Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

La jeune fille regarda le cognard s'éloigner vers la cible qu'elle avait choisi lorsqu'elle aperçut la batteuse adverse voler dans la direction de la balle folle. Elle voulait probablement s'interposer, en tous cas ça ressemblait effectivement à une tentative de déviation. En effet, la Serpentard arma sa batte et au moment de frapper dans le cognard, ce dernier lui rentra dedans avant de continuer sa course vers leur poursuiveuse. Cette dernière d'ailleurs, malheureusement pour les Frelons de Poufsouffle venait encore une fois de passer la balle de cuir rouge dans un des trois anneaux. L'écart entre les deux équipes se creusa un peu plus. Ambre grimaça en apercevant le score et en entendant les supporters des Crochets d'Argent scander les noms de leurs joueurs. Elle trouvait que cela manquait cruellement d'encouragements, ou plutôt d'exclamations de joie par rapport au jeu des Frelons. Enfin bref, là n'était pas vraiment le problème, passons donc.
Le souafle fut remit à Paul Bricou, leur poursuiveur tandis que le cognard volait non loin d'Ambre, sachant que la batteuse adverse n'était pas vraiment en état d'aller le jouer. Les Frelons allaient pouvoir passer à la contre attaque, en espérant que cette dernière soit fructueuse.

Ambre connaissait le niveau de ses coéquipiers, elle savait également qu'ils s'étaient tous entraînés durement pour ce match, bref, elle savait qu'ils étaient prêts et qu'ils n'allaient en aucun cas baisser les bras. Ou en tous cas, elle l'espérait fortement. Le problème, c'est qu'elle savait également que les Crochets d'Argent de Serpentard n'étaient pas venus non plus en touristes : eux aussi s'étaient entraînés et n'allaient pas baisser les bras. En même temps, comment voulez vous qu'ils baissent les bras alors qu'ils mènent à ce moment du match? Enfin bref, vous voyez le tableau je pense.
La rouquine, bien décidée à montrer à leurs adversaires de quoi étaient capables les Frelons, cria la devise de leur équipe, "Yellow Power", à l'intention de ses camarades et coéquipiers. Pour faire simple : c'était une sorte d'appel à la rébellion, pardon, à la contre attaque, car rien n'était perdu.

Laissant Paul faire ce qu'il devait faire avec le souafle, elle vola en direction du cognard, arma son bras et frappa en direction de la poursuiveuse des Serpentard.


*******************************
Action : cogner Gwen Mirena
Série : [ 1;2;3 ]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Paul était dégouté. Le sort s'acharnait sur eux. Comme d'habitude, les Gryffondors gagnaient six matchs et deux saisons de Quidditch à la suite, les Serpentards arrivaient juste après, et ces pauvres nazes de Poufsouffles et de Serdaigles toujours arrivaient en dernier, tout ça parce qu'ils n'avaient jamais eu la gloire pour eux, et qu'ils ne l'auraient sûrement jamais. Les Gryffondors et les Serpentards avaient toujours été les plus illustres, les courageux contre les ambitieux, les plus forts contre les plus malins, et après, c'était aux gourmands, loyaux et travailleurs de se disputer la troisième place avec les intelligents et les créatifs. Cela avait toujours frustré Paul. Pas étonnant qu'il aie ressenti un pincement au cœur en entendant du Choixpeau qu'il serait à Poufsouffle. Personne ne l'admettait, mais tout le monde voulait être à Gryffondor, parce qu'ils avaient toujours la chance d'être premiers en tout, d'avoir les meilleurs éléments avec eux. On n'avait jamais vraiment mit en avant Serdaigle. Et ne parlons pas de Poufsouffle. "Et Poufsouffle la gentille prenait ceux qui restaient". Génial.

