Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

La situation semblait bien partie pour les Lynx, puisque la passe de Stepan avait réussi. Sauf que la capitaine adverse, poursuiveuse de son état, avait tenté un vol. Vol réussi, évidemment. Le souafle s'était ainsi retrouvé dans les mains de la finisseuse adverse, au plus grand désarroi du garçon. Le match semblait déjà se compliquer. Voyant que la finisseuse allait renvoyer le souafle vers sa capitaine, Stepan voulut tenter un vol. Et au moment où il allait s'élancer, une crampe le prit au mollet droit. Serrant les lèvres, il se massa la jambe pour faire partir la crampe. Pile au mauvais moment, évidemment. De plus, il ne savait pas d'où était venue cette satanée douleur, puisque le match venait tout juste de débuter. Il redressa la tête juste à temps pour voir la capitaine récupérer le Souafle et s'avancer vers les buts. Stepan ferma les yeux, passablement énervé. Pourquoi n'avait-il pas occulté la douleur et ne s'était-il pas élancé vers la balle ? La douleur aurait pu passer à un autre moment. Le mal était fait, et bien évidemment, le premier but du match avait été mis par les adversaires. Le souafle fut rendu au capitaine des Lynx, et cette fois-ci, il n'allait pas laisser une crampe le terrasser. Il fila aussi vite qu'il le put vers Teodor, et lui lança le souafle. Il sentait que la capitaine adverse allait de nouveau tenter un vol, mais cette fois-ci, cela ne marcherait pas, il en était certain. Tant de chance d'un coup, ce n'était pas possible, si ?

Action : Faire une passe à Teodor Vasilev
Série [1;2;3]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Adèle avait marqué accomplissant ainsi son premier objectif, marquer le premier but du match. Les lys gagnaient ainsi 30 à 0, cependant, la capitaine savait que le match n'était pas fini, loin de là. Elle était allée voir le précédent match et avait bien vu la défaite des dragons après avoir mené une bonne partie de début de match. La française resta donc concentrée, en espérant que son équipe fasse de même. Elle garda le même air, ne montrant pas ses sentiments bien qu'elle soit très contente du tir qu'elle venait d'effectuer. Elle se connaissait et savait que pour garder sa concentration, il fallait qu'elle fasse comme si de rien n'était, en gardant un air plus ou moins détaché quoi qu'il arrive. Cela peut paraître bizarre, mais chacun sa technique.

La jeune fille avait confiance en son équipe. De temps en temps, lorsqu'elle croisait un regard, elle leur faisait une petit sourire d'encouragement, de manière à montrer qu'elle était bien présente, qu'elle avait confiance en eux et qu'il fallait qu'ils continuent comme ils le faisaient pour le moment. De plus, grâce à Elvire, le batteur avait dû être remplacé, étant complètement sonné. Un bon point pour eux. Le souaffle fut remis dans les mains du poursuiveur adverse, et il était temps pour la jeune blonde de montrer à nouveau ses talents, d'être la plus précise possible et de faire en sorte de faire ce qu'elle devait faire.

Elle attendit patiemment, sur le qui-vive que la balle rouge soit lancée et au moment-même où le capitaine des lynx la lançait, elle se précipita en direction de la trajectoire qui se rendait vers Teodor, en espérant qu'elle arriverait à temps, au bon moment et au bon endroit.


Action : Vol
Cible en cas de réussite : Loreline Branche
Série : [1;2]

