Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

DRAGONS FLAMBOYANTS DE POUDLARD vs. LYS ARDENTS DE BEAUXBATONS


* * * * *

L'heure du dernier match du championnat des Trois Empereurs a sonné. D'un côté les Dragons Flamboyants, perdants du premier match contre les Lynx de Durmstrang. De l'autre les Lys Ardents, vainqueurs du deuxième match contre ces mêmes Lynx. Mathématiquement, l'équipe de Beauxbâtons arrivent sur le terrain avec un avantage mais comme le dit la devise de Poudlard : " on ne chatouille jamais un dragon qui dort. "

* * * * *

Arbitre : Arseni Stoyanov
Remplacements autorisés : Non-défini pour le moment
Horaire d'apparition des vifs : 19h-20h / 22h-23h
Conditions météorologiques : Temps ensoleillé

Coup d'envoi : Dimanche 17 Avril
Dernière modification par Arseni Stoyanov le 24 juillet 2016, 20 h 05, modifié 11 fois.

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Image
Dernière modification par Arseni Stoyanov le 17 avril 2016, 12 h 07, modifié 1 fois.

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Madeleine n'était pas satisfaite du dernier match qu'elle avait joué. Déjà, son équipe avait perdu, et la Rouge n'avait JAMAIS connu la défaite depuis qu'elle était montée sur un balai au début de la deuxième saison de quidditch. Ensuite, elle s'était trouvée désespérément lente à la réaction. Kirsanov était-il réellement meilleur qu'elle ? Était-ce dû à l'été qui avait vu son entraînement interrompu pendant deux longs mois ? Était-elle tout simplement dans un mauvais jour ? Elle avait eu beau ressasser ces questions, elle ne trouvait pas de réponse définitive. C'était sûrement un mélange des trois. Quoiqu'il en soit, elle avait très mal vécu de se sentir à ce point dépassée lors d'un match, qui plus est quand elle avait droit à un public multinational. Ce match avait également marqué la première fois qu'elle était évacuée du terrain, KO, assommée par le cognard. A la réflexion, c'était peut-être déjà arrivé une fois ou deux. Mais à chaque fois, elle était rentrée de nouveau peu après, prête à en découdre et à faire comprendre à tous qu'elle n'était pas qu'une petite chose fragile, une sorte de quille volante que l'on fauche sans même y prendre garde. Et c'était aussi cette sortie définitive qui lui avait laissé un goût amer. Son esprit revanchard n'avait pas eu satisfaction.

Alors aujourd'hui, elle l'aurait sa revanche. Ce n'était pas les mêmes joueurs, certes, mais elle pourrait montrer de quoi elle est réellement capable. En plus, les Lys avaient vaincu les Lynx, imaginez la gloire si les Dragons battaient à leur tour les Lys ? Ils redoreraient aussitôt leur blason !

Madeleine était bien entraînée et reposée, le soleil brillait. Il n'y avait pas de raisons que cela se passe mal. Elle enfourcha son balai et alla se positionner.


Action : saisir le souafle.

Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs !
Gryffondor du mois en 01/2013, 06/2014, 12/2014 et 03/2015 - Elève du mois de Juin 2014 et Mars 2015

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Image
Dernière modification par Arseni Stoyanov le 17 avril 2016, 12 h 40, modifié 1 fois.

