Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Le vif d'or avait fait son apparition et la jeune Batteuse voyait les Finisseuses lui courir après. Qui allait l'attraper ? Une course se lança à travers le terrain mais aussi autour des différentes tribunes aux couleurs des maisons. Le vif d'or était trop rapide pour Péline, alors elle suivait des yeux sa camarade qui tentait en vain de l'attraper. Finalement, il échappa aux deux jeunes filles et la tension du match retomba. Cela ne dura pas longtemps, en effet, les jaunes remirent le couvert près des buts. Impossible de s'interposer.

Le match prenait une mauvaise tournure pour les verts, Péline voyait les buts s'enchainés sans pouvoir y faire grand chose. Les jaunes avaient bien joué leur formation, ils avaient en prime enflammés le public qui était aux anges. Malheureusement pour les Crochets d'Argent, leurs supporters n'étaient pas du même enthousiasme et ils voyaient la victoire s'enfuir dans le camp adverse. Mais le Capitaine tira une carte de sa manche. Une formation qu'il avait mis en place avec l'équipe lors de l'entrainement, mais pour Péline, cela ne la concerné pas et elle pouvait vaquer à ses tâches de Batteuse. Une chose était sûr, la formation employé leur permettrait de réduire l'écart au score, car la formation les Princes de Perses marchait à tout les coups.

Péline ne devait pas se reposer pour autant, elle voyait déjà les lèvres d'Alyse bougeaient vers sa coéquipière et Ambre préparait le cognard. Elle s'en saisissait assez souvent au grès des envies de la jeune Batteuse inexpérimentée pour le moment. Mais, quoi qu'il arrive, Péline savait quoi faire et elle n'allait pas s'en priver. Il fallait remonter au score et avoir le plus de chance possible pour y arriver. Alors elle fit ce que son équipe attendait d'elle. Sous les applaudissement du public suite au tir, elle se dirigea vers Amaëlle à toute vitesse et l'encouragea de toute ses forces.


" Aller ! Ne tombe pas de ton balai, reste concentré sur le match et surtout le Vif d'or. Dès que tu le vois, tu lui saute dessus ! Je sais que tu en ai capable, tu y arrive facilement à l’entrainement, alors il n'y a pas de raison qu'ici se soit différent. Toute l'équipe te soutiens, pour les Crochets d'Argent ! "


Action : Encourager
Cible : Amaëlle Nelly
Thèmes : Implication dans le Match

~~~ Péline Fanel, 1ère année. ~~~
~~~ Batteuse / Gardienne remplaçante ~~~
~~~ Même le plus petit des Serpents a du venin ! ~~~
~~~ Serpentard du mois de juillet 2015 ~~~

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

La chance était de retour chez les verts, la formation Les Princes de Perse, ici plutôt les "Princesses" venait de remonter le score des verts, à présent, l'équipe devait tout donné pour tenter de remporter la victoire. Les jaunes se défendaient bien mais fort heureusement en face d'eux, se tenait une équipe soudée. Péline avait eu raison d'encourager sa Finisseuse et Ambre avait loupé son coup de batte ce qui fit pouffer de rire la jeune batteuse verte. Désormais, un choix s'imposait pour la jeune fille, plusieurs cibles se présentaient à elle, le cognard était libre et elle comptait bien s'en emparer le plus rapidement possible, elle vola dans sa direction, le suivant comme elle le pouvait, c'est qu'il allait vite et changeait de trajectoire violemment.

Se rapprochant de la balle, Péline réussi à le saisir d'une main et le serra contre sa poitrine pour le maintenir à sa place. Bien, maintenant que le cognard se retrouvait en sa possession, il fallait une cible. Elle regarda autour d'elle, le match se déroulait à une vitesse grand V. L'avantage était encore à Poufsouffle mais les Serpentard comptaient changer ça le plus vite possible. Péline se concentra, observa tout les joueurs sur le terrain et gardait un oeil sur la batteuse adverse et redoutable avec ses cognements. Rien n'était encore joué et la réactivité serait un atout précieux pour prendre le dessus face aux jaunes, cherchant du regard dans les airs, au dessus du terrain, Péline aperçut sa proie, ni une ni deux, elle fila au plus près pour ne pas la louper, elle donna un grand coup de batte, le cognard fila, elle croisa les doigts et les orteils pour que son tir touche sa cible. Après tout la chance était peut être encore là pour les Crochets d'Argents. Comme toujours le public vivait à cent pour cent le match décisif pour la deuxième place du tournoi.


