Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Gala  - Gryffondor vs Professeurs

Reducio
Image
Dernière modification par Arseni Stoyanov le 12 mars 2016, 11 h 42, modifié 12 fois.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Gryffondor vs Professeurs

Ce jour était un grand jour pour le professeur de Sortilèges et pas seulement pour lui. Comme à chaque saison de Quidditch, un match gala se jouait entre l’équipe gagnante et une équipe constituée de quelques professeurs et membres du personnel de l’école. Pour ce match, il avait été décidé que Jaxson serait le capitaine de cette équipe, les Phénix ardents. Ce-dernier avait accepté avec joie car depuis sa plus tendre enfance il était bercé dans l’univers du Quidditch et avait joué dans l’équipe de sa maison pendant cinq ans. De ce fait, quand il avait été question de constituer une équipe, il avait sauté sur l’occasion et avait repris son ancien poste, celui de poursuiveur. Cette annonce ne lui avait pas seulement apporté la seule satisfaction de rejouer au Quidditch dans l’enceinte de Poudlard. En effet, le jour de ses trente ans, il avait reçu un cadeau extraordinaire, le seul problème était qu’il ne savait pas qui lui avait envoyé ce magnifique cadeau. Jaxson avait relu le mot accompagnant le cadeau plusieurs fois sans jamais trouver qui lui avait envoyé. Malgré tout, il avait montré fièrement son nouveau balai à ses collègues en espérant que l’un d’eux lui avoue avoir offert ce cadeau mais personne n’avait réagi de la manière qu’il le voulait et il ne savait donc pas qui lui avait offert son balai. Avant de l’utiliser, il avait jeté quelques sorts sur ce dernier afin de s’assurer qu’il n’était pas trafiqué et à première vue, il n’y avait rien d’inquiétant dans ce cadeau. C’est ce pourquoi Jaxson décida de jouer le match avec.

Comme un enfant le 24 Décembre, Jaxson était impatient et avait l’impression que le temps s’écoulait plus lentement qu’en temps normal. Il avait essayé de tuer le temps toute la matinée, en vain. Les devoirs qu’il avait corrigés lui avait juste permis de prendre de l’avance dans ses corrections et ne lui avait pas fait passer le temps. Les deux heures qui suivirent furent donc très longues pour le trentenaire et c’est avec un soulagement non dissimulable qu’il sortit de son bureau pour se diriger dans les vestiaires des Phénix ardents. Il devait préparer les tenues de ses collègues et récapituler les quelques stratégies qu’ils avaient préparées à l’approche du match. Ce n’est qu’une fois dehors qu’il s’aperçut que le temps n’était pas optimal pour jouer un match de Quidditch. Une brise soufflait dans le parc mais celle-ci restait légère, en revanche, le ciel était couvert et était, par endroit, d’une couleur anormalement sombre. Ce manque de luminosité allait rendre les vifs d’argent et d’or plus difficile à capturer. Malgré tout, il y avait un avantage, il n’y avait pas de soleil et les joueurs ne seraient donc pas éblouis par celui-ci.

Quelques minutes plus tard, Jaxson montait enfin les marches menant au vestiaire des professeurs et c’est avec un large sourire qu’il poussa la porte en bois et découvrit les vestiaires qui avaient bercé sa scolarité. Celui des professeurs était en tout point semblable aux quatre vestiaires réservés aux membres de chaque équipe excepté qu’il n’y avait pas de couleur prédominante. Le directeur de Poufsouffle prépara donc les tenues de ses collègues, sortit quelques balais pour ceux qui n’en possédaient pas et en voyant leur état il s’empressa d’enlever la poussière qui se trouvait dessus et tailla rapidement les brindilles de trois de ces balais. Après que tout fut prêt, il se dirigea vers le tableau et s’emparant de la craie blanche il écrivit des instructions et dessina quelques schémas pour illustrer les propos qu’il allait tenir. Ses collègues arrivèrent avant qu’il n’eut finit et il répéta donc rapidement tout ce dont ils avaient déjà parlé et le coup d’envoi ne fut plus que dans quelques minutes. Les pas des élèves se faisaient déjà entendre au-dessus de leur tête et Jaxson comprit qu’il était temps de se préparer, il enfila donc sa tenue de Quidditch portant le numéro 22 et après avoir saisi son balai, il se plaça devant la porte menant sur le terrain et attendit qu’elle s’ouvre.