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Dragons vs Lys. Voilà ce qui attendait les équipes et les spectateurs en ce jour ensoleillé. Les lys partaient avec un avantage certes, mais ni Antoine ni la Capitaine de l'équipe ne comptaient se reposer sur leurs lauriers. Celle ci l'avait d'ailleurs abordé quelques jours avant le match contre les Lynx pour qu'il ait le temps de se préparer. Si Antoine savait une chose en particulier, c'était que sa capitaine était très compétente et que chaque décision prise de sa part résultait à un succès. Il en allait de même avec ses coéquipiers qui avaient été au rendez-vous lors du dernier match. Aucun doute sur le fait qu'il nourrissait envers eux un respect sans faille. Dans les vestiaires, les derniers conseils et avertissements avaient été échangés et alors que l'équipe française se lança dans dans les airs pour se mettre en position, Antoine rejoignit ses anneaux, un air froid mais néanmoins tranquille siégeant sur son visage. Son regard acier voyageait lentement mais avec minutie à travers le terrain, lui permettant de noter positions, joueurs et surtout l'attitude de ses adversaires qu'il avait pu observer. Après tout, il était resté sur les bancs jusqu'à aujourd'hui et s'était appliqué à profiter de cette vision globale pour accumuler un nombre important d'informations. Il partait aussi avec un autre avantage, celui d'avoir choisi de ne pas trop se mêler aux élèves de l'autre équipe. Si il avait obtenu des retours à leur sujet, l'équipe adverse n'avait rien sur lui. Mais une nouvelle fois, il n'était pas question de sous-estimer les aléas du sport.

Le coup de départ sonna. Le souaffle vola dans les airs, et immédiatement après tous les joueurs s'activèrent. Antoine, quant à lui avait une personne en particulier dans sa ligne de mire. Le gardien adverse. Celui ci allait en voir des belles et des pas mûres durant ce match. Un léger sourire carnassier s'étira sur les lèvres du garçon.


" Prête à nous éblouir par ton inutilité Purelune ? Aucun doute que tu seras digne de ton prédécesseur.", envoya t-il d'une voix forte et glaciale après avoir amplifié sa voix.

Avait-elle entendu ? Qu'importait pour le moment, le souffle allait très rapidement voyager. Il ajusta sa position sur son balais et tourna son regard vers les autres joueurs.


Action : Déstabiliser Caroline Purelune.
Thème : Implication dans le match.

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Les tribunes étaient pleines. Les derniers finissaient de s'installer quand le commentateur présenta les deux équipes et annonça l'arrivée de l'arbitre. Celui-ci s'avança au centre du terrain. A chaque nouveau pas qu'il faisait, Madeleine sentait son stress et son excitation augmenter. Et comme à chaque fois qu'elle stressait, elle souriait. Beaucoup. Elle avait donc un immense sourire quand l'arbitre arriva enfin sous ses pieds, qui ne trahissait pas du tout sa véritable émotion : une très grande impatience. Celui-ci commença à libérer les balles une à une avec une lenteur absolument exaspérante. D'aboooord… le vif d'oooor… puiiiiiiis… le vif d'argent… ensuiiiiiite… le cognard et enfin… enfin… le souafle.

Madeleine se jeta dessus avec toute la sauvagerie d'une lionne. Mais attention : d'une lionne souriante. Vous vous souvenez du chat dans Alice au pays des Merveilles ? Celui qui a un sourire flippant qui est en fait la lune et… bref c'est compliqué. Le chat quoi. Imaginez maintenant ce chat en train de chasser… qu'est-ce qu'il peut bien chasser ce chat ? Disons un trèfle à quatre feuilles. Après tout, tout est possible. Imaginez donc comment ce chat pourrait se jeter sur le trèfle, trèfle qu'il recherche depuis des mois et des mois, depuis que le lapin pressé, dans sa précipitation, la envoyer valser d'un coup de patte (il tenait pas bien ce trèfle), l'envoyant atterrir aux pieds de la Reine de Cœur avant que le Chepalier Fou ne puisse le ramasser et décide d'en faire du thé jusqu'à ce que la chenille qui fume lui conseille une autre plante plus savoureuse et que le trèfle soit perdu dans un coin. Vous avez la scène en tête ? Toute la rage du chat après cette course folle ? Et bien vous avez une assez bonne idée de ce à quoi ressemblait Madeleine quand elle piqua vers son joli trèfle à elle : le souafle.

