Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Zut, zut et triple zut. Victoria n'avait pas réussit a cogné la poursuiveuse de l'équipe adverse. La professeur Loewy l'avait échappé, Vicky se demande même si elle n'a pas joué au Quidditch en tant qu'élève ? Peut-être même les autres professeurs aussi ont joué quand ils étaient jeune. Bref, nous allons pas débattre sur les éventualités nous avons un match a gagné. Victoria ne perdit pas espoir, le professeur Hay Shepard ne peut pas être aussi forte qu'elle le montre en ce moment ? Vicky aperçut le professeur de SACM faire une passe à sa partenaire Miss Abercallie et Elaya qui semblait toujours en difficultés.

Victoria vola autour du terrain quand elle aperçut que Miss Hay Shepard allait cogné. C'est bien beau tous ça mais elle ne va pas dévié maintenant. Elle croise simplement les doigts pour que sa professeur de métamorphose échoue a sa tentative. Victoria a quelque chose de plus important a faire. Oui plus important que dévié un cognard c'est possible pour un batteur. Elle regarda le groupe des professeurs et constata qu'il manquait qu'une passe ou peut-être deux si elles sont mauvaise ce qu'elle ne pense pas pour tirer au buts. Elle aurait eut le cognard en sa possession elle aurait cogner Loewy (encore) pour l'empêcher de marquer mais là la batteuse des crochets d'argents ne peut pas donc elle va faire autre chose.

Elle s'approcha de la gardienne des crochets d'argents Evanna Macdenth. Cette fille aura la lourde tache d'arrêté le tir si jamais miss Abercallie réussissait sa passe et qu'Elaya ne réussissait pas à voler le souafle entre temps. La cinquième année réfléchit rapidement et s'exclama bien fort en agitant ses bras pour se faire repérer de sa partenaire:


« Allez Evanna, aucun souafle ne doit traversé ses buts, t'es la meilleure vas-y défend tes buts on croit en toi! »

Victoria espère que cela fera son effet sur Evanna. Elle n'a pas envie que les professeurs marquent aux buts. Non cela baisserait en motivation chez Vicky ou peut-être au contraire l'augmenté. Victoria recula ensuite et vola autour du terrain pour voir ou savoir ce que la batteuse adverse faisait et quel dégâts elle aurait tenté de réalisé.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Encourager Evanna MacDenth
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Heureusement pour la jeune femme, elle avait réussi de justesse à passer entre les mailles du filet ou plutôt à épargner à sa nouvelle collègue une fin tragique et funeste. En effet, un cognard laissait des lésions, des lésions dont on ne se débarrassait pas avec autant de facilité que ça. Aussi, quand Djuline parvint son coup, elle exulta intérieurement. Pour une deuxième action, on pouvait penser qu'elle s'était bien débrouillée. Peut être était ce dû aux encouragements des élèves dans les tribunes ou encore d'une de ses collègues. À vrai dire qui n'aurait pas envie de faire plaisir – mais aussi de relever le niveau – quand on voit et entend sa chère sous directrice se trémousser du popotin, en agitant des bras armés de pompons. Qu'est ce que c'était beau ! Djuline pensa automatiquement à garder ce souvenir dans un coin de sa tête, elle saurait utiliser ce petit moment dès que Erin l'agacerait un peu trop. C'était de bonne guère, comme le dicton le préconisait.
Puis vinrent à ses oreilles des encouragements des élèves de sa maison. Les Serdaigle étaient venus en masse, pour le plus grand plaisir de Djuline. Comment ne pas être transportée par l'exaltation générale ?

Remise de ses émotions, avec son cognard adoré non loin d'elle, elle vit que l'avantage était donné aux professeures, encore fallait il le conserver ! Seulement, ce qui n'était pas encore prévu était la réactivité des élèves, qu'elles avaient en face d'elles. Evanna Macdench, une petite demoiselle qu'elle n'avait que très rarement vu à son cours venait de narguer Kristen ! Mais que se passait il avec cette professeure ? À croire que tous les maux lui tombaient sur la tête. Elle nota dans un coin de sa mémoire: ne pas oublier de parler avec Kristen pour connaître ses affinités avec les élèves. Pour que tous les élèves lui tombent dessus ainsi, il devait bien y avoir une raison... Enfin elle l'espérait !

