Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Oui !!!!! Enfin ! Elle allait… ah non… cette saleté c'était encore échappée. Enfin restons polis jeune fille ! Ce n'est qu'un jeu ! La conscience de la deuxième année était en train de s'arracher les cheveux. La gamine n'arrêtait pas de pester. Certes elle pestait sur le dieu des carottes trop cuites mais tout de même ! C'était des injures ! Et puis pour couronner le tout la sorcière était de mauvaise humeur et l'adrénaline pulsait dans tout son corps. C'était assez stressant pour la conscience de la petite fille. Sa mère ne lui avait-elle pas dit que l'important était de participer ? Pourtant il lui semblait bien que si ! Elle le savait d'ailleurs de source sûre ! Elle était là mine de rien ! Aussi Amaëlle n'avait aucune excuse. Néanmoins si Madame la conscience avait bien envie de fustiger la demoiselle pour son humeur elle ne le faisait pas. Même la conscience d'Amaëlle avait compris, sentait confusément, qu'il se passait quelque chose d'important. D'ailleurs elle finit par comprendre que si elle voulait que la jeune fille redevienne joyeuse elle n'avait qu'à lui donner un coup de pouce. Parce que oui les conscience sont très utiles dans ce genre de situation. Elle savent tout. Tout sur tout. Et donc si elle avait de la chance (autrement dit si Alyse n'était pas plus rapide) elle pouvait encore lui souffler dans quelle direction aller tourner le souaffle. Ah bon ? Elles ne peuvent pas faire ça les consciences ? "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait" vous connaissez ?
Bon soit : peut-être que ça n'était pas sa conscience. Peut-être que finalement Amaëlle n'était pas si nulle. Ou peut-être que le souffle s'essouflait (si c'était possible)... En tout cas elle sentait qu'elle allait l'avoir. Tendant le bras elle sentit le vif la frôler.


Action : Attraper le vif

Même le plus petit serpent a du venin (si si)

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Image
Nelly saisit le vif d'argent ! Les Crochets d'Argent mènent désormais 50 à 30 !
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Paul fonça vers l'infâme porteuse de Souaffle adverse, plein de détermination et de haine, et accéléra, décidé à voler le Souaffle. Une chose attira son attention : un serpent argenté sorti de la baguette d'Edern Rhodes venait de dévorer la jolie inscription encourageante qui flottait il y avait quelques secondes dans les tribunes ! Il se tourna vite vers sa cible... trop tard. Le choc fit un bruit sourd.

Tout était flou. Il n'avait pas eu aussi mal depuis très longtemps, la fois où il avait montré pour la première fois des signes de magie, à six ans, lorsqu'il était allé voir la Commission de Contrôle et Régulation des Créatures Magiques du Ministère de la Magie, l'endroit où travaillaient ses parents (à des postes forts hauts dans l'échelle sociale). Il ne savait pas vraiment ce qu'il avait voulu faire en déclenchant l'accident, il s'était approché de la cage du Cocatrix, mais en tout cas une centaine de lutins des Cornouailles s'étaient échappés, tout en s'empressant de libérer les autres créatures de leurs cages, dont deux Trolls et un Cocatrix qui avait renversé l'enfant, qui avait atterri trois mètres plus loin, inconscient. La Commission fut obligée d'interrompre le travail dans tous le Ministère pendant deux jours, Paul resta deux semaines à Ste Mangouste et la vieille Rita Skeeter avait même écrit un article ("Le fils d'un haut membre du Ministère déclenche une catastrophe") qui heureusement n'avait pas pu être publié. Ce n'était pas une douleur semblable, ni aussi forte, mais Paul porta la main à sa bouche ensanglantée qui avait apparemment heurtée de plein fouet un manche à balai.

