Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 4  - Poufsouffle vs Serdaigle

Malgré le froid, le stress, la pression des centaines d'élèves qui le regardaient et en particulier des Poufsouffle qui se demandaient sûrement si ils avaient bien fait d'inclure son nom dans la chanson qu'ils avaient composés, Paul parvint à lancer le souafle correctement vers Echoe, qui était alors prête à tirer ! Le troisième année poussa un soupir de soulagement couvert par les exclamations des supporters des Frelons. Avant de pousser ce qui ressemblait à un soupir de soulagement, mais ce qui s'avérait en vérité être un souffle coupé pour cause de cognard dans le ventre. La balle en plomb meurtrière et malheureusement douée d'une conscience venait d'être déviée par Speculus, le nouveau capitaine de l'équipe de Serdaigle. Paul aurait pu dire de lui qu'il en avait dans le ventre, si lui-même n'était pas concentré ou plutôt crispé sur la douleur qu'il avait... dans le ventre, justement. Il était dans une position ridicule, plié sur son balai, les deux mains plaquées sur son ventre douloureux après le choc, et il trouvait encore la force de faire des mauvais jeux de mots ? Il se demanda également pourquoi, à chaque fois qu'une de ses actions réussissait, il finissait par se prendre un cognard, être sonné, ou faire une collision avec un autre joueur. Si c'était toujours ce qui lui arrivait, il préférait presque rater ses tentatives. Mais la loi de Murphy le rattraperait, et cette fois il se mettrait enfin à toutes les réussir (et à prolonger la malédiction des collisions.

Il entendit, malgré le fait qu'il soit au bord de l'agonie (et de l'exagération), des exclamations folles venant des rangs des supporters des Frelons, et relevant ses yeux, il vit qu'Elina avait capturé le viffet bleu ET que Echoe avait réussi son tir. Est-ce qu'elle en avait déjà raté un ? Paul fouilla dans sa mémoire, mais il ne trouva pas de souvenir où Echoe avait échoué un but. Décidément, elle était vraiment incroyable, surtout à son âge... Paul était toujours impressionné par sa capitaine. Peu à peu, la douleur disparut et Paul retrouva sa place de spectateur (mais en un peu moins inactif). La situation s'était largement améliorée pour l'équipe de Poufsouffle, qui menait avec cinquante bons points d'avance, et Ambre venait de cogner une nouvelle fois Speculus. Pas de doute, le pauvre première année devait avoir du mal à tenir sur son balai après tous ces cognards. Paul aurait eu pitié pour lui si il n'était pas froid et cruel lui-même.

Il ne restait plus que Lexie Campbell, qui tenait le souafle. Elle était seule, contre tous. Plus pour longtemps, car Paul se sentait d'humeur... insulteuse. Ou n'importe quel mot qui peut signifier qu'il avait envie de faire une petite déstabilisation. Ambre avait envoyé le cognard pour achever Speculus, mais avant même que le résultat de ce cognement ne soit indiqué par un potentiel bruit sourd, voire une exclamation de douleur, Paul cria à Lexie :
"Oh, tiens, bonjour Lexie ! Je ne t'avais pas vu ! Il faut dire, vu le nombre abyssal d'actions que tu as réussies, c'est pas étonnant... Il faudrait commencer à jouer, non ?". Il se sentait mal pour Lexie, il l'aimait bien. Mais il fallait choisir entre la camaraderie et la victoire, et Paul avait fait son choix.

Action : déstabiliser Campbell (thème : implication dans le match).

 Saison 4  - Poufsouffle vs Serdaigle

Echoe serra le poing de joie quand le souafle traversa l'anneau, le seul, que le gardien n'avait pas protégé. Elle avait mis son premier but du match. La pression sur ses épaules se dissipa légèrement. Le match précédent n'était peut-être pas qu'un coup de chance après tout. Elle avait probablement sa place dans l'équipe. Peut-être qu'il était là son talent.

