Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Saison 4  - Serpentard vs Gryffondor

Wilson reçut un cognard. Pendant qu’il était en train de masser son bras et de se remettre, il vit les Gryffondor enchainer les passes et Garnier se rapprocher du but. * Non pas encore * se lamenta pour lui-même Wilson qui commençait à avoir une sérieuse chute de morale. En plus ses camarades de Quidditch étaient tous sonné. Difficile de ne pas baisser les bras quand on voit comment les Gryffondor se démènent. Ce match allait rester longtemps dans la mémoire de tout le monde, cela ne fait aucun doute. Wilson n’avait jamais connu un match comme celui-là, tout sport confondu.

Rejoignant rapidement les buts, Wilson se mit en position d’arrêt. Il voulait faire bloc, la rage de ne pas laisser Gryffondor l’emporter de nouveau. Mais alors qu’il croyait pouvoir arrêter aisément le souafle, il vit Nora encourager sa poursuiveuse. C’était logique en même temps, venant d’une capitaine d’équipe, mais Wilson était quand même un peu jaloux de sa situation. Il enviait les Gryffondor, l’euphorie dans lesquelles les spectateurs rouges devraient être… Le gardien leva ses mains, attendit que Garnier lance le souafle et plongea vers l’un des anneaux, espérant bloquer le tir. Ce n’était qu’un détail dans ce match, mais Wilson sentait la sueur de son front couler le long de son visage, malgré le froid. Il en pouvait vraiment plus de ce match de Quidditch.


Arrêter le tir !

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"

 Saison 4  - Serpentard vs Gryffondor

Tout se passa très vite. Une nouvelle fois, bien que la détermination d'Antony était au rendez-vous, le jeune garçon ne parvint pas à dévier le tir de Nora qui en profita pour cogner un des camarade du Serpentard. Antony se trouvait d'ailleurs sur sa trajectoire, il eut a peine le temps de l'esquiver, exécutant une pirouette dont il ne se savait pas la maîtrise. Mais rapidement il sentit sa tête tourner, comme lors de ces moments où il se donne trop à fond en courant, notamment avec sa mère, et qu'il sent bien, peut être à cause d'un manque d'eau ou peut être à cause d'un manque d'oxygène, qu'il arrive au bout de ses forces. Dans ces moments il s'en veut généralement car cela signifie qu'il n'a pas fais assez attention à son propre corps et qu'il bride donc ses propres capacités. Mais il n'allait pas lâcher prise... Pas maintenant. Antony avait beau se donner à fond, il sentait néanmoins que la fin était proche. Aschley semblait résigner et participait même plus au match, laissant le souaffle à la poursuiveuse adverse..
Ça, Antony ne pouvait pas le comprendre... Comment pouvait elle agir consciemment ainsi ? Le Serpentard avait reçu une éducation tout autre, celle de ne jamais rien lâcher. Au moins à la fin ne serait il pas déçu de lui même, et continuer de jouer lui servait toujours d'entraînement. Mais ses jambes et son torses, couverts de bleus, lui rappelait qu'il arrivait au bout de es capacités. S'il se donnait, il esperait malgré ça que le match se termine vite... Les Crochets de faisaient massacrer et c'était assez pitoyable... 0 à 240.. Peut-être même 0 à 340 vu la direction que le match prenait... Mais Antony aperçu à nouveau le cognard et se précipita dessus.


Action : Cogner
Cible : Jane Dallas
Série : 1-2-3

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

 Saison 4  - Serpentard vs Gryffondor

La fierté. C'était un sentiment que Nora avait peu connu avant ce match de Quidditch. Bien sûr, elle avait toujours été relativement fière, d'une certaine manière, d'avoir de bons résultats scolaires. Elle avait également été fière d'être nommé capitaine de l'équipe de Quidditch de sa maison. Mais ce n'était pas un sentiment qu'elle avait été habituée à ressentir au sujet d'autres personnes, pour la simple et bonne raison qu'elle n'avait personne qui pouvait la rendre fière – à part son père peut-être. Aujourd'hui, elle était extrêmement fière de l'équipe de Quidditch qu'elle avait composé et entrainé. Tous jouaient très bien.

C'était avec l'accompagnement de la foule qu'Emilia avait marqué un sixième but. Les Griffes Ardentes avaient donc 240 points au total. L'arbitre fit remarquer que la jeune poursuiveuse avait déjà égalé le record actuel de buts en un match, et ce dès son premier match joué. C'était vraiment encourageant pour la suite de la saison. Désormais, c'était l'équipe adverse qui avait le souafle. Ils devaient être content de l'avoir enfin récupéré et de pouvoir jouer un peu. Malgré tout, l'équipe de Nora devait tout faire pour leur chiper la balle de cuir rouge. Et pour la batteuse, ça passait par utiliser le cognard à bon escient. Elle se prépara donc à frapper fort avec sa batte de bois, faisant fit de la neige abondante.


