Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Melody suivait le match depuis ses anneaux et plus le temps avançait, plus les Bleus prenaient de l'avance.. Après sa tentative raté de déconcentration et Rose qui avait été trop vite pour le Souafle, la petite jaune se décourageait. Elle ne voyait que la défaite. Mais ce n'étais pas le moment. Il fallait qu'elle reste concentrée. Il fallait qu'elle aide son équipe a remporter se match. Pour l'honneur !
Melody regardait tout autour d'elle. Il y avait les gradins, beaucoup de gens les encourageaient. Il y avait Ambre, sa batte et le congnard en direction de Jesse. Rose qui tentait de récupérer le Souafle. Toutes ses action se déroulaient sous ses yeux. Melo voulait aider elle aussi. Elle voulait soutenir son équipe. Mais pour ca, il fallait jouer une carte que la petite jaune détestait : la fourberie. Si elle continuait ses remarques désobligeantes, les jaunes pourraient reprendre le dessus. Mais elle détestait ca. Elle avait horreur de dire des méchancetés. Même si c'était obligé, Melo ne le faisait pas de bon coeur.

Il fallait prendre une décision. Soit elle restait planté là, sans rien dire, soit elle faisait ce qu'elle déteste le plus au monde pour aider son équipe, même si elle devait être détestée ensuite. C'était décidé, Melody allait être détesté des Serdaigle, mais bon, c'est pour la bonne cause.
Il ne restait plus qu'a trouver la bonne cible. Soit Jesse qui tentait de récupérer le Souafle et qui a tous moment pouvait tirer, soit Pamova, mais ca serait de l'acharnement, soit Jones. Cette dernière, la batteuse, Melody ne la connaissait pas, n'avait aucune raison de lui faire ca, mais tant pis, elle allait être sa victime.

Melody se redressa et hurla a pleins poumons :


"Hey Jones, tu crois vraiment que ta famille va être fière de toi si tu continue de jouer ainsi?"

Action : Destabiliser Gemma Jones
Thème : Famille
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

A ne pas s'y méprendre c'était là, l'un des meilleurs début de match auquel Àngel avait été convié à participer. Il ne se rappelait pas avoir commencé un match comme celui-ci. Il avait, certes, déjà attrapé le souafle avant son adversaire mais la suite n'avait jamais été aussi prometteuse, si la batteuse adversaire n'avait pas cogné Calie, il était persuadé que la passe qu'il avait faite à Calie aurait été réussie. Il ne fallait pas, cependant, oublier l'équipe adverse qui était bien présente sur le terrain, elle avait tenté beaucoup d'actions qui, pour certaines avaient marché. Mais en ce moment, le jeune préfet était plutôt fier de ce qu'il avait fait, il avait réussi à rattraper la passe que Calie avait loupé de peu et tout en se rapprochant des anneaux, il lui avait fait une deuxième passe qui, elle, avait été un franc succès.

Mais les jaunes ne devaient pas apprécier cette situation et cela était visible dans leur détermination à tenter de récupérer l'avantage. En effet, trois membres de l'équipe des Frelons tentèrent une action durant ce tour et ce n'était pas pour étonner le préfet-en-chef qui suivait sa capitaine afin d'assurer ses arrières. La première à tenter d'handicaper les Unchained Hawk fut nulle autre que la batteuse de l'équipe des jaunes, Ambre Baxrendhel qui était apparemment soutenue par la professeur de Divination, anciennement Serdaigle. Et sa cible n'était autre qu'Àngel en personne, elle était très stratégique, elle visait le seul qui pouvait détenir le souafle si Calie avait un problème. Comme si elles avaient prévu cette éventualité, une deuxième Poufsouffle, la capitaine tenta d'aider sa camarade, elle était entre Calie et Àngelet se rapprochait d'eux dans l'espoir de se jeter sur le souafle si il tombait des mains des Bleus. Heureusement pour ces-derniers, le cognard lancé par Ambre ne toucha pas le poursuiveur des Serdaigle et la tentative de vol échoua elle aussi. Calie en profita d'ailleurs pour lancer le souafle droit dans les mains du poursuiveur qui n'attendit pas plus longtemps pour se rapprocher encore plus des anneaux protégés par Melody qui venait juste de déstabiliser Gemma Jones. Cette dernière avait donc moins de chance de réussir sa prochaine action, la jaune avait touché un point sensible.