Il eu en plus une toux dégoûtée et cracha deux dents, ce qui manqua de le faire vomir. Maîtrisant sa forte nausée et se persuadant que Mme Pomfresh pourrait lui faire repousser les dents, il essuya sa bouche ruisselant de sang avec sa manche, qui devint écarlate, et regarda l'avancement du jeu. Malheureusement, Serpentard s'était rattrapé, puisqu'ils venaient apparemment de marquer trente points. Génial ! Non seulement sa bouche déversait un flot d'hémoglobine mais en plus son but avait été imité ! Murmurant un juron fort vulgaire rimant fort bien avec Serpentard, il fonça vers le Souaffle qui tombait juste d'un des anneaux et s'en empara habilement malgré l'extrême dégoût suscité par le sang qui remplissait encore sa bouche. Si c'était ce qu'il avait en se prenant le manche à balai d'un adversaire, il n'imaginait pas ce qui lui arriverait si il se prenait un cognard. Il décida de passer à sa camarade Alyse, finisseuse de Poufsouffle.


Action : passer à Alyse Delgado [4;5;6]

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Le public des Crochets d’Argent explosa lorsque la poursuiveuse des Serpentard, Gwen Mirena, marqua contre Elina. La jeune fille avait feinté la Poufsouffle pour finalement envoyer le souafle dans une tout autre direction, ce qui avait engendré un but, au plus grand malheur des Frelons de Poufsouffle. Dans la catégorie des bonnes nouvelles par contre, la troisième année avait réussi son cognement. La balle folle venait de percuter la poursuiveuse adverse juste après que cette dernière ait marqué. Elle avait reçu le cognard dans le dos. Ce n’était pas vraiment l’endroit idéal lorsque l’on se fiat cogner… Ambre n’était pas très fière d’elle, elle avait l’impression de lui avoir comme qui dirait tirer dans le dos ! Si l’occasion de s’excuser à la fin du match se présentera à elle, la capitaine des Frelons n’hésitera pas une seconde pour le faire. Quitte à lui envoyer un hibou juste pour cela. Et oui, il ne faut quand même pas se mettre à dos tous les adversaires de l’école ! Ce n’était qu’un sport après tout, et d’ailleurs, le fait de s’excuser ne fait-il pas parti de l’esprit sportif ?

La jeune fille fût tirer de ses pensées lorsqu’elle aperçut le capitaine adverse voler de la même manière qu’une mouche que l’on vient d’écraser. Apparemment, il avait essayé de dévier le cognard, sans succès. Ce qui était plutôt une bonne nouvelle pour la troisième année puisqu’elle pouvait maintenant aborder le cognard sans problème.

Lorsqu’elle voulu voler dans la direction de la balle folle qui se trouvait à seulement quelques mètres d’elle, elle fût couper dans son élan par le bruit que faisait les spectateurs. Apparemment, quelque chose se passait sur le terrain. Elle tourna la tête un peu dans tous les sens, un peu à la manière d’une girouette, avant d’apercevoir les deux finisseuses voler au coude à coude. Visiblement un des vifs était de sorti. Ambre espérait que cela ne soit qu’un vif d’argent. C’était quand même beaucoup moins dangereux. Malheureusement, bien que moins dangereux, le fait d’attraper le vif d’argent rapportait quand même vingt points… Qui allèrent directement aux Crochets d’Argent… Amaëlle Nelly avait attrapé le vif avant Alyse… Mais les Frelons allaient se rattraper ! Il le fallait de toute façon.
Ambre arriva à proximité de la balle folle et décocha un coup de batte contre le cognard. Direction le capitaine des Crochets d’Argent : Wilson Kingson !


*****************************************
Action : Cogner Wilson Kingson
Série : [ 4;5;6 ]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Voilà le moment était arrivé, Péline participait à son premier match de Quidditch. Elle allait entré sur le terrain en tant que Batteuse remplaçante pour son équipe, en effet leur Capitaine c'était pris un deuxième coup de cognard de la part de la batteuse de l'équipe adverse. Une sacrée graine de championne à la batte. Mais pas de quoi faire peur à la jeune joueuse, certes débutante, mais motivé plus que jamais pour venger son Capitaine. La foule en délire s'entendait depuis les vestiaires, on hurlait, sifflait et acclamait de toute ses forces. Elle grimpa sur son balai et décolla très doucement puis passa les portes, qui séparaient le terrain de match du vestiaire des Crochets d'Argent. Ah Les Crochets d'Argent !, oui et elle avait les crocs d'en découdre avec les Poufsouffle, prête à cracher tout son venin pour obtenir la victoire.

