Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Décidément, la neige n’avait pas l’air d’être la météo favorite des Éclairs de Serdaigle. Si météo préférée il pouvait y avoir au sein d’une équipe de Quidditch. Jouer sous la pluie, c’était batailler contre les grelottement incessant des dents qui s’entrechoquent et plisser les yeux jusqu’à espérer repérer le Cognard, sous la neige c’est le même combat mais il fallait en plus prier pour éviter les engelures. Seul le beau temps était sympa si on mettait de côté le soleil dans le pif. Bref, parfois Tally regrettait une bonne partie de hand sous un toit chauffé. Mais d’un autre côté, rien ne pouvait également le Quidditch en matière de sensations fortes.

D’ailleurs, ce match ne parvenait pas à décoller pour les bleu et bronze. Les Serdaigle semblaient bien faibles face aux Griffes Ardents qui réussissait jusqu’à maintenant bien mieux leur action qu’eux. C’était terriblement frustrant. Nora, la Capitaine adverse, avait profité de l’instant de faiblesse de Tally pour renvoyer le Cognard sur Lyn… et voilà que leurs anneaux étaient sans défense. En plus de ça, un cafouillage immense se produisit sur le Souafle. Tally crut qu’Emilie l’avait en sa possession, mais elle cru voir la gardienne foncer dessus et, finalement, ce fut Mad qui renvoya la balle de Poursuiveurs. C’était à ne plus rien y comprendre et la Capitaine en avait la tête qui tournait. Ce match prenait une drôle de tournure. La poisse semblait les poursuivre mais ce n’était pas pour cette raison qu’ils allaient baisser les bras. Ce n’était que le début. Un début que les Griffes Ardentes allaient sentir passer : leur vengeance serait terrible.

Un premier but fut annoncé pour l'équipe de Gryffondor. Forcément, face à une gardienne cognée, Emilia Garnier n'avait plus eu qu'à vaguement lancer le souafle à travers un anneau. Presque trop facile. C'était à leur tour d'engager et Lexie amorça une passe sur Felix. Tally fronça les sourcils mais ne broncha pas. Elle comprit vite la stratégie mise en place et s'y adapta aussitôt, prenant le risque de laisser le Cognard à Nora. Elle rangea son amertume de côté pour tenter d'encourager sa gardienne.

« _ Ça va aller Lyn ? Le bobo du Cognard est passé ? Allez ! La suite est pour toi ! »

Encourager Lyn FELIX
Thème : Santé

3ème année RP
« Tallucy, les princesses rebelles. »
Tallirenpher, prenez garde !

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Oui ! Oui ! Oui ! La situation dans laquelle se trouvait les Griffes Ardentes était tout simplement parfaite, magnifique, fabuleuse. Il ne fallait pas que cela s'arrête et c'est pour cette raison que la jeune fille ne perdit pas de temps quand elle vit que Lexie, suite à son merveilleux but sans défense adverse, lançait le ballon rouge à sa coéquipière. Bien entendu, comme je l'ai précisé juste avant , la jolie blondinette se jeta entre ses adversaires. Elle voulait absolument les arrêter et les interdire de s'avancer plus sur le terrain étant donné que cela pour faire rapprocher les points dans le cas où elles marquait face à Mad, même si la deuxième année était convaincu que leur gardienne, tout comme Esmée qui était trop occupée pour affronter l'équipe de Quidditch de Serdaigle, allait tout défoncer et être la super protectrice des anneaux de l'équipe des Rouges et Or.

C'est ainsi qu'Emilia se retrouva en pleine de trajectoire de la balle où du moins c'est ce qu'elle pensait et espérait de tout son coeur, car comme à son habitude, elle ferma les yeux et laissa ses autres sens prendre le dessus, car elle y arrivait beaucoup mieux ainsi. Elle tenait au début fermement le manche de son balai et ensuite, dès qu'elle se sentit prête, elle lâchait une main et se laisser aller.

