Lac

Inscription
Connexion

La magie du Lac  PV : Rosalys LANOBLIS 

James sortit de la salle commune de Poufsouffle discrètement. Il était onze heures et demi du soir et le jeune garçon avait donné rendez-vous à Rosalys au lac de Poudlard. Son cœur palpitait à l'idée de faire cette excursion nocturne. Ils s'étaient croisés une fois depuis leur rencontre lors de la visite guidée du château par Elesya, leur marraine. Ils avaient décidé de se revoir, mais dans des circonstances peu ordinaires. En effet, il faisait nuit dehors et James était plutôt content d'enfreindre les règles. Il ressentait de l'excitation, et en même temps du stress de se faire prendre, parce qu'il n'avait aucune excuse ! Il avait réfléchi toute la journée aux sujets qu'ils allaient pouvoir aborder pour ne pas se regarder dans le blanc des yeux ! Le silence en plein milieu d'une discussion pouvait être très gênant, pour l'un comme pour l'autre. 


Le jeune blondinet descendit les escaliers en silence, sans lumière. Il avait pris sa baguette mais voulait éviter de se faire repérer par un professeur ou une autre personne. Il trébucha à plusieurs reprises et se demanda s'il arriverait en entier en bas. Craignant qu'il fasse froid hors du château, il avait revêtu un pull-over, des gants chauds, et sa cape. Il passa dans le hall d'entrée et sortit dans la cour. Le froid l'envahit soudain et il se recroquevilla comme il put.

Il avait choisi le lac comme endroit de rendez-vous car, étant déjà venu plusieurs fois, il avait trouvé cet endroit fascinant, plein de mystères et rempli de magie. D'une magie très spéciale, pas celle qu'il utilisait tous les jours, non, une magie qui semblait venir de l'âme de la nature, de celle des animaux et créatures, et d'autres encore, inexplicables. Cette magie donnait de l'espoir, elle donnait de l'amour, elle donnait tout ce que l'on désirait. James se rendit compte que c'était sûrement son endroit préféré à Poudlard.

Il ressentit un frémissement d'euphorie et accéléra le pas. Il arriva au lac à onze heures quarante-cinq, et à l'aide du faible rayon de lune, il étudia lentement le paysage qui s'offrait à lui. Il expira longuement et s'assit sur les cailloux qui composaient une partie de la berge. Il n'était pas le moins du monde fatigué. Il ferma donc les yeux sans risquer de s'endormir, et il attendit Rosalys, en écoutant le silence de la nuit presque noire et celui de la forêt endormie.

Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys

La magie du Lac  PV : Rosalys LANOBLIS 

Rosalys se réveilla tout doucement et se leva du canapé bleu de sa salle commune. Elle regarda sa montre blanche. Il était onze heures dix. La petite Serdaigle se dirigea rapidement vers la salle de bains où elle coiffa ses longs cheveux blonds et mis du gloss. *Autant être présentable, non ?* pensa-t-elle. La blondinette regarda à nouveau l'heure. Elle indiquait onze heures vingt. Rosalys prit sa baguette, ses gants de cuir et sa grande cape noire aux attaches d'argents. Elle s'engouffra alors dans l'ouverture de la porte et courut dans les couloirs en essayant de faire le moins de bruit possible, l'adrénaline la prenant à la gorge. La jeune fille savait qu'elle risquait gros si on l'attrapait mais elle s'en fichait. Elle ne s'était jamais senti aussi libre qu'en courant ainsi.

Alors qu'elle descendait les derniers escaliers dans le noir, Rosalys faillit tomber plusieurs fois. En effet, sa maladresse ajoutée aux ténèbres de la nuit, elle devrait forcément tomber à un moment. Lorsqu'elle arriva enfin aux grandes portes -sans encombres-, elle regarda de tous les cotés et, ne voyant personne, se faufila dehors. Le froid l'assaillit immédiatement et elle se maudit d'avoir oublié son écharpe avant de se dire *Au moins, j'ai pensé à prendre mon pull le plus chaud...*. Elle se força à avancer vers le lac gelé.

