Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Ce match commençait à sentir le roussi. En réalité, cela faisait un petit moment qu’il sentait le roussi mais toute à son excitation de participer au Tournoi des Trois Empereurs, Isaya ne l’avait pas vraiment remarqué. Et puis, un début de match est toujours imprévisible. Mais maintenant avec leur capitaine sur le banc de touche, frappée par un cognard… Les Dragons étaient en mauvaise posture. Tout ceci ne serait pas si embêtant si les Lys n’avaient, en plus, pas marqué un nouveau but, sans aucune difficulté. La déception en provenance des gradins étaient palpables, dissimulée sous les cris d'encouragement, et la jeune fille aurait tout donné pour renverser la tendance bien qu’elle ne soit pas convaincue qu’elle pourrait réussir là où des joueurs plus expérimentés qu’elle avaient échoués.

Toutefois, Isaya savait que si elle partait perdante, elle n’avait que peu de chance de jouer correctement et espérer réduire l’écart. Elle se força donc à positiver et salua d’un sourire Wendy qui rentrait à son tour sur le terrain, sans pouvoir s'empêcher de se demander si elle parviendrait à lui éviter un coup de cognard. Elle chassa toutes ces pensées parasites et focalisa son attention sur le match. Elle avait le souafle, c’était déjà ça, mais il était si facile de le perdre qu’elle n’avait pas intérêt à faire n’importe quoi. Elle réfléchit rapidement et se mit en position, Rose dans sa ligne de mire. Elle espérait vraiment que cette dernière parviendrait à récupérer le souafle. Se concentrant sur le poids de la balle entre ses mains, la jeune Poufsouffle tira, fixant sa cible à en avoir mal aux yeux. Elle ne pouvait pas échouer, elle ne le devait pas.



Action : faire un passe à Rose Moane
Série : [1, 2, 3]

Poufsouffle du mois de novembre 2015 et janvier 2016 ~ Élève du mois de janvier 2016
Gardienne des Frelons
"It does not do dwell on dreams and forget to live" - Albus Dumbledore

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Leroy observait avec une satisfaction non contenue la mine qu'affichait Koter. Koter qui d'ailleurs s'en allait rejoindre ses petits camarades là où était sa place : sur les bancs de touche. C'était une adversaire dynamique et déterminée ainsi était-il préférable de la voir loin de son propre balais. Les évènements défilaient toujours à pleine vitesse avec la batteuse française qui persistait à briller par son talent, envoyant Baxrendhel faire sa "pause thé" avec son amie Koter. Antoine ne prit pas la peine de contenir son rire tranchant. Les remplaçant prenaient désormais leur place sur le terrain. Rare devait être ceux qui les enviaient pour arriver ainsi tels des cheveux sur la soupe tandis que Poudlard sombrait toujours plus chaque minute. Le garçon observa sa capitaine, forte et terriblement efficace se lancer dans la direction des anneaux grâce à une passe sans pitié effectuée par Loreline. Le stade et les gradins explosèrent une nouvelle fois : les Lys venaient une nouvelle fois d'affirmer leur domination avec un but absolument hilarant à se rappeler pour le retour à Beauxbâtons : Purelune était restée plantée là, les bras ballants. Josserand en avait fait son apéritif et c'était délicieux à voir. L'arbitre envoya le souaffle en direction des Poudlariens qui sûrement avaient la rage au coeur. Qu'il vienne, Antoine avait quelques tours de sa manche qui les attendait.

En attendant de voir les Poudlariens suffisamment près pour s'occuper des anneaux, Antoine amplifia sa voix une nouvelle fois et sans merci regarda Purelune. Rien de tel qu'une petite joute entre gardiens, non ?