« - Oubliez le vif, allez plutôt vous acheter un vrai balai ! Et le souafle, il est trop lourd pour le balai, laissez le tomber ! »
Djuline faillit rétorquer au petit pic lancé par la Serpentard. Mais qu'est ce qu'elle nous racontait,

*Laissez le tomber ? Tu vas voir moi, si je te fais tomber!* Ne put s'empêcher de penser la jeune femme, alors à cran. Un vrai balai ? Mais qu'entendait elle par un vrai balai. Cette demoiselle n'avait elle pas encore compris que ce n'était pas l'accessoire qui faisait le sorcier mais bel et bien le sorcier qui faisait l'accessoire! Peut être un peu trop jeune et naïve pour le comprendre! Pauvre jeunesse...


Elle aurait bien voulu s'attaquer à son alter-égo Serpentard mais finalement, elle décida que se faire remarquer n'était pas forcément la bonne solution donc Evanna goûterait aussi le petit goût salé du cognard. Enfin, elle l'espérait. Après tout, le quidditch était une discipline, qu'elle venait à peine d'appréhender et beaucoup de facteurs jouaient en sa défaveur, notamment la maniabilité et sa précision. Aussi, on pouvait comparer toutes ses actions à de la chance, pure et dure. À chaque fois qu'une de ses actions s'annonçait, elle priait intérieurement pour qu'elle réussisse. Oubliant au plus profond d'elle même, tous les cours de statistique que son précepteur le lui avait enseignés, elle était en train de bander ses muscles pour mieux lancer le cognard ! Avant de l'envoyer, elle susurra du bout de ses lèvres un « Je t'aime petit cognard ».

Action: Cogner Evanna. Série [4-5-6]

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

C'était un grand moment dans l'Histoire de Poudlard. Un événement qui pourrait presque figurer dans les cours d'Histoire de la Magie. C'était le premier match que disputaient des élèves et des professeurs. Quelque chose d'assez dangereux, à bien y réfléchir.
Nouméa avait la responsabilité de l'équipe, en clair c'était elle la coupable si les professeurs n'étaient plus capable d’exercer leur profession. Elle les avait mené jusqu'ici et la jeune sorcière espérait que personne ne regretterait.
La boule au ventre, elle salua ses collègues et n'ajouta rien. Les filles savaient toutes ce qu'elles avaient à faire. Et oui, il n'y avait que des femmes dans cette équipe. Les hommes étant trop fiers ou trop peureux, peut être, pour défier les lois de la nature sur un balai. Mais qu'importe, les femmes qui disputeraient le match n'avaient rien d'ordinaire. Bien au contraire. On parlait de cannibale, de folles, d'ogre même. Autant dire que ce n'étaient pas des personnes sensées.

Tout le monde était présent, sur son balai, prêt à disputer un match de Quidditch. Nouméa replaça une nouvelle fois ses protections. Elle regardait les élèves qui arboraient tous un visage arrogant. Et le sifflet retentit. Le souaffle fut attrapée rapidement par Miss Turner, Kristen ne semblant pas s'être réveillée de sa petite sieste improvisée sur son balai. Il faut dire que jouer après sa collation n'était pas une bonne idée. La digestion était une épreuve difficile, à son âge.

Les filles néanmoins, semblait reprendre du poil de la bête. Djuline s'amusait avec sa batte, Louise se montrait sous un autre angle aux yeux de tous et Kristen avait rattrapé le souaffle. Cette dernière l'avait d'ailleurs renvoyé à Nouméa avec agilité. La capitaine avait senti son cœur défaillir lorsque le souaffle s'était retrouvé dans ses mains et que désormais, les regards haineux des Serpentards étaient dirigés vers elle. Sans attendre, elle avait placé le souaffle sous son coude et s'était accrochée à son balai, avant de filer à toute allure. Puis quand elle décida que le souaffle était depuis trop longtemps dans ses mains, elle rechercha Kristen. Lorsqu'elle trouva sa collègue -et amie- sur son balai, elle lança, toujours en mouvement, le souaffle en direction de celle ci. Puis elle s'arrêta afin de prier que la balle creuse aille directement dans les bras de sa collègue sans qu'une des vipères ne l'intercepte.


