Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

De là où elle s'était placée pour qu'Antoine ait une chance de l'entendre Elvire eut tout le loisir d'apprécier le délicates notes du choc du cognard percutant sa victime. Nul doute, ça ne devait pas être très agréable et elle fut brièvement très heureuse de ne pas s'être interposée, sachant très bien qu'elle n'aurait pu que subir le même sort. Brièvement simplement, parce que ça n'était pas comme si les Lys étaient en bonne posture. Qu'est-ce qui n'avait pas été dans leur début de match au juste ? Elle sans doute, c'était sur elle que comptaient ses coéquipiers pour éviter que l'équiper adverse ne se retrouve si proche des anneaux, et puisqu'ils y étaient arrivés alors c'était bien elle qui n'avait pas fait son boulot. Il était temps d'y remédier sérieusement.

Fonçant vers le souaffle elle fila dans le vent, bien heureuse de ne pas avoir une lourde cape sur le dos l'handicapant. Sans perdre de temps, alors qu'elle arrivait à proximité du cognard, elle observa le terrain, jaugeant du regard les possibilités qui s'offraient à elle. Le temps qu'elle lève sa batte et observe la position des joueurs de sa propre équipe le choix était fait. De toute façon au Quidditch il n'était jamais temps de tergiverser, l'arbitre criait ses commentaires, les balles fusaient, les joueurs avaient le toupet de se déplacer et en plus de cela il y avait une rouquine sur le terrain qui se ferait un plaisir d'utiliser le cognard à sa place si elle tardait trop. Oui non, elle ne devait pas hésiter, du moins pas lorsqu'elle était en mesure de cogner : réfléchir c'est une chose qui se fait avant de devoir jouer. Le Quidditch ça n'était pas une partie de scrabble où on pouvait se permettre de faire attendre les autres vingt minutes parce qu'on ne savait pas quoi faire. Si cela avait été le cas il y aurait sans doute eu beaucoup moins de monde dans les tribunes. Et c'est sur cette pensée qu'Elvire observa le cognard filer vers sa cible, pour le moment sans rien pour l'empêcher d'accomplir la tâche qu'elle lui avait confié.


Action : Cogner Rose Moane
Série : [4;5;6]

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Pensant que la batteuse adverse allait tenter de dévier le cognard qu’Ambre venait d’envoyer vers le gardien de l’équipe adverse, elle fût surprise d’apercevoir Elvire Masset plus occupée à essayer d’encourager son gardien plutôt que d’essayer de dévier la balle folle vers une des joueuses de l’équipe des Dragons. Son regard porta presqu’automatiquement vers le gardien adverse, qui semblait en grande forme. Tellement en grande forme que l’encouragement de sa coéquipière batteuse ne devait pas y être pour rien. Même si elle se trouvait un peu loin, la rouquine devina rapidement qu’il était en train de crier quelque chose à l’intention de Madeleine Koter, la poursuiveuse des Dragons. Et même deux choses. Ambre n’avait jamais vu un gardien s’acharner autant sur un joueur adverse. Ce gardien était une vraie langue de vipère, ce qui ne faisait pas vraiment plaisir à la capitaine des Dragons…

Par chance, la passe de Rose réussit, et la balle de cuir rouge atterri délicatement dans les mains de Madeleine. Malheureusement elle semblait quelque peu déconcentrée. En même temps, la batteuse aurait été dans le même état que sa coéquipière si le gardien adverse s’était acharné verbalement sur elle de la même manière qu’il l’avait fait avec elle. Enfin bref. Madeleine se retrouvait devant les buts, seule, car le coup qu’Ambre avait donné au cognard avait porté ses fruits, et était directement allé sur le gardien adverse, le sonnant. Donc, Madeleine était seule devant les buts, mais visiblement dans l’impossibilité de tirer et de bien viser pour que le souafle passe dans l’un des trois anneaux. Ambre n’avait plus vraiment le choix, elle devait essayer d’encourager Madeleine pour qu’elle puisse tenter un tir. De toute façon, la batteuse adverse était déjà sur le cognard, alors autant tenter le tout pour le tout. La rouquine cria en direction de sa coéquipière :