" T'inquiète pas Purelune si tu t'mets à pleurer. Ce sera pas en vain. On te prendra en photo et tu pourras t'en servir comme carte postale pour tes parents. "


Action : Déstabiliser Caroline Purelune
Thème : Famille

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Finalement, Adèle avait beau avoir essayé de tenir compte de la position de la gardienne adversaire, cela n'avait servi à rien. En réalité, la gardienne adverse n'avait pas fait un seul mouvement. Depuis le début du match, elle n'avait pas fait grand chose et cela était un peu perturbant pour les lys. Etait-ce parce qu'elle était trop intimidée, ou était-ce une stratégie de la part de leurs adverses? Ou un peu des deux? Une stratégie laissant marquer leurs adversaires était difficilement envisageables, mais il se pouvait qu'ils aient une stratégie particulière, qu'Adèle ne comprenait absolument pas. Enfin, elle verrait bien plus tard s'il était véritablement question de quelque chose comme cela ou non.

En attendant, les lys gagnaient 60 à 0. Cela commençait à être pas mal, mais ils ne pouvaient pas se reposer sur leurs lauriers. 60 points étaient facilement rattrapable, avec deux buts, ou bien avec 3 vifs d'argent ou... Bref. Toutes les combinaisons étaient envisageables. Mais pour le moment, il n'y avait eu aucune trace de vif, et les finisseurs jouaient plus leur rôle de poursuiveur que de finisseur. Après un cognard envoyé exactement là où il fallait - c'est-à-dire en pleine tête de la batteuse adverse au nom imprononçable - une nouvelle rouquine rentra sur le terrain, quoique celle-ci avait plutôt des cheveux tendant vers le rouge que vers le roux, mais c'était quand même du roux quoi qu'il arrive. Ce serait donc roux contre roux, toujours.

La nouvelle poursuiveuse reçut le souaffle par l'arbitre après qu'il ait transpercé les anneaux de son équipe, ni une ni deux, Adèle savait qu'elle devait se placer en position de vol, sinon les dragons avanceraient vers leurs buts ce qui n'était pas possible. La française savait bien qu'Antoine pouvait gérer, mais on n'était jamais à l'abris d'une feinte ou de quelque chose dans ce style, et elle se devait d'éviter au maximum l'approche de leurs adversaires. Arriverait-elle à temps pour intercepter le souaffle? Cela restait à voir, mais elle y croyait.


Action : Vol
Cible en cas de réussite : Loreline Branche
Série : [1;2]

~ Capitaine et poursuiveuse des lys ardents

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Que la partie commençait bien pour les Lys ! L'équipe marquait des points qui les rassuraient de plus en plus sur leur position de futurs vainqueurs de ce tournoi de quidditch international ! Et Loreline en était ravie. Et fière aussi ! Elle aurait tout donné pour que ses parents puissent être dans les tribunes, à l'admirer et à l'encourager. Mais la chose étant impossible, il fallait mieux oublier. Le bourdon, elle l'aurait plus tard. L'heure était à la détermination et à la confiance en soi. Actuellement, Loreline Branche ne pouvait pas en avoir plus ! Elle était certaine qu'elle attraperait le vif d'or d'ici très peu de temps.

En attendant, il y avait autre chose à faire. En effet, alors qu'elle essayait de suivre les actions d'Adèle, tout s'enchaîna d'un coup ! La fille aux cheveux d'ébène vit sa capitaine se prendre le cognard dans la face (c'était violent ! Elle souffrira demain...) et elle entendit le sifflet de l'arbitre. Un penalty ! En leur faveur ! Hourra ! Bon, oui, elle savait bien qu'il y avait des façons plus méritantes de gagner des points mais ça faisait toujours plaisir.

Et comme Adèle était dans les vapes, l'arbitre lui lança le souafle à elle ! Là, elle n'était pas trop bien, la Loreline. Ce n'était pas l'exercice qu'elle préférait, le tir aux cerceaux comme ça, sans élan. Mais elle fit face à ses responsabilités et espérait bien donner quelques points en plus à son équipe. Il fallait juste qu'elle se concentre. Ce serait vraiment la honte si elle ratait cette opportunité magique. Elle refusait cette possibilité et se tardait d'entendre la douce voix sucrée de l'arbitre l'acclamait et hurler son nom pour que tout le monde entende bien que Loreline Branche venait de marquer un autre but ! Et si vous comptez bien, vous savez que du coup, elle en aurait marqué plus qu'Adèle à ce stade du jeu ! Héhéhé ! Si ça continuait comme ça, elle se ferait un plaisir de taquiner cette dernière une fois le match terminé.

