Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Qui avait dit que ce serait facile ? Timotei s'était un peu trop précipité sur le Cognard dans l'espoir de l'empêcher d'aller se nicher dans le ventre de sa cible. Malheureusement, la déviation ne fonctionna pas aussi bien que voulu, et tandis que la balle s'en allait heurter le capitaine de l'équipe du Nord, le malheureux remplaçant se retrouva complétement déséquilibré. Incapable de tenter une action sans se remettre droit sur son balai, il regarda, impuissant, la batteuse des Lys Ardents en rajouter une couche en envoyant une deuxième fois la balle furibonde sur Stepan. Celui-ci se retrouva complètement sonné et dû sortir en hâte du terrain. Bon, les Lynx se retrouvaient sans poursuiveur, le match débutait très bien. Timotei, ayant retrouvé une position agréable et adéquate à la pratique du Quidditch observa autour de lui. Le Cognard volait, seul, entre les anneaux du camp adverse. Le jeune homme s'élança dans sa direction, mais une tout autre chose attira son attention. En effet, le vif d'argent était apparu, entrainant une course-poursuite entre les deux finisseurs. Le batteur croisa les doigts, car attraper cette balle serait une chance de pouvoir se rattraper. Comme si ses prières eurent été exaucées, Teodor, de son habile main, captura le vif au nez et à la barbe de son adversaire. Timotei sourit, mais s'aperçut alors que la batteuse à la robe bleue venait d'envoyer le Cognard en direction des anneaux que défendait Aleksander.

Le batteur du Nord maugréa avant de se précipiter derrière la balle noire pour tenter de l'empêcher, une nouvelle fois, d'atteindre sa cible. Il fallait dire que son adversaire était redoutable. A Durmstrang, il n'en avait jamais vu des pareilles. Les Français étaient-ils donc tous des excellents joueurs de Quidditch ? De plus, le jeune homme avait entendu dire que Masset (et oui, à force d'entendre son nom, il avait fini par le retenir) avait 16 ans, le même âge que lui. Cela changeait du match précédent, où le joueur adverse le plus vieux devait avoir 13 ans. Cette fois, tout serait sur un pied d'égalité, et Timotei était prêt à montrer qu'il avait du fil à retordre. Le jeune homme leva sa batte et frappa.


Dévier sur Elvire Masset
Série:[5;6]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Et voilà, c'était raté. Le vif lui avait été volé sous le nez, comme ça. Loreline aurait bien tergiversé pendant des heures sur cette sinistre déception, elle aurait même aimé en comprendre les raisons mais le match ne l'attendrait pas. Il la rappelait d'ailleurs à elle en lui offrant le souafle. Bon, en réalité, c'était Adèle qui venait de le faire. Sa capitaine avait été impressionnante de vitesse, même si Loreline n'y avait pas réellement prêté attention avec la course folle qu'elle venait de faire, ou de subir plutôt.

Maintenant qu'elle avait la balle rouge entre les mains, elle devait se mettre au niveau d'Adèle et honorer cette magnifique passe en faisant en sorte de servir à quelque chose, pour une fois. Surtout que le commentaire qu'elle venait d'entendre l'avait agacé : « il faut se méfier du sursaut des Lynx, car nul doute qu'il viendra ! ». Dans un grognement, elle se dit que ça irait plus vite si l'arbitre encourageait directement les Lynx, équipe qu'il semblait supporter, en leur criant de les écraser, elles. Et il ne lui venait pas à l'esprit, après toutes ces pensées, qu'elle était peut-être un peu mauvaise joueuse après tout.
Mais elle ravala sa frustration. Elle lança un coup d'oeil assuré à sa coéquipière et elle partit, balle sous le bras, en direction des cerceaux adverses. Ses cheveux ondulaient avec le vent et la neige qui s'abattait aujourd'hui la trempait de plus en plus. Ou était-ce la sueur ? Peu importe, elle s'en fichait maintenant. Elle n'avait ni chaud, ni froid et elle ne pensait qu'au match. Son ego venait de se prendre un sacré coup alors elle allait s'efforcer de le rehausser un peu en réussissant une passe qui, avec un peu de chance, aboutirait à un nouveau but marqué de la part des Lys Ardents !