Une fois près de son équipe, elle fit un signe de tête à ses camarades pour leur signaler qu'elle était prête. Sa batte à la main, elle n'attendait qu'une chose, renvoyer le cognard pour toucher sa cible. Regardant autour d'elle, la jeune Serpentarde de première année ne voulait pas loupé l'occasion de faire avancé son équipe. Une brise vint caressée son visage qui déjà transpirait avec la chaleur. Elle n'était pas encore experte du vol sur un balai, mais comme lui disait souvent son père : quand on veut, on peut. Et de la volonté, elle en avait. Elle ne devait pas décevoir ses camarades, ni son capitaine et encore moins son Directeur de Maison. Elle aperçut au loin le cognard fugitif et libre comme l'air. Ni une ni deux, elle fila à toute vitesse à sa rencontre afin de lui asséner un grand coup de batte. La direction, elle la connaissait, la cible aussi, il lui fallait juste une bonne précision pour ne pas louper son coup et de la chance, beaucoup de chance.

Une course poursuite s'instaura, elle passa entre les joueurs, évitant les passes diverses, la jeune sorcière désespérait de rattraper le cognard qui filait dans tous les sens. Il ne fallait pas laisser l'adversaire l'avoir, surtout après ce qu'elle avait fait à Wilson. Hors de question de se laisser abattre comme un vulgaire gibier. La jeune fille prépara sa batte, elle leva de quelques centimètres pour être sur de taper dans la balle noire. La tension était à son comble, sa respiration saccadée et elle sentait les battements de son cœur dans la poitrine, s'intensifiaient de plus en plus que les secondes passaient. Elle ressentit de l'adrénaline, qui lui montait au cerveau. C'était excitant et effrayant à la fois. Elle tapa de toute ses forces sans regardait autour d'elle. C'est seulement après qu'elle se rendit compte qu'elle n'avait pas pris le temps de viser. Où va aller le cognard ?

Action : Cogner
Cible : Paul BRICOU
Série : [4,5,6]

~~~ Péline Fanel, 1ère année. ~~~
~~~ Batteuse / Gardienne remplaçante ~~~
~~~ Même le plus petit des Serpents a du venin ! ~~~
~~~ Serpentard du mois de juillet 2015 ~~~

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

La balle folle toucha de plein fouet le capitaine des Crochets d’Argent alors que les supporters de ces derniers, se trouvant dans les tribunes, étaient en train de chanter une chanson pour la finisseuse des Verts, Amaëlle Nelly. Enfin, d’après ce que disait le commentateur, c’était une chanson. De ce qu’Ambre, et probablement les autres joueurs, ce n’était qu’une sorte de bruit de fond, légèrement plus long et fort, et même en cœur, que le reste des encouragements et toutes les sortes de cris indéfinissables que criaient les supporters des deux équipes.

En entendant le commentateur parler des tribunes, la capitaine des Frelons décida de jeter un petit coup d’œil dans cette direction. Ses yeux se posèrent au dessus des tribunes professorales, où trônait un magnifique message s’adressant aux Frelons : « Allez Poufsouffle ! ». En apercevant ce message d’encouragement, Ambre eut un sourire. Qui s’effaça très rapidement lorsqu’un reptile avala une à une les lettres avant d’exploser et de faire apparaître un message… et bien… Beaucoup moins diplomatique. Et beaucoup moins en la faveur des Poufsouffle. On peut même dire que c’était carrément un message d’encouragement pour les Crochets. Quoiqu’un peu vantard pour les Serpentards mais bon, Ambre et son équipe allaient rapidement leur montrer ce dont ils étaient capables ! Le souafle était toujours entre leurs mains et ils n’étaient maintenant plus qu’à quelques mètres des buts adverses. En une passe ils devraient facilement couvrir la distance qui les séparait des buts des Crochets d’Argent.