« Madeleine ! Ecoute pas ces maudits français ! T’es la meilleure poursuiveuse de Poudlard, alors les écoute pas et marque ce but ! »

***********************************************
Action : Encourager Madeleine Koter
Thème : Implication dans le match

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

La passe de Madeleine était bien ajustée. Rose la récupéra sans peine et les deux joueuses filèrent de concert vers les buts se frayant un passage à travers la défense adverse. Défense qui semblait déjà mal en point : la poursuiveuse adverse devait se remettre de son vol raté, tandis que la finisseuse essuyait le premier coup de cognard d'Ambre. Un bon début de match. Pour la Rouge, cela suffisait à imaginer les Dragons Flamboyants menaient le match de bout en bout, marquant but après but et laissant en déroute totale les Lys Ardents, devenus de vulgaires quilles qu'Ambre s'amuserait à dégommer une à une. C'était tôt pour prévoir pareil scénario mais l'imagination galopante de Madeleine en avait décidé autrement. Cela ne dura pas bien longtemps néanmoins, car bientôt un obstacle de grande taille vint stopper son imaginaire si riche.

La poursuiveuse était maintenant près des buts adverses. Encore une passe de Rose et elle pourrait tirer. C'est à ce moment qu'une voix dédaigneuse se glissa dans son oreille :


" Dommage que tes copains soient venus te voir emmener ton équipe au fond du gouffre. Quelle humiliation! Enfin, tu les as sûrement déjà habitués aux échecs avec tes notes… ! "

Madeleine savait ce que c'était qu'une déstabilisation. Elle savait qu'il ne fallait surtout pas y prêter attention, que le but était justement de lui faire perdre ses moyens. Elle se mordit la lèvre pour s'obliger à rester concentrée et à réceptionner la passe de Rose. Pendant ce temps la voix continuait :

"Tu ferrais mieux de faire semblant de te casser un bras pour aller à l'Infirmerie histoire de ne pas finir par être un fardeau pour ceux qui ont fait l'erreur de croire en toi."

A quoi bon en rajouter une couche puisque le mal était fait ? Quand Madeleine se tourna, souafle en main, vers les buts adverses, son esprit était clairement ailleurs, ressassant ces paroles, se remémorant souvenir après souvenir, de plus en plus désagréables. Son regard croisa celui du gardien. Elle se sentit fragile. Fragile et incapable de tirer correctement. Après une seconde d'hésitation, elle fit faire volte-face à son balai et relança le souafle vers Rose.

Action : faire une passe à Rose Moane [1;2]

Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs !
Gryffondor du mois en 01/2013, 06/2014, 12/2014 et 03/2015 - Elève du mois de Juin 2014 et Mars 2015

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Le match ne commençait vraiment pas fort pour les lys. Si Antoine avait réussi à perturber la gardienne adverse, Adèle avait raté son vol et Elvire son cognement… Enfin elle ne l’avait pas raté à proprement parler, mais il avait été dévié. Tout cela faisait que de loin, la poursuiveuse pouvait voir que Loreline s’était pris le cognard en plein poire, tandis qu’elle-même ne pouvait rien faire pour empêcher la passe de Moane à sa poursuiveuse puisqu’elle était en déséquilibre. Qu’est-ce qui n’avait pas marché dans son action ? Où s’était-elle trompée ? A quel moment avait-elle eu un petit problème… Disons de trajectoire ? *Adèle, Adèle, ne t’en fais pas pour si peu. Ce n’est pas le premier que tu rates et sûrement pas le dernier de ta vie, mais ce n’est pas une raison pour arrêter de jouer, alors tu vas te repositionner sur ce balai et leur montrer que ce n’est pas ça qui va t’empêcher de jouer ! *