Action : Cogner
Cible : Paul BRICOU
Série : [4,5,6]

~~~ Péline Fanel, 1ère année. ~~~
~~~ Batteuse / Gardienne remplaçante ~~~
~~~ Même le plus petit des Serpents a du venin ! ~~~
~~~ Serpentard du mois de juillet 2015 ~~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Bon, le match s'améliorait en faveur des Poufsouffle malgré la formation des Serpentard qui leur avait rapporté quelques dizaines de points, mais sinon l'équipe des Frelons menait, ce qui maintenant un espoir pour Paul et probablement pour tout le reste de l'équipe. Bien sûr, avec le Quidditch, on ne peut jamais vraiment prévoir : les sportifs sadiques du marais de Querditch n'ayant pas oublié d'ajouter une balle qui, en plus de donner à l'équipe autant de points qu'une bonne équipe marque en deux heures de jeux, mais en plus qui stoppe complètement le match sans préambule. Ainsi, la plus mauvaise équipe qui ne touche pas au Souaffle, qui laisse passer deux buts sur deux et qui sont le batteur passe son temps à fuir les cognards de peur d'être blessé peut quand même gagner si le finisseur attrape le vif, même par hasard. C'est vrai que quand l'on entend cela (chose à peine déformée, de plus), on peut-être sceptique quand à l'appellation de "sport juste" qu'on donne parfois au Quidditch. Regardez Roderick Plumpton : lui même avait gagné un match en coinçant le vif dans sa manche par accident. Et ne parlons même pas de Harry Potter qui en se crashant avala presque le vif, ce qui l'éleva apparemment au rang de "meilleur attrapeur depuis un siècle". Comme quoi, le hasard fait bien les choses. Ou il les fait mal, dans le cas des perdants qui n'ont enfourchés leur balai que depuis cinq minutes et qui enchaînent les tir réussis avant de se rendre compte avec horreur que l'attrapeur adverse a eu la chance de tomber sur un vif mal enchanté qui lui avait foncé dans la main. C'était ce genre de "heureux" hasards que Paul redoutait.

Et si cela arrivait à Amaëlle Nelly, il serait possible qu'elle retrouve les jours qui suivent du Pousse-Rikiki dans ses céréales. Peut-être même que toute l'équipe de Serpentard trouve le constipant dans leurs céréales, si Paul y arrivait bien. Heureusement, le poursuiveur Poufsouffle avait des contacts à tous les niveaux de la "société" que formait Poudlard, et il serait fort possible qu'un Serpentard malhonnête glisse un jour subrepticement un liquide suspect dans le plat d'un quelconque camarade ayant contribué à la défaite de Poufsouffle. L'élève complice aurait sûrement quelques gallions dans sa poches qui n'étaient pas quelques minutes auparavant. Avec un sourire rien qu'à cette pensée, Paul attrapa le Souaffle et le relança à sa chère camarade Alyse Delgado.


Action : passer à Alyse Delgado [1;2;3]

