Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Saison 4  - Serdaigle vs Serpentard

Lyn ouvrit son poing. Cette fois, elle avait pensé à le fermer. Mais la situation n’avait pas beaucoup changé. L’aiglonne n’avait rien attrapé, rien du tout. Elle n’avait même pas regardé si la finisseuse adverse s’était lancé elle aussi à la poursuite du vif d’or, mais même en supposant que Lyn était la première à avoir repéré la petite balle, il ne faisait aucun doute que son adversaire avait remarqué son manège et tentait à présent la même chose que Lyn. Mais peut-être avec plus de tactique et de vitesse. Pour ce dernier point, Lyn n’espérait pas grand-chose. Elle ne croyait pas aux miracles, et si elle n’avait pas réussi lors des entraînements à accélérer tout en restant concentrée sur le vif d’or, un viffet ou le souafle, elle n’y arriverait pas plus lors d’un match.
C’était son premier match, elle devait être à la hauteur, et compenser ses points faibles avec ses points forts. L’agilité et sa petite taille lui permettaient de manier le balai avec aisance, et ainsi de faire des virages brusques et serrés, ou encore d’éviter les joueurs – et parfois le cognard. Ses yeux vifs aussi étaient un atout. Elle pouvait ainsi percevoir un mouvement du coin de l’œil, ce qui était plutôt utile pour repérer le vif d’or, comme elle l’avait fait plus tôt.
Lyn avait aussi pas mal réfléchi à des tactiques pour augmenter ses chances d’attraper le vif d’or. Globalement, ce n’était basé que sur la chance, mais élaborer des stratégies permettait à la fillette de se rassurer, même si ces stratégies étaient très douteuses.
L’aiglonne serra les dents. Il ne lui servait à rien de poursuivre ainsi le vif d’or, car elle était beaucoup moins rapide et il ne cessait de faire des virages très brusques. Misant sur un coup de chance, Lyn partit brutalement sur la droite, le bras gauche en l’air et prête à fondre sur le vif d’or, espérant que ce dernier avait lui aussi tourné de ce côté. Et même si ce n’était pas le cas, elle souhaitait avoir déstabilisé son adversaire, et que celle-ci l’aie suivie, pensant qu’elle était juste derrière le vif d’or.


Action : capturer le vif d’or

“C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” - Le Petit Prince
#Aïe aïe aïe ! | Les Éclairs, une équipe du tonnerre ! - Lexie | Solynyle forever
3e année RP | #B6004A

 Saison 4  - Serdaigle vs Serpentard

*Flûte…* Dépitée, Lyn regarda sa cible s’éloigner à tire-d’aile. Elle avait raté, pour la troisième fois déjà. Sa tactique avait raté, malheureusement. Enfin, elle ne savait pas si son adversaire s’était fait avoir, mais elle s’en fichait. Elle n’arrivait à rien, sans accélération. Il fallait qu’elle trouve un moyen de talonner le vif d’or sans le perdre de vue toutes les dix secondes, autrement elle ne pouvait pas se prétendre finisseuse.
Ce match était déterminant. Si les Éclairs gagnaient, alors Serdaigle se retrouvait à la deuxième place. S’ils perdaient… ils se retrouveraient soit à la troisième place, soit à la dernière place. Il était impossible de gagner le championnat, car suite à la victoire des Frelons sur les Griffes Ardentes, Poufsouffle se retrouvait avec trois victoires, donc ils étaient forcément vainqueurs du championnat. C’était donc un combat pour la deuxième place qui se déroulait, même s’il y avait très peu de chance pour que Serpentard l’obtienne. Même si la finisseuse des verts capturait le vif d’or, les Crochets d’Argent n’avaient pas assez de points pour espérer doubler les Griffes Ardentes.
Lyn sourit. Esteban aurait sûrement ri s’il avait vu sa grande sœur ainsi, à califourchon sur son balai, tournant sur elle-même à la recherche d’une toute petite balle dorée. Elle-même en était amusée, et cet instant de détente ne fut pas pour lui déplaire. Après tout, ce n’était qu’un jeu. L’important était de passer un bon moment et de ne pas décevoir ses camarades, même dans la défaite. Tous fournissaient un tel effort, et étaient si impliqués, que Lyn n’imaginait même pas baisser les bras. Avec encore plus de détermination, elle repartit à la chasse au vif d’or, bien décidée à ne pas le laisser s’échapper une quatrième fois. D’ailleurs, elle l’apercevait de nouveau, ce farceur. Il n’était pas loin d’elle, mais pourtant il paraissait tellement inaccessible… Coupant court à ses méditations, l’aiglonne passa à l’action. Ce vif d’or était la clé du match, et elle devait s’en emparer pour ouvrir la porte de la deuxième place. Et au passage, elle nota cette métaphore dans un coin de sa tête.