Malgré ça, le Serdaigle se devait de se rapprocher de Melody, il n'était plus très loin et réfléchit à ce qu'il pouvait faire. C'était Gemma qui était le plus près du cognard, il ne risquait donc pas de se faire cogner à moins que quelqu'un jette un sort de confusion sur la batteuse de bleus mais cela était peu probable. Quant à la poursuiveuse adverse, elle semblait ailleurs, peut-être était-elle déçu d'avoir rater deux fois de suite la même action. Il n'y prêta pas attention et se rapprocha des anneaux sachant pertinemment ce qu'il devait faire. Il fallait qu'il tente de marquer et d'octroyer vingt points à son équipe. Il avait peur de ne pas réussir à viser l'anneau ou que la gardienne arrête le tir. Il se concentra donc tout en s'approchant et quand la distance et la concentration lui sembla suffisante il tira de toutes ses forces en direction de l'un des trois anneaux.


**********
Action: Tirer dans l'un des anneaux.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

"- Hey Jones, tu crois vraiment que ta famille va être fière de toi si tu continue de jouer ainsi?"

Ca fait mal. Très mal. Si mal, que Gemma n'avait plus le coeur à plaisanter, bien qu'elle n'était plus trop bien. Cette demi-portion écervelée n'allait pas l'emporter au paradis ! Non, Gemma ! La finisseuse ! Koyuki Yuko ! Le Cognard ne se trouvait pas loin de Gemma. Celle-ci s'avança, tandis qu'Àngel recevait une passe très bien calibrée de la part de la Capitaine, et se rapprochait des anneaux dorés, gardés par Bennet. En voyant celle-ci, Gemma ne put s'empêcher d'avoir un profond désir de vengeance... Plus tard, elle trouverait quelque chose. Reportant son attention sur Yuko, elle murmura quelques paroles en japonais, et tenta de désarçonner la finisseuse.

Quelle sensation douce, de pouvoir faire mal, et de n'en subir aucune conséquence. La japonaise avait toujours eu peur de tuer. Depuis le début de son entraînement, elle redoutait que son grand-père ne lui demande de tuer pour finir l'apprentissage. Mais à sa grande surprise, il ne lui demanda rien. C'est elle qui dû elle-même s'y résoudre.
Un jour, elle fut enlevée par des rivaux de sa famille, enfin, de ce qu'il en restait. Enchaînée à un mur, elle était menacée de mort. Paniquée, la petite eut alors affaire avec le premier phénomène magique qu'elle avait déclenché et dont elle s'était rendu compte : alors qu'elle dormait, elle sentit que ses bras étaient à nouveau libre. Ouvrant les yeux, elle vit alors que les chaînes avaient étés coupées. Rampant silencieusement, elle se rapprocha d'un des gardes, assis, dos à elle. Grossière erreur. Plaquant une main sur sa bouche, puis sous son menton, la future sorcière le tua d'un coup sec. Elle récupéra alors ses armes et se mit en quête de sortir de sa prison. Esquivant les autres gardes, elle s'échappa avec aisance et se retrouva avec stupeur dans un temple moldus, dédié à Amateratsu, la déesse du Soleil. Effarée qu'une bande de sauvages puisse s'emparer d'un lieu sacré pour le compte de ses noirs desseins, la petite se figea. Regardant autour d'elle pour voir s'il n'y avait personne d'autre, elle vit la porte du temple s'ouvrir toute seule, comme si la déesse avait voulu aider Gemma. Mais celle-ci le savait bien, c'était elle qui faisait tout ça. Et elle se demandait si il y avait un rapport avec son kidnapping. Arrivée chez elle, Gemma décida de ne pas en parler à son grand-père, espérant que ces phénomènes ne se reproduiraient plus. Toute cette aventure avait appris à Gemma que, peu importe lesquels, les miracles étaient inexistants, et que seuls les individus en sont responsables, d'une manière ou d'une autre. peu importe qu'elle ne se sentait pas bien, Gemma allait créer un miracle, tôt ou tard, peut-être maintenant, et réussir à contrer sa cible.