La Serdaigle avait rendez vous avec James au Lac. Le Poufsouffle avait été adorable avec elle lors de la visite avec Elesya et ils avaient décidé de se revoir. Rosalys avait tout de suite accepté la proposition du jaune et noir lorsqu'il lui avait parlé d'une escapade en pleine nuit. Dans le parc qui plus est ! La jeune fille n'avait pas mis le nez dehors une seule fois depuis son arrivée à Poudlard. Bien trop occupée par ses devoirs... Alors qu'elle réfléchissait, elle vit bientôt le lac et se remit à courir. Une personne éclairée par la Lune se tenait là. *James...*. Elle se dirigea vers lui, reprenant son air timide. Ses yeux étaient fermés. Alors qu'elle avançait sur les galets, elle s'emmêla les pieds et tomba sur la berge. James ouvrit alors les yeux et la regarda, mi-moqueur mi-compatisant. *Je dois être rouge tomate...* se dit-elle. Elle se releva avec l'aide du Poufsouffle et épousseta sa cape. Elle dit alors, extrèmement gênée.

"Salut... J'espère que je suis pas trop en retard... Je suis désolée pour cette entrée majestueuse." fit-elle, ironique.

Code couleur : #002E9A
Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys
Adieu mes amis <3

La magie du Lac  PV : Rosalys LANOBLIS 

James entendit une personne tomber sur les cailloux et ouvrit les yeux. C'était Rosalys qui avait trébuché dans le noir. Le jeune sorcier l'aida à se relever et elle s'assit à côté de lui en se frottant les mains. James était maintenant habitué au froid et au souffle léger du vent. La sorcière déclara d'un ton ironique :

"Salut... J'espère que je suis pas trop en retard... Je suis désolée pour cette entrée majestueuse."

"Salut, tu n'as pas à être désolée,
dit-il en souriant, même s'il doutait qu'elle puisse voir son visage.

Des tonnes de questions pour Rosalys tourbillonnaient dans la tête du jeune garçon. Il ne savait pas par quoi commencer et il se laissa envahir par ses émotions. Et si un professeur traînerait par là ? Non, impossible, il ont besoin de sommeil aussi, ce sont des humains. Mais si une créature dangereuse les surprenait, tout était possible. Au moins, il n'était pas seul. Une question, qui lui paraissait importante à ses yeux, sortit du lot. Est-ce que Rosalys avait des frères ou des sœurs ? Il ne la connaissait pas vraiment, tout compte fait, tel était l'objet de leur rendez-vous. Il était vrai qu'ils risquaient gros à cause de cette escapade. Mais organiser un rendez-vous en plein jour sans enfreindre les règles était beaucoup moins excitant. Rosalys devait penser comme lui, il en était sûr.

"Est-ce que tu as des frères et sœurs ?" demanda-t-il à la jeune sorcière.

Un bruit se fit entendre dans un buisson à côté et les surprit tout deux. Rosalys ne répondit pas, et ils se mirent à l'affût. Qu'est-ce que c'était ? Un sifflement retentit entre les feuilles, qui s'écartèrent pour laisser place à un très long serpent. Sa tête se releva soudain et sa langue siffla à nouveau. James eut un haut le cœur en le voyant grâce au faible rayon de lune, et se leva tout en se mettant devant Rosalys. Il sortit sa baguette mais les sorts qu'ils connaissaient lui étaient totalement sortis de la tête. Il commençait à paniquer. Il espérait tant que rien ne se produise pour qu'ils puissent parler tranquillement, et qu'après cette mésaventure, Rosalys ne voudrait pas partir. Un sort se formula dans sa tête, se rappelant de l'avoir lu quand il était allé à la bibliothèque.

"Vipera Evanesca !"

Le serpent disparut dans un nuage de fumée et James fut soulagé. Un rendez-vous qui avait failli finir au drame et en punition !

Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys

La magie du Lac  PV : Rosalys LANOBLIS 

Après s'être relevée et excusée, Rosalys entendit son compagnon la saluer et lui dire qu'elle n'avait pas besoin d'être désolée. Un doux sourire s'était placé sur son visage enfantin et cela le rendait, selon la jeune fille, encore plus mignon. La Serdaigle laissa alors errer ses yeux sur le magnifique paysage qu'elle n'avait pas eu encore l'occasion de voir. Elle focalisa à nouveau son attention sur James et ses cheveux blonds pour l'observer. La blondinette voulait en savoir plus sur lui. Après tout, n'était-ce pas le but de ce rendez-vous interdit ? Alors que la jeune fille allait ouvrir la bouche pour poser une question à son séduisant compagnon, celui-ci la devança de quelques secondes.