Action : Voler le souafle
Cible en cas de réussite : Jonathan Crimspeak
Série : [3-4]

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Tout se profilait peu à peu pour le mieux pour les Griffes Ardentes. En effet, l'équipe menait le score de quarante points à zéro pour les Eclairs. Leurs actions étaient plus réussies et il était donc plus simple de marquer, sans compter le viffet magnifiquement saisi par Jonathan. Mad l'avait vu du coin de l'œil : le jeune garçon s'était aplati sur son balai pour s'emparer du Viffet de bronze avant Abby, et cela avait payé. Pendant ce temps, le Souafle était tombé des mains de Lexie à cause du Cognard qui s'était habilement logé dans son dos sous le coup de Nora. La blondinette s'en était alors saisi pour le lancer avec le plus de puissance possible vers Emilia et sa relance était tombée entre les paumes de la poursuiveuse à la cape rouge. Elle était alors devant les anneaux et, Lyn étant cette fois cognée, elle eut le champ libre. Grâce à cela, elle put marquer. 

Le match et l'espoir continuait pour les deux équipes qui s'affrontaient aujourd'hui mais, il fallait le dire, l'une était bien plus confiante que l'autre. Tandis que les bleus et argents avaient un score nul au sens littéral du terme, les rouges et ors possédaient des points reluisants à leur compteur. Cela leur assurait confort et confiance, ce qui n'était bien entendu pas négligeable pour la suite du match.

Justement, la poursuite du match, qu'en était-il ? Il fallait avouer qu'à ce moment, elle était perdue et ne parvenait pas à se concentrer entre le bruit et le froid pour savoir quoi faire. Seulement c'était sans compter sur Nora qui, d'un simple coup d'œil lui indiqua quoi faire. Elle se souvint aussi d'une phrase prononcée par un membre de l'équipe, elle ne savait plus lequel : "un batteur en liberté reste une menace". Mad arma donc ses bras autour de ses lèvres et cria :


- Tally, abandonne ! On sait toutes les deux que ton corps ne tiendra pas le coup. Ménage le avant qu'il ne rompe.


Action : Déstabiliser

Cible : Tally Jenkins


Thème : [Santé]

Comment te dire, ou te faire comprendre, que la Vie n'était qu'un simple Songe ? Un Mensonge, que la Vérité Ronge.
Rire à m'en déchirer les abdos. Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ados.

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Image
Le Viffet d'argent vient de faire son apparition près de la tribune nord ! SILVERSTEIN et CRIMSPEAK peuvent s'en emparer.
(Octroie 20 points à l'équipe qui parvient à l'attraper et retire immédiatement le statut déséquilibré, déstabilisé ou sonné du joueur désigné par l'attrapeur : ...)

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Jonathan était plutôt content de son match pour le moment. Malgré la neige, il avait réussi à se débrouiller en tant qu'attrapeur. Le jeune garçon avait en début de match attraper son premier viffet. Le premier viffet de bronze du match. A ce moment il s'était senti sur un petit nuage. Il avait brandi le bras et le viffet devant les tribunes de Gryffondor et il avait entendu les cris de tous les supporters. Il avait l'impression d'être un héros, et c'était agréable comme sensation. Il avait battu Abby, son adversaire, de quelques secondes dans la course au viffet. S'il avait vu cette petite tâche brune un instant plus tard c'était raté. Vous vous rendez compte ? Le rouge et or avait fait gagné les premiers points du match à son équipe. C'était d'ailleurs les premiers qu'il remportait de sa vie. 

Depuis cet instant de pur bonheur, le match avait continué. Jonathan ne devait pas relâcher son attention car avec ce premier viffet, le jeune garçon avait compris qu'il avait à  faire à une adversaire redoutable. L'ambiance dans les tribunes était un peu retombé mais on entendait toujours des cris. Le plus impressionnant était les banderoles que chaque Gryffondor avait fait pour le match. Elles étaient toutes magnifique. Sur la banderole de James, Jonathan vit une tâche passait sur les lettres de "Gryffondor". Sans attendre l'attrapeur des Griffes Ardente se jeta à toute vitesse pour attraper ce qui ressemblait à un viffet.

