Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Victoria vola autour du terrain de Quidditch en pensant. Elle se sent si mauvaise en ce moment, si mal entrainé. Et c'est Cheryl Woletsky qui revient dans sa mémoire. Cette fille était en troisième année encore il y a quelques mois et elle était capitaine de l'équipe de Quidditch de Serpentard. Elle était également la finisseur de l'équipe et une grande complicité était née avec Victoria. La cinquième année se souvient de tous les moment partagés avec elle...les matchs disputés, les victoires fêter en salle commune, et pleins d'autre chose encore.

Aujourd'hui, Victoria dispute son premier match sans elle, avec son cousin à la place. Le petit Craig doit être fière de dirigé l'équipe des grands, l'équipe des Serpents. Une larme coula sur la joue de Victoria et c'est comme que le match s'était arrêté ou allait au ralentis. Elle su que le cognard était dites libre car elle l'avait abandonné pour aller encouragé Craig mais elle espère que la professeur de métamorphose n'avait pas eut le temps de le prendre.

Elle trouva la boule noire non loin d'elle mais Miss Hay Shepard était avec elle et elle allait la frapper. En voyant ça, Victoria eut une colère incroyable. Elle se retenue de toute ses forces de ne pas aller foncer dans sa professeure de métamorphose, cela faisait partit du jeu et elle risquait un pénalty pour son équipe. Les adultes avaient déjà un but faudrait pas leur facilité la vie. Cette femme est un poison ambulant, désolé du terme mais c'est la vérité, sans elle Serpentard aurait déjà signé leur victoire.

La batteuse des Crochets d'argents se tenait prête a dévié le cognard quand elle vit la batteuse de l'équipe des grands, l'équipe des adultes, l'équipe des professeurs du dimanche du samedi cogné mais en direction de Craig le finisseur. Toujours prise de colère, la cinquième année, fonça vers son finisseur pour dévié le cognard enfin tenter mais avec la colère qu'elle a généralement c'est réussit. Après ça elle lança un regard noir à la directrice des bleus et fonça de l'autre côté du terrain se calmer.


♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Dévier cognard [5-6]

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Le match avançait doucement. Mais la tension était palpable, comme à chaque match dira t-on. Le vif d'or n'avait pas encore fait son apparition et tout le monde attendait ce moment. Nouméa se sentit frissonner et elle se doutait qu'il ne tarderait pas à apparaître. Elle observa le jeune Premier Année qui était lui aussi Finisseur. Il ne semblait pas davantage renseigné quant à l'apparition de la balle sacrée. La jeune femme cramponna son balai et s'enquit de faire le tour du stade.

Soudain, elle l'entendit. Ce fameux crissement d'aile qu'elle avait appris à reconnaître dans la nuit, durant leurs entraînements. Les cris dans les tribunes rendaient difficile la localisation de l'objet, mais Nouméa le distingua enfin. Le vif d'or volait, fièrement, à quelques mètres de l'endroit ou se trouvait la jeune femme. Il la narguait, il la défiait. Sans réfléchir, le professeur de Sortilèges se baissa sur son balai et fonça tête baissée à la poursuite du vif d'or. Ce dernier était rapide, vraiment rapide. Ce n'était pas une légende. La jeune femme ne savait ou se trouvait le Finisseur adverse, elle s'en fichait. Elle savait que si elle devrait mener un corps à corps, sa baguette reposa dans sa botte et elle ne négligerait pas sur les sortilèges. Ce n'était pas une légende, non plus, que Nouméa Abercallie était un peu hystérique lorsqu'elle était déterminée.

Nouméa tendit le bras et ouvrit ses doigts, elle se pencha légèrement en avant. Il lui semblait qu'elle avait déjà frôlé brièvement le métal polie de la balle, alors quand elle cru le sentir, elle referma ses doigts sur ce qu'elle espérait être le vif d'or.


[g][s]Action :[/s] Pourchasser le vif d'or.

