Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Il avait sentit un choc au bout de son bras, celui – ci avait vibré. Mais, le jeune homme n’avait pas eu mal. Alors, Zeidel décida de rouvrir les yeux, il avait réussit à dévier le cognard, il avait sauvé Koyuki ! Enfin peut – être pas sauvé non plus, mais il avait réussit à lui éviter quelques côtes cassées ! Il était assez fier de lui, mais il ne se reposa pas sur ses lauriers. Le commentateur lui apprit que Elaya avait interceptée le souaffle, décidément, il ne restait dans aucun camps celui – là. Le match était déjà serré, la balle de couleur feu, revenait sans arrêt vers le milieu du terrain. Mais Zeidel ne perdait pas confiance, les Frelons réussissait à résister à la meilleure équipe du championnat ; c’était pas beau ça ? Bon, maintenant, il fallait que la défense se remette en place. Il fallait faire comme à l’entraînement, ne laisser aucune chance à l’adversaire !

Une chance pour lui et les Frelons, quand il avait rouvert les yeux, il avait surveillé du coin de l’œil la trajectoire du cognard, il savait donc à peu près où il se trouvait ! Il se reconcentra donc sur son but, ultime ? Non peut – être pas, et partit en direction de la balle noire. Mince, elle avait changé de direction, et le jeune batteur ne l’apercevait pas. Alors, il s’envola légèrement au dessus du jeu pour essayer de la trouver. Là, il était là, en train de se faufiler entre les joueurs. Zeidel partit alors en piqué dans sa direction il était près du milieu du terrain, là où se déroulait l’action. Il allait pouvoir prendre peut – être par surprise les joueurs des Crochets d’Argents. Cela serait tellement bien qu’ils soient surpris et laissent tomber le souaffle ! Mais, il pouvait certainement rêver, on ne surprend pas un joueur de Quidditch comme ça !

Il était à présent aux abords du cognard, il ralentit un peu en redressant le manche de son balai et arma son bras. Réfléchissant une dernière fois, il frappa avec le maximum de force dans le cognard. Touchera sa cible, touchera pas ? Pour le moment, personne ne le sait….

Action : Cogner Cheryl Woletsky
Série : [4-5-6]
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Victoria était déjà partit sans regarder le cognard quand elle entendit peut de temps après le commentateur dire à la foule:

« Pidloux essaye de tirer avantage de la situation et frappe lourdement le cognard mais Aaron s'interpose! »

Quoi ? Victoria fit volte-face et vit Mister Aaron en train de dévier le cognard. Pufff, il est toujours là où il faut pas celui-là! Victoria ne peut pas le laisser tranquille deux secondes et il fait des bêtises, vilain garçon.

Victoria chercha Elaya Turner du regard. Elle l'a trouva au milieu du terrain, le souafle à la main. Tant mieux. Victoria fonça a sa rencontre et s'arrêta a sa droite. Elle fit de grand geste pour l'interpeler, en balançant ses bras de gauche à droite comme si elle était une spectatrice mais en l'air sur le terrain. Elle tenait fermement sa batte dans la main, elle la lâcherait pour rien au monde.

« Allez Elaya! Allez ma préfète, le but ne va pas se marquer tous seule! Si on gagne ce match, c'est la coupe qu'on gagne! Allez!!!! »

En espérant que cela fera l'affaire. Victoria avait donné tous ce qu'elle avait et espérait avoir fait bien. Elle avait dit ce qu'elle pensait être encouragent en ignorant ce qui se passait autour. C'est quand elle se retourna pour examiner la situation qu'elle prit conscience de ces actes. Zeidel Aaron était en train de cogner Cheryl mais Vicky l'avait vue trop tard, elle n'avait pas le temps de foncer sur sa coéquipières et la sauver, il faut que Zeidel ne sache pas tirer pour que Cheryl se sorte d'affaire.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Encourager Elaya Turner

