Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Décidément elle n'était pas douée. Un vif pouvait-il prendre partie ? Peut-être après tout, comment pourrions nous le savoir ? Dans un lieu de magie tel que l'était Poudlard on ne savait jamais. Enfin normalement les balles n'avaient pas de volonté propre, ce qui était plutôt pas mal. Imaginez un match où le souaffle refuse de passer dans les anneaux, ou contourne les joueurs pour arriver à destination, un match où les cognards prendraient des gens en grippe et d'autres en haute estime. Le jeu deviendrais rapidement du grand n'importe quoi : en fait ce serait les balles qui joueraient avec les joueurs.
Alors Amaëlle était heureuse que ça ne soit logiquement pas possible : le souaffle était inanimé et les cognards remuaient un peu mais suivaient les trajectoires qu'on leur imposait. Mais dans tout ça qu'en était-il du vif ? Lui bougeait, il se déplaçait selon ses propres envies. Il n'était évidemment pas programmé car sinon ce serait trop facile de finir par repérer ses déplacements et les anticiper. Donc il avait une sorte de vie, une sorte de conscience et de choix décisionnel. Pouvait-il choisir de favoriser une équipe ? On revenait à la même question. C'était frustrant et terriblement perturbant de ne pas pouvoir y répondre. Décidément la petite chose argentée après laquelle elle volait la narguait. Mais finalement c'est peut-être ce qui donna à la préfète, finisseuse aujourd'hui, l'énergie nécessaire à pousser davantage son balai à contre vent, poussant pour arriver à proximité du vif, assez pour enlever la main droite du manche du balai et de la tendre, doigt tendu, vers la source de ses préoccupations.


Action : attraper le vif

Même le plus petit serpent a du venin (si si)
Cinquième année RP

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Elle l'avait frôlé, elle l'avait sentit. D'ailleurs elle se demandait bien si il ne l'avait pas coupé. C'était possible après tout avec ses ailes ciselées. Mine de rien ces petites choses, quoique magnifiques, pouvaient être dangereuses. Peut-être devrait-elle penser à prendre des mitaines si jamais elle avait l'occasion de refaire un match. Ça la protégerait des attaques de vifs vicieux et partiaux et puis elle pourrait garder une température raisonnable dans ses mains. Parce que là actuellement elle se demandait s'il était déjà arrivé qu'un joueur perde ses mains lors d'un match : là haut, dans les airs, surtout lorsqu'on fuse dans le vent, il faisait froid. Ses mains à elle étaient complètement gelées. Mais bon sans doute que les joueurs professionnels en avaient justement des mitaines, ou des gants, en tout cas quelque chose qui les protégeait mais leur permettait d'attraper le vif quand même (parce que si le vif glissait à cause des gants et s'échappait c'était plutôt problématique). Ou alors il existait un sort ? Il faudrait qu'elle se renseigne à la bibliothèque. Ou peut-être que Wilson avait un exemplaire du Quidditch à travers les âges ? C'était sûrement écrit à l'intérieur, il y avait plein de choses utiles à l'intérieur de ce bouquin. C'est d'ailleurs là dedans qu'elle avait trouvé quelques astuces pour améliorer son vol. Et c'était plutôt une bonne chose pour elle. Après tout c'est ce qui lui avait permis de braquer assez rapidement pour suivre le vif et ne pas le perdre malgré sa tentative loupée. Et d'ailleurs elle y était enfin arrivée : devant le vif. Elle n'avait plus qu'à tendre la main.

Action : Attraper le vif

Même le plus petit serpent a du venin (si si)
Cinquième année RP

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Le Vif d'Argent ne devait pas trop aimer la finisseuse des Jaunes, car la balle s'était tout simplement volatilisée. Et Alyse avait refermé sa main sur le vide, brassant maintenant l'air comme une imbécile. Raté pour cette fois ! Déçue, la fillette se remit droite sur son balai, et arpenta de nouveau le terrain, faisant comme si rien ne s'était passé. Les déceptions, elle connaissait ça. Entre ses parents qui ne lui avaient jamais accordé d'importance, le fait que personne ne devienne son ami à Beauxbâtons, les disputes avec Haley Pidloux pendant ses vacances dans la capitale française, tout cela l'avait confortée dans le fait que la déception était une partie d'elle-même, en quelque sorte. Certains, après des événements pareils, pouvaient sombrer dans une... Dépression ? Ce n'était, heureusement pour tout le monde, pas le cas d'Alyse. Déjà que la Jaune était exécrable en temps normal, imaginez avec une dépression en plus. C'est limite si la jeune fille ne se transformerait pas en dragon à la moindre parole. En tout cas, cela n'arriverait pas de sitôt, à moins qu'un première année soit vraiment agaçant. Maaaais, cela n'était pas encore arrivé.

