Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 01/05/2044  Les tribunes

Conditions météorologiques
Le ciel est bleu. Quelques nuages cotonneux se profilent ici et là. Le thermomètre affiche une température de 18°.
Commentatrices du match
Elfie Chassin & Brett Carter

110 mots minimum par post

Absence :
Retour :

 01/05/2044  Les tribunes

Camille savait qu'il y avait aujourd'hui un match de Quidditch. Il savait aussi qu'il se déroulerait assez tard mais tan pis. Et puis, le Quidditch, c'est une passion pour lui, il ne peut pas louper une occasion d'apprendre. Surtout qu'il avait préparé des choses... Une banderole pour soutenir son équipe "VIVE LES AILES D'AIRAIN". Il avait même réussi à convaincre Christopher qu'il pourrait mieux regarder le match si il lui prêtait ses multiplettes, il pourrait mieux voir le matche et donc mieux comprendre.
Il se dirigea donc d'un bon pas en direction du stade de Quidditch dès que la cloche sonna la fin du cours de potion. Il fallait à tous pris arriver avant les autres pour avoir une bonne place et pouvoir observer le match de près. Comme il savait qu'il y aurait toute l'école, il accéléra encore le pas. Il arriva au stade et remarqua qu'il y avait déjà des gens. Il alla donc prendre une bonne place pour encourager la meilleure équipe (la sienne).
Quelque heures plus tard le présentateur arriva est mentionna les deux équipes.
A la mention de son équipe, Camille se leva et cria :
- Allez, vous êtes les meilleurs. Vous êtes les plus intelligents donc allez y et faites marchez votre cervelles ! Vous allez les battre !
Il leva sa banderole bien haut pour que tous le monde la vois tout en scandant :
- Allez ! Allez ! Allez ! C'est alors qu'il vit Christopher sans qui il n'aurait pas les multiplettes. Il cria donc :
- Allez Christopher ! Tes le le meilleur, le plus intelligent et le plus fort ! ALLEZ !

*Camille.F*
Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises ;-)

 01/05/2044  Les tribunes

Une excellente température printanière, un ciel magnifiquement bleu orné de quelques nuages cotonneux, la jeune Bagholmes s'était décidée d'assister au nouveau match des Griffes Ardentes, elle n'avait pas entièrement suivie le précédent que cette fois elle se jura de le suivre avec intention, surtout qu'elle avait réussie à convaincre son meilleur ami d'y assister.
Alors s'installant dans le premier rang des tribunes aux couleurs de sa maison, elle se permit de sortir ne serait-ce qu'un tifo animé par ses soins, elle ne remercierait jamais sa motivation pour encourager son équipe pour être fier d'un tel résultat.
Elle regarda donc si son ami arrivait, car elle connaissait sa ponctualité, et ne voulait surtout pas le voir en retard pour le lancement du match.
Ulysse, mais qu'est-ce que tu fabriques ? pensa-t-elle.
Agitant alors son tifo de manière enjoué, elle ne put s'empêcher de hurler ses encouragements à l'équipe de sa maison.
ALLEZ LES GRIFFES ARDENTES ! C'EST QUI LES CHAMPIONS ?! C'EST VOUS, C'EST NOUS LES GRYFFONDOR !!!!!
Tifo :
Image
@Ulysse Mage

Présidente directrice générale de la société Gryvoirs, et de Sherlock Holmes : Les apprentis détectives (Je vous aime mes filleuls ❤️❤️❤️)
Deuxième année RP en 2044-2045

 01/05/2044  Les tribunes

Horreur totale. Taylor, cette horrible fille qui se prétendait être ma meilleure amie, m'avait forcé à venir à ce match pourri de Quidditch. Quel intérêt à aller voir des sorciers volant avec un balai coincé entre les jambes, alors que j'aurais put profiter de ma liberté quelques heures ? Car oui, lors des match, j'avais adopté une tactique infaillible et amusante pour rigoler tout seul. J'en inventais beaucoup, des tactiques pour m'amuser ou m'empêcher de beaucoup réfléchir. Car si je n'étais pas fort en cours, dès que je sortais d'une salle de classe, mon cerveau fourmillait d'idées plus farfelues les unes que les autres, et qui ne marchaient presque toutes jamais. Pour en revenir à cette tactique infaillible et amusante pour rigoler tout seul pendant les matchs (plus couramment appelée la tactique IARTSPM), je l'avais developée durant le tout premier match de l'année. Elle consistait simplement à attendre que tous les élèves soient dans le Stade pour me promener dans les couloirs du château à la recherche d'une bêtises à faire. Par exemple cambriolé le lit d'un de mes camarades de Dortoir, de faire des farces à Rusard et Mlle. Teigne ou encore de m'amuser à chercher des passages secrets inventés.

