Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Saison 2  - Serdaigle vs Serpentard

Le cognard filait à toute vitesse vers Randall et résultats? La balle passa à côté, ce qui voulait dire en langage des batteurs, cible ratée. Merde alors. Il fallait tout de même admettre que réussir toutes ses actions, bien que cela aurait été prodigieux et leur aurait quasiment accordé la victoire, revenait à dire, que ce miracle était quasi inhumain. La poursuiveuse s'en était sortie. De peu, certes, mais elle était tout de même sauve. Le fait d'avoir raté sa cible pour la première fois dans ce match l'agaça quelque peu, mais Turner se reprit en entendant le nouveau score des Crochets d'Argent et des Ravenclaws Hawks. Les Verts menaient avec quinze points d'avance, à 35 contre 20 points des bleus. Ils avaient repris le dessus. Et ce but avait été tiré par sa demie sœur. Bien qu'il avait mis Dolmen, c'était-quoi-ce-nom-de-caillou-à-coucher-dehors-d'ailleurs?, hors service, son tir au but aurait été beaucoup plus valorisé avec un gardien en face des anneaux dorés. Mais qu'importe. Le plus important était le score affiché et rien d'autre, que diable !

Les encouragements dans les gradins se firent clairement entendre, bien que qu'une vingtaine de mètres le séparait d'eux. Les élèves en faveur des Crochets s'époumonaient et montraient leur joie en criant à se détruire les cordes vocales, à applaudir et à sauter partout tel des kangourous. Ceux qui étaient pour l'équipe adverse restèrent renfrognés ou huèrent l'équipe, mécontents de la tournure des événements. Et oui, c'était ça de rejoindre l'équipe des faibles.

Amon se concentra à nouveau, prêt à cogner et à détruire quelques muscles de l'adversaire et se retrouver avec une statistique de quatre cognements. Ayant réussi le tir au but, Ells se retrouva avec le souaffle sous le bras et semblait filer à toute allure sur le terrain afin de faire une passe à l'une de ses camarades afin de pouvoir, à leur tour, marquer. C'était bien beau de rêver quand même. Amon empoigna sa batte et plus que jamais concentré, il tapa dans le cognard avec toute la force que le lui permettait ses bras.



Action : Cogner Sylvain Ells.
Série : [1-2-3]

 Saison 2  - Serdaigle vs Serpentard

Le Gardien avait été complètement sonné. Fini, mort, hors jeu, à l'agonie ! Ah, c'est qu'elle n'avait pas aperçu le cognard fouetter l'air glacial d'une vitesse fulgurante en cette saison d'Automne. Totalement invisible. C'est que son demi frère avait de nouveau frapper fort..et juste. La voie était libre, l'ennemi était hors d'atteinte et paralysée à souhait. Rien de plus espéré que d'avoir un tel entrain dans le match, qui prospérait sans danger. Enfin, l'avenir peut bien nous surprendre avec des surprises inattendues. Les Aiglons allaient-ils se remettre sur leurs pattes blessées et essayer de voler plus haut encore malgré leurs ailes en panne, dont leurs plumes s'effilochaient petit à petit et quittaient le nid pour s'envoler avec le souffle froid tourbillonnant dans la vallée de la colline ? Qui sait? Mais allez donc, ne baissez pas vos ailes. Reprenez le poil de la bête, enfin...voilà qui est un bien grand mot, et montrez donc ce de quoi vous êtes capables réellement. Des défis, ce ne sont pas des situations qui nuisaient à la jeune fille et rabaissaient comme diable son attitude et sa manière de penser face à autrui. Non, elle les aimait. Mais tout cela pouvait attendre que l'équipe adverse possède le souaffle ou le cognard...car à présent, elle allait faire passer cette balle rouge à travers l'un des anneaux. Rien en vue ? Parfait, alors allons-y. Sans même prendre une respiration de concentration, elle s'approcha des anneaux du camp adverse avec une rapidité...disons moyenne, bien constante et d'un coup de main, fit passer le souaffle dans l'anneau du milieu, mesurant 17m de hauteur. Voilà qui était fait. On entendit bien une huée de rugissement venant des gradins où étaient posés les nombreuses fesses de serpent, répandant leur venin d'un seul cri se mélangeant à la puissance du vent qui fit parcourir ses sons bien au delà du terrain de Quidditch.