~ Capitaine et poursuiveuse des lys ardents

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Oui vraiment le sport reflétait bien cette phrase. Elle aurait aussi pu dire que le sport représentait bien la vie mais la jeune Elvire ne se sentait pas assez pessimiste pour dire ça à ce moment là. Néanmoins c'était bien vrai, les douleurs costales de Kikolov, les douleurs morales de Koracevic et la douleur musculaire de Kirsanov (même si pour ce dernier détail elle n'était pas au courant) avaient fait naître plus d'un sourire sur les lèvres des françaises. Il fallait simplement espérer que le sourire victorieux qu'Elvire arborait actuellement ne se retrouverait pas rapidement sur les lèvres de ses adversaires, cela signifierait sans doute que ce serait à son tour de se demander si elle avait encore toutes ses dents et des côtes assez entières pour continuer à protéger ses fonctions vitales jusqu'à la fin du match. Elle se méfiait néanmoins, le match auquel elle avait assisté en décembre, premier de la saison du Tournoi des Trois Empereurs avait bien commencé pour les Dragons aussi, ces petits enfants avaient été époustouflants… mais ça n'était pas eux à la tête de la saison, en témoignaient les trois quart des tribunes qui voulaient que les Lys gagnent.
En attendant si elle ne voulait pas que les choses dégénèrent il lui fallait se dépêcher de courser le cognard, histoire qu'il ne finisse pas sur ses amies. Koracevic n'était plus une menace, et Leones savait combien elle avait pourtant appréhendé de se retrouver face à lui, mais pour autant elle avait un nouveau adversaire : monsieur le remplaçant dont elle avait oublié le nom. Sauf que voilà, ça ne l'arrangeait pas tout ça, elle ne l'avait presque pas vu joué, et ignorait sa manière de faire. L'inconnu avait toujours été plus difficile à contrer.
Ceci dit n'avait-elle pas l'habitude de dire qu'elle aimait la compétition ?


Action : Cogner Stepan Kirsanov
Série [4;5;6]
Pas d’avatar
Marine Petit  

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Le pauvre petit batteur au cœur d'artichaut ne se sentait pas très bien après les paroles de Marine. Celle-ci en profita pour montrer son plus beau sourire à son adversaire avant de retourner bien sagement auprès des buts. Heureusement pour elle, Adèle avait récupéré le souafle et s'apprêtait à faire une passe à Loreline. Marine n'imagine même pas les remords qu'elle se serait fait si les joueurs de Durmstrang avait marqué un but en son absence. Non, inimaginable. La gardienne resta auprès des buts et observa le jeu des autres joueurs : Loreline passa le souafle à Adèle, qui tira aux buts. Et marqua par la même occasion puisque le gardien adverse était sonné par l'excellente batteuse de l'équipe de Beauxbâtons. Ouaip' ce match commençait bien !

Le souafle était à présent dans les mains de Kirsanov et Marine se concentra sur la balle rouge en regardant ce que le poursuiveur adverse faisait. Elle surveillait qu'il ne s'approchait pas trop prêt des buts même si elle savait qu'il n'avait pas encore le droit de lancer le souafle vers elle puisqu'il n'a pas encore le nombre de passes requis. Mais on sait jamais. La Française commençait à avoir froid à faire du sur place devant les buts alors elle décida d'une nouvelle fois de quitter ses buts chéris pour lancer un pic à quelqu'un. Bon, c'est vrai, c'est risqué, surtout que Kirsanov a le souafle, mais qui ne tente rien n'a rien. Marine se dirigea vers Nikolov, l'autre gardien du match. Loin de là d'être jaloux des buts que devait garder Nikolov, Marine voulait le déstabiliser un peu pour l'empêcher de déstabiliser un Français, déjà, ou encore rendre plus difficile l'arrêt d'un tir. Marine espéra simplement qu'elle ne s'y est pas prise un peu trop tôt parce qu'Adèle et Loreline devait récupérer le souafle avant de pouvoir tirer aux buts. Bon, c'est mieux que rien, peut-être que plus tard, elle ne pourra pas.


« Ça va t'as pas trop froid ? Tu devrais faire attention à toi, tu vas peut-être tomber malade à rester près des buts comme ça ! »

Voilà ce qu'elle avait dit au gardien de Durmstrang. Bon, on aurait dit la mère poule qui veut protéger son petit. Ou encore la chieuse de service qui se mêlent de ce qui là ne regarde pas, mais au moins le garçon était prévenue. D'ailleurs, c'est peut-être que Marine avait elle-même un peu froid qu'elle est allé dire ça à l'élève de Durmstrang. Voyant Adèle essayé de voler le souafle, Marine repartit près de ses buts, elle ne voulait pas rater une miette de ce joyeux spectacle.