En tout cas, maintenant les français en étaient certains si ce n’était pas déjà le cas avant, les anglais étaient peut-être tout petits et avaient peut-être deux voire quatre ans de moins pour certains, mais ils n’étaient pas déterminés à perdre le match, et encore moins à se laisser faire par ces « grands ». Bien, puisqu’il en était ainsi, ils n’avaient plus qu’à jouer comme ils l’avaient fait lors du précédent match et tout se passerait bien. Il n’empêche qu’avant de faire quelque chose, Adèle devait déjà jauger ce qui se passait sur le terrain. Pour une fois, Elvire n’était pas prêt du cognard, mais prêt d’Antoine à l’encourager. De là où elle était, elle ne pouvait pas entendre de quoi il était réellement question, ni si cela avait eu les effets escomptés, mais peu importe, Elvire faisait ce qu’elle pouvait. Cela marcha à priori, ce qui eut le don de ravir la poursuiveuse, mais en voyant le cognard qu’Antoine venait de se prendre, elle rigola tout de suite moins, surtout avec la poursuiveuse adverse aussi proche des anneaux.



Mais grâce à un miracle auquel Elvire et Antoine n’étaient sûrement pas étrangers, l’anglaise ne tira pas, elle tenta une passe vers sa finisseuse ! Quelle chance pour les lys, il n’y avait plus qu’à espérer qu’Adèle arriverait à temps pour le récupérer, il n’y avait plus qu’à espérer qu’elle ne ferait pas comme quelques minutes auparavant, parce que si les lys n’avaient pas approcher de la balle rouge depuis le début du match c’était bien un peu de sa faute et il était hors de question que cela dure.



Action : Faire un vol
Cible en cas de réussite : Loreline Branche
Série : [1;2]


~ Capitaine et poursuiveuse des lys ardents

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Son encouragement avait-il porté ses fruits, Elvire ne pouvait pas vraiment le déterminer, son gardien se débrouillait très bien sans elle aussi. Néanmoins elle avait eu le droit à un clin d’œil et le garçon c'était lancé une une diatribe bien motivée à l'encontre de la poursuiveuse adverse avant de se faire frapper de plein fouet par le cognard. C'était sans doute pour cette raison que cette dernière n'avait même pas tenter de tirer alors qu'Antoine n'était même plus là pour défendre ses anneaux. La pauvre devait être très touchée pour louper une occasion pareille. D'ailleurs la passe qu'elle avait adressé à sa poursuiveuse avait été facilement interceptée par Adèle tandis que son cognard filait d'ailleurs percuter la petite blonde qui attendait la balle rouge. Dommage pour elle, elle devrait encore patienter.

Fière d'elle et heureuse de voir que finalement son équipe arrivait à reprendre doucement le dessus Elvire fila vers le cognard qui filait toujours, poursuivant son chemin derrière la blondinette. Baxrendhel n'avait même pas bougé le petit doigt vers elle d'ailleurs c'était étonnant. Un petit coup d’œil en arrière lui montra que la capitaine adverse était non loin de sa poursuiveuse, sans doute avait-elle essayé de lui remonter le moral. C'était gentil de sa part, inutile mais gentil, au moins l'équipe qui leur faisait face était une belle équipe soudée, c'était différent de l'équipe des Lynx qui ne s'étaient pas énormément encouragés mutuellement pendant le match, alors qu'ils avaient traversé pas mal de mauvaises passes, ce qui avait rendu les choses bien plus facile pour les françaises d'ailleurs.

Mais soit, ne songeons plus au passé, la jeune batteuse devait se concentrer sur le présent, sentir la moindre chose qui se passait sur le terrain au moment où elle se passait et l'analyser. Sa finisseuse avait le souaffle en main, Adèle filait déjà vers les anneaux pour le récupérer, et les joueuses des Dragons étaient encore toutes groupées au niveau de leurs anneaux, soit à l'autre bout du terrain. Oui vraiment, c'était le bon moment pour cogner la deuxième petite blondinette de l'équipe des anglais.


Action : Cogner Caroline Purelune
Série : [4;5;6]

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Le match contre les Dragons avait commencé depuis quelques instants maintenant et Loreline put enfin tenter de prouver sa valeur au lieu d'observer ce qu'il se passait à droite et à gauche. Oui, elle venait d'avoir le souafle et elle volait maintenant en direction des cerceaux adverses. Être la première équipe à marquer, ça donnait le ton tout de suite !