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

*La la la, j'ai attrapé le Vif d'Argent !* *Ouais, mais le Vif d'Or t'es encore passé sous le nez * Voici les pensées d'Alyse à ce moment même du match. Même si elle avait fait plusieurs essais, en compétition avec la Finisseuse adverse, le Vif d'Or était reparti d'où il était venu, c'est à dire on ne savait trop où. En tout cas, Alyse était encore en train de divaguer, repensant aux trois tentatives qu'elle avait effectué pour attraper la balle dorée. Si elle avait tendu le bras plus tôt, si elle avait donné un coup de coude à son adversaire... Non non non, ça c'est de la triche. Et puis bon, ce n'était pas le moment d'accorder un penalty aux Crochets d'Argent. Les Frelons menaient le match en terme de points, ce n'était pas le moment de laisser la possibilité aux Verts de marquer de nouveau. Et alors que la jeune fille pensait que Paul allait tirer au but, elle le vit lancer le Souafle vers sa personne. Ni une ni deux, Alyse fonça, et rattrapa au vol la balle écarlate qui filait à vive allure. Au lieu d'avoir une balle ailée et dorée entre les doigts, elle se retrouvait avec une énorme balle rouge, qui faisait la taille de sa tête. Bon, c'était déjà mieux que de l'avoir laissée filer ! La finisseuse ne perdit pas une seconde et se mit en route. Après avoir volé quelques dizaines de secondes, elle aperçut son camarade Paul. La jeune fille reprit dans sa main droite le Souafle, leva le bras, et lança de toutes ses forces la balle vers son coéquipier.

Action : Faire une passe à Paul Bricou
Série [4, 5, 6]

Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !
Finisseuse des Frelons de Poufsouffle
Journaliste au Journal du Blaireau
Poufsouffle du mois d'août 2014 & Elève du mois d'octobre 2014 ~

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Gwen venait de tenter un vol afin de dérober la balle rouge en cuir des mains des frelons. Sauf que pour elle, ce vol s'était retournée contre elle, en effet, l'élan avait été d'une telle violence pour elle qu'elle n'avait pas réussi à s'arrêter et avait terminé sa course sur un des poteaux qui soutenaient les trois anneaux des frelons. Ce coup avait été particulièrement violent pour elle car se prendre un poteau en pleine tête n'était pas une chose très douce. Elle avait donc été assommée et elle n'aurait pu malheureusement rien faire face à la chute du souaffle, suite à la magnifique déviation de Péline du cognard qui avait fini sa course sur Paul. Alyse l'avait malheureusement récupéré et avec donc tenter un tir qui s'était soldé par un échec cuisant pour les frelons car Caroline l'avait bravement rattrapé. Péline avait tenté une feinte qui se serait avérée utile si elle avait fonctionné : Paul serait sorti du terrain pour le plus grand bonheur de Gwen mais l'arbitre l'avait repéré et avait donc accordé un penalty suite à cette faute des Crochets.

Gwen s'était remise de son coup, mais elle ne pouvait rien faire pour le moment, car Paul devait tirer au but. La seule qui pourrait l'arrêter était Caroline, Gwen croisa les doigts et murmura dans son coin :
"vas-y Caro arrête le". Le vif d'argent venait de refaire son apparition. Gwen pouvait observer de loin Amaelle et Alyse "s’entre-tuer" pour attraper le vif d'argent : quand l'une s'approcher du vif l'autre lui donnait un coup et inversement. Malheureusement Alyse le saisit avant, ainsi elle égalisa les scores.

Tout s’enchaîna assez vite pour la verte, Paul tira et marqua contre Caroline. La verte ragé intérieurement mais l'avantage c'est qu'elle était maintenant en possession du souaffle. Les cris des supporters se firent entendre, Gwen tourna la tête afin d'observer les deux finisseuses à la poursuite du vif d'or mais ce dernier disparu assez vite et personne ne put l'attraper.

Gwen n'eut malheureusement pas le temps de réagir assez vite suite à cela, car les frelons venaient de mettre en oeuvre leur formation de l'aigle impériale tous les joueurs avaient quitté leurs postes : Paul déroba le souaffle et l'équipe adverse se dirigea en direction des buts adverses, Paul tira, Caroline ne put l'arrêter.
Ce but creusa encore plus l'écart entre les deux équipes, car les frelons menait à 140 points contre 80 pour les crochets.

Gwen était énervée et elle allait se venger oh oui. Elle put observer leur capitaine sur le banc en train de faire des signes particuliers. Gwen avait compris, il pouvait lancer leur formation à leur tour. Les princes de Perses était une formation particulière et elle avait eu du mal à la maîtriser, les passes s’enchaînaient avec Amaelle et ce d'une rapidité déconcertante, elles finirent par une magnifique vrille l'une autour de l'autre afin de brouiller les visions d'Élina et Gwen tira et marqua. La jaune n'avait même pas tenté de l'arrêter en même temps, comment aurait-elle pu ?

