Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

LYS ARDENTS DE BEAUXBATONS vs. LYNX DE DURMSTRANG


* * * * *

Forts de leur victoire en ouverture du championnat, les Lynx se présenteront en conquérants sur le terrain. Mais attention à la fraîcheur des Lys Ardents ! Les joueurs de Beauxbâtons auront à cœur de marquer les esprits pour leur entrée dans la compétition ! Une victoire des Lynx leur offrira le titre. Une victoire des Lys Ardents et toutes les cartes seront redistribuées pour le dernier match !

* * * * *

Arbitre : Arseni Stoyanov
Remplacements autorisés : 4
Horaire d'apparition des vifs : 19h-20h / 22h-23h
Conditions météorologiques : Temps enneigé

Coup d'envoi : Dimanche 28 Février
Dernière modification par Arseni Stoyanov le 11 avril 2016, 11 h 48, modifié 12 fois.

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Stepan était fin prêt pour ce second match à Poudlard. Cette fois-ci, ce n'était pas contre les joueurs de l'école écossaise, mais bien contre les français que le match se jouerait. Le match précédent s'était très bien terminé, étant donné que Teodor avait attrapé le Vif d'Or sans que le finisseur adverse n'ait eu le temps de lever le petit doigt. Cela avait ainsi offert la première victoire aux Lynx, ce qui avait ravi Stepan et toute son équipe. Le laps de temps entre les deux matchs écoulé, l'équipe de Durmstrang se retrouvait sur le terrain, prête à affronter les élèves de Beauxbâtons. A la plus grande surprise du garçon, l'équipe de l'école française n'était constituée que de filles, ou presque. Perché sur son balai, Stepan avait vu un garçon sur le banc des remplaçants. Cela serait ainsi un match garçons versus filles, et cela promettait. Même si l'équipe adverse ne comportait presque que des filles, le capitaine des Lynx savait qu'il fallait s'en méfier. Lui et son équipe en avaient assez fait les frais lors du match contre les Dragons de Poudlard. Dans les airs, il n'attendait désormais qu'une seule chose, que le souafle soit mis en jeu, et cela n'allait plus tarder maintenant. Jaugeant son adversaire du retard, il entendit le coup de sifflet et se rua sur le Souafle, tentant de l'attraper. Le capitaine espérait sincèrement que la poursuiveuse adverse, une fille au nom tout bonnement imprononçable ne verrait pas le Souafle être lancé, et que Stepan pourrait commencer le match sur les chapeaux de roue.

Action : Saisir le Souafle.
Pas d’avatar
Marine Petit  

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Marine était un peu stressée. Elle avait été recrutée pour représenter l'école française par Adèle, sa camarade, dans le championnat des trois empereurs. Le Quidditch, elle connaissait, ce n'est pas ça le problème. Le problème, c'est la neige. Quand elle s'est réveillée ce matin, elle a découvert un lit blanc sur l'herbe du parc de Poudlard. Elle allait devoir jouer au Quidditch dans de la neige et elle n'avait pas l'habitude. Il y a une première fois à tout. Pour son premier match à Poudlard, elle allait affronter l'équipe de Durmstrang. Une équipe forte en apparence, elle avait vu leur premier match contre l'équipe de l'école hôte et elle avait vu qu'il était fort. Fort, mais pas assez pour intimider la jeune fille qui n'avait pas peur de la carrure imposante que prenaient les garçons de Durmstrang.

Juste avant le début du match, Marine se concentra en imaginant toutes les éventualités possibles qu'elle pourra rencontrer lorsqu'elle sera devant les buts. En Quidditch, il faut s'attendre à tout : un poursuiveur habile, un finisseur rusé, elle sait que tout est possible. Lorsqu'elle reçut la permission et les consignes de sa capitaine, elle enfourcha son balai et s'envola dans le ciel blanc de Poudlard. Le vent froid lui glaça le corps malgré les pulls et les pantalons qu'elle avait enfilé en dessous sa robe de Quidditch bleu clair. C'était juste horrible. Il faisait trop froid. La gardienne se dirigea vers le milieu de terrain et attendit le coup d'envoi du match. Lorsque l'arbitre donna le top départ, Marine ne réfléchit même pas et se lance vers les buts qui lui étaient attribués. Sa mission : les protéger comme si c'était ses bébés. Elle se plaça devant le but du milieu pour avoir une vue d'ensemble et regarda les poursuiveurs et finisseurs jouer. D'un moment à l'autre, elle pourrait être amenée à arrêter un tir et il fallait qu'elle soit prête. Mais en attendant, elle regarde et réfléchit à qui elle pourrait lancer des mots assez méchants pour que la personne se sente déstabilisée.

