Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serpentard

A l’autre bout du terrain, Alice, la gardienne des Frelons, cria quelque chose au poursuiveur adverse. D’après le commentateur, sa tentative de déstabilisation avait marché. De même, Rey avait réussi à voler le souafle que les Crochets d’Argent avaient essayé de se renvoyer entre eux. La balle de cuir rouge se trouvait maintenant entre les mains de l’attrapeuse des jaune et noir. Les Frelons étaient en grande forme, pour le plus grand plaisir de leur capitaine.

Elle se rappela alors qu’Eliza Steinschmidt se trouvait dans les tribunes. Car oui, la cinquième année, emportée dans le match, l’avait oublié. Avec ce début de match, elle espérait avoir titillé l’ancienne joueuse et lui faire plaisir en offrant un match comme celui-ci. Elle ne manquerait d’ailleurs pas de remercier ses adversaires à la fin. Certes, elle le faisait toujours, c’était assez logique finalement : lorsque l’on s’affronte sur le terrain, il faut se témoigner une certaine marque de respect, même si certains coups sont de parfaites crasses entre les joueurs, mais cela reste le jeu. Même si, parfois, embêter son adversaire est fort plaisant, même au-delà du jeu. Enfin bref.

Un rapide coup d’œil à ses adversaires et sur l’ensemble du terrain lui suffit pour savoir quoi faire : la jeune fille fonça vers le cognard qui volait à quelques mètres d’elle et, une fois à la hauteur de ce dernier, frappa de toutes ses forces.

Action : Coup spécial Le Doublé Magique

Cibles : Gratz et Eastwood

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serpentard

Le match venait à peine de commencer, mais les viffets étaient déjà de sortie. Elina avait déjà du renvoyer un souafle sans même tenter de passe pour attraper l'un d'eux. Mais comme elle venait tout juste d'attraper l'un d'eaux, elle était libre de se préoccuper uniquement du souafle. Cela ne l'empêchait pas néanmoins de lancer des coups d'oeil aux quatre coins du stade de temps a autre. Elle devait se tenir prête à tout moment. Mais pour l'instant, c'était le souafle qui lui était arrivé droit dessus. Une belle passe de Rey, qu'elle avait réussi a intercepter sans trop de mal. Le jeune Poufsouffle disputait son premier match comme titulaire dans l'équipe des Frelons. C'était la première fois qu'il jouait avec elles lors d'un match. Dès qu'elle eu la grosse balle de cuir entre les mains, elle la cala sous son bras droit et se baissa sur le manche de son balais pour prendre de la vitesse. Dirigeant sa course de la main gauche, elle chercha a mettre de la distance entre elle et les joueurs de Serpentard tout en se rapprochant des trois anneaux des verts et argent. Quelques flocon venaient s'écraser sur sa tunique. Certains fondaient lentement, tandis que d'autre semblaient ne pas être atteints par la faible chaleur que sa peau dégageait. Cependant, le moment vint où elle ne pouvait plus guère avancer sans prendre le risque de voir les joueurs de Serpentard s'emparer du souafle. Il était hors de question que la Poufsouffle leur laisse la balle ! Sous les encouragement d'Ambre, elle chercha Rey du regard pour lui faire une passe, espérait que le vent ne serait pas suffisamment fort pour dévier la course du souafle.

Action : faire une passe.
Cible : Rey Sifferlen
Série : [1-2-3]

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
ma couleur : #7F6000

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serpentard

Isaac venait encore de se faire charrier par la gardienne, elle  ne pourrai pas s'occuper de ses affaires pour une fois. Il en avait marre, il en avait marre de ce match et de toujours rater le Souafle, en plus avec cette neige, c'était impossible de réussir à jouer correctement. Il s'était pourtant bien entraîné... Mais la poufsouffle avait peut-être raison, un joueur pire que lui, ça n'existe même pas. Il sentait bien qu'il fallait qu'il se reprenne, qu'il fallait qu'il fasse quelque chose. Il releva la tête, il vit l'attrapeuse adverse s'emparer du ballon et s’avancer vers les buts. Isaac se dit qu'il fallait qu'il fasse comme d'habitude, il allait encore essayer de voler la balle, mais à quoi bon, il allait encore la perdre et faire perdre son équipe. Qui voudrait d'un joueur comme lui d'ailleurs. Il se décida quand même à bouger vers Elina pour lui prendre le Souafle dès qu'elle essaierai de le passer à ce charognard de Rey.
Il se concentra, attendit le moment propice de la passe pour pouvoir foncer vers la balle. Il commencer à le connaître ce point précis, à force de toujours rater la balle. Ces gestes étaient lourds et maladroits, emplis du pessimisme quand à la réussite de cette action, la gardienne à résumé totalement la situation, Isaac ne sert à rien et puis c'est tout pourquoi faire des efforts. Il se ressaisit quand même assez pour foncer vers le ballon de l'attrapeuse. Il tendit les bras pour essayer de le prendre.