Elle avait plutôt tenté de déstabiliser Amaelle (surement pour l'empêcher d'attraper le prochain vif) mais Péline comprit la technique de son adversaire et l'encouragea à son tour. Suite à tout cela, Ambre cogna dans le cognard afin d'éliminer l'éventuelle menace mais heureusement pour les crochets le cognard avait changé de direction. On peut dire qu'ils avaient eu chaud et beaucoup de chance sur ce coup là.

Actuellement le souaffle était dans les mains de Paul, la Poursuiveuse verte attendit un moment afin de voir une éventuelle ouverture dans la stratégie des frelons. L'ouverture en question était une passe de Paul à Alyse sauf que la verte n'avait pas été assez rapide. Après quelques tours de terrains, elle aperçut une autre occasion de voler le souaffle. Il fallait qu'elle l'intercepte en espérant que cela ne se retourne pas encore une fois contre elle.


Action : voler le souaffle.

Cible en cas de réussite : Amaelle Nelly

combinaison : 3,4

Responsable du dortoir des filles ;)
Poursuiveuse des Crochets d'Argent.
Serpentard du Mois d’Août 2015
Serpentard et Elève du Mois de Septembre 2015
“On cloue les cercueils comme si on avait peur que les morts s'envolent.” Georges Perros

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Ambre regarda son cognard s’éloigner tranquillement, un peu plus mollement que les derniers cognements qu’elle avait effectué. Il était temps que l’une des deux finisseuses attrapent le vif d’or, les joueurs des deux équipes commençaient à être de plus en plus fatigués. Et le cognard passant à quelques mètres de sa cible ne faisait que confirmer son idée. Reprenant une profonde inspiration en fermant les yeux, et en priant pour que le cognard ne lui revienne pas en pleine figure. Ce qui d’ailleurs aurait été plutôt étrange, puisque la batteuse adverse était en train de crier quelque chose à la finisseuse de son équipe.

Lorsqu’elle rouvrit les yeux, la capitaine des Frelons de Poufsouffle aperçut le souafle passer dans l’un des anneaux de leurs buts. C’était prévisible. Si les Crochets avait utilisé une de leur formation, c’était bien pour marquer. L’écart entre les deux scores se réduisit donc, mais laissant toujours les Frelons en tête. La balle de cuir rouge fût remise dans les mains de Paul, qui la passa directement à Alyse, leur finisseuse.

La troisième année n’eut même pas le temps de chercher le cognard que ce dernier passait déjà à côté de son poursuiveur, trop tard pour tenter une quelconque déviation. Au moins, la batteuse adverse n’avait touché personne. Le souafle atterri dans les mains d’Alyse. La rouquine posa son regard sur Gwen Mirena, la poursuiveuse adverse, qui volait en direction de la passe qu’Alyse allait faire à Paul. Visiblement elle vouliat s’emparer de la balle. Et en toute logique, si elle réussissait à l’attraper, elle ferait directement une passe à sa coéquipière finisseuse.

La capitaine des Frelons se baissa sur son balai et vola à toute vitesse vers le cognard, qui volait non loin de sa position initiale, tout en jetant des petits coups d’œil en direction de son adversaire direct, Péline Fanel. Arrivée avant cette dernière près de la balle, elle décocha un coup de batte dans cette dernière, direction Amaëlle Nelly, encore une fois !


*************************************
Action : Cogner Amaëlle Nelly
Série : [ 1;2;3 ]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Péline venait de rater son tir, le cognard passa à coté de sa cible, qui sans broncher réussi sa passe. Le match continua dans la foulé avec le cognard qui fut récupérer par la Batteuse jaune, en même temps il était pas très loin d'elle comparé à Péline qui devait voler une bonne distance pour l'attraper. Le souaffle était aux mains de la finisseuse adverse et elle s’apprêtait a faire une passe. Du coin de l'oeil, Péline vit sa camarade Gwen filait vers le souaffle afin de le voler pendant la fameuse passe. Tout en volant, la jeune fille observa la direction que prenait la Batteuse de l'équipe jaune, apparemment, elle suivait de près Gwen et comptait surement s'interposer avec le cognard contre le vol du souaffle. Hors de question de laisser faire les jaunes, Péline prit de la vitesse et se dirigea vers les deux filles. Malheureusement, le cognard venait d’être frappé et se dirigeait sur Gwen a première vue. La batte en main, Péline fonça pour s'interposer entre la cible et la balle folle.

