Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

... Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis. C'était un peu ce qu'il se passait en ce moment même entre Calie et la balle qu'elle tentait d'attraper. Ce petit vif argenté commençait à taper sur le système de la fillette. Elle continuait sa chasse, en essayant de relativiser la situation. Certes, elle n'arrivait pas à mettre la main sur la balle, mais au moins, Yuko ne le pouvait pas non plus. Et ça, c'était pas plus mal ! La tâche était longue, mais qu'importe. C'était son boulot de voler après le vif d'argent, donc c'est sans rechigner – ou du moins en essayant au mieux de ne pas le faire – que Calie continua sa course.

C'est qu'il était rapide le petit chenapan ! Il lui filait entre les doigts, sans pour autant lui permettre de les refermer dessus. Un simple petit courant d'air provenant du battement d'ailes indiquait à Calie qu'elle n'avait pas été loin de l'attraper. De quoi la faire rager bien comme il faut... Mais bon, c'était ainsi, et il ne fallait absolument pas relâcher l'attention. La capitaine tourna donc la tête de droite à gauche afin de retrouver l'éclair d'argent. Elle n'eut pas à chercher longtemps. La petite balle ne se trouvait pas bien loin, et, comme à chaque fois, paraissait attendre sagement que l'une des deux Finisseuses vienne le chercher. Soit. Tu ne seras pas déçu !

Cramponnant avec force son balai, Calie repartit de plus belle à la rencontre du vif, espérant cette fois-ci pouvoir sentir le revêtement argenté de la petite balle bien au chaud dans le creux de sa main. Non pas que refermer sa main sur du vide était désagréable mais... Ouais si en fait, c'était carrément saoulant. C'est donc déterminée que Calie resserra la distance qui la séparait du Vif, jusqu'à cet ultime moment ou elle amorça le mouvement permettant à sa main de se refermer sur... ?



------

Action : Attraper le vif d'argent

It's just a goodbye ~~

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Le soleil continuait de briller, et malgré son faible éclat en ce début de printemps, il commençait tout de même à chauffer en cette belle après-midi. Calie passa un doigt dans le col de son maillot de Quidditch, et le tira un peu en avant afin d'y faire entrer un peu d'air frais. C'est que ça tient chaud ces trucs là !
Déjà un petit moment que le match avait commencé. Et il faut dire que les deux équipes se battaient vraiment bien. Un match comme on les aime ! De l'action, du suspens, du sport, de la compétition... Et puis aussi du stress. Surtout pour Calie. Parce que en plus de devoir faire attention à ce qui se passait sur le terrain, le Cognard, les passes avec le Souaffle, et bien il y avait toujours le vif d'or qui voletait quelque part sur le terrain.

La jeune Serdaigle jetait parfois des coups d'oeil à son homologue jaune, qui semblait elle aussi chercher les petites balles ailées.Elle aussi, il fallait la surveiller. Au cas où elle remarquerait quelque chose avant Calie. D'ailleurs, elle semblait déjà l'avoir aperçut, à un moment. Mais la Serdaigle, encore sonnée par les fulgurants coups de Cognard de Baxrendhel, n'avait pas pu esquisser le moindre geste. Heureusement, la petite balle d'or avait échappé à Yuko.

Et puis enfin, un mouvement se fit un peu plus loin sur le terrain. Un petit éclair doré, qui s'était fait attendre depuis déjà un bon bout de temps. Pas le temps de faire attention à ce qui se passait autour. Un vif d'or qui se présente, ce n'est pas une occasion qu'il faut laisser passer. Car une fois entre vos mains, c'est la victoire. Enfin dans la majorité des cas. Et à cet instant du match, au vue des scores des deux équipes, oui, attraper le vif, c'était signer la victoire de son équipe.

Ni une ni deux, Calie partit à tout allure vers la petite balle d'or, en priant pour que la Finisseuse adverse soit plus lente qu'elle. Espoir, quand tu nous tiens...
Le vif était toujours là, virevoletant. Calie le poursuivit quelques mètres, réduisant à chaque seconde la distance entre elle et l'objet volant. Aller, encore quelques centimètres... Encore... Voilà, t'y es ! Maintenant que la distance était considérablement réduite, restait à savoir si la main tendue de Calie allait se refermer sur le vif, ou bien dans le vide...



---------

Action : Attraper le vif d'or

It's just a goodbye ~~

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Calie s'y attendait. Attraper le vif d'or du premier coup, fallait pas rêver non plus ! A peine sa main avait-elle frôlé l'objet d'or, que celui-ci avait pris une soudaine accélération, et lui avait échappé de peu. Beaucoup trop rapide ce p'tit machin.
La jeune Finisseuse laissa sa main en suspend quelques secondes supplémentaire, le temps que son cerveau se rende compte que plus rien ne se trouvait devant. Elle reprit rapidement ses esprits, cherchant frénétiquement des yeux où se cachait le vif. Il lui fallut se concentrer intensément avant de pouvoir poser ses yeux dessus. Avec ce soleil qui brillait, beaucoup de reflets et scintillement apparaissaient de ci de là, perturbant Calie.

Mais finalement, elle finit par tomber sur les petites ailes frétillantes du vif d'or. Elle s'approcha rapidement, mais freina son balai à quelques mètres. Elle regarda avec attention autour d'elle. Pas de précipitation... Elle chercha des yeux la Finisseuse jaune. Mais la peur de perdre le vif des yeux l'emporta. Chaque seconde où les yeux quittent l'objet volant, c'est une seconde en plus où il risque de s'échapper sans qu'on s'en aperçoive.