» On a tous nos cicatrices, certaines sont à l'extérieur et se voient, d'autres à l'intérieur et invisibles. «
« Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs ! »
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Diantre, Craig avait été nargué par la diabolique Miss D’Orville. Déstabilisé, il avait vu le vif d’or lui filer sous le nez. Heureusement, Miss Abercallie avait décidé, un peu trop tard de pourchasser, elle était la seule qui pouvait, en ce moment, effectuer ladite action. Mais, quelque chose d’anormal se produisit, quelque chose que Craig n’avait jamais vu lors d’un match. Miss Abercallie poursuivit d’arrache-pied le vif d’or qui avait bel et bien disparu. Mais où avait-elle la tête ? A tel point qu’elle fonça sur le capitaine, à la fois énervé et interloqué. Mais qu’est ce qui lui prenait à la fin, boudiou ? Le vert fut percuté de plein fouet, et faillit tomber de son balai. Par chance, il n’avait que perdu de la hauteur, plus de peur que de mal. Bien évidemment, un penalty fut sifflé, à l’encontre des Phénix Ardents.

Craig se déplaça donc devant les anneaux, devant Miss D’Orville. Il pouvait enfin tenter d’égaliser le score, en marquant un but. Il se devait de prendre sa revanche sur le professeur d’Astronomie, qui l’avait précédemment empêché de poursuivre le vif d’or, du coup, empêché de remporter la victoire. Le vert, souafle en main, hésitait. Il ne savait où tirer. Lequel des deux anneaux lui apporterait vingt points ? Il songea, songea, et songea… Mais, rien ne lui révéla où il fallait tirer. C’est là qu’on se demandait pourquoi il n’y avait pas plus d’anneaux, pour augmenter ses chances… Après tout, d’autres avaient déjà marqué des buts alors pourquoi lui aussi, n’y arriverait-il pas ? Parce qu’il était face à Miss D’Orville, et que, personne ne l’avait été avant aujourd’hui. Ce n’était pas cette femme qui allait lui, une nouvelle fois, leur mettre des bâtons dans les roues, quand même ! Les Serpentard se devaient de jouer mieux, avec plus de réflexions, ils devaient remporter ce match, afin de garder leur réputation.

Concentré, Craig tendit le bras, calcula la future trajectoire du souafle afin qu’il atteigne un des deux anneaux. Motivé et rempli d’espoir, c’était à son tour de se donner à fond pour l’équipe et de marquer ce but afin d’égaliser, mais également de remotiver toute l’équipe pour que chacun soit au meilleur de sa forme jusqu’à la fin. En tout cas, il ne serait pas déçu (peut-être un peu) de ce match, pour le moins enrichissant. Souafle tiré en direction d’un anneau, le vert croisait les doigts.

~~


Action : Tirer au but.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Après un but marqué et une longue période de jeu, le vif d'or était apparu. Enfin. Nouméa allait donc pouvoir attraper le symbole de la victoire des professeurs et stopper le match. La victoire était à portée de main de même que l'occasion de diminuer considérablement l'égo des Serpentard qui s'imaginaient invaincus. Les professeurs de Poudlard allait remporter le match et leur victoire resterait dans les annales. Tout le monde n'aurait que l'extraordinaire performance des jeunes femmes à la bouche pendant des mois. Mais ça, c'était dans les rêves les plus fous du professeur d'Astronomie car soudain, comme au ralenti, Louise fut frappée d'horreur tandis que Craig Hoslow était frappé... Par la capitaine des Phénix. Mais... Mais...

" QUOOOOOI? "

Le cri sortait du cœur, mais la jeune femme ne comprenait pas ce qui était arrivé. Comment le professeur de Sortilège avait-elle réussi à éviter le vif d'or en fonçant sur son adversaire? Que c'était-il passé? Pas le temps pour les réflexions, l'arbitre avait signé un pénalty en faveur des Crochets d'argent. Reprenant ses esprits, Louise remit ses lunettes de protection en place et se positionna. Il était temps pour elle de faire son vrai boulot, c'est à dire protéger les anneaux de l'attaque du sournois serpent. Narguer ses adversaires c'est bien beau, mais en attendant les muscles du professeur refroidissaient. Après avoir fait craquer son cou, la duchesse se redressa sur son balai et fixa en face d'elle le jeune Craig, dans l'espoir éventuel que le petit garçon s'enfuit au loin en pleurant. Ce qui n'arriva pas, malheureusement. Celui-ci marqua une courte pause, surement le temps de viser, puis se lança. Enfin lança le souaffle. Bref. Instantanément, Louise serra les dents et se déplaça pour défendre un anneau, qu'elle espérait être le bon et arrêter le boulet de canon qui arrivait. C'était sa première véritable action de gardienne, il ne fallait pas qu'elle foire.

