Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Dernière modification par Arseni Stoyanov le 1 avril 2016, 18 h 18, modifié 2 fois.

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Ca avait été très compliqué pour récupérer le souaffle ET le cognard, mais les lys avaient finalement réussi à le faire. On ne se rendait pas compte quand on était spectateur, mais il se trouvait que les joueurs faisaient constamment des stratégies, réajustant tout le temps ce qu’ils allaient faire. Certaines stratégies étaient établies à l’avance, mais l’adversaire étant imprévisible (certains plus que d’autres d’ailleurs), il fallait toujours changer certains détails pour être certains de réussir à faire ce que l’on avait prévu de faire. Les deux balles présentes dans leur équipe, personne n’étant sonné, ils allaient pouvoir mettre en place une autre de leurs formations. Cette formation était un peu plus classique que la précédente, enfin disons qu’elle avait donné un peu moins de coups et de bleus que la précédente, mais elle n’était pas simple non plus. Déjà, il fallait qu’Elvire reste précise, et qu’elle mette un minimum de frappe dans le cognard, et ensuite, il ne fallait pas avoir peur du vide. En réalité, il fallait qu’Elvire fasse rebondir le cognard sur le sol et qu’Adèle ou Loreline saute dessus avant de tirer. La précision était de mise bien évidemment, un petit contretemps et tout était fichu ! Il suffisait qu’Adèle mette un pied au mauvais endroit, qu’elle arrive à côté du cognard et elle tombait lamentablement de son balai. Normalement, celui-ci pouvait la rattraper, mais elle ne pouvait pas en être sûre, des fois on ne savait jamais comment cela allait se passer.

Adèle devait bien avouer qu’elle avait un peu peur de réaliser cette formation, d’un autre côté, elle s’était beaucoup entraînée, donc il n’y avait pas de raison pour qu’elle n’y arrive pas.
*Aller Adèle, tu peux le faire*. C’est ainsi que la française s’élança, au moment où le cognard rebondissait sur le sol, elle sauta dessus, le souaffle en main et le lança… La suite à suivre.


Action : Formation offensive - Le lit d'épines

~ Capitaine et poursuiveuse des lys ardents

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Un regard, un angle parfait et des conditions optimales, il n'avait fallu que cela pour déclencher le petit hochement de tête discret qu'avait fait Elvire à sa capitaine. Frappant férocement le cognard, juste assez pour qu'il aille rebondir sur le sol à plus de 15 mètres de là et revenir avec force, la française entama un petit tour un peu osé mais pour lequel les Lys s'étaient entraînées avec acharnement. Pour elle il s'agissait de viser correctement, avec la bonne puissance histoire que le cognard donne une réelle impulsion à sa coéquipière mais pas de trop pour qu'elle garde ses jambes à peu près intactes, de viser très juste, et de s'assurer d'être en phase avec l'autre. Oui car ce qu'étaient en train de faire les françaises était assez risqué : Adèle devait sauter sur le cognard pour prendre par surprise les Lynx et donner de l'élan à un tir qui n'était manqué que très rarement. Moins d'une seconde de décalage, quelques centimètres de différence et c'était un échec cuisant qui assurait à Adèle lui faisant confiance une chute vertigineuse. De ce fait la jeune batteuse n'était pas vraiment rassurée, d'autant qu'elle n'avait pas souvent eu l'occasion de s'entraîner à pareille chose alors qu'il neigeait mais elle se rassura en se disant que de toute façon ça n'était plus le temps de réfléchir et que jusque là elle n'avait pas eu de soucis avec les flocons environnants.