Une nouvelle joueuse prit la place de Wilson Kingson, qui venait de prendre place sur le banc des remplaçants des Serpentard. La troisième année avait hâte de voir comment sa nouvelle adversaire directe allait s’en sortir. Et elle débutait plutôt d’une manière qui embêta la batteuse des Frelons. En effet, Péline Fanel venait d’aborder le cognard alors qu’elle venait à peine de s’envoler de la terre ferme. Un sourire aux lèvres, Ambre regarda la direction où le cognard allait aller. Vers Paul. Elle se baissa légèrement sur son balai de sorte à aller plus vite et elle fonça pour s’interposer entre la balle folle et le poursuiveur des Poufsouffle. Là, elle fit un mouvement de batte dans l’espoir de renvoyer la balle en direction de la gardienne adverse, Caroline Purelune.


***************************************************
Action : Dévier sur Caroline Purelune
Série : [ 5;6 ]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Bon, le vif d'argent s'était retrouvé entre les mains d'Amaëlle Nelly, la concurrente directe d'Alyse. Et pourtant, la Jaune s'était acharnée. Essais, essais et encore essais, la jeune fille avait senti ses forces disparaître au fur et à mesure. Et la, juste sous son nez, la finisseuse des Verts avait ravi le Vif à la barbe (fictive, vous connaissez l'expression) d'Alyse. Bon, ce n'était pas la mort, évidemment. Si Paul réussissait à marquer, les Jaunes pouvaient reprendre l'avantage. Et en plein milieu du match, c'était un point non négligeable. La jeune fille pouvait voir toutes les balles voler, ou presque. Paul avait récupéré le Souafle, et le Cognard volait dans les airs, attendant que l'une des batteuses s'en empare. Seuls les Vifs avaient disparus.

Alyse vit, perchée sur son balai, qu'une nouvelle joueuse venait de remplacer le Capitaine des Verts, touché par deux fois avec la force de la batte d'Ambre. Et finalement, alors qu'elle ne s'y attendait pas, le Souafle arriva a toute vitesse vers elle, et la Jaune le rattrapa. Ah, une chance de se racheter. La balle écarlate sous le bras, la finisseuse tenait le manche de son balai avec sa main gauche, et s'empressa de se mettre à hauteur de son camarade poursuiveur. De là, elle lui lança, aussi fort qu'elle le put, le Souafle. La balle allait peut-être être interceptée, ça, Alyse n'en savait rien. Néanmoins, elle était sûre d'une chose, son rôle dans l'équipe n'était pas inutile, loin de là. Avec un peu de chance, un autre vif d'Argent apparaîtrait rapidement, et la jeune fille pourrait retenter de nouveau sa chance.


Action : Faire une passe à Paul Bricou
Série : [1 ; 2 ; 3]

Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !
Finisseuse des Frelons de Poufsouffle
Journaliste au Journal du Blaireau
Poufsouffle du mois d'août 2014 & Elève du mois d'octobre 2014 ~

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Gwen n'avait jamais agi de la sorte, une montée d'adrénaline lui était parvenue suite au encouragement de son capitaine. Elle avait le souaffle et elle se trouvait pile en face des buts adverses et tira. Malheureusement, la jaune ne parvint pas à arrêter son tire il faut dire que Gwen avait tenté une magnifique feinte vers un des anneaux afin que la jaune se jette dessus. Tout ça pour tirer sur l'autre anneau. Elle avait marqué le premier but de Serpentards et elle avait égalisé les scores.
Elle n'eut pas le temps de se réjouir car le cognard arrivait sur elle. Wilson s'était jeté dessus afin de le dévier mais malheureusement il n'y était pas arrivé. Il était sonnée tout comme Gwen qui avait reçu le cognard en plein dos. Elle se recroquevilla sur son balai afin de ne pas tomber. Le cognard l'avait bien visé, elle était comme paralysée et elle ne pouvait plus bouger.