Action : Voler le Souafle

Cible si réussite : Phœbe Swan

Série : [3-4]

La vie est dure et à la fin on meurt.
Code couleur (qu'on écrive correctement mes dialogues) : #113F49
2ème année rp : Ma fiche.

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serpentard

Aïe, se prendre le Cognard en plein face, ça faisait mal. Eileen était restée sonnée quelques minutes sans trop comprendre ce qu'il venait de se passer. Elle avait voulu dévier, ça elle s'en souvenait bien et ensuite, le trou noir. Complet et elle aimait pas ça. Rassemblant ses esprits, elle tenta de comprendre ce qu'il se passait sur le terrain et ça n'allait pas fort pour les siens, malheureusement. Ils étaient malmenés, certes mais la fillette n'était pas du genre à baisser les bras, ça non. A un moment donné, la chance tournerait forcément, à moins que les Poufsouffle aient avalé du Felix Félicis ce qui était formellement interdit. Ils n'étaient pas bêtes, elle le savait donc il était exclu d'imaginer qu'ils aient pu tricher.

En attendant, les jaunes avançaient vers leurs anneaux de but et, de là où elle était, il  lui semblait évident qu'Isaac serait trop court pour intercepter le Souafle. Zut ! La pire fût qu'elle vit son adversaire directe foncer à vive allure sur le Cognard et le frapper de toutes ses forces. Elle connaissait bien cette manœuvre, elle-même s'était entraîné à la faire et elle savait qu'elle était imparable. Ce qui la faisait d'autant plus rager tant elle se sentait complètement inutile depuis qu'elle était entrée sur le terrain. Y'avait pas besoin d'être un génie pour comprendre qu'Ambre était bien décidée à ne pas la laisser jouer. C'était difficile d'imaginer les cibles que la balle folle allait frapper mais, en attendant, Eileen pouvait au moins tenter d'aider l'un de ses coéquipier. Elle tourna un moment sur le terrain avant de trouver. Oui, elle savait ce qu'elle allait faire, restait juste à croiser les doigts pour que ça aide sa préfète dans sa prochaine action.

"Vas-y Phœbe. Tu as été nommée joueuse du dernier match, c'est parce que t'es la meilleure. Tout le monde le sait, ta réputation te précède, et les jaunes te craignent pour ça. Quand tu montes sur un balai, plus rien ne peut t'arrêter. Ce soir, tu vas manger du blaireau, j'en suis certaine !"



Action : Encourager Phœbe Swan
Thème : Réputation

Deuxième année RP (2043-2044)
Activité réduite pour le moment
Ma fiche

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serpentard

Image
Le Viffet d'argent vient de faire son apparition près du rond central ! MONTMORT et SWAN peuvent s'en emparer.
(Octroie 20 points à l'équipe qui parvient à l'attraper et retire immédiatement le statut déséquilibré, déstabilisé ou sonné du coéquipier désigné par l'attrapeur : PAS DE CIBLE)

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serpentard

C'était déjà le deuxième viffet sur lequel elle parvenait à mettre la main. Leurs apparitions avaient été étonnamment rapprochées. Elle devait se méfier dans le cas ou un troisième ferait son apparition rapidement à la suite des deux premiers. Il était inhabituel de voir apparaître des viffets aussi rapidement les uns après les autres, mais mieux ne valait pas chercher une quelconque logique dans les actions de ces petites balles ailées. Se croire à l'abri d'une nouvelle apparition ne ferait que l'induire en erreur et il ne fallait pas qu'elle soit prise au dépourvu. Le froid était déjà un problème et ralentissait ses mouvements, elle ne devait pas en plus laisser la surprise lui faire manquer sa chance. L'année précédente, les Frelons de Poufsouffle avaient remporté la coupe de Quidditch. Elina ferait tout ce qu'elle pourrait pour que cela arrive à nouveau. Son adversaire principal pour ce match était Swan. Durant le match contre Gryffondor, l'attrapeuse de Serpentard elle avait attrapé tous les viffets. Aujourd'hui, Elina allait savoir qui des deux était la plus rapide. La Poufsouffle avait peut-être attrapé les deux premiers viffets, mais il y aurait encore beaucoup d'autres occasions et elle risquait de le regretter amèrement si elle baissait sa garde. C'était au poste d'attrapeuse qu'elle jouait le mieux. En tant que gardienne, elle n'avait rien eu d'exceptionnel. Alors elle allait profiter de ce rôle qui lui en donnait l'occasion pour se surpasser. Elina resserra un peu les doigts autour du manche de son balais. Le froid était mordant et elle sentait ses mains s'engourdir un peu a cause du froid. Elle se força a plier et étendre ses doigts pour s'assurer que ses phalanges fonctionneraient correctement quand il le faudrait. Cette pensée avait peut-être quelque chose de prémonitoire car le moment vint de se lancer de nouveau à la poursuite d'une minuscule proie. Elle se jeta dans la course sans prendre le temps de chercher son adversaire du regard.

