Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Gala  - Poudlard vs Durmstrang

Bien qu’elle pensait frapper la balle en direction du capitaine adverse, Ambre dû se rendre à l’évidence qu’avec la pluie qui tombait depuis maintenant bien trop longtemps, elle n’avait pas visé au bon endroit. Résultat des courses, la balle folle n’alla pas du tout dans la direction que la batteuse des Dragons aurait souhaitée, mais il alla plutôt trouver sa coéquipière poursuiveuse, déjà sonné par sa dernière action ratée. En effet, après avoir manqué le souafle lorsque ce dernier avait été en l’air pour une passe entre les adversaires, Madeleine avait essayé de s’interposer pour attraper la balle de cuir rouge, mais sans succès malheureusement. Résultat elle avait terminé sa course dans le décor, un peu sonnée. D’après le commentateur, Rose avait également raté son coup. La jeune fille avait voulu, apparemment, crier quelque chose de pas très sympa à un des adversaires, mais cela n’avait pas marché. C’est que ces nordiques étaient difficiles à déconcentrer.

Le seul point positif de ces actions avait été le fait que la passe entre leurs adversaires n’avait pas réussi et que le souafle était actuellement en train de tomber dans le vide. Entre temps, Madeleine avait été envoyé sur le banc, remplacée par Caroline Purelune, poursuiveuse de Serpentard. Les Dragons n’avaient plus de remplacement. La rouquine n’était pas vraiment contente des derniers événements, tout ne se passait pas exactement comme elle le voulait… Les Lynx étaient des adversaires de taille, mais cela ne faisait qu’augmenter son envie de gagner ce match pour montrer à tous que même les plus petits Dragons peuvent avoir leurs chances face aux grands et majestueux lynx. Mais pour l’instant, la troisième année ne devait se focaliser que sur une seule et unique chose : le cognard.


*******************************
Action : Cogner Krisanov
Série : [ 4;5;6 ]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Gala  - Poudlard vs Durmstrang

Il avait raté son coup, l’autre batteuse avait raté son coup. Un point partout. Mais Ivan devait absolument gagner ce match. Le directeur de Durmstrang ne l'avait ajouté à la délégation qu'avec beaucoup de réticences, et seul son talent au Quidditch avait pu jouer en sa faveur. Alors s'il échouait dès le premier match, il était certain que M. Kowalczyk lui ferait payer. Il ne le portait pas dans son coeur, et c'était réciproque. Ivan était élève turbulent, qui refusait avec aplomb d'obéir à un quelconque règlement. Il s'était souvent retrouvé dans le bureau du directeur pour s'être battu et avoir envoyé un camarade à l'infirmerie (et pourtant, Odin savait que les élèves de Durmstrang n'y allaient pas facilement, et que le directeur s'en formalisait peu). Il avait beau être puni de plus en plus sévèrement à chaque fois, Ivan n'avait pas changé sa manière de réagir.

Son directeur était d'ailleurs dans les tribunes à observer ses joueurs (et sûrement à préparer ses punitions en cas d'échec). Il fallait qu'Ivan prouve sa place encore plus que d'habitude, surtout que depuis le début du match, il n’était pas au meilleur de sa forme. Il jeta un regard rageur à Ambre Baxrendhel qui, il fallait bien l’avouer, ne l’aidait pas vraiment en détournant les quelques cognards qu’il ne ratait pas. Et à être aussi rapide. Il prépara sa batte et alla, encore une fois, s’interposer entre la balle et son capitaine. Le hamster blond était revenu, et Ivan sentait qu’il valait mieux le sortir de là au plus vite. On ne savait jamais, des fois que le vif revienne et se laisse attendrir par ses joues de bébé.