C’est alors qu’il vit les rouages de la porte s’activer et il comprit donc que c’était le moment, le match allait enfin commencer. Il prit donc son envol pour venir se poser au centre du terrain en face de l’équipe adverse avec, au milieu, l’arbitre de ce match. Jaxson jeta un regard encourageant à ses coéquipiers et écouta les commentaires. Le commentateur venait de présenter les membres de chaque équipe et c’est alors que l’arbitre siffla et d’un réflexe d’ancien poursuiveur, Jaxson tapa son pied au sol et son éclair de feu 3000 réagit immédiatement et s’envola dans le ciel, droit vers le souafle. Alors qu’il était à quelques centimètres, Jaxson tendit son bras droit en espérant attraper le souafle et prendre l’avantage.


**********
Action: Saisir le Souafle.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Gryffondor vs Professeurs

La brise légère qu'avait sentie Jaxson quelques minutes plus tôt s'était accentuée et la vitesse à laquelle il volait rendait celle-ci plis intense. Il sentait l'air froid fouetter son visage et emmêler ses cheveux mais cela ne l'arrêtait pas, ses gestes étaient surs et il était fier de constater qu'il n'avait pas perdu ses réflexes. En effet, il prenait petit à petit de l'avance sur son adversaire qui était partie aussi rapidement que lui. Le poursuiveur délaissa Madeleine et se concentra sur le souafle qui se rapprochait inexorablement. Le bras tendu, il le voyait se rapprocher, les centimètres diminuèrent pour se transformer en simples millimètres. Il sentit aussitôt la balle sous sa main droite qu'il referma sur le souafle. Il le plaça rapidement sous son bras et se pencha sur son balai.

Il entendit quelques cris dans la foule mais le vent qui soufflait dans ses oreilles l'empêchait de comprendre un seul de ces cris. En revanche, la voix du commentateur était claire et distincte. Tout en l'écoutant, Jaxson jeta un coup d'oeil autour de lui et aperçut ses coéquipiers. Son ami Wilhlem était parti se réfugier autour des anneaux en or tandis que Rusard et Isabel s'étaient envolés à la suite de Jaxson en cherchant chacun leur balle. Isabel essayait de trouver les vifs quant à Rusard, il cherchait un cognard à envoyer sur un élève. Le professeur de Sortilèges devait s'occuper du souafle et se rapprocher des buts protéger par une jeune fille qui avait apparemment les cheveux blonds. Elle était un peu trop loin pour que Jaxson puisse voir les détails de son visage et l'obscurité n'arrangeait pas les choses.

Tous les sens de Jaxson étaient en alerte et il avait la mauvaise impression que quelque chose lui échappait. Il essaya de trouver la source de ce doute soudain mais il ne vit rien de suspect, les seuls bruits qu'il entendait étaient le vent et les balais des ses coéquipiers quelques mètres derrière lui. Ne voyant pas tout le terrain, il rechercha une seule personne, Isabel, la professeur qui l'aidait à gérer sa maison. D'une part il fallait jouer en équipe et d'autre part il ne voyait pas tous les joueurs de l'équipe adverse et ne voyait plus Rusard, il ne savait pas si il était assez proche de lui pour le protéger. Il aperçut enfin sa collègue Isabel et après l'avoir appelée de son prénom il lança le souafle dans sa direction en espérant qu'elle puisse le rattraper.