En attendant, elle devait bien la faire, cette passe ! Arrivée suffisamment près des buts adverses selon elle, elle s'arrêta quelques instants et se mit en position. Elle empoigna le souafle de ses deux mains et l'envoya de toutes ses forces vers Adèle. Elle espérait réussir à faire de son mieux, même si ce ne serait pas simple après les émotions qu'elle venait de subir.


Action : Faire une passe à Adèle Josserand 
Série [1,2,3]

~ Finisseur titulaire des Lys Ardents ~

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

La situation n'était pas à l'avantage des Lynx de Durmstrang, en ce moment même. Stepan ne s'y était absolument pas préparé, et le Cognard l'avait cogné tellement fort qu'il dût se retirer sur le banc des Lynx en attendant de pouvoir revenir sur le terrain. Le seul remplaçant de son équipe étant déjà en jeu, il ne pouvait pas se remplacer lui-même. Ruminant tout ce qu'il pouvait, assis sur son banc, il leva les yeux au ciel pour suivre le match. La batteuse adverse était aussi redoutable que celle de l'équipe de Poudlard. En effet, celle-ci avait envoyé au tapis le gardien des Lynx, au plus grand désespoir du capitaine des Lynx de Durmstrang. Il ne gérait pas du tout ce match, et cela ne lui plaisait absolument pas. Au bout de quelques minutes qui lui parurent une éternité, il put enfin remonter sur son balai. Stepan ne se fit pas prier, et fila à toute vitesse vers le ciel, recherchant son Saint Graal à lui, le Souafle. Scrutant les environs tout en enlevant la neige qui tombait sur sa tête, il ne mit pas longtemps à retrouver la balle rouge, qui se trouvait non pas dans les mains de la poursuiveuse de Beauxbâtons, mais dans les mains de leur finisseuse. Le capitaine des Lynx se doutait bien que la tentative de passe allait avoir lieu dans très peu de temps, ainsi il se tenait prêt à tenter un vol. Ses chances étaient très minces, mais comme le dit l'adage « qui ne tente rien n'a rien ». Il vit la finisseuse lancer la balle en direction de sa capitaine, et Stepan fonça dans la trajectoire, espérant un miracle divin.


Action : Voler le Souafle
Série : [4]
Cible en cas de réussite : Teodor Vasilev.

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

C'est avec un sourire heureux et presque pas sadique qu'Elvire avait observé le cognard fuser vers le gardien des Lynx, administrant au passage au batteur adversaire un petit coup sympathique. Elles étaient loin ses appréhensions de début de match, désormais Elvire voltigeait avec entrain, presque pas culpabilisée par l'état désastreux de l'équipe des Lynx. Elle aurait pu s'en vouloir un tout petit peu bien sûr, elle se souciait des autres après tout, mais c'était rare qu'elle commence à avoir des considérations éthiques au Quidditch, du moins pour ses adversaires. Actuellement c'était son moment de liberté, de décharge, le moment où elle ne pensait plus qu'à s'éclater avec son équipe. Toute la mélancolie qu'elle avait en elle s'était envolée. Tout ce qui la contrariait : avoir quitté son école, le rejet encore plus violent de son frère, tous les petits rien, les mauvaises notes et les plaisanteries douteuses et autres, les bulgares-soviétiques-nordiques-quelque chose s'en retrouvaient soudain assez responsables pour qu'elle se défoule sans remord sur eux. Et c'était plaisant.
Aussi, alors que le commentateur du match commença à faire son travail, c'est à dire à commenter les réussites des Lys Ardents la meilleure équipe du tournoi (bien qu'apparemment le vif avait refusé de se faire attraper par leur talentueuse finisseuse), Elvire ne put s'empêcher de sourire avant de foncer de nouveau vers le cognard qui continuait tout seul sa course après avoir frappé Nikolov de plein fouet.

