Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

La feinte du garçon de quatrième s'était donc révélée être un échec total et cet échec avait été immédiatement suivi d'une ribambelle de huées provenant en particuliers des gradins où les supporters Poudlariens se trouvaient. Antoine haussa les épaules alors que l'arbitre siffla la faute. Qu'ils huent tant qu'ils le désiraient. Ces amateurs, probablement en voyant le monde soit blanc soit noir n'avaient pas l'esprit de penser que cette feinte (bien qu'il eut été préférable qu'elle réussisse) évitait une position bien moins agréable pour le gardien qu'un simple pénalty. En somme, aucun regret ne reposait sur les épaules du français. Loin de là. Suivant les indications de l'arbitre, Antoine regagna ses préciiiiieux anneaux devenus de véritables mirages pour les anglais depuis le début du match. Il les observa avec attention, un air pensif reposant sur son visage. Les Lys avaient accumulé suffisamment de points pour leur laisser quelques miettes, certes. Néanmoins, ce n'était pas dans les cordes du jeune homme d'être altruiste.

Tout à coup, alors que le stade se préparait au penalty, Antoine vit du coin de l'oeil Loreline voler à une vitesse folle en direction d'un petit point argenté qui ne cessait de vriller. L'attention de l'arbitre aussi s'était momentanément détournée de Leroy et Descartes car après de nombreuses tentatives, Loreline, le poing en l'air provoqua un signalement de la part de l'arbitre, signifiant que les Lys accumulaient les points jusqu'à avoir maintenant 110 points à leur compte. Un large sourire s'étirait désormais sur ses lèvres et il n'hésita pas à adresser à Loreline des applaudissements sincères. Le garçon retourna ensuite son attention sur Descartes qui le souaffle en main et le visage hésitant se préparait à tirer. Antoine ajusta sa position sur son balais, se déplaçant jusqu'à un point des en-buts qui lui semblait favorable pour agir efficacement et attendit que Descartes se lance. Lorsque le bras de l'adversaire s'anima, le garçon plongea devant ses anneaux , absolument résolu à accomplir son devoir.


Action : Arrêter le tir
Coup Spécial : Mur de Pierre

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Passant d'un trait entre l'anneau de 19m et de 15, le garçon attrapa fermement le souaffle, le gardant solidement coincé contre sa poitrine. Il ralentit aussitôt son balais, en faisant un écart qui lui permis de réfléchir quelques temps sur la prochaine étape à effectuer. Antoine était heureux de constater que les entraînements qu'il avait daigné suivre -au détriment de ses temps personnels dédiés à l'art- portaient leurs fruits et qu'il été parvenu à accumuler suffisamment d'automatismes pour ne pas perdre la face en confrontation avec la pression de garder les anneaux. Lorsque l'arbitre attesta la réception du souaffle de la part du français, l'ensemble des joueurs s'activa sur le terrain. Leroy jeta un coup d’œil sur ses camarades tout en agrippant la balle dans sa main gauche. Il ressentait le besoin vital de dégager cet objet loin de lui et de sa zone de défense. Il ne lui fallut donc pas longtemps avant de jeter un coup d’œil entendu vers Adèle qui se dégageait des adversaires pour lui permettre de réaliser la passe qu'il souhaitait faire. Il s’élança donc assez rapidement et assez loin pour augmenter les chances de réussite tout en faisant en sorte de ne pas sortir des en-buts pour ne pas provoquer un pénalty, cette fois ci non désiré. Après un hochement de tête, il acheva son élan en lançant loin et fort le souaffle en direction de sa capitaine. Après tout, le garçon n'était ni un poursuiveur, ni un finisseur, ainsi ses passes restaient fondamentalement un de ses maillons faibles. Est-ce que les enjeux du match suffiraient à lui donner la lucidité et l'adrénaline nécessaire pour lui permettre justesse et efficacité ? Il l'espérait.