Évidemment, ce n'était qu'une question de hasard. Ce n'était pas leur faute si les Gryffondors réussissaient à tout : ils avaient juste beaucoup de bol. Peut-être se dopaient ils à coup de Félix Felicis. Paul se reprit. Il était en plein match, il ne devait pas s'abattre, il n'y avait que soixante points d'écart avec Serpentard. Ça pouvait se rattraper. Ils allaient se rattraper. Ils avaient la meilleure équipe que Poufsouffle aie eu depuis longtemps, et ils n'allaient pas se laisser faire. Ils allaient finir deuxième, oui, derrière Gryffondor, mais devant Serpentard. Pauvres Serdaigles ! Paul se surprit même en éprouvant de la pitié pour Melpomène Minos. Être finisseuse, c'est à dire le rôle qui donne toujours la victoire, et voir son rival de Gryffondor attraper d'un coup le Vif d'Or sous son nez, en lui arrachant une victoire et en garantissant la première place pour Gryffondor et la dernière pour Serdaigle... Mais il ne fallait pas ressentir de pitié pour elle. Melpomène ne faisait pas partie des choses méritant la pitié de Paul. Il entendit au loin Ambre crier "Yellow Power". Le pouvoir jaune, il était pas génial face au pouvoir vert, en tout cas. Mais tant pis. Il fallait marquer, réussir, attraper le vif, être acclamé, portés jusqu'au château par une foule en délire, et regarder d'un air jaloux les Gryffondors sur la première place... Paul fonça vers Alyse et lui lança le Souaffle.

Action : passer le Souaffle [1;2;3]

Cible en cas de réussite : Alyse Delgado

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Le match tournait en faveur des Frelons, Péline ne pouvait rien faire face à l'action de l'équipe adverse. Impuissante face aux passes et surtout au cognard qui filait tout droit vers Gwen. Le choc fut violent et la pauvre s'éloigna sur les banc. Elle rejoignit Wilson tandis qu'Antony croisa sa route en direction du terrain. La foule encouragea le nouveau Poursuiveur. Péline se disait que rien n'était encore joué, leur équipe menait encore le score et tout pouvait changer. Après tout le Vif d'Or n'avait pas encore pointait son nez et elle comptait bien remettre de l'ordre dans ce match. Elle n'avait pas d'expérience encore dans le poste de la Batteuse mais la chance pouvait tourné.

Paul se dirigeait vers les buts a grande vitesse, il fallait le stopper à tout prix. Péline vit le cognard volait librement, apparemment la batteuse adverse ne l'avait pas encore vu, c'était l'occasion de l'attraper. La foule en délire accompagnait sa course folle vers le cognard. La batte dans une main et l'autre tenant le manche du balai, Péline jouait les équilibristes tout en se penchant pour gagner en aérodynamique. Tel un cheval fougueux, le cognard s'agitait de droite à gauche et de haut en bas, frôlant même les tribunes de près. Péline observa toujours son adversaire du coin de l'oeil, il fallait agir vite et efficacement. Réussissant a se saisir du cognard, elle prit position sur le terrain afin avoir un meilleur angle de tir, tout en prenant soin d'éviter ses camarades, elle visa et donna un coup sur le cognard qui fila sur sa cible, du moins c'est ce qu'elle voyait de là où elle était. Le cognard allait-il touché sa cible ou la raté ?

Tout le monde regardait le poursuiveur jaune et le cognard, le temps défilait lentement malgré l'action en jeu. Le monde s'était mis en pause juste pour mieux admirer la réussite ou l'échec de l'un ou de l'autre. Le sort était jeté pour les Serpentard, Poufsouffle allait peut être remonter au score ou alors les verts conserverait leur avance.


Action : Cogner
Cible : Paul BRICOU
Série : [1,2,3]

~~~ Péline Fanel, 1ère année. ~~~
~~~ Batteuse / Gardienne remplaçante ~~~
~~~ Même le plus petit des Serpents a du venin ! ~~~
~~~ Serpentard du mois de juillet 2015 ~~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Enfin. Ces maudits Serpentards allaient voir ce qu'ils allaient voir. Ça leur apprendrait à se frotter à la noble maison de Poufsouffle, ces pauvres nuls. Il n'avaient qu'à pas dépasser leur score, qu'ils avaient bien démarré pourtant. Paul lança le Souaffle à Alyse avec une précision si exacte qu'il atterrit pile dans les mains de la finisseuse, qui relança la balle cramoisie à l'envoyeur. Bingo.