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Action : Cogner Koyuki Yuko
Série : [1-2]

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Jesse était devant les buts près à tirer, Jones abordait le cognard, Melody se tenait visiblement prête à défendre les buts. Tout ça se passa tellement vite qu’Ambre ne put rien faire. Elle n’avait pas mesuré la gravité de la situation. Enfin si. Et c’est peut-être pour ça que la première année ne put rien faire. Elle n’avait pas ajouté sa touche personnelle, elle n’avait rien dit, elle n’avait pas dévié le cognard. Elle voulut le faire mais… trop tard. Jones avait envoyé le cognard sur Koyuki sans que la jaune ne puisse faire quoi que ce soit. Ambre ne voulait pas voir ça. Elle était trop dégoutée. Elle reporta donc son regard sur le poursuiveur de l’équipe adverse. Ce dernier se préparait à tirer dans l’un des anneaux. Quelques gouttes de sueurs roulèrent sur le visage de la Poufsouffle. Jesse fit un mouvement avec le bras. Il venait de tirer de toutes ses forces. Ambre suivit la trajectoire de la balle rouge en retenant son souffle…

« ET C’EST UN BUT POUR LES UNCHAINED HAWKS !!! »

Naaaaaaaaaaaaaaaaan ! Ambre s’étouffa presque en voulant rejeter l’air qui rester dans ses poumons. Les Bleus avaient marqué sans que personne ne se mette en travers de leur chemin ! N’importe quoi ! Les Bleus menaient les Jaune maintenant… Ambre enleva une de ses mains du manche de sa batte et la porta à sa tête en la faisant claquer sur la partie droite de son visage. Elle était vraiment déçue. Mais tout ceci allait bientôt changer. Ambre le savait. Ou du moins elle l’espérait. Les Frelons avaient récupéré le souaffle. Ils ne leur restaient plus qu’à remonter tout le terrain et de marquer. Fastoche. En plus Ambre était là pour raisonner ceux qui voudraient piquer le souaffle. Elle et sa batte. Tel un garde du corps.

Mais avant ça elle jeta de nouveau un coup d’œil aux tribunes. Celles-ci se remplissaient peu à peu. La première année put voir de nouveaux visages. Mais elle n’en connaissait qu’un seul. Celui de la Batteuse des Verts, Victoria Pidloux. Pour le moment elle ne l’a connaissait que de vue. Grâce à ses cheveux roses. Mais son petit doigt lui disait qu’à la prochaine rencontre entre les Jaunes et les Verts, Ambre connaîtrait un peu plus cette jeune fille. Mais elle espérait qu’elle s’en souviendrait pour autre chose que des blessures dues au choc avec un cognard…

Enfin bref revenons-en au match. Jesse avait donc marqué. Mais Ambre avait oublié quelque chose. Le cognard. Elle regarda rapidement dans la direction de Koyuki. A première vue elle n’avait rien. De plus le commentateur n’avait pas mentionné de « petit bobo » mais plutôt le fait que Jones n’était pas parvenue à cogner la finisseuse des Jaunes. Ou quelque chose dans le genre. Rassurée, Ambre put se mettre en quête du cognard. Toujours et encore ce fichu cognard. Ce serait tellement plus facile que ce dernier vienne toujours vous trouver. Plutôt que ce soit vous qui le cherche. Ce serait, certes, bien mais peut-être un peu trop facile et surtout, beaucoup moins drôle. Ambre se rappela un match qu’elle était allée voir avec son père. Les batteurs ne trouvaient pas le cognard. Bizarre non ? En tout cas elle se rappelle avoir bien rigolé ce jour-là car elle elle l’avait trouvé le cognard. Mais revenons-en une fois de plus au match. Ambre avait repéré le cognard. Elle s’élanca dans les airs en espérant que Jones ne lui piquerait pas ce coup sous son nez et en réfléchissant à une cible. Cible qu’elle trouva assez rapidement. Arrivée à la hauteur du cognard, Ambre se mit en position « cognement » et donna un coup de batte puissant dans ce dernier en direction de Jesse.


-----------------------------
Action: Cogner Jesse
Série: [4;5;6]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Qu’est-ce qu’elle faisait là, déjà ? Pourquoi elle était là, sur son balai, à mille pieds du sol ? Pourquoi s’était-elle positionnée devant les trois anneaux de son camp, attendant de pouvoir faire quelque chose ? Pourquoi jouait-elle ce match opposant les Serdaigle aux Poufsouffle ? Pourquoi était-elle la gardienne ?