Bref. Loreline vint alors se placer dans la gardienne adverse, Purelune, et, sans vraiment réfléchir pour ne pas se poser poser mille questions, elle envoya le souafle aussi fort qu'elle le put et, elle l'espérait, de façon assez précise.


Action : Tirer aux buts

~ Finisseur titulaire des Lys Ardents ~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Mais qu'est-ce qui se passait ?! Caroline était complètement ailleurs, pas du tout concentré sur LE match de la saison ! Si les Dragons gagnaient ce match, toutes les équipes en auraient perdu et gagné un match ! Ce n'était donc pas du tout le moment de flancher ! Elle entendait déjà les remontrances de Ambre et les pensées de déception de ses camarades ! Laisser passer un but sans rien tenter du tout ! C'était une blague ? Vraiment, c'était une première ! Et une dernière aussi ! Elle n'allait pas se laisser humilier par elle-même alors que tout Poudlard, et les délégations de Durmstrang et BeauxBatons étaient là !

Elle avait manqué énormément d'occasions de jouer ! Entre les déstabilisations et les trucs ratés, ce n'était pas vraiment brillant ! C'était un début de match difficile, et pas que pour Caroline ! Ambre et Madeleine s'étaient faites sortir, remplacées par Wendy et Isaya. Adèle Josserand, la poursuiveuse adverse n'arrêtait pas de marquer : déjà 60 à 0 et le comble de tout ça, c'était assurément que le gardien adverse n'arrêtant pas de déstabilisé tout le monde !

C'est sur ses mauvaises choses qu'il fallait s'appuyer pour remonter la pente et enfin, marquer un but ! Mais, pour l'instant, il fallait terminer ce tour d'enfer qui allait vite se terminer par un arrêt spectaculaire de Caroline ! Enfin, tout le monde l'espérait, la Serpentard la première ! En effet, Wendy avait fait une faute et comme par hasard, l'arbitre l'avait vu ! C'était donc un pénalty en faveur des Lys qui avait été prononcé. Loreline Branche filait à nouveau sur Caroline, le souaffle à la main. La verte se concentra pour arrêter ce tir, en général, elle était la meilleure dans ce domaine ! Le souaffle dans son focus, elle ne le lacha pas des yeux et fonça dessus. Serait-elle trop courte ?


Action : Arrêter le tir

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

La nouvelle batteuse était une sauvage. Normalement le Quidditch était un sport noble, avec ses règles et ses limites, ses subtilités et ses nombreuses possibilités, un jeu des plus passionnants et envers et contre tout Elivre refusait l’appellation de ''sport de brute'' lorsqu'on en parlait. Alors le coup de batte qu'elle venait de se prendre dans le bras n'était pas exactement ce à quoi elle s'attendait.
Apparemment la petite batteuse adverse s'était laissée emporter par son élan, arrivant comme un furie et réussissant sa déviation non sans lui détruire le coude au passage. Si ça c'était de l'élégance alors cela voulait sans doute dire que son frère était quelqu'un de raffiné. Au moins lorsqu'on transgresse les règles il est un devoir de le faire avec classe et de s'assurer que notre équipe ne pourra pas être pénalisée pour cela… mais il ne faisait aucun doute que le pénalty qui venait d'être sifflé en faveur des Lys démontrait que la rouquine n'avait pas pensé à tout cela.

Soit reprenons : Loreline était en train d'armer son bras pour tirer, Purelune semblait elle s'être décidée à faire quelque chose pour l'en empêcher et il ne faisait aucun doute que dans quelques instants les Dragons auraient de nouveau le souaffle en main, que ce soit dans celles de Purelune ou dans celles de Descartes, deux filles ayant curieusement des noms français d'ailleurs, bien que ça n'influerait en rien la suite du match. Aussi décida t-elle d'agir plutôt que de regarder sans rien faire ce qui était en train de se jouer : qu'elle regarde ou non il se passerait la même chose et cela ne l'aiderait pas à prendre son adversaire de vitesse. Aussi lança t-elle un petit encouragement mental à la finisseuse des Lys avant de se lancer à la poursuite de la balle folle, espérant que la deuxième folle du terrain ne réitère pas de déviation parfaite et que la douleur sourde de son bras ne l'handicape pas de trop. Sa cible n'était pas encore la rouquine mais ça n'était que partie remise.


