Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serdaigle

Ce n'était qu'une question de temps avant que Lyn n'attrape ce satané vif. Mais il fallait absolument qu'elle réussisse, et cela avant Montmort, même si celle ci n'était plus au top de la forme. Au vu de ses précédentes performances, il fallait s'attendre à tout de sa part. Peter se demanda même si elle n'avait pas la capacité de transplaner. Il se dit que s'était ridicule, et que de toute façon, ça se verrait tout de suite si elle tentait un truc de la sorte. Mais elle n'en était pas moins rester très impressionnante, autant que Lyn dans leur match contre les Serdy's. D'ailleurs, si Lyn pouvait refaire ses exploits de ce match, cela serait vraiment super. Le match touchait à sa fin et il le sentait. C'était bientôt finit. Dans quelques minutes il y aurait soit une explosion de joie, soit une explosion de douleur. Douleur de la défaite. Il devait tout faire pour éviter ça, l'adrénaline était toujours présente en lui, elle lui serait d'une précieuse aide, elle est très utile pour booster n'importes quelles compétences, et s'était tout ce dont il avait besoin actuellement. Il aperçu le cognard qui traînait quelques mètres plus loin, c'était sa chance, peut être même sa chance finale, il se précipita sur la balle folle, avec franche détermination. Il ne devait plus rien laisser passer, il devait tout faire pour empêcher ça. La défaite.

Coup spécial, le doublé magique.
Cibles: Ambre Baxrendhel et Alice Huet

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serdaigle

C’était maintenant au tir de la jeune Rosalys de lancer enfin le souffle vers les buts adverses. La fillette ne savait pas vraiment comment faire à vrai dire. Oh bien sûr, elle savait lancer un ballon hein, c’était primitif comme réaction. Même un bébé serait capable de lancer quelque chose. Surtout les bébés d’ailleurs, après réflexion.

Enfin, ce n’était pas le sujet… Pour l’instant, il fallait surtout réussir à traverser les cercles ennemis grâce à cette grosse et lourde balle en cuir rouge qu’était le souafle. Ça allait être vraiment, vraiment, vraiment très coton. Mais, combien même il fallait qu’elle y arrive. De toute façon, avait-elle vraiment le choix ? Non, pas vraiment, en fait.

Hum. Autant y aller à fond. La petite arma son bras et respira un bon coup. Après tout, ça devait ressembler à sa relance non ? Sauf qu’au lieu de choisir une personne, elle choisit un cercle. Hum, c’était surement ça. La blondinette visa en pensant à quel anneau sa camarade protégerait. Elle devait s’imaginer à la place d’Huet. Hum. C’était le moment de tout remettre en question. C’était le moment d’enfin lancer ce fichu souafle. Alors que ce dernier fonçait vers le cercle qu’elle avait choisi, la bleue et bronze croisa les doigts. Allez !


tirer

Code couleur : #002E9A
Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys
Adieu mes amis <3

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serdaigle

Le sourire d'Alice s'élargit ! Maïka avait marqué et les Poufsouffle avait maintenant une avance de 70 points, ce qui voulait dire que, même si la finisseuse adverse attrapait le vif d'or, il n'y aurait qu'une égalité ! Et c'est en effet ce qu'il se passa, Lyn attrapa la petite balle dorée et, par la même occasion, mit fin au match ! Mais que faire en cas d'égalité ? Dans tous les livres sur le Quidditch que la fillette avait feuilleté, jamais au grand jamais il n'y avait eu d'égalité ! Alors qu'elle se demandait si un match pouvait se terminer par une égalité, l'arbitre siffla et leur demanda à tous de retourner dans leurs vestiaires, les prévenant que des tirs au buts allaient s'ensuivre...

Bon, inspirer lentement puis expirer, inspirer lentement puis expirer... Alice répéta cette action plusieurs fois et remonta sur son balai qu'elle dirigea vers les anneaux. C'était maintenant que tout allait se jouer et, si elle avait bien compris, chaque joueur de chaque équipe tirerait une fois. Elle avait donc quatre tirs à arrêter ! Un peu de trop à son goût... Mais le moins que l'on puisse c'était que la petite Poufsouffle était motivée, elle ne laisserait pas le Souafle entrer à quatre reprise dans les anneaux : ça c'était hors de question ! Les Poufsouffle n'allaient pas perdre les premiers tirs au buts de l'histoire de Quidditch !