Action: Faire une passe à Kristen Loewy. [4-5-6]

» On a tous nos cicatrices, certaines sont à l'extérieur et se voient, d'autres à l'intérieur et invisibles. «
« Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs ! »
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Tiens en parlant de jeunesse, si on revenait à l'ennemie numéro 1 de Djuline, la dénommée Victoria! La pauvre risquait réellement de prendre cher. Déjà, ne pas avoir été touchée par le cognard avait plus qu'agacer Djuline mais en plus le renvoyer sur un de ses collègues...... Le dragon de Chine qui sommeillait en la jeune trentenaire asiatique venait de refaire surface. Pas bon, pas bon du tout, tout ça! Et même la maîtrise des arts martiaux ne pourrait rien y changer. La professeure Hay Shepard avait beau être calme en temps général, s'attaquer à des consœurs n'était pas une attitude appréciable au goût de cette dernière!

Et puis, que venait de dire l'arbitre ? Le cognard était libre! Il fallait absolument qu'elle l'attrape! Ainsi, Djuline s'avança en avant de son balai pour avoir la pleine puissante que son balai pouvait le lui procurer! Elle sentait le vent s'engouffrer à travers ses cheveux relâchés. Elle espérait vraiment l'obtenir ce cognard, ce chéri !Pourvu qu'elle y parvienne. Sinon elle serait la risée de ses collègues et adversaires! Priant plus qu'à l'accoutumée, elle s'approcha progressivement du cognard. Elle réussirait, elle y parviendrait...
Et bien, c'était ça la méthode Cauet. Se répéter continuellement qu'on pouvait y arriver et elle y arriverait. Voilà une force de caractère que beaucoup de personnes aimaient chez Djuline! Sa tenacité, voire même sa pugnacité! Elle ne relâchait rien! Ca aurait fait beaucoup trop plaisir à ses adversaire.

Comme si le cognard venait de lui faire un clin d'oeil pour le lui rappeler sa présence, Hay Shepard prit sa décision: COGNER VICTORIA ! Après, il fallait encore qu'elle puisse aborder le cognard! Le cognard, son si beau joujou, ne pouvait pas se défiler pour arriver dans les mains de son ennemie jurée du match, Victoria, Vicky pour les intimes, si elle se souvenait bien ! Qu'est ce que ce match était stressant, ça ne l'aurait pas été étonné à la fin du match d'avoir un ulcère à l'estomac! Pauvre vie de prof.
Djuline fonça de plus en plus, jusqu'à ce que sa vitesse soit complètement incontrôlable ! Si elle ne réussissait pas, elle s'échouerait lamentablement contre une des tribunes.

Son instinct primaire revenait au galop, mais allait il lui rendre si service que cela ?

Action: Cogner Victoria. Série [4-5-6]
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Victoria avait réussit a encouragé Evanna ça c'est cool mais la batteuse adverse avait cogné cette petite deuxième année pour laisser le champ libre a Miss Loewy qui allait tirer aux buts. Victoria fronça les sourcils d'un air énervé, c'était la première fois qu'elle était en difficulté ainsi. Miss Hay Shepard a joué dans l'équipe d'Angleterre avant ça c'est pas possible! La cinquième année vola autour du terrain a la recherche du cognard. La directrice de Serdaigle le cherchait aussi il fallait juste que cette dernière le trouve pas. Il faut pas que Hay shepard cogne quelqu'un d'autre, il le faut pas, surtout. Victoria souffla, et chercha, un miracle il le faut, un miracle pour sauver les crochets qui sont pas au niveau de d'habitude.

Victoria le trouva près du buts adverse mais elle y trouva aussi sa professeur préférée (ironie). La directrice des bleus était en train d'armer sa batte pour viser un vert. Victoria savait qu'elle devra dévié elle a assez souffert de ne pas avoir dévier le cognard d'Evanna. Elle regarda le cognard de Miss Hay Shepard aller vers elle. Oui, la professeur la visait.

Victoria arma sa batte, sa vie en dépendait...un peu. Elle attendit que le cognard soit a une bonne hauteur et frappa pour dévié le cognard de toute ses forces. Elle ne voulait pas que Miss Hay Shepard soit plus forte qu'elle mais en même temps l'élève sentit une démotivation intérieur. C'est injuste pensa-t-elle mais c'est le jeu qui veut ça. Elle fait de son mieux quitte a perdre ce match, elle veut le perdre avec dignité c'est tous!


♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Dévier cognard [5-6]

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Bon, on allait pas se le cacher : l'équipe des professeurs avait géré bien comme il fallait. Ah, comme les jeunes femmes étaient soudées, c'était beau. En bref, Nouméa avait renvoyé la balle à Kristen, qui continuait de s'approcher des anneaux de la pauvre Evanna qui tentait piteusement de déstabiliser la Capitaine des Phénix. En fait, le professeur Loewy ne saisit même pas le sens de la phrase de cette fillette. Peu importait ! Djuline s'était placée près du cognard et s'apprêtait à l'envoyer sur la batteuse adverse, après l'avoir balancé sur la gardienne des crochets. Elle était déchaînée, et décidément très efficace. Elle devait adorer son rôle...

Pour récapituler : Kristen était prête à marquer, Evanna MacDench était K.O et ne pourrait rien faire, les poneys chantaient Yellow Submarine en mangeant des sandwiches aux arcs-en-ciel, et en faisant une danse arménienne, et la vie était belle. Voilà. Respirant un bon coup, la professeur de Soins aux Créatures serra bien fort le souafle sous ses bras. Elle prit un grand virage et lança le souafle à travers un des deux anneaux, le plus simplement du monde. S'il passait à côté, elle irait se pendre, là encore le plus simplement du monde. Mais bon, il n'y avait pas de raison, comme dit précédemment, les profs sont les profs, donc ils gèrent.

Kristen était vraiment contente de faire partie de cette équipe de winners, où tous s'entendaient bien. Elle s'amusait bien, du moins pour l'instant. Du coin de l’œil, elle put voir... Oh Seigneur. Il s'agissait bien d'Erin Grayce, sous-directrice de Poudlard, habillée en Pompom girl. Elle était aux couleurs des Phénix et s'était fait deux charmantes petites couettes qui lui donnaient un air de petite fille. Malheureusement, cette tentative pour paraître jeune était vaine, car ses rides gâchaient cet effet. Elle se dandinait dans tous les sens en chantant à la gloire de son équipe chérie. Allez, donnons-lui du spectacle !


Action : Tirer au but

Even a bird would want a taste of dirt from abyssal dark.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Victoria eut soudain une envie de crier. Crier non!!! Car Miss Loewy venait de marquer un but, oui le premier but du match était marqués par les professeurs. Victoria regarda en bas avec envie de tomber de son balai avant de se souvenir qu'un véritable Serpy est Ambitieux et donc abandonne JAMAIS tant qu'il a pas ce qu'il veut. Et Vicky veut la victoire de son équipe. Donc elle doit se battre jusqu'au bout au moins pour l'honneur de son équipe.

La cinquième année avait dévié un cognard vite fait et très bien fait, * t'nez prenez ça Miss Hay Shepard et retentez plus de me viser * pensa-t-elle vivement. Elle avait donc le cognard avec elle et pouvait cogner qui bon lui semblait. Mais elle ne voulait pas faire ça maintenant. Elle voulait encouragé et qui donc ? Bah Craig Hoslow, présenté comme un simple première année en apparence mais un capitaine et un finisseur très doué. Victoria allait l'encouragé au cas où le vif d'or venait pointé le bout de son nez. Et sinon de toute façon cela favorisera le capitaine qui tient un rôle important. La batteuse s'approcha du finisseur des crochets d'argents et brandissant ses bras et applaudissant de toute ses forces elle cria:


« Allez Craig! Miss Wellington t'as nommé Capitaine c'est pas rien, c'est parce que t'es le meilleur d'entre nous vas-y attrape ce vif d'or!!!! Allez!!! »

Elle avait dit cela avec un peu de remord malgré tous. Toute l'équipe pensait que la directrice choisirait Vicky comme capitaine après le départ de Cheryl Woletsky mais la directrice de maison a choisit à la place un petit première année qui venait de rentrer dans l'équipe. Victoria attendit ensuite un instant puis vola autour du terrain. Le match continuait malgré tous.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Encourager Craig Hoslow
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs


Les évènements s'étaient accumulés à une telle vitesse que Djuline avait du mal à les saisir, un à un, pour en faire un topo. Cognard, souaffle, vif d'or, voilà les trois noms qui se baladaient entre chacune de ses deux oreilles. Elle pariait sur le fait que cette nuit, elle en ferait des cauchemars ou même deviendrait somnambule et s'évertuerait à répéter ces trois mots, ces trois petits mots, si lourds de conséquence. Vous l'aurez compris, la défaite ne faisait pas partie des plans des Phénix Ardents et encore moins de Djuline. Défaite rimait avec échec, avec découragement et démotivation, avec … le vide. Voilà ce que la trentenaire souhaitait éviter le plus au monde: ressentir cette sensation, si peu agréable, qui fait que nous ne nous sentons pas si bien que cela. Que nous sommes comme privés de notre bonne humeur, de notre bonne âme. Cette sensation, qui poussait à tous les extrêmes, ne pouvait rendre Djuline que morose et seule, très seule.

