Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Petit retournement de situation malheureux. Enfin, petit, pas tellement. Les Dragons s’étaient retrouvés en position de tir, le match commençait bien. Ils avaient désespérément besoin de points, le déficit qu’ils devaient combler était terrifiant. Rose était donc pleinement satisfaite de son début de match. Puis Madeleine n’avait pas pu tirer, avait lancé son souaffle dans le nulle part, on n’avait pas idée de lui crier des absurdités aussi. Et puis Rose s’était pris un sale cognard dans la tête, avait dis au revoir à sa raison pour un tour. Voilà que la batteuse réussissait également ses coups et voilà une belle hécatombe chez les élèves de Poudlard. Une passe avait été réussie, le souaffle avait fait une chute, la finisseuse adverse avait plongé, s’était mise en position et, calmement face à une gardienne déstabilisée, avait mis un but. Trente points dans la face, simplement. Maintenant, non seulement ils avaient un déficit de points monstrueux mais en plus, même en prenant ce match séparément, ils commençaient plutôt très mal. Rose se retrouvait au milieu, souaffle dans les mains, avec la lourde charge de lancer cette nouvelle action. Direction sa poursuiveuse. Elle avait l’habitude de faire des passes avec elle en entrainement, il fallait voir si cette passe serait aussi efficace dans des conditions réelles, avec une Madeleine de match et une poursuiveuse adverse bien trop efficace pour leur propre bien. Il ne fallait pas douter, jamais, sa passe arriverait à destination. Évidemment. Elle prit quelques secondes pour observer le terrain, profitant du léger vent tant que la situation était encore calme. Alors elle tendit le bras, lança le souaffle et croyait en sa bonne réception.

Action : Faire la passe à Madeleine Koter
Série : [1-2-3]

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Adèle était bien contente de ce qui se passait désormais. Si le début de match avait été assez… Problématique, cela tournait plutôt bien maintenant. La jeune blonde avait intercepté le souaffle avec brio, surtout grâce à la passe de son adversaire qui était totalement désaxée. La jeune fille ne savait pas ce qu’Antoine lui avait dit, mais elle le connaissait assez bien pour savoir qu’il pouvait être assez déstabilisant quand il le voulait. La capitaine avait presque de la peine pour la poursuiveuse, la pauvre semblait complètement perdue. Presque, parce que oui, cela restait un match de quidditch et la compétition était telle qu’elle ne pouvait pas se permettre de se concentrer sur ce que pouvait ressentir son homologue anglaise alors qu’elle avait elle-même du boulot.

Nous en étions donc au magnifique vol de la jeune fille qui commençait à reprendre confiance en elle. Elle n’était pas dans un mauvais jour, ce n’était pas possible. Elle avait juste mal démarré son match, et c’était tout. Loreline avança un peu en direction des anneaux adverses, et Adèle fit de même. Elles n’étaient pas loin de pouvoir tirer après avoir effectué tout cela et il serait bête qu’elle se trouve trop loin pour le faire. Pendant ce temps-là, Elvire semblait avoir cogné la finisseuse adverse ce qui était une bonne chose pour eux, ils étaient tranquilles pour le moment. Enfin, Loreline fit un petit signe à la septième année, signe qu’elle pensait qu’il était temps qu’elle prenne le relai. Tout de suite à sa place, elle continua d’avancer jusqu’à quelques millièmes de secondes avant de recevoir le souaffle, et repartir d’aussi tôt dès qu’elle le sentit bien en main. En réalité, elle ne s’était arrêtée que quelques secondes, juste le temps d’être sûre d’avoir la balle qui pourrait leur rapporter 30 points bien en main. Quand elle le pouvait, elle essayait de toujours faire comme ça, elle perdait certes quelques précieuses secondes, mais il s’agissait de s’assurer qu’elle ne ferait pas tomber le souaffle alors que la passe avait été parfaitement exécutée.

