Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Douleur… douleur vivace se faisant ressentir dans ses côtes après un bon coup de cognard envoyé par Zeidel. Ses traits durcirent, reprenant de la concentration, âme noire dans l’ambiance hivernal électrique, la bataille continuant de vive allure, souaffle et cagnards volant par-ci par là, les joueurs se disputant la possession de ces balles. Et le vif d’or qui n’apparaissait plus, misère. Cheryl allait bien l’attraper avant Koyuki, cette dernière n’avait pas bronché une seconde alors que sa capitaine s’était précipitée à la course poursuite de la balle dorée, battant l’air de ses petites ailes, fuyant les mains guidés par le désir de le tenir entre les paumes. Bon, le match durait pas mal là… bon, elle devait bien avouer que comparé au match contre les Rouges, ce n’était rien, mais là, c’était suffisant. Qu’il apparaisse ce foutu vif d’or, qu’elle le voit, Cheryl, dans ces flocons s’écoulant du ciel, inlassablement…à croire qu’eux aussi suivaient le match au même titre que les spectateurs qui ne savaient où se donner de la tête, hurlements jaillissant de tout part, se demandant quand une équipe allait enfin aller de l’avant et marquer un but.

Parce qu’ils tournaient en rond…et vraiment que c’était casse pied au bout d’un moment. Avancer…Avancer…pourtant quand ils effectuaient un pas en avant, celui-ci était immédiatement ramené en arrière, reprenant du point de départ. Par des Jaunes, des blaireaux. Ils étaient forts, certes, et c’est ainsi que la volonté de gagner se fit plus pressant, plus ardent en son cœur qui désirait toujours plus d’actions, toujours plus de combats, de vivacité en ces périodes de troubles neige. Zeidel avait d'ailleurs tenté de la refrapper à nouveau à l'aide du cognard afin qu'elle sorte du terrain et soit remplacée par Chiara Valdez. Et bien, elle restait sur le terrain, et ouais...la prochaine fois peut-être, Zeidel.

Alors que la balle rouge se baladait dans les airs, passant de mains en mains, Rose effectuant une passe à Koyuki, Elaya fonça de vive allure vers le souaffle déchainé, espérant le tenir entre ses mains…encore une fois et espérait pour bien plus longtemps sans passer pas les Jaunes.

Action: Voler le souaffle. [1-2]

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Image
Dernière modification par Arseni Stoyanov le 25 janvier 2013, 22 h 37, modifié 1 fois.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Le vif d'or... Celui qui était tant convoité. Cheryl songeait à la chance qu'il avait... Il devait se sentir trop aimé, tout le monde le désirait, et certains même lui couraient après. C'était assez drôle de penser à ça en plein pendant le match de Quidditch, mais la Serpentard le cherchait désespérément. Il lui avait déjà échappé une première fois où elle avait tenter de le rattraper à trois reprises, et il avait finalement disparu. Elle n'avait vraiment pas de chance. Elle se demandait fortement ce que les autres pensaient d'elle. Ils devaient peut-être la trouver complètement nulle. Après tout c'était la seule finisseur à galérer autant à attraper le Vif. Quoi que... Au moins elle, elle l'attrapait ! D'ailleurs depuis le championnat c'était celle qui l'avait attrapé le plus de fois, donc hein ! OK?

Puis tandis qu'elle parlait de lui, elle le vit ! Oui il était là devant ses yeux  ! Sans même regarder si Koko, alias Koyuki s'était également lancée à sa recherche elle se précipita vers lui. Elle l'aurait cette fois-ci, elle l'aurait ! Pour elle, pour l'équipe, pour les supporters ! Pour Miss Wellington aussi. Elle tendit le bras, et attendit alors de voir si elle avait réussi à l'avoir ou pas. Mais oui, elle l'aurait ! Déjà, qu'elle se sentait vraiment nulle... Mais bon il ne fallait pas se rabaisser à ça non plus... Elle avait eu la chance de l'attraper ses deux premiers matchs, il n'y avait aucune raison qu'elle loupe maintenant. Cela prendrait le temps qu'il faudrait, mais elle l'attraperait avant le Finisseur adverse. C'était comme ça et puis voilà. Point.