Action : Dévier.
Cible en cas de réussite : Antony Vendrale.
Série : [1,2]

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
"Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !"
Ma couleur : #B22222
Vous avez des soucis, besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !

 Saison 4  - Serpentard vs Gryffondor

Esmée commençait à enchaîner les boulettes ... Enfin bon l'équipe ne s'en sortait pas trop mal ! Les Crochets d'Argent étaient tous sonnés ! C'était quand même un grand exploit ! la collégienne n'avait encore jamais entendu parler de ça dans l'histoire du Quidditch. Estomaquée, elle regarda telle une spectatrice la puissance de ses coéquipières. Nora avait fait un joli nettoyage tant qu'à Emilia enchaînait les "buts" ! La poursuiveuse des Griffes Ardentes venait à son tour de réaliser quelques choses de grandiose ! Elle venait d'égaler le record de but ! C'était vraiment un beau spectacle pour les Gryffonds. Esmée regarda alors ses adversaires, ils devaient être bien secoués. Ce qui venait de se passer était tellement extraordinaire, qu'elle ne savait pas comment réagir. Pour la première fois, dans le match elle oublia son rôle de gardienne. Elle avait passé un bon quart d'heure loin des anneaux à observer les attaques de ses camarades.

Enfin bon, il ne fallait pas rester les bras croisés sinon les commentaires des élèves allaient être sanglantes pour cette dernière. Ainsi elle s'éloigna pour chercher sa nouvelle cible. Que fallait-il faire pour faciliter l'avancée de ses camarades ... Déstabiliser un adversaire gênant ! Et l'adversaire qui embêtait bien l'équipe en ce moment c'était Antony !

Elle élabora quelques phrases dans sa tête. Cette fois-ci elle voulait que ça marche ! Ces dernières tentatives étaient plutôt mauvaises ... Du coup, elle préféra bien réfléchir pour cette action. Esmée avait entendu dire qu'il avait eu une relation d'amour compliqué avec une fille en serpentard. C'était une de ses amie qui lui avait dit. Il était donc peut être encore touché par cette histoire. N'ayant rien trouvé d'autre, elle vola vers ce dernier en lui disant sèchement :

- A force de passer sa vie à cogner des gens, on oublie l'important ... Comme passer du temps avec sa copine. Ah mince, c'est vrai ! Vous êtes plus ensemble non ?

Action : déstabiliser
Cible : Antony Vendrale
Thème : Amour

Mon code couleur: #842E1B (Miss Gryffondor 2042 avec le beaux Audois)
Audsée un jour, Audsée toujours !
N'osez pas affronter Jo', la brute est aux aguets

 Saison 4  - Serpentard vs Gryffondor

Malgré les doutes que Nora avait pu avoir précédemment, elle réussi sa déviation. Sa détermination avait été plus forte. Son homologue vêtu de vert et d'argent était donc une nouvelle fois sonné. A force, il allait croire qu'elle le détestait, alors que cela n'avait rien de personnel. Nora n'avait jamais rencontré ce Antony Vendrale en dehors du terrain et rien ne lui disait qu'elle ne l'apprécierait pas. Mais rien ne lui disait qu'elle l'apprécierait non plus. Quoi qu'il en soit, la capitaine des rouge et or se concentra un peu plus sur le match. Le cognard était à nouveau à elle et elle n'hésiterait pas à l'utiliser à bon escient, à savoir à cogner une nouvelle fois son adversaire. Plus les Crochets d'Argent étaient sans défense et mieux c'était pour les Griffes Ardentes.

Encore une fois, la poursuiveuse adverse n'avait rien fait du souafle qu'on lui avait mis dans les mains et se le fit chiper par Emilia. En tant que capitaine, elle ne comprenait pas comment on avait pu choisir une joueuse pareille en tant que titulaire. Mais un coup d'oeil lui rappela qu'il ne devait pas y avoir foule chez les Serpentard pour faire partie de l'équipe de Quidditch, ce qui était fort dommage. Si McAlistair s'était un minimum investie, les Crochets auraient marqué quelques points, voire auraient dépassé les Griffes Ardentes. Voilà comment un seul joueur pouvait faire perdre toute une équipe. Vraiment dommage, tout cela. L'esprit de Nora n'arrêtait pas de divaguer, mais elle finit par se concentrer sur son cognement. Elle frappa une nouvelle fois la balle à l'aide de sa batte bon marché.


Action : Cogner Antony Vendrale.
Série : [4,5,6]

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
"Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !"
Ma couleur : #B22222
Vous avez des soucis, besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !

 Saison 4  - Serpentard vs Gryffondor

Encore une fois, les Griffes Ardentes venaient de marquer. Le commentaire dit cette fois-ci fit sourire la jeune fille. Elle venait en effet d’apprendre qu’elle égalisait le record d’un autre ancienne gryffondor sur le nombre de fois marqué dans un seul et même match et la jeune fille n’avait pas prévu de s’arrêté, elle voulait aider son équipe à aller au plus loin possible. Bien entendu, elle voulait aussi améliorer au maximum ses performances pour leur prochain match qui les opposeraient aux Frelons l’équipe de Poufsouffle qui était plus que redoutable.

Si on revenait au match qui était en train de se dérouler plutôt que de penser au match à venir. Après avoir marqué pour la sixième fois, le souafle est passé dans les mains d’Aschley, la poursuiveuse –endormie- des Crochets d’Argent. En effet, Emilia n’eut pas énormément de mal à s’emparer –une nouvelle fois- de la balle. Si elle pouvait donner un seul mot pour qualifier son adversaire "directe", ce serait : mole. La première année ne savait pas comment elle pouvait supporter de ne rien faire et de regarder comme si rien n’était…

Il valait mieux pour la jeune poursuiveuse des rouges de se concentrer plutôt sur la passe qu’elle allait faire que sur les diverses critiques qu’elle pouvait faire à une des joueuses de l’équipe contre laquelle elle jouait. Comme toutes les fois précédentes, Emilia s’approcha de sa coéquipière pour tenter de lui faire la meilleure passe qu’elle pouvait faire. Cependant, contrairement à toutes ses autres passes, celle-ci n’était pas terrible du point de vue de la blondinette, elle sentait que son lancer n’était pas très assuré. Elle espérait vraiment que Jane puisse la rattraper malgré tout. Si elle disait que c’était la faute de la fatigue si elle ratât sa passe, ce serait un demi mensonge. C’est vrai qu’elle n’en pouvait plus, mais là, il fait avouer qu’elle n’était pas très concentrée. Elle ne savait pas du tout pourquoi. De peur de raté sa passe, elle ferma pendant le vol de la balle, les yeux, comme si cela allait aider le souafle à atterrir dans les mains de Jane.


Action : Passer le souafle
Cible : Jane Dallas
Série : [4-5-6]

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !

 Saison 4  - Serpentard vs Gryffondor

Triste désolation encore une fois. Est-il nécessaire de décrire la situation qui ressemble en tout point à celle des minutes précédentes ? Antony était sonné et Wilson vit Starks le viser de nouveau avec son cognard. * Pas possible… * se dit-il. Du côté du souafle, Garnier allait faire une passe à Dallas. C’était le moment d’en profiter.

Wilson en avait marre et il fit quelque chose qui n’était pas tout à fait prévue. L’envie de faire bouger les choses encore une fois, peut-être ? Ou la simple folie de voir le compteur des Gryffondor augmenter encore ? Le gardien avait tout à tenter. Au pire, la situation est déjà catastrophique pour son équipe, elle ne peut pas l’être encore plus. Vaut mieux perdre en essayant de rattraper les pots cassés que de perdre en se laissant abattre. Un sportif DOIT se battre. C’est dans l’ADN de ses personnes là. Wilson regarda la situation. Garnier venait de faire une passe à Dallas ; Wilson prit le plus d’élan possible et alla percuter le joueur de Gryffondor afin de prendre le souafle. Ça y est les Serpentard avait enfin cette fichue balle, ils allaient pouvoir reprendre les choses en mains. Franchement, y en a marre de ces Gryffondor !

L'épaule de Gorniev
[1-2-3]

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"

 Saison 4  - Serpentard vs Gryffondor

Ses doutes se révélèrent juste. La fillette venait en effet de rater sa passe. Elle avait vu la balle chuter vers le sol après avoir rouvert les yeux. Elle se maudit donc tout de suite de ne pas avoir plutôt regardé ce qu’il se passait plutôt que de fermer les yeux, comme si quelqu’un allait venir l’aider pour réussir son coup.

Cependant, si elle avait réussi s’élancer dès le début de la chute de la balle, elle ne l’aurait pas pu tout de même. En fait, Wilson venait tout juste de la percuter à plein fouet. Elle qui n’avait plus mal de ses précédents coups, soufra une nouvelle fois. Pour son premier match, elle avait accompli un grand nombre d’exploits mais entre le cognard, le souafle en pleine figure, et maintenant l’épaule de Wilson qui en plus, était bien plus grand qu’elle, elle avait eu la totale.

Un coup de sifflet strident parcouru le terrain. Penalty pour les rouges. Une nouvelle fois. Emilia ne sentait lus ses muscles, elle n’en pouvait plus. Elle ne savait même pas si elle allait réussir à tenir jusqu’à la fin du match ou si elle allait chuter à n’importe quel moment.