Action : Attraper le viffet

Esmée marraine et grande sœur <3 Un jour Jonois resplendira. Duncan peeves bis
Champion de Poudlard de Bavboule. Don Juan 2017
Gryffondor du mois de Mars

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Tout se déroulait toujours à la perfection. On pouvait remarquer que malgré le froid qui régnait en ce moment sur le terrain de Quidditch tout blanc de la grande école de sorcellerie, Poudlard, les membres titulaires des Griffes Ardentes avaient le sang chaud et étaient prêts à tout pour avancer pour s'approcher à petits pas, mais à pas sûrs vers la victoire de ce match. Bien entendu, il était encore trop tôt pour penser quoique ce soit de la sortie finale de cette rencontre. Mais Emilia n'allait pas rester les bras croisés pour attendre que le match se déroule tranquillement, non, surement, ce n'était pas son genre et ça ne risquait pas de le devenir. Elle le prouva plutôt correctement pour le moment étant donnée qu'elle avait une nouvelle fois réussie à chiper la balle en plein vol entre deux de ses adversaires. Mais elle n'allait pas reprendre son souffle tout de suite étant donné qu'elle vit que Jonathan, qui tenait la balle en cuir rouge, la lancer très fort dans une direction quelconque. La raison de son coup de poing sur le souafle était très simple : il venait d'apercevoir un viffet et ne perdit pas de temps pour se jeter dessus. Ce qui était tut à fait normal et raisonnable. Il devait se douter que la jeune fille n'allait pas perdre de temps pour se jeter à son tour sur le souafle afin de la rattraper. Quand elle tenait le cuir fermement entre ses mains, elle reprit de l'altitude pour envisager ses prochaines actions et quand elle vit la distance qui la séparait des anneaux de Bleu et Argent, en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, elle s'élança.

Action : Tirer

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Nora n'eut pas le temps de se réjouir de son coup qu'elle se sentit plutôt d'humour à se réjouir pour de nouveaux heureux événements. décidément, le match commençait bien pour les Griffes Ardentes et la capitaine ne pouvait être que fière de son équipe. Jonathan attrapa le deuxième viffet qu'il pu voir, ôtant au passage d'éventuels doutes que Nora aurait éventuellement pu avoir à son sujet et au sujet de sa nouvelle place dans l'équipe. Puis Emilia rattrapa le souafle au vol et tira aux buts. Lyn ne pouvait, une nouvelle fois, rien faire. La batteuse rouge et or l'avait cogné deux fis de suite en plus de temps, aussi espérait-elle que la Serdaigle n'avait pas trop de douleurs persistantes. Après tout, cela n'avait rien de personnel.

D'ici quelques instants, On ajouterait donc un total de 50 points au compteur de Gryffondor : 20 pour le viffet d'argent et 30 pour le but. Cela leur faisait un joli score pour débuter, mais le match était loin d'être terminé et il ne fallait pas se reposer sur ses lauriers : jamais. Nora profita donc d'un moment de calme pour eux afin d'encourager un peu sa gardienne. La dernière chose dont ils avaient besoin était qu'elle se relâche et ne suive plus le cours des événements. Car tout allait si vite..

" Respire Mad, t'as la forme aujourd'hui alors ne la perds pas. C'est important de ne pas bloquer sa respiration ! "

Ses paroles n'étaient pas top, mais peut-être que la gardienne saurait les entendre.

