Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

La relance avait été bien calculée, et Solal avait pu récupérer le souafle sans peine. Tally, elle, avait habilement cogné le batteur et la gardienne adverse, dégageant du même coup les anneaux. Parfait, parfait ! Ainsi, le poursuiveur bleu avait pu foncer en toute sérénité vers ceux-ci, et...
Une clameur s'éleva des tribunes. Lyn tourna la tête, pressentant un coup adverse auquel ils n'auraient pas prêté attention, mais non. C'était, tout simplement, rien d'autre que le vif d'or. Lui-même. Il était de sortie, ça y est. Et tandis que les deux attrapeurs commençaient leur folle course derrière la petite balle dorée, Solal marqua. Droit dans l'anneau du milieu, le plus haut. Lyn jubilait. Les Ailes d'Airain n'était plus qu'à trente petits points des adversaires. Tout se jouait au vif d'or, à moins que... les adversaires n'attrapent le dernier viffet d'argent et marquent un but.
Mais les Aiglons étaient en bonne posture, non ? Il allait y avoir remise en jeu et... Coup de sifflet. Quoi ? Le sourire de Lyn s'effaça. Pénalty contre les Ailes d'Airain ? Outch. Cela signifiait... potentiel but. Évidemment. La fillette ne se sentait pas la force de retenter l'exploit accompli auparavant. Enfin bon, celui-là, elle devait l'arrêter, absolument. Tout ne reposait pas sur elle, loin de là, mais ce face-à-face entre la poursuiveuse verte et elle, ça avait de quoi mettre la pression.
Lyn prit quelques inspirations tandis que son adversaire brandissait le souafle. Okay, on se calme, on se concentre. La Troisième année allait s'en sortir. Ou du moins, faire de son mieux. Son sourire se repointa. Peu importait, qu'elle le réussisse ou qu'elle le gagne, elle croyait en la victoire des Ailes d'Airain. Que ça soit à ce match ou au prochain, ils avaient toujours leurs chances pour le championnat.
Ce qui était primordial, c'était que la petite gardienne fasse de son mieux. Mais si elle pouvait, en prime, arrêter ce souafle, le récupérer dans ses bras, elle en serait heureuse.

Action : arrêter

“– Comment pouvez-vous lire à présent ? Il fait nuit.” - E. Rostand
“C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” - Le Petit Prince, St Exupéry
Aïe aïe aïe !

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

Image
Image
Le Vif d'or est toujours sur le terrain ! MARTIN et EASTWOOD peuvent s'en emparer. Le Vif d'or octroie 70 points à l'équipe qui parvient à l'attraper et met immédiatement fin au match.

Compte mis en pause pour le moment => vous pouvez me contacter sous les traits d'Ursula Parkinson désormais

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

Raté ! Il avait loupé la capture du vif d'or mais l'attrapeuse adversaire aussi, tout n'était pas perdu ! Il avait encore l'occasion de l'attraper. Il entendait Tally s'egoisiller à son sujet, visiblement elle attendait beaucoup de lui mais surtout croyait en lui. Des paroles qui font chaud au cœur du blond, se sentir soutenu était quelque chose de galvanisation pour lui, ça lui éloignait la pression contrairement à ce que d'autre pouvait ressentir face à ça. La pression il l'a ressentait quand même, la défaite ou la victoire était passée à peu de chose et la prochaine occasion il devra être en avance sur son adversaire !
Une occasion qui arriva très vite, plus vite qu'il ne l'attendait même. Non loin de lui le vif d'or était là tranquille pepouse à battre des ailes, à attendre qu'on l'attrape. Christopher fonça vers lui, la corps en avant pour prendre un maximum de vitesse, pour être le premier sur lui. Bras tendu, ce qui se passait autour n'avait aucune importance, le cognard pouvait bien faire la course avec lui il irait plus vite sans s'en préoccuper. Il n'avait qu'une seule envie, mettre fin à ce match chaotique des aie aie aie et donner la victoire en forme de hold-up aux siens. Plus que quelques metre...

"Allez petit, viens dans ma main. On sera bien tout les deux, je prendrais soin de toi petite balle d'or !"
Voilà qu'il parlait tout seul, la folie du match et de la pression sûrement.