Pendant un cours instant, elle crut entendre l'arbitre signaler la présence du vif d'argent et cela fut confirmer car elle releva un peu la tête afin de pouvoir observer les deux finisseuses dont Amaelle se battre pour le vif :

*Allez Amaelle, on croit en toi* pensa Gwen qui ne pouvait plus bouger.

Quelques minutes plus tard, les tribunes se déchaînaient car après 6 tentatives (ou 7) Amaelle venait enfin de saisir le vif. Maintenant Serpentard menait avec 50 points contre 30 pour Poufsouffle. Gwen était plus que ravie, bien qu'elle ne pouvait pas encore bouger. Mais la douleur commençait à s'atténuer.
Elle assista avec impuissance à la passe de Bricou. Elle aurait donné n'importe quoi pour intervenir et tenter de dérober la balle mais elle ne pouvait pas la douleur était trop forte, elle ne sentait plus sa colonne. Passe qui par ailleurs avait parfaitement réussi à Alyse Delgado sa finisseuse.
La déstabilisation de Caroline avait échoué malheureusement. Et pour couronner le tout, Ambre tira le cognards en plein sur Wilson, elle aurait préféré que se soit elle mais elle ne pouvait rien faire. Elle assista donc à la sortie de son capitaine du terrain qui allait désormais et pendant un moment occuper le banc.A sa place, l'arbitre fit rentrer Péline la remplaçante elle aussi nouvelle comme à peu près toute l'équipe. Gwen ne la connaissait pas beaucoup mais elle semblait très gentille.

La douleur ne faisait pratiquement plus mal. Elle commença tout doucement à bouger et à avancer avec son balai (bon pas très vite car elle a encore mal) et fit un petit tour de terrain. Bien qu'elle ait encore mal, elle devait réagir et rien de mieux que d'attendre une belle passe d'Alyse à Paul pour essayer de l'intercepter. Ce qui ne se fit pas attendre. Gwen se releva avec la douleur et fonça en direction de la passe d'Alyse. Bien qu'elle volait encore avec difficulté (saleté de cognards).


Action : voler le souaffle

combinaison [3,4]

cible en cas de réussite : Amaelle Nelly

Responsable du dortoir des filles ;)
Poursuiveuse des Crochets d'Argent.
Serpentard du Mois d’Août 2015
Serpentard et Elève du Mois de Septembre 2015
“On cloue les cercueils comme si on avait peur que les morts s'envolent.” Georges Perros

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Gwen était particulièrement ravie une fois de plus, car même si la passe d'Alyse était super bien contrôlée. Gwen était parvenue à la dérober tel un serpent qui se faufile sur le sol avec une rapidité déconcertante. Gwen observa le regard dégoûté des frelons mais elle, elle était ravie. Péline n'avait pas réussi son cognement malheureusement alors qu'Ambre avait dévié le cognard sur Caroline. Heureusement que Gwen l'avait intercepté sinon les frelons auraient pu tenter le tir et Caroline n'aurait pas pu l'arrêter. Gwen avait fait rapidement une passe à Amaelle qui en avait fait une également.

Elle traversa le terrain sans encombre comme si le chemin était lui-même tracer pour elle et pour l'accompagner jusqu'au but de l'adversaire. Elle passa au milieu du poursuiveur jaune et de la finisseuse, frôla la batteuse adverse et elle se retrouva rapidement face à la gardienne adverse. Elle pouvait donc désormais tirer au but. Il n'y avait plus qu'elle qui pouvait l'arrêter. Elle était particulièrement angoissée car il s'agissait de la deuxième fois qu'elle allait tirer mais cette fois-ci elle n'était pas encouragée. Personne n'était là pour l'aider, elle devait réussir seule. Il fallait qu'elle considère ce tire comme une petite mise à l'épreuve pas seulement pour elle-même. Il fallait qu'elle réussisse pour son équipe. Elle regarda du côté des tribunes : leur directeur de maison avait fait apparaître un serpent qui était en train de dévorer l'inscription d'encouragement des poufsouffles pour se transformer en une vague d'encouragement pour eux. Gwen respira un bon coup, ce qu'elle venait de voir lui avait donné de la force, du courage et observa derrière elle ses camarades : Amaelle, Péline et Caroline (bien qu'assommée), il était là, il y avait aussi Wilson et Antony sur les bancs il était là. Elle visa l'un des anneaux et tira avec toute la puissance qu'elle aurait pu donner.