Enfin bien sûr, cela après avoir lancé un regard à ses coéquipières et leur avoir adressé un petit signe d'encouragement. Elle se promit d'ailleurs d'aller les encourager de vive voix dès que le cognard se rapprocherait suffisamment d'elles pour qu'elle puisse le faire sans risquer de négliger la balle grisâtre et douloureuse qui pourraient bien décider de se venger d'un tel manque d'attention. Après tout ses coéquipières méritaient bien quelques compliments, elles étaient douées et il ne fallait pas qu'elles en doute. Voilà, c'était son petit moment de douceur et de solidarité. Ensuite elle arma son bras, et frappa.


Action : Cogner Aleksander Nikolov
Série [4;5;6]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Bien que ce début de match commençait plutôt en faveur de l'équipe adverse, Teodor était bien loin de baisser les bras. Après tout nous n'en étions qu'à quelques minutes de jeu, et tout le monde savait qu'elles n'étaient absolument pas décisives. Là où certains auraient été découragés de débuter plutôt mal, Teodor quant à lui n'en ressortait que plus motivé. Que serait un match de Quidditch sans challenge ? C'est sur ces pensées positives que le jeune Vasilev s'était lancé à la poursuite du vif d'argent. La finisseuse adverse lui avait d'ailleurs été d'une grande aide, car c'est grâce à elle qu'il avait réussi à capter la petite balle. La Beauxbâtons avait par conséquent pris une légère avance sur la poursuite, mais c'était sans compter sur la vitesse du jeune homme. Au coude à coude, ils avaient pendant quelques secondes poursuivi la balle ailée sans vraiment savoir qui aurait l'avantage sur l'autre. De justesse, Tedo avait finalement attrapé le vif avant elle, faisant par la même occasion décoller le compteur de Durmstrang. Dix points d'écart, c'était peu. De quoi, il l'espérait, remettre d'aplomb le reste de son équipe. Cela sembla d'ailleurs fonctionner, au moins sur son capitaine. Alors que les Lys enchaînaient les passes, celui-ci en intercepta une avec agilité et lui relança le Souafle. La balle rouge était enfin dans leur camp. Teodor, la balle sous le bras, avança sur plusieurs mètres afin de gagner du terrain et permettre à Stepan de filer vers les buts. Observant les alentours, le jeune finisseur cala le souafle entre ses doigts et lança son bras vers l'avant, espérant que la balle trouverait son chemin vers les mains du capitaine des Lynx sans rencontrer d'interférances.

Action : Faire une passe.
Cible : S.Kirsanov
Série : [1,2,3]

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Adèle espérait que l’issu du match joue en leur faveur, elle n’avait jamais été aussi déterminée à gagner. Mais, elle savait que pour le moment, elle ne pouvait rien dire. Bien que la capture du vif d’or n’octroie ici que 100 points, ceux-ci n’étaient pas négligeables pour autant, à moins d’avoir 100 points d’avance. La jeune poursuiveuse n’avait absolument aucune notion des spectateurs présents dans les tribunes. Elle se demandait d’ailleurs qui parmi les élèves de Poudlard les supportait et qui leur préférait les brutes de Durmstrang. En soi, cela n’avait pas d’importance, il pourrait n’y avoir personne dans les tribunes qu’elle continuerait à jouer comme elle le faisait. Elle se remit dans le match, se concentrant sur ce qu’elle avait à faire. Ils menaient toujours au niveau des points. De dix points très exactement, après la capture du vif d’argent par Vasilev.