Action : Relancer ; Cible : Adèle Josserand
Série : [4;5;6]

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Wendy n'avait pas compris ce qui lui était arrivé. Son attention était entièrement dirigée vers leur gardienne, à qui elle essayait de redonner un semblant d'énergie durant ce match difficile. La deuxième année s'époumonait en espérant que ses encouragements auraient une portée suffisante pour atteindre Caroline lorsque son souffle fut soudainement coupé. Une douleur percuta son flan droit de plein fouet et elle eut l'impression que ses côtes allaient craquer sous le choc. Heureusement pour elle le cognard l'avait percuté alors qu'elle hurlait contre le vent, par conséquent sa ceinture abdolinale était contractée et avait limité les dégâts de la balle furieuse. Wendy mit quand même quelques secondes à réaliser d'où venait le coup ainsi que toutes les actions qui s'enchaînaient pendant son étourdissement. Isaya avait été percuté par le gardien français qui, définitivement, n'était pas la définition même du raffinement qu'on a tendance à attribuer aux français. L'arbitre avait immédiatement sifflé la faute et accordé un penalty aux Dragons, mais sans doute ce Leroy avait-il dû boire de la Felix Felicis avant le match car il bloqua le tir sans montrer un semblant d'effort. Mais ça n'était pas le pire. La finisseuse adversaire avait réussi à s'emparer du vif d'argent ce qui donnait un score de 110 à 0 en faveur des Lys, chose définitivement innaceptable pour la petite Poudlardienne. Elle se massa brièvement les côtes en lançant un regard noir à la responsable de cette douleur puis se remit en chasse après le cognard. Elle ne pensait pas contenir en elle toutes ces réserves d'énergie et cela l'encouragea à penser que rien n'était encore joué. Après quelques secondes de vol rapide entre les autres joueurs elle atteignit la petite balle foncée et visa scrupuleusement la finisseuse adversaire. Elle avait plus ou moins réussi ses déviations depuis son entrée sur le match mais il s'agissait ici de son premier cognement. Elle leva le coude et s'apprêta à donner le coup.

Action : Cogner Loreline Branche
Série : [4-5-6]

*TROISIEME ANNEE RPG* Poudlard 2040*
“- Is this real? Or has this been happening inside my head?
- Of course it’s happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real?”

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Isaya avait les points crispés, focalisée sur le souafle qui filait à toute vitesse contre les anneaux. Elle vit Leroy se diriger vers le plus haut anneau et ne put dissimuler un sourire, elle allait l’a… Non ! Impossible, Leroy avait stoppé la balle avec une facilité déconcertante. Isaya bouillonnait de rage. Elle aurait dû réussir ce but ! Elle était tellement convaincue qu'elle pourrait combler un peu l'écart et voilà que le gardien adverse faisait des miracles. Si seulement les Lys pouvaient avoir un coup de mou... Mais non, il fallait que leur avance leur donne des ailes.

Mais elle ne pouvait laisser la colère et la déception la contrôler. Elle n’aurait alors plus aucune chance de faire quoi que ce soit de convenable, autant quitter le terrain tout de suite. Non, elle devait se concentrer et mettre en pratique tout ce qu’elle avait vu aux cours des précédents matchs et ce qu’elle avait lu dans les ouvrages de référence. Elle se savait capable de récupérer le souafle. De toute façon, elle devait essayer. Même si elle se contentait de compliquer la tâche des Lys. Il était hors de question de se rendre sans se battre. Elle allait montrer aux francais ce que signifiait le mot Quidditch!

La troisième année repéra facilement Josserand qui semblait être visée par la passe de Leroy. Elle prit une grande inspiration et se dirigea à toute allure entre les deux français, ne lâchant pas le souafle des yeux. Tenant fermement son balai entre ses jambes, elle décrocha sa main droite du manche et tenta d’attraper la balle qui passait à toute allure devant ses yeux. Elle ne regardait pas en bas, ce qui n'aurait eu d'autre effet que de lui donner le vertige et, au contraire, monta encore de quelques mètres afin de se trouver pile dans la trajectoire du souafle. Elle était prête.

Action : Vol
Série : [1 ; 2]
Cible en cas de réussite : Rose Moane

Poufsouffle du mois de novembre 2015 et janvier 2016 ~ Élève du mois de janvier 2016
Gardienne des Frelons
"It does not do dwell on dreams and forget to live" - Albus Dumbledore
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Les choses s'amélioraient petit à petit pour les Dragons de Poudlard ! Bon, c'est vrai qu'ils étaient toujours à la ramasse : 110 à 0, avec déjà un remplacement utilisé mais, un pénalty venait d'être sifflé en leur faveur ! Isaya Descartes se lança vers les anneaux, le souaffle à la main, déterminée à marquer. Malheureusement pour elle, Antoine Leroy était vraiment un pro. Caroline avait du mal à l'admettre mais, tout le monde pouvait constater qu'il était bon, très bon même. Et il était du coup dangereux.