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

C’était beau, merveilleux, spectaculaire, ahurissant, à en couper le souffle. Alors, que d’une main, Elaya voyait les rayons de la réussite défiler dans le regard tel boulet de canon, rayons lumineux formant une grosse boule de lumière aveuglante, impossible à voir, dirions nous. Elle l’avait à nouveaux entre ses mains, lui…ce souaffle, son précieux qu’elle affectionnait en balançant comme dingue dans les anneaux et à sa camarade, Cheryl. Le faisant bondir en l’air, comme un gamin s’amusant avec un simple ballon, Elaya sourit maléfiquement, jetant son regard hautain à la capitaine des Jaunes, puis à sa capitaine qui ferait gagner le match, sans faute. Bien, le match continuait, dans toute sa superbe, sa splendeur épanouissante, qui faisait couler de l’au-delà les gouttes de sang divine sur la face plate et blanchâtre du sol garni de neige. S’écoulant de la couleur vive du souaffle rougeoyant prospérant à encourager ses crocs à mordre sa langue avec force, d’où des gouttes s’en échappèrent…puis un mince filet qu’elle laissa couler le long de ses lèvres.

Réfléchir à présent… Jetant des regards perçants à chaque joueur, analysant leurs actions. Zeidel venait d’envoyer un cognard en direction de Cheryl, et Victoria encourageait la préfète. Tout s’éclaircissant entre ces épaisses nuages, délivrant ce soleil faible. Faible… rayons jaunes. Jaunes…
Fronçant les sourcils, plissant ses yeux émeraudes avec réflexion, Elaya agrippa le souaffle entre ses mains, déviant son regard sur les tribunes et aperçu une boule de couettes, ainsi qu’une bouille bleue qui criait à l’attention des spectateurs qu’elle pariait pour la victoire des Serpentard. Haha, tu fais bien, Jones.

Soufflant intensément dans ces airs hivernaux, Elaya jeta son regard envenimé sur Cheryl qui attendait sa passe. Pa-passe ba-balle! S’élançant de son balai, la préfète empoigna la manche et effectua le demi tour de terrain pour rejoindre la capitaine, espérant qu'après la passe ratée, elle puisse enfin la réussir. M'enfin, c'était à voir. Zigzaguant entre les joueurs, elle sentit le vent fouetter son visage pâle, ses cheveux s'emmêler au gré de ce souffle qui pointait sur elle tout son égard froid, engourdissant ses doigts. Mais elle en avait que faire, la détermination réchauffait son esprit, lui permettant de se relever après chacun de ses fautes avec dédain pour ses adversaires et de s'exprimer haut et fort. It's the last fight: See what I have become. S'approchant de la capitaine, sourcils froncés et yeux tiraillant le venin, Elaya agrippa le souaffle et le lança en direction de Cheryl. Attrape le!


Action: Faire une passe à Cheryl Woletsky. [1-2-3]

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Voici un match plein de rebondissement ! Le souaffle changeait d'équipe à chaque fois qu'une passe était tentée et Rose espérait que ce soit le cas cette fois-ci également. Après un léger raté au début du match, les jaunes avaient récupéré le souaffle mais l'avait maintenant reperdu à cause d'Elaya qui lui avait volé le souaffle lors de sa passe pour Koyuki. Même si celle qui avait maintenant le souaffle faisait partie de l'équipe des Serpentard, la façon dont elle s'était emparé du souaffle était tout à fait remarquable. Elle avait saisis le souaffle alors que celui-ci se dirigeait bien vers Koyuki, anéantissant les espoirs de Rose.

La jeune Poufsouffle pensait que cette passe réussirait mais il en avait été autrement. Cependant, elle était toujours aussi confiante sur le résultat du match, sans doute favorable aux jaunes, et sa joie d'être sur le terrain était toujours très présente. Par contre, elle devait absolument reprendre le souaffle pour passer à l'attaque. Mais qu'en était-il des autres joueurs ? Rose tendit l'oreille pour écouter les commentaires :


"Pildoux essaye de tirer avantage de la situation et frappe lourdement le cognard mais Aaron s'interpose."