Le cognard fusait encore et toujours dans tous les sens, mais la blonde était très fière de sa batteuse. Elle était bien contente d’avoir choisi Elvire. Elle faisait un excellent travail, et elle était persuadée que s’ils menaient jusqu’à maintenant c’était bien grâce à elle. Et puis, les lynx avaient déjà dû remplacer deux joueurs, ou du moins, faire sortir deux joueurs et c’était bien fait pour eux. Ils jouaient les grosses brutes, mais dès qu’ils se prenaient un cognard dans la tête c’était fini. Bon, peut-être qu’elle exagérait un peu, elle ne s’était pas pris un cognard de sa camarade, mais pour s’en être déjà pris, elle savait que ça ne faisait pas vraiment du bien. Marine avait réussi à déstabiliser des joueurs aussi à priori. Adèle ne savait pas exactement qui, mais elle l’avait vu se déplacer sur le terrain, sans se prendre de but pour autant jusqu’à maintenant. En même temps c’était son rôle à elle, Adèle d’être sûre que le souaffle n’arrive pas trop près des anneaux de leur équipe. Enfin, Loreline avait aussi fait du bon boulot. Elle n’avait pas attrapé le vif d’argent, mais la jeune fille avait bien vu que sa camarade avait été la première sur le coup, elle avait juste un peu manqué de chance.

Malheureusement, il fallait que leur chance s'arrête là. Loreline rata sa passe, le souaffle se retrouva alors dans les mains du finisseur adverse, puis Loreline se fit cogner, Elvire n'ayant pas réussi à faire quoi que ce soit... Olala ça partait mal. Mais Adèle refusait de croire que cela allait durer. Elle avait bien l'intention de récupérer le souaffle coûte que coûte. Et justement, elle allait avoir l'occasion de le faire tout de suite.


Action : Vol
Cible en cas de réussite : Loreline Branche
Série : [1;2]

~ Capitaine et poursuiveuse des lys ardents

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Masset était comment dire ... Féroce. Oui, c'était bien le mot qui correspondait à la batteuse de Beauxbâtons. La jeune fille n'avait pas froid dans le dos et n'hésitait pas à envoyer le Cognard droit sur les joueurs de Durmstrang. Timotei avait encore une fois tenté d'écarter la balle furibonde de sa cible, en vain malheureusement. Et évidemment, elle l'atteignait. L'adversaire du jeune homme avait toujours le dernier mot. Etait-ce de la chance ? Timotei pensait plus tôt que c'était une excellente joueuse, la grande chance de son équipe. Il fallait se l'avouer, quand le Bulgare avait vu arriver toute cette équipe, presque uniquement féminine (un seul garçon jouait, et encore il était remplaçant), il les avait sous-estimées. Et il n'aurait pas dû. Les Françaises, derrière leurs apparences mignonnes et fragiles, étaient redoutables. Mais Timotei était justement content d'avoir des adversaires de cette taille. A Durmstrang, peu de matchs se jouaient, ou alors les équipes n'avaient pas le même niveau, ce qui n'était pas très équitable. Ici, c'était différent.

Quoiqu'il en soit, le jeune batteur ne s'avoua pas vaincu. Il avait de nouveau raté sa déviation et se retrouva déséquilibré, mais il put observé que quelques minutes plus tard, Masset avait raté son cognement. Une faiblesse de la part de la batteuse ? Il fallait en profiter. Timotei retrouva rapidement son habilité à jouer et se précipita sur le Cognard. Etrangement, il arriva au niveau de la balle noire avant son adversaire. Cela lui laissait le temps de réfléchir à sa cible, c'était une bonne chose. Son choix se porta sur la gardienne. En effet, libérer les buts ne pouvait tourner qu'à l'avantage de l'équipe. Il brandit sa batte et frappa d'un coup fort.


