Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Serdaigle vs Gryffondor

Charles sentit son cœur arrêter de battre alors qu'une lueur bien trop familière et désirée entra dans son champ de vision. Tenter le tout au tout.

Il s'était levé du bon pied ce matin, avait fait une BA honorable, avait même adressé un sourire -oui, une grimace mais l'intention était là- à Peeves ce qui normalement lui assurait son salut même si le Poltergeist n'avait pas manqué à exploser de rire à quelques centimètres du Gryffon. Le jeune garçon avait tout fait pour mettre toutes ses chances de son côté. Il avait même ouvert ses chakras pour faire entrer le ying en lui comme l'avait fait Friendye. Ah ! Il se rua en direction de la balle en or avec détermination. Il ne comptait pas décevoir, foi de Godric ! Il percevait vaguement les autres joueurs voltiger à toute vitesse autour de lui, s'excitant autour du souaffle. Charles n'avait plus du tout la tête au souaffle. Il avait l'esprit entièrement focalisé sur sa proie...son précieux...

Autant dire que les démangeaisons occasionnées par sa tenue mal fichue étaient passées aux oubliettes.

Son cœur battait la chamade. Il comprenait maintenant comment les autres Finisseurs pouvaient se sentir et leurs épaules crispées aux matins des matchs ne provoquait plus en lui de l'incompréhension. Non, le Gryffon n'était plus du tout d'humeur à lever les yeux au ciel. Le batteur adverse se dirigeait dans sa direction, distrait par un de ses camarades. Il fallait absolument l'éviter sans pour autant faire une manœuvre qui pourrait lui causer une quelconque perte de temps, parce qu'après tout, il savait que l'autre Finisseur avait dû au moins remarquer son excitation, son agitation.

Course contre la montre et adrénaline. Ça donne un sacré cocktail. Il réussi tant bien que mal à éviter le joueur en filant sous lui et raccorda sa trajectoire vers le vif qui vrillait toujours et encore vicieusement. Il prit brusquement une bouffée d'air et tendit le bras, sentant son pouls du bout de ses doigts avides. Allez, allez, allez....


Action : Pourchasser le vif d'or.
Dernière modification par Ancien sorcier le 6 janvier 2013, 11 h 54, modifié 1 fois.

 Saison 1  - Serdaigle vs Gryffondor

Ünan était encore en train d'essayer de dévier la fichu balle magique qui ne servait pas à grand chose. C'était sans compter sur l'apparition du vif d'or près des gradins du nord. Charles était tellement concentré qu'il n'avait même pas dut voir que le cognard l'avait frôlé de presque rien.

*Ouf ! Cela aurai vraiment été la poisse. *

Charles n'avait pas besoin d'encouragement, il filait comme l'éclair vers son but : Le vif d'or tant mérité et tant voulu. C'était quelque chose quand même ! Quelque chose à voir de sa vie...

Ünan était vraiment fière de ce qu'il avait accomplie avec cette équipe ! Elle était passée de dernière du classement à deuxième potentielle. Comme quoi, en un match on pouvait en faire des révélation. Ünan avait donc une presque petite amie, elle était jolie et était elle aussi batteuse de son équipe. Le seul bémol était qu'elle était dans la maison des Serpentards. Enfin, bémol pas vraiment mais elle aurait été parfaite à Gryffondor ! Et puis, au moins, il l'aurai vu tout les jours. Pas simplement dans le parc ou en sortit avec elle. Mais bon, le choipeau trouvait que sa place était à Serpentard, c'était qu'elle y avait un rôle à jouer.

En y repensant, cela faisait un peu Roméo et Juliette. Deux âme soeur séparées par leurs maisons. Sauf que cette fois-ci, les maisons étaient tolérantes. En même temps, ce n'est plus la même époque !

Charles attrapa le vif d'or ! C'était donc vrai ! Ils avaient gagnés un Match ! C'est étonnant et tellement mérité. Cela en devenait tellement irréel !

Ünan appela tout le monde pour un tour de piste, et quand il disait tout le monde, c'était tout le monde y compris les remplaçants ! Et Friendye.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Serdaigle vs Gryffondor

...wat ?