Ce fut un succès bien évidemment, Adèle avait magnifiquement œuvré et les Lys menaient désormais 140 à 20 points, de quoi se mettre à l'abri du vif d'or. Elvire aurait donc pu retourner à la chasse au cognard mais celui ci était encore sous le coup de leur manipulation et le batteur adverse venait justement de sortir du terrain, plutôt bien assommé : c'est à dire que se prendre le cognard alors qu'on essaie vaille que vaille de se tenir droit sur son balai n'était pas franchement à recommander. Toujours était-il qu'il ne pouvait rien faire et qu'Elvire avait d'autres choses à faire que de courser un cognard acquis à leur cause, d'ailleurs le deuxième avantage de cette figure était qu'elle était désormais assez proche de sa capitaine pour lui parler autre que par signes discrets.

« Eh Adèle ! Il était magnifique ce tir ! T'es franchement la meilleure joueuse que l'école aurait pu choisir. Je suis sûre que même les élèves de Durmstrang regrettent de ne pas porter l'uniforme bleu et porter tes couleurs maintenant ! Déjà on voit que toi au moins, pas comme certains, tu t'impliques dans ce que tu fais.»

Elle avait finit sa phrase avec un petit sourire taquin en pointant du regard les Lynx plutôt mal en point. Pour une fois qu'elle était assez proche de sa capitaine pour tenter l'encourager elle n'allait tout de même pas se priver un peu de moquerie envers les ennemis.



Action : Encourager Adèle Josserand
Thème : Implication dans le match

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

L’écart était creusé, c’était inévitable, et Adèle ne pouvait que s’en réjouir, bien évidemment. Elles n’avaient jamais aussi bien joué, et à cette occasion c’était vraiment une bonne nouvelle, faire une entrée triomphante dans le tournoi était toujours apprécié. Même si elles perdaient, ce que la capitaine ne souhaitait absolument pas, elles sauraient au moins qu’elles avaient été à la hauteur de leurs adversaires en prenant autant d’avance. Bien évidemment, la jeune blonde était bien déterminée à gagner coûte que coûte, avec ou sans le vif. Et pour cela, elle avait encore un tour dans son sac, elle allait tenter un truc qu’elle n’avait pas encore tenté dans ce match, une figure sur laquelle elle s’était assez entraînée, tout comme Elvire c’était entraînée à sauter sur le balai d’un adversaire rien que pour le déséquilibrer, puis à revenir sur son balai. Cette figure était toutefois beaucoup moins dangereuse que celle de sa coéquipière. Ici, il ne s’agissait pas de sauter de son balai pour aller je ne sais où. Non, ici il s’agissait de freiner brusquement son balai après avoir pris de l’élan dans le but de frapper le souaffle de toutes ses forces, ou plutôt grâce aux forces s’appliquant sur le balai tournoyant.

Cependant, cette figure n’était vraiment pas facile à réaliser. Déjà, il fallait bien viser et arriver vers le souaffle pile au bon moment et s’arrêter pile au bon moment. Ensuite, il ne fallait pas avoir le tournis après avoir réalisé ce petit tour. Les premières fois où Adèle avait tenté ce truc, elle s’était retrouvée toute pâle, devant retourner au sol au risque de tomber de son balai. Après, cela s’était amélioré, et désormais, elle pouvait faire autant de tours qu’elle le voulait (ou qu’elle le devait plutôt parce qu’elle ne s’amusait pas à faire des tours pour rien) en mettant en place cette chose particulière. La septième année se précipita donc vers le souaffle, s’arrêta et envoya le souaffle en direction des anneaux, ou plutôt d’un anneau en particulier, priant pour que la balle rouge arrive là où elle voulait qu’elle arrive, sans l’intervention d’une deuxième personne comme le gardien par exemple…