**********
Action: Faire une passe.
Série: [4-5-6]
Cible: Isabel Almeida
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Gryffondor vs Professeurs

Le match de gala opposant les Red Lights aux professeurs était enfin arrivé. La panique et le stress envahissaient Haley. Rien que le fait de penser que ce sont les professeurs qui seront la cible des futurs cognard envoyés par Haley la mettait dans un état... pitoyable. Elle n'aurait jamais osé affronter les profs un jour dans toute sa scolarité à Poudlard. Non mais sérieux, vous vous imaginez, vous, lancer une balle sur un prof ? Oui ? Non ? Et bien Haley s'imaginait très mal là. Mais bon, c'était la vie, et même si c'était les profs, elle ne leur laisseraient aucune chance ! En plus, c'est un sport, on fait comme si les coups de cognard par-ci, par-là, n'étaient pas "voulus".

Bref. Le matin même du match, Haley se réveilla en retard, comme pour la plupart du temps, là, il n'y avait pas vraiment beaucoup de changement, mais bon, on commençait à avoir l'habitude avec elle. Soit. Une fois levée et habillée, elle descendit les escaliers à une si grande vitesse que même le roi du balai volant allant à une vitesse incroyable ne pourrait pas la doubler tellement elle allait vite. Parce que voilà, quand on arrive en retard, après pour arriver à l'heure c'est un peu limite. Heureusement qu'elle savait courir la petite !
-.-.-

Tout le monde était placé, les deux poursuiveurs étaient prêts à attraper le souafle. Qui allait l'avoir ? Là était la question. Haley espérait que les talents de Madoche en terme de réactivité et rapidité seraient là et qu'elle parviendrait à attraper la balle avant le professeur Blackstorm.

La balle venait d'être lancée. Sans laisser le temps à Madeleine de respirer, le professeur Blackstorm s'empara de la balle. Laissant alors à la petite batteuse le champ libre pour taper dans le cognard. Son choix était vite fait. Les Red Lights se devaient de récupérer le souafle. Le cognard n'était plus très loin de la deuxième année, qui elle, était plus que parée à le recevoir. Cependant, le concierge de Poudlard l'inquiétait tout de même. Elle ne l'avait encore jamais vu sur un balai (d'ailleurs, le voir maintenant, dans les airs la faisait rire), donc elle ne savait pas comment il jouait. Était-il nul ? Probablement pas, sinon il ne serait certainement pas entré dans l'équipe des professeurs, donc il était forcément bon batteur. Mais bon, avec son âge il ne devait pas avoir la même réactivité d'un élève de douze ans. Il ne fallait pas qu'elle s'inquiète pour si peu. C'était son deuxième match en tant que batteuse. Elle saurait s'y faire. En plus, elle avait déjà affronté la meilleure batteuse de la saison deux. Ambre. Donc si elle avait réussi à la neutraliser, elle y arriverait avec Rusard.

Le cognard était assez proche d'elle. Haley se mis en place afin de l'envoyer vers la finisseuse de l'équipe adverse. Elle ne pouvait pas croire qu'elle lançait un cognard sur une professeure...!

~.~.~.~.~.~.~.~

Action : Cogner Isabel Almeida.
Série : [1;2;3]

 Gala  - Gryffondor vs Professeurs

Non, Madeleine n'en était plus à son premier match. Non, ce n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait sur le terrain dans sa robe rouge et or, entourée par les tribunes pleines à craquer d'élèves venus, soi-disant encourager leur équipe mais, qui finalement ne faisait que leur mettre la pression et les assourdir avec leurs cris incessants. Comment font les joueurs pour avoir encore des oreilles en état de marche à la fin du match ? Mystère et boule de gnome.

Bon, c'est vrai, je suis mauvaise langue. Parfois c'est sympa d'entendre la foule hurler quand on vient de marquer un but, ou dans les mauvais moments, de tourner la tête et de voir ce tumulte ininterrompu qui vous pousse, non, vous oblige à continuer coûte que coûte. Encore faut-il tourner la tête du bon côté...

Et puis, les spectateurs ne sont pas la seule source de stress, il y a aussi, et ce n'est pas négligeable, le fait que le match représente l'issue de nombreuses heures d'entraînement, et que le résultat de l'affrontement aura une influence sur la si désirée coupe de quidditch. Bon, c'est vrai, ce point ne s'applique pas ici, puisqu'il s'agit d'un match de gala et que les Gryffondor ont déjà gagné.