Action : capturer le vif d’or

“C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” - Le Petit Prince
#Aïe aïe aïe ! | Les Éclairs, une équipe du tonnerre ! - Lexie | Solynyle forever
3e année RP | #B6004A

 Saison 4  - Serdaigle vs Serpentard

Image
FELIX s'empare du Vif d'or ! SERDAIGLE GAGNE !

 Saison 4  - Serdaigle vs Serpentard



Kristen avait fait semblant de suivre le dernier match de Quidditch de la saison. Celui-ci opposait les Éclairs de Serdaigle aux Crochets d’Argent de Serpentard. Aucune des deux équipes ne jouait pour la première place : elle était déjà aux mains des Frelons de Poufsouffle. Ce match pouvait en revanche décider du sort des autres équipes : serait-ce l’humiliation pour les Crochets, ou sauveraient-ils les meubles ? Les Éclairs pourraient-ils prouver que leur victoire n’était pas qu’un coup de chance ? Là étaient les enjeux, mais Kristen avait beau être la directrice de l’école, elle s’en fichait pas mal.

Elle était là pour remettre la coupe aux Frelons à la fin du match, et voilà. C’était sa mission du jour, son devoir de directrice intéressée par cet événement. Elle aurait préféré organiser un Championnat des Cerveaux, un genre de compétition scolaire qui glorifierait les élèves les plus brillants, une sorte de concours en plus des examens de fin d’année, car elle voulait que Poudlard soit une école d’excellence, pour l’intellect plus que pour les gros bras… mais bon, le Quidditch plaisait généralement, c’était une tradition.

Lorsque la foule s’écriait « Oooh » ou « Aaaah », son regard cessait d’être mort. Le reste du temps, elle fixait la pelouse en pensant à mille autres problèmes bien plus graves.

« Je remets l’antenne à notre chère directrice pour la cérémonie de remise du trophée. »

Kristen releva son regard de la pelouse et aurait presque pu dire « ah oui, c’est à moi. » Elle se leva de la tribune des professeurs, haussa le menton et transplana sur le terrain, silhouette sombre sur ce vert reflétant la lumière du soleil. Elle s’avança jusqu’au centre du terrain, pointa sa baguette sur sa gorge, regarda autour d’elle et dit :

« Bravo à l’équipe… de Serdaigle pour cette belle victoire. »

Belle ou non, elle n’en savait rien, mais elle supposait. Dans le langage, une victoire était plus souvent belle. Une vague d’applaudissement s’éleva des tribunes, couvrant les huées féroces des Serpentard.

« J’appelle maintenant l’équipe de Poufsouffle à venir sur le terrain. »

Les Frelons, vêtus de leurs capes jaune vif, sortirent des vestiaires, saluant leurs supporters qui n’en pouvaient plus de les acclamer. Kristen tendit sa main à la capitaine de l’équipe pour serrer la sienne.

« Félicitations à vous et à votre équipe. »

Puis, elle saisit sa baguette et dessina dans les airs la forme d’un trophée. Une belle coupe d’or se matérialisa dans les airs. Un « P » noir était gravé dedans, tandis que les anses formaient des « F ». Il était dans le bon sens sur la droite et à l’envers sur l’anse de gauche. La coupe flotta dans les airs et Kristen l’attrapa par les anses, avant de la remettre en mains propres à la capitaine des Frelons. La directrice salua succinctement chaque membre de l’équipe, applaudit tout aussi brièvement, et s’en retourna. Les tribunes se vidaient : certains quittaient le stade, déçus, d'autres se précipitaient sur le terrain pour fêter la victoire de Poufsouffle.




Les Frelons peuvent poster à la suite.
Les joueurs souhaitant les féliciter le peuvent aussi.



Reducio
Félicitations à vous, les Frelons ! Vous souhaitant autant de succès pour la prochaine saison.