Action : Cogner Rose Moane
Série : [4;5;6]

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Tout cela s’annonçait mal… très mal. N’ayant rien vu venir, Isaya avait été abasourdie par le coup de sifflet de l’arbitre. Un penalty ? Comment était-ce possible ? Elle avait vite compris à la mine coupable de sa coéquipière que Wendy avait dû commettre une faute. En croisant les doigts de toutes ses forces, elle avait observé la poursuiveuse française se mettre en position face à Caroline. Malheureusement, le souafle avait traversé les anneaux et l’écart s’était creusé.

Jurant entre ses dents, la jeune Poufsouffle récupéra le souafle. Elle le serrait à s’en faire mal, déterminée à ne pas le laisser lui échapper jusqu’à ce qu’il ait rejoint les mains d’une de ses coéquipières ou les anneaux adverses, au choix. Mais pour l’instant, seule la première option était envisageable. Repérant Rose, elle se décida à lui remettre la balle. Mais à ce stade du jeu, la moindre passe devenait décisive puisqu’il était hors de question que ces satanées françaises remportent le match. Certes, ce n’était pas évident de rattraper 90 points mais c’était tout sauf impossible. Il fallait qu’elle réussisse cette passe. Elle savait qu’elle en était capable même si elle savait que Branche était redoutable. Elle pouvait le faire. S’accrochant tant bien que mal à son balai, Isaya envoya le souafle de toutes ses forces en direction de Rose.


Action : faire une passe à Rose Moane
Série : [4 ;5 ;6]

Poufsouffle du mois de novembre 2015 et janvier 2016 ~ Élève du mois de janvier 2016
Gardienne des Frelons
"It does not do dwell on dreams and forget to live" - Albus Dumbledore

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Adèle allait donc tenter de récupérer le souaffle, mais quelque chose l’en empêcha. En réalité, la poursuiveuse adverse n’eut même pas le temps de faire une passe, ce qui empêcha forcément la blonde de récupérer le souaffle de la manière dont elle avait pensé le récupérer. Mais il se trouva que la française n’eut même pas le temps de capter que le jeu avait été arrêté, puisqu’une douleur fulgurante vint lui traverses les côtes. Un cognard particulièrement bien visé de la part de la batteuse anglaise venait de lui foncer dedans à plein vitesse, et cela faisait tout sauf du bien.

La capitaine observa de loin Loreline tirer son penalty en se demandant bien ce que la batteuse avait pu faire pour que l’arbitre leur accorde un penalty. Le quidditch était quand même de base un sport assez violent, et ce n’était pas parce qu’elle s’était pris un cognard aussi fort que le penalty avait été sifflé. Non, il y avait forcément autre chose. Elle observa donc ses coéquipiers pour voir si quelqu’un avait l’air un peu bizarre… Loreline était en train de tirer, ce n’était sûrement pas sur elle qu’il y avait eu une faute. Antoine semblait assez loin de l’action, en réalité, la seule personne proche de la batteuse était Elvire, Elvire qui avait l’air un peu surprise, ou en tout cas, pas tout à fait dans son assiette sur le coup, il faudrait qu’Adèle pense à demander ce qui s’était passé.

Une clameur s’éleva dans les tribunes, clameur qui aurait sûrement été plus grande si la gardienne avait arrêté le tir. Un grand sourire naquit sur le visage de la poursuiveuse, 90 à 0, cela commençait à faire ! Elle ne put s’empêcher de regarder en bas vers le banc des remplaçants, où se tenaient Marine et Judith. De là où elle était, elle ne pouvait pas voir véritablement la tête qu’elles faisaient, mais elle était sûre qu’elles étaient contentes. Et puis, bien que Judith n’aime pas trop le quidditch et qu’elle ait accepté d’être dans l’équipe surtout pour faire plaisir à la poursuiveuse, cette-dernière savait qu’elle avait vraiment envie que les lys gagnent ce tournoi, et pas que parce que cela comptait beaucoup pour Adèle. Enfin bref, le souaffle fut redonné à l’adversaire, et elle avait vraiment l’impression de revenir dans la configuration d’avant le penalty, sauf qu’elle n’avait cette fois aucune intention de se faire cogner, il en était hors de question !