Mais aujourd'hui, cette tactique était impossible à réaliser, parce que Taylor avait décidé que je l'accompagnerais au Stade voir le Match. Et que, quand Taylor décidait quelque chose, je devais obéir. Pour lui plaire ? Peut-être. Pour lui tenir compagnie ? Surement. Pour l'embêter ? Certainement ! C'est pour cela que celle que j'appelais parfois "meilleure amie" (et que, aujourd'hui, je préférais appelée "pire ennemie") m'avait donné rendez-vous dans les tribunes.

D'un pas traînant, las, déprimé, je m'avançais sur la pelouse du Parc. Je détonnais parmi les élèves heureux qui s'étaient peinturlurés ou de bleu ou de rouge (il y avait même un petit coquin qui avait préféré l'émeraude), avec ma robe de sorcier noir et mon air de dépressif. Quand j'arrivais au Stade, j'eus un petit pincement au coeur. Il me rappelait tellement celui de Foot de ma cité. Celui où je jouais des heures, un ballon à moitié crevé aux pied, en compagnie de racailles. J'aimais beaucoup le foot, à l'époque, qui était mon seul moyen de quitter mon horrible appartement. Enfouissant ces mauvais souvenirs sous une couche de Sable de l'Oubli, je cherchais Taylor des yeux. Et la trouvais rapidement. Quoi de plus facile à repérer qu'une petite brune agitant un panneau où défilaient des images ? Je me dirigeais vers ma meilleure amie, et je lui lançais nonchalamment :

"Taylouche, je te hais. D'ailleurs ton panneau est réussit."

@Taylor Bagholmes

Sans rien n'ajouter je m'assis à côté d'elle et admirais le Stade.

Gryffon du Mois de Mai ~ Ulysse Holmes et Isaac Moriarty ~ Esquimau Bisounours à la Fraise Tagada polygame et dragueur en série.
Ulysse et Taylor, amoureux des devoirs et d'une future victoire.

 01/05/2044  Les tribunes

@Ulysse Mage

Alors que les minutes défilaient, Taylor entendit la voix de son meilleur ami à ses côtés, elle avait sentit la rancœur dans cette dernière, et avait usé de cet horrible surnom qu'elle détestait. Elle avait franchit la ligne de non-retour, elle en était certaine d'une certaine manière.
Ravalant sa tristesse, sa peine et tout ce qui s'y mêlait, elle préféra le regarder sans réellement d'émotion.

Sentiments partagés... merci...

Sa voix s'était faite plus silencieuse, plus discrète et surtout bien plus blessée qu'autrefois. Elle osa, cependant, tournée sa tête bien plus vivement que la première fois pour observer le stade et la centaine d'élèves entrer dans le stade, tous arborant diverses couleurs. Elle laissait son tifo défilé, mais n'osa plus hurler, surtout après ce qu'elle avait fait, elle qui avait juste voulu passé du temps avec son "ami" en faisant autre chose que des bêtises pour lui, et la lecture pour elle.

Tu es bien la plus stupide des Gryffondor, Taylor. Tu vas le perdre comme tu as perdu Roxane, c'est tout ce que tu mérites, Taylor, tout ce que tu mérites.

Présidente directrice générale de la société Gryvoirs, et de Sherlock Holmes : Les apprentis détectives (Je vous aime mes filleuls ❤️❤️❤️)
Deuxième année RP en 2044-2045

 01/05/2044  Les tribunes

Erlina avait décidé pour une fois, de suivre le mouvement, de pleinement s’intégrer aux autres élèves de sa maison et cela passait par un seul sport : le Quidditch. Il y avait un match aujourd’hui et comme le temps s’y prêtait, elle s’était décidée à oublier ses livres pour prendre un bon pull et sa veste. A 18°, c’était peut-être chaud pour certain mais pour la frileuse qu’elle était, c’était tout juste. Elle allait sortir de son dortoir quand elle attrapa machinalement son écharpe aux couleurs de sa maison. Erlina chercha des yeux pour voir si elle trouvait Lexie mais elle ne la vit pas. Elle se mit donc en route toute seule comme une grande, en direction du stade de Quidditch. Il y avait déjà du monde et elle pouvait sentir toute l’effervescence du moment. Malgré elle, elle se sentit transportée par l’ambiance et un très léger sourire éclaira son visage d’ordinaire assez morose. La jeune sorcière trouva une place dans les gradins et observa les différents spectateurs. Elle entendit certains encourager leur équipe et elle se mordilla la lèvre. Oserait-elle ? Sa timidité était un véritable handicap mais elle se surprit à se redresser sur ses deux jambes pour joindre ses deux mains au niveau de sa bouche et s’écrier :