"Est-ce que tu as des frères et sœurs ?"

Ah ! Une des questions les plus courantes. Alors que Rosalys allait répondre, un bruissements de feuille retentit. *Bon sang ! C'est pas bientôt fini cette manie de me couper ?! À moins que... Les professeurs ! Ils nous ont retrouvés ?!* pensa la jeune fille apeurée. Cependant, la peur laissa bientôt place à l'horreur. Un sifflement retentit dans la nuit noire. Un long serpent se glissa lentement entre les buissons vers les deux jeunes élèves. L'animal visqueux leva sa petite tête triangulaire et reproduisit son horrible sons. La Serdaigle était figée, statufiée. Ses membres refusaient de lui obéir. Elle était immobile et vulnérable, ses yeux fixant l'animal prêt à bondir. Soudain, quelque chose lui boucha la vue. James... Il s'était mis entre eux et avait sa baguette dans sa main. Plusieurs secondes passèrent avant que le Poufsouffle ne jette son sort.

"Vipera Evanesca !"


Rosalys ne vit rien de la scène mais quand James se retourna pour voir comment elle allait, la jeune fille en déduisit que le serpent avait été vaincu. Après n'avoir esquisser aucun geste pendant une bonne dizaine de minutes, la Serdaigle se jetta dans les bras du Poufsouffle. Elle n'était pas aguicheuse ou je ne sais quoi d'autre. Cette fille avait juste la phobie des serpents. Lorsqu'elle fut suffisamment calmée, elle relâcha le jeune homme aussi rouge qu'une borne incendie. Elle éclata d'un rire nerveux et, pour la deuxième fois de la soirée, s'excusa. Rosalys confia alors.

"Tu m'as bluffé avec ton sort. C'était impressionnant ! Où l'as-tu appris ?" Elle fit une pause puis reprit "Sinon... J'ai une jumelle du nom d'Éléonore. Et toi, tu as des frères ou des soeurs ?"


Reducio

Ma couleur, c'est le bleu foncé :D[/

Code couleur : #002E9A
Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys
Adieu mes amis <3

La magie du Lac  PV : Rosalys LANOBLIS 

Dix minutes passèrent depuis l'attaque du serpent sans que ni James, ni Rosalys n'esquisse un seul mouvement. Puis la jeune sorcière se jeta dans les bras du jeune garçon. James fut très surprit et lorsque la Serdaigle le relâcha, il était aussi rouge qu'une borne d'incendie. Elle rit nerveusement et James fut encore plus gêné et se détourna vers le lac. La pression retomba et Rosalys s'excusa à nouveau. Elle se confia ensuite.

"Tu m'as bluffé avec ton sort. C'était impressionnant ! Où l'as-tu appris ? Sinon... J'ai une jumelle du nom d'Éléonore. Et toi, tu as des frères ou des soeurs ?"

"M...merci, je l'avais lu dans un livre à la bibliothèque !"
James esquissa un sourire. "Je te bats au niveau frères et sœurs ! Mon plus grand frère, Thomas, n'est plus à Poudlard, ma grande sœur, Elena, non plus. Mon frère Jake, est en Sixième Année, ma sœur Mary est en Quatrième Année et mon autre frère, Niels, est en Deuxième Année ! Comme tu le vois, je suis bien entouré ! Et sinon, tu habite où ? Je vis en Ecosse, dans le château de mon oncle décédé il y a deux ans. Mon père est Auror et ma mère vend des livres chez Fleury&Bott, elle prend la poudre de Cheminette, ce serait beaucoup trop long de se déplacer autrement jusqu'à Londres."