Elle ne laissa aucune chance à son ennemie Josserand, qui, si elle s'était approchée un peu trop près, aurait sûrement eu droit à un sourire ravageur et un coup de griffe destructeur. Madeleine s'envola donc tranquillement avec son précieux (mon préciiiiiieeeeeeuuuux) qu'elle envoya dans les bras de Rose.


Action : faire une passe [4;5;6]
Cible : Rose Moane

Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs !
Gryffondor du mois en 01/2013, 06/2014, 12/2014 et 03/2015 - Elève du mois de Juin 2014 et Mars 2015

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Nouveau match, nouvel adversaire, nouvel enjeu. Auprès de son équipe, panel de personnalités différentes et pourtant étrangement liées, Elvire se sentait prête à faire des miracles. Elle était enfin dans le ciel, sous un beau soleil qui changeait agréablement de la neige du match avec les Lynx, après avoir trépigné, quoiqu’intérieurement, tout le début de la journée.
Le fait que les Lys aient autant d'avance sur leurs adversaires influait sans doute sur sa confiance, néanmoins elle savait bien qu'il ne fallait jamais sous-estimer ses adversaires et les Lys en étaient tous très conscients : ils ne devaient pas se reposer sur leurs lauriers. D'autant que les Dragons avaient astucieusement presque tout changé que ce soit les postes ou les joueurs, rendant ses observations de leur match précédent complètement obsolètes : elle jouait contre une équipe qu'elle n'avait jamais vu à l’œuvre. Enfin ça n'était pas tout à fait vrai, était resté la poursuiveuse et la batteuse, qui avait un nom en B, batteuse redoutable pour ce qu'elle en avait vu, ce qui n'était pas forcément non plus ce qui l'arrangeait. Elle avait effectivement, pendant une grande partie de son précédent match, mis en déroute le Kirsanov, qui avait lui même réussi à handicaper Elvire à quelques reprises.

Ainsi, scrutant la rouquine du regard avant le coup d'envoi, elle tentait de se mettre en tête que cette jeune fille d'au moins trois ou quatre ans de moins qu'elle n'était pas la plus jeune de son équipe et qu'elle allait devoir s'amuser à lancer à ces petits des cognards en pleine face. Mais soit, ils étaient jeunes, ça n'était pas le moment de douter : ils étaient aussi redoutables. C'est pour cette raison que, le coup d'envoi lancé elle cria un dernier encouragement à son équipe entière et fusa vers la balle grise, tentant en la frappant de lui insuffler une trajectoire qui lui permettrait de passer entre les coups de batte de la gardienne adverse, bien qu'elle se doutait que cela serait quelque peu compliqué.


Action : Cogner Rose Moane
Série : [4;5;6]

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Adèle était concentrée. Adèle était motivée. Après leur victoire lors du match contre les lynx, elle avait décidé qu’il était possible qu’ils gagnent le tournoi, et qu’ils devaient le gagner. Les lys avaient gagné haut la main contre leurs adversaires qui avaient écrasé les dragons. Mais elle avait entendu certaines rumeurs affirmant que cette équipe des dragons avait légèrement changé par rapport au match du mois de décembre, et elle savait que ça n’allait pas être du gâteau, même s’ils avaient rétamé les lynx. Levée à sept heures, comme chaque jour de match, la française commença à se préparer. Douche tiède pour éviter de rester des heures et tenue pour se mettre tout de suite dans son rôle. Cette petite routine s’était instaurée dès sa première participation officielle à ce sport.

Elle avait à peine 12 ans qu’elle avait été recrutée par l’équipe de sa maison, et le matin de son premier match, elle avait décidé qu’il fallait qu’elle fasse comme si c’était un entraînement pour ne pas ressentir la pression et le stress. Alors, elle avait pris une courte douche comme d’habitude, avait revêtit l’équipement nécessaire pour être sûre de tout avoir et pour ressentir chaque mouvement de la manière donc elle les ressentirait plus tard sur le terrain. Elle était allée manger ainsi parée. Evidemment, plusieurs de ses camarades s’étaient moqués d’elle sur son chemin, mais quand ils avaient par la suite vu à quel point elle avait été efficace dès le début de son premier match, ils n’avaient plus jamais rien dit. Et c’est depuis ce jour que la petite Adèle, désormais devenue grande, porte tout l’équipement nécessaire à son sport de brute, comme dirait sa mère, et qu’elle est tout de suite à l’aise avec ce qu’elle doit faire.