Alors que Lanoblis, la gardienne adverse, lançait le Souafle en sa direction, - car c'était elle qui commençait - Alice mit ses mains devant elle, prête à récupérer la petite balle rouge...

Action : Arrêter le tir

Le souffle des Poufsouffle, jamais ne s'étouffe !
RNA des Pouffys et gardienne des frelons
Nous créons nous-même nos propres limites puis nous nous étonnons de ne pas nous sentir libre.

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serdaigle

Tout s’était passé tellement vite. Ambre n’arrivait pas encore à réaliser ce qu’il s’était passé. Assise dans les vestiaires des Frelons, entourée de ses trois coéquipiers, elle réfléchissait aux événements qui venaient de se produire. Le vif d’or était de sortie au moment où Elina ne pouvait pas l’attraper, à cause de Speculus le batteur adverse qui lui avait envoyé la balle folle dessus. La finisseuse adverse s’était donc lancée seule dans la course poursuite avec la petite balle dorée. Dans un même temps un penalty avait été accordé aux Frelons, pour une faute du batteur adverse, celui là même qui avait mis l’équipe de Poufsouffle dans l’embarras en envoyant leur finisseuse sur le banc. Le souafle avait été remis à Maïka, qui marqua juste avant que le vif d’or ne soit attrapé par Lyn Felix. Coup de chance pour les jaunes et noirs, le but fraîchement inscrit par la jeune Cooper leur avait évité la défaite, les laissant sur une égalité parfaite. La rouquine n’avait jamais connu ça. Depuis sont entrée à Poudlard les matchs se terminaient sur une victoire ou sur une défaite, avec une nette différence au niveau du score. Mais là, aujourd’hui, tout allait se départager aux tirs aux buts. D’après l’arbitre, chaque membre des deux équipes allait pouvoir tirer, même les gardiens et les batteurs. C’était assez excitant. Et tout aussi stressant. En tant que batteuse, Ambre ne touchait jamais le souafle, et elle tirait encore moins dans les anneaux. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle n’avait jamais essayé en entraînement. Pour s’amuser certes, mais elle l’avait déjà fait.

Dans les vestiaires, ils s’étaient mis d’accord sur un ordre de passage : Ambre était la première à tenter sa chance, suivi de Elina et Alice, Maïka clôturant le tout. Les Éclairs de Serdaigle commençaient à tirer. Revenus sur le terrain, ils retournerez dans les airs et se mirent en place. Alice alla se mettre devant les trois anneaux tandis qu’Ambre se plaça aux côtés de ses coéquipiers, un peu plus loin plus loin. La cinquième année croisait les doigts. Rosalys Lanoblis se présenta devant les anneaux jaunes et noirs, elle tira, et ne marqua pas. Alice avait arrêté le tir. Une explosion de joie sortit de la bouche de la rouquine, félicitant sa gardienne de sa prouesse. Au moins, ils partaient avec un petit avantage psychologique sur leurs adversaires, enfin, tout dépendait de ce qu’elle allait faire, si elle allait marquer ou non.

C’est la boule au ventre que la jeune fille prit le souafle et se plaça devant les anneaux. Lanoblis lui faisait face. Elle respira un grand coup, fit tourner la balle dans sa main avant d’armer et de tirer de toutes ses forces.


Action : tirer

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serdaigle

Rosalys sentait que le match prendrait bientôt fin. Juste quand elle retrouvait enfin sa motivation ! Ah le Karma… Elle avait vu sa capitaine, Lyn Felix, essayer pour la seconde fois d’attraper le vif d’or. La blondinette aurait aimé lui crier des encouragements mais elle n’en avait pas eu le temps. Le capitaine avait finalement attrapé de joli vif d’or sous les yeux médusés de la bleue et bronze. Mais Mais. Si Lyn avait attrapé la balle dorée alors… Doucement, se préparant au choc, à la joie qui allait l’assaillir bientôt, la troisième année se détourna et regarda les scores. Le résultat était sans appel. Égalité.