Cogner Marine Petit
Série : [1;2;3]
Pas d’avatar
Marine Petit  

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Et le clou fut joliment enfoncé. Kirsanov fut déstabilisé par Marine, et comme si cela ne suffisait pas, Elvire se donna à cœur joie de re-viser le poursuiveur des Lynx. Marine regarda sa coéquipière d'un œil méfiant, heureusement qu'elle avait eut le temps de s'éloigner sinon, c'est elle qui l'aurait reçu. Retournée, une énième fois devant les buts, elle vit Vasilev manqué sa passe et le souafle se retrouva en chute libre. Marine eut un sourire en voyant Adèle récupérer le souafle. C'est alors que Loreline et Vasilev se jetèrent sur un « truc » argent. Marine n'avait pas vu tout de suite de quoi il s'agissait, mais il semblerait que ce soit le vif d'argent. La gardienne tapa dans ses mains pour encourager même si elle savait que de là où elle était cela serait inefficace, cela pourrait la réchauffer en même temps. Les évènements suivant s'enchaînèrent vite : Adèle attrapa le souafle et le lança vers Loreline tandis que Elvire écarta le gardien des buts adverse. Oui, le champ était libre pour un tir au but !

Malheureusement, Kirsanov réussit à voler le souafle des mains de Loreline avant que celle-ci fasse la dernière passe. Marine, qui regardait tout concernant le souafle, se tenait prête à intervenir si jamais les élèves de Durmstrang se tenait un peu trop près d'elle. C'était Vasilev qui avait le souafle aux mains et la Française eut le temps de voir passer un cognard en travers du terrain en direction Yardonov. Bref, la tendance tournait en faveur des Lynx et Marine ne pouvait pas rester observatrice : elle devait agir !

Courageuse et intelligente, elle se lança vers Kirsanov qui attendait très certainement de réceptionner la passe de son copain. Bon, le temps qu'Marine arrive, il l'aura dans les mains, ce serait bien d'essayer de lui faire lâcher la balle des mains. Oups, de maladresse. Ou plutôt d'énervement ou de dépression, ce serait pas mal ça aussi. Marine réfléchit et lança sa remarque :


« Eh Kirsanov, ça te fait quoi de voir ton frère jouer dans les épreuves du tournoi ? Tu paniques pas trop ? Non parce que les épreuves sont un peu dangereuse, tu devrais prendre soin de ton frère. »


Elle ne savait pas si cela faisait un effet sur le joueur, mais rien de coûte d'essayer. Et puis de toute façon, elle est gardienne, elle sait très bien qu'elle serait la cible de beaucoup de cognard puisque son rôle est d'empêcher les souafles de passer. Autant affaiblir l'équipe adverse pendant qu'elle le peut.

Déstabiliser Stepan Kirsanov sur la Famille.

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

En voyant le cognard manquer sa cible Elvire eut un petit rire. Un peu nerveux le rire peut-être, surtout lorsque le souaffle alla frapper sa finisseuse avant qu'elle n'arrive à réagir, un coup de vent la déstabilisant. Néanmoins ça restait un rire, il fallait dire qu'il y avait de quoi penser que le cognard se moquait d'elle : elle venait de louper son deuxième cognement du match, juste au moment où elle était le plus en confiance. Peut-être après tout que c'était le fait d'être trop en confiance qui l'avait fait échouer. Le cognard, lui, continuait sa course en allant du côté du batteur des Lynx et Elvire, d'un coup d’œil, comprit qu'elle n’arriverait pas à temps, sauf si son but était de foncer sur le garçon directement et de se prendre le cognard en pleine face. Bon bien sûr sans doute qu'il serait aussi un tantinet déstabilisé mais elle ne préférait pas courir le risque, elle ne s'était jamais sentie spécialement suicidaire.
Donc Yardonov, dont elle avait désormais enregistré le nom , avait décidé d'envoyer le cognard en direction de Marine, c'est à dire à peu près à l'opposé de l'endroit où elle était… très pratique. Néanmoins elle fusa, se rendant d'ailleurs compte soudain que tous ses adversaires étaient un peu trop proches des anneaux à son goût. Effectivement le commentateur avait du dire qu'ils avaient repris possession du souaffle, mais elle n'avait pas réalisé qu'ils étaient dangereusement presque assez proches pour tirer. C'est ce qui la fit changer d'avis au dernier moment : aors que la gardienne s'était décidé à invectiver le capitaine Kirsanov le voleur de souaffle, elle s'approcha à son tour, du moins assez pour qu'elle l'entende :