Action : tirer au but

Responsable du dortoir des filles ;)
Poursuiveuse des Crochets d'Argent.
Serpentard du Mois d’Août 2015
Serpentard et Elève du Mois de Septembre 2015
“On cloue les cercueils comme si on avait peur que les morts s'envolent.” Georges Perros

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Elina ouvrait des yeux comme des soucoupes. Que venait-il donc de se passer ? Quelques secondes plus tôt, le souaffle était aux mains des Frelons et Ambre avait sonné la gardienne adverse. Tout allait donc pour le mieux. Mais voilà que Gwen Mirena s'était emparée du souaffle et filait maintenant droit sur les buts et par là même, droit sur Elina. La gardienne se ressaisit rapidement au vu du danger qui approchait à grande vitesse. Ce n'était pas le moment de rêvasser. Et même si ce n'était pas sa prime motivation, elle préférait éviter de pousser Ambre à lui faire un sermon sur se manière de jouer. Un arrière goût amer lui restait dans la gorge depuis le premier but, le seul moyen de dissiper cette amertume était de stopper ce tir là. Si seulement le capitaine des Crochets d'argents n'avait pas encouragé sa tireuse, le premier tir ne se serait peut être pas soldé par un but. Heureusement, ce dernier était maintenant sur le carreaux et la gardienne des jaunes espérait bien qu'il y resterait le plus longtemps possible. C'était une maigre consolation pour le but qu'elle avait encaissé. Elle avait donc la ferme intention de contrarier les projets de Gwen. Néanmoins, pendant les quelques minutes qui s'étaient écoulées depuis le but des Serpentards, elle n'était pas devenue legilimens et ne savait toujours pas lire dans l'esprit des gens. Elle jouerait donc le tout pour le tout en espérant que son intuition ne la tromperait pas. Elle se pencha sur le manche de son balais pour atteindre le but qu'elle allait protéger alors que Gwen armait son bras pour lancer le souaffle.


Action: Arrêter.

¤ Finisseuse des Frelons ¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤ Septième année RPG ¤ Rédactrice ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Fermant les yeux de peur de se prendre le cognard en pleine figure, Ambre serrait les dents. Certes, le fait de fermer n’allait rien changer à ce qui allait se passer : soit le cognard était renvoyé, soit il lui arrivait dessus et là, aie aie aie ça n’allait pas faire beaucoup de bien pour la troisième année. Mais pour cette dernière, c’était une sorte de réflexe. Un peu comme le réflexe de fermer les yeux quand quelqu’un vient claquer ses mains juste en face de ses yeux. Vous voyez ce que je veux dire ? Comment ça personne ne vous a jamais fait ça ? Mais qu’est-ce que vous faisiez quand vous étiez de pauvres enfants innocents ? Bref, je m’égare… N’empêche que ça me fait de la peine pour vous… Bon d’accord j’arrête vraiment là.

Au bout de quelques secondes, la capitaine des Frelons rouvrit les yeux comme elle ne sentait aucune douleur. Elle vit alors le cognard voler en direction de la gardienne adverse, qui se le prit de plein fouet. Malheureusement, cela ne servirait pas à grand-chose pour la suite du match. En effet, Ambre l’avait visé dans l’espoir que la passe d’Alyse vers leur poursuiveur allait réussir. Malheureusement, Gwen Mirena l’intercepta dans les airs pour l’envoyer à sa coéquipière. Mais juste après cette passe, comme par enchantement, la balle se retrouva de nouveau entre ses mains. La finisseuse adverse lui aurait-elle déjà refait une passe, dès qu’elle avait reçu la balle de cuir rouge entre ses mains ? Ambre n’aurait su expliquer comment, mais le fait était là : Gwen Mirena avait le souafle en main, et le pire, c’était qu’elle se trouvait face aux buts des Frelons, encore une fois ! La jeune fille ouvrit grands les yeux. Elle n’en revenait pas. Pour une nouvelle joueuse, elle n’était pas mauvaise du tout ! Et ça lui plaisait. Même si elle aurait préféré qu’elle ne se retrouve pas encore une fois face à Elina, dans un nouveau face à face. Mais elle avait confiance en sa camarade et espérait qu’Elina réussisse à arrêter le tir. Il le fallait. Du moins, c’était préférable pour les Poufsouffle.