Bien entendu, il avait arrêté le souaffle. En même temps, avec le très beau coup spécial qu'il avait fait, tout le monde aurait réussi... Mais bon, tant pis ! Les occasions se représenteraient ! Par contre, Caroline se demandait ce que Rose faisait. Le vif d'argent était apparu et tout le monde avait pu le voir, que ce soit les joueurs ou le public mais elle n'avait pas bougé et c'était finalement Adèle qui l'avait attrapé. Mais bon, ce n'était qu'un mauvais passage à passer. Maintenant, il fallait savoir rebondir et reprendre l'avantage même si ça semblait compliquer ! En regardant les gradins, grouillant de monde qui hurlait et s'agitait, Caroline sut qu'il ne fallait pas les décevoir ! Les Dragons n'allait quand même pas perdre tous leurs matchs ! C'était impossible ! Celui-ci signerait leur victoire ! Mais pour cela, il fallait se bouger. La gardienne n'avait encore rien fait de très important, il fallait remédier à cela ! Redressant fièrement son balai, elle se fit entendre assez fortement :


" Hé Leroy ! Est-ce que tu as une petite copine ou avec ta tête de gland, les filles sont repoussées ? Je serais elle, je m’enfuirai en courant ! "

Ca, c'était fait ! C'était méchant et la jeune fille n'aurait pas du tout aimer recevoir ce commentaire mais un match de quidditch est un match de quidditch donc, c'est forcément violent, autant physiquement que psychologiquement.

Action : Déstabiliser
Cible : Antoine Leroy
Thème : Amour

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

D'un point de vue tout à fait perspicace il aurait sans doute été faux de penser qu'Elvire n'avait jamais été aussi contente de réussir une déviation, néanmoins c'est pourtant le sentiment qui présentement l'envahissait : Loreline était sauve et avait pu en toute tranquillité poursuivre le vif d'argent qu'elle avait soudainement aperçu. L'attrapant au passage bien entendu. C'était pour cette raison que bien que ça n'était pas strictement vrai c'était sur le moment présent un des sentiments qui envahissait la jeune batteuse.

Les autres étaient un mélange d'inquiétude et de confiance en observant le pénalty qui se jouait devant elle, pénalty qui se solda aussi – bien évidemment – par une déception du côté des Dragons. Curieusement cette déception se traduisit par l'ardeur que mirent les joueurs adverses à repartir à l'assaut, ils avaient sans doute envie de prendre leur revanche. Tandis qu'Antoine adressait une passe tranquille à sa capitaine Stone se rua sur le cognard et même la Purelune qui était censée être dans leur camp se réveilla le temps de crier quelque chose en direction d'Antoine. Elvire avait même eu le droit à un regard assassin de la part de la rouquine anglaise qui n'avait pas l'air d'avoir apprécié de se retrouver sonnée. Allons bon, avait-elle hésité avant de lui donner un coup de batte rageur un peu plus tôt ? C'était presque drôle en fait. En attendant Elvire se devait de réagir ou du moins d'agir. Aussi ferma t-elle les yeux un très court instant tandis que le cognard traversait le terrain vers Loreline puis les rouvrit avant de fuser dans le ciel, ayant prit une décision. Elle allait tenter le diable en jouant sur la médiocrité de son adversaire. Sachant qu'elle n'était pas médiocre c'était sans doute un pari risqué mais comme on disait parfois : qui ne tente rien n'a rien.


« Adèle ! Eh ! La meilleure cap du tournoi ! Attrape moi ce souaffle et montre leur à tous pourquoi on est si fiers d'être dans ton équipe ! Pense au hiboux que tu vas écrire à ta famille et comment ils seront heureux pour toi. J'suis sûre ils se pavanent déjà comme des coqs toute la journée en racontant comment t'es douée à leurs amis ! »


Elvire Masset, spécialiste dans les encouragements concis. Elle aurait pu aussi bien se faire cogner avant d'avoir fini sa phrase, mais non, elle n'avait tout simplement aucune notion de survie… ou de stratégie d'ailleurs : Adèle n'avait pas toute la journée pour l'écouter, Isaya semblait déterminée à causer des ennuis.



Action : Encourager Adèle Josserand
Thème : Famille

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Image
Le vif d'argent vient d'apparaître près des tribunes ouest. Moane et Branche peuvent tenter de l'attraper.