C’était donc cela ! Rose avait bien vu un cognard passé mais elle était très concentrée pour y faire attention. Ainsi Zeidel avait sauvé Koyuki d'un coup de cognard qui aurait pu être dévastateur si il l'avait touché. Maintenant que la jeune Poufsouffle était au courant de ce qui venait de se passer, elle commença à accélérer dans le but de rattraper le poursuiveuse adverse. Cela commençait à devenir énervant de voir le souaffle passer de main en main, à quand le moment où les jaunes auraient une vraie occasion de marquer ?

En pensant à cette perspective des plus heureuses, Rose avait fini de retaper le peu de retard qu'elle avait sur Elaya et attendit, tout comme la fois d'avant, une ouverture pour se saisir du souaffle. Une configuration semblable se produisit, une fois de plus une passe entre Elaya et Cheryl, et Rose, espérant obtenir le même résultat que le fois passée, leva les mains vers le souaffle qui était en route vers la capitaine des verts.


Action : Voler le souaffle
Série : [5-6]

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Ou comment dire quelque chose de totalement inutile que nous seul entendons. La bonne nouvelle, c’est que personne n’avait entendu cette phrase, la mauvaise, c’est que le souaffle était repassé entre les mains de l’équipe verte. A moins que ce soit deux mauvaises nouvelles... Ariane commençais à trembler, non pas à cause du froid qui régnait sur le terrain, ni à cause de l’excitation que pouvait procurer un match de quidditch, mais plutôt de peur de ne pas se montrer à la hauteur des attentes que l’on plaçait en elle. Le vent qui soufflait avait le don de l’apaiser, en plus de la faire bouger un peu pendant qu’elle restait devant les anneaux. Elle se replaçait régulièrement, histoire d’être prête le moment venu, et profitant de ses quelques mouvements pour se réchauffer. Son capitaine et Zeidel lui avaient beaucoup parlé avant le match, essayant de lui rentrer dans la tête quelques astuces pour narguer leurs adversaires. Elle cherchait une phrase pour déstabiliser la finisseuse adverse, étant donné que Turner lui faisait une passe. Si elle ne réussissait pas à rattraper la balle rouge, Rose la récupèrerait assez vite, non ?

Elle commençait à avoir du mal à suivre le match. Tout s’enchaînait à une vitesse folle, et elle était plutôt quelqu’un qui aimait prendre son temps. Comme cette fois, dans un couloir, où elle était restée devant une fenêtre pendant longtemps sans aucunes raisons. Mais, ses oreilles, biens malgré elles, avaient entendu quelque chose qui pouvait peut-être lui être utile… Apparemment, Pidloux, de son prénom Victoria il lui semblait, désirais beaucoup le poste de capitaine de l’équipe de quidditch. Qui était occupé par Cheryl Woletsky. Qui était la finisseuse adverse. Peut-être que cette information l’intéresserait plus qu’elle n’intéressait Ariane. Après tout, c’était une serpentarde armée d’une batte de quidditch qui convoitait son poste. Rassemblant son courage, oubliant passablement sa peut et sa timidité, Ariane tenta à nouveau de narguer :


- « Oulà, attention Cheryl ! Victoria veut récupérer ton poste, un coup de batte par « inadvertance », ça peut faire mal… Peut - être est-elle derrière toi, là, maintenant ! »

Bien fort et distinct, et tant pis pour ses oreilles et sa voix. "Inadvertance" sur un ton un peu ironique, plein de sous-entendus, et un ton d'avertissement sur la fin. Oui, ou quelque chose comme çà. Elle espérait juste que les serpentards ne soient pas trop soudés entre eux, bien qu'elle ne dise que la vérité. Ou du moins, en partie.