Paul allait utiliser son coup spécial, qu'il avait tant travaillé. Ça leur apprendrait à être à Serpentard. Bande de... serpents. Ils ne comprendraient pas ce qu'il leur arriveraient. Ils se sentiraient aussi nuls que Nouye Empot se faisant percer le nez d'une flèche magique. Car Paul avait perfectionné depuis longtemps son coup spécial, il allait tirer, et il espérait qu'il allait marquer, parce que ne pas réussir à marquer après avoir habilement débloqué un coup spécial, ça le fait pas, franchement. Il entendit encore une acclamation envers Poufsouffle dans le public, et cela lui donna du courage pour faire ce qu'il allait faire. Des gens croyaient en lui et en son équipe (peut-être était il devenu ce que les gens étranges qui ont plein d'amis appellent "populaire" ?), et il n'y avait aucune raison qu'il rate. Caroline Purelune ne lui faisait franchement pas l'effet d'une excellente gardienne, après tout, elle avait laissé passer son Souaffle lors du premier but. Donc il avait plus de chances de réussir : la plupart du temps, plus on croit qu'on va réussir et mieux on réussit. La confiance est déterminante dans la réussite. Et la réussite est elle même un facteur de confiance. Un fort étrange paradoxe.

Se prenait-il à philosopher ? Bien que Paul soit un rat de bibliothèque, il ne laissait pas beaucoup échapper de choses aussi profondes. Mais ce match de Quidditch avait une influence bizarre sur lui. D'un coup, il passait de la tristesse et de la frustration à une excitation mêlée à un certain stress, une sensation accompagnant les actes hasardeux, tordant l'estomac, donnant une impression bizarre et obsédante, une hâte de réussite et une appréhension joyeuse et inquiète, deux mots qui n'allaient habituellement pas très bien ensemble. Il fonça, fonça vers les buts, à la plus grande vitesse que pouvait prendre son cher Manchevif Q qui ne l'avait jamais (pour l'instant) trahi. Il leva le bras avec difficulté à cause de la grande vitesse qu'il avait prit et tira le plus fort possible.


Action : tirer.

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Visiblement, la contre-attaque des Frelons commençait on ne peut mieux ! Ambre envoya le cognard directement sur la poursuiveuse adverse, Gwen Mirena. Le fait de se prendre la balle folle deux fois de suite dans un petit laps de temps n’était apparemment pas une très bonne chose pour la jeune Serpentarde. En effet, après le choc, l’arbitre vola jusqu’à elle et l’aida à redescendre sur la terre ferme avant de l’escorter jusqu’au banc des remplaçants. Là, un autre joueur se leva, probablement pour prendre sa place. Après avoir donné une impulsion, le nouveau joueur s’envola dans les airs, à la même hauteur que les autres. Ce n’est que lorsqu’il passa à quelques mètres face à elle que la troisième année reconnut Antony, le première année avec qui elle avait couru quelques mois auparavant. Elle ne savait pas qu’il était entré dans l’équipe des Crochets d’Argent ! Sa vue la fit sourire. Ambre aimait bien voir des personnes avec qui elle avait déjà parlé et partagé des choses sur le terrain, elle ne saurait l’expliquer mais c’était comme ça. D’ailleurs, n’allez pas croire qu’elle allait être plus gentille parce qu’elle le connaissait. Aujourd’hui il y avait un match important et Antony n’était qu’un adversaire à battre. Certes dit comme ça cela pouvait paraître dur, voir méchant, mais c’était comme ça. Après le match, rien ne les empêchait de discuter et de rigoler ensemble, comme ils l’auraient fait avant le match. Enfin bref.

Paul avait également réussi son coup, la passe qu’il avait fait vers Alyse ayant réussi, il eut automatiquement le souafle, de nouveau ! Le Poufsouffle, après avoir récupéré le souafle, vola rapidement vers les buts adverses, laissant la défense des Crochets d’Argent en plan. Le Poufsouffle faisait maintenant face aux buts. Là, Ambre ne pouvait rien faire à part prier très fort pour qu’il marque. Elle décida donc de chercher le cognard. Cognard qui était d’ailleurs déjà en train d’être abordé par la batteuse adverse, qui l’envoya vers Paul. Ni une ni deux, la troisième année fonça dans la trajectoire de la balle folle et frappe !


*********************************************
Action : Dévier sur Antony Vendrale
Série : [ 1 ;2 ]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Caroline n'avait pas réaliser à déstabiliser Alyse mais tant pis, ce n'était que partie remise ! Et puis, vu le succès des Crochets d'Argent, elle pouvait bien se permettre de ne pas réussir tout ce qu'elle faisait. Bon, bien sûr, si elle ratait une deuxième fois un arrêt, pour elle, ce serait vraiment la honte. Elle avait été une super gardienne pendant deux autres matchs alors si elle se ratait complètement pour celui-ci, bonjour la honte ! Elle sentait déjà le poids des regards se poser sur elle, les sourires moqueurs et les commentaires désobligeants. Impossible du coup de rater encore ce qu'elle faisait.