Action: Capturer le vif d'or

Vive les Tallirenpher / 141265
-3ème année et Préfet RP / Boute-en-train de l’année 2018

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

Lorsqu’elle s’éloigna de Christopher Martin, elle sut que, cette fois-ci, il l’avait finalement entendu. La Capitaine s’en sentie un peu rassurée. Il était toujours bon de pouvoir se dire que pendant les prochaines dix minutes, leur Attrapeur était intouchable. Elle s’essuya le front et cligna des yeux. Le froid continuait à ramper sous ses capes détrempées d’eau et de sueur. Elle allait attraper la mort. Surtout avec ce maudit vent qui continuait à souffler, lui faisant perdre ses repères de temps à autre. Elle luttait contre les éléments. Comme l’ensemble des joueurs sur le terrain. Ils n’en montraient rien, parce que chacun était attaché à la victoire. Mais la douleur était là, tapie, pas bien loin. Et l’arrivée du Vif d’or faisait tournoyer les esprits. Jenkins se rappela de ce match infini contre Gryffondor où l’Or avait mis des heures pour être attrapé. Elle n’était pas sûre de vouloir revivre cela. Cela la fit frissonner.

Le courage reprit son corps quand Solal marqua. Les cloches sonnèrent finalement en leur faveur et il était accordé un instant de répit pour l’ensemble des joueurs, le temps de remettre le Souafle en jeu. Tally étala un sourire mauvais à ses lèvres lorsqu’elle vit qu’Eileen devait faire la remise en jeu. Christopher avait tout le temps de partir à la recherche du Vif d’Or. Elle zieuta les tribunes. Norma, fidèle à elle-même était un pilier réconfortant au milieu de la foule. Voir les banderoles aux couleurs des Serdaigle était toujours rassurant. Encourageant, même.

Mais William était à nouveau de la partie. Elle devait partir en chasse. Ses yeux de lynx trouvèrent le Cognard. Son épaule commençait à être douloureuse. Le fin touchait à sa fin. Encore un petit effort et…

Cogner Eileen EASTWOOD
Série : [4-5-6]

4ème année RP |
#Aïe aïe aïe | Honneur, force et persévérance.
Tallaze et Blally le couple naze en carton

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

Ouch, j'ai bien senti la douleur. Elle s'est répartie dans tout mon corps. Je ne pensais pas que j'allais souffrir autant, je m'étais pourtant cambré de manière à réduire la douleur. Mais ça n'a pas suffit, le cognard est féroce et sans pitié. Je me dis que ce sport ne pourrait pas exister chez les moldus, non pas seulement car ils n'ont pas de balai volant, mais surtout parce qu'un sport où des enfants se font tabassés ne ferait pas l'unanimité là-bas. Cela peut se comprendre, mais chez les sorciers, ça fait parti de la culture populaire, et moi je trouve que le danger rajoute de l'adrénaline au sport. La victoire n'est pas le seul but, survivre est également de la partie.

Maintenant que je me suis remis de mes émotions, je cherche le cognard des yeux, depuis tout à l'heure, j'ai raté la plupart de mes actions, et ça me fait mal, parce que je sens le poids du ridicules qui pèse sur mes épaules. J'espère de tout mon cœur que je vais réussir ma prochaine action, pour pouvoir être un minimum fier de moi-même.
C'est avec ces pensées que j'entends le cognard sifflé un peu en contrebas. Je le cherche du regard quelque secondes avant de l'apercevoir. Je me penche sur mon balai histoire de gagner de la vitesse et j'arme ma batte prêt à en découdre.

Action: Dévier sur Christopher Martin

Série: [1-2]

'Elle est née des caprices, pommes d'or, pêches de diamant'
Deuxième année RP

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

Rha ce que c'était rageant de voir cette petite balle dorée la narguer ainsi. Eileen avait cru refermer ses doigts sur la précieuse, elle en était quasi certaine, mais non, elle n'avait rencontré aucune résistance, juste de l'air alors que le vif d'or, rapide et malin, avait simplement esquivé sa tentative de capture. Ce que ça pouvait être frustrant ! Le pire, c'est qu'elle sentait bien la présence de Christopher juste à côté d'elle, preuve qu'il avait lui aussi repérer leur cible et qu'il fallait compter sur lui dans cette lutte. La rousse était bien décidée à ne lui laisser aucune chance. Cette victoire était la leur, elle ne pouvait pas encore la laisser s'échapper, pas alors que tout reposait sur ses épaules vu l'écart au score. Leur avance avait fondu comme neige au soleil, rajoutant au stress de la capitaine.

Elle tira donc sur le manche de son balai pour faire une chandelle et vira ensuite brutalement sur sa gauche où elle voyait les petites ailes s'agiter. C'était l'heure de mettre toute la finesse possible en place, pas comme lorsqu'elle était encore batteuse. Ruser pouvait aussi être un plus mais elle n'osait pas encore utiliser ce genre de stratagème, c'était trop risqué. Si jamais elle sentait que l'attrapeur adverse prenait l'ascendant, il serait toujours temps d'aviser mais ce n'était pas encore le cas. Faisant abstraction de la neige qui lui fouettait le visage, elle fit donc une nouvelle tentative.

