Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Oui ! Super ! Génial ! Magnifique ! C'est exactement ainsi que devait se dérouler le match ! En effet, la fillette venait d'ajouter trente points au compteur des Griffes Ardentes ce qui favorisait le victoire à la sortie de cette rencontre. Cependant, ce qui ne se déroula pas comme prévu était qu'un pénalty venait d'être sifflé en faveur des Crochets d'Argents, ce n'était pas bon du tout. Encore heureux, pour changer un peu la donne, un penalty venait aussi d'être sifflé en faveur de l'équipe dont faisait partie la deuxième année. Elle n'allait pas laisser cette chance leur filer entre les mains, elle ne pouvait pas, il était impératif que les compteurs restent à cette différence –ou plus.

Bon pour en revenir au moment présent, la blondinette était la première à tirer. Enfin, ils avaient décidés que c'était elle qui allait tirer et d'ailleurs, elle ne se fit pas prier pour récupérer la balle en cuir rouge. La rouge et or sentait le stress monter, elle ne savait pas quoi penser, elle savait surtout que le sort de son équipe était –en quelque sorte– entre ses mains et elle ne pouvait pas se permettre d'échouer maintenant.

Elle se plaça à une distance raisonnable des anneaux, face à Lyn pour la énième fois depuis le début du match. Et comme toujours, elle visa et tira de toutes ses forces.

Action : Tirer 

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Non, non, non ! Lyn avait vu filer le souafle. Mais cette fois, il était passé à côté d'elle. A travers un anneau. Misère, misère. Et maintenant, l'écart entre les deux équipes croissait. Même si les Eclairs attrapaient maintenant le Vif d'Or, les Gryffons gagnaient. La situation était assez critique... Et comble de malchance, Hitward envoya le cognard sur Anita, suite à quoi l'arbitre siffla un penalty. Hein, quoi ? C'était une faute ça ? Ah non. La faute venait d'autres joueuses. Ce qui impliquait deux penaltys, en fait. Un pour chaque équipe. L'occasion de réduire l'écart. Mais aussi, pour les Griffes Ardentes, de l'agrandir.
Lyn stressait affreusement. En gros, elle devait absolument réussir ce nouvel arrêt. Punaise, punaise. Déjà Emilia Garnier se rapprochait des anneaux, souafle en main. Une poursuiveuse redoutable, oui. Lyn ne sentait même plus le froid, complètement focalisée sur le souafle, sur le bras qui tenait cette balle. Sur la joueuse qui s'approchait.
La petite italienne ferma les yeux une seconde, puis les rouvrit, en même temps qu'elle se mettait en position. Elle devait protéger un anneau. Et, de préférence, celui que viserait son adversaire. Ses mains tremblaient presque, mais elle essayait de les contenir tant bien que mal. D'ici quelques fractions de seconde, elle saurait si elle s'était positionnée correctement. Elle se retrouverait soit avec la balle bien entre les bras, soit toute penaude, regardant le score changer, d'un air hébété. Si elle se ratait, elle savait qu'il y aurait assez peu de chances pour espérer encore gagner. La fillette ne perdait jamais son optimisme, mais elle savait reconnaître quand la situation était bloquée. Quoi qu'il en soit, en toutes circonstances, quel que soit le résultat du match, elle serait contente, fière d'elle, heureuse d'avoir joué ce match. Heureuse de s'être amusée avec les Eclairs, et de n'avoir jamais lâché.
Mais en attendant, le match n'était pas terminé, et tout pouvait encore basculer. Lyn pouvait encore espérer arrêter la balle de cuir, elle y croyait fermement.

Action : arrêter

“C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” - Le Petit Prince
Les Éclairs, une équipe du tonnerre ! - Lexie | Solynyle forever
3e année RP | #B6004A
Pas d’avatar
Lexie Campbell  