Gwen avait attrapé le souaffle et l'avait lancé avec force dans un anneau de l'autre coté du terrain. Caroline était assez loin pour voir l'action mais elle avait bien entendu le public crier et féliciter la poursuiveuse verte.
*Youpi !* Puis Amaëlle avait foncé en quête du vif d'argent. La finisseuse adverse l'avait aussi aperçu et elles se donnaient des coups de coude pour arriver à attraper le vif. Et c'était Amaëlle qui l'avait pris du bout de la main ! 20 points de plus pour Serpentard ! Maintenant, les Crochets d'Argent avaient 80 points tandis que les Frelons étaient en dessous avec trente points.

Malheureusement, Paul Bricou avait repris le souaffle et fonçait vers elle pour marquer. Il avait déjà marqué une première fois, elle allait maintenant l'arrêter !


Action : Arrêter le tir

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

L'équipe des Frelons avait connue un instant de débâcle mais les jaunes avaient maintenant repris les choses en main bien que les Serpentard aient encore les points du vif d'argent en leur faveur. Ambre faisait des ravage, envoyant les adversaires sur le banc de touche les uns après les autres. En ce moment, la rouquine avait tout d'un bulldozer rasant tout sur son passage. Elina avait toujours été sidérée par l'habileté d'Ambre, la fille qui chuchotait à l'oreille des cognards. Encore que, il aurait fallu que les cognards aient des oreilles. Ceci dit, Paul faisait également une entrée remarquée dans l'équipe des Frelons. Il avait filé comme une flèche vers les buts ennemis pour la seconde fois depuis les débuts du match. Et, cerise sur le gâteau, il avait marqué. Même s'ils n'avaient pas encore rattrapé les Serpentards au score. Un léger signe d'Ambre attira son attention. D'un signe de tête discret, la capitaine lui dit comprendre ce qu'elle attendait de sa gardienne. Prenant une profonde inspiration pour hausser la voix, Elina s'adressa à Caroline avec un petit rire franchement moqueur.

« Coucou Caroline ! Comment ça va par chez toi ? A ce rythme on va bientôt te surnommer panier percé ! »

Certes, Elina n'était pas particulièrement confiante depuis ses récents échecs mais elle ne l'aurait montré pour rien au monde. Cela aurait supprimé tout effet à sa diatribe. Ce n'était pas toujours facile d'être gardienne, surtout quand ses déstabilisations échouaient et que des buts étaient marqués. Cependant, elle préférait ça à la tension permanente que devaient subit les finisseurs. Au moins elle pouvait se relâcher de temps à autre et se contenter d'observer l'évolution de ses coéquipiers. Dans les tribunes aussi les choses s'animaient. Les supporteurs rivalisaient pour soutenir les deux équipes. Observant Caroline en s'assurant de paraître confiante, elle espérait une réaction.


Action: Déstabiliser.
Cible: Caroline Purelune.
Thème: Implication dans le match.

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

Elle avait attrapé le vif ! Elle l'avait fait !
Euphorique la petite fille aurait bien fait quelques figures de voltige, juste pour extérioriser son bonheur, l'ennui était qu'elle ne savait pas en faire. Ce qui était plutôt problématique dans ce cas. Elle ne tenait pas spécialement à finir à l'infirmerie, encore moins à finir à l'infirmerie de son propre chef. Quoique qu'on pourrait sans doute trouver ça noble de se mettre soit même à terre avant que l'ennemi ne puisse le faire... mais c'était surtout assez stupide... et relativement lâche. Donc finalement elle décida de rester sagement assise sur son balai en le laissant bien droit.
Tournant un oeil vers les tribunes elle s'aperçut enfin de l'encouragement qui flottait au dessus de la tribune des professeurs. A tous les coups c'était leur DDM. Un grand sourire aux lèvres elle se reconcentra sur le match... ce qui ternit son sourire.

On pouvait le dire, ce qui se passait sous ses yeux était un joyeux carnage, l'aire de jeu de Miss Bawrendhel, terreur du terrain de Quidditch, souffrait enfin de l'ampleur des capacités de la demoiselle. Enfin enfin, façon de parler... disons que c'était sans doute ce qu'étaient en train d'exprimer les supporters des Poufsouffles dans leurs cris désarticulés.