Elle descendit dans la grande salle et s’assit à côté de certains élèves de Beauxbâtons. Elle se demandait comment se sentait Antoine puisqu’il allait cette fois-ci être titulaire et qu’il jouerait sûrement plus que le précédent match où il n’avait pas joué. Evidemment, c’était un très bon joueur, et il n’en était pas à son premier match, mais il y avait quand même la pression de gagner le tournoi des 3 empereurs ici. Enfin bref, elle verrait bien dans quel état il était quand ils se retrouveraient tous dans les vestiaires pour les dernières recommandations.

Adèle mangea tranquillement un toast avec de la confiture de framboise étalée par-dessus, enfila son verre de jus de citrouille et décida pour finir de prendre un œuf à la coque, histoire de ne pas avoir faim pendant le match.

La septième année se dirigea toujours tranquillement vers les vestiaires des lys. Elle faisait tout tranquillement, sachant que quand on était stressé, il valait mieux éviter les gestes brusques et rapides qui avaient le don de stresser encore plus. Elle était bien évidemment en avance, mais au moins elle était prête à régler toute sorte de problème ou presque, si elle avait oublié son balai, ou s’il y avait un problème avec un joueur elle était là pour le faire, et ne paniquerait pas à devoir régler cela à la dernière minute.

Tout se passa normalement, après ses dernières recommandations de capitaine que nous ne divulguerons pas ici, voyons, ce qui se passe dans les vestiaires des lys reste dans les vestiaires des lys, les français se mirent en position pour commencer le match. Le souaffle se retrouva rapidement en possession des dragons, ce qui n’effraya pas Adèle, au contraire, elle allait pouvoir tout de suite tenter un vol. Elle eut un petit sourire en coin, sachant que ce match allait sûrement être très beau…


Action : Vol
Cible en cas de réussite : Loreline Branche
Série : [1;2]

~ Capitaine et poursuiveuse des lys ardents

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

C’est sous le soleil qu’Ambre se dirigeait d’un pas pressant vers les vestiaires des Dragons Flamboyants. Batte sur l’épaule, les cheveux détachés, elle rejoignit le reste de son équipe. Après s’être rapidement changée, elle donna les dernières directives à ses coéquipiers et leur souhaita bonne chance, tout en sachant que ce n’était pas vraiment la chose que l’on devait dire avant ce genre d’événement. Mais bon, cela ne pourrait pas le porter malchance, si ? Enfin, elle verrait bien à la fin du match. Elle savait que cela allait être compliqué, si on en croyait les chiffres et le résultat du dernier match des Lys Ardents. Les français avaient littéralement écrasé les Lynx de Durmstrang, qui avaient battu les Dragons Flamboyants lors du premier math de la saison. Mais la capitaine de l’équipe de Poudlard était confiante, elle avait de bonnes coéquipières, et bizarrement, les élèves de Beauxbâtons faisaient beaucoup moins peur que les joueurs de Durmstrang. Même si ces derniers pouvaient se montrer forts agréables et éduqués, étonnamment. Bref, Ambre avait hâte de jouer contre les Lys, tout en espérant, bien évidemment, pouvoir décrocher la victoire. Elle redoutait de terminer ce tournoi sans avoir gagner un seul match. Et puis, d’après les calculs qu’elle avait fait avec son équipe, et d’après ce que le commentateur venait d’annoncer, si l’équipe de la rouquine gagnait avec un écart de cent quatre-vingt-dix points, ils gagneraient le tournoi. Ce serait quand même bien.