La jeune fille inspira un grand coup et chercha instinctivement dans ses poches ce qui pouvait la calmer ne serait-ce qu'un minimum. Ses bâtonnets de réglisse, évidemment. Ils n'étaient pas là, nulle part, le manque se faisait cruellement sentir, ses entrailles se contractaient, tandis que son cœur battait de vive allure contre sa poitrine. C'était...intolérable... invivable. Non, elle ne pouvait penser de la sorte. Meurtrissant la manche de son balai avec ses doigts et ses ongles aiguisées pour griffer, blesser, elle fixa ces petits débris vivants, ces zombies qui volaient à peine sur leurs balais. Les fixer et oublier ces choses dont elle était tombée affreusement dépendante. Elle pouvait quitter le terrain et s'en aller acheter des bâtonnets à Pré au Lard, de toute sa rebellitude et sans la permission des professeurs. C'était envisageable...mais non, pour son honneur et la fierté d'intégrer depuis 3 ans, la maison qui lui convenait le mieux pour son sang noble. Elle allait rester et...stopper Ells qui était à présent en possession du souaffle. Rah, quel horreur !! La Serpentard avait été tant troublée par son manque de réglisse qu'elle en avait oublié le déroulement du match. Elle pouvait...changer ce sentiment en un tout autre . Elle le pouvait. Il fallait beaucoup... de conviction. Expirant comme un buffle qui s'apprête à charger sur son ennemi, elle ouvrit ses yeux émeraudes dont la flamme brûlant dans ses pupilles de détermination et de rage, s'enflamma doublement sous le carburant de nerfs piqués à vif. Des yeux enflammés laissant ses braises rouges apparaître derrière ces pupilles de froideur glacial. Des yeux rouges. Qui chassent, qui traquent des proies à n'en jamais finir. Le jeune Ells, la Serpentard l'avait dans son collimateur. Elle avait sa conscience derrière tout cela, quoi de plus normal, Elaya savait quand s'arrêter, elle n'était pas devenue une bête pour autant... quoique...

Piquée par un élan d'adrénaline, sans même réfléchir à un plan, elle se lança à sa poursuite afin de voler le souaffle. Non non, tu ne l'auras pas pour longtemps, mon petit. Je l'avais il y a 2 min de cela, je compte bien le reprendre. Elle avait confiance aux autres membres de l'équipe, ils savaient quoi faire pour en arriver à bout des Bleus, elle apercevait du coin de l’œil, Amon qui s'affairait à rattraper le cognard qui n'avait pas touché un cheveu de sa victime désignée. Tant pis.
Se positionnant aux côtés d'Ells, la démone lui jeta un regard noir et vil, tout en gardant un sourire de malice retroussé à ses lèvres, tandis qu'elle tendit la main vers son précieux qui attirait son attention. Roh, le bougre avait balancé le souaffle. Plongeant par réflexe immédiat, la vipère tendit la main vers l'objet tant convoité pour...une nouvelle bataille gagnée ?


Action : Voler le souaffle
Série: [1-2]
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Serpentard

Victoria ne réussit pas à arrêter le tir, provoquant ainsi les premiers points de ce match et ceux de Serdaigle. Elle fut déçu mais c'était sans compter l'arrivée du vif d'argent qu'Elisabeth prit aussitôt. *Bien joué Eli'* pensa la capitaine sachant pertinemment qu'il servait à rien de crier puisqu'elle se trouvait de l'autre côté du terrain. Ensuite le jeu continua, Amon cogna son adversaire et la poursuiveuse adverse tandis qu'Elaya fit une passe à Elisabeth. Puis la première année ne parvient pas à la renvoyé Elaya, ce qui rend le souafle libre mais la troisième année se jeta dessus et marqua un but sans gardien, qu'Amon avait violenté un instant plus tôt. La capitaine était fière de ses joueurs et elle savait qu'une équipe comme ça mérite la victoire. Mais allait-elle vraiment l'avoir ? Affaire à suivre. Combien de point cela faisait-il ? Ah oui 20 à 35 en faveur des Crochets d'Argents. C'était pas mal pour une équipe ayant commencé par deux pénalty.