_ « Griffes et crocs, Griffes et cœur, Gryff’ vainqueurs !! »

Le rouge aux joues d’avoir osé cette petite audace, elle applaudit et se réinstalla correctement dans les gradins, attendant que le match ne commence. Cela faisait du bien pour une fois, de se lâcher !

« Et oui le passé c’est douloureux. Mais à mon sens on peut soit le fuir, soit tout en apprendre. »

 01/05/2044  Les tribunes

Contrairement à d'habitude, Fiss, qui n'est pas un grand sportif, et qui voue d'ailleurs une certaine aversion pour ce dernier, avait l'air plus motivé que d'habitude dans les tribunes.

Il s'était installé au milieu d'un groupe de Serdaigle, et n'était pas aussi dédaigneux que la dernière fois, car cette fois-ci, il fallait soutenir les copains!
Ces derniers avaient montré un tel engouement ces derniers jours que cela avait fini par prendre le pas sur le jeune Serdaigle, qui comptait bien cette fois ci rattraper les occasions qu'il avait manqué de se montrer durant les matchs précédents.

Alors que le match débutait, l'irlandais, inspiré par les chants qu'il avait pu entendre à l'époque où il résidait chez les moldus et ne connaissait pas l'existence de la magie, se racla la gorge, puis s'échauffa la voix:

-"Dans le stade stade stade de Poudlaaaaard! Toi griffe ardente, manges toi ce cognaaaard!"

Et plus le temps passait, plus Fiss s'adonnait aux chants et slogans avec vigueur, parfois agressifs envers l'équipe face à la sienne, parfois se voulant motivant pour ses camarades.
Pour la première fois, le jeune homme se laissait complètement aller, il n'avait que faire de ce qu'il pouvait se passer près de lui, il avait décidé de se défouler à la manière des hommes trop souvent ivres regardant les matchs retransmis sur des écrans dans les pubs de sa Glencolmcille, sa ville natale.

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.

Hypothétique résurgence d'Edward Warren, aurait retrouvé sa Lorraine à Poudlard

 01/05/2044  Les tribunes

Alice souriait. Elle souriait peut-être trop pour que cela semble naturel, mais aujourd’hui Alice était heureuse. La petite fille débordait de joie. Le soleil était haut dans le sien, la température agréable... et la journée promettait d'être belle.

La fillette s'était vêtue de son chandail gris favori, porté avec une jupe plissée et des chaussettes hautes. Sa gorge était libérée de toute entrave, seulement décorée par le col blanc de sa chemise. Ses longues boucles étaient lâchés, chose assez inhabituelle pour Alice. Mais elle voulait que sa crinière blanche soit bien visible, même si il était presque impossible de la rater à moins d'être aveugle.

Elle avait marché jusqu'aux tribunes de Quidditch, sans se forcer. Cette fois, Alice allait observer le match qui s'y déroulerait car elle le désirait.
Après avoir affronté les marches et évité les rivières supporters trop agités, Alice s'était glissé au premier rang. Elle voulait voir et être vue. Par Christopher, seulement par lui. Il fallait qu'il sache qu'elle était venu l'encourager. Elle voulait qu'il donne le meilleur de lui ! Il en était capable !
Alice ne s'installa pas de suite, elle voulait d'abord voir si elle apercevait Christopher. Un regard à droite, un regard à gauche... Christopher n'était pas encore là. Pas encore visible, du moins.

Le ciel était bleu, mais la température pas assez chaude à son goût. Sur ses épaules retombaient une pèlerine bleu roi, assez épaisse pour la réchauffer mais pas assez pour l'étouffer.. Elle l'affectionnait et se plaisait à la porter, même lorsqu'il n'y avait aucun Serdaigle à supporter. Mais il fallait avouer que l'occasion était parfaite pour s'en vêtir. Au moins, cette fois, Alice ne faisait pas "tache" au milieu des rivières d'élèves bleus et rouges. Bien sûr, elle aurait toujours plus de classe qu'eux, c'était évident.