Déstabiliser Aleksandar Nikolov sur la Santé

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Ça y est, c'était le grand jour. Le deuxième match du Championnat des Trois Empereurs, qui opposait les équipes de Quidditch de Poudlard, Beauxbatons et Durmstrang. Timotei, un élève âgé de seize ans de l'école bulgare, faisait parti de l'équipe des Lynx. Il n'était que remplaçant, mais aimait beaucoup jouer au sein de cette équipe. Il officiait en tant que batteur et poursuiveur, son poste variant à chaque match. Mais il aimait ses deux rôles de la même façon. Le match du jour voyait s'affronter les Lys Ardents, le triste nom de Beauxbâtons, et Durmstrang. Timotei resta sur le banc de touche et applaudit ses coéquipiers qui rentraient sur le terrain. Alexandar Nikolov, le gardien , rejoignit les anneaux tandis qu'Ivan Kovacevic se posta au milieu du terrain, attendant que le Cognard soit libéré. Teodor Vasilev, le finisseur, se plaça à ses côtés et le capitaine et poursuiveur Stepan Kirsanov serra la main de la capitaine de Beauxbâtons, une jeune fille blonde nommée Adèle Jossanand. (il n'en était pas vraiment sûr, à vrai dire il n'avait jamais était doué pour retenir les noms). Timotei renonça d'ailleurs bien vite à mémoriser ceux des autres joueurs : c'était bien trop compliqué. Le coup d'envoi fut lancé et le match commença. Timotei fut surpris de voir que les joueuses de l'équipe des Lys menaient le jeu, pourtant face aux brutes qu'étaient les Bulgares. Les Lynx se faisaient dominer, ça n'allait pas du tout. Le premier but de la rencontre fut marqué par une joueuse adverse, Jonarend la poursuiveuse. 30-0 en faveur de l'adversaire. Bon, il fallait se remettre en question. Ivan ne doutait pas que ses coéquipiers allaient se rattraper. Regardez le dernier match contre l'équipe de Poudlard : les joueurs, pourtant très jeunes, menaient largement le jeu, et pourtant les Lynx les avaient battus à plates coutures. Mais voilà, il ne fallait pas non plus trainer.

C'est alors que Timotei s'aperçut qu'Ivan avait été sonné, et deux fois d'affilé. Le batteur fut contraint de sortir du terrain et c'est, non sans joie, que le remplaçant put intégrer le match. Il avait eut l'occasion de jouer la dernière fois, mais seulement deux minutes. Il se souvenait encore du Cognard qu'il avait reçu de la part de la batteuse rousse Becrandelle (un truc du genre). Il croisa les doigts pour que celle de Beauxbâtons soit un peu plus...gentille. Mais pas le temps de réfléchir, il enfourcha son balai, attrapa sa batte d'une main, et ni une ni deux, partit dévier le Cognard qu'avait envoyé la jeune fille en direction de Stepan.


Cogner Elvire Masset
Série : [3;4]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Suite à leur victoire contre l'équipe de Poudlard, Teodor abordait plutôt sereinement ce nouveau match contre les Lys Ardents de Beauxbâtons. Après tout, ce n'était pas cette bande de petites natures qui allaient faire peur à des dur-à-cuir tel que les élèves de Durmstrang, n'est-ce pas ? C'est cette pensée en tout cas qui accompagna le finisseur jusqu'à ce que le coup d'envoi soit donné et qu'il se rende finalement compte que non, être un élève de Beauxbâtons ne signifiait pas forcément ne pas savoir jouer. Mais où donc cette fillette qui occupait le poste de batteur trouvait-t-elle la force de cogner aussi fort ? C'était impressionnant. Là où Teodor aurait peut-être du se trouver inquiet, il n'en fut que le contraire. Il sentait l'adrénaline monter en lui comme une flèche. Il avait bêtement pensé que ce match serait simple et ennuyeux. Finalement, peut-être allait-il s'avérer encore plus intéressant que celui contre les Dragons.
Filant sur son balais, le jeune garçon fronça ses sourcils en voyant le gardien de son équipe se retrouver dans les vapes juste au moment où le souafle traversa l'un des anneaux. Déjà le français faisait décoller leur score. Rien de tel pour motiver Teodor qui était bien plus intéressé par le challenge que la facilité d'une réussite assurée. Il intercepta facilement le souafle lancé par son capitaine, et avança de quelques mètres, la balle sous le bras. Stepan venait de se prendre un sacré coup de cognard. Mais il était résistant. Si rien ne venait le frapper de nouveau, il serait sûrement d'attaque pour rattraper la balle.
Confiant, le finisseur slave arma son bras, et ajusta sa passe afin de renvoyer le souafle vers l poursuiveur des Lynx, espérant de tout cœur qu'il le récupérerait, prêt au cas où à filer le reprendre.


