Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Rose s'était bien ratée sur ce coup-là. En voulant voler le souaffle des mains de Katherine Jones, elle avait loupé le souaffle et s'était retrouvée sonnée sur le côté. Et Ambre non plus n'avait pas réussi à cogner Pamova. La chance serait-elle en train de repartir pour aller aider les bleus ? Non ce n'était pas possible, ça ne devait pas être le cas. Et maintenant que la jeune Poufsouffle avait pleinement repris ses esprits, elle vit que c'était de nouveau Katherine Jones qui avait le souaffle. Elle en déduit donc que sa passe vers Rachel la gardienne s'était bien passée et que celle-ci voyant que Rose était trop mal pour intervenir lui avait renvoyé la balle de cuir avec succès. C'était donc maintenant à Rose d'intervenir pour reprendre le souaffle et se remettre en chemin des buts adverses. Et comme la chance les avait manifestement lâché, elle allait jouer le tout pour le tout pour faire sans. Pour indiquer et sas coéquipières ce qu'elle comptait faire, elle leur fit un signe et celles-ci vinrent se mettre en place.

L'Aigle impérial, une des deux formations fétiches des Frelons, démarra. Koyuki vient se placer à sa droite, Ambre à sa gauche et Melody derrière elle. Le losange était prêt, alors en avant toutes ! Une longue montée à bonne allure, puis une descente à toute vitesse, voilà à quoi se résumait la première étape. Cette partie était compliquée certes, mais avec tout l'entrainement qu'avait l'équipe elle se passa sans problème. Au passage, Rose avait récupéré le souaffle aux mains des adversaires, et le losange avança encore jusqu'à arriver face à la gardienne des bleus. Tout avait bien fonctionné, et heureusement parce que ce n'était pas le moment de se rater encore une fois. Et voilà que Rose se retrouvait donc juste devant Rachel, prête à tirer. Chance ou pas en tous cas les Poufsouffle s'était bien débrouillé.

Action : Aigle Impérial

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Katherine avait bien réceptionné la balle que Rachel lui avait mollement lancée. La fillette inspira et expira à nouveau. Elle avait vraiment besoin de se calmer. Ces failles qu’elle se créait elle-même ne feraient qu’avantager l’ennemi… si ce n’était pas déjà le cas. Mais alors que Katherine fit une passe en direction de Calie, la jeune sorcière blonde vit que Rose ralliait ses trois coéquipières. La Poursuiveuse était devant, la Finisseuse à sa droite, la Batteuse à sa gauche et la Gardienne derrière-elle. Rachel déglutit lorsqu’elles volèrent non seulement le Cognard, mais aussi le Souaffle qui partait pourtant vers son amie. Elle ouvrit la mouche sans lâcher un mot lorsqu’elle comprit qu’il s’agissait encore d’une formation. L’Aigle Impérial. Et Rachel était mal barrée.

*Prête à recevoir une raclée ? Ou tu veux que je m’en charge ?* Rachel ferma les yeux en serrant les dents. Rose et toute son équipe de Frelon n’était qu’à quelques mètres d’elle. Est-ce qu’elle allait rater son arrêt, encore une fois ? Est-ce qu’elle laisserait les jaunes s’octroyer vingt points supplémentaires ? Le temps sembla s’arrêter, pour elle. Elle inspira, expira. Inspira. Expira. Le plus calmement possible. Et lorsqu’elle rouvrit les yeux, elle n’était plus la même.

Dans les étincelles dorées de ses yeux, qui n’apparaissaient que sous un rayon de soleil comme à l’instant, s’affichait désormais un air de défi. Un air qui disait : « Viens, je t’attends. » Ou même : « La raclée, elle est pour toi ! ». Oui, ce n’était pas vraiment Rachel. C’était peut-être son corps, mais pas sa personnalité. Et pourtant, personne ne semblait y prêter attention. Bah ! Elle s’en fichait. Ses yeux étaient rivés sur le Souaffle que Rose envoyait déjà droit vers ses buts.