Eh bien… c’était tout simple.

La veille avait été un jour comme les autres. Déjeuner dans la grande salle, petite balade entre les rayons de la bibliothèque, tentative de socialisation avec ses camarades de Maison, devoir fait avec une grande application… Bref, ça avait été tout à fait normal. Jusqu’au moment où, alors qu’elle remplissait un devoir de Potion sur l’une des tables de la bibliothèque, sa capitaine Calie Pamova vienne la voir, l’air inquiet, et lui demande si elle est libre pour jouer un match.

Emma, leur préfète, n’était pas disponible pour être titulaire, et ils avaient besoin d’un nouveau Gardien, au moins pour ce match qui opposait les Unchained Hawks aux Frelons.

Rachel avait ouvert la bouche, l’avait refermée, puis l’avait rouverte. Une belle imitation d’un poisson sans cervelle. Et un mot qu’elle n’avait jamais pensé oser prononcer sorti d’entre ses lèvres : oui. C’est à partir de là que Rachel Goodheart, censée être remplaçante Gardienne et Finisseuse, occupa le poste de Gardienne titulaire. Et, encore à cet instant où elle se tenait sur son balai, à cet instant où elle regardait ses amis jouer sans qu’elle ne puisse rien faire, elle se demandait comment elle avait osé accepter. Elle qui était si timide, si insociable, elle occupait le poste qui détenait une des actions les plus troublantes pour elle : narguer. Comment envoyer une vanne à quelqu’un quand on ne sait même pas parler correctement à ses amis ? Dans les vestiaires, elle avait tenté de jeter un regard affreusement inquiet vers Calie, mais celle-ci, trop occupé par le match qui s’annonçait, n’avait pas fait attention à sa détresse.

Désormais, elle fixait les autres joueurs. Lorsqu’Angel réussit son tir, elle ne put s’empêcher de bondir de joie sur son balai, avec un grand sourire, et hurlant un incroyable « Bravo ! » depuis l’autre bout du terrain où elle se trouvait. Malgré les hurlements déchaîner des Serdaigles qui, au comble de la joie, scandait eux aussi des félicitations, Rachel tourna au rouge pivoine. Ca la gênait toujours, lorsqu’elle se faisait remarquer… Quoi que personne ne pouvait vraiment l’entendre. Après ce magnifique but, Rose Moane, capitaine des Frelons, obtint le Souaffle et commença à se diriger vers le camps des Unchained Hawks. Une goutte de sueurs perla sur la joue de Rachel. Ils en avaient fait bavé aux Poufsouffle, alors certainement qu’ils allaient leur rendre la monnaie de leur pièce. La fillette à la chevelure blonde réfléchie : Rose devait faire une passe à Koyuki Yuko, la Finisseuse. L’idée vint alors à Rachel de lui envoyer une vanne, malgré sa forte timidité. Elle jeta un coup d’œil vers sa capitaine. Calie avait foie en elle pour désarçonner leurs adversaires. Et parce qu’en plus, c’était sa toute première amie, elle ne voulait en aucun cas la décevoir.

Alors, mettant de côté son insociabilité, la jeune sorcière mis ses mains en porte-voix, et scanda, haut et forts, comme si elle voulait que tout le terrain l’entende :


« Hey, Koyuki, le vif est petit, pourtant ses ailes vont plus vite que ton balai de ménagère ! »

_________________

Action : Narguer Koyuki Yuko
Thème : Implication dans le match
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Au moment où elle avait jeté sa vanne, un drôle de sentiment s’était installé en Rachel. Elle écarquilla les yeux face à son audace. Jamais elle n’aurait pensé pouvoir dire un truc dans ce genre ! Instinctivement, elle plaqua ses mains contre sa bouche. Comment allait réagir Koyuki ?

Mais la Poufsouffle ne sembla pas s’offusquer. En fait, ces paroles étaient aussi légères que le vent qui caressait une pierre. Ce fut plutôt Rachel qui fronça les sourcils. Cette Frelon semblait plus solide qu’il n’en paraissait. Sur quoi pouvait-elle bien la tiquer ? La fillette réfléchie. Elle ne connaissait en rien son adversaire, ce qui annonçait la tâche difficile.