Cette dernière avait certes réussi à viser Victoria, la cinquième année, qui, avouons-le, se donnait corps et âme, dans la victoire de son équipe; malheureusement, elle ne s'était pas laissée faire, encore moins pantoise que d'habitude et avait dévier le cognard! Dévier le cognard, oui, vous l'avez bien entendu! Forte de ses petits bras, reliés à un corps dont le poids ne devait pas excéder les quarante kilos à tout casser, Pidloux s' avérait être une adversaire de taille. Peut être en ferait elle son métier?

Djuline, scrutant le terrain, comprit que la situation avait quelque peu tournée. Il ne lui restait guère de choix dans sa tactique, si peut être encourager mais qui ? Bonne question! Lorgnant férocement sur le cognard, qu'elle espérait revoir très vite en sa possession, elle fit un petit tour de terrain. De toute façon, elle n'avait plus grand chose à faire, à part attendre que l'offensive adverse se mette en place et qui sait, peut être qu'elle remarquerait la présence du Vif, qu'elle signalerait à la finisseuse des Phénix!

Aussi, après son petit tour de terrain, sa décision fut prise, elle encouragerait Nouméa. La jeune femme était plus que douée sur son balai, mais aussi en tant que professeure. Comment ne pas apprécier une telle jeune femme, si dynamique et si souriante! Même si elles ne se connaissaient que très peu, ce match mais aussi l'entraînement adjacent leur avaient permis, à toutes deux, de se rapprocher et de se trouver des points communs, qui, comme chacun le sait, permettaient de lire de solides amitiés.

*Sois originale, ma ptite Djuline, tu peux le faire et pis un petit encouragement, ça fait toujours plaisir!*

Alors en se râclant la forge, elle s'époumona comme il n'était pas permis, dans l'espoir d'encourager du mieux qu'elle le pouvait sa collègue et amie:


« Vas-y Nouméa, ma petite Nodulithe des bois. Montre leur toute ta rapidité, ta puissance et ton intelligence! »

Nodulithe n'était rien d'autre qu'un petit surnom affectueux, qu'elle le lui avait trouvé comme cela. Certains auraient pu alors rétorquer qu'il s'agissait d'une créature rocailleuse, mais quand on persévérait plus dans sa description, on remarquait instantanément que la Nodulithe était résistante comme la pierre et possédait un solide noyau d'énergie, énergie qui caractérisait à merveille la jeune femme si dynamique! Après s'être époumoné comme il se le devait, Djuline prit de grandes inspirations pour recapter l'air qui lui manquait et peut être aussi pour continuer de l'encourager ad vitam eternam.

Action: Encourager Nouméa.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Craig demeurait impatient en ce jour. Le premier match où il jouerait en tant que capitaine, et finisseur allait se dérouler dans quelques instants. Petite nostalgie de la précédente victoire, il ne souhaitait en aucun cas négliger la réputation que s’était forgée son équipe en bataillant durement face aux trois autres maisons. Il faisait les cent pas dans les vestiaires, à la fois stressé et impatient, il attendait qu’on leur demande de sortir. Il n’attendit que peu avant que le coup d’envoi fut lancé. Elaya attrapa en première le souaffle, ce qui fit plaisir au vert. Malgré ce coup bas, peut-être volontaire, les professeurs se révélaient un certain talent au quidditch, mais Craig n’avait pas pensé le contraire.. Des cognards venaient, passaient, étourdissaient tandis que le souaffle arrivait en direction des anneaux, avec une gardienne cognée. Scénario parfait qui se déroulait pour les professeurs.

Et but ! Craig n’avait point pu intervenir lors de ces actions. Après tout, ce n’était pas un but qui allait détruire le moral de l’équipe. Des buts, ils en avaient vus, et ils demeuraient toujours debout. L’arbitre remit le souaffle entre les mains du finisseur, c’est-à-dire, Craig. Il espérait, et fera tout ce qui était en son pouvoir afin de réaliser des merveilles.. Et surtout de faire une passe à Elaya Turner. Avec tous les obstacles présents sur le terrain, rien n’était joué d’avance. Elaya avait été narguée précédemment par Miss D’Orville, la gardienne de l’équipe professorale. Elaya n’avait depuis même pas essayé de voler le souaffle, pas même une quelconque action. Cela agaça Craig, elle était encore déstabilisée, et cela devait vite s’arranger, diantre !