Action : Figure la vrille version offensive

~ Capitaine et poursuiveuse des lys ardents

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Cent quarante points à vingt. Ne vous méprenez pas, le score ne s'était toujours pas placé en faveur des Lynx, qui commençaient à sortir les rames. Stepan était plus qu'excédé, et sa fureur devait sûrement se voir sur son visage. La fureur de voir l'écart se creuser de plus en plus, de ne pas réussir ses actions et de voir que tout se passait bien pour l'équipe adverse. Le capitaine n'attendait maintenant qu'une seule chose, que le vif d'or fasse son apparition et que Teodor tente de l'attraper. Néanmoins, le vif n'était toujours pas là, et c'était à Stepan de jouer. Il se vit remettre le Souafle après le but de Josserand, et s'élança dans les airs. Au loin, il voyait que Yardonov venait de sortir du terrain, remplacé par le batteur titulaire, Ivan Kovacevic. Ce dernier semblait aller mieux, et Stepan espérait qu'il reprendrait le Cognard assez rapidement, histoire de mettre un coup à l'équipe adverse. Le capitaine des Lynx cherchait du regard son finisseur afin de lui faire une passe, lorsqu'il vit la poursuiveuse adverse entamer une sorte de danse sur balai. Stepan comprit rapidement que Josserand venait de commencer sa figure, et il en fut dépité. En effet, la figure permettait au poursuiveur de récupérer le Souafle, même si l'adversaire l'avait entre les mains. Pour les actions à faire, et bien, suivez ce qui va arriver, et vous saurez ce que la poursuiveuse à décidé de faire. En tout cas, L'action que Stepan allait entreprendre n'allait servir à rien, sauf miracle. Il finit par retrouver Teodor et lui adressa une passe qu'il jugeait vaine.

Action : Faire une passe à Teodor Vasilev
Série [1;2;3]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Ivan n'avait eu le temps que d'éternuer qu'il était déjà déstabilisé et assommé. Il ne vit que des petits oiseaux pendant de longues minutes et c'est son camarade Timotei Yardonov qui l'avait remplacé, un peu au pied levé, puisqu'il n'était resté sur le banc des remplaçants qu'une minute ou deux. Et ça avait ensuite été la débandade. Les Lys avaient enchaîné les buts et les actions réussies, tandis que son équipe arrivait à peine à prendre possession des balles. Le jeune Kovacevic était presque rassuré de ne plus être sur le terrain. En revanche, ses nerfs étaient à vif quand il vit les Lys atteindre les 80, puis les 110 et enfin les 140 tandis que le compteur des Lynx stagnait à vingt points seulement.

En entendant un « crac », il tourna la tête pour savoir qui avait été touché et il se rendit compte que Timotei était raccompagné vers le banc de touche. Il lui donna un coup sur l'épaule et retira son bras en le voyant faire une grimace. Ouh, il était clairement pas en bon état, il avait certainement eu un retour mal placé (ou, plus exactement, très bien placé...). Ivan enfourcha son balai et s'envola dans les airs, la batte à la main. Finalement, il s'était rétabli de son choc et était à nouveau prêt à se battre.

Il vit le cognard se rapprocher de lui, semblant se diriger en direction d'Aleksandar Nikolov, leur gardien. S'il n'avait pas été pris, Ivan jeta un coup d’œil alentour, vérifiant que la batteuse adverse n'avait pas encore récupérer le cognard et le frappa sa batte, espérant que cette fois-ci, il atteigne sa cible. Allez, il allait tout de même réussir une action durant ce maudit match, non ? Ne serait-ce qu'histoire de ne pas avoir la réputation trop ternie auprès de ses camarades et de son Directeur, qui était certainement en train de maudire son équipe et de leur préparer des tortures quand l'heure serait venue de repartir à la Maison, loin des regards de la communauté britannique...


Action : Cogner Loreline Branche
Série : [4-5-6]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Reducio
Votre post n'a pas été pris en compte mademoiselle Josserand. Au moment où vous avez déclaré utilisé votre figure, le souafle était encore dans la main de monsieur Kirsanov. Impossible de le frapper dans ces conditions. A la limite, si vous aviez posté après la tentative de passe, votre figure aurait pu être prise en compte. RP parlant, pour utiliser votre figure, il faut que le souafle soit dans les airs. Ne marche bien sûr pas sur un coup spécial adverse ou une figure adverse.