Action: Arrêter le tir.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Victoria vola autour du terrain depuis un moment déjà, sa colère s'était calmé et elle recherchait le cognard. Elle aperçut entre temps miss Abercallie foncer vers une boule dorée... non pensa vicky pas ça!! Finalement l'arbitre siffla pénalty et Craig ne parvient pas a tirer aux buts. Bref, nous sommes revenus presque comme si rien ne s'était passé.

La cinquième année regarda Miss Hay Shepard, elle avait rien. Le cognard est donc libre de voler comme bon lui semblait. Vicky en profita elle le chercha dans tous les coins pour le trouvé au bout de quelques tours de terrain au fond. Elle fonça dessus avec la rapidité de l'ouest. Enfin elle essaya. Elle pria en même temps que sa rivale ne l'ait pas vue et donc pas eut avant elle. La cinquième année a un avantage, elle est plus petite et plus agile que sa professeure.


« Mare qu'elle prenne toujours le cognard avant moi! » marmonna-t-elle toute seule en volant après lui.

Arrivé a proximité elle réfléchit sur qui viser. Elle pensa à Miss Abercallie qui a pour rôle d'attraper le vif mais si elle fait des penalty a chaque fois c'est pas grave, autant réservés son coup favori sur une autre adversaire. Ou encore miss Loewy qui handicap aussi fortement l'équipe, il y a aussi miss D'Orville mais de toute façon personne ne peut tirer aux buts pour le moment du coté des verts donc autant attendre un peu. Finalement, c'est miss Hay Shepard qui fut prit pour cible, la merveilleuse adversaire qui sans elle, les Crochets d'argent pourrait déjà signé leur victoire face aux redoutables maîtres. Victoria en rigola en pensant a ça et frappa fortement vers la directrice des bleus et ferma les yeux, attendant le verdicts de l'arbitre.


♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Cogner Djuline Hay Shepard [4-5-6]
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Elle l'avait fait. Elle avait arrêté le tir de Craig. Rien n'avait foiré, elle tenait encore la balle rouge entre ses doigts tremblants. Comme à l'entrainement, elle leva les bras en l'air en signe de grande satisfaction personnelle, mais heureusement cette fois-ci le souaffle lui resta dans les mains. Puis elle se reprit, car cette attitude n'était pas digne d'elle et qu'après tout, rien n'était encore gagné. Tout ce que Louise avait pour le moment réussi à faire c'était avoir un peu de répit et mettre en échec les crochets d'argent en bloquant le tir et en narguant les joueurs.

Maintenant, il fallait que le match reprenne de plus belle, surtout après le départ de la préfète au préfet d'une petite 3e année répondant au nom d'Amy Collins et le remplacement de Kirikou par Hagrid. Ce dernier tenait plutôt bien sur son balai, qui pourtant se pliait dangereusement sous le poids du demi-géant. Esquissant un léger sourire, Louise décida de le laisser s'adapter au terrain (et de laisser le balai s'adapter à la personne) et se dirigea vers sa capitaine et finisseuse, Nouméa. Celle-ci devait se mordre les doigts d'être rentrée dans le petit première année, mais il était temps pour les Phénix ardents de reprendre du poil de la bête et de montrer de quoi les jeunes femmes, maintenant accompagnée d'Hagrid, étaient capables.

Du côté des crochets d'argents, Victoria avait pris possession du cognard avant Djuline, ce qui ne sembla pourtant pas la calmer pour un sou. Priant pour que la cinquième année ne la prenne pas pour cible, elle visa d'un œil puis de l'autre, puis tendit son bras derrière elle et envoya de toute ses forces le souaffle à sa collègue. Louise croisa les doigts pour que le vent ou même un Serpentard qui passerait dans le coin n'empêche pas la balle d'arriver jusqu'à Nouméa, avant de retourner vers ses anneaux. De toute manière, que le professeur de Sortilège rattrape le souaffle ou non, Louise ne pouvait rien faire de plus que prier et attendre.



Action: Faire une passe à Nouméa Abercallie. Série [1-2-3]
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Un mois sans monter sur un balai, ça fait long, surtout lorsqu'on a un match à jouer à l'issu de ce mois. Comment diable la jeune Amy Collins, autrefois capitaine de l'équipe des Crochets d'Argent avait-elle pu se tenir aussi éloignée d'un balai durant autant de temps ? Et bien tout d'abord, ses parents lui avait confisqué le sien, ensuite, elle avait interdiction, de la part de ces mêmes géniteurs, de s'approcher à nouveau d'un terrain de Quidditch. Depuis son retour à Poudlard quatre semain auparavant, la jeune fille avait donc suivi consciencieusement ces injonctions, ne tenant pas à être renvoyée à Beaubâton.