C'est les matins comme ça qui m'font pleurer ~
Pas d’avatar
Lexie Campbell  

 Saison 4  - Serdaigle vs Serpentard

Le match était terminé, celui qui annonçait clairement la fin d'une année sportive riche en émotions, la fin du championnat. Les Frelons étaient les grands vainqueurs, tout le monde le savait déjà. Mais aujourd'hui, Lexie et ses camarades devaient prouver qu'ils formaient une bonne équipe de Quidditch, ils voulaient la victoire, ne serait-ce que pour obtenir, au moins, la seconde place du classement. Plus grande était sa fierté, car leurs adversaires n'étaient nul autre que la maison Serpentard, une maison que les Serdaigle n'apprécient pas le moins du monde et contre laquelle, ils mettaient tout en œuvre pour les détrôner partout où ils pouvaient s'affronter : sabliers, animations, Quidditch. C'était à présent chose faite. Non seulement, les Serpentard perdaient, mais en plus, ils n'avaient pas obtenu la moindre victoire durant cette année de championnat. C'était une année difficile pour leur maison.

Mme Loewy, Directrice de l'école était là, dans le but d'honorer la victoire de la maison Poufsouffle. Cette distinction était méritée, leurs différents match ont montré à quel point, leur équipe était soudée, efficace et possédait de véritables petits bijoux sportifs : des joueurs plus talentueux les uns que les autres.

Se levant à son tour, miss Loewy prenait la parole et invitait les joueurs qui composent l'équipe jaune à entrer sur le terrain afin de recevoir la coupe du championnat de Quidditch, le trophée tant convoité par tout joueur de Quidditch qui se respecte. A cet instant précis, Lexie se dit que l'an prochain, cette cérémonie serait adressée aux Eclairs, il le fallait ! Elle avait hâte de repartir à l'entrainement en vue de la saison 5. Il lui tardait de refaire ses preuves, de donner tout ce qu'elle avait, mais pour l'heure, elle savourait sa récente victoire et surtout, elle allait enfin pouvoir féliciter en personne ses adversaires d'un jour : les Frelons.

Les joueurs de Quidditch étaient là, les uns à côté des autres, et les grands vainqueurs s'approchaient de l'équipe Serdaigle. Des poignées de mains se dessinaient sur le long du terrain. Arrivés à hauteur de Lexie, la fillette rajoutait :


"Félicitations à tous les quatre, vous avez été fantastiques, impressionnants même !"

Quelques mots d'encouragements, de félicitations se faisaient entendre sur plusieurs mètres. Les sourires se voyaient sur la plupart des visages ! Seuls les Serpentard avaient du mal à contenir leur déception, aussi grande que leur ambition habituelle.
Dernière modification par Lexie Campbell le 1 août 2017, 0 h 36, modifié 1 fois.

 Saison 4  - Serdaigle vs Serpentard

Au moment où la finisseuse des Eclairs referma son poing sur le vif d’or, les supporters de Serdaigle se soulevèrent pour fêter la victoire de leur équipe, ainsi que leur deuxième place au classement du championnat. Ambre profita de ce moment pour attraper la main de sa copine et de l’emmener en dehors des tribunes. C’est avec un large sourire aux lèvres qu’elle l’emmena vers leurs vestiaires, rejoindre Paul et Elina. Ils devaient se changer rapidement et mettre leurs tenues de Quidditch. En effet, comme à la fin de chaque championnat, la directrice de Poudlard allait remettre le trophée tant convoité par les férus de Quidditch aux grands gagnants. Et cette année c’était pour eux. Pour eux quatre. Au début du championnat, la rouquine avait eu quelques doutes quant à leur absence de remplaçants contrairement aux autres équipes, mais avec le temps elle avait appris à aimer cette équipe réduite, qui n’en était que plus soudée. De plus, ce n’était pas la première saison qu’elle jouait avec certains. Cette idée la fit sourire de plus bel.

Alors qu’au dehors des applaudissements et des cris se faisaient entendre, la quatrième année attendait avec impatience le moment où ils pourraient sortir. Assise sur un des bancs de la pièce, elle bougeait nerveusement ses jambes, bras croisés, mais toujours souriante, cherchant de temps à autre à capter le regard d’Echoe. Une voix plus forte que les autres retentit à l’extérieur :


« J’appelle maintenant l’équipe de Poufsouffle à venir sur le terrain. »


C’était le moment tant attendu. La jaune et noir se leva, et avant que les quatre coéquipiers ne sortent, elle leur glissa juste un merci, merci d’avoir donné leur maximum pour remporter cette coupe. Puis ils sortirent des vestiaires. Un frisson parcourut la quatrième année en voyant tout ces élèves les acclamant, alors qu’elle marchait vers Miss Loewy aux côtés de ses coéquipiers Frelons. Lorsqu’ils croisèrent l’équipe de Serdaigle, la jeune fille fût contente de voir que la préfète en chef de Poudlard, Lexie Campbell, les félicitait. Elle la remercia en souriant. Une fois à la hauteur de Miss Loewy, cette dernière les félicita avant de faire apparaître la fameuse coupe.