James, qui était généralement timide et réservé, n'avait jamais autant parlé de lui à une autre personne que Rosalys. C'est qu'il se sentait plus en confiance qu'avec n'importe qui. Le jeune garçon savait qu'il fallait faire des efforts pour gagner sa place dans ce monde de sorciers et avait beaucoup de mal à donner sa confiance aux personnes qu'il fréquentait. Il comptait donc beaucoup sur lui-même. Les gens auxquels il donnait sa foi et sa confiance n'avaient pas intérêt à en abuser car il ne se laissait pas faire et il osait dire les choses comme il le pensait. Généralement, les gens ne l'aimaient pas trop à cause de son fort caractère mais il avait un bon feeling avec Rosalys. Il était pratiquement sûr que c'était réciproque !

Reducio
Ok, j'ai fais attention cette fois ci ! ;)

Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys

La magie du Lac  PV : Rosalys LANOBLIS 

James répondit tout de suite à la question de la petite blonde.

"M...merci, je l'avais lu dans un livre à la bibliothèque !"Le jeune garçon esquissa un beau sourire. "Je te bats au niveau frères et sœurs ! Mon plus grand frère, Thomas, n'est plus à Poudlard, ma grande sœur, Elena, non plus. Mon frère Jake, est en Sixième Année, ma sœur Mary est en Quatrième Année et mon autre frère, Niels, est en Deuxième Année ! Comme tu le vois, je suis bien entouré ! Et sinon, tu habite où ? Je vis en Ecosse, dans le château de mon oncle décédé il y a deux ans. Mon père est Auror et ma mère vend des livres chez Fleury&Bott, elle prend la poudre de Cheminette, ce serait beaucoup trop long de se déplacer autrement jusqu'à Londres."

La Serdaigle écarquilla les yeux sous le coup de la surprise. Six enfants ?! Ah oui, quand même...

"Et tes frères et soeurs, ils sont tous allés à Poufsouffle ? demanda la demoiselle. Elle reprit peu de temps après. "Sinon, j'habite avec ma famille à Londres dans un petit cottage. Ma mère est journaliste dans un magazine mode moldu et mon père travaille dans le milieu hospitalier, moldu également."

Rosalys ne parlait jamais d'elle ou de sa vie mais depuis qu'elle était à Poudlard, la jeune fille ne cessait pas de se confier. Kaya et maintenant, James... La blondinette aimait beaucoup ce dernier. Même si ils ne s'étaient vu que trois fois, Rosalys avait bien senti que leur amitié à tout deux allait grandir, évoluer. Elle avait envie de tout savoir sur ce garçon. Alors elle le questionna, encore et encore.

"Tu fais partie d'un groupe, d'un club ? Tu aimerais faire quoi plus tard comme métier ? Tu t'entends bien avec ta famille ? Elle te manque ? Tes matières préférées ? C'est quoi tes passe-temps ? Tu as peur de quoi ? Si tu devenais un animagus, tu penses que tu serais quoi ? Ton livre et ton film préféré ?"

Le pauvre... Il est noyé sous toutes ses questions... Espérons qu'il ne veuille pas se venger...

Reducio
Tu t'améliores !!! :lol: ;)

Code couleur : #002E9A
Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys
Adieu mes amis <3

La magie du Lac  PV : Rosalys LANOBLIS 

La Serdaigle fut plutôt étonnée d'apprendre que James avait cinq frères et sœurs. C'est vrai que les parents de James n'avaient pas fait les choses à moitié !

"Et tes frères et soeurs, ils sont tous allés à Poufsouffle ? Sinon, j'habite avec ma famille à Londres dans un petit cottage. Ma mère est journaliste dans un magazine mode moldu et mon père travaille dans le milieu hospitalier, moldu également."

Rosalys fut une petite pause avant de l'assommer de questions, comme si une pluie battante déferlait sur lui.

"Tu fais partie d'un groupe, d'un club ? Tu aimerais faire quoi plus tard comme métier ? Tu t'entends bien avec ta famille ? Elle te manque ? Tes matières préférées ? C'est quoi tes passe-temps ? Tu as peur de quoi ? Si tu devenais un animagus, tu penses que tu serais quoi ? Ton livre et ton film préféré ?"