Athena était la reine du piano, et bientôt de la contrebasse, ses parents étaient tous deux, deux personnalités scientifiques reconnues et elle c'était le sport. Elle trouvait qu'il y avait un certain sens, une certaine poésie à ce que chacun d'eux aient leur domaine de prédilection. Ce n'était pas pour autant qu'elle était nulle à l'école. Jamais ses parents, même dans cette période où l'ignorer semblait être la règle, ne lui auraient permis d'avoir de mauvaises notes. Elle s'en sortait bien, même si elle n'allait jamais démontrer de nouveaux théorèmes comme son père. Elle savait aussi jouer du violon. Un peu. Ridiculeusement en comparaison des prouesses musicales de sa soeur, mais elle n'était pas inconnu de l'art, non plus.
Eux, pourtant, ne connaissaient rien au Quidditch. N'aimaient pas quand plus jeune, elle passait du temps sur un balai, au lieu de pratiquer la gymnastique. "Tu pourrais être excellente Echoe si tu y mettais du tien" on lui avait toujours dit. Elle avait choisi sa voie. Ou plutôt, comme la baguette choisissait le sorcier, le Quidditch avait choisi Echoe. Elle espérait que ses parents soient au courant de sa contribution dans l'équipe.

Gonflée par l'adrénaline, Echoe se repositonna pour essayer de récupérer la balle précieuse. Elle remarqua le petit signe d'Ambre et lui sourit rapidement avant de se reconcentrer sur le jeu. Echoe avait bien remarqué le changement de certains joueurs, mais elle n'y faisait pas particulièrement attention. Elle essayait seulement de voir à qui Lexie pouvait bien faire la passe. Elle se tourna vers son gardien, et Echoe perçut bien le signe de tête. Plus évident, ce n'était pas possible. Elle espérait ne pas être si transparente. Quoiqu'il en soit, elle se déplaça entre les deux. Juste sous la gardienne qu'elle venait tout juste de battre en duel. Elle espérait aussi que par conséquent, son moral soit dans ses chaussettes, ou pire, à terre sur le sol. Ce n'était pas forcément très gentil, mais c'était le jeu. Echoe voulait gagner. Elle devait faire ce qu'elle devait faire. Et dans ce cas, elle devait voler le souafle. Elle s'aggripa à son balai quand le souafle quitta la main de Lexie et elle tendit le bras dans l'espoir de l'attraper.


Action : Voler le souafle [3-4]
Cible si réussite : Elina Montmort

› Capitaine de l'équipe des Frelons - Poursuiveuse.
› Elève du mois de Juillet 2016.
Le souffle des Poufsouffle, jamais ne s'étouffe !
Couleur : #FFF060

 Saison 4  - Poufsouffle vs Serdaigle

La balle folle fila directement vers le capitaine des Eclairs, au plus grand plaisir de la quatrième année, qui arriva enfin, non sans mal il faut bien l’avouer, à sortir Speculus. Cela lui procura un profond sentiment de satisfaction. Même si dans la situation présente, ce sentiment ne collait pas vraiment au reste de l’équipe des Frelons. En effet, Paul essaya de déstabiliser un joueur adverse, la rouquine n’avait pas vu de qui il s’agissait, et d’après le commentateur, cela se solda par un échec. Echoe quant à elle, loupa sa tentative de vol sur le souafle et termina dans le décor, complètement déséquilibrée. Les joueurs de Serdaigle gagnaient du terrain. Apparemment ils étaient bien décidés à se venger du but mis par la capitaine des Frelons de Poufsouffle.

Ce match commençait à devenir vraiment de plus en plus intéressant, et cela faisait vraiment plaisir à la quatrième année. Son regard se posa rapidement sur les tribunes, d’où les éclats de voix des Poufsouffle étaient les plus imposants : elle entendait une sorte de chanson, d’hymne, à la gloire des Frelons, voués à les encourager. Cette vue la fit sourire. Au moins, les Frelons étaient bien soutenus. Mais il ne fallait pas qu’elle se détourne de ses priorités, à savoir trouver le cognard et faire ce qu’elle avait à faire avec, c’est-à-dire cogner. Facile. C’est une batteuse qui pris la place de Speculus, la quatrième année ne la reconnaissait pas, c’était probablement son premier ou son deuxième match, tout au plus. Mais qu’importe, cela n’allait rien changer. Elle trouva rapidement le cognard, le rattrapa et frappa de toute ses forces en direction de la finisseuse de l’équipe de Serdaigle. Cela faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas visé, cela commençait à lui manquer. Il ne fallait surtout pas changer de si bonnes habitudes… N’est-ce pas ?