Action : Encourager Mad Mal.
Thème : Santé

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
"Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !"
Ma couleur : #B22222
Vous avez des soucis, besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Tally Jenkins avait pris sa décision : ne pas toucher au Cognard pour s’enquérir de l’état de sa Gardienne. Lyn sembla se ragaillardir face à cet encouragement mais, juste après, le Cognard possédé par Nora fonça sur Felix et celle-ci se retrouva à nouveau dans le brouillard… La Capitaine sentit la rage la gagner. Bordel. Ce match, c’était malchance sur malchance. Même la remise en jeu de Lexie qui pourtant était parfaitement calibrée fût interceptée par la Poursuiveuse adverse. Les étoiles semblaient aujourd’hui alignées en faveur des Griffes Ardentes.

C’était rageant.
Injuste.
Pitoyable.

Tally ne pouvait décidément pas tout rejeter sur leur malchance. Il devait clairement y avoir un écart de niveau entre les deux équipes. Alors qu’elle était plongée dans sa réflexion, qu’elle tentait de visualiser la meilleure des façons pour remettre les Éclairs sur le chemin des buts Mad décida d’enfoncer le clou bien profondément. Rompre ?! Jenkins serra les dents. Une série d’images défila devant ses yeux. Ce maudit Cognard. Ce maudit mouvement. Ce putain de bras brisé. Ce rêve en miette. Elle avait beau contracter sa mâchoire pour lutter contre les larmes qui semblaient se pousser au portillon pour s’échapper, le mal était déjà fait. Mal avait encore visé juste. Son parcours avait tellement été semé d'embûches que, soudainement, elle ne sentait même plus légitime à être sur ce terrain, ici et aujourd’hui. Elle foudroya du regard la gardienne adverse. Si elle avait été plus proche d’elle, elle lui aurait sauté au cou et maintenant voilà qu’elle regrettait de ne pas l’avoir fait à la Bibliothèque. Si elle avait su, elle l’aurait mise hors d’état de nuire avant cette rencontre. Elle n’aurait pas attendu le match de Quidditch pour ça. Mad était maligne et semblait même connaître ses points faibles. De vraies failles que Tally laissait trop apparentes. Dans un mouvement de protection, elle se recroquevilla sur son balai. La Capitaine ferma les yeux un instant. Ça faisait mal. Mais elle devait s’en remettre. Après tout. Elle était de retour en match, non ? Pourquoi de vieilles blessures auraient-elles dû la déstabiliser ? Pourtant… la vision du Cognard lui faisait mal au cœur. Et si son bras ne résistait pas à ce coup-ci… ? Elle fut prise d’une violente quinte de tremblements. La voix de Mad résonnait encore dans sa tête.

« _ Lyn… t’es une super élève en fait… »

Ça, c’était de l’encouragement béton de la part d’une Capitaine hors-norme.

Encourager Lyn FELIX
Thème : Scolarité (échec automatique)

3ème année RP
« Tallucy, les princesses rebelles. »
Tallirenpher, prenez garde !

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Evidemment que Tally Jenkins n’avait pas réussi son action. Elle sentait encore son hésitation au moment de sortir sa pauvre phrase. Un encouragement si pitoyable qu’on avait jamais vu ça sur un terrain de Quidditch. Son bras était crispé. Si crispé qu’elle n’avait même pas oser frapper. Tally se jura d’en toucher deux mots à Mad ou de lui encadrer la tête dans une fenêtre du château. Cette idée était réjouissante et la Capitaine parvint enfin à reprendre du poil de la bête. Il était clairement temps d’agir. Les Éclairs venaient encore d’encaisser un but. Pourquoi ? Un nouveau concours de circonstance malheureux… Sérieusement… Crimspeak avait lâché le Souafle sous leur nez pour s’emparer d’un coup d’un seul du Viffet. Abby, même si elle était proche, n’avait rien pu faire… Ni même récupérer le Souafle pour sauver leur honneur. Non, au lieu de ça, c’était à nouveau Garnier qui s’en était emparée, juste devant leur but. Et… forcément… Nora avait tout prévu. Une Capitaine bien plus légitime que Jenkins. La blondasse avait renvoyé le Cognard à nouveau sur Lyn qui était donc bien incapable de protéger leurs anneaux… Voilà une belle leçon des Éclairs … « Comment encaisser 90 points en moins de dix minutes. ». Ils devaient réagir. Et plus vite que ça.
La fatigue commençait à se faire sentir. Pire que ça, le désespoir commençait à gagner leur rang. Hors de question de laisser cette situation durer. Tally s’approcha du sol et cria de toutes ses forces.