En tout cas dans la foulée, Ambre avait forcé deux remplacements, cogné un peu tout le monde, garantit un but à Paul (car de plus Caroline, qui avait du être sonnée un peu plus tôt sans doute, semblait encore sous le choc) et continuait de s’acharner sur leurs joueurs en déviant même les cognards de Péline. C'était un miracle qu'elle ait été plutôt préservée. Ou plutôt non... c'était simplement une tactique intelligente. Parce qu'il fallait bien se le dire : dans tout ça la demoiselle n'avait servi à rien. Aussi lorsque Paul tira et marqua et que le souaffle se retrouva entre ses mains elle souffla de soulagement et d'appréhension : elle pouvait enfin faire quelque chose mais n'avait pas le droit à l'erreur. S'imprégnant des encouragements qui venaient des tribunes elle respira, arma son bras, et visa sa coéquipière encore d'appoint... ou pas lorsqu'on observait Elina lui hurler des méchancetés depuis l'autre bout du terrain.


Action : Faire une passe à Caroline Purelune
[1,2,3]

Même le plus petit serpent a du venin (si si)
Cinquième année RP

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

La troisième année frappa de toute ses forces et de toute sa précision vers le poursuiveur adverse. Heureusement pour elle, sa déviation réussit, tout d'abord par le fait que la balle folle soit renvoyée dans la direction opposée, ce qui, soit dit en passant, éviter au Poufsouffle visé et à elle même de se retrouver sonner. Dans un second temps, le cognard alla percuter Antony Vendrale. La capitaine des Frelons n'eut même pas le temps de tourner la tête vers ses coéquipiers que le commentateur annonça que Paul Bricou avait une nouvelle fois réussi à passer la balle de cuire rouge dans un des trois anneaux des buts des Crochets. Les supporters des Blaireaux se mirent à scander en cœur le nom de leur poursuiveur, fiers de voir leur équipe remonter le score pour se retrouver toujours plus près de celui des Serpentard. Au moins, ils croyaient dans les capacités de leur équipe à gagner ce match, cela faisait plaisir à voir et surtout, à vivre !

La capitaine des Frelons arborait maintenant un large sourire, fière de son équipe. Elle fit un pouce levé en direction de Paul lorsque ce dernier regarda dans la direction où elle se trouvait. Le souafle fut remis à Amaëlle Nelly, la finisseuse des Serpentard, puisque leur poursuiveur était sonné. Dans les buts des Frelons, Elina semblait crier quelque chose vers la gardienne adverse. Probablement une pique pour tenter de déstabiliser la Serpentard. Ambre l'espérait, mais de toute façon, à part une déstabilisation, elle voyait mal Elina se mettre à encourager l'adversaire... Enfin bref.

Ambre aborda le cognard au moment où elle se rendit compte d'une chose : elle pouvait maintenant utiliser son coup spécial. C'est à dire qu'elle pouvait tenter de toucher deux adversaires au lieu d'un... Ce qui était plutôt une très bonne chose... Et la troisième année adorait utiliser ce coup spécial... Ne jugez pas trop vite, n'importe qui aimerait l'utiliser : toucher deux personnes au lieu d'une c'est toujours un avantage pour l'équipe dont le batteur fait cela. La jeune fille prépara donc sa batte tout en réfléchissant à ses deux cibles... Une fois qu'elle les eut trouvé, ce qui n'était franchement pas très compliqué si l'on suivait une certaine logique, enfin bref passons sur ces détails, Ambre frappa !


*******************************************************************
Action : Doublé Magique
Cibles : Amaëlle Nelly et Antony Vendrale

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

" Paul Bricou, je t'aime ! "

Le cri fait d'une voix aussi désagréable que familière retentit en même temps que le tintement des anneaux qui signalait un but. L'affreuse Melpomène Minos se tenait dans les tribunes, assise à côté d'une Abigail Lewis à l'air presque gêné, sûrement ennuyée par l'odeur de sa voisine adipeuse. Pas de doute, le cri venait d'elle : personne n'avait une voix aussi laide dans tout Poudlard, ses seuls rivaux en matière de voix étant celle des elfes de maisons ou des Mandragores. Et puis pourquoi elle était aussi méchante ? Paul l'avait encouragée, à contrecœur, mais encouragée quand même, et cette pauvre ingrate l'insultait (parce que oui, une déclaration amoureuse de la part d'une fille aussi moche est franchement insultante). Melpomène devait penser qu'étant une finisseuse incapable qui avait détruit les chances de Serdaigle d'être en bonne place dans le classement, elle pouvait distraire les gens. Pas de bol, sans être distrait, Paul était même encouragé. Il allait montrer à cette pauvre idiote que l'équipe de Poufsouffle, contrairement à celle de Serdaigle, pouvait gagner un match ! Et Melpomène serait forcée d'admettre qu'elle était pas capable d'attraper un vif. Il est vrai qu'avec des mains sales comme les siennes, ça devait glisser entre les doigts.

