Lac

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

 Globe-Trotter  Le voyage des Niffleurs

Le tapis nous dépose au sol avec grasse et élégance. En posant le pied a terre l’excitation est tellement grande que je sautille dans tous les sens, mais aussi parle beaucoup trop du bouquet final imaginaire. J'aimerai tellement qu'il soit épic. Le tapis repart en direction de l’Asie pour la prochaine équipe. C'est nôtre dernière épreuve. Les dragons on été trouvé avec succès. Maintenant il nous faut savoir la tache de se dernier continent. Un parchemin est posé sur un pierre non-loin de la lisière de la forêt. Nous nous y approchons pour la lire.
C'est Alix qui va nous lire cette fois ci, les consignes. En y repensant nous avons commencé au lac avec quelque méfiance et préjuger, mais nous nous somme rendu compte que parfois les caractères prè-définie des maisons ne sont pas applicable a tous le monde.
On a appris a avoir une cohésion de groupe, même si celui-ci fut plutôt naturel. Alix lit a haute voix le texte:

Moyen de transport : Portoloin

Message : Voilà la fin de votre tour en tapis volant "low-cost". Vous atterrissez avec grâce sur le sol du nouveau continent à conquérir, à savoir l'Océanie. Afin d'en sortir le plus possible, vous devez retrouver des morceaux de Portoloin.


Une liste de plusieurs lieux accompagnait le message. Nora décida d'aller en direction du potager et il est vrai que cela paraissait le plus logique des choix donc Alix et moi ne l'avons pas contredit. Alix, elle est aller fouiller dans les herbes broussailleuses . Quand a moi j'ai décidé d'aller en direction de la lisière de la forêt!!!!! Au moins je ne serait pas loin de point de regroupement. Je me dirige donc vers ma destination, en chantent. Peut être pour narguer les autres participants et le signifier que cette après-midi le blason des niffleurs sera brandit haut le vent


Lieux: la lisière de la forêt

Responsable des Nouveaux Arrivants
Remplaçante Poursuiveuse Finisseuse
Couleur: #1958ea

 Globe-Trotter  Le voyage des Niffleurs

Il semblerait que cette fois, Nora vit juste. Quelques minutes après avoir commencé ses fouilles au bord du lac, la jeune fille tomba sur une chose étrange qui se trouvait être ce qu'elle cherchait. Un morceau de bois qui formerait bientôt un portoloin. Elle prit l'objet dans ses mains et le regarda avec attention. Que cela pouvait-il bien être ? La Gryffondor le découvrirait plus tard. La course aux indices et énigmes battait son plein et, ne sachant pas où en étaient rendu les autres équipe, elle ne souhaitait pas trop trainer. L'équipe des Niffleurs avait sûrement une chance de gagner et elle ne voulait pas la ruiner parce qu'elle n'avait pas été assez rapide pour former le portoloin et revenir à leur continent de départ, à savoir l'Antartique – autrement dit près du lac.

Nora courut vers leur point de base et ne trouva une fois de plus que le parchemin comportant les consignes. Elle y déposa sa trouvaille et raya les serres. Ce serait sa prochaine destination. Elle s'y dirigea donc après avoir cherché ses coéquipières du regard. Comme elle ne les voyait pas, la quatrième année pressa le pas. Les serres étaient grande et y chercher un morceau de portoloin serait comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Cela pouvait être tout et n'importe quoi, bien qu'il serait logique de trouver quelque chose en bois. Chose assez commune pour une serre. Nora farfouilla, espérant faire mouche.


Action : Chercher dans les serres.

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
"Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !"
Ma couleur : #B22222
Vous avez des soucis, besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !

 Globe-Trotter  Le voyage des Niffleurs

[RETOUR EN ANTARCTIQUE]

Après un parcours semé d'embûches, les Niffleurs peuvent se vanter d'avoir parcouru les quatre coins du globe. Ils retournent en Antarctique victorieux ! Ce sont les premiers élèves de Poudlard à avoir fait le tour du monde.

_________



Vos tampons :
Reducio
Image Image Image Image Image Image

Sur le ciel de nos blessures je te peindrai un idéal,
Et si nous sommes cernés de murs, moi j'en ferai des cathédrales.

 Globe-Trotter  Le voyage des Niffleurs

Nora posa enfin ses pieds sur le sol humide de l'Antarctique – enfin sur les berges du Lac Noir. Immédiatement, un immense sentiment de soulagement et de fierté l'envahi. Elle inspira profondément l'air frais, les yeux mi-clos, un petit sourire aux lèvres. Une petite brise balaya ses cheveux et fit flotter son pull sur les flancs. L'équipe des Niffleurs avait terminé le jeu de piste. Elle ne pouvait pour le moment pas savoir en quelle position elles se plaçaient mais cela ne l'étonnerait pas qu'elles soient dans les premiers groupes, sans forcément être le premier à avoir terminé. De toute façon, les jeunes sorcières ne pourraient pas le savoir tout de suite, le classement étant dévoilé uniquement quand toutes les équipes auront fini leur petit tour du monde miniature.

« Bien joué les filles. » dit-elle à ses coéquipières.