Passant sa main dans ses cheveux, la Jaune tenta de se reprendre. Tout n'était pas perdu, elle n'avait pas laissé échapper le Vif d'Or, ce qui était déjà pas mal. Dans le coin de son œil gauche, une boule argentée attira son attention. Alyse se retourna aussitôt, et comprit que le Vif d'Argent était encore là ! Sa rivale, la finisseuse de Serpentard, ne l'avait pas encore attrapé ! La finisseuse des Frelons accéléra aussitôt, et se retrouva bientôt nez-à-nez avec le vif d'Argent. La chance allait-elle être de son côte ?


Action : Attraper le Vif d'Argent

Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !
Finisseuse des Frelons de Poufsouffle
Journaliste au Journal du Blaireau
Poufsouffle du mois d'août 2014 & Elève du mois d'octobre 2014 ~

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Ça commençait à devenir quelques peu énervant. Elle voulait ce vif. Elle le voulait vraiment. Et cette petite balle argentée n'en faisait qu'à ça tête ! Ou bien était-ce sa mauvaise foi qui parlait ? Peut-être ne pouvait-elle tout simplement pas supporter de ne pas réussir ce qu'elle faisait ?
Sûrement. La petite fille avait tendance à ne pas supporter l'erreur. C'était comme ça en classe aussi. Elle préférait ne pas donner de réponse plutôt que de se tromper : d'où sa participation très très faible en cours. Parfois on lui disait qu'elle était fainéante parce qu'elle ne faisait rien, qu'elle n'avait même pas essayé de répondre aux questions, ou qu'elle n'avait pas essayé de faire sa potion, laissant sa voisine faire. C'était faux : elle refaisait ce qu'elle pouvait chez elle… c'était juste qu'elle n'osait pas le faire en cours. C'était pour ça qu'elle avait tant peur pour se match aussi : parce qu'elle avait peur de faire planter son équipe. Et là elle avait envie de pleurer… mais il fallait qu'elle se ressaisisse, qu'elle file comme le vent et qu'elle attrape ce vif, sous le nez de la vicieuse Alyse… Elle y était presque, elle le sentait. Elle tendit le bras avec l'énergie du désespoir vers la petite boule argentée. Priant Merlin, Morgane et tous les saints du Quidditch réunnis au grand complets, saints qui se devaient évidemment d'être de grands supporters des Crochets d'Argents parce que c'était la meilleure équipe. La jeune fille lança un oeil aux tribunes qui l'encourageaient et se lança.


Action : attraper le vif

Même le plus petit serpent a du venin (si si)
Cinquième année RP

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Apparemment non. Cette saleté de Vif d'Argent était un peu trop capricieux.C'est parce qu'Alyse n'a pas d'argenté sur sa robe, c'est ça ? Quelle discrimination. Déçue, Alyse se redressa et continua son petit tour, toujours à la recherche de l'éclat argenté qui rapporterait vingt points à son équipe. Divaguant un peu, la Jaune se mit à penser... A de la nourriture. Mais ce n'est pas le moment ?! Et pourtant, si la balle se transformait en une petite boule de chocolat... C'est sur que cela motiverait encore plus la Jaune à pourchasser le vif. Son ventre se mit à gargouiller. Vivement le festin de Chocogrenouilles une fois qu'elle rentrerait dans son dortoir ! Le chocolat, tout le monde pouvait l'affirmer, était la meilleure chose jamais inventée. Qui, ici, n'a jamais mangé de chocolat, divers et variés, au point d'en faire une crise de foie ? Que celui qui ne l'a jamais fait lance la première pierre à la Jaune. * AIE ! Eh, le lancer de pierre est interdit pendant un match, enfin ! *

Néanmoins, la jeune fille devait se ressaisir. Le chocolat passerait après. Surtout que vingt points, c'est toujours bon à prendre ! Elle décida de laisser son ventre de côté, et repartit à la recherche du vif d'argent. Non, elle ne laissa pas son ventre en plan, évidemment, mais tenta de ne plus penser aux Chocogrenouilles. Finalement, elle réussit à apercevoir le Vif d'argent. Se mettant aussitôt à sa poursuite, Alyse espéra franchement que celui-ci n'allait pas se dérober une troisième fois. Elle aurait du mal à le supporter. Et l'énervement l'empêchait de se concentrer. Elle ouvrit la main, et tendit le bras. Allait-elle y arriver cette fois-ci ?