Alors, sans perdre un seul instant, elle plongea…


____________________

Action: Arrêter le tir

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Un combat. Voilà ce qu'était devenu ce match. Un véritable combat où les deux équipes s'affrontaient avec acharnement depuis un bout de temps. Combien de temps d'ailleurs ? Calie n'en savait rien. Et peu lui importait, d'ailleurs.
Impuissante, elle regardait le match pencher en faveur des Frelons. Leur deuxième formation était en route, et elle venait de se conclure par un nouveau but. 90 à 75. Des scores assez impressionnants !

Et en plus de cette soudaine remontée des Jaunes, Calie n'avait déjà plus le moral. Pourquoi ? Allez demander ça à l'autre là, la Bennet. La gardienne adverse essayait de répandre son venin un peu partout dans l'équipe des Serdaigles. Il faut dire qu'elle n'avait que rarement réussi depuis le coup d'envoi. Ses belles paroles s'envolaient dans le bleu du ciel sans vraiment toucher ses cibles. Mais là, elle venait d'adresser un petit message en direction de Calie, et ça n'était pas passé. La jeune capitaine l'avait en travers de la gorge. Car oui, on a beau n'avoir que douze ans, l'avenir, c'est quelque chose d'important. Calie ne croyait pas au prince charmant, et à toutes ces histoires à dormir debout sur l'avenir parfait avec un quelconque garçon. Mais elle croyait tout de même, dans son cœur de petite fille, en l'avenir en compagnie de quelqu'un. Être seule aujourd'hui, elle n'en avait cure. Au contraire, ça l'arrangeait bien. Mais dans dix ans. Vingt ans. Et comme l'avait dit Bennet, c'était pas avec tous ces bleus qui naissaient sur sa peau quelque peu bronzée qu'elle attirerait qui que ce soit. Certes, ces marques partent avec le temps. Mais le doute quant à votre avenir, ça, ça reste en vous, comme une tâche qui s'estompe mais qui ne disparaît jamais...

Presque sans qu'elle ne s'en rende compte, Calie se retrouva avec le Souaffle en main. Les Frelons avaient marqué, c'était donc à elle de relancer le match. Regardant la balle rouge avec des yeux perdus, la jeune capitaine releva la tête afin de chercher sa Poursuiveuse. Katherine. Une bonne joueuse. Vraiment. Calie était contente de ses joueuses. Oui, joueuses avec un -s.
Car même si Rachel avait loupé quelques buts, le poste de Gardien n'était pas chose facile, il ne fallait pas l'oublier. Et ce que Rachel ne devait pas oublier, c'était que elle, elle avait stoppé un but au début du match. Certes, un seul. Mais dites-moi, combien en avait arrêté la gardienne adverse ? Hum... Zéro ! Les Aigles se faisaient peut-être mener pour le moment, mais ils n'étaient pas mauvais, bien au contraire ! Quoi que, ce n'était pas l'envie qui manquait à Calie de se saisir d'une batte pour aller frapper un Cognard en direction de Lila, afin de la reveiller un peu ! Qu'est-ce qu'elle fou celle-là, franchement ! La deuxième année se promit intérieurement de la virer de l'équipe dès que le match serait fini...

Bref, c'est en pensant à son équipe qui se battait depuis le début que Calie reprit du poil de la bête. Elle était là pour jouer ! Mieux, pour gagner !
S'emparant du Souaffle avec fermeté, elle fonça sur son balai, et lança avec force la balle vers sa Poursuiveuse, espérant de tout coeur que ses noires pensées ne l'empêche pas de faire une belle passe...