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Loreline suivait tranquillement le match qui était, il fallait bien le dire, plutôt en leur faveur lorsque, sans qu'elle ne s'y attende, un vif d'argent vint perturber sa vue ! Elle l'avait vu sur le côté et cette apparition eut pour effet de rendre la jeune française complètement surexcitée ! Attraper les vifs, c'était son passe-temps favori ! Un loisir comme un autre. Celui-ci, c'était le deuxième vif d'argent qu'elle voyait de cette partie-là, contre Poudlard. Et le premier, bah devinez quoi ? Elle avait réussi à l'attraper ! D'ailleurs, ça avait un jeu d'enfant, dans ses souvenirs. Elle ne se rappelait même pas avoir eu de difficultés à cause de l'adversaire. Peut-être dormait-il à ce moment-là, ce ne serait guère étonnant.

Empoignant son balai, elle fonça vers ce nouveau vif, tout beau tout neuf, excitée à l'avance de l'avoir entre ses mains. Elle avait hâte ! Oui, hâte. Elle ne l'espérait pas, car elle savait que ça arriverait. Dans un soupir, une petite part d'elle-même se fit entendre, lui soufflant d'être moins arrogante de temps en temps. Mais cette voix fut vite écrasée par l'ego surdimensionné qu'elle portait en elle aujourd'hui. Et qui n'avait cessé de grossir depuis leur victoire contre les Lynx. D'autant plus que si elle attrapait le vif d'or, ils gagneraient une nouvelle fois grâce à elle ! Bon, oui, toute l'équipe y était pour quelque chose hein. Mais c'est qui qui devait l'attraper, ce machin doré ? Bah c'était elle !

Bref, c'était pour tout à l'heure ça. À présent, l'heure était à la concentration pour augmenter encore un peu plus l'écart de points qu'il y avait entre les Dragons et les Lys. Il fallait montrer une fois de plus à quel point Beauxbâtons pouvait être badass parfois ! Quel écart n'empêche... Loreline en aurait presque eu de la peine. Presque, pas plus.

Alors, savourant d'avance un nouveau moment de gloire imminent, Loreline prit de la vitesse et, frôlant de peu un joueur de son équipe, partit en quête du vif d'argent qui venait d'apparaître. Il était rapide, mais elle aussi. Lorsqu'elle en fut assez proche, elle tendit le bras. Là, elle espérait peut-être, avec de la chance, avoir ce vif du premier coup ? Pour ajouter cela à la liste de ses exploits ! Elle allait vite savoir ce qu'il en était de cette réussite souhaitée. Dans quelques minutes...


Action : Capturer le vif d'argent

~ Finisseur titulaire des Lys Ardents ~

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Image
Branche échoue à sa première tentative.

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

De toute évidence, ses doigts allaient devoir patienter encore un peu avant d'avoir la joie de saisir ne serait-ce qu'un nouveau vif lors de ce match. Loreline Branche n'avait vraiment pas de chance sur ce coup-là ! Ou alors, elle n'était tout simplement pas douée... Hahaha ! Comme si cette idée pouvait lui traverser l'esprit ! Non, c'était simplement la faute à pas de chance bien sûr. Mais cette dernière, il fallait aussi savoir la provoquer. Et ça, Loreline savait faire.

Alors qu'elle empoigna deux fois plus fort son balai pour voler dans le sillage du vif d'argent, un sourire réapparut sur le visage de la brunette. Ce sourire qu'elle avait perdu quelques instants plus tôt fit son grand retour pour une simple et bonne raison : elle était sûre d'avoir bientôt le vif en main. Oui, les statistiques parlaient maintenant ! Avec autant d'essais depuis le début de la partie, en comptant le vif précédent, elle devait bien être de plus en plus proche de la réussite, non ? Enfin, bien sûr, elle pouvait essuyer des vents de la part de l'objet jusqu'à l'infini comme diraient certains. Mais pour elle, chaque échec apportait de l'expérience, de l'entraînement, de la sagesse et de la réflexion qui ne faisaient que la rendre meilleure encore sur le terrain. À force de ne pas l'avoir, le contraire allait vite se produire (toujours selon elle).