Pourtant, elle décida de choisir un sujet, un peu au hasard, sur lequel elle n’aurait pas voulu dire quoi que ce soit. Mais c’était son devoir de le faire.
Et puis, comment dire ? Etrangement, elle aimait bien faire ça. Ca l’aidait à s’exprimer librement, mais en plus, à se défaire de sa timidité. Elle se sentait ouverte, à envoyer des petites insultes aux visages des autres. Non pas qu’elle aimait insulter, évidemment. Mais ça faisait du bien, de se détacher des chaînes de l’insociabilité. De se sentir fort et libre comme on a jamais été. Parce que c’était ce qu’elle avait l’impression d’être, Rachel. Libre.


« D’ailleurs, j’y pense : tes parents avaient trop honte de toi pour t’offrir un vrai balai ? »

Peut-être même trop libre. Et il y avait bien une chose dont Rachel était sûre, à ce moment-là : c’était que la petite Goodheart qu’elle était allait très rapidement devenir… Madheart.

_____________________

Action: Narguer Koyuki Yuko
Thème: Famille

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Ambre avait donc envoyé le cognard vers Jesse. Elle était tellement stressée, oui encore une fois, qu’elle ne voulait pas regarder si elle réussissait ou l’inverse. Elle balaya d’un rapide coup d’œil le terrain. Ses yeux s’arrêtèrent sur la gardienne adverse. Si sa mémoire est bonne, elle s’appelait Rachel ou quelque chose dans le genre. Enfin quoi qu’il en soit, cette Rachel avait l’air toute contente que son équipe mène vingt à zéro. En tout cas c’est comme ça qu’Ambre interpréta son hurlement inaudible. En effet, bien qu’elles ne soient pas très loin l’une de l’autre, la jaune ne l’avait pas entendu distinctement. Elle n’avait entendu qu’un son, un son qui n’avait pas de sens ; « Br ». Elle n’avait entendu que « Br ». En tout cas, la gardienne devait être très timide. A peine le hurlement sortit de sa bouche, que son visage vira rouge tomate. On ne m’avait pas dit que les Serdaigle étaient un peu Gryffondor… Enfin bref. Remarque débile j’en suis consciente. Donc continuons.
La gardienne, bien que timide, essayait de narguer Koyuki. Ambre n’entendit pas non plus la phrase entière, juste « … Koyuki… petit… ailes… balai…ménagère… » Autrement dit, génial pour elle, elle ne pouvait pas entendre. Parce qu’il faut dire qu’Ambre adore entendre les vannes que les personnes arrivent à sortir. Certaines vous font rire, d’autres pleurer, ou encore pour certaines incompréhensibles. En tout cas, Ambre ne pourra pas classer celle-ci. Dommage. Elle en oublia presque le cognard. Avait-il fait mouche ? Elle allait vite le savoir…


« Moane temporise le jeu, cherche une solution… Baxrendhel décide de l’aider en neutralisant Jesse d’un terrible coup de cognard à l’épaule. »

Clair, net et précis. Merci le commentateur. Pour une fois qu’il sert à quelque chose celui-là. Donc si le commentateur disait vrai, elle avait réussi son coup. Jesse était donc étourdit. Par contre, Rose n’avait rien fait. Même pas une passe. Sûrement une stratégie… Ambre de son côté était très excitée sur son balai. Elle avait réussi son deuxième coup. Génial comme premier match ! Elle réfléchit un instant pour essayer de savoir d’où provenait cette sorte de… chance. Peut-être grâce à sa grande-demi-sœur qui l’encourager dans les tribunes… Ou sa batte… Ou plutôt son numéro. Le 24. Pourquoi celui-ci et pas un autre ? Parce que c’était comme ça et pas autrement. Ce n’était ni le jour de son anniversaire, ni son numéro de maillot de basket-ball chez les Moldus. C’était comme ça… Vous voulez vraiment savoir ? Soit. Je vais tout vous raconter. Il faisait beau, comme aujourd’hui. Cela s’était passé dans la maison de la première année était encore toute petite. Elle ne savait pas qu’elle était une sorcière, ne connaissait pas encore sa demi-sœur, et surtout ne connaissait pas Poudlard et tout ses occupants. Ambre ne savait pas encore parler. Ou plutôt, elle ne savait pas dire de vrais mots tels que « Maman », « Voiture »… Pourtant ses parents lui parlaient normalement et pas en mode « Gaga » donc en mode « Bébé ». Mais elle ne disait rien. Et enfin le grand jour était enfin arrivé. Par un beau matin ensoleillé, ses parents étaient dans la cuisine en train de manger. Ambre était juste à côté. Agacée que ses parents ne s’occupe pas d’elle, elle dit « Vingt-quatre ! » Bizarre nan ? En tout cas ce fut son premier mot. Ses parents étaient contents et elle, elle n’arrêtait pas de dire « Vingt-quatre ! Vingt-quatre ! ». Voilà d’où vient la bénédiction du chiffre 24. Mais assez parler, le match continu pendant ce temps !
Le cognard était libre. Ambre l’avait en vue. Et comme les autres actions, elle s’approcha du cognard, mouvement de batte et… Boum vers Jesse.