Et puis les équipes entrèrent sur le stade, et Alice reconnu aussitôt la tignasse blonde de Christopher. Un grand sourire éclaira aussitôt le visage de la fillette. L'avait-il vu ? Avait-il cherché à la voir ? Oh il la verrait bien assez tôt !

A présent que le match avait débuté, Alice s'installa sur son banc, ses yeux rivés sur le terrain. Rivé sur l'attrapeur des aiglons. Rien ne pourrait la soustraire à ce match, cette fois.

• Fondatrice du M.E.R.L.IN - Souris •
Serpentard qui se faufile dans les brèche • Serpentard qui voulait être Merlin à la place de Merlin • Serpentard dont "son père en entendra parler"

 01/05/2044  Les tribunes

Alors que le stade se remplissait petit à petit, Brett discutait une dernière fois avec sa co-commentatrice avant de prendre la parole en premier. S’éclaircissant un peu la voix et buvant une dernière gorgée de jus de citrouille, sa voix s'élèvait alors parmi le brouhaha ambiant.

Mesdemoiselles, mesdames, messieurs, elfes de maison et tout autre créatures hybrides peuplant ce monde, bienvenue à cette avant dernière rencontre de Quidditch de la saison qui opposera les bleuissant joueurs des Ailes d'Airin de Serdaigle aux rugissant fauve de la jungle poudlarienne, les Griffes Ardentes de Gryffondor !

Je serai très honoré de commenter ce match aujourd'hui en compagnie de la petite lionne Elfie Chassin. Désolé amis bleus et rouges, vous devrez mettre un peu de vert dans votre champ de vision en supportant mes commentaires du jour.

Mon père m'a dit d'vous dire que si vous envoyiez #SerGry2044 par hibou à l'attention de Daniel Carter avant ce soir 23h59, vous pourriez bénéficier de 10% de réduction sur la prochaine collection automne-hiver 2044 d'accessoires de Quidditch. C'était l'instant promotionnel, merci à mon cher père.

Sur ce, revenons à ce qui intéresse tout le monde : le match !

Sans plus tarder, commençons par l'habituelle composition des équipes pour que vous puissiez vous y retrouver dans les numéros à défaut de bénéficier de très bonnes multiplettes.

Du côté des Ailes d'Airin, vous retrouverez : en capitaine et batteuse, la brute de service qui terrorise même les professeurs à l'exception peut être de notre éblouissante directrice, la numéro 37 comme les dents qu'elle décolle à chaque match : TALLY JENKINS !

Au poste de poursuiveuse et avec le numéro 25, l’imprononçable mais non moins talentueuse : SHAYLEE AHLUWALIA !

En gardienne, l'infranchissable et imperméable, sauf contre les Crochets, la numéro 8 : LYN FELIX !

Enfin, en dernier titulaire, celui que je préférerai voir au fond du lac noir attaché avec l'ensemble du stade Quidditch mais dont la bienséance m'oblige à le laisser encore en vie le temps que les batteurs adverses s'en chargent ; je veux bien-sûr parler de celui qui ne fait pas Sangblanc quand il joue, le numéro 7 : CHRISTOPHER MARTIN !

Aux postes de remplaçants, décidément vous m'avez gâté en noms imprononçables, nous retrouverons : la ravissante Irene Gates, batteuse et gardienne au numéro 18 ; le pirate de service qui a posé l'ancre pour l'occasion : Herschel Sherringford, attrapeur et poursuiveur au numéro 4 et enfin en gardienne et poursuiveuse avec le numéro 17 : Celia Awena-Fournier !


Après avoir laissé s'estomper la clameur des Serdaigle, Brett reprit la parole :

Passons maintenant aux sang et or, les lions sortis de leurs cages pour découper du poulet et en faire des nuggets.

En capitaine et gardienne du jour, la talentueuse ESMEE PETERSON qui portera le numéro 13, espérons qu'il lui portera chance.

En tant que poursuiveuse et avec le numéro 7, vous retrouverez la fulgurante ENNIS O'BELT !

Il ne fait pas que tomber notre jolie Eider, mais manie la batte comme personne et ce ne sont pas ses dernières statistiques qui prouveront le contraire, au poste de batteur et avec le numéro 3 : AUDRIC HITWARD !