Action : Dévier sur Noah Blodwell
Série : [1;2]

 Gala  - Poudlard vs Durmstrang

Et un petit raté, un ! Rose s’était égosillée inutilement, hurlant sur un Stepan plutôt sonné qui n’avait manifestement rien à faire de son avis sur sa santé. Et vu comme celui-ci recommençait à bouger il n’avait rien de grave. Tant mieux pour lui et dommage pour elle, c’était le jeu. Ambre avait été seule à aborder le cognard mais celui-ci n’en avait fait qu’à sa tête, aussi têtu que les escaliers de Poudlard dis-donc. Madeleine s’était donc pris un coup de cognard, et elle n’avait pas l’air très bien. Tant pis pour ce tour, il était temps de reprendre un rythme plus positif. Avec ce temps ennuyant, la blondinette aurait pu s’égosiller de toutes ses forces sans que personne ne l’entende, et elle serait donc complètement inutile. Sauf si, et c’était précisément son intention, elle utilisait sa feinte. Elle n’était peut être pas batteuse, et elle n’était pas non plus quelqu’un de particulièrement sauvage à chaque autre instant de sa vie. Seulement voilà le Quidditch était le Quidditch, et on n’était jamais vraiment la même personne sur un balai ou sur le plancher des vaches.

Alors c’était parti pour la feinte de Gorniev. Teodor Vasilev avait décidé de tenter une passe, sur Stepan toujours, et Rose n’approuvait pas du tout cette idée. Elle voulait ce souaffle, et elle voulait voir l’adversaire sonné et aider son équipe. Restait le léger détail du règlement, puisque cette action était tout à fait interdite. Son bon esprit et ses actions réglementaires avait laissé la place à une fillette impatiente d’agir. Personne n’avait encore osé tenter de feinte durant ce match, jusque là tout du moins. Elle serait la première à en avoir l’audace. Il pleuvait, elle ne voyait pas très bien au-delà de quelques mètres, alors il suffirait que l’arbitre voit aussi mal qu’elle. S'il ne voyait qu’une vague tache il ne pourrait rien distinguer d’illégal, du moins elle l’espérait. Maintenant elle s’agrippa à son balai et se jeta de toutes ses petites forces.


Action : Feinte de Gorniev
Série : [1]

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka

 Gala  - Poudlard vs Durmstrang

Il y avait des moments dans la vie d'un garçon qui ne pouvaient que lui donner un intense bonheur. Pour Ivan, ces moments concernaient souvent des professeurs absents, des premiers de la classe qui avaient besoin de son aide... Mais c'était sans conteste sur le terrain de Quidditch qu'il avait le plus de chances de rencontrer un moment pareil. Il venait encore une fois de réussir à dévier le cognard de sa trajectoire pour l'envoyer vers un gamin anglais et, pour ne rien gâcher, la balle avait pris un chemin qui l'arrangeait beaucoup. Enormément. En effet, après avoir frappé le finisseur adverse en pleine tête, il avait décidé de faire un petit détour pour prendre plus d'élan et revenir le frapper, le ramenant donc directement dans le champ de vision d'Ivan. La batte encore en main après son magnifique geste, il était prêt. Il vola en direction du cognard, évitant au passage les autres joueurs concentrés sur le reste du match : puis il ralentit un peu, le temps de calculer mentalement la distance à parcourir, la force à mettre dans son avant-bras, la vitesse à donner à son balais... Bien entendu, tout cela était devenu un réflexe pour lui. Il s'entraînait depuis tellement de temps... Souvent les autres élèves lui disaient qu'il semblait être né avec une batte greffée au bras. L'image l'amusait. Mais trêve de plaisanteries : il continua son vol puis, à un mètre de la balle, il envoya son bras. Il donna encore plus de puissance au cognard qui vola vers sa première cible et rebondit sur son crâne. La balle, projetée ainsi, alla dans la direction souhaitée par Ivan et heurta sa seconde cible, la jolie et dangereuse rouquine, en plein dans l'estomac. Elle avait plutôt intérêt à ne pas avoir mangé trop copieusement...

Action : Coup spécial - Le doublé magique
Cibles : Noah Blodwell et Ambre Baxrendhel

 Gala  - Poudlard vs Durmstrang

Image
Le vif d'or vient d'apparaître pour 5 minutes près de la tribune ouest. Vasilev peut tenter de l'attraper.