Dans les gradins, des acclamations et des hurlements se firent entendre, la foule gigotait et on entendait scander des noms de joueurs pour les encouragés. Inutile de dire que Péline faisait abstraction de cela pour rester concentrer sur son action. Décidément, il fallait sauver la cible du cognard et renvoyer celui-ci ailleurs. Qui ? c'était la question, quelques secondes de réflexion suffisait pour savoir. La voilà proche du cognard maintenant qui filait toujours vers sa victime, elle tendit le bras, prête a réceptionner le coup, d'un geste, elle fendit l'air avec la batte. L'avait-elle touché ? Où était passé le cognard ? Du regard, elle chercha la balle autour d'elle. Il avait disparut de son champ de vision momentanément. Est-ce que l'arbitre savait où était le cognard ? Ou était-il occupé à suivre l'action du souaffle ? Avait-elle réussi sa déviation ? Toutes ces questions trottaient dans la tête en quelques secondes de temps. C'était fou comme le cerveau pouvait pensé rapidement aux choses. Revenant dans le match, la petite Serpentarde attendait les réponses par le résultat des actions menaient sur le terrain.


Action : Dévier
Cible : Paul BRICOU
Série : [3,4]

~~~ Péline Fanel, 1ère année. ~~~
~~~ Batteuse / Gardienne remplaçante ~~~
~~~ Même le plus petit des Serpents a du venin ! ~~~
~~~ Serpentard du mois de juillet 2015 ~~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Beaucoup de choses c'était passée depuis l'arrêt raté de Caroline. Malheureusement, elle n'avait pas su réussir à arrêter le souaffle une deuxième fois. Elle s'était trop reposée sur ses capacités, s'ennuyant alors qu'elle aurait du se tenir prête à filer vers un anneau, observer le match et encourager de loin ses camarades verts qui se passaient le souaffle ou cognait ou plutôt essayait de renvoyer le cognard.

En parlant de ça, justement, Caroline était agréablement surprise par Péline Fanel. Cette petite jeune fille assez frêle et fragile d'apparence, cachait en fait, une véritable petite tigresse défendant courageusement son équipe face à... Une personne bien plus grande : Ambre Baxhrendel qui était plus... Grande et démesurée. Oui c'étaient les mots ! Mais elle ne se laissait pas faire ! Les aprioris et les doutes sur cette petite première année s'étaient envolés ! La deuxième année savait maintenant qu'elle pouvait faire confiance à Péline pour les protéger. Quoiqu'il y a eu des petits ratés, mais qui n'en a pas comme peut le témoigner Caroline avec ses deux arrêts ratés.

Mais cessons de parler de Péline, concentrons nous plus sur le souaffle. Paul venait de réussir sa passe et Alyse avait la balle rouge dans ses mains. Péline essayait de la cogner et Caroline lui faisait confiance. Mais elle se devait d'agir elle aussi ! Par contre, pas sur la finisseuse adverse ! Au cas où la passe réussirait, ce serait le poursuiveur qui l'aurait et qui serait en phase de tirer. La gardienne devait donc déstabiliser Paul pour l'empêcher de tirer juste après ! Ca c'était une bonne stratégie ! Elle aborda alors, assez cavalièrement si je puis dire, le poursuiveur jaune, et sans trop d'états d’âme (faut pas dire mais c'était pas l'élève qu'elle appréciait le plus non plus) elle se moqua :

" Hey Paul ! Tu te souviens de ta potion de vieillesse ? Elle était nul ! La couleur c'était même pas ça ! J'espère pour ta maison que tu es meilleur que ça en potion car au lieu de lui faire gagner des points, c'est le contraire qui va arriver ! "

Voilà une bonne chose de faite ! Alors, la jeune fille avait hâte de savoir comment le garçon allait réagir ! Allait-il s'écrouler, accablé par les propos ? Ou résister ?