Après leur avoir adressé un sourire, elle leva son bras pour que sa chouette OZauguh s'y pose. Cette dernière secoua ses ailes et ébouriffa ses plumes, puis frotta sa tête sur l'épaule de la sorcière en signe de salutation. En tant que représentante du groupe, elle avait mis sa créature à disposition pour qu'elles puissent recevoir les différents parchemins contenant leurs instructions. Elle la caressa brièvement en signe de reconnaissance – mais n'insista pas car la Gryffondor savait bien que la bête n'aimait pas trop cela – puis sorti quelques graines de sa poche et les lui donna en récompense. Elle aura le droit à un bon repas le soir même. Nora aussi se ferait plaisir, pour récompenser ses efforts de la journée.

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
"Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !"
Ma couleur : #B22222
Vous avez des soucis, besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !

 Globe-Trotter  Le voyage des Niffleurs

Le portoloin nous fit arriver en Antarctique. C'était notre point de départ. Nous avions fini toutes les épreuves. Miss Peters nous attendait pour nous féliciter. Elle était très fière de nous. Je mis quelques minutes à me faire à l'idée que c'était fini.
Ça y est enfin. Nous avons réussi. Nous sommes les premières. Nous qui partions désavantagées. Nous avons réussi avec rapidité et efficacité. Nous avons travaillé jour et nuit (et c'est vrai), pour réussir ce Globe-trotter. Quand nous avons trouvé le portoloin, j'ai eu envie de crier, j'ai même fait la danse de la joie. C'était ma première animation et je ne suis arrivée à Poudlard qu'en septembre. Mais grâce à Alix et Nora, on a pu nous surpasser. Pourtant c'était pas partie d'avance, car on avait pas forcement très confiance en nous, mais tout s'est arrangé après la première épreuve. Je suis très fière de mes coéquipières. Je voudrais aussi féliciter Miss Peters, pour son indulgence sur mes fautes d'orthographe et pour sa rapidité de réponse. Sans vous madame nous aurions été dépassées pas les Sombrales. Alors merci beaucoup.


Les trois jeunes sorcières levèrent leurs baguettes vers le ciel et prononcèrent le sortilège de Periculum. Au lieu de simples flammes de signalisation c'est un lion, un aigle et un serpent que l'ont vit dans le ciel, pour signaler la victoire des Niffleurs.

Image

Responsable des Nouveaux Arrivants
Remplaçante Poursuiveuse Finisseuse
Couleur: #1958ea

 Globe-Trotter  Le voyage des Niffleurs

On avait finalement retrouvé les différents éléments formant le Portoloin. Nous étions donc les première à avoir réussi les différentes épreuves de ce Globe-Trotteur. Je n’en revenais pas. Lorsque je m’étais levée pour rejoindre le point de départ de cette aventure, je n’aurais jamais pensée que mon équipe serait la première à faire le tour des différents continents. En fait, Je crois que je ne parvenais pas vraiment à réaliser que nous venions de gagner l’événement. C’était tellement inattendu. Je crois que pour le moment j’étais encore trop sous le choc ou quelque chose dans le genre pour réagir d’une meilleure façon.

Le Portoloin avait été réparé en un tour de main. Avec surprise, on se retrouvait en Antarctique. Notre point de départ. C’était donc terminé pour nous. Notre équipe, les Niffleurs, composée de Nora Stark de chez Griffondor et Elynary Caitero de chez Serpentard avait été la première à terminer le petit tour du monde organisé pour cet événement. Un grand sourire s’étirait sur mon visage. Visiblement, j’étais en train de comprendre que la victoire était nôtre. Après quelques cris de joie et de petits tours sur moi même, je me tournais vers mes deux coéquipières.


« - Bien joué les filles ! Et vraiment merci ! On aurait pas gagné si tout le monde n’avait pas participé aussi activement pour répondre aux différentes énigmes. »

J’avais beaucoup apprécié de participer à cet événement. Je crois que j’avais encore plus aimé de rencontrer de nouvelles personnes. J’avais pu commencer à faire davantage connaissance avec Nora. Et c’est tout de même bien différents de la croiser lors d’un match de Quidditch ou de la côtoyer en dehors pendant une journée complète. Bien entendu, elle est plus âgée que moi, mais je l’apprécie plutôt bien. Sur la durée je ne sais pas vraiment ce que cela pouvait donner, mais j’aurais bien assez le temps de le découvrir par la suite. Quant à Elynary, et bien j’étais contente de me rendre compte que tous les Serpentards n’étaient pas aussi mauvais que j’avais pu l’entendre dire. Ce pourrait être sympa de les revoir à l’occasion.

« - Je suis tellement fière de nous… Je crois que je n’en reviens même pas du fait que l’on ait gagné. Je ne m’y attendais tellement pas. Je me demande ce que l’on aura comme récompense, pas vous ? »

Les récompenses, on ne les découvrirait que plus tard, lorsque toutes les équipes seront enfin parvenus à rallier les différents continents. Tant que le classement ne serait pas établi et complet, nous n’aurions donc pas d’autres informations sur le sujet. Profitant du soleil, je m’installais donc dans l’herbe au bord du lac. Quitte à devoir attendre, je préférais encore le faire en étant bien installée.

« - J’espère que l’on se re-croisera de temps en temps dans le château, quand tout cela sera terminé ! »
  Retour   Répondre