Quelques minutes suffisent pour s'apercevoir que le batteur des Lynx risque de faire du dégâts sur le terrain si personne tente de l'affaiblir. Et puis un batteur, c'est là pour compliquer la tâche alors le mettre de côté facilitera le jeu pour tout le monde. C'était le poste qu'aimait le moins Marine, car elle s'est souvent prise des cognards lors des matchs à Beauxbâtons. Elle espère que Poudlard lui épargnera toutes ses souffrances. Elle se dirigea vers Ivan Kovacevic, sur d'elle, heureusement, il ne se trouvait pas loin des buts de Marine, et elle lui lança d'un air fier :


"Eh Kovacevic, c'est vrai ce qu'on raconte en ce moment ? Tu sors avec une petite fille de Poudlard ? C'est comment son nom déjà, Barendale ? Ça te fera quoi à la fin de l'année, quand tu vas devoir quitter Poudlard pour rejoindre ton pays ? Elle ne pourra pas t'accompagner la naine, dommage pour toi !"

Marine ne connaissait pas cette fille, elle avait juste entendu une rumeur à son sujet. Elle était dans l'équipe de Poudlard, donc elle fera sa connaissance sur le terrain, au prochain match. Le pic envoyé par Marine fera sans doute un petit effet. Du moins, c'est ce qu'elle espérait. Une fois sa phrase prononcée, elle retourna devant les buts pour suivre la suite du match avec attention.

Déstabiliser Ivan Kovacevic sur l'Amour

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

A sa plus grande joie, le Souafle avait atterrit entre ses mains, au détriment de la poursuiveuse adverse. Tant pis pour elle ! Il lui semblait, de surcroît, qu'elle n'avait pas bougé ne serait-ce qu'un millimètre pour attraper la balle. Cela faisait évidemment les affaires du capitaine des Lynx, qui n'avait ainsi pas besoin de tenter un vol. Le garçon s'élança aussitôt, sans beaucoup réfléchir à sa stratégie. Il savait déjà à qui il allait lancer la balle, et ne se posa pas mille questions. Un coup de vent le fit frissonner. Le capitaine des Lynx n'avait pas été franchement surpris par le temps enneigé qui s'étalait sur Poudlard. A Durmstrang ils avaient l'habitude de jouer au Quidditch par des temps enneigés, et ce n'était pas trois flocons qui allait faire perdre le match à son équipe. Stepan accéléra pour se retrouver près de la personne qu'il visait, c'est-à-dire Teodor Vasilev, son finisseur. Ce dernier avait fourni un excellent travail lors du dernier match, raflant deux vifs d'Argent et le Vif d'Or. Le capitaine n'espérait qu'une seule chose, qu'il refasse de même, et la victoire du championnat était pour eux. Mais en attendant, il fallait que le capitaine fasse sa passe, et c'est ce qu'il fit, priant toujours pour que la poursuiveuse adverse ne tente pas de vol, et que la balle arrive à la destination demandée.


Action : Faire une passe à Teodor Vasilev
Série [4;5;6]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

C’était le grand jour ! En ce 28 février, il était temps pour les lys ardents de rentrer sur le terrain. Contrairement à leurs adversaires, ils avaient eu le temps d’un peu plus se préparer niveau stratégie. Par contre, ils n’avaient encore jamais joué lors d’un match tous ensemble et ça pourrait leur poser de petits problèmes de coordination. Adèle était ravie de pouvoir diriger cette équipe, cela prouvait qu’elle pourrait peut-être un jour réaliser son rêve qui était de devenir une grande joueuse de quidditch. En fait, c’était la chance de sa vie. Si son équipe gagnait le tournoi des trois empereurs, on parlerait forcément d’elle dans le lot, alors ils devaient gagner.