Bref, il était temps pour la poursuiveuse d’ouvrir les scores pour ce match, comme pour le match précédent, c’était son premier objectif actuel. Sauf que tout ne se passa pas comme prévu. Avant même qu’elle ne puisse avancer vers les anneaux adverses, elle s’était prise un cognard en pleine tronche et avait été complètement sonnée, laissant échapper le souaffle sans pouvoir rien y faire. Alors qu’elle reprenait conscience, elle put voir que Loreline avait quand même réussi à récupérer la balle rouge ET à marquer un magnifique but, ce qui n’était pas pour lui déplaire. Elle avait certes souhaité en premier lieu ouvrir les scores, mais finalement, elle se contentait bien de voir sa camarade marquer.

Une nouvelle manche allait commencer pour la poursuite du souaffle, et elle avait bien envie de récupérer le souaffle tout de suite, et pas une fois que les dragons seraient juste à côté des anneaux. La poursuiveuse anglaise n’allait sûrement pas laisser passer sa chance deux fois de suite, et il était hors de question que les lys leur laissent le plaisir de faire remonter leurs scores.


Action : Vol
Cible en cas de réussite : Loreline Branche
Série : [ 5;6 ]

~ Capitaine et poursuiveuse des lys ardents

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Un sourire en coin sur les lèvres Elvire observait le terrain avec attention, réfléchissant vite. Rien ne pressait après tout car le cognard était loin de toute personne de son équipe et la batteuse adverse n'avait pas l'air apte à faire quoi que ce soit pour le moment ci étant donné la manière dont elle se démenait avec son balai. C'était d'ailleurs la deuxième raison du sourire en coin de la jeune fille, la première étant que les Lys menaient 30 à 0 depuis que Loreline avait magnifiquement rattrapé le souaffle en pleine chute pour le lancer vers les anneaux que la Purelune avait oublié garder, réagissant presque lorsque le souaffle était déjà passé.

Son observation du terrain était assez positive aussi : la finisseuse adverse tentait une passe à sa poursuiveuse tandis qu'Adèle fusait pour l'intercepter, Loreline était toujours aux aguets dans le ciel, en pleine forme, Antoine semblait près à crier quelque chose d'agréable envers les Dragons, Baxrendhel avait fait les frais de son cognard et l'on ne parlait pas de Koter, vraiment très mal en point. La pauvre d'ailleurs, son cognard l'avait frappé alors qu'elle était toujours en difficulté et, bien que c'était le but, Elvire n'avait pas prévu que la balle grise lui percute le dos de cette façon. Il était certain qu'elle devait souffrir désormais, elle était même étonnée qu'elle soit encore dans les airs, à moins qu'elle ne soit trop déboussolée pour demander à se faire remplacer. Toujours était-il qu'elle n'allait pas s'en plaindre non plus, la poursuiveuse faisait ce qu'elle voulait, surtout si c'était une poursuiveuse qui n'osait pas tirer devant les anneaux lorsqu'il n'y a même pas de gardien.

Mais passons, l'observation du terrain, qui se passait certes bien plus vite que la vitesse à laquelle on peut lire ce texte, était censée lui permettre de prendre une décision. La logique aurait voulu qu'elle aille encourager ses camarades, voire qu'elle ne fasse rien du tout, néanmoins Elvire avait une petite envie qui la titillait, une sorte de petite voix qui lui disait de faire autre chose. Était-ce de l'instinct ou du sadisme elle ne savait pas trop, mais elle allait le faire en espérant que sa capitaine ne lui dise rien, même si elle en doutait fortement. Fusant pour rattraper le cognard à temps avant qu'il ne percute avantageusement la finisseuse des Dragons elle arma sa batte et frappa, en espérant réussir à dévier correctement la trajectoire de la balle grise.