----------------------
Action: Cogner Jesse
Série: [ 4;5;6 ]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

La journée du match, le fameux match. Une belle matinée plutôt ensoleillée avec juste quelques petits nuages. Des nuages gris-bleu, des dégradés à eux touts seuls, venaient parsemer le ciel sans être vraiment menaçant. Un beau temps de printemps en somme. Il fallait juste espérer que cela dure. Parce qu'autant le soleil c'est agréable autant la pluie c'était pas agréable, sans parler de l'orage. Et puis il faisait chaud, une belle chaleur de printemps. Plus d'une bonne vingtaine de degrés environ, si la perception de la chaleur n'était pas altérée par les vetements de Quidditch. Un temps magnifique, sauf qu'aujourd'hui elle ne se promènerait pas au bord du lac avec ses amis comme les autres jours, elle avait plus important à faire.

Mais fini de parler du temps, allons à l'essentiel. Rose avait voulu prendre le souaffle pendant le passe entre Angel Jesse et Calie Pamova. Sauf que disons qu'elle n'avait pas bien contrôle la situation. Elle était allée vite, trop vite, à une vitesse qui ne lui permettait plus de contrôler sa trajectoire. Et donc elle avait atterris dans le décor, et avait eu bien du mal à reprendre ses esprits. Pendant ce temps une passe de plus avait été réussie et une tentative de cognement faite. Celle-ci n'avait pas été une réussite heureusement car elle visait la batteuse, Ambre. Ambre elle la connaissait depuis longtemps avait confiance en elle, autant dire que si elle n'était plus en mesure de jouer Rose se trouverait mal. Comme pour toutes ses coéquipières d'ailleurs.

Et puis c'était après qu'était arrivé le drame. Oui un drame rien que ça. Enfin quoique non peut être pas quand même. Pour Rose c'était un drame mais que pour elle peut être. Arrêtons de tourner autour du pot et disons les faits qu'ils sont. Ils s'étaient pris un but. Oui oui c'est tout sauf que cela mettait un sérieux coup au moral de Rose. Un si gros coup que lorsqu'elle eut de nouveau la balle de cuivre entre ses mains elle ne fit rien, mais alors rien du tout. Elle était en mode pause. Et heureusement que le commentateur intervint sinon elle aurait pu rester longtemps comme ça. En plus Ambre avait réussi, génial tout ça. Avec le poursuiveur adverse qui ne représentait plus trop une menace Rose se rapprocha de Koyuki, ajusta au maximum sa passe et tira.


Action : Faire une passe à Koyuki
Série : [1-2-3]

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Youpi ! Un but ! Quelle bonne nouvelle ! Les Serdaigles menaient donc le match. Mais Gemma n'avait pas réussi son cognement. Le Cognard était libre à nouveau, et il était hors de question de laisser passer une autre opportunité de l'avoir. Elle fonça donc vers la balle folle et regarda alentour : Koyuki n'était pas désarçonnée (dommage), Bennet ne semblait pas réagir tout comme les autres équipiers des Frelons. Très bien ! Une occasion en or ! Puisque c'était Moane qui avait le Souafle, Koyuki était à nouveau une très bonne cible.

