attraper.

 Saison 4  - Gryffondor vs Serdaigle

Encore raté, raté. Non mais quelle poisse ! Elesya était sur le point de s'en tirer les cheveux. Elle avait été une nouvelle fois devancée par Fitzgérald. La Gryffondor en devenait presque rouge de colère. Il fallait qu'elle se ressaisisse et vite. Raison pour laquelle, elle essayait de se calmer. Pour cela, elle s'était arrêtée, car après tout, la Rouge et Or ne voulait pas se blesser par inadvertance juste parce qu'elle était vexée d'avoir une nouvelle fois loupé son coup. Elle ne put s'empêcher de regarder Alix le regard plein de haine et elle se surprit d'elle-même en laissant clairement échapper ses propres pensées : « Non mais elle peut pas se prendre un cognard bien placé ? Il faut que je m'en débarrasse sérieusement » dit-elle tout en se parlant à elle-même et en grommelant dans sa barbe quelques atrocités à l'égard de l'adversaire. Pour couronner le tout, le temps n'arrangeait pas son humeur, la pluie était de plus en plus forte, le tonnerre et les éclairs commençaient à surgir de nulle part. Il manquait plus qu'elle finisse électrocuté tient. L'héritière Hamilton serrait les dents et elle tentait avec difficulté de se contenir. Pendant ce temps, le match battait son plein. Malheureusement pour eux, Nora était sortie et elle avait donc laissé sa place à Esmée, espérons qu'avec ce premier changement que les Griffes Ardentes et un peu plus de chance pour la suite du match. De l'autre côté, Tyr avait réussi à stopper le premier tir au but du match, il devait non seulement être content d'avoir touché pour la première fois le souaffle, mais il devait également être fière d'être parvenu à l'arrêter. Au moins, lui il avait réussi l'une de ses actions, pas comme elle. Complètement déprimée, la Gryffondor n'eut pas d'autres choix que d'arrêter de se morfondre sur son propre sort. En effet, à peine avait-il arrêté le souaffle qui le lui renvoya. Par conséquent, elle n'eut d'autres choix que de se surpasser pour le récupérer. À peine croyait-elle l'avoir entre les mains, qu'il fut intercepter par la poursuiveuse des éclairs. À cette vue, Elesya ne put s'empêcher de rager intérieurement. Vexée, elle partit automatiquement à la recherche d'un viffet ou du vif d'or.
Pendant son vol plus ou moins stationnaire, la Gryffondor se parlait à elle-même. Jusqu'à ce qu'elle entende un battement d'aile. Non loin d'elle, elle le vit, le viffet rouge était en train de la narguer. Ni une, ni deux, elle partit à sa poursuite. Cette fois-ci elle n'avait plus qu'à prier pour parvenir à s'en saisir. Pour le moment, elle avait pris l'avantage, la finisseuse adverse était plus ou moins loin d'elle. Le viffet semblait quant à lui légèrement ralentit, peut-être que cette fois-ci la chance était de son côté ? Quand bien même, il lui restait toujours une dernière option si elle ne parvenait pas à l'attraper, ne voulant pas être de nouveau sujette à un échec, elle s'efforça donc d'utiliser cette ultime option qui s'offrait à elle.


Action : coup spécial « force de la chance »

Finisseuse des Griffes Ardentes.
Gryffondor du mois de Juillet 2016.
Membre de la L.A.C

 Saison 4  - Gryffondor vs Serdaigle

Par rapport à ce début de match, je considérais donc que je m’intégrais relativement bien à l’équipe. J’étais toute nouvelle chez les Serdaigles, pourtant, tout le monde m’encourageait. Cela me motivait à donner encore davantage de mes forces pour mon équipe. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas ressentit un engouement aussi important. Depuis que j’étais dans l’équipe, j’avais l’impression d’être sur un petit nuage. Bien au sec. Bien au chaud. Quelque chose de vraiment agréable. C’était assez loin de ce que le monde réel me disait. Avec le temps horrible que nous avions aujourd’hui pour le match, j’étais loin d’avoir chaud. J’étais également à des années lumières de me sentir au sec. La pluie avait totalement imprégné ma tenue. Par chance, j’avais l’impression que cela ne passait pas encore au travers. Mais l’ensemble me frigorifiait. Et puis je dois dire que je n’aime pas vraiment les temps orageux. J’ai toujours peur qu’un éclair vienne me foudroyer et m’envoyer m’écraser au sol à des dizaines de mètres plus bas. Je tentais de me convaincre que quelqu’un parviendrait bien à faire ralentir ma chute, mais bon, cela ne fonctionnait pas vraiment. Les seules parties de mon corps qui n’étaient pas totalement frigorifiés et détrempés, c’était mes pieds et mes mains. Pour les premiers, heureusement, sinon le lendemain je serais malade à coup sûr. Pour les seconds, c’était quand même bien pratique d’avoir des gants bien épais me permettant de les réchauffer afin qu’ils soient toujours prêt à réceptionner le souaffle ou à se refermer sur un viffet coloré ou encore sur le fameux vif d’or.

Action : Capturer le vif

 Saison 4  - Gryffondor vs Serdaigle

Image
FITZGERALD s'empare du vif d'or ! A sa première tentative ! C'est incroyable ! Les Éclairs gaaaaaagnent !
  Retour