Elle récupéra le souafle et se positionna pour la troisième fois –pour un penalty- devait les anneaux des Crochets d’Argent. Elle regarda rapidement sa capitaine d’équipe, à vrai dire, elle ne voulait surtout pas la décevoir, mais elle ne voulait pas non plus décevoir son équipe, et sa maison. Elle regarda de nouveau Wilson, elle allait essayer de la massacrer une nouvelle fois. Elle inspira donc un grand coup et pris le souafle avec à l’aide de sa main droite. Elle tenait fermement la balle entre ses doigts qui souffrait de fatigue comme tout le reste de son corps. Elle se concentra le plus discrètement sur un anneau, mais en regardait un autre.

Le silence pouvait très bien se faire entendre. Elle prit son temps et dès qu’elle était sûre d’avoir bien visé, se décida enfin de tirer. Cette fois-ci, elle ne pouvait pas détourner les yeux de la trajectoire du souafle, elle espérait vraiment que Wilson, ne soit pas assez rapide, elle avait tout de même tiré de toutes ses forces !


Action : Tirer

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !

 Saison 4  - Serpentard vs Gryffondor

Wilson avait fait le con. Vraiment. Il s’était emporté et avait percuté la poursuiveuse adverse pour récupérer le souafle sous les yeux de l’arbitre. Wilson venait de provoquer un pénalty en faveur de Gryffondor. Déçu, il lança le souafle à Garnier et se prépara devant ses buts à le récupérer par un arrêt, du moins l’espérait-il. Les Crochets d’Argent étaient au plus mal et cette équipe n’avait jamais été comme ça. Wilson avait étudié les statistiques des anciens matchs du temps où il était capitaine pour voir la stratégie qu’ils avaient et retenter de faire pareil, bah jamais ils étaient si bas dans la performance. Et Wilson provoqua des fautes bêtement, par son énervement de voir cette situation.

Devant ses buts, le gardien resta pensif le temps de se concentrer. Il fixa le souafle qui était dans les mains d’Emilia Garnier et qui pouvait être lancer à tout moment. Dès qu’il vit Garnier lancer, Wilson plongea vers l’anneau qu’il espérait être le bon, attrapant ou en laissant passer le souafle qu’il convoitait tant jusqu’à maintenant. Par ce pénalty, il avait deux issues possibles. Tout d’abord la pire : Gryffondor marque d’autres points, récupère le souafle et la situation reste inchangé, en dehors du compteur des Gryffondor qui augmentent. Deuxième solution : Wilson récupère le souafle, fait une relance à son équipe et Serpentard reprend la possession du souafle et donc peut espérer atteindre les buts de l’autre côté pour une fois. Ce serait cool. La pauvre gardienne des Gryffondor n’avait pas eu l’occasion de jouer du coup.


Arrêter le tir !

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"

 Saison 4  - Serpentard vs Gryffondor

Image
Le viffet vert vient d'apparaître dans le virage ouest. STONE et DALLAS peuvent tenter de l'attraper.

EDIT : le viffet a disparu

 Saison 4  - Serpentard vs Gryffondor

Le match avançait bien, plus vite que Nora Starks ne l'aurait espéré. Cependant, une petite chose restait contrariante : l'équipe adverse possédait le souafle, encore et encore. Mais les Griffes Ardentes avaient plus d'un tour dans leur manche et de quoi régler cela. Et cela impliquait une nouvelle formation, efficace même si peu spectaculaire. Un regard à chaque membre des Griffes avait suffit à ce que tout le monde se tienne prêt. Sans crier gare, les quatre joueurs rouge et or volèrent tout droit vers l'adversaire tenant le souafle, en ligne parfaite, un regard déterminé fixé sur le pauvre joueur. Certains devaient se demander quel effet cela faisait. Nul doute que cela devait être un peu intimidant, et encore ce n'était pas la plus impressionnante des formations de Quidditch. Les joueurs avançaient toujours puis, arrivés à un mètre tout juste du joueur, ils se séparèrent en deux et volèrent de part et d'autre. Cette stratégie déstabilisait fortement le joueur et permettait de récupérer la balle de cuir rouge. Et petit plus : le joueur adverse avait besoin d'être remplacé et de souffler pendant un bout de temps. Quoi de mieux ? Bon, il y avait pleins de formations qui étaient bien mieux mais celle-ci n'était pas si mal non plus. C'était toujours une petite chance supplémentaire de réussir un but et donc d'obtenir trente points, sans compter le remplacement que l'équipe de Serpentard devait utiliser.

Formation défensive – La Lance Maasaï

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
"Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !"
Ma couleur : #B22222
Vous avez des soucis, besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !
  Retour