Laissant le reste de son équipe passer devant et fermant la marche, elle se dirigea vers le centre du terrain, sous les paroles du commentateur. Elle passa rapidement en revue l’équipe des Lys et s’envola en fixant la batteuse adverse dès que le coup d’envoi fut donné. Madeleine attrapa le souafle sous le nez de la poursuiveuse adverse et adressa sa passe à Rose. Plus loin, le gardien des Lys commençait déjà à répandre son venin sur les joueuses des Dragons. Ambre quant à elle, vola rapidement dans l’espoir de renvoyer le cognard qu’Elvire Masset, la batteuse des Lys, venait d’envoyer en direction de leur finisseuse, cible de la passe de Madeleine.


********************************************
Action : Dévier sur Loreline Branche
Série : [ 3;4 ]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

On y était, le deuxième et dernier match du championnat des Trois empereurs, et Rose était passablement stressée. Après une défaite pour le moins épuisante face aux Lynx, les Dragons Flamboyants avaient travaillé. Et pas juste un peu, un entrainement de temps en temps, deux trois conseils tactiques par ci par là, on parlait bien de nombreuses heures passées sur ce terrain d’entrainement pour préparer jeux en équipe, figures ou formations. Le tout accompagné de quelques petits changements stratégiques, comme le retour de la blondinette au poste de finisseur. Elle connaissait bien ce poste, bien mieux que celui de gardien, et s’était déjà bien souvent confrontée aux petites balles métalliques.

Ce n’était pourtant pas de celles-ci dont il était question, en ce magnifique début de journée, mais bien du souaffle. Madeleine, fidèle à elle-même, avait foncé à toute allure sur le souaffle lancé, avant de l’envoyer avec une précision remarquable dans les mains de Rose. Elle avait donc maintenant la responsabilité de cette balle, et de son retour dans les mains de la poursuiveuse pour lui ouvrir le chemin royal vers les buts. L’équipe devait marquer des buts, pas simplement pour s’assurer une victoire dont elle ne s’autorisait pas à douter, mais surtout parce que le différentiel à rattraper était impressionnant. Si eux-mêmes avaient effectivement perdu contre les Lynx, ceux-ci avaient eu un match très difficile face aux Lys, laissant les Dragons dans une situation bien inconfortable pour leur dernier match. Et pour remédier à cet inconfort, il fallait commencer fort, et sans se la jouer poésie en rime, marquer un but en premier s’avérait être une nécessité.


Action : Faire une passe à Madeleine Koter
Série : [4-5-6]

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Tandis qu’Ambre arrivait pour son plus grand plaisir à changer la direction que le cognard avait prit, elle aperçut la capitaine adverse, Adèle Josserand, en train de foncer en direction de la balle de cuir rouge que Madeleine venait de lancer en direction de la capitaine des Frelons de Poufsouffle, Rose Moane. La rouquine s’en voulut de ne pas l’avoir prise pour cible, mais ce sentiment fût vite remplacer par de la joie, bien que dit comme ça cela pourrait paraître malsain, lorsque la capitaine adverse rata son vol et fut en déséquilibre. Rose attrapa donc le souafle et vola en direction des buts adverses.

Contente que ces premières actions marchent comme elle l’avait souhaité, il fallait dire que la capitaine des Dragons n’était pas non plus entièrement soulagée. En effet, déjà lors de leur match contre les Lynx de Durmstrang, leurs premières actions marchaient comme il fallait, sans accro, sans bavures, c’était net et, oui ok on va s’arrêter là sinon cela fait un peu narcissique. A moins que cela ne le fasse déjà. Enfin bref. Elle avait un peu peur que les choses dérapent et que leur chance aille du côté adverse. Mais ce n’était pas en se faisant un sang d’encre que la victoire serait pour son équipe, alors autant foncer dans le tas. Et c’est exactement ce qu’elle allait faire avec ses coéquipiers.