Mais alors qu'elle allait jouer son quatrième match, c'était toujours le même sentiment d'angoisse mêlé d'excitation qui prenait Madeleine la veille du match, tandis qu'elle rejoignait son lit. Et, dès le moment où la préfète ouvrait les yeux le matin, sa première pensée était pour le match. Son stress prenait de l'ampleur petit à petit, minute après minute, tandis que se rapprochait le moment de l'affrontement.

Cette fois-ci, c'était un peu spécial, les Red Lights allaient avoir l'immense honneur de pouvoir se mesurer à leurs professeurs, qui, pour une fois, ne pourraient pas se cacher derrière une appréciation assassine tracée à la va-vite sur un morceau de parchemin.

Ça faisait bizarre à Madeleine de se retrouver face à des adultes, elle avait l'habitude d'adversaires qui faisait à peu près sa taille, et, maintenant qu'elle était là, balai à la main sur le terrain face à l'équipe professorale, elle avait du mal à imaginer ses adultes, plus grands et plus lourds, voltigeant sur des balais.

Ils lui faisaient un peu l'effet de l'autruche... un oiseau trop gros pour voler. Oui c'était ça. Elle avait l'impression d'être face à une équipe d'autruches qui voulait défier une escadrille d'hirondelles (c'est à dire les Red Lights).

Mais, contre toute attente, les autruches réussirent à décoller et à se mettre en position, tandis que les hirondelles faisaient de même.

Madeleine se retrouva face à l'autruche-poursuiveur. Bon, fini les délires, ne jamais sous-estimer l'adversaire. Maintenant on se concentre, il faut attraper ce fichu souafle avant l'autre autruche.

Et la balle rouge fut lancé. La préfète piqua aussitôt, mais monsieur Blackstorm, son adversaire n'était pas en reste. L'un contre l'autre, ils fonçaient vers la balle, mais le professeur de botanique allait légèrement plus vite, et petit à petit, il prit l'avantage. Madeleine accéléra son balai de toutes ses forces mais trop tard, le souafle disparut comme par enchantement, enlevé par les Phénix.

Maugréant dans la barbe qu'elle n'avait pas, la troisième année remonta. Mince alors, les autruches n'étaient pas aussi empotées qu'elles en avaient l'air...

La préfète se lança à la poursuite de monsieur Blackstorm qui s'élançait vers les anneaux rouges. Enfin, il se décida à faire une passe. Madeleine accéléra pour s'interposer. Hors de question de se faire battre par une armée d'autruches !


Action : voler le souafle [1;2]
Cible en cas de réussite: Angelo Tezzi

Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs !
Gryffondor du mois en 01/2013, 06/2014, 12/2014 et 03/2015 - Elève du mois de Juin 2014 et Mars 2015

 Gala  - Gryffondor vs Professeurs

En se réveillant ce matin, Ursula avait d’énorme cerne sous les yeux. Elle n’avait pas arrêté de se tortiller dans son lit pendant une grande partie de la nuit. C’était rare que la première année n’arrivait pas à trouver le sommeil, elle qui adorait ça. Cela arrivait uniquement lorsqu’elle était préoccupée et elle avait de quoi l’être. En effet, aujourd’hui elle allait jouer son premier match de Quidditch et pas n’importe lequel. Ursula grimaça en se souvenant que ses adversaires allaient être certains de ses professeurs. Elle espérait être à la hauteur et ne pas décevoir son équipe, elle-même ou encore sa mère.

Ursula adorait le Quidditch et ça depuis son plus jeune âge. C’était une passion que lui avait transmise sa mère. Cette dernière était particulièrement fière d’apprendre que sa fille faisait désormais partie de l’équipe de sa maison. Elle lui avait fait savoir en lui envoyant plusieurs sucreries pour le grand bonheur d’Ursula. Elle était contente d’apprendre qu’elle faisait désormais parti de l’équipe de sa maison, elle avait directement envoyé un hibou à sa mère pour lui apprendre la bonne nouvelle. Elle regrettait un peu son geste maintenant. Si elle n’était pas à la hauteur pendant ce match, elle n’allait pas pouvoir le cacher à Dame Leboudoir.