Ce premier match se jouerait contre les élèves de Durmstrang. C’était une équipe entièrement constituée de garçons, mais cela ne faisait pas peur à la jeune fille. Pour se frayer un nom parmi les membres de son école, elle avait dû affronter des garçons, et essuyer des remarques, elle s’en était toujours sortie. C’était sûrement l’influence de ses deux grands frères qui avait fait qu’elle était devenue ce qu’elle était. La septième année était plus que prête à montrer ce qu’elle savait faire !

Elle s’était levée calmement, avait mangé calmement, s’était dirigée toujours aussi calmement vers les vestiaires de son équipe et avait enfilé sa tenue de quidditch calmement. Elle n’avait jamais compris les personnes qui stressaient avant un match, et cela avait le don de l’énerver. Quand une personne se retrouvait entourée de gens stressés, cela la rendait souvent nerveuse à son tour, mais ce n’était pas le cas de la française qui trouvait cela complètement stupide. A quoi bon stresser ? Elle savait bien qu’ils ne le faisaient pas exprès, mais qu’ils gardent tout cela pour eux, elle ne voulait pas le savoir. D’ailleurs, ses coéquipiers devaient savoir ce qu’elle pensait de tout cela, puisque pas un ne montra signe de nervosité, en tout cas pas devant elle. Elle donna les quelques derniers conseils qu’elle avait à donner, en sachant très bien que tout le monde savait ce qu’il avait à faire.

Au moment venu, elle sortit des vestiaires sur son balai, le visage impassible, se concentrant sur ce qu’elle avait à faire. Elle serra la main du capitaine adversaire, lui aussi poursuiveur et le match commença. Malheureusement, elle n’eut pas le temps d’attraper la balle rouge avant le joueur de Durmstrang. Le capitaine adverse fit une passe vers son finisseur et la française se précipita directement entre les deux, en espérant réussir à intercepter la balle rouge. C’était un début un peu chaotique, mais elle savait qu’elle pouvait récupérer la balle… La question était simplement de savoir quand.


Action : Vol
Série : [3;4]
Cible en cas de réussite : Loreline Branche

~ Capitaine et poursuiveuse des lys ardents

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Une batte à la main, un balai dans l'autre, Elvire regardait ses pieds. On ne les voyait pas, bien évidemment, elle n'aurait pas fait la folie d'aller faire du Quidditch pieds nus par un temps si froid. Néanmoins elle observait ses chaussures brunes, enfoncées dans la neige, qui quitteraient bientôt le sol pour voltiger dans les airs, le plus longtemps que son bon ami et passionné ennemi le cognard le lui permettrait. Elle était là, loin de l'excitation générale, observant avec minutie le sol, respirant calmement, alors que dans quelques secondes elle allait devoir enfourcher son balai et disputer un match féroce sous les yeux de centaines de personnes qui pour la plupart souhaitait que son équipe gagne - sans trop d'éclat si possible - pour mieux se faire laminer après. Charmant… ceci dit c'était ainsi, c'était le Quidditch.
En revanche ce qui était un peu plus angoissant c'était ses adversaire que leur réputation cruelle précédait, qu'elle avait pu observer jouer contre les Dragons et qu'elle avait pu les observer gagner brillamment. Les meilleurs de Beauxbâtons avaient-ils de quoi rivaliser contre les meilleurs de Durmstrang ? C'était ce qu'ils venaient faire ici, ce que son équipe venait prouver. Sauf que présentement elle ne se sentait même plus elle même faire partie des meilleurs.
Tournant un œil vers Antoine elle lui fit un sourire encourageant, sans qu'il puisse se douter bien évidemment qu'elle se demandait s'il n'aurait pas été plus judicieux qu'il aille à sa place mais Adèle vint la couper dans ses réflexions inappropriées avec sa distribution des derniers conseils et Elvire pensa soudainement à son frère, l'envie de vaincre à tout prix revenant férocement. Elle n'avait pas à rougir d'être là après tout, et ça n'était pas les petits félins qui allaient lui faire peur. Un sourire sur les lèvres elle releva la tête vers le ciel, la neige, les anneaux et les gradins où la rumeur soudainement enflait, avant d'enfourcher son balai et de s'envoler avec ses camarades sur une dernière exhortation au courage. Se remettre en question ça faisait toujours du bien, mais y'avait un temps pour tout et de toute façon il n'y avait présentement pas de raisons qu'elle le fasse.