Bien que leur gardienne fût déstabilisée, la rouquine n’avait pas l’intention d’essayer de lui remonter le moral. Evidemment, elle aurait préféré, mais là leur équipe était en position d’attaque, et il ne fallait surtout pas que les choses changent ! De loin, Ambre aperçut Rose relancer le souafle vers Madeleine. Ambre quant à elle, aperçut le cognard un peu plus loin. Elle regarda rapidement autour d’elle pour essayer d’apercevoir la batteuse adverse, et se décida enfin à voler en direction de la balle folle, qui se dirigeait vers leur poursuiveuse. Une fois à côté, elle donna un grand coup de batte en direction du gardien adverse, tout en espérant que son coup allait réussir.


***************************************
Action : Cogner Leroy
Série : [4;5;6]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Dans un monde idéal le coup d'Elvire aurait atteint la petite blondinette vers qui filait la balle rouge, la batteuse adverse n'aurait rien pu faire et elle aurait pu repartir à l'assaut du cognard en toute tranquillité sans devoir se soucier de sa finisseuse qui partait en vrille, frappée de plein fouet, vulnérable à toute prochaine attaque. Mais il fallait croire que ces quelques minutes s'étaient situées dans le monde idéal de ses adversaires.

Un sourire en coin devant le jeu de son homologue la rouquine, elle observa rapidement le terrain, vérifiant d'un coup d'oeil que le cognard ne batifolait pas à proximité de son équipe, très doués mais quelques peu exposés lorsqu'une balle en métal à qui il manquait une case décidait de leur foncer dessus... à vrai dire ils avaient autre chose à faire qu'entraîner les cabrioles pour échapper à la balle folle. Ceci dit les cognards ne devaient pas avoir de neurones : ceci expliquait cela.
L'examen fut rapide : les Lys avaient deux joueuses en difficulté sur leur balai et Adèle n'allait rien pouvoir faire pour contrer et l'avancée dangereuse des Dragons vers les anneaux, pourtant ceux ci semblaient prêts à faire un tri d'entrée d'entrée de jeu. Fulgurants était sans doute le bon mot pour ce début de match. Mais soit, Elvire n'avait pas dit son dernier mot, ce qui était plutôt heureux car le match venait à peine de commencer. Le cognard lui fusait vers la poursuiveuse des Dragons et il ne fallut pas longtemps à Elvire pour comprendre que la batteuse n'allait pas laisser faire ça et s'amuserait plutôt à sortir leur gardien pour que la Koter puisse tirer en toute tranquillité. Allait-elle regarder les choses se passer en croisant les bras, sûrement pas, mais le soucis était que étant donné la disposition des joueurs et des balles sur le terrain elle n'aurait jamais le temps d'arrêter le cognard que la petite n'allait pas manquer d'envoyer sur Antoine. S'interposer était compliqué, presque impossible et suicidaire, les joueuses de Poudlard étaient en plein milieu de la trajectoire qu'elle aurait du prendre pour y être à temps.
Alors puisqu'elle ne pouvait pas compter sur elle même, n'était-il pas plus intelligent de compter sur son équipe ?


« Eh Antonio ! J'ai oublié de te dire, te prive pas de rappeler à ses demoiselles que t'es pas sur le terrain pour leur raconter des histoires avant de dormir, j'crois qu'elles ont pas bien compris que ta réputation c'était pas que pour le spectacle vu la tête de Purelune, en tout cas on compte sur toi, montre leur que t'es le meilleur ! »