Et elle était décidée, pour ce match, de montrer à ses adversaires qui elle était. Car ouais, elle avait attrapé le vif d'or ! Et ses chevilles n'avaient pas désenflé depuis ! Elle était fière et se plaisait à le dire à quiconque voulait bien l'écouter. Donc elle comptait bien renouveler l'exploit aujourd'hui, confirmant ainsi son talent.
La jeune Branche avait essayé de ne pas répéter les mêmes erreurs, surtout capillairement parlant. Lors du match contre Durmstrang, elle s'était fait un chignon qui était, au début, adorable. Mais la neige, ajouté à cela l'exercice physique, avait rendu la coiffure apocalyptique. Aujourd'hui, c'était différent. En effet, avec ses quelques tresses bien serrées collées à son crâne, Loreline était certaine qu'aucun cheveu, pas le moindre, n'allait bouger et l'embêter dans ses actions. Tout en restant super jolie, comme coupe. C'était le but. Même s'il n'y avait pas de neige cette fois (loué soit le ciel), elle ne voulait pas prendre de risque. Alors vive les tresses qui tiennent bien sur la tête !

Et elle avait tellement réussi sa coupe que, dans son action, elle n'y pensait même pas ! Contrairement au match contre les Lynx où elle ne cessait de se demander à quoi elle pouvait bien ressembler avec son chignon défait. Non, cette fois, ce n'était pas quelque chose qui parasiterait son esprit. Ça, c'était une victoire.

Loreline vola donc toujours vers les cerceaux gardés par les Dragons. Elle ralentit tout en cherchant du regard sa coéquipière et capitaine Adèle. Une fois que leur regard se croisèrent, Loreline lui fit un sourire suivi d'un signe de la tête. Ça allait le faire, elles allaient gérer, comme d'hab'. Loreline supplia intérieurement le souafle d’atterrir dans les bras de la poursuiveur des Lys avant d'envoyer ce dernier le plus fort et précisément possible. Maintenant, il n'y avait plus qu'à prier pour qu'elle n'ait pas fait n'importe quoi sur cette action-là, tout en jetant un œil à droite et à gauche au cas où le vif ne serait pas dans les parages.


Action : Faire une passe à Adèle Josserand  
Série [1,2,3]

~ Finisseur titulaire des Lys Ardents ~

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Madeleine avait refusé de tirer. Et mille pensées tournaient dans sa tête alors qu'elle aurait dû être entièrement concentrée sur le match. D'abord l'effet de la déstabilisation qui se faisait toujours sentir. Ensuite l'interrogation : avait-elle bien fait ? Pour elle, son acte était équivalent à une fuite, une fuite lâche dans un moment de faiblesse. Un acte ridicule en somme. Elle avait eu peur du gardien. PEUR d'un gardien. Juste d'un gars de quelques années son aîné, constitué tout comme elle de deux jambes, deux bras et d'une tête, volant tout comme elle sur un balai. La seule différence était qu'il parlait la langue de Molière. Langue qu'il avait daigné abandonner un moment pour lui lancer des horreurs dans celle de Shakespeare. Et face à lui, dans une situation qu'elle connaissait par cœur, elle avait refusé l'affrontement, avait fui bêtement. Gryffondor condamnait la lâcheté. On ne recule pas devant le défi. Madeleine avait petit à petit fait de cette phrase sa ligne de conduite, autant parce que cela l'amusait de se lancer dans des paris débiles avec ses amis, autant parce que cela l'incitait à donner tout ce qu'elle avait dans un objectif, dusse-t-elle y perdre des plumes ou tout simplement reconnaître son échec. Qui ne tente rien n'a rien après tout. Dans la situation présente, Madeleine n'avait rien eu. Mais d'un autre côté, derrière ce sentiment de culpabilité d'avoir ainsi pris la fuite, une petite voix lui soufflait que ce n'était peut-être pas si stupide que ça. Elle n'en était pas à son premier match et connaissait ses capacités. Si, face à Leroy, elle s'était jugée incapable de tirer correctement, il y avait peut-être bien une raison, et il aurait été au contraire stupide de s'entêter. A cela venait s'opposer en plus la phrase de Rose l'exhortant à tirer à laquelle elle n'avait pas du tout pris garde et aussi le cognard d'Ambre qui venait gentiment lui libérer les anneaux alors qu'elle, elle pensait à fuir.