Image

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

La jeune française ne savait pas si son encouragement avait eu un effet quelconque mais toujours était-il qu'Adèle n'avait pas réussi à voler le souaffle des mains du capitaine adverse qui filait désormais vers Marine et les anneaux. Néanmoins pour Elvire tout ceci était assez confus, elle avait à vrai dire tourné son attention sur le cognard, cognard qui venait d'être frappé par un Ivan Koracevic de retour sur le terrain et qu'elle n'avait même pas vu entrer. C'était stupide : elle aurait du faire plus attention et se douter qu'il allait arriver, ainsi elle aurait pu aller gêner sa trajectoire au moins. Au lieu de cela elle n'avait pas réagi et l'affreux Koracevic qu'elle était pourtant heureuse d'avoir sorti du terrain venait d'envoyer un cognard dans les côtes de sa finisseuse. Levant les yeux aux ciel parsemé de flocons, la française fusa reprendre son poste de méchante batteuse, laissant Stepan aux bons soins de Marine qui, elle l'espérait, lui ferait regretter la réussite de sa percée jusqu'aux anneaux fatidiques.
La jeune sorcière était en colère parce qu'elle avait manqué de vigilance, aussi était-elle en colère contre elle même et contre le Koracevic. Si laisser Loreline se prendre un cognard avait fait partie de sa stratégie elle n'aurait rien dit, elle aurait simplement pesté quelques secondes intérieurement à propos de la réussite de son adversaire… mais au lieu de ça elle ne pouvait que se flageller mentalement de son manque de vigilance, or dans un match de Quidditch un manque de vigilance est toujours fatal. Comme quoi il ne fallait jamais commencer à penser que ses adversaires étaient en train de dormir, c'était dangereux.

Elle était désormais arrivée devant le cognard et délibéra le temps d'une fraction de seconde à propos de sa future victime. Actuellement elle était seule, personne pour lui faire de signe discret : Adèle était tournée vers Stepan, Marine de même et Loreline tentait tant bien que mal de se remettre droite sur son balai. C'était compliqué de travailler en équipe de cette manière, néanmoins elle n'était pas joueuse de Quidditch pour rien et elle pouvait fort bien improviser, ce qu'elle fit par ailleurs, c'était toujours mieux que de laisser son charmant adversaire le loisir de se servir du cognard comme bon lui chantait.


Action : Cogner A. Nikolov
Série : [4-5-6]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Alors là... C'était ce qu'on pouvait appeler un revirement de situation. La figure de Josserand n'avait pas du tout eu d'effet sur le Souafle, et Stepan avait réussi sa passe. Le souafle était dans les mains de Teodor, et le capitaine des Lynx put enfin souffler de soulagement. Pendant ce laps de temps, Ivan était revenu en force. Il avait réussi à donner un subtil mais très puissant coup de cognard vers la finisseuse adverse, ce qui n'était pas pour déplaire au poursuiveur. Le vent semblait enfin tourner en faveur des Lynx de Durmstrang. Et la cerise sur le gâteau apparut lorsque le Souafle revint directement dans les mains de Stepan, lui offrant ainsi son chemin tout tracé vers les anneaux adverses. ENFIN. Le moment était arrivé, pour la première fois depuis le début du match. Il fallait absolument qu'il marque, afin de réduire l'énorme écart des scores. Le capitaine des Lynx se trouvait donc face aux buts adverses, et devant la gardienne des Lys, une certaine Petit. Peu lui importait son nom, le principal était qu'elle ne devait en aucun cas rattraper le Souafle que Stepan allait lancer. Juste avant de tirer, le garçon prit quelques secondes de réflexion. Quel but allait-il viser ? Il fallait qu'il tente le but que la gardienne ne pourrait pas défendre. Si elle plongeait à gauche, il fallait qu'il vise à droite et inversement. Le milieu alors ? Trop risqué, selon loin, mais qui ne tente rien n'a rien. Stepan avait pris sa décision. Il leva le bras et lança la balle rouge vers l'anneau qu'il avait choisi.