La fillette sentit son coeur partir au quart de tour. Il battait furieusement contre sa poitrine, comme s’il voulait en sortir et hurler sa joie. N’y tenant plus, Rosalys exprima sa joie en faisant une pirouette dans les airs avant de lever son poing bien haut dans les airs. Ils avaient réussi à faire l’impossible ! La blondinette leva son pouce par la suite et le leva vers sa capitaine. La Serdaigle était décidément très fière de son jeune padawan. Enfin, à la base c’était celui de Lexie mais même. Elle avait le droit de vouloir prendre soin des petits, non ?

C’est alors que l’arbitre sonna le début des hostilités. Chaque joueur adverse de chaque équipe allait tirer chez l’autre. Prenant son souffle, Rosalys se prépara. Mains en avant, respiration lente et réfléchie, jambes pliées et le regard sur le joueur. Parée.

Arrêter le tir.

Code couleur : #002E9A
Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys
Adieu mes amis <3

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serdaigle

Peter ne se serait attendu à ça, il n'aurait jamais pensé devoir tirer un jour. La pression qu'il ressentait était immense. Les membres de l'équipe s'était retirer dans les vestiaires. Peter avait demandé à passer en deuxième, son chiffre porte bonheur. Le deux.
Ce serait Rosalys qui allait tirer la première, Lexie en troisième, et Lyn en dernière. Ces tirs déterminerais l'issu de ce match. Peter essaya d'imaginer ce qu'il se passerai si à l'issue de cette séance de tirs aux buts, il.y avait toujours égalité. peut être y aurait il d'autres tir. Cela pouvait durer très longtemps. Très très longtemps, le préfet préféra ne pas y penser.

Ils sortirent tous de leur vestiaire, en même temps que les Pouffy's. Le stade était presque silencieux pendant un moment. Ce qui donnait une ambiance très étrange que le brun n'avais jamais expérimenté encore au Quidditch. Mais très vite, les acclamations firent leurs retour, pour encourager ou pour déstabiliser. Peter s'assit sur un banc, il ne passait pas en premier. Rosalys se dirigea vers le terrain. Souafle à la main, Huet devant les anneaux. Le premier tir commençait, Rosa sûrement trop stressée envoya comme elle le pu la balle rouge. Huet l'arrêta. Peter serra des dents.

Rosa ne se laissa pas impressionner, elle se dirigea tout de suite vers ses anneaux. Baxhendel allait tirer. Elle tira, mais Rosalys était trop en colère pour laisser passer quoi que ce soit. Elle arrêta aussi le souafle. Peter et ses compagnons sautèrent de joie.
Mais Peter s'arrêta vite quand il se rappela que c'était à lui de tirer. Il pris le souafle et se dirigea vers les anneaux adverses. Il avait déjà tirer à l'entraînement, mais là c'était pas pareil. Enfin bref, c'était comme un cognard sans batte après tout. Il fit tout ce qu'il pu.


Tirer

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serdaigle

Et un premier tir d'arrêté ! Alice sauta de joie ce qui manqua de la faire tomber de son balai. Elle se rattrapa de justesse et relança le Souafle en direction de sa capitaine qui se dirigea vers les anneaux bleus ! La pression était palpable sur le stade, tous retenaient leurs souffles ! La batteuse des Frelons tira... et Rosalys arrêta la petite balle rouge. La Poufsouffle lâcha un soupir de déception mais bon, elle le savait : que les Éclairs avait une gardienne expérimentée... Le score était donc encore de 220 à 220, ce qui voulait dire qu'Alice ne devait pas laisser passer le tir du batteur adverse... La pression s’alourdissait de plus en plus sur le terrain...

La gardienne des Pouffys gardait les yeux rivés sur Speculus, attendant qu'il tire. Elle inspirât lentement puis elle expira, se calmer ainsi lui avait permis d'arrêter le tir de la gardienne adverse, avec un peu de chance, cela pourrait aussi marcher pour le batteur en bleu ! Elle recommença alors, inspirer lentement et expirer, inspirer lentement et expirer... Elle devait réussir ce deuxième arrêt ! Au début du match, elle avait été très peu sûr d'elle même et le Souafle était entré à chaque fois dans les anneaux jaunes... Cela ne devait plus se reproduire ! La jeune Pouffy ne jouait pas seulement pour elle, mais pour toute l'équipe des Frelons, voir même pour tous les Poufsouffle. Elle souffla une dernière fois, les yeux rivés sur Speculus, la victoire des jaunes ou des bleus se joueraient pendant ces trois dernières minutes !
Ce dernier tira et Alice se mit en position, les mains tendue devant elle pour récupérer la petite balle rouge...