Action : Attraper le Vif d'Argent

Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !
Finisseuse des Frelons de Poufsouffle
Journaliste au Journal du Blaireau
Poufsouffle du mois d'août 2014 & Elève du mois d'octobre 2014 ~

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Effectivement, le vif d'argent était des plus tenaces. Alyse avait ses doigts à quelques centimètres de la balle, lorsque celle-ci décida tout simplement de descendre vers l'herbe, ce qui désarçonna la Jaune. La foule retenait son souffle, la finisseuse pouvait le sentir. Elle les imaginait, certains assis, commentant tranquillement le match, d'autres debout, pour voir du mieux possible. Certains tenant diverses banderoles, à l'effigie des Jaunes ou des Verts. Les professeurs également. Miss Almeida était dans les Tribunes, Alyse l'avait vu s'asseoir. Par contre, Miss Holloway n'avait pas encore fait son apparition. Ou alors la finisseuse, trop occupée à pourchasser son Vif, ne l'avait pas vue prendre place dans les Tribunes. La jaune n'ayant vu que de loin sa Directrice de Maison, elle espérait tout de même secrètement que Miss Almeida supporterait au mieux l'équipe de sa maison. Imaginez là avec un énorme blaireau en peluche sur la tête, une grosse banderole flottant au dessus d'elle, et la professeure de Soins aux Créatures Magiques criant « ALLEZ LES FRELONS, BUFFET DE FRIANDISES A LA FIN DU MATCH ! ».

En tout cas, le stade était en effervescence, et prêt à voir qui allait ravir la seconde place du classement général. Les Red Lights ayant remporté tous leurs matchs, tout le monde savait qu'ils étaient déjà vainqueurs, au grand détriment des trois autres maisons. Reportant son attention sur le match et non pas sur les Tribunes, Alyse s'aperçut avec stupéfaction que le Vif d'Argent voletait quelques mètres plus loin seulement ! Hop hop hop, on ne traîne pas, accélération, et main ouverte vers la petite boule argentée. Si elle ne réussissait pas cet essai là, cela la démoraliserait tellement qu'elle n'oserait sans doute pas faire une cinquième tentative.


Action : Attraper le Vif d'Argent.

Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !
Finisseuse des Frelons de Poufsouffle
Journaliste au Journal du Blaireau
Poufsouffle du mois d'août 2014 & Elève du mois d'octobre 2014 ~

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

D'accord... elle devait respirer, respirer très fort. La maudite balle/volatile/chose-énervanta-qui-prenait-partie-avec-les-Frelons venait encore de lui échapper. Encore... parce que la chose était très très rapide. D'ailleurs tout cela c'était la faute d'Alyse ! Elle l'empêcher de voler c'était sûr et certain ! Et puis c'était la faute des fées qui s'étaient penchées sur son berceau aussi parce qu'elles n'avaient pas pensé qu'éventuellement un peu de chance dans une vie ça ne pouvait pas faire de mal... Non non, elles s'étaient dit : tient on va en faire une petite minuscule qui passera pour une enfant de 7 ans, en plus elle aura le vertige alors qu'elle aimera voler, elle sera une sorcière mais petite elle ne le saura pas et elle sera décalée toute son enfance avec les autres, elle sera nulle en Quidditch alors que ce sera une de ses passions, pareil en dessin, pareil en chant... Et pour couronner le tout elle aura une chance extraordinnaire qui fera qu'elle se fera détester des vifs ! C'était quoi le problème avec son blason ? Le vif n'aimait pas les épinards ? Est ce qu'elle ressemblait à un épinard ? On alors c'était un phobique des serpents... oui se devait être ça... il faudrait donc qu'on lui explique que les frelons c'était tout aussi dangereux. D'ailleurs Amaëlle elle le savait par expérience parce qu'avec sa chance extraordinnaire vous vous doutez qu'elle avait pu gouter au bonheur que procurait leur piqûre de nombreuses fois... Bref. Vous l'aurez compris, Amaëlle commençait à s'énerver sérieusement. Manquerait plus que dans tout ça les Frelons marquent un but et elle pourrait faire une crise de dépression post traumatique dans des conditions optimales... Mais bon : contre toute attente elle était courageuse... et elle s'accrochait.

Action : Attraper le vif

Même le plus petit serpent a du venin (si si)
Cinquième année RP
  Retour   Répondre