Action : Tirer aux buts.

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Adèle lança peu de temps après une nouvelle formation. La deuxième. Marine ne participait pas à celle-ci puisqu'elle était gardienne, elle se contenta alors d'observer et d'applaudir la formation de ses coéquipières, toujours un frisson dans le dos quand elles l'a réalisaient, à moins que cette fois-ci ce soit le froid ? Les lynx ne réagissaient toujours pas aux attaques des Lys et le match était déjà bien avancé. Marine observa le match d'un regard passionné sans agir. Les lynx récupéra le souafle et se firent des passes. Très vite, Kirsanov se retrouva face aux buts gardé par Marine et la jeune française allait devoir arrêter le tir.

Marine se concentra. Elle n'avait pas le droit à l'erreur. Depuis le début du match, elle s'était contenté de lancer des pics aux élèves de Durmstrang mais maintenant elle va devoir prouver qu'elle est un maillon fort de l'équipe des Lys. Elle ne sert pas à rien, et elle n'est pas là pour faire jolie. Marine prit une grande inspiration en voyant Kirsanov s'approcher des buts, son moment de défendre les petits bébés buts étaient arrivés. Enfin ! Elle se mit en position, et quand le poursuiveur adverse lança le souafle, elle plongea vers l'un des anneaux, puis un autre par un étonnant réflexe, anneaux qu'elle devait défendre : espérons que le souafle ne passe pas, dans celui qu'elle n'avait pas réussi à protéger.


Arrêter le souafle (coup spécial)

• Batteuse / Gardienne Remplaçante dans l'équipe de Beauxbâtons •
Compte Inactif

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

C'était une rentrée en fanfare que venait de commettre le jeune Kovacevic. La batte avait envoyé le cognard en direction de la finisseuse adverse, qui se l'était ramassé avec une force toute slave. L'ego d'Ivan se gonfla. Il n'avait pas été choisi pour intégrer la délégation de l'école pour rien, après tout...

La batteuse des Lys Ardents, celle qui l'avait sorti plus tôt, avait foncé sur sa camarade tout juste sonnée pour récupérer la dangereuse balle alors que celle-ci se dirigeait sur le finisseur des Lynx. Ivan s'interrogea quelques secondes. Le souafle était à l'exact opposé de Vasilev, à quoi pourrait bien servir un tel coup, sinon à empêcher des encouragements au tour précédent. Des encouragements ? Les enfants bercés au son de la Balalaïka n'en avaient guère besoin. En revanche, cela pouvait poser problème si les Lys récupéraient le souafle et fonçaient tels des boulets de canon sur les buts slaves.

Ni une, ni deux, Kovacevic se lança en direction de la fureur rougeâtre, bien décider à la dévier. Pas en direction de la batteuse française, non. Mais au contraire, en direction de leur finisseuse, histoire de la faire sortir avant que le vif d'or ne se décide à apparaître. La vengeance viendrait plus tard et elle serait certainement froide. C'était une bassesse que l'adolescent appréciait particulièrement sur un terrain de jeu, qui plus est sur un terrain de Quidditch, avec son outil à la main et cramponné à son balai.

Entre temps, Stepan avait repris le souafle entre ses mains et fonçait en direction des buts bleus. La tension était à son comble. Les Lys allaient-ils enfin être à la hauteur de leur réputation ? D'un œil, Ivan vit le bras de Kirsanov se lever de plus en plus haut et lâcher la balle en direction des buts. Il espéra que les Lys n'useraient pas d'un nouveau subterfuge pour garder la main sur le jeu et empêcher de démontrer toute la puissance dont était capable une équipe comme celle de Durmstrang...