Action : capturer le viffet

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
ma couleur : #7F6000

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serpentard

Ambre envoya le cognard en direction du gardien adverse. Lorsque la balle folle percuta Gratz, la cinquième année se sentait en pleine forme. Tellement en forme qu’elle suivit le cognard, bien décidée à faire une deuxième victime à la suite du gardien vert et argent qui était en train d’être ramené sur le banc des Crochets d’Argent. Avoir fait sortit cet enquiquineur de première lui avait donné l’impression d’avoir des ailes : une fois la balle folle rattrapée, elle lui donna un nouveau coup de batte puissant en direction de la batteuse adverse, Eastwood, qui se le prit de plein fouet.

Un énorme sourire sur le visage, la rouquine vola en direction des tribunes et en survola deux avant de revenir au même niveau que ses coéquipiers et adversaires sur le terrain. Elle était fière d’avoir réussi à toucher deux de ses adversaires en un laps de temps aussi court, et encore plus d’avoir sorti Gratz, qui leur donnait du fil à retordre.

De l’autre côté du terrain, Elina réussit sa passe à l’intention de Rey, qui se retrouva pile devant les anneaux. Anneaux qui étaient de nouveau protégés par Farell, qui avait dû sortir du terrain à cause du froid. La jeune fille aurait voulu crier quelque chose à son poursuiveur pour l’encourager, dans l’espoir que cela l’aide à marquer, mais elle était trop loin. Le temps qu’elle arrive, il aurait déjà tiré. Du coin de l’œil, elle aperçut le cognard filer droit vers la gardienne adverse. Cela ne servait donc à rien de lui voler après. Ainsi, elle décida de s’approcher vers Alice, leur gardienne, pour lui dire :

« Alice tu fais un super match ! Continue comme ça ! Tu t’en sors très bien, c’est parfait tes déstabilisations ! »

Elle espérait que ces quelques mots toucheraient sa gardienne.

Action : Encourager Alice Huet
Thème : Implication dans le match

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serpentard

Un serpent, deux serpents, trois serpents. Ambre ne cessait de faire sortir leurs adversaires, les reléguant au banc quand bien même il venait d’entrer sur le terrain.

Un viffet, deux viffets, trois viffets. Elina vivait une alchimie particulière avec ces petites balles volantes. Aucune ne lui échappait, aucune n’allait à l’ennemi.

Une pique, deux piques, trois piques. Alice faisait tournoyer sa langue acérée. Ses réflexions n’avaient rien à envier aux vipères qui lui faisaient face. Elle les déstabilisaient sans discontinuer.

Au tour de Rey de montrer qu'il pouvait briller sur le terrain. Il avait déjà loupé son premier tir, pas question d’échouer au second, son équipe comptait sur lui. D’autant plus qu'un nouveau gardien lui faisait face. Les compteurs étaient remis a zero, il avait toutes ses chances. Il entendit les supporters crier son nom dans les tribunes, eux aussi il n'avait pas le droit de les decevoir. Depuis le début, il les encourageait sans faiblir, il méritait qu'il leur offre le spectacle, le but, la victoire. Oui, il le ferait, il gagnerait ce combat. Après avoir récupéré la balle d’Elina, il avait foncé vers les anneaux à toute vitesse, le souafle sous le bras, sans plus de préoccuper des autres joueurs. Il respira profondément arrivé au pied des anneaux, la neige tomba sur son nez mais il l’ignora, plus rien n'importait d'autre que les anneaux. Gonflé à bloc il arma son bras et tira.