Enfin, pour compléter une équipe déjà fort talentueuse, au poste d'attrapeur et avec le numéro 4 ; il est le pourfendeur du ciel, l'éclair jaillissant qui attrape les viffets plus vite que son ombre, vous l'avez reconnu c'est : JONATHAN CRIMSPEAK !

Concernant les remplaçants, un autre trio viendra suppléer les défaillances individuelles : en numéro 6 et aux postes de poursuiveuse et gardienne, Arminia Slygt ! En batteuse et poursuiveuse et avec le numéro 2 : Léo Ginger ! Enfin, avec le numéro 11 et en tant que gardien et batteur, il sera possible d'observer Mike Conwell !

Que le match soit plaisant pour tous, dans le fair-play et dans le plus pur esprit sportif !

Je laisse maintenant la suite à ma très chère co-commentatrice, Elfie. C'est à toi Miss !


Brett descendit alors de deux marches avant de reprendre un peu de jus de citrouille laissant la place à Elfie.

@Elfie Chassin
Dernière modification par Brett Carter le 7 mai 2019, 10 h 44, modifié 1 fois.

Serpentard en 2ème année RP (rentrée 2044-2045) - Parrain d'une petite horde de filleuls

 01/05/2044  Les tribunes

Geneva entra un peu timidement dans les tribunes : c'était le premier match auquel elle assistait. En plus de ne pas aimer particulièrement les endroits avec du monde, elle ne trouvait pas ça bien intéressant. Mais, aujourd'hui, dans la Salle Commune, ses camarades étaient tellement motivés que, lorsqu'ils avaient demandé à tout le monde de venir les encourager, elle n'avait pas pu résister, et avait donc décidé de venir. 

Les tribunes étaient déjà peuplés de nombreux Gryffondor et Serdaigle, bien séparés, mais aussi (bien qu'en plus petits effectifs) des Poufsouffle et des Serpentard, encourageant mutuellement une maison. Geneva crut donc bon d'aller s'installer avec les membres de sa maison, et s'assit donc à côté de Fiss, un garçon de sa classe, qui criait (fort, très fort) pour encourager Serdaigle. 

Geneva, je t'assure que genevépa perdre. Allez Eli-ottrot !
"Pas besoin d'aller bien loin pour s'en aller ailleurs !", Le Soldat Rose
Eli, la maîtresse de la meilleure elfette de maison ! (Elisabeth/Geneva)

 01/05/2044  Les tribunes

J'arrive enfin au stade de Quidditch. Je ne sais pas pourquoi spécifiquement ce match mais je sais pas. J'aime bien l'équipe de Serdaigle. 
Pour ne pas faire tache avec ce vert que je n'aime pas porter, je porte petit sweet de grande marque moldu, mes cheveux sont colorés en bleu (merci colovaria) et un petit pentalon moldu bleu turquoise.


Parmi le flot d'élève qui va monte dans les tribunes pour observer le match, Moi et Irisia (puisqu'elle a bien voulu venir avec moi) ne faisons pas vraiment attention à nos places et nous nous mettons juste au premier siège. (Avec un paquet de patacitrouilles en guise de grignotage)

Le ciel est bleu et quelques nuages blancs promettent une belle journée. Je regarde les joueur s'avancer sur le terrain. On s'installe au premier rang et écoute les commentaires du commentateur Brett Carter, un Serpentard apparemment. Sûrement un première année, raison pour laquelle je ne le connais pas.

Allez les Ailes d'Airain !!!!
Dernière modification par Rufus Williams le 12 mai 2019, 19 h 35, modifié 2 fois.

Quatrième année RP 44-45
parrain
fanboy number one d'Aliosus Nerrah, mon mentor, mon idéal inaccessible

 01/05/2044  Les tribunes

Maël rangea ses affaires de cour dans son sac en vitesse. Il rangea le bureau  parfaitement et balança le sac sur son lit avant de descendre en en trombe les escaliers du dortoir puis ceux de La salle commune. Il courut dans le couloirs du château, empruntant des raccourcis qu'il connaissait grâce à la carte du maraudeur. Il passa devant le parc du château et courut vers le match de quidditch. Il s'assit, essoufflé, et regarda ce qu'il se passait. Le match venait de débuter et il n'avait pas loupé grand chose, à part deux souaffles ratés. Bien ! Le soleil était au rendez vous et le match s'annonçait plutôt bien. Mael installa confortablement ses fesses sur le banc et prêta son attention sur le match.