Action : capturer le vif d'or.

Troisième année RP (2044-2045)
Membre de la LSE / #TheNaughty

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

Eh bah, eh bah ! Quel arrêt ! Lyn elle-même n'en revenait pas. Comme quoi, sa petite pause sur le banc lui avait fait reprendre des forces, à moins que ce ne soit un pur coup de chance... En tout cas, la fillette était bien déterminée, prête à en découdre, motivée pour la victoire. Comme tous les joueurs, pourrait-on dire, mais le fait est qu'elle le ressentait vraiment à travers ses actions, qui étaient des réussites successives.
Avec un sourire, Lyn regarda la situation sur le terrain. Christopher et la Capitaine des Crochets d'Argent repartaient tous deux à la chasse au vif d'or. La petite gardienne eut un frisson en repensant à ses propres course-poursuites derrière la petite balle. Malgré le stress qui en découlait, c'était toujours un moment grisant. Et puis, le frisson était aussi dû au fait que... si elle n'avait pas arrêté le souafle, les Verts creusaient à nouveau l'écart. Et le vif d'or... Si l'écart devenait trop élevé, même sa capture ne permettrait pas aux Ailes d'Airain de remonter. Mais pour l'instant, tout allait bien. Ils n'étaient distancés que de trente points.

Et puis, sur le reste du terrain, tout allait bien aussi. Lyn vit avec surprise (mais non sans une certaine satisfaction) le cognard frapper la poursuiveuse verte qui venait de lui envoyer le souafle dans les bras. Tant que ce n'était pas un bleu... Et puis, Tally semblait partie pour faire jouer de sa batte, à nouveau. Il n'y avait plus qu'à croiser très fort les doigts... Mais avant, se débarrasser du souafle.
Lyn avait une sensation de déjà-vu, qui n'était pas sans raison ; après tout, elle venait à peine d'arrêter et de relancer le souafle que déjà, elle s'y remettait. Bon, bon. Où était-il, Solal ? Allait-il marquer un but aussi beau que le précédent ? Non assurément, s'il le marquait, celui-là, il serait encore meilleur. Après tout, il y aurait cette fois la gardienne des Serpentard en face, qui semblait prête à en découdre...
Mais pour que Solal ait ne serait-ce qu'une chance de marquer, encore fallait-il qu'il se présente devant les anneaux adverses, équipé de la balle de cuir. Et ça, ça dépendait de Lyn.

Action : relancer à Solal Rosenberg
Série : [3-4]

“– Comment pouvez-vous lire à présent ? Il fait nuit.” - E. Rostand
“C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” - Le Petit Prince, St Exupéry
Aïe aïe aïe !

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

La Serpentard venait de finir sa phrase lorsqu'elle sentit une force extérieure la percuter de plein fouet sur son flanc. Elle puisa dans ses réserves pour s'agripper de toutes ses forces à son balai et ainsi éviter la chute. Ce n'était pas chose aisée, le froid avait engourdi une grande partie de ses muscles. Elle voulut porter une main à ses côtes pour calmer la sensation mais elle n'osa pas. De peur de perdre l'équilibre et vaciller, elle préféra prendre sur elle et tenir bon. *Ne pas montrer que ça fait mal.* Face à la douleur, elle repensa à Vanellia et à son état lorsqu'elle était sortie du terrain. C'était donc ça.
Bon eh bien voilà. Ça lui apprendra à prêter attention aux autres. Si elle n'avait pas tenté cette déstabilisation sur Solal peut-être qu'elle aurait pu esquiver ce cognard et ainsi arrêter le but. Eider en doutait fort puisque William aussi avait été touché. Le coup avait été beaucoup plus douloureux que ce qu'elle avait pu ressentir lors des entraînements. La batteuse n'y était vraiment pas allée de main morte.

Le match continuait et Eider devait faire abstraction de son état. D'autant plus que le vif d'or était apparu sur le terrain. La fin approchait, ce n'était qu'une question de minutes avant que l'un des deux attrapeurs n'attrape la fameuse balle, synonyme de victoire dans le cas présent.
Un coup de sifflet retentit et stoppa la course au vif d'or. Un pénalty contre les Ailes d'Airin se jouait. Irisia se plaça, tira et la gardienne arrêta une nouvelle fois le souafle. Il fallait que les Crochets mettent toutes les chances de leur côté pour se saisir du vif en premier.