Bref, Paul était à la fois énervé et encouragé, les critiques étant presque galvanisantes, phénomène étrange et paradoxal quand les mots venaient de cette affreuse Melpomène Minos. Il fit un looping pour se mettre dans le bain, ce qui eut pour seul résultat de faire couler du sang de sa bouche, qui se mit à saigner à nouveau, séquelle de la rencontre brusque entre sa mâchoire et le manche du balai de la poursuiveuse adverse, qui était d'ailleurs en ce moment hors-jeu. Encore plus de bonnes nouvelles, donc ! Paul vit du coin de l'œil Ambre Baxrendhel lui lever le pouce, et fit un sourire féroce. Il savait que la chef de son équipe allait faire son petit coup spécial, c'était donc l'occasion de voler le Souaffle à Amaëlle Nelly, la bonne copine de Melpomène. Il essuya le flot de sang qui coulait de nouveau (en espérant qu'il n'y perdrait pas de dents cette fois) et fonça vers la finisseuse verte qui s'était emparée du Souaffle. Les Serpentards allaient voir ce qu'ils allaient voir ! On ne se frotte pas à Poufsouffle sans s'y piquer, même si l'animal de Poufsouffle est le blaireau ! Paul fonça le plus vite possible.

Action : voler le Souaffle [1;2]

Cible en cas de réussite : Alyse Delgado

 Saison 3  - Poufsouffle vs Serpentard

La batteuse vit son cognard filait tout droit sur Paul Bricou, *allez allez !!* se disait-elle * touche le, touche le bon sang !*. Mais Ambre s'interposa au dernier moment et dévia le cognard fou sur Antony qui venait fraichement d'arriver dans le match. Un but pour Poufsouffle en plus, ils remontaient au score et Péline grimaça. La malchance encore pour Péline, décidément on aurait dit que le cognard n'avait qu'un seul maitre sur le terrain. Voyant la suite des évènements, la jeune serpentarde ne pouvait pas faire grand chose, au loin Nelly tentait une passe vers Caroline, du moins c'est ce qu'elle devinait à cette distance et a la position de sa camarade. Par contre Paul se zigzaguait comme pour s'emparer du souaffle et Ambre avait des flammes dans les yeux, tenant le cognard contre elle, elle mijotait forcement un coup.

Il fallait intervenir et rapidement, le quidditch est un sport violent par moment et un match pouvait durer longtemps, or là, les scores étaient serrés et il fallait se démarquer. Les supporters faisaient une holà générale comme pour approuver l'ambiance tendu et combattive de la rencontre. Qui allait obtenir la seconde place au classement ? Rien n'était encore jouer pour l'instant, mais le chrono défilait et à chaque seconde passée les rapprochait de la fin. La jeune fille se décida à agir, elle fila droit sur sa cible, les cheveux et la cape étaient fouettés par l'air. La fraicheur du vent se faisait ressentir sur les gouttes de sueurs qui perlaient sur le visage. De quoi donner un bon coup de fouet, il ne fallait pas lâcher, elle fit signe de la tête à ses camarades pour les motivés et en particulier Caroline.

" Vas-y Caroline !!! tu es la meilleure même en cours, tu es la première de la classe, alors c'est pas une équipe de chiffe molle qui va te détourner des buts ! Montre leur ce dont tu es capable !"

Voyant sa rivale, elle devina que le coup n'allait pas tarder à partir. Encore une fois, la foule dans les tribunes retenait son souffle face à l'efficacité des équipes en jeu.


Action : Encourager
Cible : Caroline PURELUNE
Thème : Scolarité

~~~ Péline Fanel, 1ère année. ~~~
~~~ Batteuse / Gardienne remplaçante ~~~
~~~ Même le plus petit des Serpents a du venin ! ~~~
~~~ Serpentard du mois de juillet 2015 ~~~
  Retour   Répondre