N'y tenant plus, Calie se pencha de nouveau sur son balais afin de lui faire gagner de la vitesse, et fonça réduire les derniers mètres qui la séparait de son but ultime : attraper le vif d'or.
Presque couchée sur le manche de son balai, la main tendue, voici la position type d'un Finisseur en pleine action. Et voilà comment Calie se précipitait vers le vif, espérant de nouveau pouvoir fermer sa main dessus, et non pas dans le vide, comme ça avait été le cas lors de sa dernière tentative...


--------

Action : Attraper le vif d'or

It's just a goodbye ~~

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Encore raté ! Deux fois que le vif lui passait entre ses doigts. Elle avait pu sentir les petites ailes délicates de la balle lui frôler les doigts. Douce sentation qui fut réduite à néant lorsque les doigts de la jeune fille s'était de nouveau refermés sur du vide.

Réactive, Calie ne chercha pas à comprendre ce qu'il s'était passé. Le vif n'était plus devant elle, et c'était ça le plus important. Elle chercha longuement sur tout le terrain où pouvait se trouver le vif. Elle commençait à desespérer, tout en lançant constemment des regards vers Koyuki afin de vérifier que celle-ci ne l'avait pas trouvé.

Et enfin, miracle! Alors que Calie jetait un petit coup d'œil aux tribunes et aperçut quelques élèves qui s'époumonaient à grands bruit afin de les encourager, elle aperçut alors une petite tâche floue, une petite tache toute dorée. Toute brillante. Les traits tendus par la vue du vif d'or - oui, enfin retrouvé celui-là - la jeune fille se pencha instantanément sur son balai et s'élança dans les airs. Ça faisait du bien de voler aussi vite. Ça rafraichi. Sentir le vent créé par la vitesse, la fraicheur de l'air qui glisse sur votre peau... Mais bon, Calie n'était pas là pour s'extasier là dessus. Non. C'était sur le petit éclat doré loin devant qu'il fallait qu'elle se concentre. La sorte de ''bouboule ailée'' faisait encore des siennes et tournoyait frénétiquement autour des buts avant de s'élancer en direction des tribunes des professeurs. Secouant la tête, la Serdaigle plongea en piquet, quelques larmes dû au vent s'échappant littéralement de ses yeux, Calie tendit à nouveau la main. Le tout pour le tout. Fallait tout tenter. Tout donner. Tout...Mais bref, peu importait. P'tit vif, soit sympa, vient voir la gentille Calie qui t'attend. 

Un dernier souffle lâché, un battement des cils, claquement de langue au palet puis plus que quelques centimètres qui la distançait du vif, la jeune Finisseuse referma sa main...
 

-----

Action: Pourchasser le vif d'or.

It's just a goodbye ~~

 Saison 2  - Serdaigle vs Poufsouffle

Raté? Comment ça raté?!? Tss. Mais c'est pas possible! Et pourtant si ça l'était, la preuve! Calie lâcha un grognement rauque signe de son mécontentement. Fichu vif. Il lui avait encore échappé. Troisième fois... Mais le match continuait autour d'elle, et elle se devait d'effectuer ce pourquoi elle était sur ce terrain. La motivation l'enflammait, le deuxième année n'aurait pu être plus déterminée que ce qu'elle faisait preuve en ce moment même, un peu comme si elle s'était crée une bulle autour de sa silhouette, une bulle remplie de désir de victoire, brulante de ferveur. Même les cris des tribunes ne pouvait l'atteindre, dans sa tête, tout n'était que silence et détermination. Elle était vraiment décidée à s'en donner les moyens. Attraper ce vif coûte que coûte. Comme si sa vie en dépendait. Même si elle devrait se prendre dix cognards, qu'elle devrait … heu... Ouais non. Un coup, deux, pourquoi pas. Mais dix... Elle s'en était déjà pris pas mal depuis le début du match. Et retrouver cette douleur de nouveau, franchement, si elle pouvait éviter... Trouillarde ? Comment ça trouillarde ? Non, juste légèrement douillette sur les bords... A force, elle sentait des bleus naître sur sa peau, et c'était assez désagréable. Quoi qu'elle ne serait pas contre le fait d'empoigner une batte et d'envoyer bouler un Cognard sur le tête d'un de ses adversaires.

Cependant, se retrouver à poursuivre une petite balle minuscule qui se prenait un vilain plaisir à lui échapper dès qu'elle tendait la main vers elle, elle trouvait cela vraiment ridicule. En fait elle se sentait presque impuissante. Mais...tout le contraire des batteurs, ce qui rendait le poste de finisseur si particulier, c'était le fait de ressentir violemment que la victoire, elle la tenait au creux de sa main. Et cela, elle devait bien se l'avouer était une chose bien plus précieuse que prendre le plaisir à mettre hors d'état de nuire ses adversaires. Alors malgré tout, elle aimait ce poste.

Alors Calie plissa les paupières, serra les mâchoires et refit ses tours de terrain. Une tâche dorée. Paf. A nouveau. Comme ça. Tel un claquement de doigt. Le cœur de la jeune capitaine émit un sursaut précipité. Le vif s'était à nouveau montré. Si vite! Il ne lui avait pas laissé un petit moment de répit. A croire qu'il avait vraiment hâte de se faire choper. Mais avec plaisir petite vif !
Et pour la quatrième fois, la jeune fille s'élança en avant, s'approchant de plus en plus de la petite balle volante.



-----

Action: Pourchasser le vif d'or. 

It's just a goodbye ~~
  Retour