*******************************************
Action : Cogner Lynch
Série : [ 4;5;6 ]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Saison 4  - Poufsouffle vs Serdaigle

Rosalys avait laissé la balle rentrer dans un des grands cercles. Elle n'avait pas réussi à arrêter ce souafle. Cela la rendait folle. Folle et honteuse. Son équipe se donnait à fond et elle, qu'est ce qu'elle faisait ?! Elle laissait le souafle rentrer dans un des cercles et de ce fait, gagner un point pour les Frelons. Cela minait le moral de cette pauvre et chère gardienne. C'est alors que la préfète vit Doris et Peter descendre vers les bancs tandis que Katy et Solaris montaient sur leur balai respectifs. L'équipe changeait de nouveau. En se comptant dedans, la fillette se rendit compte qu'il ne restait plus qu'un remplacement. La blondinette se mordit la lèvre. Les Frelons étaient des adverses coriaces et les Éclairs se trouvaient dans une fâcheuse position. Il fallait que cela change. Au loin, la Serdaigle entendit vaguement Lexie, son amie, encourager leur équipe. Elles n'avaient pas le droit à l'erreur. Miss Holloway leur en voudrait si l'équipe revenait sans la coupe. l'équipe des aiglons ne pouvait laisser les blaireaux gagner. Il en allait contre leurs principes. De son balai, Rosalys laissa errer ses yeux de jade sur la foule en délire dans les tribunes. On ne sait comment, la préfète réussit à distinguer Kaya et James dans le lot. La fillette ne voulait pas les décevoir. Elle les aimait trop pour cela. C'est pourquoi, lorsque Lexie attrapa le souafle et qu'elle lui fit un signe de tête discret, la blondinette hocha la tête. Elle était prête à recevoir le souafle. Lexie lui lança donc et la fillette l'attrapa sans grandes difficultés. Il était maintenant grand temps que Rosalys se mette en mouvement. Bien sûr, elle ne pourrait pas voler elle-même vers le buts ennemis mais elle espérait que Lexie ou Solaris le fasse pour elle. C'était son unique souhait. La petite gardienne se concentra donc sur la poursuiveuse de l'équipe et lança le souafle de toutes ses forces dans sa direction.

Action :
Relancer
Cible si réussite : Lexie Campbell
Série : [1-2-3]

Code couleur : #002E9A
Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys
Adieu mes amis <3
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 4  - Poufsouffle vs Serdaigle

Quand on y réfléchissait un peu, le Quidditch, c'était un peu comme la cuisine... Non, en vérité, il n'y avait pas beaucoup de rapports avec la cuisine. Disons plutôt que le Quidditch, c'était comme la vie. Un début abrupt (le lancer du souafle), beaucoup de douleurs (les cognards et autres cognements) et de joies (les déviations, déstabilisations et passes réussies), des instants de gloire (les tirs réussis sous les acclamations de la foule) et une fin tout aussi abrupte, et souvent décevante. Du moins, pour l'équipe des perdants. Quoique, lorsque Rodrick Plumpton avait capturé le vif d'or en quelques secondes après le début du match qui le rendit célèbre, les spectateurs avaient dû ressentir une certaine frustration d'avoir payé leur place pour finalement assister à trois secondes de jeu. De toute façon, cette métaphore du Quidditch et de la vie allait déjà beaucoup trop loin...

Le point positif, c'était que les Frelons menaient, et dominaient clairement le jeu. Même si les aiglons avaient le souafle, Ambre cognait fort et Echoe tirait toujours aussi bien. Le point négatif, dans l'histoire, c'était que Paul avait encore raté une déstabilisation. C'était quand même fort de café, pensa-t-il pour employer une expression moderne ! Scrogneugneu, il n'allait pas en faire tout un ramdam, nom d'une pipe, quel affreux jojo il pouvait parfois faire. Il allait se reprendre, et prouver qu'il était un bon gardien, bien capable d'insulter lâchement et gratuitement des joueurs bien plus actifs que lui en déstabilisant proprement tous les adversaires ayant le malheur de se mettre sur le chemin des ses coéquipières ! Ça, c'était de l'auto motivation. Et là, chers lecteurs (ou peut-être cher lecteur tout court...), ouvrez grands vos yeux, car Paul fit une action qui témoignait de sa noblesse, de sa chevalerie, de sa galanterie, de sa politesse, de sa gentillesse, et même de son romantisme.