----------

Action : Faire une passe à K.Jones
Série : [1-2]

It's just a goodbye ~~

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Une fois le cognard parti dans sa direction favorite, Ambre se retourna pour voir sa capitaine et amie, Rose. Elle venait de marquer et elle semblait contente. Très contente. C’est vrai que les Frelons avaient remonté tout le score. Et en grande partie grâce à elle. Ah Rose. Une petite fille très gentille. Et aussi une joueuse géniale. Quoi qu’il en soit, la première année voulait que ce match se termine vite. Pour toutes les raisons du monde. Enfin presque toutes. Le jeu avait donc reprit, K.Jones avait le souaffle en main. Elle l’envoya directement v ers Goodheart qui réceptionna la balle rouge. Et… Attendez une seconde. Si Goodheart avait le souaffle, cela voudrait dire que Rose n’avait pas réussi à le lui piquer. Ambre se regarda rapidement autour d’elle et vit une Rose un peu sonnée qui venait de rater le souaffle. Automatiquement, la première année regarda en direction de Pamova, pour voir si elle l’avait touché. Et bien, visiblement non. La capitaine des Bleus semblait normale. Ambre ne comprenait pas pourquoi elle n’avait pas entendu la voix du commentateur. Avait-il perdu sa langue ? Ne savait-il pas quoi dire ? Bizarre bizarre… La première année réfléchit à en oublier le cognard. Elle voulait vraiment savoir pourquoi elle ne l’avait pas entendu. Mais elle en trouva très vite la réponse. Elle était fatiguée. Et donc, elle voulait bailler. Ce qu’elle avait fait quelques minutes plus tôt. Résultat, ses oreilles s’étaient bouchées et elle n’avait pas entendu le commentateur. Enfin bref, elle fit ce qu’il faut pour les déboucher et malheureusement, une fois redevenue « normale », elle s’aperçut que le match continuait. Elle avait loupé une action. De toute façon, elle se rendit compte que seule la gardienne des Bleus avait bougé. Elle avait passé le souaffle à K.Jones. Mais elle était bizarre. Pas bizarre comme avant. Non. Bizarre comme quelqu’un de déboussolé. Elle avait pleuré visiblement. Mais elle avait quelque chose en plus. Comme si elle se battait intérieurement avec elle-même. Bizarre. Enfin, nous verrons tout ça plus tard. Reprenons le match. K.Jones avait le souaffle mais elle le passa, enfin essaya de la passer à Pamova. A ce moment là, Ambre se retourna vers Rose qui leur faisait un signe de la main. C’était Le signal. Le sognal indiquant qu’il fallait qu’elles se mettent en place pour leur deuxième formation. L’Aigle Impérial. Ambre reconnut de suite ce signe et s’élança à toute vitesse vers Rose, et se plaça à sa gauche. Koyuki et Melody en firent de même. L’une à droite et l’autre derrière. Entre temps Rose avait récupéré le souaffle et toute l’équipe se dirigeait vers les buts adverses. Une fois devant Rose tira et Goodheart plongea. Mais cela n’empêcha pas la balle rouge de traverser l’anneau de 19m.

« … Les Frelons… aigle impérial… MOANE MARQUE !!!... »

Elles avaient réussi. Elles avaient marqué. Les Frelons étaient repassés en tête. Ambre était contente. Mais quelque chose la déranger. En passant près de Goodheart elle lui cria froidement en désignant les tribunes :

« Hé ! Je sais qu’on n’est pas les meilleures amies du monde mais… Je veux continuer ce « combat » contre toi. Alors bouge-toi. Ils veulent du spectacle. »

Après ça, Ambre lui tourna le dos et repartit en quête du cognard. Une fois trouvé, elle se dirigea vers lui et donna un coup de batte dedans en direction de Pamova. Cette dernière était trop peu sonnée à son goût.