Mais lorsque Craig, le nouveau capitaine l'avait suppliée de revenir, elle s'était vue obligée d'accepter devant les flots de larmes déversées par le garçon. Bon d'accord, ça ne s'était pas exactement passé comme ça, mais la proposition de Craig de devenir remplaçante titulaire ne pouvait recevoir de réponse négative. C'est ainsi qu'Amy était passée en l'espace de quelques mois de capitaine à remplaçante. Mais cette situation ne l'embarrassait pas tant. Ainsi, elle avait l'impression de ne désobéir que partiellement à ses parents, et pouvait espérer montrer à nouveau l'étendue de son talent. Le seul petit hic ? Le fillette n'avait jamais joué qu'au poste d'Attrapeuse, et les choses ayant changé depuis son départ, elle devait désormais occuper le poste de Poursuiveuse. Mais une Poursuiveuse un peu spéciale, car elle était la seule de l'équipe maintenant que les règles avaient réduit le Quidditch à un match à quatre contre quatre.
Doooonc Amy n'avait pas touché un balai depuis un douzième d'année, avait une connaissance précaire des règles, et allait devoir entrer en jeu. Sur un Brossdur prêté par l'école. La seule nouvelle positive était qu'ils allaient jouer contre une équipe novice de vieilles ménagères qui n'avaient sans doute jamais joué au Quidditch avant ledit jour. Bah oui c'est bien connu, les profs n'ont jamais été jeunes.

Les nombreux changements au sain de l'équipe professorale avaient fait que c'est contre de parfaites inconnues que la fillette allait se retrouver. Miss Grayce avait sans doute eu trop peur de tomber de balai, pourtant, dans le temps, elle avait eu des cours particuliers avec le professeur titulaire. Amy déglutit à cette pensée et enfourcha son Brossdur. Elle était déterminée à donner le meilleur d'elle même pour que les Serpentards aient une chance de remporter la coupe.

D'une pulsion du pied, elle décolla. Elle avait été bien naïve de penser que seul un mois loin d'un balai lui ferait perdre ses réflexes acquis depuis son arrivée à Poudlard. Les moldus diraient "c'est comme le félo, ça ne s'oublie pas". Reprenant bien vite le sens de ses priorités, Amy avisa le Souafle. Il était en la possession d'une femme d'un certain âge qui tenait un peu branlante sur son balai trop petit. Amy pouffa avant de foncer aussi vite que son Brossdur le lui permettait. Elle tendit le bras, afin de tenter de lui subtiliser la balle de cuir.

Action : Voler le Souafle à Louise d'Orville, série [3-4]
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

À mesure que le match durait dans le temps, les esprits s'échauffaient, enfin à priori plus un que d'autres mais bon, tout le monde n'avait pas le calme légendaire de chacune des professeures de Poudlard. Et puis, après tout, les quatre jeunes femmes ne s'amusaient elles pas de la situation ? Voir les élèves enrager, pester, vociférer et en plus se prendre un but, mais que c'était JOUISSIF! Oui, c'était le bon terme, JOUISSIF! Voilà peut être qu'ils parvenaient à comprendre ce que les élèves leur faisaient endurer chaque jour un peu plus!

Toutefois, Djuline ne fit plus tant sa maline que ça, à vrai dire, le vent avait tourné, la roue semblait plus favorable à l'équipe des élèves! Que fichtre! Les jeunes femmes se relèveraient les manches et parviendraient à remettre dans son axe, la roue quelque peu déséquilibrée, autant dire une affaire de quelques minutes... Enfin, c'est ce dont rêvait du plus profond de son être la jeune professeure de Métamorphose! D'ailleurs, la roue n'avait pas tourné que sur le terrain, il en était de même avec les tribunes. Certains élèves avaient décidé de supporter leurs confrères et consoeurs, rien de plus normal. Seulement, un petit coup au moral dans une passe aussi difficile était dur à avaler... Faudrait de la salive.

Brièvement, tout s'accéléra. Djuline parti dans ses rêvasseries, qui finiraient bien la perdre un jour, fut sur les fesses, enfin sur son balai, bien tassée, allons nous dire. Un penalty venait d'être sifflé, alors que sa capitaine et néanmoins amie avait tout tenté pour attraper le vif d'or! Trop tard... Hoslow venait d'être percuté de plein fouet! Simple question de physique, avec sa vitesse, l'énergie cinétique, un demi de m... Bref nous nous éloignons, ce n'est pas l'heure de faire de la physique. Heureusement pour elle, leur gardienne avait fait jouer ses talents de joueuse de quidditch et était parvenu à rattraper le souafle! Quelle équipe, ma parole.