Action : Narguer Cheryl Woletsky
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

« Youhouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu »

Voila ce que venait de crier le jeune Zeidel quand le commentateur lui apprit qu’il avait cogneé Cheryl, mais qu’en plus de ça, Ariane avait nargué la même personne et que Rose avait volé le souaffle. C’était vraiment un magnifique combat qui se jouait aujourd’hui dans le stade de quidditch. Bon maintenant, il ne fallait pas perdre une minute et retrouver le cognard, Zeidel était en forme pour ce match, il avait cogné deux fois Cheryl, sauf que la première Victoria, c’était mise en travers du chemin de la balle destructrice. Il avait alors, à son tour détourné le cognard que sa pire ennemie avait envoyé sur la finisseuse de son équipe. C’était un peu le choc des titans pour se début de match à l’issu incertain ! Et le jeune Aaron adorait ça !

Il voletait à nouveau dans les airs zigzaguant à droite, puis à gauche en tentant de trouver la balle noire qui faisait tellement de dégâts. Mais il ne fallait pas croire qu’elle faisait seulement des dégâts aux autres jours, oh non ! Les batteurs aussi, parfois se prenaient un méchant coup de cognard on ne sait où ! La vie à ce poste n’était pas des plus simples. A ce moment là, le batteur des Frelons découvrit la balle noire qui fonçait à toute vitesse, vers le milieu du terrain. Décidemment, elle aimait ce lieu, ou toutes les actions se passaient ! Une nouvelle accélération, il n’était pas vraiment à côté, il était plus vers les anneaux d’Ariane et il craignait que miss Pidloux arrive devant le cognard avant lui, et décide de cogner l’un des membres de son équipe. Au pire des cas il tenterait de dévier une nouvelle fois son cognard, mais c’était bien la chose la plus dur au poste de batteur, là où il y avait le plus de danger ! Il y était presque, plus que quelques mètres et enfin il pourrait cogner une nouvelle cible. Ou, il voulait changer, car Cheryl était déjà un peu dans les vapes, ça ne servait à rien de la cogner une nouvelle fois ! Enfin c’était l’avis de Zeidel.

Enfin il était arrivé, il arma pour la troisième fois depuis le début du match son bras, et s’apprêta à cogner une nouvelle fois de toutes ses forces dans la balle qu’il avait surnommé la balle des supplices. Oui, elle était vraiment horrible, elle cognait tous ce qui bougeait, et pouvait même vous casser un bras ! Le moment tant attendu arriva, il frappa violemment la balle avec sa batte en direction de sa collègue, la préfète miss Elaya Turner !

Action : Cogner Elaya Turner
Série : [1-2-3]

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Le match s’annonçait des plus passionnants ! Pour le moment aucune des deux équipes ne prenait véritablement l'avantage pour le moment et le cours du jeu pouvait changer d'un instant à l'autre. Une passe réussie, un coup de cognard bien placé ou même une interception du souaffle, tout avait une certaine importance maintenant. C'est pourquoi Rose faisait tout son possible pour réussir ses actions, prenant parfois des risques. Quelques instants auparavant, elle avait voulu voler le souaffle à l'équipe des Serpentard et avait miraculeusement réussi à l’attraper au vol alors qu'il se dirigeait droit dans les mains de la capitaine des verts.

Le cognard, qui était en possession des jaunes, avait volé en direction de Cheryl et l'avait cogné de façon assez violente, la mettant surement hors-jeu pendant quelque temps. Cependant, il était maintenant libre et le premier des deux batteurs à le trouver pourrait s'en servir. Il fallait absolument que ce soit celui des Poufsouffles, qui était aussi leur préfet, qui parvienne à le prendre pour éviter que l'un des jaunes ne se prenne un coup de cognard.