-------------------------------------
Action: Cogner Pamova
Série: [ 4;5;6 ]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Ouii !!!!!!!! Rose avait encore marqué !!!!
Les Frelons étaient revenu en tête, ce qui était vraiment, vraiment, vraiment trop génialement cool !
Melody s'autorisa même sa danse du bonheur, qu'elle n'utilisait que quand elle vivait une joie intense, genre un O en potion, le cadeau de noël qu'elle voulait ou dans la situation présente, une remontée sur les bleus.

Melouille postée devant ses anneaux, observa la scène bien qu'elle était un petit peu trop.. trop.. disons trop joyeuse pour en retenir quoique ce soit. Elle regardait mais ne voyait pas. Elle écoutait mais n'entendait pas. Elle.. Bref, voilà vous avez compris.
Son cerveau lui dictait de rester concentrer mais Melo décidait de n'en faire qu'à sa tête.

Quand le Souafle fut remis en jeu, c'est Pamova qui le prit. Melo se souvenu alors de son rôle. Elle devait arrêter les buts, et elle n'avait pas été brillante depuis le début du match. Elle devait donc redoubler de concentration pour faire mieux.
Le cognard aussi était remis en jeu, et ce fut une fois de plus Ambre qui l'utilisa. Elle était toujours la plus rapide, ce qui était plutôt une bonne chose pour l'équipe.

Melody regardait toujours Pamova et le Souafle, cette dernière progressant rapidement avec Jones à ses côtés.
*Vu sa postition, elle veut faire une passe.. sinon, elle se tiendrait pas comme ça*

Si Melo la déstabilisait encore, Rose aurait une chance de récupérer le Souafle. Et puis, ça l'empécherait d'approcher les anneaux de trop près..
Elle avait réussit son action au tour précédent, ce qui ne lui facilitait pas la tache, Melo a toujours du mal à réussir deux fois de suite la même action. Cependant, elle devait quand même essayer.

Melody attira donc l'attention de Pamova sur elle et lui cria :


"En plus, avec tous les cognards que tu prends, tu as du perdre des neurones.. Difficile d'avoir des bonnes notes quand il te manque des bouts de cerveau ! Non ?"

******************
Action : Déstabilliser C. Pamova
Thème : Scolarité

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

La joie, l'euphorie et un bonheur général venait d'envahir Rose. Non seulement elle avait maqué, et ce pour la troisième fois du match ce qui quand même n'était pas rien, mais elle avait permis aux Frelons de reprendre l’avantage. Ils étaient maintenant à la tête du match, ils étaient repassé devant et ce, d'une certaine façon grâce à elle. La capitaine des Poufsouffle était vraiment fière d'elle à cet instant-là. Pourtant elle n'était pas ce genre de fille sûre d'elle à sa féliciter à la première occasion. Non elle elle était plutot une petite fille timide, qui se mettait rarement en avant et manquant plus que tout de confiance en elle. Si elle était si fière d'elle c'est parce qu'après s'être sentie responsable de l'écart considérable que les Unchained Hawks avait réussi à avoir à un certain moment, elle avait l'impression d'avoir pu tout rattraper en un seul geste. Et c'était même plus que ça, elle se sentait vraiment à sa place. Il faut dire qu'elle avait longtemps hésité pour le poste qu'elle souhaitait occuper dans l'équipe et maintenant qu'elle avait marqué trois buts, soixante points, pour son équipe elle était certaine d'avoir enfin trouvé sa place. Enfin bon elle essayerait bien les autres postes, juste pour voir.

Après qu'elle aie marqué, le souaffle fut remis entre les mains de Calie Pamova, la finisseuse et capitaine des bleus. Celle-ci semblait moins confiance que précédemment, c'était bon signe. Était-ce à cause de la fatigue ou était-elle découragée de voir les Frelons mener au score, elle ne pouvait le savoir. La mission de Rose consistait maintenant à récupérer le souaffle et à la passer à Koyuki. Ainsi, dès que Calie amorça une passe en direction de Katherine Jones, elle se plaça entre les deux jeunes filles dans le but de récupérer le souaffle pour, dans le meilleur des cas, creuser encore l'écart.