____


Action: Pourchasser le Vif d'or.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

One, two... Fuuuu. N'allait-elle donc jamais l'attraper ? Ok, je radote mais il y en a franchement marre là. Elle allait vraiment finir par croire qu'elle était maudite. Elle avait besoin d'attraper le Vif d'or, c'était une obligation, un devoir. Sinon, elle ne se le pardonnerait jamais. Enfin, peut-être que c'était de l'exagération mais elle serait frustrée pendant des lustres. Surtout si, ça les empêchait de remporter le championnat. Mais là normalement, même si la préfète jaune attrapait le Vif d'or, les Serpentard remporteraient la victoire. Eh oui. C'était ça la classe. Enfin pas la victoire du match évidemment, mais celle du championnat qui était tout de même la plus importante malgré le fait que la Serpy se sentirait plus fraîche de gagner les trois matchs qu'elle aurait joué. Elle pourrait, là par contre, se sentir fraîche pendant des lustres, et elle saoulerait tout le monde avec ça.

Donc, le Vif d'or lui avait encore échappé. Elle se dépêcha de trouver dans quelle direction celui-ci était parti. Il ne fallait pas qu'elle le perde un instant des yeux. Mais étant géniale, ne vous inquiétez pas pour ça, cela ne risquait pas d'arriver. Elle se sentait bien là, elle se voyait bien attraper le Vif d'or. Très bien même... Elle le voyait dans sa main. Elle, le brandissant comme un trophée. Arf, ce rêve pouvait très bien devenir réalité dans quelques secondes, elle s'approcha du Vif d'or, de plus en plus, et toujours très concentrée, elle tendit le bras.


____

Action: Pourchasser le Vif d'or.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

One, Two, Three... J'espère vraiment que ça va s'arrêter là. Bon sang, mais où était donc passé le dieu de Cheryl se nommant Vivi ? Vivi, qui mesurait on ne sait plus combien de mètres, mais c'était un très grand chiffre ! En tout cas, elle n'était pas présente à ses côtés, puisque c'était déjà la deuxième fois qu'elle ratait depuis cette apparition du Vif d'or, sans compter la fois précédente, où elle avait lamentablement échoué ses trois essais. Mais franchement ! C'était bien la seule. Le public devait surement être en émoi, et se demander ce qu'elle pouvait bien ficher. Ils devaient se dire que ce n'était tout de même pas si dur que ça de l'attraper ce Vif d'or, ben ils avaient qu'à se mettre à sa place ! Ou alors peut-être que si... Peut-être qu'il était justement compréhensif, c'est ce qu'espérait Cheryl, pour qui le regard des autres comptait beaucoup.

Elle voulait vraiment en terminer avec ce match. Elle allait donc arrêter de se ressasser le passé, et se ressaisir une bonne fois pour toute ! Ok, elle le dit à chaque fois mais cette fois-ci vraiment. Mais où va le monde ? Non, on ne veut pas de réponse, non. Elle avait peur, elle était toute tremblotante. Mais il ne fallait pas que tout ça l'empêche d'attraper le Vif d'or.Non, il fallait qu'elle en fasse une force. Elle avait souvent lu le Quidditch à travers les âges mais bon... Aujourd'hui, cela ne lui était d'aucune utilité. Elle pria donc dans sa tête, avant qu'une nouvelle fois, elle essaie d'attraper le Vif.


____

Action: Pourchasser le Vif d'or.

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Une fureur indescriptible s'éleva dans les travées du stade, le faisant trembler jusqu'aux fondations. Un léger sourire tatoué sur ses lèvres roses, Arseni ajusta l'encolure de sa lourde cape de velours marron en laissant échapper un filet de vapeur avant de jeter un regard en biais à l'elfe de maison à côté de lui. Celui-ci possédait des oreilles si longues qu'elles lui tombaient sur les épaules, un nez si crochu qu'il menaçait de toucher son menton, et quant à sa peau, elle était de la même couleur que ses gros yeux globuleux : grise. Ses petites jambes courbées s'entrechoquaient sous l'effet du froid.

« Merrci Dipsey, lui souffla-t-il en saisissant la coupe que l'elfe soutenait à bout de bras. Rretourrne dans mon burrreau et rreste au chaud prrès de la cheminée. Tu serras bien mieux qu'ici. »

« Merci Maître Stoyanov. Le Maître Stoyanov est trop bon avec le pauvre Dipsey. Il n'a rien fait pour mérit... »

« C'est un orrdrre, l'interrompit calmement Arseni. »

Précédé d'un POP sonore, l'elfe de maison disparut, laissant Arseni seul en compagnie de la coupe de Quidditch qu'il lui fallait désormais remettre à l'équipe vainqueur de cette stupéfiante première saison. La tenant par la hanse gauche, il glissa une mèche de ses cheveux châtains derrière son oreille et s'avança dans le long et obscur tunnel qu'empruntaient les joueurs avant d'entrer sur le terrain. Au bout, la lumière l'aveugla presque puis se fut un véritable chaos auditif. Les cris retentissaient tout autour de lui. Un coup d'oeil aux travées et aux joueurs en fête dans le ciel lui assura que l'équipe de Serpentard, les Crochets d'Argent, avait bel et bien remporté la coupe. Son sourire s'accentua tandis que ses pas crissaient sur la fine pellicule de neige, au sol.