Le capitaine se déplaçait dans le terrain. Il cherchait le meilleur endroit pour effectuer une jolie passe à sa camarade poursuiveuse. Il la fixait pour mieux atteindre sa cible mais faisait tout de même attention à son entourage, car Miss Loewy rôdait aux alentours. Pourquoi fallait-il toujours un obstacle ? Pourquoi Miss Loewy, cette brave femme ? Bref, passons. Il n’allait pas passer une éternité à perfectionner sa passe, il décida donc de réalise l’action… Maintenant, il ne manquait plus qu’elle réussisse.



~~


Action : Faire une passe à Elaya Turner. [4-5-6]

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Le jour de gloire est arrivé. À peine le match avait-il commencé que les professeurs ouvraient le score. En faisant passer le souafle à travers un anneau, celui situé à dix-neuf mètres du sol, précisément, ils avaient marqué vingt points. Kristen était toute contente. Leur jeu était pour l'instant parfait ! S'ils continuaient ainsi, ils allaient complètement exploser leurs adversaires, ces petits serpents tout mignons. Car oui "même le plus petit des serpents à du venin" était leur devise. Cela voulait peut-être dire qu'implicitement, ils savaient qu'ils étaient des tout petits serpents. D'ailleurs, le plus petit des serpents n'avait pas de venin. Et ça, c'était une vérité prouvée par les scientifiques.

Craig Hoslow, nouvellement nommé capitaine de l'équipe, avait récupéré le souafle. Ce n'était pas vraiment important : la poursuiveuse la plus formidable de tous les temps, celle des Phénix Ardents, allait vite fait le lui chiper. Il était petit et mécheux, bref : il avait l'air d'être une parfaite proie pour la professeur assoiffée de sang. Ce petit chenapan était un beau jour venu lui rendre visite dans son bureau, en compagnie de l'ancienne capitaine, Cheryl Woletsky, au beau milieu du parc et au beau milieu de l'hiver, pour lui poser des questions sur ses goûts concernant l'alcool, et autres. Vraiment étrange, ce petit gars. Enfin bref.

Ce petit bonhomme, donc, lança la balle à sa poursuiveuse. Euh, qui était-ce, déjà ? En se retournant Kristen la vit. Ah, oui, c'était Turner. Où était-elle, pendant tout ce temps ? Peut-être s'était-elle étranglée avec son bâtonnet de réglisse, cela semblait être l'explication la plus probable. La jeune femme ne s'attarda pas plus longtemps sur le cas Turner et accéléra, dans l'espoir de récupérer la balle, et de répéter les précédentes actions à l'identique. On ne change pas une équipe qui gagne. Elle tendit donc le bras, et pria. Highway to hell, serpents.

Action : Voler le souafle ~ Série [3-4]

Even a bird would want a taste of dirt from abyssal dark.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Contrairement à Elaya, la foule avait eu l’air d’apprécier la petite pique du professeur. Celle-ci, déchainée, ne prêtait aucunement attention à ceux qui trouvaient suspect le soudain tutoiement utilisé. Peut-importe, tout ce qui comptait c’était le match et la victoire. Victoire qui n’allait pas tarder à arriver si les professeurs continuaient de jouer de la sorte. Toutes les actions s’étaient enchainées à une vitesse impressionnante. Djuline avait fait taire la gardienne des Serpentard dont les propos incohérents ne touchaient personne et les passes entre Kristen et Nouméa se déroulaient sans accros, si bien que la doyenne des professeurs pouvait maintenant tirer un but, ce qu’elle ne se priva pas de faire à la plus grande joie de Louise et ses collègues. Et biiiim prenez-vous ça les vers de terre !
Dans les tribunes, les élèves contemplaient ébahis, ou apeurés suivant les cas, leur sous-directrice tant estimée en train de se trémousser en jupette pour encourager les Phénix. Haaaa Erin, douce et incroyable Erin… On pourrait dire maintes et maintes choses à son sujet mais les actions parlant d’elles-mêmes, Louise se contenta d’observer d’un œil légèrement (ou pas) moqueur la directrice des rouges, avant de se reconcentrer sur le jeu.
Victoria, délaissant pour une fois sa batte ravageuse, avait décidé d’encourager l’unique représentant du sexe faible sur le terrain tandis que de son côté Djuline faisait des avances au professeur de sortilèges en flattant son égo.
Maintenant que le score était ouvert, la prochaine action revenait à Craig Hoslow, champion de la maison Serpentard, capitaine des Crochet d’Argent, finisseur et détenteur actuel du souaffle. Ça en fait des titres pour une si petite personne. Mieux fallait le faire redescendre sur terre avant qu’il ne prenne la grosse tête.