Victoria, qui était restés pendant tous ce temps prêt des buts au cas où que l'envahisseur aiglonne voulut s'emparer de ses anneaux aperçut que Sylvain Ells tenait le souafle.
* J'ai suffisamment de temps pour aller embêter un Serdaigle et revenir après* pensa-t-elle. Elle allait alors prêt de Rebecca Brown et lui dit doucement:

« Oh tu es préfète, une nouvelle préfète en plus. Fais attention, ce poste nécessite beaucoup de responsabilité. Tu crois que tu sauras tous gérer, Quidditch, Préfecture et surtout devoirs. Non parce que tu es en troisième année, tu commences à préparer tes BUSE tous doucement. Ce serait bête de devoirs tous sacrifié en cinquième année pour te mettre au niveau scolaire. »

Victoria rigolait, elle savait très bien ce qu'elle disait pour être passer par là. Bien sûr elle n'avait pas autant de responsabilités que Rebecca en troisième année mais juste le faite d'être batteuse pour l'équipe de Quidditch l'a contraint à ne plus s'amuser lors de sa cinquième année pour être sur d'avoir BUSE.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Narguer Rebecca Brown
Sur la Scolarité
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Serpentard

Scruter le terrain comme une chercheuse d’or, c’était là le but ultime d’Elisabeth durant ce match. Elle souhaitait réellement capturer le vif d’or et offrir ainsi à son équipe la première et seule victoire de cette saison. La jeune fille ne cessait de tourner sur elle-même, guettant la moindre lueur dorée. Elle avait entendu dire que le vif d’or pouvait faire son apparition de façon très rapide dans un match mais aussi les tenir en haleine durant très longtemps.

Quel est ce scintillement doré qui est apparu tranquillement sur le terrain et qui filer à vif allure ? Ne serait-ce pas le vif d’or ? Elisabeth ne laissa pas le temps à une troisième question de s’insérer dans son esprit. Le vif d’or valait 150 points, elle ne devait pas avoir la moindre hésitation et si une lueur dorée apparaissait, elle devait tout arrêter pour se rendre à sa rencontre. 150 points, c’était du pain béni au quidditch et elle le savait pertinemment.

Elisabeth avança en direction de l’étincelle qu’elle avait cru apercevoir. Elle inclina son balai vers l’avant afin d’accélérer. Son cœur battait de plus en plus fort et le stress commençait à la gagner. Peut-être que ce n’était que le fruit de son imagination et qu’il n’y avait absolument rien là ou elle se rendait. Si elle commençait à avoir des mirages de vifs d’or, ça n’allait pas l’aider à intercepter la vraie balle.

Lorsqu’elle se rapprocha enfin de sa destination, elle eut le plaisir de voir qu’elle ne devenait pas complètement folle, la lueur qu’elle avait vu auparavant s’accentuait et prenait une forme ronde ailée. Dotée d’une nouvelle confiance en soi, elle accéléra de plus bel et se dirigea vers la petite balle. Lorsqu’elle arriva à côté de celle-ci, elle tendit sa main et tenta de saisir le vif d’or.


Action : Capturer le vif d’or
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Serpentard

Ne pas baisser les bras, quoi qu’il arrive ! Même si la petite balle semblait plus que réticente à l’idée d’être saisie par la jeune finisseuse. Sa dernière tentative avait lamentablement échouée, mais Elisabeth ne comptait pas s’arrêter de sitôt. Combien de finisseurs avaient réussi à saisir le vif d’or du premier coup ? Elle ne devait pas désespérer de sitôt, elle savait à quel point la balle ailée était capricieuse.

La jeune fille ne s’alarma donc pas lorsque sa première capture ne réussit pas. Bien au contraire, elle souhaitait renouveler l’expérience, non pas de l’échec bien sûr, mais de sa pourchasse du vif. La Serpentarde tourna sur elle-même afin de voir quelle direction avait prise la balle dorée. Elle devait être vigilante, elle savait pertinemment que le poursuiveur adverse n’allait pas lui faciliter la tâche et qu’il multiplierait les tentatives de saisine du vif d’or car comme elle, il souhaitait la victoire.

Cependant Elisabeth décida d’ignorer la présence de celui-ci, elle ferait comme si elle était seule avec le vif d’or et qu’elle le chassait. Lorsqu’elle repéra de nouveau le nuage doré, elle fit demi-tour sur elle-même. Un mélange étrange d’excitation et de peur envahit la jeune fille. Elle était excitée à l’idée de pourchasser le vif, telle une traqueuse cherchant sa proie. Mais elle avait aussi peur d’échouer et cette frayeur pouvait être chez bien des personnes paralysantes, or, à sa grande surprise, elle s’avérait être un moteur pour la jeune fille qui faisait l’impossible pour tenir la petite balle entre ses mains.