Il cria une déstabilisation. Vers la jeune Rosalys Lanoblis, joueuse de Serdaigle, et, d'après ce qu'il savait (ou plutôt de ce qu'il avait vu au bal de Noël, ou entendu lors de ses recherches sur un couple à critiquer cruellement dans son article des rumeurs du Hufflepost), petite amie de James Silvershade, à Poufsouffle. C'était un point faible idéal à cibler, c'était à peu près sûr. Paul s'exprima en ces termes :
"ROSALYS ! Désolé de te le dire, mais je crois James supporte davantage les Frelons ! Ça, c'est une preuve d'amour, non ?". Il avait crié cela le plus fort possible, à s'en briser les cordes vocales, pour se faire entendre malgré la distance et le bruit des tribunes, y compris les Poufsouffle qui chantaient toujours leur hymne en l'honneur de leur équipe nationale et jaune. Oui, il était quelqu'un de relativement horrible. Mais tel était le métier de gardien... Et parfois, il en était sûr, les gardiens de Quidditch regrettaient les mots qu'ils avaient employés.

Action : déstabiliser Lanoblis (thème : amour)

 Saison 4  - Poufsouffle vs Serdaigle

Katy s'était levée épuisée ce matin-là, et pour cause son extrême anxiété qui l'avait empêché de dormir. Après un léger petit déjeuner elle s'était dirigée seule vers le terrain de Quidditch pour retrouver le reste de l'équipe des Éclairs. Peter avait fait son petit discours d'encouragement puis titulaires et remplaçants avaient respectivement pris le chemin du centre du terrain et du banc. La deuxième année était on ne peut plus stressée, c'était son premier match et bien qu'elle soit remplaçante son capitaine l'avait d'ores et déjà prévenue qu'il y avait de fortes chances qu'elle soit titularisée au cours du match.

Ce match commençait d'ailleurs très mal pour les Éclairs. Ils savaient déjà que battre les Frelons ne serait pas une chose facile mais ils avaient quand même l'espoir de gagner car après tout rien n'est impossible. Malheureusement pour eux, l'équipe de Poufsouffle avait l'air bien en place et ne comptait pas concéder le moindre point. Les Bleus perdaient de cinquante points, c'était vraiment très mal parti. Ambre, la redoutable batteuse des Frelons avait cogné à de multiples reprises Peter qui fut contraint de rejoindre le banc, désignant Katy pour le remplacer. La deuxième année n’était pas prête du tout mentalement, elle avait vraiment peur mais ne voulait pas décevoir son capitaine.

Elle ne perdit pas une minute pour prendre son envol. Ambre avait déjà frappé le cognard qui se dirigeait vers le banc des remplaçants. Katy ne comprit pas vraiment, la batteuse adverse avait du se tromper de cible ou tout simplement manquer sa frappe. La deuxième année fonça d’où elle venait en espérant que le cognard ne fasse pas de dégâts supplémentaires. Juste avant de frapper la balle folle, Katy observa une dernière fois le terrain pour déterminer sa cible. La progression du souafle aux mains de ses coéquipières paraissait bien partie alors autant faire en sorte qu’il n’y est personne pour garder les anneaux. De plus, le gardien adverse essayait de déstabiliser Rosa et Katy n’aimait pas trop qu’on s’en prenne à ses amis, cela serait donc l’occasion d’une petite vengeance.

Action : Dévier
Cible si réussite : Paul BRICOU
Série : [3-4]

Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent.

'Je crois en toi' comprendra qui pourra...

 Saison 4  - Poufsouffle vs Serdaigle

Le match continuait à battre son plein régime. Des acclamations venaient du public, mais Lexie ignorait pour qui elles étaient. Tout ce dont elle était sûre, c'est qu'ils avaient perdu déjà pas mal de joueurs depuis le début de la rencontre et que le froid glacial devenait une vraie torture pour elle. Elle avait pourtant pris soin de bien s'emmitoufler, ses gants étaient soi-disant, les meilleurs du marché pour contrer le froid, et pourtant, il lui semblait qu'elle ne sentait plus aucun de ses dix doigts. Ils cramponnaient toujours son balai, mais elle ne saurait dire comment.