Action : Tirer

Capitaine et Poursuiveur des Frelons
*Le souffle des poufsouffles jamais ne s'étouffe*

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serpentard

Ça n'allait vraiment, vraiment pas du tout. Les Crochets avaient déjà encaissé 80 points depuis le début du match. Phœbe avait raté trois Viffets, soit parce que elle tentait de s'en saisir quelques secondes plus tard, soit parce que la charmante Ambre lui avait envoyé le Cognard, l'étourdissant suffisamment longtemps pour qu'elle ne soit pas en mesure de réagir que quelle manière que ce soit. L'écart restait cependant tout à fait rattrapable, il devaient en être au tiers du match environ, et un revirement était tout à fait possible à ce moment. Trois tirs à tenter, empêcher les Poufsouffle d'en faire autant. Un tâche peut-être malaisée, mais certainement pas impossible. Phœbe vit une nouvelle fois une remplacement s'effectuer dans leurs rangs... Décidément la chance n'était pas du côté des Serpents, mais il ne fallait pas se laisser abattre et se remettre à l'attaque de suite, l'équipe n'avait pas dit son dernier mot. La petite Swan vit la balle pourpre de leur côté, à portée de main, et mis son balai à sa poursuite afin de tenter de le rattraper. Il était essentiel de se rapprocher au maximum des cerceaux des blaireaux, Alice Huet aura bientôt de quoi s'occuper si l'adolescente faisait une bonne passe. Espérant très fortement que la poudre blanche n'ait pas d'effet déviant sur la trajectoire du Souafle, l'attrapeuse visa le poursuiveur, Isaac Powell.
Action : Passer le Souafle
Cible si Réussite : Isaac Powell
Série : [4-5-6]

Φοίϐη, Pudeur Ardeur Fureur ; Jetée en 2040 entre ces Murs de Pierre
Α', Β', Γ'... sans discontinuer

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serpentard

Evidemment, la cinquième année n’avait pas réussi à encourager sa gardienne. Elle était plus douée pour motiver ses coéquipiers, motiver ses troupes, dans les vestiaires, avant un match, ainsi que pendant les entraînements. Mais alors, quand elle était en plein match, là elle n’arrivait plus vraiment à leur remonter le moral. Elle y arrivait parfois, forcément, sinon elle serait vraiment une mauvaise capitaine, mais généralement elle avait du mal. Elle préférait largement jouer de la batte et aller taquiner la balle folle. Enfin bref, elle se rattraperait. Et puis, ce n’était pas comme si les Frelons étaient en vraiment mauvaise posture, au contraire.

Rey, qui s’était faufilé dans la défense des Crochets d’Argent, s’était retrouvé face aux anneaux et avait tiré, laissant de marbre la gardienne adverse qui n’avait même pas bougé d’un poil pour tenter d’arrêter le tir. La balle de cuir rouge était donc passée sans problème dans l’un des trois anneaux, augmentant ainsi le score des Jaune et Noir de trente points, pour le plus grand bonheur de leur capitaine.

Le souafle fût remis entre les mains de l’attrapeuse adverse, Phoebe Swan. Cette dernière adressa une passe en direction de son poursuiveur. Rey allait s’en occuper. C’est donc pour cela qu’Ambre vola en direction d’Elina, capta son regard et lui fit signe. La jeune fille savait ce que la cinquième année voulait qu’elles fassent ensemble. Elina vola en direction du gardien adverse, attrapa son balai et l’immobilisa. Ambre, qui avait réussi à faire venir le cognard en direction des anneaux adverses, attendit le dernier moment pour donner un énorme coup de batte en direction du gardien adverse. Avec ça, il serait dans les vapes pendant un moment.


Action : Formation des Quatre Vents
Cible : Gratz

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serpentard

Eileen allait vraiment finir par croire qu’on leur avait jeté un sort... c’était impossible qu’ils aient autant de malchance si longtemps, ça allait forcément tourner ! En tout cas, la fillette n’allait pas se décourager pour si peu. Ok, toutes ses tentatives s’étaient soldées par des échecs mais ses coéquipiers comptaient sur elle maintenant qu’Antony ne pouvait plus rentrer sur le terrain et à défaut d’être brillante comme elle aurait souhaité l’être, elle allait être persévérante. Au moins, elle ne pourrait pas se reprocher de ne pas tout avoir tenté.

C’est donc forte de cet esprit tout neuf qu’elle se mît en tête d’insuffler un peu de cette énergie aux autres. Les Poufsoufle venaient de faire une nouvelle manœuvre et comme elle ne pouvait rien faire pour les contrer, elle préféra en faire abstraction pour se concentrer sur l’essentiel. En l’occurrence, pour l’heure, son poursuiveur. En ce qui le concernait, elle pouvait au moins essayer de faire quelque chose. Elle tournoya donc non loin de lui et se mit à hurler à son attention. 