Action : Le dernier rempart (V2)
Cible : Eileen Eastwood

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
HeyDe(a)r, 3ème année Rp
Frigidaires, #TheNaughty

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

Image
Image
Le Vif d'or est toujours sur le terrain ! EASTWOOD peut s'en emparer. Le Vif d'or octroie 70 points à l'équipe qui parvient à l'attraper et met immédiatement fin au match.

Compte mis en pause pour le moment => vous pouvez me contacter sous les traits d'Ursula Parkinson désormais

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

Le tir de Solal avait fait mouche ! C'était presque impensable pour le poursuiveur, mais il avait bel et bien marqué. L'équipe des Ailes d'Airain semblait s'être offert des billets pour un tour de montagnes russes émotionnelles ; le Serdaigle se sentait trimbaler depuis le début du match et ce n'était visiblement pas fini puisque Christopher venait de signer une faute qui donnait droit aux Crochets d'Argent à un penalty. La pilule fut difficile à avaler mais le poursuiveur n'en voulait absolument pas à son coéquipier, c'étaient malheureusement des choses qui arrivent. Le timing était, néanmoins, on ne peut plus mauvais puisque le tir les avait galvanisé un instant, avant qu'on leur remette les pieds sur terre sans aucun ménagement. Et comme s'ils n'avaient probablement pas assez ressenti jusque là, Lyn réussit à faire un excellent travail en bloquant un but. Le match battait son plein et Solal ne savait plus quoi ressentir ni où donner de la tête. Il avait l'impression d'être le réceptacle d'une tornade de sentiments alors qu'il remontait déjà le terrain. Il savait ce que ferait Lyn ensuite, c'était l'occasion de se lancer à nouveau vers les anneaux et de tenter de réduire l'écart des scores qui n'était plus si important. C'était d'autant plus urgent que le vif d'or avait été aperçu sur le terrain à plusieurs reprises maintenant et que ce n'était peut-être plus qu'une question de minutes, voire de secondes, avant que le vif ne soit attrapé et que le match se termine. Pour permettre à Christopher d'offrir une victoire à l'équipe, il fallait que le poursuiveur fasse de son mieux afin de continuer à réduire l'écart un maximum au niveau des scores. Aussi, dès qu'il attrapa le Souafle, il ne réfléchit pas plus longtemps avant de lancer la balle vers un des anneaux.

Action : tirer

Tapis en Chef, 2ème année RP.

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

L’arbitre siffla. Le sang de Tally se glaça. Elle regarda dans toutes les directions jusqu’à poser ses yeux sur l’arbitre, en fronçant les sourcils. Les gestes rapides et habiles de celui-ci lui firent comprendre qu’une faute avait été sifflée en leur défaveur. Totalisant le nombre des fautes des Ailes d’Airain à deux. Ce qui équivalait à un penalty pour l’équipe adverse. La Capitaine déglutit. Elle foudroya Martin du regard. Elle lui en toucherai deux mots à la fin du match, c’était pas le moment d’en rajouter une couche. Il savait qu’il avait fauté et… elle n’allait pas faire ça devant tant de monde. Jenkins se redressa sur son balai, profitant de cette pause incongrue pour détendre ses muscles. Elle croisa les bras en nichant sa batte sous son épaules. Irisia et Eileen étaient en place pour tirer. Lyn était seule face aux deux attaquantes. Tally retint son souffle et se força à garder les yeux bien ouvert.

Combien de temps les Crochets attendirent avant de tirer ? Cela parut en tout cas être une éternité aux yeux de la batteuse. Malgré la tempête, le feu ardent qui brûlait en elle la gardait bien au chaud. Encaisser un nouveau but maintenant, c’était retomber dans les ruines du désaroie pour l’équipe. L’arrêter, c’était un mince filet d’espoir. Elle retint son souffle.

Irisia tira.
Lyn arrêta.

Cela s’était produit en un clignement de cil et le match pouvait reprendre de plus belle. Elle fonça sans plus de cérémonie sur le Cognard. Vif d’or ou pas, elle devait continuer à assurer son job. Ce fut presque dans un état hystérique qu’elle aborda la balle folle. Elle tenait les clés du match, elle en était persuadée.

Cogner Eileen EASTWOOD
Série : [4-5-6]

4ème année RP |
#Aïe aïe aïe | Honneur, force et persévérance.
Tallaze et Blally le couple naze en carton

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

Tout allait extrêmement vite et Eider ne savait plus où donner de la tête, la douleur étant toujours lancinante. La fin du match se sentait proche et chaque équipe abattait ses dernières cartes afin de tenter le tout pour le tout. C'est d'ailleurs ce que la gardienne verte avait essayé de faire avec leur capitaine : la protéger un maximum en prévision du vif d'or. D'autant plus que les Ailes d'Airin étaient bien décidés à la mettre hors d'état de nuire pour leur laisser la voie libre sur le vif d'or. Hors de question de perdre ainsi, il fallait se battre jusqu'au bout et c'était le moment idéal pour mettre en œuvre la persévérance dont la fillette faisait preuve au quotidien.