Il ne restait alors plus que la poursuiveuse adverse, Elaya Turner, pour l’empêcher de réussir sa passe. Le duel que se livraient les deux poursuiveuses était acharné et toutes deux jouaient à un niveau équivalant pour le moment. Le souaffle passait de l'une à l'autre et aucune passe ne parvenait à son destinataire. Mais, comme il faut un début à tout, Rose saisit le souaffle et le lança en direction de Koyuki qui semblait prête à la recevoir. Une fois que le souaffle eut quitté ses mains, Rose, qui ne pouvait plus rien faire, pria de tout son cœur pour que cette passe soit enfin la bonne.


Action : Faire une passe à Koyuki
Série : [1-2-3]

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Eh bien voilà, pas le temps de dire « ouf », que le match allait commencer. Craig allait enfin participer à son premier match mais le dernier de la saison. Il ne participera en tant que remplaçant mais en tant que gardien officiel. Il avait obtenu le poste pour ce match mais il en était ravi. Faire partie de l’équipe titulaire était tâche ardue. Fin prêt pour le grand jour, il stressait un peu mais il ressentait plutôt de l’euphorie, de la joie. Il avait une de ces hâtes de venir sur le terrain. En plus, il était gardien, le poster qu’il préférait. Un sentiment de fierté l’habitait mais pas que. Il avait peur de se confronter à des joueurs déjà expérimentés. Oui, il n’avait vécu qu’un entrainement alors que d’autres avaient participé à tous les matchs de la saison.

Il ne fallait pas avoir peur ou s’inquiéter pour autant. Le vert faisait tout de même partie de l’équipe. Puis, il fera son possible pour réussir le plus de ses actions. Par contre, il craignait vraiment le moment où il devrait narguer un joueur. Il avait peur de mal s’y prendre. Il avait quand même certaines idées mais étaient-elles assez bien pour faire de l’effet ? L’avenir nous le dira.

Bref, le coup d’envoi fut donné et les joueurs titulaires se dirigèrent tous sur le terrain. Des passes, des vols de souaffle, des coups de cognard. Tout ceci se déroulait à une vitesse impressionnante. Mais, Craig ne se laissa pas pour autant impressionner. Non, il restait fort pour le moment. Il surveillait les anneaux, à l’affut du moindre déplacement ennemi. Mais aucune des deux équipes n’arrivaient à faire une percée digne ce nom. Les deux équipes étaient de bon niveau. Le vert constatait une égalité des forces pour l’instant, mais il y avait eu un petit cafouillage chez les verts. Cheryl avait été cognée. Misère ! Il fallait faire quelque chose. Oui, attendre que le coup passe et la protéger, puis contre-attaquer. Il fallait que les Crochets d’Argents garde le cognard, ou du moins, qu’aucun des membres ne se fassent cogner.

Craig vit les Jaunes se rapprocher méchamment de la zone des anneaux. Cela ne lui convint point. Il allait agir… Et narguer pour la première fois quelqu’un lors d’un match. Sa cible, il ne l’avait trouvée mais il réfléchit à peine un instant, et il sut qui narguer. Kokuyi. Enfin Kikuyu… Enfin bref, vous voyez ce qu’il voulait dire. Il sortit sa réplique, peut-être méchante mais il espérait surtout qu’elle allait se montrer efficace. Son équipe en avait besoin. C’est ainsi qu’il nargua la petite jaune au nom imprononçable.


« Eh toi ! C’est bien toi la préfète des boulets… Oui, des boulets, parce qu’au vu de tes camarades… Tu n’as vraiment aucun mérite à l’être. Puis, t’as l’air d’être une sacrée boulette toi aussi, ma parole. »

Eh bien voila, c’était sorti. Et il l’avait prononcé d’une indifférence amusante. Cheryl leur avait dit que c’était mieux de faire ainsi… Elle avait de l’expérience, elle avait joué pendant toute la saison. Ils devaient tous se faire confiance mutuellement, et jouer en équipe, s’écouter les uns les autres. Bref, le garçon attendit de voir l’effet que sa réplique avait fait.



~~


Action : Narguer Koyuki Yuko.