Maël Chassin, Poufsouffle, 2ème année RP, 2ème devoir
Chocogrenouillovore et patacitrouillovore et crepovore et gaufreovore et popcornovore. Soi libre comme l'aigle. FRELONS VAINCRONS ! Gérant du club échec

 01/05/2044  Les tribunes

@Kirsty Panglewood, @Zoé Morgan, @Anabelle Franck


Katherine courait à toute allure complètement essoufflée et les muscles en compote. Qu'est-ce qui lui avait pris de vouloir faire cette stupide petite sieste ? Elle n'en avait pas besoin et voilà que ça la mettait en retard pour le match ! Pourvu qu'il n'ait pas déjà commencé ! Crotte, crotte, crotte, crotte !

Soudain, le stade se dressa devant elle et elle monta quatre à quatre les marches. Par chance, le coup d'envoi n'avait pas encore été donné, aussi s'autorisa-t-elle à se reposer deux minutes avant de reprendre son ascension. Elle finit par trouver une place en hauteur avec peu de personnes autour, ce qui était parfait pour elle. La jeune fille s'y assit aussitôt, épuisée. Comme quoi, faire une sieste était bien inutile.

La brunette portait un long pull rouge sang et avait attaché ses cheveux en tresses de boxeuse. Des rubans rouges et or étaient passés dans les nattes. Ainsi, elle était prête à supporter l'équipe de Gryffondor. Go, Gryffondor !

Acolyte démoniaque de Deamon Bellartis.
Je n'ai qu'un seul nom :
Satanas
Je suis un poisson rouge schizophrène, doublée d'un démon psychopathe et d'un chat ventre sur pattes.

 01/05/2044  Les tribunes

Blaze était arrivé un peu en avance. Il était hors de question de rater le début du match ! Distrait, le garçon s'était assis là où il y avait de la place, sans prêter attention à son entourage. Perdu dans ses pensées -il déplorait encore l'absence de corn flakes au petit-déjeuner, il ne remarqua pas aussitôt qu'il s'était assis au milieu des élèves de Gryffondor. « Zut. » grogna-t-il. Il reconnut @Adaline Macbeth, juste à sa gauche, si bien qu'il lui adressa un petit « Salut. » avant de porter son attention sur le match qui débutait tout juste.

Il donna quelques coups de coude aux Gryffondor qui l'entouraient, pour faire un peu de place afin de déplier son drapeau. C'était une Serdaigle très talentueuse qui l'avait conçu. 
Image
« ALLEZ LES AILES D'AIRAIN ! VOUS ETES LES MEILLEURS ! » cria-t-il tout en agitant son drapeau. 

Sur le terrain, il chercha la chevelure flamboyante de Jenkins. Il la trouvait vraiment époustouflante et plutôt jolie.

Première année RP.

 01/05/2044  Les tribunes

Adulith entra dans la tribune, elle n'était pas habituée aux match, c'était seulement le deuxième auquel elle assistait et elle ne savait pas trop ce que l'on attendait d'elle. Lors du dernier elle avait surtout fait acte de présence et était restée plongée dans son livre durant tout la durée du jeu. En même temps Serdaigle ne jouait pas, alors qu'aujourd'hui elle se devait d'être attentive au jeu. Bon elle ne connaissait pas vraiment les règles, mais elle voulait montrer à ses camarades qu'elle les soutenait et qu'elle était prête à faire des efforts pour sa maison. Elle avait revêtu son écharpe aux couleurs de Serdaigle et avait ajouté des ailes d'aigles enchantées sur son chapeau, ces dernières battaient de chaque côté du chapeau imitant deux mains qui applaudissent. Elle espérait qu'avec ces accessoires elle se sentirait un peu plus dans le bain.

Elle aperçut un groupe de Serdaigle parmi lequel elle reconnut Genava King et se dirigea vers eux pour prendre sa place. Elle s'installa et garda une place pour @Savannah Bronw Bronw qui lui avait promis de l'accompagner. Elle espérait que Savannah serait un peu plus à l'aise qu'elle, ainsi elle pourrait plus facilement suivre le mouvement. Mais cela n'était presque plus nécessaire car déjà l'ambiance euphorique des tribunes et les cris de ses camarades lui arrachèrent un sourire et elle se surprit même à taper dans ses mains. Bientôt Savannah la trouverait en train de pousser des cris d'encouragement si ça continuait ainsi...

Adulithwen_Première année rp.
  Retour