Elle s’approcha de la balle ailée qui filait à toute vitesse. Lorsqu’elle fut à une distance raisonnable, elle lâcha sa main de son balai pour tendre celle-ci en direction du vif d’or, en espérant voir celui-ci lorsqu’elle la rouvrirait.


Action : Capturer le vif d’or.

 Saison 2  - Serdaigle vs Serpentard

Tout se passa très vite pour la jeune Shelly Randall. Elle était tranquille sur le terrain, cherchant à avoir le souaffle puis, pouf ! Il s'est pris un cognard ! Elle était très en rogne ! Surtout que le cognard ne lui faisait pas du bien. C'était aussi ça qu'elle avait choisi le Quidditch. Le Quidditch n'est pas un sport de fillette, non, loin de ça ! Le Quidditch c'est un sport pour les vrais hommes, et les vraies femmes, ceux qui n'ont pas peur de revenir avec un ongle cassé. Finalement, le Quidditch, c'est un peu comme le rugby, un sport de contact, avec des balles et un sport de brutes. Quand Shelly avait postulé pour faire partie de l'équipe, elle avait d'abord postulé pour être batteuse, mais elle fut poursuiveuse, et elle est bien contente ! Finalement, elle trouve qu'être poursuiveuse c'est plus cool !

La bleue était donc sur le côté. Mais suite à un pénalty de la maison d'adverse, elle dût revenir sur le terrain pour pouvoir mettre le but. Cependant, avant, Elisabeth Connor volait après quelques choses, sûrement le vif d'or. Mais Shelly elle, ne le vit pas. Elle n'aurait pas pu avoir ce poste, elle n'est pas assez rapide, et elle n'est pas assez attentive. Elle fut estomaquée de voir Connor volait derrière la petite chose dorée, et de voir Sylvain se prendre un cognard. Il ne pouvait donc pas tenter sa chance de prendre la balle. Mais finalement, la serpy n'a pas attrapé le vif d'or.

Shelly vola jusqu'aux buts des Serpentards avec un sourire machiavélique. Tout à l'heure, elle avait vu une serpentarde lui lançait un sourire mauvais, et elle le lui rendit ensuite. Malgré que la sœur de Shelly soit à Serpentard, elle ne peut pas s'en empêcher de maudire la maison. D'un côté, ce n'est pas méchant, la Quidditch, c'est juste un jeu. Shelly n'avait pas de problème avec les autres maisons, elle s'entendait plutôt bien avec au moins une personne de chaque maison. Mais au Quidditch, peu importe devant quelle maison elle ferait face, elle sera toujours un adversaire, même si c'est face à sa sœur, cousine ou cousin. Un jeu reste un jeu point barre.

Une fois arrivée devant les buts, elle ne prit pas tout son temps comme les fois précédentes, elle voulut y aller avec plus de force, plus de vitesse et de courage. Elle ne voulait pas réfléchir pendant une éternité pour savoir dans quels anneaux elle allait tirer. Elle vola près des buts, et elle tira.


Action : Tirer aux buts
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Serpentard

Victoria était en train de narguer Rebecca mais avant même qu'elle eue le temps de réagir, un pénalty fut siffler. *Encore! C'est pas vrai!* pensa-t-elle nerveusement. * Ai-je vraiment bien entrainer mes joueurs ?* se demanda la capitaine qui fut choqués par le nombre de pénalty provoquer. * Dommage qu'il n'y ait pas de titre pour le record de pénalty provoqué, on aurait le premier prix* pensa-t-elle en soufflant. La sixième année allait se mettre devant ses buts en voyant de nouveau Shelly Randall se placer pour tirer. Et là Victoria fut confronter à une immense difficultés.

En effet, de l'autre côté du terrain, le vif d'or venait de faire son apparition et Elisabeth se jeta automatiquement dessus. D'habitude Victoria s'accorde un moment pour regarder avant de reprendre son jeu ensuite, mais là si elle tourne la tête, Shelly en profitera pour tirer et encaisser un but. Pour Victoria qui est capitaine et qui veut contrôler les actions des membres de son équipe le plus possible, ça va être dur, mais c'est la loi du Quidditch. Après tous sa finisseuse est talentueuse, faisons-lui confiance.