Action : Vol
Cible en cas de réussite : Loreline Branche
Série : [3;4]

~ Capitaine et poursuiveuse des lys ardents

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

On ne pouvait décidément pas reprocher à Wendy son manque d'enthousiasme. La jeune verte avait mis tellement de ardeur dans son geste qu'elle avait non seulement fait dévier le cognard mais également le coude de la batteuse adverse. Plus choquée par elle même qu'autre chose elle allait se confondre en excuse quand elle réalisa que ça ne servirait à rien. On n'était pas en session d'entraînement, mais bel et bien en plein Tournoi des Trois Empereurs et son manque d'expérience venait de donner une occasion aux joueurs français de tirer un penalty qu'ils n'avaient pas oublié de réussir.
Wendy était désorientée. Elle savait qu'elle n'avait pas encore fait ses preuves sur le terrain, et elle commençait mal sa réputation devant les centaines de spectateurs. Elle se força à ne pas regarder ni écouter les cris qui l'entouraient et l'empêchaient de bien suivre le déroulement du match. Elle décida de mettre la réputation de brute qu'elle venait de se faire au maximum à son avantage. Après tout les Lys ne la connaissaient pas, il vallait mieux passer pour une batteuse assoiffée de sang qu'une novice maladroite.
Elle jeta un oeil autour d'elle. Isaya avait le souaffle entre les doigts, elle allait visiblement tenter une passe vers Rose. Aucun cognard ne devait empêcher cela. Wendy s'elança alors pour tenter la seule action possible : Dévier la trajectoire du cognard de Masset vers Branche. Elle devait réussir son coup sans dommage collateral ce coup ci.


Action : Dévier le cognard
Cible : Loreline Branche
Série: [3-4]

*TROISIEME ANNEE RPG* Poudlard 2040*
“- Is this real? Or has this been happening inside my head?
- Of course it’s happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real?”

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Le garçon avait eu à peine le temps de lancer sa petite pique qu'un sifflement tonitruant résonnait à travers le terrain. Perplexe, Antoine avait tourné son regard vers l'arbitre qui, les sourcils froncés agitait ses bras dans tous les sens pour expliciter la raison de cet arrêt. Il ne fallut pas longtemps pour le garçon pour voir de quoi il en retournait : Josserand était sonnée, son flanc clairement touché et une coéquipière se retrouvait avec une blessure relativement sévère dû à un vire-voltage périlleux de la batte de la part de la batteuse adverse. Un pénalty fut immédiatement accordé à l'équipe des Lys qui, bien qu'heureuse de se retrouver une nouvelle fois devant les anneaux, trouvait quelque part que cette opportunité avait un goût amer. Nul doute qu'au delà du penalty, Stone allait payer le prix de cet affront, que celui soit volontaire ou non. Le gardien français observa Loreline prendre place devant les anneaux. Celle ci était en situation de pression incontestable et le garçon apprécia le fait que l'équipe avait une marge suffisante pour soulager le poids qui reposait actuellement sur les épaules de sa camarade. Après quelques instants, Loreline s’élança et avec une détermination et une force admirable, marqua le but, provoquant chez le garçon un sourire sincère. Purelune allait devoir gérer sa capitaine après le match après tous ces événements, ce qui étonnamment encouragea un sentiment de pitié chez le garçon. Elle allait passer un mauvais quart d'heure.