Action : Cogner Ambre Baxrendhel
Série : [4;5;6]

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Êtes-vous curieux de savoir à quel point c'est douloureux de se prendre un cognard en pleine poitrine ? Sur une échelle de 1 à 10, Antoine pouvait l'estimer à un bon 8. Ambre ne l'avait pas raté comme il l'avait anticipé avant d'être mis K.O. Relativement stable sur son balais à nouveau, le garçon ressentait encore le choc dont il récupérait. Plusieurs choses facilitaient son retour dans le jeu : le fait que les filles faisaient un travail excellent, faisant marquer les premiers point à l'avantage de Beauxbâtons et le fait que toutes ses déstabilisations avaient été efficaces et que toutes les statistiques et observations qu'il avait accumulé avant le match se révélaient être les points d'appuis qu'il avait espérer voir marcher. Il n'était néanmoins pas question de célébrer trop longuement les évènements récents pour se concentrer sur cette nouvelle étape du match, les Poudlariens ayant retrouvé en leur possession le souaffle tant désiré. Actuellement, Rose l'avait farouchement gardé entre ses mains. Les yeux aciers du garçon la suivait du regard, anticipant mentalement toutes les possibles actions que celles ci pouvaient faire, observant ainsi que celles ci restaient limitées et qu'il pouvait une nouvelle fois s'amuser un peu. Il tourna rapidement son regard vers Madeleine Koter qu'il avait accablé dès le début du match. Rose aussi observait sa camarade d'école. Il était temps pour Antoine d'utiliser une de ses armes préférées. Aucun doute que les filles anglaises allaient le détester après le match mais après tout, qui était-il pour y porter une quelconque attention ? Lorsqu'il jugea Moane suffisamment près de lui pour l'entendre, il laissa échapper ses doux mots avec toute la raillerie qu'il lui était possible d'exprimer :

" Moane, Moane... Tu sais que de te voir tenter de sauver la réputation médiocre de Koter avec la tienne déjà excécrable est hilarant à voir ?"

Action : Déstabiliser Rose Moane
Thème : Réputation

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Navré pour la durée de ce tour. Je croulais sous le travail IRL cette semaine. Nous retrouvons notre rythme de croisière désormais !

Image

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Se remettant d’un léger trou noir, la rouquine regardait tout autour d’elle dans l’espoir de comprendre ce qu’il venait de se passer. Ses oreilles bourdonnaient légèrement et elle avait l’impression de se réveiller après une mauvaise nuit pleine de cauchemars. Son regard s’arrêta devant le tableau des scores, qui affichait l’avance des Lys de Beauxbâtons sur les Dragons. Les éléments lui revenaient petit à petit. Elle se rappelait s’être interposé entre le cognard et sa cible pour tenter de le dévier, et visiblement elle n’y était pas arrivée. Donc Madeleine s’était également prit la balle folle. Et c’était donc pour cela que la capitaine de l’équipe de Poudlard venait de croiser sa camarade Poufsouffle, Isaya Descartes. Madeleine avait donc été sortie par la batteuse adverse et remplacée par Isaya. D’accord, tout était clair.

Faisant quelques tours dans les airs pour se remettre pleinement de ses émotions, la rouquine remarqua que les Lys avaient à nouveau le souaffle entre les mains. Visiblement après le but de ces derniers la balle de cuir rouge avait été remise dans les mains de Rose, qui avait raté sa passe avant d’être méchamment déstabilisée par le gardien adverse, il ne s’arrêterait donc jamais celui-là ! Et la poursuiveuse adverse en avait profité pour rattraper la belle en plein vol pour l’envoyer vers sa finisseuse. Très bien donc on pouvait clairement dire que les choses n’allaient pas comme Ambre l’avait souhaité, et qu’ils étaient, si l’on peut dire, un peu mal parti. Mais ils allaient se rattraper. Ils étaient chez eux, ici à Poudlard, et il était hors de question de perdre le tournoi à domicile.

La troisième année se remit donc en quête du cognard, en espérant le trouver et y arriver avant Masset, la batteuse adverse. Elle commençait à lui taper sérieusement sur les nerfs, à sortir ses joueurs. Enfin, pas autant que le gardien adverse, mais elle n’en était pas loin sur l’échelle du tapage de nerfs. Enfin bref. La jeune fille aperçut le cognard et se dépêcha de voler dans sa direction et de lui décocher un coup de batte.