Arrivé au centre du terrain, il dégaina sa baguette magique et la dirigea contre sa propre gorge en murmurant le nécessaire Sonorus. Dès lors sa voix s'éleva au-dessus de la cacophonie environnante, puissante et forte :


« SI L'EQUIPE DES CRROCHETS D'ARRGENT VEUT BIEN DESCENDRRE POURR RRECEVOIRR SON TITRRE. »

Arseni n'eut guère besoin de se répéter que déjà les joueurs aux habits vert et argent atterrissaient en cercle autour de lui. Son regard noisette se posa sur chacun d'eux, les saluant d'un mouvement de la tête, et de s'arrêter, finalement, sur la capitaine, Cheryl Woletsky.

« APPRROCHEZ MADEMOISELLE WOLETSKY. JE SUIS FIERR, AU NOM DE L'ECOLE TOUTE ENTIERRE DE VOUS RREMETTRRE LE TRROPHEE DES VAINQUEURRS DE LA PRREMIERRE COUPE DE QUIDDITCH. FELICITATION. »

Ce qui était, au prime abord, une coupe scintillante en argent massif, s'arma soudain d'un stupéfiant émail émeraude au moment où la capitaine la toucha du bout des doigts. Un S verdoyant serpenta sur le devant de la coupe et se figea pour immortaliser la victoire de Serpentard.

« ET PARRCE QU'UNE VICTOIRRE NE SAURRAIT ÊTRRE SEULEMENT IMMORRTALISÉE PARR UNE COUPE, VOILA DE QUOI CONTENTER CHACUN DE VOUS. »

Arseni agita sa baguette magique et aussitôt une pluie d'étincelles éclata autour de lui, chaque étincelle venant frapper la poitrine de chacune des robes de quidditch en présence et y faisant apparaître une étoile cousue d'or, tandis que la dernière étincelle en vie, de loin la plus grosse, tombait à l'intérieur de la coupe. Désormais lourde de quelques kilos en plus.

« Je vous laisse décider de la façon dont vous rrépartirrez ces cinq cent gallions mademoiselle Woletsky. Aprrès tout, vous êtes la capitaine de cette équipe. »

_____________

Image
Vainqueur Saison 1
Les Crochets d'Argent de Serpentard


( La coupe sera bientôt ajoutée à la salle des trophées )
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Le temps se mit à ralentir… Le brouhaha incessant qui séjournait dans le stade, ne parvenait même plus aux oreilles de la jeune fille. Une seule chose comptait à ses yeux… Elle l’avait ! Elle avait attrapé le Vif d’or ! Elle avait besoin de quelques secondes pour récupérer ses esprits. Elle n’avait presque pas distingué les propos du commentateur. Ce qui était sûr et certain, c’est que les Serpentard étaient bien les vainqueurs de cette première saison de Quidditch. Maintenant qu’elle retrouvait tous ses sens, elle se mit à brandir le bras gauche vers le ciel, celui dont la main renfermait le Vif d’or. Elle rayonnait, elle n’avait jamais été aussi heureuse à Poudlard. Elle se retourna vers les membres de son équipe. Ils avaient l’air fou de joie eux aussi. Puis ce vacarme qui parvenait de nouveau à ses oreilles… Il était insupportable, mais c’était si … Extraordinaire, à la fois.

S’approchant de son équipe, toute émue, elle ne puis s’empêcher de retenir ses émotions.

« ON EST LES MEILLEURS JE VOUS AIME ! VOUS AVEZ GÉRÉ ! ON PEUT ÊTRE FIERS DE NOUS ! MISS WELLINGTON AUSSI LE SERA SUREMENT ! » Elle avait dit ça tout en criant, pour que ses coéquipiers puissent entendre ce qu’elle venait d’énoncer.