« Tu n’as jamais été en meilleure forme que ces temps-ci, Isaac, alors montre-leur de quoi tu es capable. Avec une énergie comme la tienne, rien ne peut t’arreter, fonce ! »

Ce n’était sûrement pas la tirade du siècle mais Eileen espérait sincèrement que ça ferait mouche. Au pire, elle avait déjà une autre idée en tête et comme elle était décidée à positiver, elle était certaine qu’elle finirait par tirer parti de ses échecs.

Action : Encourager Isaac Powell

Thème : Santé 

Deuxième année RP (2043-2044)
Activité réduite pour le moment
Ma fiche

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serpentard

Rey observa la trajectoire de la balle avec anxiété jusqu'à ce qu'elle soit à la portée de la gardienne. Mais celle-ci ne fit aucun geste pour tenter de la rattraper, trop lente ou trop froid, le garçon n'aurait pas su dire pourquoi. Dans tous les cas, le souafle traversa l'anneau central et ce fut là son premier but. Le rouquin lança son poing en l'air en signe de victoire, un sourire gigantesque aux lèvres. Cependant, son but lui restait un peu en travers la gorge. La gardienne n'avait vraiment rien fait pour l’arrêter. A croire que tous les serpentards étaient complètement amorphes.

A peine eut-il cette pensée que le cognard le frôle pour venir percuter la jeune fille. Son immobilisme eut raison d'elle et elle fut remplacée par... Gratz. Finalement, Rey ne savait pas trop ce qu'il préférait. La gardienne amorphe ou celui bien trop sûr de lui qui lui filait des boutons. Son esprit de compétition lui souffla que c'était très bien comme ça. Il avait encore un compte à régler avec le serpentard. Le rouquin n'avait toujours pas digéré le fait qu'il avait si facilement arrêté son premier tir. Après lui avoir lancé un regard de défi, il retourna dans ses rangs en attendant que le souafle soit remis en jeu. 

Un coup de sifflet et Swan envoyait le souafle vers Powell. Rey ne laisserait pas les crochets souffler, il allait tenter le tout pour le tout en essayant de voler la balle sous le nez du poursuiveur.

Action : Voler le souafle

Cible si réussite : Elina Montmort

Série : [5/6]

Capitaine et Poursuiveur des Frelons
*Le souffle des poufsouffles jamais ne s'étouffe*

 Saison 5  - Poufsouffle vs Serpentard

Alice ne s'était jamais senti aussi euphorique ! Déjà quatre vingt points à zéro, ce match en était presque trop facile... Et même si les Serpents commençaient à se réveiller, les Frelons occupaient toujours la grande majorité du terrain. La victoire était pour bientôt. Rey avait réussi son tir, la gardienne adverse n'avait opposé aucune résistance... Alice en était à se demander si elle voulait vraiment jouer. Les Crochets étaient si mous, que le match en semblait presque trop facile. Les cognements d'Ambre, les passes de Rey, les captures de viffet d'Elina, ses déstabilisations... étaient réussis sans grande peine.

Elle porta la main à son cœur, ce soir les Frelons et leurs supporters pourraient faire la fête. Ils mangeraient du chocolat et chanteraient des chansons joyeuse, elle en était certaine. En parlant de chanson, un certain hymne lui revint en tête :

* Noooous soooomes les Poufsouffles

Et on va vous montrer
Qu'on est p't'être les Blaireaux
Mais qu'au moins nous on sait jouer, *

La fille aux hérissons avait récupéré le Souafle et tentait à présent un passe vers l'attrapeur des crochets...

* Car notre équipe a du cœur
C'est celui des supporters
Avec nos Frelons acharnés
Pas de quartier on va gagner ! *

Prise d'une soudaine impulsion, elle s'interrompit et cria :

" Ah ah ah, Powell le nul, Powell le nul ! Encore debout malgré toute mes remarques ? Y'aurait-il une fille dans les tribunes que tu chercherait à impressionner Powell ? Non vraiment, ne cherche pas ! Personne ne voudrait de toi ! "

Hé ben, le pauvre petit s'en serait prit beaucoup au cours de ce match... Mais Alice avait changé depuis son premier match. Elle ne s'en voulait plus de dire leurs quatre vérités aux joueurs adverses, tant que cela était bénéfique pour son équipe. Elle s'était entraînée aussi, beaucoup entraînée. Un match ne pouvait plus se finir par une égalité, les Frelons voulaient la victoire...


Action : Déstabiliser
Cible : Isaac Powell
Thème : Amour

Le souffle des Poufsouffle, jamais ne s'étouffe !
RNA des Pouffys et gardienne des frelons
Nous créons nous-même nos propres limites puis nous nous étonnons de ne pas nous sentir libre.
  Retour