Toutefois, pendant tout ce temps, une n'avait pas perdu le nord: Victoria. Amère de ses nombreuses défaites face à la jeune trentenaire, elle n'attendait qu'une seule chose: cogner Djuline. Peut être de la haine déguisée ? Ou de l'admiration ? Non de l'amour ? Que c'était beau, à cet âge-là. Pauvre enfant pas encore l'aptitude à canaliser ses nerfs. Sauf que malheureusement pour elle, la batteuse des Crochets avait la ferme intention de lui envoyer un boulet de canon!


" Au secours!!!!" ne put-elle s'empêcher de crier.

Après, à vous de voir, si vous préférez que Djuline crie réellement de peur ou d'ironie, face à cette petite cinquième année. Oubliant presque qu'elle avait un merveilleux joujou à sa disposition, la jeune femme fit son envol, pour redescendre en flèche, dégainant le plus vite sa batte. Il fallait absolument qu'elle dévie le cognard! A moins qu'elle veuille faire un petit tour dans un monde parallèle, appelé le comas!


Action: dévier cognard. Série [3-4]
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Elle avait réussi ! Amy avait subtilisé le Souafle des mains de la mégère ! Pas de quoi se vanter outre mesure me direz-vous, il ne s'agit que d'un enfant en pleine fort parvenu à s'emparer d'une balle aux mains d'une adulte qui vraisemblablement n'avait encore jamais joué au Quidditch.
La situation venait soudain de se renverser, le Souafle était en leur possession et Victoria venait d'affaiblir l'une des professeurs en lui envoyant d'un coup de batte bien placé, le Cognard droit sur l'épaule. Amy ne put s'empêcher d'éprouver de la compassion pour l'équipe qui leur faisait face. Ils n'avaient pas l'air bien méchant et étaient pleins de bonne volonté, c'était si beau à voir ! Comme les parents qui jouent au ballon avec leurs enfants et s'étalent en soufflant comme des boeufs au premier but encaissé.
D'après ce que la gamine avait compris, les Crochets d'Argent avaient gagné tous les matchs du championnat, et cela leur avait offert l'occasion d'affronter la "redoutable" équipe professorale. Cet honneur allait sans doute finir au désavantage des professeurs. Comment réagiraient-ils en se faisant ridiculiser par leurs propres élèves? Avaient-il le droit de leur donner à tous une retenue à l'issue du match pour "victoire trop écrasante" ?
Ces questions se bousculaient dans la tête d'Amy tandis qu'elle voletait toujours allègrement, le Souaffle sous le bras sans trop savoir quoi en faire. Les clameurs retentissant depuis les tribunes constituaient un brouhaha allègre d'où certaines bribes d'encouragements se détachaient. D'après ce qu'Amy pouvait entendre, la majorité des élèves présents, autres que Serpentards, se plaçaient en faveur de l'équipe professorale. Amy eut un petit rire, les lèches bottes espéraient gagner quelques points en encourageant leurs professeurs ? Il fallait leur dire que cela ne marchait pas ainsi, et qu'il n'étaient plus obligés de cacher leur adhésion à l'équipe Verte de peur de se voir coller une retenue.
Amy avait lu en diagonale dans les règles avant d'entrer sur le terrain, qu'elle ne pouvait tenter de marquer de suite, elle devait d'abord faire une passe au finisseur. Mais qui était le finisseur ? Pas la joueuse qui gardait les buts, pas Victoria qui était batteuse, alors peut être bien ce garçon, Craig. Elle empoigna fermement le manche de son Brossdur et se dirigea vers les buts adverses. Elle leva le bras, faisant mine de marquer, et cria au dernier moment en lançant la balle dans sa direction:

"-Craig, à toi mon gars !"

Elle ne prit pas la peine de se retourner, persuadée que la passe avait aboutit, et repris de la hauteur.