Le jeune garçon s'était lancé et avait littéralement attrapé son agneau. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher de regarder le petit objet avec incrédulité. Holy sh*. Il écarquilla les yeux et fouilla les alentours comme pour être sûr que quelqu'un ne lui avait pas fichu un truc dans son verre le matin même, le faisant halluciner. Mais non, la voix du commentateur lui parvenait clairement aux oreilles. Un "o" se forma sur ses lèvres puis il éclata d'un grand rire. Autant de joie que pour soulager toute la pression qu'il avait ressenti depuis qu'il était entré sur le terrain. Les Gryffons avaient gagné ! Ils n'allaient pas repartir de tournoi avec le sentiment d'humiliation qu'ils avaient redouté !

Riant toujours, il fit une pirouette, chose pas très prudente alors qu'il était entouré par un épais brouillard et qu'il se trouvait pile au niveau des tribunes.

Il relança son balai pour foncer chercher ses camarades qu'il aperçu rapidement. Dans son enthousiasme, il leur fonça dessus pour leur sourire à la figure pour ensuite se mettre en formation avec tous les autres remplaçants et Friendye. C'était un match tendu mais terriblement épique. Après avoir faire leur "ronde", il se détacha de la formation et alla saluer les Serdaigle qui tout de même leur avaient donné du fil à retordre, surtout via leur gardienne qui n'avait pas arrêté de stopper les tirs au but et le batteur qui avait mis les rouges et or sous tension. Retrouvant Katherine qui venait tout juste de rentrer dans le terrain, il lui adressa un signe amical de la main puis un hochement de tête tout aussi amical vers Katy Jones quand ils se croisèrent.

Ce soir promettait d'être une excellente soirée.

Il se voyait déjà vider toute sa réserve de réglisse sous son excitation et la bonne humeur qui avait manqué dans la Salle Commune lui promettait beaucoup de galère pour trouver le sommeil. Ils allaient probablement ressasser tous les événements et le Capitaine allait sûrement leur tomber dessus le lendemain pour s'entraîner toujours plus.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Serdaigle vs Gryffondor

Le préfet rouge était fier de lui. C'était sa toute première action au cours du match et il avait parfaitement réussi à narguer Katy. Au moins, maintenant qu'elle était déstabilisée, les bleus avaient beaucoup moins de chances d'attraper le vif d'or. Romaric eut alors tout le temps nécessaire pour mettre au point une nouvelle stratégie, car les rouges venaient de récupérer le souafle et fonçaient en direction des anneaux adverses gardés par la capitaine des Hawks. Déjà, il ne pouvait pas espérer narguer Emma, celle-ci étant bien trop éloignée de lui. Katy étant déjà perturbée, c'était profondément inutile de perdre son temps à en rajouter une couche. Il ne restait donc plus que Àngel... C'est qu'il faisait pas mal de dégâts le batteur bleu.

Pendant qu'il se creusait les méninges sur le moyen à mettre en œuvre, il observait le jeu de son équipe. Le gardien assista à une série d'actions excellentes : Ünan, leur capitaine, avait envoyé le cognard dans le ventre de Emma. Pendant ce temps, Emy se faufila jusqu'aux anneaux et lança le souafle. Celui-ci passa aisément dans l'un des anneaux, sous les d’acclamations des supporters rouges et or. Ils menaient à présent de quarante points à zéro. Si Charles parvenait à attraper le vif, cela permettrait aux Red'n'Gold de remonter considérablement dans le classement des équipes ! Et.. miracle ! De ses anneaux, Romaric aperçut un éclat doré scintiller au dessus des tribunes !


« McAdams est le seul à pouvoir prendre en chasse le vif d'or ! Le scintillement doré zigzague vers les tribune ouest ! »

Aussitôt dit aussitôt fait, Charles – ou Macadamia, comme se plaisait à l'appeler Emy – s'élança à sa poursuite ! Katy était encore bien trop déstabilisée pour réagir, et le finisseur rouge parvint à saisir la petite balle entre ses doigts.

« McAdams tend la main ! MCADAMS ATTRAPE LE VIF D'OR ! LES RED'N'GOLD L'EMPORTENT PAR 200 A 0 ! »

Le préfet sentit son cœur s'arrêter de battre : les gryffons avaient remporté le match ! Leur seule victoire dans ce championnat ! Tandis que le commentateur s'égosillait dans son haut-parleur, Romaric descendit progressivement jusqu'à atteindre la terre ferme. Il rejoignit Ünan, qui tentait de réunir l'équipe entière autour de lui. Tout se finissait bien donc.
  Retour