*********************************************
Action : Cogner Josserand
Série : [4;5;6]

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Finalement Antoine n'avait pas crié, c'était même plutôt le contraire, de là où elle était elle avait eu tout le loisir d'entendre la voix doucereuse du français adressée à la petite blonde. Son sourire en coin ne pu s'empêcher de grandir alors même qu'il devenait évident qu'elle était arrivée trop tard pour dévier quoique ce soit : ce garçon était détestable. Du moins sur un terrain de Quidditch il l'était et elle adorait l'avoir dans son camp. Qui aurait pu deviner en le voyant jouer d'ailleurs qu'il était en réalité un garçon plutôt appréciable ? C'était ce qui rendait son admission dans l'équipe possible certes mais tout de même, le voir insulter ses camarades devait en refroidir plus d'un pour venir l'aborder par la suite, ce qui en y réfléchissant faisait peut-être partie de sa stratégie.

Mis à part ça la Moane avait donc bien souffert, il était certain qu'elle avait eu le temps d'entendre la pique du français avant que le cognard ne la frappe. Si ça ça n'était pas de l'acharnement on se demandait ce que c'était.. bien qu'au fond on pouvait presque dire qu'Elvire avait essayé de la protéger. D'ailleurs oui, elle devrait la remercier désormais, elle avait voulu l'aider, donc elle ne devait plus jouer jusqu'à nouvel ordre. La française décida dans cet instant où elle devait éviter de réfléchir qu'elle allait proposer une nouvelle règle. Comme quoi on ne faisait pas toujours ce qu'on voulait, elle ne pouvait pas s'empêcher de penser à des choses sans queue ni tête lorsqu'elle devait réagir très rapidement.

En soit elle pouvait se le permettre, elle savait réagir tout de même. Tournant la tête à droite à gauche, Elvire vit sa finisseuse le souaffle en main s'apprêtant à le lancer à Adèle et la rouquine des Dragons fuser vers le cognard pour le lancer vers son adversaire capitaine. Apparemment elle ne voulait pas que Lys gardent le souaffle en main, chose curieuse n'est-ce pas lorsqu'on avisait la distance qui séparait Adèle des anneaux. Curieusement aussi Elvire n'était pas d'accord avec la stratégie de la rouquine qui commençait grandement à l'ennuyer, ne pouvait-elle pas laisser ses joueurs tranquilles au lieu de s'amuser à les martyriser ? Est-ce qu'elle faisait ça elle ? Non elle elle avait la décence de planter ses actions une fois sur deux, même qu'elle avait essayé de protéger une des joueuses ennemis ! Alors voilà, la Baxrendhel aurait du faire de même, ne serait-ce que par respect.


Action : Dévier vers Ambre Baxrendhel
Série : [3;4]

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

À défaut de capter un vif malgré ses nombreuses et intensives recherches visuelles, Loreline Branche reçut un souafle ! De la part de sa capitaine Adèle qui avait vraiment bien joué son jeu. Alors, sans réfléchir et sans même un dernier coup d’œil aux alentours pour repérer vous-savez-quoi (car elle le savait par avance inutile), la jeune française empoigna avec force le manche de son balai et partit en vitesse vers les cerceaux adverses pour la deuxième fois de cette partie. Elle savait qu'Adèle la suivait à la trace, prête à réceptionner de nouveau la balle pour une passe qui, Loreline l'espérait, serait décisive pour la suite des événements.

Le vent courait le long de son corps, sur son cou, dans ses cheveux, et ça faisait vraiment du bien. En plein milieu de ce match, la joueuse avait besoin de se détendre, car elle se sentait inutile comme jamais. Alors pouvoir de nouveau aider son équipe, à défaut de le faire à travers un vif, c'était exaltant ! Elle ne voulait pas échouer. Elle ne devait pas échouer. Adèle comptait sur elle, comme tout le reste de son équipe et leurs supporters. Imaginez ça : mettre un deuxième but aux Dragons ! Ce serait trop trop bien ! Les tribunes seraient en délire, les poudlariens en dépression et les Lys, en joie ! Le rêve ! Mais elles n'en étaient encore pas là. Chaque chose en son temps. Il ne fallait pas vendre la peau de la grenouille avant d'en avoir mangé les cuisses ! Loreline devait, avant toute chose, réussir sa passe.