Action : Passer à Craig [4-5-6]
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Dormir, dormir, dormir. Victoria commençait a être fatigué comme dans tous les matchs de Quidditch qu'elle fait. Vivement que l'un des deux finisseurs attrape ce fichue vif d'or. Espérons juste que ce soit le vert. La cinquième année regarda autour d'elle un peu bête. Elle ne savait quoi faire et elle sursauta quand elle entendit son nom de la bouche du commentateur:

« Pidloux se rue sur le cognard et lui décoche un coup de batte si puissant que Hay Shepard n'a pas le temps de réagir et se retrouve touchée à l'épaule! »

Victoria sourit, elle était fière. En plus Amy Collins qui était rentrée sur le terrain pour remplacer Elaya pendant que Vicky frappait la batteuse adverse. Elle lui adressa un petit clin d'œil a peine visible, espérant qu'elle prenne ça comme un encouragement.

Après cela, Victoria tourna la tête vers la batteuse adverse, un peu étourdit elle ne pouvait rien faire. Elle trouva le cognard assez vite et de toute façon Miss Hay Shepard ne pouvait pas lui piqué. Enfin sauf si l'élève attendait trop longtemps. La Serpentarde se décida rapidement. Elle avait déjà tous calculer, Miss Hay Shepard sera encore sa cible se coup-ci. Pourquoi ? Et bien parce que la professeure de métamorphose est bien plus forte que Victoria, l'élève fut contraints a utilisé la ruse, qualité de la maison Serpentard. Les Crochets d'argents sont forts, et le resterons encore longtemps.

L'adolescente frappa de toute ses forces espérant toucher sa professeur de métamorphose, bien qu'elle n'a rien contre la matière ni même le professeur lui-même mais c'est le jeu qui est ainsi, cruelle soit la victoire. Victoria regarda le cognard volé vers sa victime et ferma les yeux pour ne pas voir les dégâts éventuels qu'elle causerait ou pire encore elle ne voulait surtout pas voir le cognard volé a côté de la batteuse adverse sans la toucher. Elle attendit nerveusement pendant quelques minutes et regarda ensuite de l'autre côté du terrain en spectatrice le temps de quelques secondes...


♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Cogner Djuline Hay Shepard
[1-2-3]

 Gala  - Serpentard vs Professeurs

Il n'était pas nécessaire de dire qu'Hagrid était gentil. Voire trop gentil.
Lorsque sa collègue de SaCM avait frappé à sa lourde porte avec sa canne, en l'implorant de rejoindre l'équipe de Quidditch des professeurs, le demi géant n'avait pas su dire non. Malgré le fait qu'il n'était pas monté sur un balai depuis quelques décennies. Mais que voulez vous, Kristen Loewy était quelqu'un à qui on ne pouvait pas dire non. Non pas par peur de se prendre un coup de canne -Hagrid était insensible à la douleur- mais bien parce que le Professeur Loewy avait de jolis yeux marron.
C'est pour cela qu'en cette froide mais belle journée, Hagrid se trouvait vêtu d'un pantalon blanc qui le moulait désagréablement et d'une robe marron qui était trop petite. Il attendait sur le banc et il pouvait remarquer qu'il y avait beaucoup, beaucoup de monde dans les tribunes. Ses grosses mains velues commencèrent à transpirer et il espérait finalement ne pas à avoir intervenir durant le match.

Le match débuta et tout se passait comme prévu. Le Professeur Loewy était remarquable. Elle volait avec aisance et agilité. Lorsqu'elle avait marqué le but, Hagrid n'avait pas pu s'empêcher de faire entendre sa grosse voix, qui était finalement moins forte que celle du Professeur Grayce. Mais, le présent nous rattrape toujours et le Professeur Loewy se plaignait de douleur à sa jambe.
Avant qu'Hagrid ne le comprenne, on appela son nom. Il fut déçu de ne pas pouvoir rester sur le banc pour aider sa collègue. Mais puisqu'il en était ainsi, il ferait tout pour qu'elle soit fière de lui.

Alors qu'il rentrait sur le terrain, le souaffle lui passa devant. Le vent commençait à tourner, mais une tornade pouvait remettre les choses à sa place. Amy Collins avait le souaffle en main, et elle volait en direction des anneaux. Elle semblait chercher quelqu'un, sûrement le finisseur pour lui faire une passe. Hagrid n'était peut être pas un génie mais il pouvait très bien anticiper le jeu de son adversaire. Il s'agrippa à son balai et se positionna entre le petit Craig et la jeune Amy. Puis il tendit les bras dans l'espoir de frôler la balle creuse.


Action : Voler le souaffle [5-6]

» On a tous nos cicatrices, certaines sont à l'extérieur et se voient, d'autres à l'intérieur et invisibles. «
« Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs ! »
  Retour