Action : Dévier sur Loreline Branche
Série : [3-4]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Actuellement Elvire pestait, elle pestait très fort à propos de slaves qui avaient enfin finit par se rappeler qu'on ne gagnait pas un match en observant les flocons tomber. Pour être très sincère c'était un beau tir que Stepan avait fait, et une très belle déviation que l'autre affreux avait accomplie, mais elle ne le dirait jamais à haute voix. De toute façon depuis le début du match il était certain que les Lynx n'avaient pas non plus loué leurs actions, elle ne voyait donc pas en quoi elle avait besoin d'être honnête avec les faits, elle pouvait très bien crier haut et fort qu'ils n'étaient que des brutes incapables de viser juste et qui tiraient à l'aveuglette en priant pour que ça fonctionne. Si c'était le cas, ils avaient eu drôlement de chance puisque Stepan avait marqué, rattrapant l'écart qui les éloignaient de la menace du vif d'or et que dans le même temps Ivan avait sorti sa finisseuse du terrain. Le petit plus fantastique ? Le cognard filait désormais vers une membre de son équipe, petit détail fort déplaisant. Oui non vraiment, même dans l'hypothèse ou l'hypothèse qui disaient que les Lynx ne reconnaissaient pas leurs actions était juste alors elle ne devait pas faire de même : sous-estimer ses adversaires était toujours une chose grave.

Aussi une nouvelle fois fusa t-elle vers le cognard qui venait de percuter Loreline, triste répétition qui signait un échec double et cuisant. S'engouffrant dans un courant d'air un peu plus chaud, heureuse de sortir du froid mordant un instant, elle poursuivit son but en se galvanisant mentalement : elle n'avait après tout subit que cet échec, ça n'était pas un drame, elle pouvait fort bien composer avec ce défi. Un défi qui portait le nom d'Ivan Koracevic et qu'elle espérait qu'il ne bougerait pas d'ici les prochaines minutes. Espoir inutile sans doute, il avait l'air d'être plus que déterminé à lui faire regretter de l'avoir sorti du terrain juste au départ du match, ça et tout ce qui avait suivi. La seule inquiétude de la jeune Elvire était donc d'une nouvelle fois se retrouver dépourvue de finisseur, le vif arrivait toujours un jour.



Action : Cogner Stepan Kirsanov
Série : [4-5-6]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Alors ça, c'était vraiment n'importe quoi. Adèle, après avoir passé des semaines et des semaines à s'entraîner pour réussir sa figure avait raté à cause d'une erreur de débutante! Elle avait oublié de vérifier que le souaffle était dans les airs avant de se mettre à faire sa figure. Elle avait démarré beaucoup trop tôt, et le souaffle lui était passé par dessus la tête. Cela l'avait déstabilisée et Stepan avait alors eut le chemin libre vers les anneaux. Le pire dans tout cela était que même en protégeant deux anneaux du mieux qu'elle le pouvait, Marine n'avait pas réussi à arrêter le tir et le souaffle était passé directement à travers un des anneaux. En plus, Loreline avait été cognée deux fois et elle venait d'être remplacée par Antoine... Pauvre Loreline, pour être sortie, il fallait vraiment qu'elle ne soit pas bien, ce n'était pas une chochotte!

On pourrait se dire qu'après toutes ces mésaventures la blondinette était dégoûtée et désespérée, mais il ne fallait pas oublier que même avec ce but, les lys menaient toujours. Si le vif d'or était attrapé par les lynx, ce ne serait pas très bon pour eux, l'égalité risquait d'arriver, ce qui serait vraiment très nul pour eux étant donné tout ce qu'elles avaient réussi à faire pour justement ne pas arriver dans cette situation. Alors, la capitaine se reconcentra sur son objectif, marquer un énième but, et cette fois-ci, il fallait absolument que ça marche.

Le souaffle revient dans ses mains après être passé à travers un de leurs anneaux pour la première fois. Elle inspira, expira, inspira, expira et se lança dans donc exécution, plus déterminée que jamais à réussir ce tour particulier...


Action : Figure la vrille version offensive

~ Capitaine et poursuiveuse des lys ardents
  Retour