Action : Voler le souaffle
Série : [1-2]
Cible en cas de réussite : Koyuki Yuko

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Elle avait encore raté. Elle avait encore laissé les Frelons s’octroyer des points. Cette fois, ce n’était plus de la tristesse qui s’emparait de Rachel mais bien de la colère. Elle tournois son regard noir vers les jaunes qui semblaient danser sur leur balai. L’écart était trop grand… Les jaunes les menaient à 90 points, alors qu’ils en étaient toujours à 75. C’en était trop. La fillette ne pouvait pas laisser passer ça. Cette victoire devait être celle des bleus, seulement des bleus !

Une grosse envie de se défouler s’empara d’elle. Quelle aurait aimé prendre la batte de Lilas pour aller cogner toutes les joueuses adverses ! D’ailleurs, Lilas ne servait strictement à rien. Elle aurait bien aimé aller la taper, elle aussi. Rachel se dit qu’elle devrait postuler pour le rôle de Batteuse, dans une Saison à venir. De quoi complètement la vider de tous ses nerfs lorsqu’elle s’énerverait comme à l’instant présent. Elle fixa ses yeux sur les Poufsouffles. Qui serait la prochaine victime de sa langue bien fourchue ?

Pourquoi pas Koyuki ? Ambre était passée près de Rachel un peu plus tôt, en lui soufflant qu’elle voulait continuer ce « combat » entres elles. Mais elle n’en avait rien à faire, maintenant, de narguer Ambre. Très franchement, cette gamine ne valait même pas que Rachel s’intéresse à elle. Ca, elle l’avait bien comprit. Et c’était certain, qu’elles ne seraient pas les meilleures amies au monde. La jeune sorcière imagina pendant quelques secondes une scène où toutes les deux se trouveraient dans la même galère. Accepterait-elle de coopérer avec elle pour s’en sortir ? La « vraie » Rachel, oui, peut-être. Mais pas celle qui avisait Koyuki qui, le Souaffle en main, se dirigeait vers elle.

Elle porte donc ses mains en porte-voix et lança à la Finisseuse adverse :


« Hé, Koyuki, les japonais c’est censé avoir des cheveux noirs ! Tu crois que quelqu’un accepterait de sortir avec un extra-terrestre ? »