C'est pour cela que déterminée, à peine le coup d'envoi avaitil été lancé, qu'elle avait foncé aussi vite qu'elle le pouvait vers le cognard qui commençait déjà à voltiger furieusement mais qui se laisserait, bien évidemment, déplacer selon son bon vouloir. Et son bon vouloir était extrêmement original : Mister la Vaseline, finisseur de son état, vers qui le souaffle filait allègrement.


Action : Cogner Teodor Vasilev
Série [4;5;6]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Loreline Branche y était enfin : sur son balai, sur le terrain de Quidditch de Poudlard à affronter les Lynx de Durmstrang ! Elle n'avait jamais rien connu d'aussi grisant. C'était la grande éclate pour elle ! Elle ne pouvait d'ailleurs s'empêcher de sourire à pleines dents. Était-ce la perspective de la victoire ou une simple et innocente joie d'être ici à ce moment-même ? Difficile de le savoir. Toujours était-il qu'elle semblait contente, cette jeune française. Bien sûr, ses parents lui manquaient, son école aussi mais pour rien au monde elle n'aurait échangé sa place contre quelqu'un d'autre. Au contraire ! Si elle n'avait pas fait partie de la délégation de Beauxbâtons, elle aurait bien tué quelqu'un ! Bien heureusement, elle était à Poudlard et encore mieux : elle avait été nommée pour faire partie des titulaires de l'équipe de Beauxbâtons, les Lys Ardents. Quel honneur ! Depuis cette nomination, elle n'avait cessé de sourire.

Et c'était encore le cas aujourd'hui, même s'il faisait froid et que la neige avait décidé de se montrer. Du coup, Loreline avait de beau gants à la couleur de son équipe et elle s'était même fait un beau chignon pour l'occasion. Ça n'avait pas été facile, compte tenu de la masse de cheveux qu'elle avait, mais elle était parvenue à faire tenir l'ensemble. Est-ce que ça allait durer tout le temps du match ? Telle était la question. Mais elle s'en fichait, elle trouvait ça joli, et elle avait tenu à l'être face au nombre de personnes qui l'admireraient depuis les tribunes.

Mais les réflexions capillaires, c'était pas pour maintenant. Le match avait commencé ! Son équipe avait chopé le cognard et mieux encore : la capitaine de l'équipe était parvenue à leur voler le souafle ! Avant que Loreline n'eut le temps de réfléchir, Adèle le lui envoya. Concentrée, elle rattrapa la balle et fonça droit vers les cerceaux adverses. Le premier but se rapprochait ! Elle ne regardait rien d'autre que droit devant elle. Une fois qu'elle eut parcouru assez de terrain selon elle, elle se retourna et chercha Adèle du regard. Elle espérait vraiment que cette dernière serait en mesure de rattraper la balle. Elle lança cette dernière avec toute la précision dont elle était capable. C'était sa première passe du match. La première d'une longue série !