L'important, c'était de ne rien lâcher. Si elle prenait son temps, qu'elle se démoralisait ou qu'elle s'arrêtait pour refaire sa coiffure (en vrai, elle en mourait d'envie, au moins tapoter un peu ses tresses pour vérifier que tout était toujours bien en place), les conséquences pourraient être apocalyptiques. Oui, Loreline jouait sa vie dans ce match, elle y mettait toute son âme de joueuse. Elle se fichait de ce qu'il pouvait se passer autour d'elle. Elle avait envie de vomir ? Pas le temps, elle ravalerait. Un hibou arriverait tenant un message indiquant la mort de sa mamie ? Pas le temps, elle verrait ça plus tard. Un batteur lui briserait un bras ? Pas grave, elle en avait un autre.
En cet instant, chaque problème avait sa solution immédiate ou pouvait attendre qu'elle mette la main sur le vif ! Même si c'était seulement celui en argent ! Pas grave !
Elle voulait avoir cet honneur, cette classe ! Elle voulait entendre, alors qu'elle passerait dans les couloirs de Poudlard, des élèves murmurer, béas d'admiration : « t'as vu, c'est elle qui a attrapé le vif pendant le match contre les Dragons ! ». Elle ne voulait pas passer à côté de ça. Alors elle pria intérieurement Merlin pour qu'il force la chance, qu'il la mette de son côté ou bref, qu'il en fasse quelque chose quoi ! Mais quelque chose qui lui soit profitable à elle, et à son équipe ! Elle se promit également que si elle n'arrivait pas à choper plus d'un seul vif aujourd'hui, alors elle ne se regarderait plus jamais dans une glace. La honte serait trop dure à assumer.

Donc voilà, pour ne pas avoir à subir cette bataille contre elle-même, elle devait attraper un vif supplémentaire, ressentir cette sensation de l'avoir en main ! Loreline se rapprocha d'ailleurs de celui d'argent. Il était tout prêt d'elle, et il était si beau... Elle voulait le regarder de plus près, lorsqu'il serait prisonnier dans sa main. Donc pour ce faire, elle tendit une nouvelle fois son bras, qui ne tremblait toujours pas, à la recherche du bonheur.


Action : capturer le vif d'argent

~ Finisseur titulaire des Lys Ardents ~

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Image
Branche échoue à sa seconde tentative.

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Décidément... Cette chasse au vif devenait un peu laborieuse, Loreline aurait pu en rire aux éclats, si elle n'était pas encore et toujours à la poursuite de ce dernier. Elle connaissait cette situation. Peut-être qu'au bout d'un petit moment, cette vulgaire balle se fatiguerait et se laisserait attraper ? Bah oui, la jeune française en avait tellement marre (que ce ne soit pas le vif d'or en prime) qu'elle se mettait à rêvasser à propos de trucs stupides qui n'arriveraient jamais (même dans le monde magique qui était le leur !), plutôt que de rester concentrée. Maintenant, elle suivait le vif avec l'automatisme d'une machine sans âme ni émotion. C'était triste. Et c'était certainement pour ça qu'elle n'arrivait à rien.

Alors, en entendant la clameur de la foule et en se rappelant comment son équipe avait si bien démarré ce match, elle se dit qu'il ne fallait pas décevoir tous les gens qui comptaient sur elle ! Lui vint également l'idée que si elle ne se distinguait pas par la réussite de la capture d'un vif supplémentaire, au moins elle aurait montré son endurance et sa capacité à ne rien lâcher. Mais c'était là encore, une idée stupide. Parce que oui, c'était vraiment bête de penser qu'elle pourrait, enfin elle et son équipe vous avez compris, perdre face aux Dragons ! L'élégance et la précision de Beauxbâtons face à l'amateurisme de Poudlard ? Ça ne faisait aucun doute sur les futurs gagnants !

Alors, forte de cette idée, elle accéléra. S'il fallait montrer ce qu'elle valait, s'il lui fallait faire ses preuves face à ses adversaires et à son équipe, c'était maintenant ! Parce que, malgré ce qu'elle avait pensé quelques minutes plus tôt, elle n'osait pas s'avouer à elle-même qu'elle ne souhaitait pas tellement avoir la réputation de cette joueuse qui aurait passé la moitié du match à courir (ou voler plutôt) après un vif sans jamais réussir à l'attraper ! On pourrait penser que le premier était de la chance. Ce serait, mine de rien, un peu la honte et elle entendait déjà les quolibets qui arriveraient à ses oreilles.

Non, hors de question. Elle ne subirait pas ça. Alors, les dents serrés, le souffle court et la sueur au front, elle fit une nouvelle accélération. En moins d'une seconde, elle avait rattrapé le vif d'argent. Et une nouvelle fois, non sans espoir, elle tendit sa main comme si elle cherchait à serrer celle d'une quelconque divinité, alors qu'elle tentait juste d'attraper ce maudit bidule. Cette fois-ci, c'était la bonne !


Action : capturer le vif d'argent

~ Finisseur titulaire des Lys Ardents ~

 Gala  - Poudlard vs Beauxbâtons

Image
Branche échoue à sa troisième tentative.
  Retour   Répondre