La capitaine des verts se concentra et Shelly tira. Elle se jeta sur le souafle en priant pour le prendre et pas le laisser passer. Prier pour le dieu du Quidditch, c'est la meilleure chose à faire dans des moments comme celui-là. De toute façon, on ne peut pas faire autrement, cela se joue sur la chance et le talent. Victoria en a conscience elle peut arrêter ce tir, d'ailleurs elle l'a fait lors du premier pénalty, et puis pour ce match c'est une question d'habitude avec toutes les fautes que commet son équipe. Victoria veut tenir la balle rouge dans les mains, elle veut la tenir tous de suite.


♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Arrêter le tir.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 2  - Serdaigle vs Serpentard

Changer de poste pour ne pas être énervé... Pour ne pas vivre plus longtemps le stress du batteur. Voilà ce à quoi avait pensé Teddy Dolmen. Le batteur, il avait tenté, il n'avait pas réussi. Bon, les véritables cause de cet échec, c'était surtout Haley Pidloux et sa verve "dramatique"... Non, pas dramatique, ce n'est pas le bon mot. Enfin, dans tout les cas, le but de ce changement de poste était celui d'un changement d'air! Ne plus faire et subir ce qui s'était passé la dernière fois! Ce qui ne l'avait finalement pas empêché de se prendre un cognard!
Le choc ne fut assez rude, même pour un sorcier (rappelons que les sorciers, même à 11 ans, sont particulièrement résistants, physiquement... Comme font-ils pour survivre à une chute de balai d'après vous?). Lorsque le cognard atteignit le jeune préfet, celui-ci s'accrocha vivement à son balais. Il fut propulsé derrière les buts, et il lui fallut un certain temps pour se relever... De quoi rater pas mal de choses... Tout d'abord, rater la fichue occasion d'arrêter un tir de l'adversaire! 35 à 20! Et il n'avait rien pu faire! Quelle frustration il avait pu ressentir! Mais comme d'habitude, il intériorisa... Il ne laisserait pas aux supporters des verts l'occasion de le voir céder. Il resterait de marbre. Il pouvait se contrôler. Il n'avait pas eu à poursuivre une pièce d'échec dans la moitié des tableaux du château lors de la matinée qui avait précédée le match. Il y arriverait. En se remettant en place devant ses buts, fièrement, laissant croire qu'il ne ressentait rien... Il ne jouait pas vraiment, il avait avalé cette frustration et cette colère. Il était un peu plus calme maintenant, et soupira en voyant ce qui se passait... Le vif d'or était apparu. Tss, son capitaine n'était visiblement pas assez réveillé pour l'attraper. Pas plus que Miss Connor d'ailleurs.
Et par un heureux hasard, les bleus se voyaient offrir un nouveau penalty, marqué avec force par Shelly Randall! 40 à 35!
Et à coté de ça, Amon Turner tentait de tirer sur tout ce qui bougeait... Bon, la bonne vieille époque de Katy Jones avait disparu, et les grands coups de batte des Aiglons avec. On aurait presque pu croire que la jeune fille s'était réincarnée dans le batteur adverse. Teddy savait à quel point ce type qui semblait venir de loin était fier comme un coq. Voire pire! Bien pire. Très fier de lui, très... Narcissique, oui, c'était le mot. Il s'aimait beaucoup. Et dans l'esprit du gardien des bleus, une logique s'imposa: si on s'aime beaucoup, on adore être aimé des autres... Oui, les autres! Le jeune Dolmen avait tenté le coup des filles, mais apparemment, Turner n'en avait rien eu à faire... Peut-être préférait-il les garçons? Mais la question n'était pas là: les actions de Turner semblait amener le public à l'ovationner. Ce qui allait vraiment aider Teddy... Oh, que c'était beau tout ces applaudissements, ça encourageait le batteur... Le regard des autres comptait vraiment beaucoup pour ce garçon. Une force, mais aussi une faiblesse. Le préfet des bleus tentait toujours de se mettre au-delà de ce regard. Il ne faisait vraiment confiance qu'aux regard des professeurs et à ceux de quelques personnes comme Rachel Goodheart ou encore Loki Atreju. Mais Turner, lui, se basait sur le regard des autres, de tout les autres, des inconnus avant tout. Il fallait l'utiliser contre lui, sans même mentir au garçon. Ce qui était vraiment facile... Teddy devait se venger de ce cognard, et puis si cela venait à cogner à coté, tant pis! Il aurait quand même eut le plaisir de réfléchir à cela, et la déception qu'il ressentirait disparaitrait dans cette réserve de sentiments qu'il avait en lui...