Gardant toujours avec elle le précieux Vif d’or, elle ouvrit sa main et embrasse la balle en or. Encore une fois, elle avait eu beaucoup de mal à l’avoir. Cependant, le match n’avait pas été aussi long que la dernière fois, et elle n’était donc pas tellement épuisée. Puis elle ne s’était pris qu’un seul cognard. Dans la joie et l’extase, elle n’avait même pas aperçu le directeur de Poudlard, qui était maintenant au centre du terrain, sur la terre ferme bien sûr. Le raisonnement de sa voix, fit lâcher un sursaut à Cheryl.

« SI L'EQUIPE DES CRROCHETS D'ARRGENT VEUT BIEN DESCENDRRE POURR RRECEVOIRR SON TITRRE. »

Le cœur de la jeune fille battait à cent à l’heure. Aucun des joueurs ne se fit prier avant de se poser en cercle autour de lui. Le regard du directeur se posa sur chacun des joueurs et finit par se poser sur la capitaine des Crochets d’Argent. Mon dieu.

« APPRROCHEZ MADEMOISELLE WOLETSKY. JE SUIS FIERR, AU NOM DE L'ECOLE TOUTE ENTIERRE DE VOUS RREMETTRRE LE TRROPHEE DES VAINQUEURRS DE LA PRREMIERRE COUPE DE QUIDDITCH. FELICITATION. »

Elle avança timidement, et quand elle prit possession de cette coupe, celle-ci devint émeraude et un S fit son apparition sur le devant de la coupe. Ses parents allaient être fière d’elle, quand ils sauront ça. Elle était vraiment émue.

« ET PARRCE QU'UNE VICTOIRRE NE SAURRAIT ÊTRRE SEULEMENT IMMORRTALISÉE PARR UNE COUPE, VOILA DE QUOI CONTENTER CHACUN DE VOUS. »

Le directeur Arseni Stoyanov, fit apparaître une étoile en or sur chacune des robes des joueurs. Cheryl toucha brièvement la sienne, un grand sourire aux lèvres. Ce n’était pas tout ! Une grosse étincelle tomba à l’intérieur de la coupe. Celle-ci était désormais beaucoup plus lourde ! Mais bon on n’allait pas s’en plaindre.

« Je vous laisse décider de la façon dont vous rrépartirrez ces cinq cent gallions mademoiselle Woletsky. Aprrès tout, vous êtes la capitaine de cette équipe. »

Woah ! Cinq cent gallions ! Ce n’était pas tous les jours qu’on se retrouvait avec une telle somme. La jeune fille avait des étoiles dans les yeux. C’était décidément l’un de plus beaux jours de sa vie, qui resterait à jamais en sa mémoire. Elle avait gagné la première coupe de Quidditch ! Elle et son équipe. C’était vraiment un honneur pour elle d’en être la capitaine, elle était si fière d’eux et d’elle-même. Ils avaient bien bossé en entraînement, et avait tout donné lors de leurs matchs.

En fonction de ce qu’avait fait chacun d’eux dans l’équipe, les membres recevraient une somme de Gallions différente. Victoria, présente depuis le début, allait se voir recevoir cent dix gallions. Elaya, une somme de cent gallions, ayant fait deux matchs, Craig un match et donc soixante-quinze gallions. Surtout qu’en narguant Koyuki il avait pu l’empêcher de se mettre à la poursuite du Vif d’or. Il était donc récompensé de sa très bonne contribution. Et pour Chiara et Evanna, ce serait cinquante gallions chacune, ayant fait une moitié de match. Le reste, elle le garderait. C’était à son œil, équitable comme départage.


« Merci beaucoup Monsieur ! »

C’était sûr que les Serpentard allaient fêter dignement leur victoire ! Mais avant ça, une bonne douche ne ferait pas de mal. C’est donc toute contente qu’elle se dirigea vers le vestiaire. Les personnes dans les tribunes avaient été géniales, les membres de l’équipe aussi… Et les Poufsouffle également. Ils avaient montré un véritable fair-play pendant ce match. Elle irait leur parler un peu après, pour les féliciter tout de même de ce beau match. De plus, le batteur, anciennement capitaine, Zeidel, était un de ses amis proches. Voilà, c’était fini pour la première saison de Quidditch.