Action : Faire une passe à Adèle Josserand
Série [1,2,3]

~ Finisseur titulaire des Lys Ardents ~

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Un petit sourire naquit sur les lèvres d'Elvire alors qu'elle observait le cognard foncer droit sur sa cible et cette dite cible se décaler juste assez vite pour être manquée, Vasiley fuyait, Vasiley glissait, c'était plutôt drôle comme pensée, bien que sans doute chacun ne pouvait pas la comprendre.
Néanmoins ça n'était pas non plus un sourire ravi, surtout qu'elle avait échoué à protéger sa capitaine alors que le cognard repartait follement de son côté au moment où cette dernière s'était aventurée entre Kirsanov et la pommade pour effectuer un vol parfait. La française s'était mordu les lèvres en voyant ce que son manque de précision avait provoqué mais elle savait que la septième année ne lui en voudrait pas, ou du moins pas trop, c'était le Quidditch après tout, elle en avait vu d'autre. Non le sourire qu'Elvire portait sur les lèvres était un sourire de défi. Elle se doutait bien de toute façon que réussir un cognement d'entrée de jeu n'était pas forcément facile mais c'était dommage qu'elle l'ait loupé de cette façon alors qu'elle avait le cognard rien que pour elle, son adversaire le Koracevien encore endormi sur son balai. A moins qu'il ne prépare un mauvais coup ?
Le cherchant du regard elle vit qu'il avait plus l'air lui même d'accuser un coup que de se préparer à en donner un, aussi décida t-elle d'en profiter pour filer ver le cognard et ajuster son tir vers un des grands méchants slaves. De préférence un grand qui se tenait devant trois anneaux et qui dans ses souvenirs était blond et portait un nom étrange, drôle de chimère entre Nicolas et love, aimer en anglais pour les purs français. Peut-être que son ancêtre était amoureux d'un Nicolas ? Un enfant énamouré devant Saint Nicolas ? Saint Nicolas existait-il chez les Slaves ? Secouant la tête Elvire chassa ces quelques pensées parasites et inutiles et frappa.
Pourvu qu'Adèle se remette de son coup fut sa dernière pensée avant que le bois de sa batte ne touche le cognard.


Action : Cogner Aleksandar Nikolov
Série [4;5;6]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Pour un slave, le match se déroulait sous des conditions plutôt favorables. Malgré le ton qu'il voulait peu intéressé à toutes ces choses qui l'entouraient, il aimait se lever de bonne heure pour voir ces minuscules boules blanches se poser par milliers sur sa fenêtre, une tasse de chocolat chaud à la main et sa batte de Quidditch dans l'autre.
D'ailleurs, c'était le jour de leur deuxième match de la saison. Les Lynx avaient battus les Dragons après un long match, qui avait duré plusieurs heures. Le repos n'avait cependant pas été très long, car le délai était plutôt court. Les entraînements avaient redoublés d'intensité et les élèves de Durmstrang étaient prêts à écraser les petites françaises. La courtoisie, on ne connaissait pas sur un terrain de jeu, en particulier outre-Danube. Cela tombait bien, les slaves avaient du le traverser pour atteindre l'école...

Dans les vestiaires, Ivan ne pouvait s'empêcher de ressentir du stress. En enfilant son équipement, il constata que ses mains tremblaient quelque peu. Il respira doucement pendant quelques instants. Stepan, leur capitaine, leur annonça qu'il était temps d'y aller. Les trois autres se levèrent, prirent leurs balais et se dirigèrent d'un pas militaire sur le sol quelque peu glacé et furent éblouis par la luminosité régnante. Ils enfourchèrent leur fidèle destrier et s'installèrent en hémicycle. Le coup d'envoi fut donné et Durmstrang obtint le souafle tandis que le cognard s'élançait contre les joueurs bleus.
Kovacevic n'eut guère le temps que de sortir sa batte que, déjà, une fille de son âge lui lança quelque quolibet fort peu appréciable vis-à-vis de l'attachement qu'il avait envers Ambre. Décidément, les anglais étaient doués pour faire tourner dans l'école des incongruités pareilles...
Incongruités, vraiment ?

La fille avait touché une corde sensible. Et quoiqu'Ivan essayait de le dissimuler, il se sentait déconcentré et vit le cognard lui passer à quelques centimètres du nez, avant d'aller s'écraser sur le poursuiveur de l'équipe adverse. Il vit passer la batteuse des Lys devant lui tandis qu'il se précipitait sur la balle ensorcelée. Celle-ci frappa un immense coup pour tenter de l'envoyer sur un membre de l'équipe d'Ivan. Immédiatement, celui-ci serra sa batte et se précipita pour dévier sa trajectoire.