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

En regardant le panneau du score, Lexie ne savait pas bien si elle devait en être heureuse ou non. Le fait est que les éclairs avaient rattrapé une bonne partie de leur retard en peu de temps, mais c'était pas encore suffisant pour gagner. La fillette savait que chacun des membres de l'équipe avait déjà fait le calcul. Anita en particulier. Quelle pression elle devait ressentir. Tout se jouait sur elle à présent. Le vif d'or était toujours en vadrouille, les deux attrapeuses se battaient la minuscule balle. Tellement minuscule qu'elle leur échappait à plusieurs reprises. Arminia avait plus l'habitude que Anita, ça se voyait. Mais Lexie croyait en elle, toute l'équipe croyait en elle d'ailleurs. Cependant, même si le match arrivait à sa fin et que c'était le vif qui primait, la poursuiveuse des éclairs se devait de continuer à jouer son rôle en attendant. Peut être qu'elle avait encore le temps de s'approcher des anneaux suffisamment près pour tenter un tir avant le coup de sifflet. Peut être. Mais c'était encore une action envisageable. Tout n'était question de vitesse et de précision. Et c'est ce à quoi Lexie pensait à cet instant précis. Elle devait bien se rattraper sur son comportement pour le moins surprenant de tout à l'heure. Encore un peu honteuse et dégoutée d'elle même, la rouquine observait les anneaux, souafle en main. C'était un penalty. Un coup de sifflet, puis un autre. La fillette ne comprenait pas trop comment elle en était arrivée là.

Action : tirer

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Le match allait désormais mieux pour les Griffes Ardentes qui reprenaient du poil de la bête après cette phase de mou et leur score le démontrait parfaitement. Il fallait dire que perdre un match comme celui ci avec ce déroulement était simplement impensable pour l'équipe des rouge et or, et ils faisaient donc tout pour éviter cette issue. Au début du match, leur avance avait été redoutable et il aurait été agaçant qu'elle fut été vaine.

Cependant, il avait fallu que l'arbitre siffle et qu'il déclare un pénalty pour chaque équipe. C'était Emilia qui avait commencé à s'emparer du Souafle pour tenter de le balancer à travers un anneau, et Lexie prenait maintenant le relais. Ce serait un duel acharné avec Mad qui ne comptait pas laisser passer la balle précieuse dans l'anneau. Elle se positionna donc devant un anneau, afin de le protéger -elle n'espérait cette fois pas couvrir deux cercles-, mit ses mains en position de défense bien devant elle, regarda la poursuiveuse adverse dans le blanc des yeux. Si cette balle traversait, la gardienne s'en voudrait jusqu'à la mort et toute sa vie. Des éclairs passaient entre les deux filles. Ceux de la Serdaigle brillait d'une envie de vengeance, d'assouvissement, ceux de la Gryffonne, de défi. Il fallait voir laquelle des deux était la plus déterminée dans son choix, mais les deux étaient convaincues que c'étaient elles.

Action : Arrêter

Comment te dire, ou te faire comprendre, que la Vie n'était qu'un simple Songe ? Un Mensonge, que la Vérité Ronge.
Rire à m'en déchirer les abdos. Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ados.
Absente jusqu'au 18 août

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Image
Le Vif d'or est toujours sur le terrain ! SLYGT peut s'en emparer.
(Octroie 70 points à l'équipe qui parvient à l'attraper et met immédiatement fin au match)

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

 C'était de plus en plus la folie sur le terrain de Quidditch et Audric s'interrogea longuement sur ce sujet. Est ce que c'était juste cette fois, ou bien à chaque match lorsque le vif d'or apparaissait les joueurs retrouvaient l'énergie du début de match? En tout cas si la deuxième situation était vraie, l'illusion était bien faire car il n'avait jamais vu cela depuis les tribunes. Enfin il faut aussi avouer qu'à ce stade des matchs qu'il avait pu observer, il ne se focalisait plus que sur les attrapeurs des deux équipes et la petite balle dorée lorsqu'il était en mesure de la voir. 

 L'arbitre siffla soudainement deux penaltys et des tirs au but s'organisèrent dans la foulée. Emilia face aux buts bleu et Pas défendant les leurs. Respectivement heureusement et malheureusement pour eux, les rouges ne marquèrent pas mais leur gardienne parvint à arrêter le tir adverse. Retour à la case départ donc, ou presque.
 Le vif d'or était toujours là et Arminia avait maintenant le champ libre pour l'attraper. Il ne restait plus au garçon qu'à essayer de protéger son amie pour le prochain tour, tout en croisant les doigts pour que la rousse réussisse enfin à mettre la main sur cette maudite balle. Il fit un tour avec son balai et à positionna de façon à viser une autre adolescente à la chevelure flamboyante.