______________________

Action: Déstabiliser Koyuki Yuko
Thème: Amour

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Ambre ressentait quelque chose. Quelque chose de chaud. Et ce n’était pas de la sueur ou quelque chose dans le genre. Non c’était plus intense. Plus agréable. Malgré le fait que cela lui brûler la poitrine. C’était agréable et en même temps désagréable. Comme si quelque chose reposait sur ses petites épaules. Elle se sentait toute bizarre. Et ce n’était pas la fatigue non plus. Elle était de nouveau en pleine forme. Les Frelons étaient remontés et avaient dépassé les Bleus. Mais ce n’était pas ça non plus. La première année était perdue dans ses pensées mais pas complètement. Elle suivait le match quand même. Elle s’était retournée vers les buts Jaune. De là où elle se trouvait, elle ne pouvait voir que Melody qui avait la bouche grande ouverte. Mais elle ne pouvait pas l’entendre. Quoi qu’il en soit, la première année était persuadée que sa coéquipière criait quelque chose à Pamova. Cette dernière devait se sentir martyrisé. Tous les jaunes en avaient après elle. Mais ce n’était pas sa faute. Juste la faute de son poste. Les Frelons voulaient remporter le match. Et ils ne voulaient pas que le vif d’or soit attrapé pas les Bleus. C’est pour cela que la cible principale était Pamova. Mais bon ce n’est pas difficile à comprendre donc essayons de ne pas nous attarder là-dessus.
Rose était aussi en position, prête à voler le souaffle. Et tout ceci passa très vite. Rose réussi à voler le souaffle et à le passer à Koyuki. Melody avait réussi à déstabiliser Pamova. Seule Ambre n’avait pas réussi à la cogner. La fatigue. Il n’y avait que ça comme responsable. La méchante. Et c’est en entendant la voix du commentateur qu’Ambre comprit ce que signifiait la sensation de chaleur qui était en elle. En fait ce n’était que du stress mêlé à de l’honneur. L’honneur d’être dans l’équipe des Frelons. L’honneur de représenter la maison jaune. L’honneur de se battre contre les meilleurs joueurs de chaque équipe. L’honneur de jouer devant l’école entière. Quoique. L’honneur de jouer devant les personnes qui ont le courage de venir regarder et le courage de supporter une équipe. Même quand le match est long. Interminable. Enfin bref, vous l’aurez compris, elle était très fière. Voilà comment résumer. Donc le match avait reprit et Ambre devait faire ce qu’elle devait faire. C'est-à-dire cogner. Elle chercha le cognard mais ses yeux tombèrent sur Goodheart. Cette dernière avait mit ses mains en porte voix et semblait crier quelque chose à Koyuki. Ambre senti la colère montait en elle. Elle lui avait pourtant dit que le combat était entre elles. Cela laissé supposer que les autres joueuses ne seraient pas touchées. Ambre était en colère. En colère contre cette fille. Mais elle était pourtant persuadée l’avoir déjà vu plus gentille. Même sur un terrain. En plus, la première année ne lui avait rien fait. Ou plutôt elle ne lui voulait rien. Elle ne cherchait même pas à être méchante. Ambre mit le plus de force dans sa frappe en direction de Pamova. Ah ce qu’elle aurait aimé l’envoyer sur Goodheart, mais cela n’aurait pas réglé le problème et puis cela ne servirait à rien. Ceci étant fait, elle se tourna vers Goodheart et voulu lui crier quelque chose mais se ravisa. Elle avait comprit. Ambre en était sûre.


------------------------------------
Action: Cogner Pamova
Série: [ 4;5;6 ]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Les cris annonçaient que le match ne prenait toujours pas fin. Pourtant, il commençait à être long. Pourquoi ce maudit vif d’or n’apparaissait donc pas ? Koyuki ne savait pas, mais elle commençait sérieusement à en avoir ras le bol ! Ce match devenait trop long. Beaucoup trop long. Pourquoi ce match durait-il ainsi ? Koyuki n’avait pas été habitué à ça, les matchs qu’elle avait fait avaient toujours été plus cours. Surtout son premier… Elle aimerait tellement voir la balle dorée dans sa main, qu’elle ne la lâche pas et qu’elle la presse contre sa paume, tellement fort qu’elle pourra la faire exploser. Bon, quand même pas, mais elle en avait tellement marre qu’elle casserait bien tout sur son passage. Mais elle devait se contenir. Elle devait garder tout ça pour elle, et ferait peut-être un peu de boxe (sport moldu) avec les strangulots plus tard, pour se détendre. Ça paraît bizarre comme ça, mais c’est vraiment très efficace quand on a envie de tout casser…

Koyuki survolait le match en fulminant. Elle était à bout, et commençait à fatiguer. Elle n’en pouvait vraiment plus. Mais alors vraiment plus. Elle était tellement fatiguée qu’elle pourrait s’endormir sur son balai, mais était tellement énervée qu’elle ne pouvait pas fermer un œil. Là, elle aurait aimé voir le vif d’or et lui en faire voir de toutes les couleurs, à ce petit malin, ce petit joueur. Ce petit casse-pied ! Ça n’aurait pas été surprenant si elle avait commencé à le boxer à la fin du match… Même si elle était gagnante. Et encore plus si elle était perdante. Bref, elle est spéciale Koyuki !