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Tourner en rond, c’est vraiment une situation déplaisante. Ne jamais pouvoir sortir de cette vague de stagnation qui enclenche une véritable tôlée général chez les spectateurs, d’un côté heureux et la seconde qui suit montre le désarroi. Elle a le souaffle, elle le perd à nouveau. Victoria aborde le souaffle et c’est à nouveau à son adversaire de le posséder. Quel enchainement pathétique. Il fallait à présent sortir de ce lot qui s’amassait, et mordre cette Rose douillette, enfin. Elaya valait mieux que cela, il fallait qu’elle l’attrape, au prix de sa vie s’il le fallait. La vipère devait surmonter cette étape et montrer qu’elle en avait dans le ventre. Il ne fallait en aucun cas, décevoir les membres de l’équipe.

« Ce début de match est incroyable! C’est un duel tonitruant qui s’ouvre entre les deux poursuiveuses. »

La rage faisait à présent trembler ses traits, et elle se retourna vivement vers son adversaire tenant fermement le souaffle entre ses mains. Où crois-tu aller comme ça, sérieux? Elle espérait surement sans sortir sans qu’Elaya intervienne? Chiper le souaffle, c’était tout de même l’action qui fallait savoir modérer en temps et en heure. Bon allez, elle n’avait pas le choix, d’autant plus qu’à la suite du de l’encouragement de Vicky, sa chance de pouvoir voler le souaffle se voyait augmenter légèrement, la colère de titan boostant ramenant ses sens affamés de chair et de sang. Elle allait bien finir par l’avoir, celle-là. Parce qu’elle en avait décider.

Poursuivant la chasse du Serpent et du blaireau, Elaya vira de bord, serrant entre ses mains le balai s’effritant entre ses ongles se plantant dans le bois. Elle accéléra la vitesse et se retrouvant près la poursuiveuse adverse, attendit qu’elle effectua une passe vers Koyuki, entendant le le nargue de Craig mais n'y prêta aucune attention, trop occupée à fixer son aversaire principale avec envie de l'avaler en entière, croquant dans la Rose, dont les pétales se déchireraient sans nuisances. Petites pétales s'arrachant de la fleur s'offusquant à délivrer cette infime couleur rose pâle et d'une mièvre Guimauverie.
Allez donc, tendant sa main, guidé par la détermination, elle tenta de rattraper le souaffle, le froid déchaînant son instinct de vipère.


Action: Voler le souaffle. [1-2-3]
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Quel conne, c'est le terme! Peut-être avait-elle perdu le fil de sa stratégie ? En tous cas elle aurait du dévier le cognard et pas encourager Elaya car maintenant Cheryl est étourdie. Bon, le bon côté de la chose c'est que le cognard est libre et si Victoria se dépêche à la trouver et a cogner elle pourrait faire de même avec un canari (surnom que donne Vicky aux Poufsouffle, cherchez pas a comprendre il y a rien à comprendre dans ce terme sans sens)

C'était un désastre ce match pour l'équipe des crochets d'argents. En effet, Aaron avait cogner cheryl, et Iceswan l'avait même narguer. A croire que leur cri de guerre était... « tous sur Cheryl! » enfin bref, passons. Victoria en avait mare de voir les jaunes prendre le dessus alors elle chercha le cognard pour viser l'atout des jaunes, Zeidel Aaron.

Elle chercha le cognard et le trouva pas. Elle chercha pendant un moment mais le stress monta. Elle le trouva au bout de tour de terrain mais trop tard, Mister Aaron avait été plus vite, ce garçon rapide comme l'éclair vient s'interposer et envoya un cognard sur....Elaya! Non pas ça! Victoria fonça a toute vitesse sur la poursuiveuse de son équipe et tenta de le dévier! Elle prit tous son courage et tapa durement dans le cognard avec sa batte fétiche de façon que le cognard atterrisse ailleurs que sur Elaya, mais est-ce réalisable ? On le sera si Vicky réussit son coup.


♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Dévier cognard [3-4]
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Gla gla gla. Il fait froid sur le terrain. Victoria avait mis un pull plus une échapre qu'elle avait coincé dans sa robe de Quidditch. Bref, elle avait tous prévue comme si elle s'attendait a une tempête neige mais tous de même elle avait froid. Elle caillait c'était horrible, elle remua sur son balai pour essayer de se réchauffer mais rien à faire, le mieux c'est de propulser un cognard à l'autre bout du terrain, voilà un truc qui l'a réchaufferait.

Victoria attendit le cognard heurter Elaya mais le cognard passa a côté, Zeidel ne sait pas tirer, enfin espérons que ce n'est pas les effets de début de match. Victoria se jeta sur le cognard. Elle entendit par le commentateur que Elaya venait de voler le souafle a Rose Moane, espérons que cela dura encore pendant un bout de temps.

Victoria avait alors le cognard en sa possession. Elle pouvait librement choisir la personne qu'elle voulait et l'endroit où l'envoyé. Enfin fallait quand même un peu se dépêcher avant que Monsieur le préfet vienne mettre son grain de sel. Vicky réfléchit a toute vitesse, peut-être un peu trop vite même et conclut qu'elle visera Zeidel! Pourquoi ? Parce que c'est le batteur de l'équipe adverse bien sûr. Il est fort, musclé, attentionné et surtout trop trop rapide. Pas mal de raison pour le cogner.

Victoria prit une grande inspiration et prit son élan en revers, et frappa le cognard de toute ses forces tel un canon qui sort d'un fusils moldus en direction de sa victime. Vicky eut un large sourire mais vas-t-il durer ? Elle retourna faire des tours de terrain pour se réchauffer sans savoir si elle avait réussit, pas grave, le commentateur le dira.


♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Cogner Zeidel Aaron [1-2-3]
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Bon, il avait réussit pas mal d’action, comme dévier un cognard, ou cogner Cheryl, mais cette fois – ci, c’était plus délicat, enfin non pas vraiment, il avait juste raté Elaya, et ne put même pas partir à la recherche du cognard, car d’après l’arbitre Victoria était déjà dans sa ligne. Il fallait juste qu’il trouve la personne qu’elle allait tenter de cogner. Mais le froid qui lui transperçait le ventre l’empêchait de réfléchir comme il devait le faire. Et par conséquent, il n’arrivait pas à déterminer la cible de Victoria. Et c’était fort embêtant, notamment pour les membres de son équipe qui était à présent menacé de se prendre à cognard en pleine tronche ! Il décida donc de se diriger vars la finisseuse Koyuki à qui il avait déjà évité la casse. Il semblait que c’était la personne à cogner, car c’était elle qui devait pourchasser le vif d’or. Mais, en allant vers sa collègue, il se rendit compte que le cognard filait dans sa direction. Il avait deux solutions, soit il continuait de foncer, et alors il aurait peut – être une chance, ou il s’arrêtait et tentait de le dévier.

Il réfléchit quelques instants, puis finalement opta pour la deuxième descision. Il préférait se mettre en danger lui, et manger un coup de cognard, plutôt que d’essayer de fuir cette balle et ainsi mettre en danger ses camarades. Il était batteur et son rôle était de défendre ses coéquipiers et de mettre hors d’était de nuire les adversaires. Et là, c’était la première face de son rôle qu’il assumait. Le cognard arrivait rapidement dans sa direction, mais peut – être que Victoria était elle aussi dérangée par le froid et qu’elle n’arrivait plus à viser. Et que le cognard passerait donc à côté de lui. Il arma son bras, attendant le moment fatal, gardant les yeux légèrement ouvert pour suivre, au cas où le cognard des yeux.

Ce fut le moment, il déplia son bras, espérant de tout cœur toucher le cognard ou qu’il lui passe à côté. Mais seul le dieu du quidditch savait ce qui allait se passer à ce moment là !


Action : Dévier e cognard
Série : [5-6]
  Retour