Il était temps pour Leroy de se focaliser une nouvelle fois sur l'instant présent. Fixant Purelune du regard, déterminé à achever ce qu'il avait commencé avant l'interruption de Wendy Stone, il profita du moment suivant le tir de Loreline – celui où celle ci savourait son succès- pour aller voler autour de la gardienne adverse, gesticulant sournoisement, imitant grossièrement la poule :


« Poule mouillée ! Poule mouillée !
Si tes parents t'voyaient !
Ils te riraient au nez ! »


Après un troisième tour autour de Purelune, il fonça vers ses anneaux tandis que l’arbitre s'apprêta à relancer le souaffle, l'envoyant chez les dragons.

Action : Déstabiliser Caroline Purelune
Thème : Famille

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Certes, ce match semblait avoir décidé de finir dans les cacahuètes. Clairement, ce match avait plutôt mal débuté, c'est-à-dire que les Dragons avaient inexplicablement commencé à se prendre des buts, en partie suite à une chance abusive de la part de leurs adversaires. Surtout de leur gardien, qui avait une sacrée langue de vipère. Imaginez une vieille femme sénile gardienne d’immeuble ne vivant que pour les rumeurs dans son immeuble, rajoutez y une dose de médisance digne d’un Serpentard et vous avez une idée de la façon dont Rose voyait le garçon à cet instant. Ne prenez pas cette image comme une analyse objective et exhaustive de la psychologie de ce cher gardien, mais bien comme un avis très à chaud d’une joueuse déstabilisée au milieu d’un match déjà bien peu favorable. Ce garçon lui était vraiment peu sympathique, à décourager une à une ses coéquipières, avant même qu’il s’en prenne au petit cœur presque fragile de la blondinette. Histoire de continuer sur cette lancée défavorable, une de leurs joueuses avait manifestement perdu le contrôle de son balai, et ce si fort que l’arbitre s’était vu contraint de déclarer un penalty. Penalty qui avait été marqué, forcement, et qui laissait les Dragons face à un petit gouffre de points à rattraper. Les choses reprenaient lentement leur court, la passe d’Isaya était arrivée à destination et elle se retrouvait de nouveau avec le soauffle entre les mains. Objectif retour à l’envoyeur donc, pour placer Isaya dans une meilleure position. .

Action : Faire la passe à Isaya
Série : [5-6]

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Tout s'enchaînait rapidement sur le terrain, comme toujours, c'était d'ailleurs une particularité de ce sport qui avait motivé Antoine à accepter l'invitation surprenante de sa capitaine. Rien ne valait un bon coup d'adrénaline et le Quidditch était un sport qui offrait cela. D'habitude l'art était un stimulant pour le garçon mais il ne refusait jamais de se joindre à ses co-équipières. Celles ci peinaient actuellement à récupérer le souaffle qui désormais se retrouvait entre les mains de Moane. Évidemment l'avantage actuel des Poudlariens ne pouvaient persister de la sorte et fidèle à ses devoirs, Antoine se préparait une nouvelle fois à faire feu sur les joueuses adversaires. Qu'avait-il pensé en début de match ? Accabler l'adversaire pour assurer leur place de vainqueurs. D'ailleurs la voix de l'arbitre venait tout juste de retentir dans le stage, signalant au garçon un nouveau succès de déstabilisation. Néanmoins, les choses se compliquaient un peu plus tandis que le vol de sa capitaine fut empêché. Il s'agissait donc désormais de prendre les choses plus activement en main. Nul doute pour Antoine que s'il ne quittait pas la sécurité de ses anneaux très rapidement alors il pourrait finir pas être dans une mauvaise passe.

Les yeux plissés par la détermination, la rage de remplir son rôle au mieux prenant pied dans ses tripes, il se pencha sur son balais et entama une accélération brutale en direction des joueuses Poudlariennes. Il allait cette fois ci physiquement leur mettre des bâtons dans les roues. Qu'elles s'y préparent, ce ne sera probablement pas la seule fois durant ce match. Sa cape claquait sous les aléas du vent. Près, il était tout près de sa cible qui probablement ne s'attendait pas de sa part à cette attaque. Il n'y avait pour le gardien français qu'à espérer qu'il ait assez rapidement réagi et avait prit un angle d'attaque suffisamment oblique pour passer inaperçu aux yeux de l'arbitre.


Action : Feinte de Gorniev
Série : 1
  Retour   Répondre