«  On va bien la fêter cette victoire ! Et une petite razzia chez Honeydukes aussi pourquoi pas. Enfin pour moi en tout cas. Vive nous, vive la coupe ! Et nos étoiles sont superbes. »

Ces derniers mots à l’intention de ses coéquipiers avant de se rendre véritablement dans le vestiaire.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Victoria avait encouragé Cheryl et elle ne le savait pas encore, mais il avait été plus que bénéfique. La cinquième année était à la recherche du cognard quand elle entendit un peu plus loin de l'agitation dans les tribunes. Une apparition de vif d'or, tant mieux, espérons que Cheryl l'attrape. Pendant ce temps, Vicky essayait de se concentré pour trouver le cognard, le match se jouait toujours et quand elle eut trouver elle fonça dessus comme toujours. Mais cette fois elle ne frappa personne, elle n'en avait plus besoin, car elle entendait le commentateur dire :

« Le stade explose dans un brouhaha indescriptible ! Je ne suis même pas certains que vous puissiez encore m'entendre ! WOLETSKY A ATTRAPE LE VIF D'OR ! LES CROCHETS D'ARGENT REMPORTENT LA COUPE DE QUIDDITCH ! L'EQUIPE EST INVAINCUE CETTE SAISON ! [...] »

Au début, Victoria se retourna, évitant le cognard de justesse pour voir si c'était vrai. Elle y croyait pas, Serpentard gagne la coupe de Quidditch ? Elle regarda autour d'elle et les cris fusaient sur le terrain elle compris alors qu'elle faisait partie de l'équipe victorieuse. Elle volait en faisant des loopings de bonheur, elle était trop contente de cette victoire pour ne pas en faire. Puis quand elle entendit :

« SI L'EQUIPE DES CRROCHETS D'ARRGENT VEUT BIEN DESCENDRRE POURR RRECEVOIRR SON TITRRE. »

C'est de qui cette voix admirable ? Elle regarda en bas et aperçut le directeur, Mr. Stoyanov qui attendait une coupe dans les mains. Elle descendit sur le terrain et s'exclama avec un sourire radieux : « On a gagné ! » et s'en pressa d'aller féliciter sa capitaine pour la prise du vif d'or avant de se tourner vers le directeur. Celui-ci adressa un signe de tête aux membres de l'équipe, Victoria se sentit légèrement rougir quand vint son tour puis le directeur s'adressa plus particulièrement à Cheryl, normale c'est elle la capitaine, c'est principalement grâce à elle que les Serpentard sont là où ils sont aujourd'hui.

« APPRROCHEZ MADEMOISELLE WOLETSKY. JE SUIS FIERR, AU NOM DE L'ECOLE TOUTE ENTIERRE DE VOUS RREMETTRRE LE TRROPHEE DES VAINQUEURRS DE LA PRREMIERRE COUPE DE QUIDDITCH. FELICITATION. »

Oui!!! Victoria ne pu retenir son sérieux, elle eut un sourire nerveux, elle avait envie de s'éclater de joie mais c'était pas vraiment le moment. Elle n'en revenait pas, Cheryl avait la coupe dans ses mains. Cette coupe qui était en train de faire l'histoire de Poudlard. La batteuse fut ravie.

« ET PARRCE QU'UNE VICTOIRRE NE SAURRAIT ÊTRRE SEULEMENT IMMORRTALISÉE PARR UNE COUPE, VOILA DE QUOI CONTENTER CHACUN DE VOUS. »

Soudain une pluie d'étincelle tomba sur les têtes des Crochets d'Argents et chacun d'eux eut une étoile cousue d'or sur la robe de Quidditch, même lors des prochaines saisons, tout le monde saurait que Serpentard était les vainqueurs de la coupe de Quidditch. Pas très visible des tribunes, mais très visible quand on est prêt de la personne. Puis elle vit la dernière étincelle se mettre au fond de la coupe. Liée pour l'éternité !

« Je vous laisse décider de la façon dont vous rrépartirrez ces cinq cent gallions mademoiselle Woletsky. Aprrès tout, vous êtes la capitaine de cette équipe. »

Cinq cents gallions ? Pour une simple victoire de championnat, ça vaut le coup. Nan, mais ce directeur est un brave gars. C'est super de gagner autant d'argent. Victoria sauta de joie et entendit sa capitaine dire:

« On va bien la fêter cette victoire ! Et une petite razzia chez Honeydukes aussi pourquoi pas. Enfin pour moi en tout cas. Vive nous, vive la coupe ! Et nos étoiles sont superbes. » 

« Oui fêtons cette victoire! »
Répliqua la cinquième année, « Par contre je ne dépenserais pas mon argent en bonbon moi, je compte bien m'acheter la cape d'invisibilité chez Barjow et Beurk ».