« _ Solal ! Tu rentres à la place d’Abby. Allez, go go go les Éclairs ! Rien n’est encore perdu ! »

Elle ne savait pas bien si elle-même croyait à ses paroles. Mais les Gryffondor n’auraient pas leur victoire tout de suite. Tally se sentait à galvaniser, ils allaient le faire. Peu importe les sacrifices. Cette fois-ci, sa batte était bien armée.

Coup spécial : Doublé magique
Cibles : Jonathan Crimspeak et Nora Starks

3ème année RP
« Tallucy, les princesses rebelles. »
Tallirenpher, prenez garde !

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

C'était le jour J pour Solal. Il n'avait pas dormi la nuit et les poches foncées sous ses yeux en témoignaient. Il avait encore reçu une lettre de la part de son père qui lui rappelait à quel point il était fier de lui et qu'il avait hâte de connaître le résultat du match. Mais les dernières discussions avec ses frères avaient réveillé quelque chose en Solal, et savoir que son père commençait à abandonner tout espoir de faire carrière dans l'ingénierie de balais avait interloqué le garçon. Lui qui se battait pour réaliser le rêve de son père se retrouvait à se poser des questions : pourquoi se battre pour quelqu'un qui ne se battait pas ? Dans l'incompréhension, le Serdaigle paniquait. Le creux de son ventre lui rappelait douloureusement toutes ses angoisses alors qu'il observait le déroulement du match. Il n'était même plus certain d'avoir envie d'être là et pour la première fois de sa vie, il voulait partir en courant.
Mais rien à faire, il savait qu'il s'était engagé à participer au match —qu'importe qu'il se lance dans la gueule du loup, qu'importe qu'il signe sa descente vers les enfers. Son humeur, aujourd'hui encore, était descendue au plus bas. Le garçon n'avait pas l'habitude de se cogner à sa propre mauvaise humeur et il ne savait pas comment rattraper ça. Aussi, son visage originellement illuminé d'un sourire ne pouvait qu'exprimer la colère qu'il ressentait. Ses yeux noirs semblaient s'être obscurci. Ses doigts se refermaient nerveusement sur le bois de son balai, que faisait-il ici ?
Qui plus est, il observait le match depuis le début et il avait l'impression désagréable qu'il n'allait pas réussir quoi que ce soit. Il espérait que le moment où il entre en piste n'arrive jamais, il voulait disparaître le temps du match, il était déjà fatigué de la pression que son père lui infligeait. Mais son tour était arrivé, et il n'eut pas d'autre choix que de s'élancer en essayant de balayer ses angoisses dans le même temps. Il n'avait plus qu'une idée en tête : répondre aux attentes de son équipe, la rendre fière. Et il agirait en conséquence. 


« J'suis là Cap'tain ! Lyn, à toi ! » Le Souafle était en sa possession et c'était le moment de montrer à ses coéquipiers qu'ils pouvaient lui faire confiance, bien que lui-même n'était pas très confiant. Il se tourna vers la gardienne, pris quelques secondes maladroites pour calculer la trajectoire de sa passe et lança la balle.

Action : Passer

Cible si réussie : Lyn Felix

Série : [1-2-3]

-E--N--J-----T--E--S--R--S-

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Nora sourit doucement. Mad semblait avoir été assez réceptive à ses paroles, du moins c'était ce qu'elle pensait observer de là où elle était. La gardienne ferait sans doute des prouesses, et sa capitaine en serait fière.