Ambre voulait garder tous les détails de cette scène, jusqu'au plus petit, tellement elle avait attendu ce moment. Et tellement elle appréciait l’effet que cette matérialisation donnait. Il y avait un petit suspens jusqu’au bout, avec chaque nouvel élément apparaissant devant leurs yeux. La coupe était en or, gravée d’un P noir représentant Poufsouffle et deux belles anse en forme de F pour Frelons. La rouquine était comme un enfant devant ses cadeaux le soir de Noël. Lorsque la coupe fut remise dans les mains de leur capitaine, la jeune fille aurait voulu pouvoir la lui prendre immédiatement, mais cela aurait été une réaction un peu bizarre et, de toute façon, elle la porterait bien à un moment donné.

De plus en plus d’élèves arrivaient sur le terrain, criant, applaudissant, félicitant les Poufsouffle pour leur victoire. Toujours aux côtés des Frelons, Ambre se rapprocha légèrement vers Echoe et, poussant une de ses mèches roses, lui chuchota à l’oreille :
« Merci de nous avoir mené à la victoire, Capitaine… », avant de déposer un baiser sur ses lèvres. Qu’importe qui les voyait, les paroles de Miss Peters résonnaient toujours dans sa tête. Ensuite, elle agrippa ses coéquipiers du mieux qu’elle le pouvait, et leur dit, tant bien que mal avec le bruit environnant :

« Yellow Power les Frelons, on l’a fait. »


Reducio
Merci les Frelons pour ce beau championnat, et félicitations tout de même aux autres équipes qui se sont toutes bien battues !

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Saison 4  - Serdaigle vs Serpentard

Le match opposant Serdaigle à Serpentard venait de s'achever avec la victoire des bleus et argents. Bleus et argent qui paraissaient d'ailleurs un peu plus bleu par endroit maintenant qu'ils avaient eu maille à partir avec le cognard. Cela avait été un beau match, mais Elina mentirait si elle avait prétendu que ce n'était pas ce qui se passerait après le match qui l'intéressait le plus. Elle vit Ambre et Echoé descendre des tribunes main dans la main et quitta sa place a son tour pour se rendre aux vestiaires. Pour une fois, ils ne revêtaient pas leurs tenues de quidditch pour un match. Cette fois, c'était encore mieux ; la directrice allait leur remettre la coupe de Quidditch. Elina en était très fière et il ne faisait aucun doute que ses coéquipiers partageaient son sentiment. Il ne leur fallut pas longtemps pour se changer. La Poufsouffle ne parvenait à a s'arrêter de sourire. Dire qu'au début de la saison ils avaient eu l'air tellement mal partis ! Une équipe constituée en tout et pour tout de quatre joueur et sans le moindre remplaçant en vue. Leur jeu d'équipe leur avait néanmoins épargné de devoir terminer un match avec une équipe réduite. Ils avaient réussit a voir la fin de tous leurs matchs. Et si cela semblait évident, les joueurs de quidditch réguliers pouvaient confirmer qu'il arrivait souvent de ne pas voir la totalité d'un match. Leur équipe dû attendre qu'on les appel pour quitter les vestiaires. Cette attente parut mortellement longue aux yeux d'Elina. Enfin, ils purent entendre la voix amplifiée de leur directrice résonner jusqu'à eux.

« J’appelle maintenant l’équipe de Poufsouffle à venir sur le terrain. »

La Poufsouffle, qui avait attendue assise sur un banc, bondit littéralement sur ses pieds et sortit du vestiaire au côté de ses coéquipiers. Elle eut juste le temps d'entendre le « merci » que leur glissa Ambre au moment de déboucher sur le terrain. Alors qu'ils franchissaient la distance les séparant de miss Loewy, ils croisèrent l'équipe de Serdaigle dont la capitaine leur adressa des félicitations. Le sourire d'Elina se serait bien accentué encore un peu s'il l'avait pu. Lorsqu'ils furent a hauteur de la directrice, celle-ci serra la main d'Echoé et leur adressa des félicitations avant de faire apparaître la coupe. Celle-ci semblait tout simplement parfaite. Depuis que chacun d'eux avait rejoint l'équipe de quidditch de leur maison, Poufsouffle n'avait encore jamais remporté le championnat. C'était une première et ils étaient d'autant plus fiers que cela soit de leur fait. Leur capitaine reçue la coupe des mains de miss Loewy et ce fut le signal pour les élèves qui garnissaient les gradins. Ils se déversèrent sur le terrain et affluèrent vers l'équipe des Frelons. Avant d'être happé par cette vague d'élèves toutes maisons confondue, Ambre les agrippa et dû forcer la voix pour qu'on l'entende malgré le bruit environnant.