Action : Déstabiliser
Cible : Paul Bricou
Thème : Scolarité

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Image
Le vif d'argent vient d'apparaître près du rond central. Delgado et Nelly peuvent tenter de l'attraper.

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Amaëlle était en train d'observer les tribunes, complètement absorbée par ce qu'elle y voyait. Enfin elle gardait un œil sur le match mais seulement un petit: le reste de son attention était majoritairement portée sur le message vert et argent flottant au dessus de la tribune des professeurs. Ou bien elles avaient gagné un supporter, ou bien Monsieur Rhodes savait bien ce qu'il fallait faire pour que ses élèves l'apprécient encore davantage, un peu plus, tous les jours. D'ailleurs, si ce bel encouragement était très voyant, il n'était pas pour autant le seul, ni celui qui touchait le plus Amaëlle. Non… pour cela il fallait lever les yeux encore plus haut et apercevoir deux gamines hurlant à s'en rompre les cordes vocales, quoique plus l'une que l'autre. Une petite fille habillée tout ce qu'il y a de plus normalement, qu'on reconnaissait vaguement à sa tignasse mais surtout, à sa voix (du moins de l'endroit ou était située Amaëlle) et une autre qu'on ne pouvait de toute façon que reconnaître à sa voix étant donné son accoutrement. Quoiqu'il n'y avait sans doute qu'elle pour faire quelque chose de ce genre pour prouver son attachement et la supporter. Elles étaient toutes deux adorables, quoique sans doute un peu trop portée sur l'envie de se faire concurrence, surtout si l'on en croyait les cris qui provenaient des gradins. Et puis la jeune fille en était là de ses pensées lorsque soudain un éclair brillant attira son regard : le vif était juste sous son nez.

Action : attraper le vif

Même le plus petit serpent a du venin (si si)
Cinquième année RP

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

La satanée balle volante lui avait encore échappé. Elle allait trop vite… pourquoi allait-elle si vite ? C'était un mystère à élucider. Déjà elle trouvait pour sa part que cette petite balle argentée était déjà justement assez petite comme ça pour ne pas lui rajouter une capacité de vol supérieur au mur du son en plus. Soit elle exagérait un tantinet en disant cela. Mais elle était sûre d'une chose : si le vif avait été moins rapide ça l'aurait bien arrangé. Enfin non. Ça n'était pas tout à fait vrai : il fallait préciser une chose. S'il allait moins vite quand elle, et uniquement elle, tentait de l'attraper, ça l'arrangerait beaucoup. Parce qu'évidemment si une vitesse plus lente permettait à la finisseuse adverse de l'attraper avant elle ça ne l'arrangeait pas des masses non plus. Elle devait donc avoir une sorte de primauté du ralentissement des vifs. Peut-être que si elle faisait un courrier aux fabricants elle obtiendrait gain de cause et satisfaction ? Elle pouvait toujours essayer. Elle n'avait qu'à se faire passer pour une personne importante. D'ailleurs elle était préfète ! Ne l'oublions pas !… ça ne faisait pas d'elle un personne célèbre dans le monde sorcier ? Quelle déception…
Et bien tant pis ! Elle essaierait quand même ! Et puis si ça ne suffisait pas elle rajouterait qu'elle serait bientôt la seule reines des compotes à avoir réussi un braquage de la Gazette du sorcier et qu'elle aurait sans doute prochainement sa tête sur les cartes de chocogrenouilles. Pas qu'elle avait réellement envie de cela mais ça pouvait être un bon argument pour obtenir ce qu'elle voulait n'est ce pas ? (qu'on peut être naïf à douze ans…) Mais pour commencer elle devait pouvoir se proclamer finisseuse émérite. Et pour cela il n'y avait pas trente six solutions : elle devait attraper le vif.


Action : attraper le vif

Même le plus petit serpent a du venin (si si)
Cinquième année RP
  Retour   Répondre