« Non mais regardez-moi cette équipe de bras cassés ! Une gardienne dans les vapes, un batteur qui ne rêve que de prendre la place du capitaine et une poursuiveuse qui est aux abonnés absents ! La prochaine fois Craig, pense à réfléchir avant de choisir tes joueurs ! »


Chacune de ses piques étaient fondées sur le match en cours, surtout pour ce qui était du cas de Victoria. Comment pouvait-elle espérer encourager son capitaine avec tant d'amertume dans la voix? Quoi qu'il en soit, l'équipe des Serpentard peinait pour le moment à amener le jeu en leur faveur, face à l'assaut des redoutables professeurs, plus remontées que jamais grâce au but marqué par Kristen. Le massacre venait à peine de commencer, Louise en était certaine.

Action: Narguer Craig Hoslow
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Une conséquence de l'encouragement de Victoria Pidloux avait été la libération soudaine du cognard. Plus sous l'emprise de la petite Serpentarde, bien trop envieuse du poste de Capitaine de Quidditch, Craig Hoslow, ce fut tout à fait naturellement que le cognard revient dans les bras, si ouverts, de sa charmante propriétaire, la dénommée Djuline Hay Shepard....

Bon d'accord, n'exagérons pas! Ce n'était pas un scénario de film mais quand même. Le cognard étant libre, Victoria et Djuline pouvaient de nouveau s'affronter pour obtenir le graal: leur cognard, tant convoité depuis le début du match. La jeune professeure voulait de nouveau montrer sa supériorité, face à la cinquième année! Que c'était laid, comme envie, mais c'était humain. Rien de plus humain. On envie toujours son voisin, on veut toujours le surpasser, on se sent toujours aussi ridicule de se comporter ainsi! Bref, la nature humaine et rien d'autre; même si l'âge fatidique de la majorité était passé pour Djuline. En y songeant, la jeune femme, qui arborerait bientôt ses trente ans, ne paraissait pas vraiment soucieuse. Pourquoi l'être? Ce n'était qu'une bougie de plus ajoutée sur le gâteau ! Et comme le lui avait souvent enseigné son grand père et précepteur: l'âge est dans le mental. Rien de plus, rien de moins!

Trêve de balivernes, Hay Shepard devait absolument se reconcentrer sur le jeu. Qu'est ce qu'elle pouvait être fleur bleue ou tête en l'air, à voir. Elle laissait toujours ses pensées divaguer, au point de non retour... Ses collègues devaient bien rire d'elle d'ailleurs, comment leur en vouloir ? La jeune femme aux traits asiatiques paraissait toujours loin, en dehors de toute préoccupation quotidienne, prête à se lancer dans un débat philosophique, dès que l'occasion lui en était donnée. Heureusement pour elle, cette occasion n'avait presque jamais lieu.

Tout son esprit revint à des préoccupations plus terre-à-terre et bientôt, Djuline, telle une furie, fixa Victoria droit dans les yeux. Si un voile de fumée avait pu séparer les deux jeunes femmes, un laser, voire même un éclair, relirait les deux ennemies. Ambiance magnétique mais électrique qui régnait entre les deux adversaires. Y aurait il des traces, des séquelles, une fois le match terminé ? Sans doute! À elles de faire en sorte de les oublier, de mettre un voile dessus...

S'élançant de nouveau à toute vitesse vers le cognard et adoptant une allure aérodynamique, Djuline essaya de dégainer sa batte pour l'envoyer vers Victoria, si elle parvenait à toucher le cognard. Mais finalement, une idée lui vintà l'esprit et si elle ajustait son tir vers Craig, y aurait il un meilleur angle de vue pour le reste du match à venir? ... Seul l'avenir répondrait à cette incertitude!


Action: Cogner Craig Hoslow. Série [1-2-3]
  Retour