« Yellow Power les Frelons, on l’a fait. »

Elina n'avait rien a dire, rien a ajouter. Si la victoire rendait certains loquaces, elle lui clouait littéralement le bec. En ce moment, elle était trop heureuse pour savoir comment l'exprimer et, de toute manière, d'autres s'en chargeraient bien mieux qu'elle. Sans compter qu'il était désormais presque impossible de se faire entendre sans hurler.

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 4  - Serdaigle vs Serpentard

Le brouhaha incessant d'élèves surexcités, les clameurs allègres de supporters de Serdaigle, un élève de Serpentard cassant le nez d'un de ses petits camarades dans un accès de rage, aucuns de ces événement n'avaient fait réagir Paul durant le dernier match de la saison. Même la victoire de Serdaigle, achevant l'humiliation de l'équipe de Serpentard, l'avait laissé relativement neutre, mais lentement, il se souvint que la remise de la coupe allait avoir lieu. Aussitôt, il sortit de sa torpeur et se dirigea vers les vestiaires afin de se vêtir de ses atours sportifs jaunes. Il avait attendu avec impatience ce moment, depuis la dernière victoire des Frelons, mais surtout pendant ce match, qui finalement ne déterminait pas vraiment le classement final, ce qui décuplait son impatience. Et maintenant venait le moment de la remise de la coupe de Quidditch aux Frelons de Poufsouffle.

Les Frelons restent un moment dans les vestiaires, attendant que la voix de la directrice qui résonne dehors les appelle. Elina, Ambre et Echoe arborent de larges sourires mais restent relativement silencieuse, sûrement pour ne pas ruiner le côté presque mystique de l'instant. Enfin, le moment tant attendu arrive, Kristen Loewy appelle les Frelons à se rendre sur le terrain. La batteuse rousse de Poufsouffle glisse un simple "merci" à son équipe tandis qu'ils se dirigent vers la directrice, traversant le stade du pas assuré typique de l'équipe gagnante. Tout semble aller au ralenti : Paul voit distinctement les sourire de l'équipe de Serdaigle, les larmes amères de l'équipe de Serpentard, et la directrice tenant la coupe. Elle est magnifique (la coupe, pas la directrice). Dorée, gravée d'un symbole de Poufsouffle, et probablement ornée du nom des joueurs, les inscrivant dans l'immortelle légende du Quidditch de Poudlard. L'instant est merveilleux.

Kristen Loewy semble s'ennuyer ferme tandis qu'elle profère une ou deux phrases aussi brèves que formelles pour complimenter froidement l'équipe gagnante. Son regard vide et fatigué semble traverser ses interlocuteurs; il est clair que ses pensées vont davantage à la bouteille de whisky qui l'attend probablement sur son bureau. Enfin, affaissant son visage cireux dans une moue non dissimulée, elle offre à la capitaine des Frelons la coupe tant attendue, et aussitôt, un flot infini d'élèves se déverse dans le stade, une transmigration impressionnante des occupants des tribunes, qui se précipitent vers les Frelons pour les congratuler. Que d'élèves, tous ici pour fêter cette victoire ! Jamais l'on eût pu croire qu'il y en eût tant. Paul aperçoit Lexie Campbell, un grand sourire aux lèvres, dire quelques mots brefs et indistincts, sans doute des compliments, mais Lexie n'est pas seule, toutes sortes d'élèves entourent l'équipe pour féliciter les joueurs, certains essayant de toucher la coupe d'un air admiratif. Ambre, émue par la beauté de l'instant, leur dit à tous :
« Yellow Power les Frelons, on l’a fait. » Paul essaye de répondre, mais, au dernier moment, ému par tant de gloire et de joie, ne parvient qu'à émettre quelques borborygmes indistincts. Il avait lu quelque part qu'un certain sortilège ne pouvait être lancé que si l'on pensait au plus beau souvenir de sa vie, et sans aucun doute, si il venait un jour à prononcer la formule de ce sort inconnu, cet instant inoubliable serait celui qui lui viendrait à l'esprit.
  Retour