Le match commençait très bien pour les Aigles, et ça n'allait pas se dégrader, Gemma l'espérait en tout cas. Remise de sa déstabilisation, elle avait les idées claires : envoyer le Cognard sur Koyuki serait un choix stratégique évident. Mais bon, pas le temps pour le bavardage, place au Quidditch. Revenons un peu sur les derniers évènements : Angel avait réussi à prendre le Souafle au coup d'envoi, et avait réussi à passer à Calie, qui malheureusement avait été cognée par Braxendhel, la petite soeur de Roxane Pearl, ancienne Serdaigle. Puis il y eut plusieurs passes entre Calie et Angel, tandis qu'ils s'approchaient dangereusement des buts, tout en évitant d'être cognés par la Batteuse des Frelons. En somme, un début très bon pour l'équipe bleue, qui menaient à vingt points à zéro. Très bon début ! Mais tout dérapa ! Ambre obtint le Cognard et s'en servit contre Àngel, qui ne s'en remit pas lors du deuxième coup. Heureusement, Rachel avait frappé fort en envoyant une remarque cinglante à l'adresse de la Finisseuse des Frelons.

« D’ailleurs, j’y pense : tes parents avaient trop honte de toi pour t’offrir un vrai balai ? »

Ouch ! Ca doit faire mal, mais c'est le jeu ! Ambre avait réussi à éliminer l'espagnol. Pas question de la laisser pouvoir éxecuter la Tornade de Virginie, non-non. Gemma atteignit la position du Cognard et frappa d'un coup fort en direction de Braxendhel.


¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Action : Cogner Ambre
Série : [4-5-6]

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Au moment où Ambre cognait le cognard en direction du poursuiveur adverse, Rose envoyait le souaffle vers Koyuki. Arriverait-il à bon port… ? Espérons espérons espérons. En attendant elle tourna ses yeux vers les tribunes. Oui les tribunes c’était quelque chose pour elle. Elle aimait qu’elles soient remplies. Ça fait toujours quelque chose quand les gens viennent vous voire jouer. Même s’ils sont pour l’équipe adverse. Entendre les gens crier pour soutenir tel ou tel personne, tel ou tel équipe, ou encore tel ou tel couleur. En regardant de plus près, ou plutôt en se concentrant pour essayer de comprendre ce que les gens disaient, on pouvait apercevoir ou entendre une nouvelle voix. Ou plutôt deux. Deux filles en tout cas. En regardant attentivement, elle put apercevoir une fille aux cheveux blonds et une autre aux cheveux bleus.

Cette dernière lui rappelait quelqu’un… En tout cas elle était sûre que c’était une Serdaigle. Elle était plus âgée qu’elle… Au moins en troisième ou en quatrième année… Ca y est ! Elle avait trouvé de qui il s’agissait. C’était Katy Jones. Et elle était en quatrième année et bien à Serdaigle. Donc vous vous en doutez elle était donc bien pour les bleus. Comme précédemment, Ambre n’entendait pratiquement rien. Comme avec les joueurs. Juste : «…BLAIREAU…SOIR…VO…ANGEL !!! ». Enfin bref encore une qui encourageait les bleus. Passons donc à la deuxième. Sûrement une première année. Elle aussi était pour les bleus. La première année l’entendait crier : « Allez… Hawks… ! » Mais c’est une manie ou quoi ?! D’abord le ciel et après pratiquement chaque personne qui se trouvait dans les tribunes ! Heureusement que les nuages étaient neutres et que le soleil et que les deux professeurs de la maison Jaune étaient là ! Et Roxane par la même occasion. Quoique. Quoique c’était assez difficile de la classer elle. Elle était plutôt pour les bleus mais en même temps elle était quand même un peu pour les jaunes. Au moins pour Ambre… Enfin ça devient trop compliqué. Revenons au match. Le commentateur sortit la jaune de ses pensées.