Le regard un peu perdu, Ursula resserra sa queue de cheval. Elle avait salué ses coéquipiers avec un sourire légèrement crispé. Elle n’était pas sereine et elle était persuadée que tout le monde l’avait remarqué et c’est en pensant à ce détail qu’elle secoua sa tête de gauche à droite. Si elle rentrait sur le terrain dans cet état, elle allait jouer comme un vulgaire ragondin et il n’en était pas question ! Elle savait à quel point il était difficile d’être titulaire dans une équipe à Poudlard alors elle n’était pas là par hasard. Elle attrapa son balai en remerciant au passage une fois de plus leur directeur pour ce magnifique cadeau et elle se plaça derrière Haley en attendant de rentrer sur le terrain. Lorsque le moment fut arrivé, c’est la tête haute et un grand sourire aux lèvres qu’elle pénétra sur le terrain.

Devant ses anneaux, Ursula ne quittait pas des yeux le souaffle en espérant que Madeleine soit plus rapide et plus agile que le poursuiveur adverse. Cela n’arriva pas mais elle savait que Madeleine allait tout faire pour le récupérer. Haley, avait le cognard. Elle savait que la deuxième année visait bien et avait de grande chance de cogner la personne qu’elle souhaitait mais elle ne connaissait pas les compétences de… Rusard ? Elle ne connaissait rien de Rusard en fait. Enfin si, une seule chose : il aimait non pardon adorait terroriser les élèves. Il pouvait être réellement dangereux avec sa batte. Elle imaginait déjà Rusard tenter de dévier le cognard vers un membre des Red Lights juste pour le plaisir et non pour protéger un membre de son équipe. Ursula inspira profondément et cria le plus fort possible tout en regardant le batteur adverse.


« Eh le concierge ! Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais on est en plein match de Quidditch. Un sport qui est réellement dangereux pour une personne de votre âge ! Si vous ne voulez pas finir votre vie dans un lit poussiéreux, ne vous déplacez pas trop vite. » Dit-elle en rigolant sadiquement.

Action : Déstabiliser Argus Rusard.
Thème : Santé

Gryffondor et élève du mois de Novembre 2013 . Gardienne des Red Lights . Rédactrice à la Petite Mornille
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
« Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs ! »

 Gala  - Gryffondor vs Professeurs

Voilà plusieurs jours déjà que Rusard avait un comportement étrange. Il affichait ce qui ressemblait le plus pour lui à un sourire, il sifflotait dans les couloirs et il lui arrivait même, en de très rares occasions, de rire des bêtises des élèves - avant de les punir, bien sûr ! Pour faire court, le concierge de Poudlard était un homme heureux. Du moins n'avait-il plus été si heureux depuis la suppression des sévices corporels sur les chenapans du château. Et pour cause, les professeurs lui avaient demandé de rejoindre leur équipe de Quidditch pour le match de gala de fin de saison et qui plus est, au poste de batteur. Il en avait versé une petite larme d'émotion et depuis, il prenait son rôle très à cœur. Il faut dire qu'il était rare d'avoir la possibilité, en toute impunité, de frapper les élèves et il était bien résolu à ne rater aucune occasion. Il avait donc fait ensorceler un balai par le professeur de sortilèges, qui lui avait assuré qu'un cracmol pourrait donc s'en servir et chaque soir, il s'entraînait avec une batte de baseball et un ballon presque de la taille d'un cognard ! Autant dire qu'il avait grande impatience d'enfin se retrouver sur le terrain pour affronter les minus de Gryffondor !