L'enchevêtrement de pensées qui tournait dans la tête de la poursuiveuse aurait pu continuer de s'emmêler longtemps si elle n'avait pas finalement vu un élément qui l'aida à revenir sur terre : Josserand avait intercepté le souafle. Ce qui signifiait qu'elle devait tenter un vol, action demandant une intense concentration. Alors elle se remua. Obligeant ses pensées à se taire, elle réussit à se concentrer sur la balle, faisant fi de ce qui l'entourait. Elle l'aurait. Et ce coup-ci, elle ne fuirait pas.


Action : voler le souafle [3;4]
Cible en cas de réussite : Rose Moane


https://zupimages.net/up/18/27/2y9d.jpg

Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs !
Gryffondor du mois en 01/2013, 06/2014, 12/2014 et 03/2015 - Elève du mois de Juin 2014 et Mars 2015

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Décidément les encouragements n’étaient absolument pas le point fort de la rouquine. Depuis qu’elle avait commencé à jouer au Quidditch, elle n’avait, si elle se rappelait bien, jamais réussi un seul encouragement. Ou peut-être un ou deux, mais ce n’était vraiment pas grand-chose à côté de ceux qu’elle avait loupé. Dans tous les cas, son encouragement n’avait fait ni chaud ni froid à sa poursuiveuse, qui décida de relancer le souaffle en direction de Rose. Apparemment elle ne se sentait pas à la hauteur de tenter un but, malgré le fait que le gardien adverse soit sonné. Elle tenta donc de renvoyer la balle de cuir en direction de leur finisseuse. Malheureusement la passe était complètement désaxée et la poursuiveuse adverse en profitant pour l’attraper en plein vol, l’envoyant directement vers sa finisseuse, qui fonçait tout droit vers les buts des Dragons. Quant au cognard, il fila percuter Rose. La rouquine s’en voulut de ne pas avoir essayé de dévier ce cognard, tout en sachant que sa tentative d’encouragement était quasiment vouée à l’échec. Mais bon, ne dit-on pas qui ne tente rien n’a rien ? Enfin bref.

Repartant en défense, la capitaine des Dragons essaya de trouver rapidement le cognard, qui était en train de filer à nouveau vers Rose. Elle n’eut pas le temps d’essayer de modifier sa trajectoire que la batteuse adverse filait déjà vers lui. Ni une ni deux Ambre vola à toute vitesse, et lorsqu’elle comprit que la batteuse adverse visait leur gardienne, elle accéléra, dépassa Masset et tenta de dépasser le cognard par la gauche. De même, elle dépassa la finisseuse adverse qui s’apprêtait à faire une passe vers sa poursuiveuse, et elle crut même apercevoir Madeleine foncer sur le souafle. Elle espérait que son équipe allait reprendre l’avantage, pas question de perdre cette fois ! Ambre arriva au niveau du cognard et, se rappelant les tentatives de déviations du batteur des Lynx de Durmstrang, tenta de dévier le cognard sans se retourner entièrement, en revers. Elle espérait ne pas s’être entraîné à ce mouvement pour rien, il fallait qu’elle réussisse !


********************************************
Action : Dévier sur Adèle Josserand
Série : [3;4]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Alors que Loreline avait tranquillement repris sa chasse au vif, elle vit du coin de l'oeil le souafle filer à toute allure vers le sol ! Il était libre ! Personne ne l'avait en sa possession ! Là, elle se dit qu'elle se devait d'intervenir. Les vifs pouvaient bien attendre. Son poste demandait également un peu d'égard envers le souafle. Et puis, ça ne durerait pas trop longtemps. Elle allait le chercher et le renvoyait à Adèle. MAIS NON ! ELLE POUVAIT TIRER EN FAIT ! Simple comme bonjour ! Alors, elle s'exécuta.