Laissant Elina gérer ses buts, elle s’affaira dans la recherche du cognard. De toute façon, elle ne pouvait pas vraiment intervenir. Elle l’aperçut à sa hauteur, s’en alla dans sa direction, et comme d’habitude, fit le même rituel : elle arma sa batte, tira son bras en arrière et lorsqu’elle fût à la bonne hauteur, lâcha tout en direction du cognard, avec un angle tel que le joueur visée n’était autre que Gwen Mirena.


*****************************************
Action: Cogner Gwen Mirena
Série : [ 4;5;6 ]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Péline avait raté sa cible, dommage pour Serpentard mais tout n'était pas perdu, la foule en liesse criait des hourra quand sa coéquipière Gwen avait réussi son vol du souaffle. Un soupir s'échappa de la jeune fille, il s'en était fallu de peu. Malheureusement, la Batteuse adverse avait dévié son cognard sur Caroline leur gardienne. La pauvre se tordait de douleur et n'était pas en mesure d'arrêter le moindre tir pour le moment. Par contre,elle vit filé comme une fusée, Gwen, vers les buts jaunes. Le souaffle en main elle allait tenté un tir. Bien, mais son regard se tourna vers la Batteuse adverse qui volait déjà vers le cognard, qui était libre. Tentant de la rattraper, elle vola à toute vitesse malgré son inexpérience du balai, pour saisir le cognard. La chasse a la balle était ouverte, coude à coude pour attraper le sésame, la fillette ne lâchait rien, dès qu'elle se faisait distancer, elle revenait à la charge. L'action se passa rapidement, tellement vite que la minute jouée, passait pour des secondes.La course folle se finissait sur une victoire de la Batteuse jaune. À quelques secondes près, il lui échappa et finit dans les bras de sa rivale. *C'est pas vrai !* pensa-t-elle. Observant la batte de la joueuse, elle devina la cible aisément. La jeune fille devait s'interposer le plus vite possible pour aider sa coéquipière du mieux qu'elle le pouvait. Préparant sa batte, elle tenta de se mettre entre le cognard et sa cible pour le dévier. Chose facile à dire mais pas à faire.

Le score était en faveur de Serpentard pour l'instant, il fallait conserver cette avance et même creuser l'écart le plus grand possible. Péline prit son courage à deux mains, il fallait tenter le tout pour le tout. Elle s'empressa de rejoindre la Batteuse adverse pour s'interposer entre sa cible et le cognard comme le prévoyait son plan en tête, mais la batteuse jaune donna un grand coup de batte dans la balle, qui était très agitée. Tendant sa propre batte dans la direction du cognard, Péline ne savait pas si elle était bien dans l'axe ou si elle n'avait pas été assez rapide pour dévier l'objet. Le sort de Gwen ne tenait qu'à un coup de chance.

Le cognard fila, mais allait-il atteindre sa cible ou être dévié par Péline ? La foule dans les tribunes retenait son souffle tout comme le reste des joueurs sur le terrain, impuissant face à l'action en jeu. La gardienne adverse se préparait aussi à faire face. Quel match remplit de suspense.



Action : Dévier
Cible : Pau BRICOU
Série : [1,2]

~~~ Péline Fanel, 1ère année. ~~~
~~~ Batteuse / Gardienne remplaçante ~~~
~~~ Même le plus petit des Serpents a du venin ! ~~~
~~~ Serpentard du mois de juillet 2015 ~~~
  Retour   Répondre