Soudain, notre japonaise aperçut un reflet argenté, et un sourire apparut sur ses lèvres. Si elle ne pouvait pas boxer le vif d’or, elle ferait ce qu’elle peut sur le vif d’argent. Oui, elle est folle, mais à vraiment besoin de se défouler, et poursuivre le vif d’or lui fera le plus grand bien, surtout si elle peut l’écraser après… Enfin, non. Elle écrasera autre chose, car sinon, ce n’est pas top. Et ce n’est pas élégant du tout. Koyuki est tout de même une fille ! Il faut qu’elle reste élégante, mignonne et faible. Pas flippante, horrible et musclée comme Hercule. Bref, tout ça pour dire qu’il faut qu’elle reste un peu féminine, notre p’tite japonaise !

Koyuki s’élança donc vers le vif d’argent. Arriverait-elle à l’attraper ? Elle l’espérait. Elle aurait voulu le bousiller, mais ce n’est pas pour tout de suite. Elle attendra d’être dans les dortoirs et se déroulera sur un coussin. Enfin, elle attendra que tout le monde s’en aille. Sinon, elle paraîtra pour une folle. Chose déjà faite d’ailleurs, et qui n’est peut-être pas totalement faux. Mais évitons ce sujet, je ne vais pas dévoiler la vie de Koyuki devant des centaines des personnes.
Donc, elle tendit le bras vers le vif, espérant l’attraper.

Action : Poursuivre le vif d’argent
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Et zut, crotte, flûte ! Koyuki n’avait pas attrapé le vif d’argent ! Et cela ne faisait qu’augmenter son énervement. Là, elle fulminait tellement qu’elle voulait tout casser et tuer tout le monde. Enfin, façon de parler. Mais elle n’en pouvait plus, ce match lui cassait les pieds ! Pourquoi fallait-il qu’il soit si long et si fatiguant ? Pourquoi le vif d’or n’apparaissait pas ? Pourquoi on ne lui laissait pas la vie tranquille ?! Koyuki commençait à déprimer un peu. D’un côté elle avait envie de pleurer, et de l’autre de tout casser. Bref, elle n’était pas bien. Et elle aurait tout donné pour que ce match se termine pour de bon. Mais rien, rien ne venait à elle pour que cette torture ce termine.

Pourquoi, Ô pourquoi fallait-il que ça tourne comme ça ? Pourquoi la vie était si injuste ? La victoire était pourtant là, mais pourtant si robuste ! Pourquoi le vif d’or était si loin, et le match si long ? Pour qu’elle ait mal à la main, et perde le ballon ? Si elle perdait le match, elle crierait sûrement. Alors pourquoi ce catch avec ses tourments ? Arriverait-elle à gagner, à avoir la balle d’or ; malgré le fait qu’elle soit fatiguée après tous ses efforts ? Personne ne savait, et c’était embêtant, car elle vacillait encore de temps en temps.

C’est après ce petit moment de poésie que Koyuki réussit un peu à se calmer. Elle essayait de respirer calmement pour évacuer toutes envies de meurtres de son esprit. Il fallait qu’elle se calme. Le match était sûrement bientôt terminé, elle allait attraper le vif d’or, et rentrer bien sagement dans son dortoir pour dormir. Tout serait bientôt fini. Et elle pourra enfin se reposer. Enfin. La liberté lui appartiendra. Libre… ce mot lui résonnait dans la tête. Libre, sans plus aucunes obligations. Car Koyuki, à force, commençait à avoir le mal de l’air, le mal du Quidditch. Enfin, elle n’en pouvait plus quoi.

Koyuki aperçut soudainement un éclat argenté. Le vif d’argent avait réapparu ! Peut-être que tout n’était pas perdu finalement. Reprenant peu à peu de la confiance en soi, Koyuki se calma d’avantage. Elle attraperait sûrement ce vif. Elle n’était plus très loin du but. Alors, elle tendit le bras, et fonça vers la balle argentée.


Action : Poursuivre le vif d’argent
  Retour