Victoria n'en revenait pas, elle sauta de joie et prit même Cheryl dans ses bras et l'embrassa sur la joue sans le faire exprès.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 1  - Poufsouffle vs Serpentard

Craig observait attentivement l’avancée de Cheryl face au vif d’Or, il ne pensait même plus à son échec, c’était tellement fréquent en même temps. Koyuki ne semblait pas venir, ni pourchasser l’objet de convoitise. Cela laissa quelque peu perplexe le gardien, mais tant que ça laissait plus de temps à Cheryl pour choper ce vif d’or. Cheryl dut s’y reprendre trois fois pour réussir l’action finale du match ! Elle en avait bavé tout de même. Mais, tout est bien qui finit bien ! C’est ainsi que les Crochets d’Argents remportèrent leur troisième victoire d’affilée lors de ce championnat. Ce n’était que le premier match du garçon, et il avait participé jusqu’au bout, dans plein de phases, et il avait réussi à apporter une aide supplémentaire pour remporter la victoire, qui leur appartenait bel et bien.

Craig avait vu Cheryl se saisir de la victoire depuis les anneaux d’or. Il jubilait, il avait une folle envie de sauter de son balai, de danser de joie, d’exprimer sa joie, d’ailleurs c’est ce qu’il tenta mais, de justesse, il se réussit à retrouver son équilibre d’antan. L’arbitre exprima toute l’exultation que pouvait ressentir les supporters et les joueurs. Ses paroles demeuraient pratiquement incompréhensibles mais on comprenait vaguement le message qu’il voulait faire parvenir. Le vert demeurait complètement euphorique. Un sourire béat et géant apparaissait sur son visage. Dès lors l’appel de Mr Stoyanov, le directeur suprême de Poudlard, Craig descendit en piquant un de ces sprints. Il se hâta de rejoindre le restant de l’équipe pour admirer la remise de la fameuse coupe de Quidditch, ce pour quoi chaque équipe avait essayé de batailler au fil des matchs pour la récupérer. Et finalement, les Serpentard étaient les vainqueurs de la première saison de Quidditch ! Que d’euphorie. Craig hurlait des onomatopées diverses, ce qui exprimait le panel de sentiments qu’il ressentait en ce moment.

Une fois les pieds au sol, il se rejoignit le reste de l’équipe. Mr le directeur d’une voix puissante, et intelligible, continua le dialogue. Craig n’en pouvait plus, contenir sa joie lui serait bientôt impossible, il saturait.

« APPRROCHEZ MADEMOISELLE WOLETSKY. JE SUIS FIERR, AU NOM DE L'ECOLE TOUTE ENTIERRE DE VOUS RREMETTRRE LE TRROPHEE DES VAINQUEURRS DE LA PRREMIERRE COUPE DE QUIDDITCH. FELICITATION. »

Le gamin n’en revenait toujours pas. Il cria, leva les bras, et libéra ses émotions. Tellement la joie demeurait intense, il allait pleurer d’exaltation. Vraiment, une petite larme s’échappa, mais il l’essuya rapidement, pour qu’on ne voie pas ce surplus de joie. Il était quelqu’un d’indifférent d’habitude alors se montrer dans un tel état, c’était contre sa nature. Après tout, aujourd’hui était un jour bien contraire à l’habitude. Alors, pourquoi ne pas se lâcher une fois dans l’année ? Mr Stoyanov continua de parler.


« ET PARRCE QU'UNE VICTOIRRE NE SAURRAIT ÊTRRE SEULEMENT IMMORRTALISÉE PARR UNE COUPE, VOILA DE QUOI CONTENTER CHACUN DE VOUS. »

A ce moment-là, il fut coupé du monde, il n’entendit plus rien. C’en était trop pour lui. Il sentait son cœur battre, et il percevait le reste de son équipe parler, exprimer leur bonheur, se trémousser… Craig revint à la réalité quand il vit Victoria bondir sur Cheryl, la prendre dans ses bras, et l’embrasser. Il constata que dans l’histoire, il n’était pas le plus atteint, loin de là. La joie pouvait faire des choses étranges, mais le vert préféra en rire. Il s’adressa au restant de l’équipe, ce qu’il n’avait pas fait depuis le début du match.


« NOUS SOMMES LES MEILLEURS ! On a vraiment bien joué, nous pouvons être fiers de nous. Chacun a apporté son aide pour remporter la victoire, et avec la capitaine que nous avons, nous ne pouvions que vaincre ! »

Il reprit son souffle, jeta un coup d'oeil sur chacun des membres de son équipe, il analysa les sentiments des trois filles, puis se remit à dialoguer.

« Et, je pense aussi vider Honeydukes, ça faisait longtemps que je n’y avais pas fait un tour. »
  Retour