Et là, elle voulait suivre son instinct. Dans le feu de l'action, et avec les adversaires aux fesses, elle ne voulait pas faire son spectacle habituel en s'arrêtant et en prenant son temps pour lancer la balle. Elle le ferait en vitesse, presque sans s'arrêter, en ralentissant juste un peu, de quoi visualiser Adèle et tenter de lui envoyer la balle dans les bras ! Et c'est ce qu'elle fit alors.


Action : Faire une passe à Adèle Josserand  
Série [1,2,3]

~ Finisseur titulaire des Lys Ardents ~

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Isaya tremblait comme une feuille, elle qui pensait passer son premier match sur le banc de touche, du côté des remplaçants, voilà qu'elle se retrouvait projetée sous les feux de la rampe. Elle avait suivit les premières minutes du jeu dans un état second, réalisant à peine qu'elle appartenait à l'équipe de Poudlard. Il lui avait fallu quelques longues secondes pour comprendre qu'il était temps pour elle de rejoindre le terrain et de remplacer Madeleine. Tout cela était bien trop rapide. Elle pensait qu'elle aurait encore du temps pour se faire aux us et coutumes du Quidditch. Et si elle n'était pas prête? Ce match était important, bien trop important pour qu'elle se laisse décourager. Elle était entrée dans la cours des grands et il était hors de question de décevoir son équipe. Se forçant à positiver, la jeune Poufsouffle enfourcha son balai et tapa du pied afin de s'élever dans les airs et rejoindre ses coéquipiers. Reprenant rapidement ses esprits, elle tenta d'analyser la situation. La finisseuse française venait de tenter une passe mais il était hors de question qu'elle atteigne sa cible. Aiguisant sa concentration, Isaya fixa le souafle, déterminée à le récupérer. Après une grande inspiration, elle fonça en avant.

Action: vol
Cible en cas de réussite: Caroline Purelune
Série: [3,4]

Poufsouffle du mois de novembre 2015 et janvier 2016 ~ Élève du mois de janvier 2016
Gardienne des Frelons
"It does not do dwell on dreams and forget to live" - Albus Dumbledore

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Son vol avait réussi ! En fait tout allait incroyablement bien pour les lys. Non seulement ils étaient tout près des anneaux une nouvelle fois, mais en plus Antoine avait une nouvelle fois lancé une petite déstabilisation envers la finisseuse cette fois-ci. Le seul point noir du tableau était le cognard qui avait raté la batteuse adverse. Fort heureusement, Elvire ne se l’était pas pris non plus, et c’était même la finisseuse adverse qui venait de se le prendre en pleine poire. La sixième année n’était pas dans sa meilleure forme en ce début de match, mais elle se débrouillait quand même pas mal, et puis on ne pouvait pas toujours tout réussir. Elle-même n’avait pas super bien commencé de toute manière.

La poursuiveuse volait le soleil dans son dos, ce qui ne pouvait que la réchauffer un peu. Elle n’avait pas froid, mais elle aimait sentir le soleil sur elle et ça ne pouvait que lui mettre du baume au cœur, pas qu’elle n’aime pas jouer quand il n’y avait pas de soleil, détrompez-vous, mais c’est quand même beaucoup plus agréable. D’ailleurs, la jeune fille était en train de se dire que ce soleil les avantageait plus que les dragons. Cela pouvait paraître un peu cliché, mais il fallait bien avouer qu’il y avait plus de soleil à Beauxbâtons qu’à Poudlard, et les français avaient par conséquent plus l’habitude de jouer avec le soleil dans les yeux que leurs adversaires. De même lors du premier match entre les dragons et les lynx… Peut-être que les lynx avaient plus l’habitude de l’orage que les anglais ? Ceci était une très bonne question qui méritait peut-être d’être débattue, mais sûrement pas tout de suite. Pour l’heure, il était temps de mettre un second but ! Et cette fois-ci, c’était au tour d’Adèle de tirer. Elle n’était pas cognée, pas déstabilisée et Loreline venait tout juste de lui envoyer le souaffle, malgré la tentative adverse pour récupérer la balle rouge.