Action : Dévier sur Adèle Josserand
Série : [5]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

La jeune blonde attrapa le souaffle au vol, le piquant sous le nez du finisseur adverse. Elle avait réussi sa première action du match ! Elle fit une passe millimétrée en direction de Loreline qui l’attrapa elle à la perfection. Mais c’est à ce moment-là que les choses se gâtèrent. Le cognard avait décidé de n’en faire qu’à sa tête. Il avait décidé de se lancer à la poursuite de la capitaine se le prit en pleine poire, sans même avoir le temps de faire quoi que ce soit. Elle se sentait toute drôle. C’était normal les flocons en forme de nounours ? Et les spectateurs qui étaient flous ? Ils avaient décidé de faire du tango ou quoi ? Pendant quelques instants, la française fut complètement dans le brouillard. Qui pouvait bien s’amuser à faire bouger son balai de droite à gauche ainsi ? Elle se retourna mais ne vit rien… Etrange. Heureusement, il s’arrêta de tanguer. En réalité, tout s’arrêta de tanguer et elle put reprendre une allure de vol normale pour une poursuiveuse. Elle s’avança en direction des anneaux de l’équipe adverse et se retrouva avec le souaffle dans les mains en quelques instants seulement. Elle avait juste eu le réflexe d’attraper la balle rouge, sans trop savoir comment elle avait fait. Tant mieux, si elle-même avait été surprise par la rapidité de sa coéquipière, il devait en être de même pour les lynx, et plus précisément pour le gardien ! Elle avait ainsi plus de chance de marquer… Du moins, elle l’espérait. Elle aimerait beaucoup marquer le premier but de ce match et c’était ici une chance qu’elle ne pouvait pas rater. La jeune fille se stabilisa, attrapa le souaffle de ses deux mains et tira en espérant qu’il ne soit pas arrêté.

Action : Tir

~ Capitaine et poursuiveuse des lys ardents

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Son ami le batteur adverse s'était mit en travers de son chemin. Tant pis pour lui, il n'avait qu'à pas penser qu'il pouvait dévier un de ses coups si facilement. Le voilà qui se retrouvait complètement déséquilibré sur son balai après avoir donné un grand coup, de toutes ses forces, dans le vide.
Mais le plus beau dans tout ça était que son équipe était fantastique. Bon certes le match venait à peine de commencer et les Lynx allaient sans doute se réveiller mais pour le moment c'était avec fierté qu'Elvire avait pu voir le souaffle fouetter l'air avant de finir dans les mains d'Adèle qui venait juste de se remettre et qui avait pour cadeau le droit de tenter un tir avec un gardien se tenant les côtes de douleur. Il y avait peu de chance qu'Adèle manque son tir, elle était d'une précision impressionnante et si le Nikolov attrapait le souaffle avant qu'il ne traverse un anneau ce serait des plus impressionnant. Peut-être qu'alors elle pourrait penser que le Niko ne venait pas de Nikolas mais de la déesse de la victoire grecque ? Hum peut-être, sauf que le garçon n'attraperait pas le souaffle à temps, c'était évident. Et c'était en partie grâce à elle. Un sourire sur les lèvres et ses dents se découvrant doucement Elvire observait le terrain d'un air taquin. Apparemment les Lynx étaient un peu démunis ces quelques secondes.
C'est alors que soudain elle vit le cognard se précipiter vicieusement vers elle, n'ayant sand doute pas apprécié de se faire balader dans tous les sens à cause d'elle. Levant les yeux au ciel mentalement devant la susceptibilité de la balle, Elvire arma sa batte et tenta de se remettre dans un bon angle pour frapper le projectile qui lui arrivait de face et de plein fouet. Au dernier moment la jeune fille se prit le bras dans sa cape, qui décidément était aussi embêtante qu'elle l'avait prédit, et espéra très fort que la puissance de son coup n'en avait pas trop été réduite, les coups de moucheron déviaient rarement un cognard en pleine puissance.


Action : Cogner Ivan Koracevic
Série [4;5;6]
  Retour