Il mit donc ses mains en porte-voix, lâchant son balais, et cria au Serpentard:


"AMON TURNER! T'as vu, ils t'aiment tous, tes copains! C'est génial, non? Mais réfléchis un peu, mon pauvre! Lorsque t'auras perdu, ils voudront plus de toi! PERSONNE voudra plus de toi!"

Dolmen espérait sincèrement (en même temps, difficile de ne pas être sincère dans un cas pareil) qu'il allait blesser Amon comme Haley l'avait blessé lui... Peut-être qu'il pourrait enfin évacuer la colère qu'il ressentait envers elle...

Déstabiliser Amon Turner sur le thème de la Réputation

 Saison 2  - Serdaigle vs Serpentard

Après avoir envoyé le cognard sur Ells, les évènements se déclenchaient si rapidement les uns après les autres, que Turner dû plisser les paupières pour ne rien rater et pouvoir tout résumer. Elaya, sa propre demie sœur fit une entorse au règlement et ils durent se prendre un nouveau penalty. Damnation ! Pas elle !!Amon resta sceptique devant l'incapacité de ses camarades. Il semblerait même que ce ne soit pas les Bleus qui les couleront, mais bien sa propre équipe. De toute sa scolarité, le jeune Serpentard n'avait jamais vu ça. A vrai dire, il ne savait même pas qu'un tel cas aussi désespéré pouvait exister. Et pour alimenter cette mauvaise nouvelle et cette déception, Shelly marqua un deuxième but, Victoria devait certainement être désemparée et avait manqué de se concentrer. Amon remarqua également Connor qui fit une virée subite de son balai et accéléra en tendant la main. Le vif d'or. Déjà énervé, Turner dû se retenir à grandes peines de ne pas hurler dans ses oreilles à lui briser les tympans, qu'elle le chope coûte que coûte. Connor volait à sa suite, tel une fusée déchirant les airs, Amon put apercevoir la petite boule d'une chaude couleur dorée. Elle se faisait assez vite remarquer dans cette couleur morne et pluvieuse. Un tel contraste ne se faisait pas distancer, elle allait l'attraper, le Serpentard le savait... Ou pas. Connor s'arrêta brutalement face au vif d'or qui avait disparu. Et ses pensées furent confirmées par les dires de l'Arbitre qui résonnèrent dans le terrain.

Amon secoua la tête, se demandant ce qu'il lui avait bien pris d'accepter la demande de sa capitaine d'entrer dans l'équipe. Il aurait mieux fait de rester sous ses draps! Turner vivait en plein cauchemar, et les Serpentard se ridiculisaient en public et s'enfonçaient un peu plus. En réalité, leur situation pouvait être assimilée à un foutu marécage
. « T'as vraiment intérêt à l'attraper ce vif Connor!! »

Mais le fait d'avoir éclater sa victime tel une mouche dans sa main et qui complétait les statistiques pour utiliser le coup spécial fit tendre une perche au Quatrième Année et dû s'avouer que sa batte seule suffisait à le persuader de continuer, tant qu'il y ait toujours des adversaires qu'il puisse faire plonger dans la souffrance et le dépit. Oui, car pour le moment, le capitaine des Bleus s'en était pris un sacré coup et sa fierté par la même occasion.

Mais alors qu'il allait frapper à nouveau dans le cognard, il entendit le joueur-au-nom-de-caillou, hurler à son encontre. Mais n'était ce pas la troisième fois qu'il haussait la voix? Mais il le comprenait. Amon restait une menace de taille et emplissait leur chemin de gloire et de victoire, d'ombres et de ténèbres. Turner inspira et frappa dans le cognard, mettant en pratique le coup spécial du Doublé Magique. Ah ça, fallait pas être un faible pour les mettre en pratique. Les coups spéciaux demandaient beaucoup d'entrainement et d'expérience. La balle noire quitta très rapidement son champ de vision. Le Serpentard laissa échapper un ricanement, tandis que sa batte tournoyait allègrement dans sa main.



Action : Cogner Shelly Randall et Rebecca Brown (Coup spécial du Doublé Magique)
  Retour