« T'assures Marine, c'est génial ce que tu fais ! Eh, pense un peu à ce que les gens vont dire lorsqu'on va gagner ce match, puis le tournoi ! Tout le monde va vouloir te connaître ! J'suis certaine que les Tapesouaffles sont déjà en train de se renseigner sur tes prouesses ! »


Voilà, avec un drôle de tiraillement elle avait décidé de laisser le cognard faire son office pour encourager son amie. Elle comptait sur deux choses, elle espérait à raison : la maîtrise de son équipe et la maladresse du batteur slave, pourtant bien remonté de ce qu'elle avait cru voir. Autrement elle n'aurait plus qu'à dire ''Mea Culpa''… et elle se vengerait sur le batteur, ça c'était une chose certaine. Elle espérait simplement que sa voix avait porté et que ce qu'elle avait dit donnerait assez de confiance en elle à Marine pour briller.


Action : Encourager Marine Petit
Thème : Réputation
Dernière modification par Elvire Masset le 20 mars 2016, 22 h 32, modifié 1 fois.

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Le cognard ne vint jamais frapper Marine. Sa camarade avait d'ailleurs l'air toute requinquée alors qu'elle abandonnait le poursuiveur adverse qu'elle venait de titiller et qui venait lui de recevoir le souaffle. Allait-il tenter de tirer ? Elvire ne savait pas mais elle connaissait bien Marine pour avoir joué avec elle de nombreuses fois (elles étaient après tout toutes les deux à Leones) et savait que ses piques pouvaient être blessantes au point de sérieusement empêcher les victimes de ces dites piques de se concentrer correctement. C'était même toujours assez compliqué lors des entraînements d'oublier à la fin du match ce qui avait été dit, mais bon c'était ainsi qu'on s’endurcissait. Toujours était-il que la française était efficace et que d'ailleurs Elvire ne savait même pas si elle était d'aplomb parce qu'elle venait de faire son travail plutôt bien ou parce qu'elle l'avait encouragée. Toujours était-il que le poursuiveur adverse avait sans doute subi assez de persécutions pour qu'elle puisse se tourner vers d'autres dangers.
Yardonov avait donc fait un faux mouvement et s'était envoyé son cognard dans les côtes, dit comme ça c'était un peu ridicule mais la jeune fille savait que c'était aussi un risque, surtout par ce temps peu amène. Puis soudain, du coin de l'oeil, Elvire s'aperçut que le cognard se dirigeait dangereusement vers elle : est-ce que Yardanov avait fait semblant de vouloir le lancer sur Marine puis s'était sacrifié pour se mettre sur le chemin du cognard, lui donner une trajectoire différente et l'envoyer sur elle ? C'était une tactique étrange mais plutôt bien pensée en fait, l'effet de surprise était là en tout cas. Dommage pour le slave elle s'était retournée à temps pour pouvoir lever sa batte et frapper pour éloigner la balle grisâtre, du moins essayer. Néanmoins en frappant elle se rendit bien compte qu'il ne s'en était manqué que de peu. Oui vraiment c'était une bonne tactique que Yardonov avait monté, si tant est que c'était bien cela qu'il voulait faire.