« … Moane relance la machine jaune et noir d’une sublime passe appuyée vers sa finisseuse, Baxrendhel réplique et neutralise Jesse… le conduit sur le banc. Atreju est amené à rentrer à sa place. La nouvelle batteuse des Frelons est intenable… »

Enfin une bonne nouvelle ! Rose avait réussi sa passe ; Koyuki avait le souaffle maintenant. Espérons qu’elle le garde. Ambre quant à elle avait réussi son troisième cognement. Jesse était touché deux fois, il l’avait sortit… Troisième cognement ?! Magnifique !! Encore un et elle aura débloqué la Tornade de Virginie ! Tout était avec elle, le numéro 24, sa batte, sa grande-demi-sœur. Que demander de plus ? Le cognard peut-être.
La fillette était tellement contente de son action qu’elle n’avait pas vu la batteuse adverse se rapprocher dangereusement du cognard. Trop tard. Elle venait de le cogner… dans la direction de la première année. Elle ne voulait sûrement pas qu’Ambre ait le cognard encore une fois. Enfin bref pour le moment faudrait peut-être répliquer nan ? Et bah si. Ambre prit sa batte à deux mains et se prépara à dévier le cognard vers Atreju.


--------------------------------
Action: Dévier sur Atreju
Série: [ 3;4 ]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

N’avez-vous jamais ressenti le plaisir de voir votre adversaire défaillir ? De le voir grimacer de douleur ou de peur ? De le savoir faible, à un moment, de savoir que vous avez touché un point sensible ? Eh bien, c’était ce plaisir que Rachel ressenti à cet instant. Un immense plaisir… plutôt diabolique.

Elle vit bien que Koyuki fut mal à l’aide face à ses paroles. L’arbitre lui-même avait confirmé que ses mots avaient fait mouche. Un sourire victorieux apparut sur les lèvres de la fillette. Magnifique ! Si la première fois, la Poufsouffle avait passé outre, cette fois-ci elle ne sembla pas indifférente. Rachel rit intérieurement. Cet étrange plaisir à tiquer les autres la prenait de plus en plus. Du coup, sa timidité s’était envolée comme un petit oiseau léger.

Cependant, d’un autre côté, une certaine colère grimpa en elle. Ambre, la Batteuse des Frelon, avait assené deux coups d’affilé à Angel, qui était non seulement le Poursuiveur des Unchained Hawks mais aussi le préfet des Serdaigles. Du coup, le jeune homme, complètement assommé, ne pouvait plus jouer. Loki entra à sa place. Pour ces deux coups de Cognard, Rachel jeta un regard noir en direction d’Ambre. Elle, elle n’allait pas la laisser passer sous son nez ! D’autant plus que sa menace grandissait petit à petit. Rachel se mit à réfléchir. Quel pouvait être les points sensibles de cette jeune sorcière qui affichait fièrement son numéro 24 _ seulement dix nombre d’écart avec la Gardienne des Serdaigle, qui portait le numéro 14?

Rachel fixa Ambre, et remarqua que celle-ci jetait quelques coups d’œil aux tribunes. La Serdaigle suivit son regard et vit que la jaune fixait parfois la professeur de Divination, Miss Pearl. La fillette blonde arqua d’un sourcil : tiens, pourquoi s’intéressait-elle à leur professeur, qui bizarrement, supportait à la fois les bleus et les jaunes ? A moins que… Mais… une de ses banderoles affichait la photo d’Ambre ! Rachel tourna un regard choqué vers son adversaire. Elle avait entendu dire, parfois en parcourant les couloirs et en prêtant sans le vouloir oreille à ce que disait les autres, qu’une fille à Poufsouffle était la demi-sœur du professeur de Divination. Etait-ce Ambre ? Tout avait l’air de coordonner…

… Parfait.

Juste parfait. Rachel savait maintenant où faire mal. Et si ce n’était pas par le Cognard que Gemma Jones s'apprêtait à lui envoyer en pleine poire, ce serait par ses paroles à elle, qu’elle comptait rendre mordant comme la morsure d’un serpent. Ironie car elle n’était pas fan de la Maison de Serpentard. Avec un sourire sadique comme elle n’en avait jamais eu de toute sa vie, elle porta à nouveau ses mains en porte-voix et cria à la Batteuse adverse :


« Ambre, franchement, comment Miss Pearl fait pour te supporter ? J’aurais pas aimé avoir une brute sanguinaire comme sœur ! »

Elle y avait aussi mis sa pointe de colère due au fait qu’elle avait massacré Angel. Non pas qu’il était son ami, ils se connaissaient à peine. Mais ça restait un camarade.

_________________________

Action: Narguer Ambre Baxrendhel
Thème: Famille
  Retour