Action : Arrêter le tir

Le souffle des Poufsouffle, jamais ne s'étouffe !
RNA des Pouffys et gardienne des frelons
Nous créons nous-même nos propres limites puis nous nous étonnons de ne pas nous sentir libre.

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serdaigle

Elina avait craint que ce match ne se finisse mal pour les Frelons. Voir Lyn se précipiter à la poursuite du vif d'or alors qu'elle ne pouvait rien faire était une véritable torture. En réalité, elle imaginait plus qu'elle ne voyait la poursuite de la Serdaigle. Il faut dire qu'après tout ces coups de cognard, sa vision était un peu flou. Son cœur avait joué au montagnes russe tandis qu'elle entendait les hurlement des supporter qui lui indiquait les échecs de Lyn a attraper la petite balle. Jusqu'à ce que finalement, elle parvienne à l'attraper. Ce fut une déception sans nom pour Elina qui avait été privée de la course vers le tant convoité vif d'or. Mais une légère consolation venait du fait qu'ils étaient à égalité avec les Eclairs. Les deux équipes se regroupèrent dans leurs vestiaires avant de passer aux tirs aux buts. Cela laissa suffisamment de temps à la Poufsouffle pour qu'elle reprenne définitivement ses esprits. Mais ses angoisses étaient loin d'être terminées car chacun des joueurs allait maintenant tenter de marquer un but pour départager les deux équipes. Elina préférait de loin poursuivre des viffets. La tension était a son comble quand les premiers buts furent arrêtés par les gardiennes des deux équipes. Finalement Peter parvint a marquer. C'était maintenant au tour d'Elina qui avait une certaine pression sur les épaules. Elle devait absolument arquer pour compenser la réussite de Peter. Pour la première fois depuis qu'elle jouait au Quidditch, elle était seule sur le terrain avec la gardienne des Eclairs, le souafle entre les mains. Elle pris plusieurs grandes inspirations, tentant de faire abstraction de la tension qui lui parvenait des tribunes. Quand elle se sentie prête, elle pris un peu de vitesse pour se rapprocher des but, affrontant le regard de son adversaire. Elle arma son bras pour tirer et lança le souafle aussi fort qu'elle le pouvait en direction de l'anneau qu'elle visait.

Action : tirer

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
ma couleur : #7F6000

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serdaigle

Rosalys avait réussi ! Elle avait finalement arrêter son premier souafle de la saison et bien sur, il fallait que ce soit sous la pression des tirs. La jeune bleue et bronze rigola sincèrement pendant quelques secondes, silencieusement, avant de se rendre compte que cela faisait surement bizarre aux yeux des supporters qu’elle puisse rire seule, sur son balai comme une grande malade. Bon après, être prise pour une malade mentale, elle avait l’habitude mais quand bien même. Autant ne pas donner à ses camarades une raison supplémentaire de le penser.

La fillette regarda donc Ambre retourner à sa place et c’est Peter qui se mit en place. La jeune fille ne cria pas d’encouragement pour ne pas déconcentrer le batteur mais elle croisa tout de même les doigts. Après tout, pour l’instant, les deux équipes étaient toujours à égalité… Au grand damne de la jeune Serdaigle de troisième année. Peter lança alors le souafle de toutes ses forces tandis que Rosalys retenait difficilement son souffle. La grosse balle rouge traversa sans difficulté un anneau.

La bleue et bronze hurla de joie, les larmes aux yeux. Mais son bonheur fut de courte durée, Elina se préparait déjà à lancer. Sans perdre un instant, Rosalys se mit en place, les mains en avant et le regard sûr. Elle ne laisserait rien traverser cette fois non plus.


Arrêter le tir.

Code couleur : #002E9A
Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys
Adieu mes amis <3
  Retour