D’ailleurs, en parlant de l’adversaire, une nouvelle poursuiveuse était entrée sur le terrain et elle ne semblait pas très à l’aise. Elle n’avait sûrement pas dû faire beaucoup de matchs, mais Adèle savait que si elle se retrouvait dans cette équipe c’était sûrement qu’elle avait un bon potentiel et qu’il ne fallait donc pas la sous-estimée. Etre de petite taille n’était sûrement pas un avantage par rapport au cognard, mais cela pouvait le devenir quand il fallait plonger pour rattraper le souaffle par exemple. Enfin bon, cela n’était pas très important tout de suite, et la capitaine avait autre chose à faire que de débattre sur le potentiel de ses adversaires. Elle verrait bien grâce à la suite du match ce que donnait cette joueuse.

Assez tardé, elle arma son bras en arrière, continua de voler en direction des anneaux avant de tirer au dernier moment là où elle pensait avoir une chance de marquer compte-tenu de la position de la gardienne adverse.

Action : Tirer

~ Capitaine et poursuiveuse des lys ardents

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Il s'en était fallu de peu mais Adèle n'avait finalement pas été cognée, le cognard lancé sur elle n'étant jamais arrivé à destination. Apparemment elle avait préféré attraper la balle rouge et s'approcher des anneaux tout en dédaignant la grise. Drôle d'histoire, on ne refuse jamais une passe voyons.
En fait la balle grise avait tout de même trouvé quelqu'un voulant bien d'elle en la personne d'Elvire Masset qui l'avait renvoyé généreusement à l'envoyeuse… qui avait décidé pour la peine de lui faire un câlin apparemment. Bien, puisque la rouquine des Dragons était occupée à faire des papouilles aux petits cognards valsant devant ses yeux Elvire avait le champ libre, elle n'allait pas cracher là dessus.

Actuellement d'ailleurs le cognard se précipitait vers la gardienne adverse, ce qui décida la française à laisser faire la Nature, elle qui faisait si bien les choses : après tout si les anneaux pouvaient être dégagés c'était intéressant. Ainsi au lieu de se précipiter vers le cognard comme une furie elle se tourna vers sa capitaine qui n'était pas très loin et s'approcha doucement, dans l'optique de lui glisser quelques encouragements. Et puis finalement elle se rendit compte qu'elle ne l'entendrait sans doute pas, trop concentrée qu'elle était pour tirer : ça n'était pas le moment de la déconcentrer, surtout que la poursuiveuse adverse était en déroute sur son balai et ne pouvait pas l'embêter, pauvre petite fille à peine rentrée et déjà sonnée.

C'est ainsi que cherchant des yeux quelques connaissances dans les Tribunes, histoire de s'encourager quelque peu, Elvire entraperçu une jeune fille de Beauxbâtons avec qui elle s'entendait très bien et qui lui avait glissé avant le match un petit : « Bonne chance, te laisse pas manger par l'autre batteuse et montre lui qui des deux sera la dernière rousse sur le terrain ». Elle avait oublié ce petit conseil et y penser la fit sourire. Premier des effets secondaires de ce souvenir, le second étant qu'elle avait soudainement changé d'avis, peut-être n'était-il pas encore trop tard.



Cogner Ambre Baxrendhel
Série : [4;5;6]

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

« Sans rancune Baxrendhel » chuchota la batteuse française du bout des lèvres tandis que la petite était ramenée sur le banc de touche pour être remplacée. Finalement elle aurait suivi les conseils de son amie, elle avait réussi à rester la seule rousse dans la place. C'est alors qu'Elvire pensait cela et observait le terrain qu'elle se mit à rire : la remplaçante était rousse. Etait-ce devenu une sorte de loi implicite ? Ou bien était-ce que les roux avaient naturellement des prédispositions pour ce poste ? Cela méritait une enquête sérieuse c'était certain.