Action : Cogner Teodor Vasilev
Série [4;5;6]
Pas d’avatar
Marine Petit  

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Les lynx ont toujours l'avantage niveau souafle, en effet, aussitôt revenu devant les buts, Marine vit Vasilev lancé le souafle en direction de Kirsanov et celui-ci l'a chopé parfaitement. Marine n'eut pas le temps de voir la suite, trop concentrée sur autre chose, car sa tête se tourna vers sa coéquipière batteuse qui l'encouragea :

« T'assures Marine, c'est génial ce que tu fais ! Eh, pense un peu à ce que les gens vont dire lorsqu'on va gagner ce match, puis le tournoi ! Tout le monde va vouloir te connaître ! J'suis certaine que les Tapesouaffles sont déjà en train de se renseigner sur tes prouesses ! »

Le tournoi, oui Marine allait le gagner, elle était forte, c'était une compétitrice et puis elle a toujours su affronter des épreuves difficiles lorsqu'elle jouait à BeauxBatons. Ici, à Poudlard, c'est pareil, elle affronte simplement d'autre adversaire, d'autres difficultés. Les balles, le terrain, la météo, tous cela ne change pas. Quoique il fait un peu plus chaud en France quand même. Intégrer les Tapesouaffles : un rêve que tout joueur de Quidditch Français envie. Marine n'échappe pas à cette réalité : si elle pouvait être engagée comme Gardienne dans l'équipe nationale, ce serait merveilleux.

Rebooster à bloc, elle se dirigea vers Yardonov qui venait de se manger son propre cognard et elle lui lança en pleine figure, se moquant généreusement de lui :


« C'est cool de s'auto-envoyer des cognards en pleine tronche ? C'est pas si marrant quand tu nous vises, hein ? C'est vrai, t'as raison, continue comme ça, l'infirmerie n'est pas très loin, j'crois. »

Marine tendit un sourire au batteur, encore sous l'effet des coups de cognard, le pauvre batteur se prenait un coup de cognard plus des remarques en pleine tronche. Mais Marine adorait en rajouter sans arrêt. Dommage qu'elle n'avait pas le droit de le pousser de son balai, sinon elle l'aurait fait. Satisfaite de ce qu'elle a fait, elle retourna prêt des buts pour se préparer à intervenir en cas de besoin.

Déstabiliser Timotei Yardonov sur la Santé et Implication dans le Match

 Gala  - Beauxbâtons vs Durmstrang

Si Stepan devait donner une impression sur le peu de match qu'ils avaient fait, sa réponse serait sans appel : nos adversaires sont bien plus coriaces que ce que nous avions prévu. Et ça, le capitaine des Lynx le pensait vraiment. Face à Poudlard, il avait été un peu décontenancé, mais son équipe avait su se ressaisir, et grâce à Teodor, le match avait été gagné par Durmstrang. Mais ici, face aux filles de Beauxbâtons, les choses se corsaient. Leurs actions réussissaient presque à chaque fois, et cela commençait à agacer Stepan, qui avait déjà été envoyé sur le banc une fois. Finalement, il avait pu revenir sur le terrain et avait réussi un vol tout bonnement exemplaire, renvoyant la balle rouge à son finisseur, Teodor Vasilev. En attendant une passe, le capitaine des Lynx évalua de nouveau ses adversaires. La batteuse des Lys était aussi effrayante que l'était celle de Poudlard, et la poursuiveuse se débrouillait plutôt bien également. Le garçon se détourna de l'équipe adverse afin de se recentrer sur le Souafle, que Teodor tenait toujours. Bien lui en prit car quelques secondes plus tard, Stepan reçut la balle après un lancer de son finisseur. Deux options s'offraient à lui : tirer au but ou relancer de nouveau le Souafle vers Teodor. Après quelques secondes de réflexion, Stepan avait choisi de relancer vers son camarade. Au fond de lui, il sentait qu'il n'allait pas réussir son tir, et la déstabilisation adverse ne l'avait pas aidé. Alors le poursuiveur se rapprocha de son coéquipier et lui relança le Souafle.

Action : Faire une passe à Teodor Vasilev
Série : [5;6]
  Retour