Solaris semblait aller mieux ! C'était une bonne chose. Elle a tenté de se réchauffer en faisant quelques mouvements avec son balai. Faut dire que rester assise sur un banc avait dû être une étape très difficile. Et dire que désormais Peter, leur Capitaine s'y trouvait également. Mais heureusement, il ne lâchait pas son équipe pour autant, on l'entendait crier des noms, des ordres, des encouragements pour les Eclairs, et ça, Lexie ne pouvait rien faire d'autres que le remercier.

Rosalys avait relancé le souafle, tandis que Katy avait dévié le cognard. Voilà que le quatuor semblait être pris d'un regain d'énergie, à la bonne surprise de Lexie.
Le ciel menaçait toujours autant, cela n'annonçait rien de bon.

Il ne fallait pas s'y attarder, Lexie possédait à présent le souafle, sa belle balle fétiche et elle n'avait jamais été aussi près des anneaux depuis le début de la rencontre sportive.
Elle observait Paul, son collègue de travail, mais aujourd'hui, il était son adversaire, alors pas de sentiments qui tiennent. Elle connaissait ses mimiques, et espérait déceler dans son regard un indice pour tenter de savoir quel anneau il était préférable de viser.

Se rapprochant un peu plus, elle ne parvenait pas à déchiffrer quoi que se soit sur son visage, tant pis, il faudra faire sans. Elle s'arrêta brusquement, réfléchissant, observant le terrain, la position des joueurs, et jaugea sa distance depuis les anneaux... Il fallait agir et vite. Les Frelons n'allaient sans doute pas la laisser faire.

Action : Tirer

RNA en intérim, petits nouveaux, ma volière est ouverte
"Les Éclairs, une équipe du tonnerre"
"Parfait et Original, ça te définit bien je trouve" Milenka Alder
#87CEFA

 Saison 4  - Poufsouffle vs Serdaigle

A peine rentrée sur le terrain, la Serdaigle venait de réussir sa première déviation. Elle était contente mais il ne fallait pas s’enflammer, le match était loin d’être terminé et les Éclairs étaient toujours menés au score. La deuxième année était contente mais encore une fois elle ne perdit pas de temps et fonça en direction du cognard pour essayer de l’aborder avant la batteuse adverse. Ambre était très rapide de ce qu’avait pu voir Katy précédemment mais peut-être aurait-elle la chance de la prendre de vitesse cette fois-ci.

La deuxième année se courba sur son balais pour essayer d’aller le plus vite possible vers la balle folle. Avant de l’aborder la fameuse question de la cible à viser se posa. Katy ne savait pas trop ce qu’elle devait faire. Aujourd’hui elle était seule sur son balais et ne pouvait pas demander l’avis de ses camarades comme elle avait pu le faire à l’entraînement. Paul étant sonné, elle se dit que si elle parvenait à le toucher une seconde fois elle le ferait sortir, les Frelons n’ayant pas de remplaçants ça ne pouvait qu’être une bonne chose. A son plus grand étonnement, la batteuse parvint avant son adversaire à proximité du cognard. Elle frappa du mieux qu’elle le put en espérant qu’Ambre ne dévie pas sa frappe. En regardant vers les anneaux elle vit que Lexie était en train de tirer, le résultat ne pouvait qu’être un succès, et espérait que son action réussisse également. Le match allait peut-êre enfin prendre une autre tournure. Katy regardait la balle folle qui semblait prendre une bonne trajectoire, le résultat de son action allait bientôt être connu, en espérant qu’il lui soit favorable.

Action : Cogner
Cible si réussite : Paul BRICOU
Série [1-2-3]

Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent.

'Je crois en toi' comprendra qui pourra...