La neige tombait toujours autant. Vivre dans un pays nordique n'était pas toujours des plus facile. Pourtant les poudlardiens étaient habitués à ce climat, et la plupart des joueurs de Quidditch avaient déjà pratiqué sous ce temps. Mais Nora n'aimait pas cela pour autant. Au contraire, elle rêvait secrètement de pouvoir jouer près de chez elle, dans le Sud de l'Angleterre. La météo y était bien plus clémente, même en cette période de l'année.

Retour au match. L'effervescence était à son comble. Un but de plus pour les Griffes Ardentes. Mais, comme elle l'avait pensé auparavant, rien n'était joué. Le match ne faisait que commencer, après tout. Bien vite, les Eclairs de Serdaigle s'emparèrent du souafle et la balle sembla se diriger vers une nouvelle paire de mains. Nora regarda Emilia, sa poursuiveuse, et lui fit non de la tête. Puis elle regarda sa gardienne, Mad, et lui fit le même signe. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, les Gryffondor ne feraient rien. Mais la capitaine vola vers Emilia pour lui lancer quelques mots. Si elle les choisissait bien, elle pourrait regonfler le moral et la motivation d'une joueuse de plus. Elle jeta une oeillade vers son attrapeur, Jonathan. Elle savait exactement quoi dire.


"Emilia, vous formez vraiment un couple de choc avec Jo ! Le couple phare des Griffes Ardentes !"

Puis elle se retourna et vit le cognard à quelques centimètre d'elle.

Action : Encourager Emilia Garnier.
Thème : Amour.

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
"Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !"
Ma couleur : #B22222
Vous avez des soucis, besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !

 Saison 5  - Serdaigle vs Gryffondor

Outch. Se prendre le cognard en plein dans le ventre, ça faisait mal. Lyn poussa une exclamation de surprise mêlée de douleur, et resta sonnée quelques secondes. Et en relevant la tête, elle eut l'impression de se prendre le cognard une seconde fois. Les Gryffons venaient de marquer quarante points. Un viffet, et un tir. Pendant que Lyn était dans les vapes, et n'avait donc rien pu faire pour arrêter le souafle. Pathétique.
Lyn fut revigorée en entendant les paroles de sa Capitaine. Tally avait trouvé les mots justes. Lyn devait se bouger, on comptait sur elle. Un peu revigorée, elle observa Lexie qui lui faisait la passe. La gardienne était prête à la réceptionner, c'était bien calibré. Sauf que, ironie du sort, tout alla de travers - on aurait dit que les Aiglons étaient maudits en ce début de match. La poursuiveuse adverse jaillit pour attraper le souafle au vol. Et Lyn n'eut même pas le loisir de suivre la balle de cuir des yeux, car ce fut une balle de métal qui accapara son attention. Encore. Encore le cognard. Encore frappée, encore sonnée. Si tout le match était comme ça, qui sait combien de bleus elle se découvrirait le soir, une fois que ça serait fini ?
Et bis repetita. Lyn hésitait entre rigoler et pleurer, tellement c'était ridicule. Les Griffes Ardentes avaient ajouté cinquante points à leur compteur, grâce à un viffet et un deuxième tir.

Après un soupir, Lyn secoua la tête. Inutile de penser à ce qui était fait. Le plus important était devant eux, pas derrière. Solal rentrait sur le terrain. Il envoya le souafle vers la petite italienne. Lyn leva le pouce pour lui signifier qu'elle était prête, et un instant plus tard, ses bras agrippèrent la balle de cuir. Avec un sourire, la fillette regarda autour d'elle. Tally avait sonné deux adversaires, d'un joli coup de batte. Près des anneaux, Lexie. Après un rapide signe de la main, Lyn lui lança le souafle.

Action : relancer à Lexie Campbell
Série : [5-6] (réussite auto)

“C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” - Le Petit Prince
Les Éclairs, une équipe du tonnerre ! - Lexie | Solynyle forever
2e année RP | #B6004A
  Retour