 Gala  - Poudlard vs Durmstrang

Enfin ! Après déjà plusieurs minutes de jeu, Teodor finit enfin par poser ses yeux sur le vif d'or. Ce n'était pas faute de l'avoir cherché, mais tout Finisseur ayant déjà joué savait pertinemment que cette petite balle ne se montrait réellement que lorsqu'elle le désirait. C'était comme si elle avait sa volonté propre, et qu'elle choisissait par elle-même le moment où elle autoriserait les joueurs à l'apercevoir. Et apparemment, le moment était venu. Concentré sur le match, le jeune Vasilev de par ses capacités de Finisseur réussit à capter l'éclat singulier du vif. Sans attendre davantage, il effectua un virage, et fonça sur la petite balle ailée. Il ne remarqua pas tout de suite si son adversaire l'avait aussi vu, mais il savait que cela n'allait pas tarder. Car s'il n'avait pas encore aperçu le vif, il noterait probablement le changement de comportement de Teodor. Il fallait donc faire vite, et tenter de prendre le plus d'avance possible. Sans perdre de temps, le jeune homme garda en ligne de mire le vif d'or, et cramponna son balais. Ses gants en cuir lui permettait un maintien parfait ce qui n'était pas à négliger avec ce temps. Le jeune gomme était paré pour la poursuite. Ce vif, il sera pour lui. Qu'il soit dans son pays ou non, pas question de changer les habitudes : Teodor Vasilev était un battant à Durmstrang, il en serait un également dans cette école de Grande-Bretagne.

Action : saisir le vif

 Gala  - Poudlard vs Durmstrang

Premier échec. Tout en continuant sa course effrénée, Teodor évalua la situation afin de comprendre où avait pu se trouver l'erreur. Peut-être ne s'était-il pas assez rapproché de sa cible ailée, ce qui expliquerait pourquoi sa main ne s'était refermée sur rien d'autre que du vent – et Merlin sait qu'il y en avait aujourd'hui. Ou bien le vif avait-il pris un virage soudain que ses pauvres yeux humains n'avaient pas réussi à capter à temps. Quoi qu'il en soit, le vif lui avait échappé. Teodor Vasilev ne s'en formalisa pas davantage. Tout Finisseur savait que réussir à attraper le vif du premier coup n'était pas chose aisée. Le jeune homme se relança donc rapidement à la poursuite du vif d'or qu'il n'avait pas perdu de vue. Il remercia ses parents de lui avoir acheté un balais d'aussi bonne qualité. Celui-ci prit rapidement de la vitesse et le temps de flottement dû au premier echec fut vite comblé, et Teodor arrivait déjà à hauteur de la balle tant désirée. Ce cher balais. Déjà deux ans qu'il volait avec. Un temps relativement long pour la plupart des joueurs qui préféraient changer leur balais tous les ans. Mais Teodor ne fonctionnait pas selon la puissance du balais, mais plutôt selon la relation qu'il établissait avec lui. Oui, Teodor Vasilev entretenait une relation avec son balais. Et celui-ci, il l'aimait beaucoup. Lorsqu'il jouait, il ne faisait qu'un avec lui. Le bois lisse et brillant s'adaptait parfaitement à l'emprunte de ses mains et en cet instant, Teo espérait de tout cœur que son compagnon d'aventure le mènerait jusqu'au vif.

Action : saisir le vif

 Gala  - Poudlard vs Durmstrang

Et c'est reparti pour un tour ! Les essais précédents n'avaient pas été concluants, mais il était maintenant temps de recommencer. Ce satané vif devait bien s'amuser. Mais Teodor aussi, il fallait bien l'avouer. Certes, c'était un peu rangeant de le louper d'aussi peu à chaque fois, mais c'était là tout l'art de ce sport et plus particulièrement de ce poste de Finisseur. La chasse. Être un prédateur traquant sa proie. Regardez les chats : ils jouent avec leur cible. Ils ne se facilitent pas la tâche et tournent autour. Ils l'observent, la traquent, la suivent, et finissent par lui fondre dessus, parfois avec difficulté. Mais sans cette difficulté, le plaisir ne serait pas le même. Félin dans l'âme, Teodor Vasilev aimait poursuivre le vif, le louper, réessayer, sentir le frémissement de ses ailes frôler ses doigts, sentir cette excitation qui naissait dans son estomac et qui faisait battre son cœur à une vitesse folle. L'adrénaline. Quel plaisir. Le jeune Durstrang planta ses griffes dans le bois de son balais. Il plissa ses yeux et chercha de nouveau sa proie qu'il aperçut non loin. Il fixa son attention dessus, plissa le nez sous le vent violent qui fouettait son visage avec la vitesse. Et il fonça, encore. Un léger sourire en coin s'étendit sur son visage. Il s'amusait tellement, là, tout de suite, à filer loin au dessus du sol, traquant sa proie, qu'il en aurait ri s'il avait été sûr que ça ne le déconcentre pas dans sa course effrénée. Décrispant son bras droit, Teo s'avança encore plus près du vif d'or, et le tendit en avant. Il y était presque.