Et voilà que le grand jour était enfin arrivé ! Dans sa tenue spécialement ajustée à sa taille, Argus avait fière allure. Du moins, lui en était persuadé ! La poitrine gonflée par l'honneur de représenter Poudlard dans un match officiel, il enfourcha son balai et pénétra sur le terrain. Il s'était entraîné, à l'abri des regards, mais en plein stade, c'était un peu différent.

L'arbitre siffla le coup d'envoi et Jaxson fila vers le souafle, s'en emparant juste avant la poursuiveuse adverse. La petite Pidloux, quant à elle, venait d'armer sa batte et frappa de toutes ses forces le cognard, touchant Isabel sans qu'Argus ait le temps de faire quoique ce soit. Mais à présent qu'il avait repris le contrôle de son balai et en maîtrisait parfaitement la trajectoire, il arma son bras et tapa de toute la frustration qu'il ressentait à longueur d'année avec les nombreuses idioties qu'il subissait des élèves.





**********
Action: Cogner Madeleine Koter
Série: [4-5-6]

~ Ancienne Professeur de Potions ~
Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'univers et il vous croira. Dites lui que la peinture n'est pas sèche et il aura besoin de toucher pour en être sûr.

 Gala  - Gryffondor vs Professeurs

Bon, niveau météo, le jeune garçon de l'équipe de Red Lights, et l'unique d'ailleurs, avait bien prévu son coup ! Diantre, il faisait vraiment froid ! Mais bon, ça n'allait pas l'arrêt, ni lui, ni ses demoiselles ! Oui, l'équipe avait un peu changé, suite à un départ, mais aussi une nouvelle entrée. Ils avaient même modifier deux ou trois choses du côté tactique, et ce match de gala allait servir de test, sans compter la chance de pouvoir de défouler sur un professeur ! C'était le rêve de tous les étudiants. D'ailleurs, quelques élèves avaient demandé d'envoyer un cognard sur l'un ou l'autre. Angelo, même s'il était le capitaine, ne pouvait pas promettre cela, mais ajoutait souvent avec un large sourire que, voilà, le cognard n'allait pas rester sans rien faire. On pouvait compter sur Haley, dont la batte réclamait ... un truc. Désolé, ne parlant pas la batte, impossible d'en savoir plus.

Bref, comme d'habitude, le jeune capitaine arriva en premier dans le vestiaire, et finit par attendre dehors, histoire que ses compagnes puissent se changer. Une fois cela fait, l'équipe discuta du match, qui était loin d'être ordinaire. Jouer contre les professeurs, les Phénix Ardents, cela mettait un peu la pression. Et puis, leur nom était vraiment, mais vraiment cool, contrairement à la présence de Rusard sur le terrain.


"- Je sais ce que vous pensez : ce sont des prof, ils sont plus expérimenté que nous, plus fort... eh ben non ! Nous sommes les gagnants de la saison ! Il va falloir leur montrer que leur place n'est pas sur le terrain, c'est notre territoire ! Sortez vos griffes, et n'ayez aucune pitié !"

Suite à cette petite dose de motivation, les Red Lights entrèrent en jeu, sous les regards des spectateurs, et de leurs adversaires. Angelo connaissait ses adverses, suivant de près le cours de Soins aux Créatures Magiques, et celui de Métamorphose. Ce n'était pas qu'il n'aimait pas les autres, mais bon, on ne pouvait malheureusement pas tous choisir. La vie était faite de choix. Coup de sifflet, le souafle était déjà dans les mains des autres. L'ancien prof de botanique venait de griller Madeleine en vitesse, pas de chance. Mais voilà, il en fallait plus que ça pour démotiver la miss, qui venait d'envoyer la balle vers Angelo. Fonçant, ce dernier regarda autour de lui et remarqua que la prof de SaC était sonnée ! Haley faisait déjà des merveilles ! Bon, voilà, sa poursuiveuse était en place, il était temps de mener l'offensive et montrer de quoi les Red Lights étaient capable !