Action : Faire une passe.
Cible : S. Kirsanov
Série : [1,2,3]
Pas d’avatar
Marine Petit  

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Marine vit tout de suite que sa remarque ne fit aucun effet sur le gardien de Durmstrang. Tant pis, elle aura essayé. Regardant avec attention les passes des joueurs du terrain, elle vit Kirsanov faire une passe à Vasilev et Adèle ratée une tentative de vol de peu de choses. Dommage. Elvire, quant à elle, frappe Kirsanov avec son cognard. Marine eut un large sourire en voyant le capitaine de l'équipe adverse un peu amoché. Marine se sentit pousser des ailes et l'envie d'aller lancer un pic à Kirsanov était plus fort qu'elle. Juste histoire d'enfoncer le clou un peu plus.

La gardienne française frotta ses mains pour essayer de se réchauffer. Mais il faisait toujours froid. La neige recouvrait le terrain et elle enviait les gens du public qui se collait les uns aux autres pour se réchauffer. En plus, voler comme elle le faisait, elle sentait le vent glacial, qui parcourrait tout son corps. C'était horrible. Malgré les pulls, gants, chaussettes et autres vêtements indispensables de l'hiver, Marine commençait à avoir froid, et ça n'allait pas. Elle décida alors de se défouler en allant faire un coucou au poursuiveur adverse. Façon de parler bien sûr. Elle s'approcha du joueur sonné et lança d'un air tout à fait naturel :


« Ouh Elvire t'as pas manqué ! Mais tu serais un peu plus impliqué dans le match, tu aurais su éviter le cognard. C'est ça, quand on ne sait pas jouer... »

Marine haussa les épaules et regarda Kirsanov en plissant le front. Elle espérait vraiment enfoncer le clou de ce qu'Elvire avait déjà commencé sur Kirsanov. Si cela pouvait l'empêcher de réceptionné correctement le souafle que Vasilev tenait dans les mains actuellement, ce serait top !


Déstabiliser Stepan Kirsanov sur l'implication dans le match

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Alors que cognard d'Elvire filait droit devant elle une bourrasque lui fit plisser les yeux, lui faisant perdre en concentration. Ce temps enneigé était décidément une plaie, bien que jusqu'ici il ne l'avait pas trop gêné... il était d'ailleurs certain que jouer sans cape aurait été plus pratique. Pourtant les capes bleues, volants derrière eux, ne les protégeaient pas tant que cela et entravaient leur mouvements, mais c'était paraît-il mieux que rien. Enfin c'était bien à elle de se plaindre alors qu'elle se plaignait aussi du froid auquel elle n'avait pas l'habitude mais à son humble avis il devait bien exister un sort qui les protégerait du froid tout aussi bien, voire mieux, que ces fichues capes qui valsaient allègrement comme elles le souhaitaient. L'effet esthétique était certes là, et c'était sans doute la raison pour laquelle elle portait cette lourde étoffe qui venait fouetter ses jambes, mais l'effet esthétique n'était pas ce qui lui ferait gagner des points.
Se redressant sur son balai après cette réflexion qui n'avait duré que quelques secondes Elvire eut tout juste le temps de voir son cognard passer outre la faible défense de Yar-quelque chose le remplaçant avant d'aller frapper le poursuiveur adverse de plein fouet. Un sourire de triomphe monta sur les lèvres de la jeune fille et après avoir vérifié que le cognard n'était pas dangereux elle observa autour d'elle. Adèle semblait être mal en point sur son balai et Vasiley tenait le souaffe entre ses mains. Avait-elle mal ajusté une trajectoire ? S'était-elle pris le souaffle sur les jambes, la tête ou autre ? Cela lui était déjà arrivé en match et si la puissance du coup était loin d'être comparable à celle d'un cognard cela pouvait faire vaciller tout de même. Bon soit, elle laisserait sa capitaine se remettre d'elle même, elle allait sans doute y arriver sans qu'elle ne s'attarde à l'encourager. Pour le moment son travail était d'essayer d'empêcher les Lynx de tirer, aussi arma t-elle sous coup, bien décidée à permettre au pauvre Kirsanov qui avait l'air mal en point de se reposer.

Et alors que son cognard partait elle eut tout juste le temps de se demander pourquoi Marine s'était-elle tant rapprochée du slave. C'était dangereux, elle n'était pas certaine d'avoir bien visé… aussi Elvire suivit de très près son cognard des yeux, croisant les doigts pour avoir bien dosé la trajectoire.