Comment ça elle pouvait être méchante ? Oui sans doute, c'était de toute façon la première chose qui lui venait lorsqu'elle devait encourager le seul garçon de son équipe, qu'elle connaissait peu mais qu'elle aimait bien. D'ailleurs il n'aimait pas beaucoup qu'elle l'appelle Antonio, mais bon c'était de l'affection, et puisqu'il le savait, elle n'allait pas s'en priver pendant le match. Et puis c'était vrai, la gardienne adverse avait l'air de ne pas regarder le match avec attention, et le commentateur avait bien prévenu tout le monde qu'elle avait apparemment été touchée par les mots du garçon. Comme quoi elle ne s'attendait même pas à ce qu'on tente de la décourager, c'était presque risible, ou bien alors était-ce juste le talent d'Antoine. Il était du genre de personne qu'elle préférait avoir dans son camp, comme toute son équipe certes, mais lui il avait une prestance notable lorsqu'il s'agissait de déstabiliser


Action : Encourager Antoine Leroy
Thème : Réputation

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

La voix de l'annonceur assis quelque part en haut dans les gradins lui assura que sa tentative de déstabilisation avait fait mouche, ce dont Antoine se félicitait intérieurement. Néanmoins, cette satisfaction fut de courte durée et l'attention portée sur les joueurs adverses lui signala une menace imminente qu'Antoine se préparait déjà à affronter. Effectivement, la tentative d'Elvire d'envoyer Moane dans les roses avait échoué et Adèle avait été prise de court. Actuellement, le cognard fonçait tel un maniaque dans la direction de Loreline, ne la manquant pas d'un poil (Antoine grimaça mentalement : on ne pouvait toujours qu'espérer que le cognard ne frappe pas dans les points sensibles que l'équipement ne pouvait protéger convenablement). Le français recentra son attention sur les adversaires, Koter en particulier qui sûrement devait gagner en adrénaline, un sentiment qui pouvait finir par être traître pour n'importe quel joueur. La voix d'Elvire s'éleva dans les airs, ce qui automatiquement amena le brun à tendre l'oreille alors qu'il observait cette fois sa deuxième proie : Madeleine Koter. Du coin de l'oeil, il pouvait aussi remarquer Baxrendhel se préparer à l'attaquer. Tenant fermement sa batte, nul doute que celle ci avait l'intention de lui faire goûter une de ses spécialités.

« Eh Antonio ! J'ai oublié de te dire, te prive pas de rappeler à ses demoiselles que t'es pas sur le terrain pour leur raconter des histoires avant de dormir, j'crois qu'elles ont pas bien compris que ta réputation c'était pas que pour le spectacle vu la tête de Purelune, en tout cas on compte sur toi, montre leur que t'es le meilleur ! »

Antoine ne put s'empêcher de grogner mentalement à l'entende de son surnom. Néanmoins, la touche affective sous-jacente l'affecta dans la camaraderie qu'il entretenait avec ses co-équipiers. Effectivement, il n'était pas là pour draguer comme le ferraient nombre d'élèves de Durmstrang. Il était là pour gagner et c'est bien ce qu'il comptait achever. Il envoya un clin d'oeil malicieux en direction d'Elvire pour ensuite en envoyer un, bien plus mauvais en direction de Koter.

" Dommage que tes copains soient venus te voir emmener ton équipe au fond du gouffre. Quelle humiliation! Enfin, tu les as sûrement déjà habitués aux échecs avec tes notes… !", lança t-il avec un dédain non dissimulé.

Il était hors de question que le garçon accorde quoi que ce soit pour l'équipe Poudlarienne. Même si les Lys encaissaient encore et encore des points contre eux, il et toute l'équipe continueraient à les accabler. Pour le moment néanmoins, il s'agissait de mettre de telles ambitions à l’œuvre et ce, efficacement. A cet instant précis, tout était question de mettre Koter sur les mauvais chapeaux de roue.

"Tu ferrais mieux de faire semblant de te casser un bras pour aller à l'Infirmerie histoire de ne pas finir par être un fardeau pour ceux qui ont fait l'erreur de croire en toi.', acheva t-il de dire.

Action : Déstabiliser Madeleine Koter.
Thèmes : Scolarité & Santé
.
  Retour   Répondre