Elle plongea en piqué vers la précieuse balle pour tenter de la rattraper avant l'adversaire. Elle n'osa même pas regarder où ce dernier était, d'ailleurs. Peut-être qu'un choc frontal allait avoir lieu d'ici quelques secondes. Mais elle n'aurait rien à regretter car elle était le genre à foncer. En fonçant ainsi vers le souafle, elle ne regardait que lui. Pour rester concentrée, évidemment. Si elle avait pris le temps, qui était un luxe ici, de toiser les Dragons, alors c'était fini. Vous pouvez être sûr qu'elle aurait perdu la balle rouge de vue. Tout filait à une vitesse folle pendant le quidditch. C'était même le propre de ce sport. Chaque action, le moindre mouvement, pouvait avoir des conséquences heureuses ou tout l'inverse sur la suite du jeu. Il fallait tout calculer et savoir garder la tête froide face aux nombreuses décisions et stratégies que demandait ce sport. Ça faisait tout son piquant et il n'y avait que les férus de sensations fortes et les drogués à l'adrénaline (tout Loreline en somme !) qui pouvaient se délecter de ces situations.

En cherchant à récupérer le souafle, elle prenait un pied incroyable ! Elle avait toujours son petit sourire aux lèvres et les scénarios d'elle-même célébrée par le public et par sa propre équipe après ses nombreuses actions réussies ne cessaient de s'enchaîner dans son équipe. La reconnaissance à venir, voilà ce qui la boostait ! Alors elle voulait tout faire pour l'avoir !

Elle arriva près de la balle et l'empoigna de ses deux mains, se risquant à lâcher son balai. Puis elle repéra les cerceaux adverses et avant qu'elle n'ait pu réfléchir à quoi que ce soit, elle l'y envoya. Une fois ses mains libres, elle reprit vite le manche de son balai en main et redressa son fidèle destrier avant qu'il ne s'écrase au sol, l'entraînant dans sa chute.


Action : Tirer aux buts

~ Finisseur titulaire des Lys Ardents ~

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Enfer et damnation encore loupé ! Elle savait bien que la petite rousse était talentueuse au possible, qu'elle avait mis en déroute Ivan Koracevic alors que c'était lui aussi un excellent joueur, mais tout de même, elle aurait espéré pouvoir réussir, d'autant que la petite batteuse était partie de très loin et avait du dévier au dernier moment d'une manière assez dangereuse. Aurait-elle tenté elle ? Sans doute pas, ou peut-être que si, néanmoins il fallait bien avouer que le mouvement de son adversaire avait été impressionnant. Mais passons : le résultat des courses était que la petite française avait manqué sa cible et que le souaffle tombait en chute libre devant les anneaux, c'était un peu bête. Loreline arriverait-elle à le rattraper ? En tout cas elle elle ne pouvait rien faire, donc autant détacher son attention de la balle rouge et se concentrer sur la grise. Grise qui fonçait vers elle d'ailleurs. Tant mieux.

Se décalant légèrement vers la gauche elle arma sa batte, observa le terrain, avisa un pigeon suicidaire qui passait par là, soit à moins de 5 mètres des anneaux, s'exhorta à se concentrer plutôt sur les joueurs, calcula la distance qui séparait la batteuse adverse de la trajectoire qu'elle voulait insuffler au cognard, et frappa. La balle se mit aussitôt à fuser vers la brune de l'équipe des Dragons. Il s'agissait, pour ceux qui n'auraient pas appris la couleur de cheveux des joueurs par coeur, de la poursuiveuse des Dragons, soit la dénommée Koter qui avait attrapé le souaffle en début de match mais avait refusé de tirer alors qu'elle était devant les anneaux sans gardien. Une drôle de fille en somme, mais surtout une drôle de fille qui l'embêtait. C'était aussi une drôle de fille en déroute sur son balai, et ça ça l’arrangeait, elle aurait plus de mal à éviter un cognard si elle ne le voyait pas arriver n'est ce pas ?