Action : Cogner Stepan Kirsanov
Série [4;5;6]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

La jeune poursuiveuse avait frôlé la balle, elle l’avait sentie passer, elle s’était penchée pour tenter de la récupérer du bout des doigts, mais sa tentative avait été vaine, et elle avait failli tomber de son balai. Déséquilibrée, elle tenta tant bien que mal de faire bonne figure, mais elle ne pourrait pas intercepter cette passe qui était beaucoup trop loin d’elle. Elle n’avait plus qu’à espérer que le finisseur des lynx ne sache pas viser.

Du côté du souaffle, ce n’était pas la joie pour les français, mais un petit coup d’œil aux alentours appris à la capitaine que son homologue venait de se prendre un cognard en pleine poire. Bien fait pour lui, il n’avait qu’à pas avoir fait une aussi bonne passe à son coéquipier. Yorano… Yordono… Yora… Bref, le batteur remplaçant de Durmstrang n’avait pas réussi à dévier le cognard et était lui aussi en train de reprendre contenance sur son balai. Bien fait pour lui aussi tient. Adèle avait un peu de rage à envoyer, et elle ne se pria donc pas pour leur envoyer des mauvaises ondes, qui ne tente rien n’a rien. Elle était convaincue que cela pourrait leur faire rater leurs actions. Et effectivement, le souaffle que le finisseur venait de renvoyer se retrouva en chute libre. La française était tellement occupée à dégager ses mauvaises ondes qu’elle n’avait pas vu comment ça s’était passé, et elle n’avait surtout pas le temps d’analyser la situation en détails. Pour le moment, elle devait faire tout son possible pour récupérer le souaffle avant leurs adversaires. C’était une question de vie ou de mort.


Action : Récupérer le souaffle et faire une passe à Loreline Branche
Série : [1;2 ;3 ]

~ Capitaine et poursuiveuse des lys ardents

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Image
Le vif d'argent vient d'apparaître près du virage nord. Branche et Vasilev peuvent tenter de l'attraper.

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Loreline n'en croyait pas ses yeux. Immobile sur son balai, elle essayait de vérifier qu'elle avait bien vu. Et c'était le cas : le vif d'argent ! Il était là, elle le voyait un peu au loin ! Cette minuscule boule grise semblait la narguer de là où elle était ! Une fois de plus, un sourire apparut sur son visage. Mais après un temps d'observation, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas encore bougé et qu'il fallait peut-être qu'elle se dépêche si elle ne voulait pas que son adversaire ne l'attrape avant elle.
Alors elle renforça sa prise sur son balai, se coucha un peu dessus, et vola en direction de cette minuscule balle, promesse de quelques points qui ne seraient pas de trop. Et même si elle ressentait un tout petit peu de déception face au fait qu'il ne s'agissait pas là du vif d'or, elle était décidée à l'attraper. Ces points-là, elle n'en ferait pas cadeau à Durmstrang, oh que non !
Et donc, bien que le froid venait lui mordre le bout des doigts, bien que sa vitesse de vol défaisait son chignon qu'elle croyait pourtant bien serré, elle ne lâchait pas son objectif du regard. Et au fur et à mesure qu'elle se rapprochait du vif, elle pouvait sentir au fond d'elle une excitation exponentielle. Si elle parvenait à l'attraper, elle aurait prouvé sa valeur à Beauxbâtons. Ils sauraient tous qu'elle n'était pas là pour rien ! Elle rendrait fière son équipe, ses supporters, ses parents, ses amis et le plus important : elle-même. Elle avait besoin de ce genre de réussites pour se prouver qu'elle était capable de faire les choses bien. Et même si elle ne voulait pas se l'avouer, ça lui serait extrêmement salutaire.
Alors, elle se rapprocha, de plus en plus près. Elle aurait pu, maintenant, tendre la main pour essayer de choper ce petit machin brillant mais elle voulait essayer d'assurer son coup. Alors, elle attendit d'être encore un peu plus près. Elle volait le plus rapidement qu'elle le pouvait, ne regardant rien d'autre que le vif d'argent. Voilà, à présent, il se tenait plus qu'à portée de main. Alors, lâchant d'une main son balai sans ralentir son allure, elle tendit le bras vers le vif d'argent. Elle pouvait presque le sentir à présent…


Action : Capturer le vif d'argent

~ Finisseur titulaire des Lys Ardents ~

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Image
Branche échoue à sa première tentative.
  Retour