 Saison 4  - Poufsouffle vs Serdaigle

Décidement, contrairement à la finisseuse de l’équipe de Serpentard, celle des Serdaigle était beaucoup plus intouchable. Cela rajoutait un peu de piment dans ce match. Il était évident, de toute façon, que les Frelons ne pourraient pas jouer exactement comme ils l’avaient fait contre les Crochets. Déjà car l’équipe n’était pas la même, elle n’avait donc pas les mêmes tactiques, mais également parce que la tactique utilisée par les Frelons lors de leur premier match était maintenant suffisamment connue pour être facilement contrée. Ambre l’avait bien remarqué depuis le début de la rencontre, Speculus la visait un peu trop à son goût. Maintenant qu’il était sorti, et même sur la fin, les Serdaigle variaient un peu plus leurs cibles. Tant mieux pour la rouquine, mais un peu moins pour le reste de l’équipe : tant que le batteur adverse la prenait pour cible, les autres pouvaient jouer comme ils l’entendaient, et pouvaient à leur guise attaquer. Ambre n’était qu’un détail, finalement, dans l’attaque. Evidemment son rôle était un rôle défensif, mais souvent dans les attaques, dégager le terrain et mettre en difficultés les défenseurs adverses, cela avait du bon.

Dans tous les cas, à cet instant, il n’y avait rien de bon pour les Poufsouffle : les Serdaigle se trouvaient face aux buts, devant lesquels Paul n’était pas du tout en état pour défendre. Fichu cognard dévié par la nouvelle batteuse des Eclairs. Même batteuse qui, lorsque la quatrième année aperçut le cognard, frappa dans ce dernier, à nouveau dans la direction du gardien des Poufsouffle, pour donner le coup de grâce visiblement. Ni une ni deux, Ambre fonça dans cette direction. Lorsqu’elle se trouva entre les deux acteurs de ce cognement, à savoir la balle folle et Paul Bricou, elle attendit patiemment la balle animée et lorsqu’elle fût à la bonne hauteur, décocha un coup de batte.


************************************************
Action : Dévier sur Campbell
Série : [ 3;4 ]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Saison 4  - Poufsouffle vs Serdaigle

Image
Le viffet rouge vient d'apparaître dans le virage ouest. MONTMORT et WIALLSONEW peuvent tenter de l'attraper.

 Saison 4  - Poufsouffle vs Serdaigle

Avoir attrapé le viffet bleu avait un peu réchauffé le coeur d'Elina. A nouveau, elle avait pu entamer les scores. La match commençait sous de bons auspices et elle espérait que cela continuerait. Elle avait eu un peu de mal a mouvoir ses membres gourd pour attraper la petite balle bleu virevoltante, mais elle avait fini par réussir. Et, autre avantage, l'adrénaline de la poursuite lui avait permis de ses dégeler les muscles. Elle avait l'impression de pouvoir bouger un peu mieux, mais si l'attente recommençait, elle ne se faisait pas d'illusions sur le fait qu'elle recommencerait à geler sur place. Le viffet bleu leur avait offert 20 points. Ce n'était pas autant qu'un but ou qu'un viffet rouge, mais ce n'était déjà pas si mal. Pouvoir s'en saisir cette fois-ci avait été sa vengeance personnelle sur la petite balle qui avait préférée finir entre les main de la finisseuse adverse lors du match contre Serpentard. C'était finalement une chance qu'elle ait été sonnée un peu plus tôt par un cognard et qu'Echoe ait préférait envoyer le souafle a Paul. De cette manière, Elina avait pu avoir les mains libres pour poursuivre le viffet. D'un autre côté, pas trace de la finisseuse des bleus. N'avait elle pas vu le viffet ou s'économisait-elle pour la suite du match ? Avec cette température, il n'était pas vraiment temps de penser à s'économiser, mais qu'importe. La Poufsouffle avait retrouvé sa bonne humeur quelque peu entamée par le temps et par le cognard qu'elle avait reçu dès le début du match. Attendant l'apparition d'un autre viffet ou, chose peu probable a ce stade du match, du vif d'or, elle suivait le match avec attention, intervenant quand Echoe avait besoin d'elle pour le souafle. L'attente était glaçante, mais finit par porter ses fruits car elle remarqua un nouveau mouvement. Sans chercher a identifier plus avant la sphère volante qui en était l'origine, elle se jeta dans la poursuite.

Action : capturer le viffet

¤ Finisseuse des Frelons ¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤ Sixième année RPG ¤ Rédactrice ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
  Retour