Action : cogner
Cible : Tally Jenkins
Série : [1,2,3]

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Les pénaltys ne s'étaient pas si mal passés, Mad avait réussi à défendre ses anneaux convenablement : le Souafle n'en avait traversé aucun au grand soulagement de la jeune fille. Cependant, c'était aussi le cas de Lyn ou plutôt ce n'était pas le cas d'Emilia. En effet, cette dernière, lors du retentissement du son du sifflet, n'avait esquissé aucun mouvement, comme endormie sur son balai. Le temps était ensuite passé à vitesse grand V et elle n'avait que put mollement balancé le Souafle que la gardienne adverse avait récupéré avec une aisance manifeste. C'était assez bête de laisser passer une occasion comme telle mais personne ne pouvait critiquer : c'était arrivé à tout le monde à un moment. Sauf à Nora peut être. Ou Esmée. Ou Jonathan. Ou Audric. M'enfin bref, cela faisait partie du quotidien du joueur dans tous les cas.

Après son arrêt, la blondinette tenait donc fermement entre ses mains la balle au cuir rouge et elle savait pertinemment ce qu'elle avait à en faire. Le lancer, le passer, lui faire fendre l'air. La question de la cible ne se posa de plus pas vraiment longtemps : il ne fallait pas encombrer les petites mains de leur attrapeuse. Mad gonfla donc ses poumons d'air et cria, à destination de celle à qui elle allait donner le Souafle :

- Eh Emilia, tu la rattrapes celle là ?

Elle espérait que ça fonctionnerait.
Action : Relancer

Cible : Emilia Garnier

Série : [5/6]

Comment te dire, ou te faire comprendre, que la Vie n'était qu'un simple Songe ? Un Mensonge, que la Vérité Ronge.
Rire à m'en déchirer les abdos. Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ados.
Absente jusqu'au 18 août

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

La neige. Cette neige qui tombe depuis tellement longtemps qu’on pourrait dire qu’elle est là depuis la nuit des temps. Depuis toujours. Elle tombe encore, partout, des cheuveux qui sont maintenant bien sales, au pieds. La neige arrive dans les chaussette, et déconcentre chaques joueurs de quidditch dans le match. C’est un ojet de problème, de diversion. Pourquoi la neige est là ? Pourquoi aujourd’hui ? Enfin, sauf si une journée est passé. Arminia n’a plus conscience du temps qui s’écoule, et guette se vif d’or depuis longtemps. Elle l’a raté, une nouvelle fois.

Elle comptait continuer de le suivre, lorsque la chose pire que la neige, le cognard, lui tomba dessus. Enfin, fut dévié sur elle par Jenkins, cette foutue batteuse des Serdaigles. ELle ne pouvait pas chercher une autre cible au lieu de toujours s’abbatre sur l’attrapeuse ? Elle ne pouvait pas faire confiance à Anita ? Peut-être qu’elle avait tellement peur de perdre qu’elle s’abatait sur la rouquine. Peut-être, ce serait possible. Il faut bien qu’ils avouent qu’ils perdent ! Avouer n’a jamais été un problème, c’est même un soulagement par moment. Arminia l’avouait bien, elle, qu’elle gagnerait ! L’écossaise en était sur et personne ne pouvait la faire doutait. Même ses échecs succesifs ne là faisait plus douter. Ses équipiers avaient envie que ce match ce finisse, tout le monde était vraiment fatigué. Il fallait qu’elle mette un terme à tout ça, en les faisant gagner.

Le vif d’or était toujours là, lorsqu’Arminia se réveilla, quelques secondes après. Elle ressentait toujours une vive douleur, mais cela passerait. L’attrapeuse se remit sur son balai, et retourna à sa poursuite du vif d’or en essayant d’aller le plus vite possible et de le rattraper. Elle tendait son bras droit avec souffrance, et finit par céder son bras gauche aussi. Elle n’avait que ses jambes qui tenaient le balai, mais elle était prs du vif, elle sentait qu’elle pouvait l’avoir. Cette fois.


Attraper le vif d’or

Si tu ne sais pas, c’est que tu ne dois pas savoir - BL
Duncan, le meilleur parmi les préfèts
  Retour