Action : capturer le vif

 Gala  - Poudlard vs Durmstrang

Teo émit un grognement. La poursuite n'était toujours pas terminée. Encore une fois cette petite balle aux mille et unes esquives avait habillement évité les doigts pourtant agiles du jeune homme. La température ambiante lui gelait d'ailleurs les membres. Le Durmstrang était habitué aux climats froids, et en arrivant en Angleterre il avait trouvé l'air bien doux. Quand il avait vu le temps orageux pour ce jour de match, il avait simplement mis un pull supplémentaire, une fine écharpe et une paire de gants guère plus épais. Il remarquait dors et déjà l'erreur qu'il avait commis. Dans son pays nordique, il faisait froid certes, mais il faisait relativement sec. Ici, l'air était terriblement humide, et il s'infiltrait partout, comblant les zones sèches épargnées par les gouttes d'eau qui tombaient. Tedor Vasilev sentait ses doigts de pied s'engourdir. Ne parlons même pas de ses mains. Lâchant alternativement le manche de son balais, il pliait et dépliait ses doigts afin de faire circuler correctement le sang dans ses veines et tenter de réchauffer un peu tout ça. Il aurait été bête de se retrouver en passe d'attraper le vif d'or et de ne plus pouvoir refermer ses doigts dessus. A cette pensée le jeune homme accéléra les mouvements de ses doigts pour finalement empoigner fermement le manche de son balais. Ces petits exercices pourtant insignifiants l'avaient revigoré, et la chaleur qui se dégageait de ses mains réchauffait également le bois glacé de son fière destrier. Cette fois, il allait l'avoir. Peut-être.

Action : capturer le vif

 Gala  - Poudlard vs Durmstrang

Image
Vasilev rate sa quatrième tentative. Le vif d'or disparaît.

 Gala  - Poudlard vs Durmstrang

Elle avait réussi sa feinte. Enfin, ce n’était pas réellement la réussite qui avait été en question, mais plutôt la discrétion. Elle venait quand même de jeter tout son corps, certes pas très grand mais tout de même, sur un joueur. Avec des coups en prime, la petite blonde y avait été franco. Et ce en toute conscience de ses actes, et simplement pour avoir le souaffle. Elle avait donc maintenant le souaffle entre les mains, et avait au passage sonné un joueur bien plus âgé qu’elle, bon point du tour. Seulement voilà, si tout allait pour le mieux chez Rose, le cognard avait fait des siennes. Ivan avait encore réussi sa déviation, et se retrouvait en possession de son coup spécial. Qui dit coup spécial dit aie il va cogner tout le monde, pour changer. Et en effet Ivan s’acharnait toujours sur le pauvre Noah, qui ne lui avait pourtant rien fait de mal, et sur Ambre. Bon elle d’accord, enfin c’était son boulot de batteuse mais au moins elle pouvait comprendre l’acharnement d’Ivan, encore que ce dernier n’ait pas franchement l’air de la détester. Il y avait autre chose que de la haine dans l’air, croyez moi. Toujours est-il que Rose avait le souaffle et que le cognard menaçait dangereusement ses coéquipiers. Le seul joueur normalement fonctionnel au tour suivant était Caroline, et malgré les cognards elles se devaient ensemble de faire avancer l’action vers les buts adverses, cela devait urgent. D’autant plus que le finisseur adverse venait de faire la course avec le vif d’or en l’absence de Noah, ce qui n’était pas très rassurant. Alors elle raffermit sa prise sur la balle de cuir avant de l’envoyer voler en direction de sa poursuiveuse. Il fallait simplement que celle-ci la réceptionne, et ça s’annonçait déjà difficile.

Action : Relancer à Caroline Purelune
Série : [4-5-6]

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka
  Retour