C'est donc avec un sourire sur les lèvres que la sixième année fusa de nouveau vers le cognard, sereine de savoir que son équipe venait de remporter trente nouveaux points grâce à Adèle et, il fallait bien le dire, à la Purelune de gardienne. Etait-elle dans leur camp ? A croire que les Lys étaient fascinantes pour les gardiens pendant ce Tournoi. Celui des Lynx non plus n'avait jamais tenté un seul arrêt, se contentant lorsqu'il pouvait jouer de petites piques à peine vexantes pour un enfant de trois ans, surtout pour quelqu'un comme Elvire qui ne parlait pas anglais.

Mais soit, la Purelune était donc à moitié dans leur camp, c'était bon à savoir. Le cognard qui se dirigeait vers elle et sa capitaine faisait donc désespérément fausse route, il était temps de corriger les choses et de l'envoyer rencontrer sa cible préférée depuis le début de ce match : Moane, la blondinette déjà bien amochée à peine une minute auparavant, celle qu'elle avait échoué à protéger rappelons le. Mais bon au Quidditch c'était comme ça, on changeait d'avis comme de chemise et si Elvire avait soudainement envie de frapper celle qu'elle avait voulu protéger quelques instants plus tôt c'était donc totalement normal. Ne parlons pas de troubles psychologiques ici, la petite française s'en voulait déjà un peu de s'amuser à frapper cette petite fille bien souvent. Qu'est ce que les anglais appréciaient avoir comme cadeau lorsqu'on allait les visiter à l'infirmerie ?



Action : Cogner Rose Moane
Série : [4;5;6]

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Le cœur de Wendy battait à cent à l’heure. C’était son premier match et elle était remplaçante. Elle avait espéré, il faut bien le reconnaitre, rester sur le banc de touche pendant que les Dragons Flamboyants mèneraient la danse sans elle. Mais ce n’était pas exactement ce qui c’était passé. L’équipe française était redoutable, les joueurs avaient la réplique cinglante et virevoltaient avec une certaine classe. La French touch, paraissait-il. De sa place la jeune verte avait vu l’équipe de Poudlard encaisser deux buts, et se faire déstabiliser tour à tour jusqu’à même paralyser leur gardienne, qui n’était pourtant pas une fleur délicate.

Les cognards fusaient dans tous les sens, et touchaient les joueuses de poudlard avec violence. Ambre venait tout juste de subir une attaque, et avait été reconduite sur le banc de touche, ce qui amenait la petite Wendy à enfourcher son balai. Elle était en colère, surtout contre cette batteuse rouquine qui cachait mal son sourire de satisfaction d’avoir mis hors jeu la capitaine des Dragons. Le feu lui montait aux joues. Elle n’aimait pas être en colère, mais dans ces circonstances elle espérait bien que ça l'aide à canaliser toute son énergie dans le jeu.

Elle enfourcha son balai et donna un grand coup de talon dans la terre ferme pour prendre de la hauteur. Le stade n’était plus qu’une cacophonie multicolore qui se déchainait en cris et en encouragements.
Wendy n’avait pas le temps ni l’envie de s’attarder sur la vision des tribunes. Elle devait se concentrer. Sur le jeu, mais surtout sur le cognard, c’était son travail. Et elle aimait le travail bien fait. Tant mieux si cette française aimait jouer, du haut de ses douze ans et demi Wendy n’avait qu’une envie, faire ses preuves. Elle avisa la balle furieuse que Masset avait envoyé valser en direction de Rose, dans l’espoir de lui faire subir le même sort qu’à Ambre sans doute. Mais Wendy n’était pas d’accord.

Elle se pencha en avant et pris de la vitesse pour rattraper sa cible. Le vent lui fouettait le visage, mais ce n’était rien à côté de la gifle qu’elle allait donner à ce cognard. Du coin de l’œil elle calcula la trajectoire qu’elle voulait donner. Elle visait leur capitaine, la grande blonde aux airs de vélane. Wendy leva sa batte et s’apprêta à dévier.



Action : dévier le cognard
Cible : Adèle Josserand
Série : [3-4]
Dernière modification par Wendy Stone le 5 mai 2016, 9 h 52, modifié 1 fois.

*TROISIEME ANNEE RPG* Poudlard 2040*
“- Is this real? Or has this been happening inside my head?
- Of course it’s happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real?”
  Retour   Répondre