------------------------------------
Action: faire une passe à Madeleine Koter
Série: [ 4;5;6 ]
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Gryffondor vs Professeurs

Voilà que le match était bien commencé à présent. En attendant de voir si le cognard toucherait la cible d'Haley, celle-ci regarda les autres joueurs. D'abord, elle remarqua Madeleine piquer comme une flèche vers le souafle que le professeur Blackstorm venait de lancer en direction de Miss Almeida. Ensuite, elle entendit une voix qu'elle reconnaissait entre mille. Celle d'Ursula qui tentait une déstabilisation envers Rusard. En entendant sa réplique Haley ne put s'empêcher de rire tellement elle était bien trouvée. Ursula faisait une excellente gardienne et la deuxième année était véritablement fière d'elle. Après tout c'était ça filleule. Et Ursula avait parfaitement réussi à s'intégrer au sein du château et envers les autres élèves. Haley était aussi fière de la voir parmi l'équipe des Red Lights, parce qu'il fallait l'avouer, la première année était réellement douée, et la faire entrer dans l'équipe n'avait pas été une mince affaire tellement elle hésitait.

Bref. Haley cherchait du regard le batteur adverse. Celle-ci pensait qu'il allait tenter une déviation, mais rien. Bien au contraire, il laissa le cognard sur sa trajectoire. Heureusement pour Haley d'un côté. Haley remarqua que Madeleine avait réussi à s'emparer du souafle et à l'envoyé directement vers Angelo. C'était cool, ça. Quant au cognard, lui avait été dire bonjour à la professeure de soin aux créatures magiques. Aïe, ça avait l'air de faire mal, un coup de cognard. Haley n'en avait jamais reçu, et honnêtement, elle ne voulait pas en avoir. Elle préférait largement laisser les coups de cognard à ses adversaires. Bref.

Le cognard était à présent libre. Haley était prête à l'avoir avant le concierge. Il était hors de question que Rusard s'empare de la balle avant elle. Imaginez la honte un peu. Se faire battre par un concierge, c'est la honte quand même ! Il fallait qu'elle soit rapide, et surtout dans le choix de sa future cible. Qui allait-elle cogner en premier si Rusard ne la surprenait pas ? Elle doutait. Elle ne savait pas. Elle hésitait véritablement. Et ça, c'était plus que chiant... oh, oh ! Nooon. Ça, ça n'allait pas du tout. À force de réfléchir, Haley avait presque oublié que le cognard n'était pas en sa possession. Et devinez quoi ?! Rusard, c'était limite jeté sur lui. Pff. Mais ça n'allait certainement pas se passer comme ça, non mais oh ! D'où il se permettait d'attaquer une personne de son équipe ? Qui plus est, en regardant bien vers où la balle se dirigeait, vers Madeleine, la poursuiveuse. Non mais stop là, où va le monde ? Bon, ok, c'est un match de Quidditch et Rusard avait eu de la chance. Cette fois-ci ! C'était bien la dernière fois qu'il essaierait de cogner quelqu'un. Niah !

Bon, maintenant, on essaye de réparer les dégâts et on fait éviter à Madoche de se retrouver avec un oeil au beurre noir ok ? Ok. Bon alors, Haley vola de toute sa vitesse possible vers le cognard envoyé par le concierge. Il fallait qu'elle dévie. Elle savait que c'était un risque, si elle ne réussissait pas, il y avait peu de chances pour qu'elle soit en "état" (si on peut dire ça comme ça) de pouvoir cogner qui que ce soit au prochain tour. Donc, en gros : ne pas se louper. Avec une concentration folle, Haley se mit en position pour frapper dans le cognard et le lancer le plus fort possible vers son adversaire. Il ne fallait pas que ça touche la préfète.