Action : Cogner Madeleine Koter
Série : [4-5-6]

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Le cognard vint se fracasser gentiment sur la batte de la rouquine, qui le renvoya d’un revers en direction de la poursuiveuse adverse, qui se le prit en pleine poire. Cette dernière d’ailleurs, avait eu le souafle en main, après la récupération de ce dernier par la finisseuse adverse. La balle de cuir rouge se mit donc à tomber en direction du sol. Ambre essaya d’apercevoir sa coéquipière poursuiveuse dans l’espoir que son équipe récupère la balle, mais malheureusement les choses se firent autrement : Loreline Branche, drôle de nom qu’était le sien soit dit en passant,, arriva de nulle part en fonçant rattraper le souaffle dans sa chute. Elle se redressa en fonça vers les buts des Dragons. Une moue apparut sur le visage de la Poufsouffle lorsqu’elle se rappela dans quel état le gardien adverse avait mis leur propre gardienne avec ses propos. On pouvait clairement dire que le premier but serait pour les Lys de Beauxbâtons.

Réfléchissant rapidement, Ambre ne voyait que deux solutions. Soit elle tentait d’encourager sa gardienne, et laissait alors la batteuse adverse, qui de toute façon avait déjà joué de la batte, s’occuper du cognard, sans même tenter de le dévier ; soit elle laissait sa gardienne dans l’état où elle était, fonçait vers le cognard pour tenter de le dévier, et de ce fait les Dragons seraient logiquement menés en ce début de match. Ne sachant pas vraiment quoi faire, elle regarda successivement et rapidement le cognard qui filait tout droit vers Madeleine et Caroline qui volait devant ses buts, l’air franchement pas au top niveau. Inspirant un grand coup elle décida de foncer vers le cognard. Sa coéquipière n’avait franchement pas l’air de bouger, et même si un potentiel encouragement était réussi, elle n’était même pas sûre qu’elle arrive à arrêter le souafle, peut-être était-il même trop tard pour tenter cela. Enfin bref. Elle arriva au niveau du cognard et tenta, une nouvelle fois, de le dévier vers la capitaine des Lys de Beauxbâtons.


****************************************
Action : Dévier sur Josserand
Série : [5;6]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Caroline allait enfin rentrer sur le terrain et se remettre à jouer ! La dernière fois qu'elle avait fait un match de quidditch, son équipe avait malheureusement perdue. C'était il y a quelques mois déjà maintenant. Les Dragons de Poudlard, leur fameuse équipe qui défendait bec et ongles son école s'était vu battre par les affreux Lynx de Durmstrang. La partie avait pourtant bien commencé mais petit à petit, l'équipe avait sombré. Ambre, leur capitaine avait donc intensifié les entrainements, Caroline s'était empressée d'acheter toutes sortes de livres sur le quidditch et elle espérait donc être enfin préparée à gagner ! Les Lys avait certes gagné sur les Lynx - ce qui laissait les Dragons derniers dans les statistiques - un retournement de situation était parfaitement envisageable ! C'est donc toute fière que Caroline était entrée dans le terrain, son bel habit aux couloirs de Poudlard bien propre.

Depuis, Caroline avait un peu perdue de sa splendeur. Elle avait failli ce prendre un cognard, avait vu son équipe se faire pendre le souaffle sans rien pouvoir faire et le pire de tout : elle s'était fait raillé des les premiers instants par le gardien adverse ! Ca lui avait mis le moral dans les chaussettes ! Entre gardiens de quidditch, personne n'était tendre, un gardien certes ca rattrappe les souaffles mais C utilise sa langue et ses mots aussi comme puissante et redoutable arme ! Et là, les élèves de BeauxBatons ne s'étaient pas gênés ! Ils n'avaient pas perdu de temps pour se lancer pleinement ! Grand bien leur en fasse ! Les Dragons allaient les aplatir comme des crêpes ! Ah cette pensée le ventre de Caroline grogna. Malheureusement, elle n'avait pas avalé grand chose, assez anxieuse alors que pourtant ce n'était pas son premier match loin de la !

Et elle avait eu parfaitement raison d'angoisser ! Elle s'était faite complètement avoir contre le gardien adverse et maintenant son histoire lui trottait dans la tête. Et si c'était vrai ? Et si il avait raison ? C'est comme ça que Caroline vit arriver la poursuiveuse adverse telle une furie endiablée ! Celle-ci allait lancer la balle comme si sa vie en dépendait ! Peut être y avait-il une chance de réussir à vaincre le tir et à le stopper ? Avec un peu d'espoir, on peut tout faire !


Action : Arrêter le tir
  Retour   Répondre