Les trois balles principales étaient actuellement sur le terrain et fusaient dans tous les sens, une quatrième pourrait même s'ajouter à la danse !
Eider fixa l'endroit où se trouvait la gardienne adverse. Elle la vit tenir la balle de cuir rouge dans ses mains et la relancer à leur poursuiveur. La jeune Dawkins passa le dos de sa main contre son front pour dégager les quelques mèches de cheveux collées et essuyer la sueur mélangée à la neige qui s'y trouvait. Elle tira distraitement sur ses gants pour les remettre en place. Solal arrivait à grande vitesse sur ses précieux anneaux, il fallait qu’elle se tienne prête à ce qui ressemblait très fortement à un tir. Depuis qu’elle était à son poste de gardienne, Eider n’avait pas nécessairement brillé. C’était probablement le moment pour espérer faire une bonne action.



Action : Arrêter

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
HeyDe(a)r, 3ème année Rp
Frigidaires, #TheNaughty

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

Je vois le cognard frapper Martin, je serre le poing de satisfaction, j'ai entendu que le Vif d'Or était apparut, il faut donc que Christopher soit hors d'état pour ne pas qu'il l'attrape. C'est décidé, je vais m'acharner sur lui jusqu'à la fin du match, tant pis pour la fatigue, tant pis pour le froid qui me fait souffrir un peu plus chaque secondes, Martin ne doit pas avoir une seule seconde de répit. 
Le problème c'est que je ne suis pas seul batteur sur le terrain, cette foutu Jenkins me barre souvent la route, ou alors joue le cognard avant moi. Quand elle le joue, il m'est difficile de le contrer parce que sa vitesse est multipliée par la force qu'elle a mis dans son coup de batte. 

Le choc est souvent trop violent et je n'arrive pas à rediriger la balle sur la personne de mon choix. J'imagine qu'il doit en être de même pour elle. Quoi qu'il en soit, j'ai bien réussi il y a quelques dizaines de secondes, pourquoi je ne pourrais pas recommencer? 
Oui car Jenkins a encore joué le cognard avant moi, c'est insupportable mais tant pis, je n'ai pas le choix, je m'élance vers la balle, avec autant de fougue qu'il m'est possible d'avoir, puis la batte levée, je met toute ma force dans ce mouvement qui sera décisif. 

Action: Dévier sur Christopher Martin

Série: [3-4]

'Elle est née des caprices, pommes d'or, pêches de diamant'
Deuxième année RP

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

Cette fin de match, Eileen ne comprenait plus rien de ce qu’il se passait. Elle n’avait plus le temps de voir ce qu’il se passait du côté de ses coéquipiers, focalisée qu’elle l’était sur le vif d’or. Qui se jouait d’elle comme de l’attraper adverse d’ailleurs mais pour combien de temps encore ? Ils étaient aux coudes à coudes et la rousse aurait bien aimé avoir sa batte à la main pour l’envoyer valser mais elle ne pouvait pas tout faire. Et puis, ce n'était plus son rôle, William le faisait à la perfection. 

Si seulement la neige ne rendait pas tout si compliqué. En plus du froid, Eileen sentait sa prise glisser sur son balai ce qui ne facilitait pas les manœuvres brusques, ni même les tentatives de feinte qu’elle aurait pu tenter pour flouer l’adversaire. Et ce n’était peut-être pas plus mal. Entre son manque de confiance et son manque d’expérience, elle aurait été capable d’aller s’encadrer dans les tribunes. Et une fin de match à l’infirmerie, ça lui avait amplement suffi. 

Ah voilà que le vif d’or était au ras du sol à présent. Eileen plongea aussitôt, espérant prendre de vitesse l’attrapeur bleu. Les doigts crispés sur le manche, elle n’avait plus qu’in Objectif et rien ne pourrait l’en détourner. Pas même le bruit caractéristique d’un balai volant à côté d’elle. Non, les bleus ne pouvaient pas gagner, pas après que les Crochets aient ainsi mener !

Action : capturer le vif d’or

Troisième année RP (2044-2045)
Membre de la LSE / #TheNaughty

 16/01/2044  Serdaigle vs Serpentard

Image

Compte mis en pause pour le moment => vous pouvez me contacter sous les traits d'Ursula Parkinson désormais
  Retour