~.~.~.~.~.~.~.~

Action : Dévier le cognard.
Cible : Argus Rusard.
Série : [3;4]

 Gala  - Gryffondor vs Professeurs

Sa passe était un gros échec, ou en tout cas, le cognard venait ennuyer la jeune Madeleine, déjà en ce début de partie. Haley ne semblait pas en forme non plus, et c'était bien dommage ! Une action, et deux de ses joueuses étaient hors-service. Il fallait réagir, et vite ! Angelo ne perdit cependant pas le nord, et fonça vers la balle perdue à une vitesse folle. Il était temps de prendre de l'avance, même si le match venait de commencer. Et oui, les professeurs devaient savoir où étaient leur place, c'est-à-dire près des autres vaincu, c'était clair comme de l'eau de roche. Sa vivacité venait de lui permettre de récupérer la balle, et, échangeant un regard avec le gardien adverse, un ancien professeur, il tira, ou en tout cas il essaya. Qui ne tente rien n'a rien, comme le disait le vieux proverbe chinois. Ca venait peut-être d'un autre pays ... mais bon.

Un sourire parcourait son visage. Angelo ne pouvait pas savoir s'il allait marquer ou non, mais voilà, reprendre à jouer lui donnait un plaisir immense, incommensurable. Ce sport était génial, et il se demandait d'ailleurs pourquoi une série de personnes ne l'appréciaient pas. Oui, c'était un peu dangereux, on pouvait y mourir, mais bon, c'était ça, le sport. Mais encore, si le jeune finisseur des Red Lights était content, ça sera encore mieux s'il inscrivait le premier but de la rencontre ! Entendre la foule en délire, et son nom dans la bouche de tous. Comment ne pas apprécier cela ? C'était ce que les stars de cinéma moldu devaient apprécier, dans leur travail. Bref, voilà, la balle de Quidditch sortit des mains du finisseur, et fonça vers l'un des anneaux. Lequel ? Bah, ça sera la surprise ! Précisons qu'Angelo ne le savait pas vraiment non plus, c'était presque un automatisme. En tout cas, dans sa tête, il espérait marquer, de toutes ses forces. L'avenir dira assez rapidement si c'était le cas, ou non ...


------------------------------------
Action: tir

 Gala  - Gryffondor vs Professeurs

Que demander de plus à la vie ? Rusard venait de cogner une élève de toutes ses forces et personne ne le houspillait pour ça. Mieux même, il entendait les applaudissements de ceux qui supportaient l'équipe des professeurs ! Il était en confiance, il était le plus beau du monde, il aurait même été prêt à en compter à Bowman Wright, le célèbre inventeur du vif d'or qui figurait sur les cartes chocogrenouilles. A cette heure précise, Argus était certain qu'il ne se serait pas laissé intimider par la prestance du célèbre sorcier à qui l'on devait le sport le plus aimé du monde magique. Oui, il avait eu un coup de génie avec cette petite balle vive qui en faisait temps voir au finisseur mais Rusard, lui, concierge de Poudlard, venait d'assommer la poursuiveuse adverse. Et parce que les Dieux des Cracmols étaient derrière lui, la jeune Pidloux venait de s'assommer toute seule en essayant de dévier son cognard. Elle aurait pourtant dû savoir qu'il ne fallait pas le chercher !

Malheureusement, ce petit monstre de Tezzi était foutrement rapide et il venait de se saisir de nouveau du souafle, à la barbe de ses professeurs. Il était en passe de tirer et le concierge se demanda un court instant s'il était plus judicieux pour lui d'encourager son gardien ou de finir le boulot. Hmm, le dilemme n'en fût pas vraiment un au final. Le score était encore à 0 donc se prendre un but n'était pas si catastrophique. D'autant qu'il était certain que ses coéquipiers n'en resteraient pas là. Ils avaient forcément plus d'expérience que les élèves, ils arriveraient donc bien à marquer. Et puis, la petite Pidloux était presque une cible lumineuse pour Rusard. Ah ça, elle n'était pas en reste quand il fallait faire des bêtises et bien, elle allait le payer ! Argus se cala de nouveau dans la trajectoire du cognard, arma son bras et tapa une nouvelle fois de toutes ses forces, en direction de la batteuse adverse.



**********
Action: Cogner Haley Pidloux
Série: [1-2-3]

~ Ancienne Professeur de Potions ~
Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'univers et il vous croira. Dites lui que la peinture n'est pas sèche et il aura besoin de toucher pour en être sûr.
  Retour