James mit un peu de temps à se repérer entre toutes ces interrogations. Il voyait très nettement que Rosalys mourait d'envie de le connaître plus, sans se vanter. Il n'était pas vengeur, mais il lui retournerait toutes ses questions ! Il n'avait pas envie de la mettre mal à l'aise, même s'il avait ressenti un peu de gêne face aux questions, n'ayant jamais l'habitude de se confier à qui que ce soit, à l'exception de sa sœur Elena et de son frère Thomas, les deux avec qui il s'entendait le mieux. Il répondit donc calmement.

"Oui, tous mes frères et sœurs sont allés à Poufsouffle. Sans me vanter, je pensais que je serais aller à Serdaigle car mon père y était et je lui ressemble beaucoup, physiquement et moralement. Mais je suis content d'être à Poufsouffle ! Je ne fais partie d'aucun club et j'hésite quant à mon métier plus tard, peut être Auror, ou professeur de DcFM, des métiers qui se rapprochent de cette matière, tu vois. Je m'entends plus ou moins bien avec ma mère, Jake, Mary, et Niels, mais je m'entends le mieux avec Thomas, Elena et papa." Il hésita à continuer mais il se lança.Oui, ils me manquent. J'adore la Défense contre les Forces du Mal et j'adore écrire, ainsi que m'amuser avec des amis, même si j'en avais peu avant de rentrer à Poudlard. En fait, je te l'ai jamais dit directement, mais je me confie jamais. Tu es une exception, je dois l'avouer. Je suis très timide et je ne donne pas ma confiance à n'importe qui, j'ai souvent de bonnes intuitions. Je dirais que j'ai le plus peur de l'humiliation et de la honte...et de la peur aussi peut-être... J'aimerais être un chat, mon animal favori ! Je n'ai jamais regardé beaucoup de films, je préférais moi-même être dans l'aventure alors quand j'étais petit, j'ai joué dans plusieurs films. Je ne me souviens pas des noms. Tu pourrais me trouver très égoïste et vantard, mais je ne dis que la vérité, d'ailleurs, j'ose dire les choses quand il le faut, je le dis franchement sans culpabilité. Je lis beaucoup des livres d'histoires, comme celles des aventures de Harry Potter, mais ça, c'est une évidence pour tout le monde. Je ne connais pas un seul sorcier qui ignore l'existence de Harry Potter ! Et toi ? Qu'est-ce que tu aimes ? Et ce que tu n'aimes pas ?

James avait répondu franchement et toutes les réponses étaient venues du fond de son cœur. Il détourna les yeux vers le lac, en attendant les réponses de Rosalys. Il lui semblait qu'elle prit une éternité mais cela dura seulement deux secondes. Entre temps, il put observer le lac et ses alentours. La surface lisse et noire reflétait la lune blanche. James ressentait toujours cette magie, une magie toujours aussi spéciale, il y avait là quelque chose d'angélique. Tandis qu'ils discutaient, la nuit avançait doucement mais sûrement...


Reducio
Merci ! :D et désolé pour le pavé jaune à lire...
Je viens de changer ma couleur, j'ai mis un jaune plus lisible, c'est color=gold

Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys

La magie du Lac  PV : Rosalys LANOBLIS 

Lorsqu'elle eut terminé de poser toutes ses questions, Rosalys était un peu fatiguée. Son débit de parole avait été un plus rapide que d'habitude et la jeune fille peinait à essayer de reprendre son souffle. Alors qu'elle respirait enfin, James entreprit de répondre gentiment et sincèrement à toutes les interrogations de la petite blonde qui avait les joues les plus rouges du Monde.

"Oui, tous mes frères et sœurs sont allés à Poufsouffle. Sans me vanter, je pensais que je serais aller à Serdaigle car mon père y était et je lui ressemble beaucoup, physiquement et moralement. Mais je suis content d'être à Poufsouffle !

*Cela aurait été sympa d'avoir James à mes cotés à Serdaigle* pensa la sorcière. Mais il vaut mieux être dans une maison où l'on se sent bien. *Et puis je me demande à quoi ressemble leur salle commune. Sûrement toute jaune...* médita la blonde. Le poufsouffle, quant à lui, continuait de répondre à toutes les questions..

" Je ne fais partie d'aucun club et j'hésite quant à mon métier plus tard. Peut-être Auror, ou professeur de DcFM, des métiers qui se rapprochent de cette matière, tu vois. "

C'était drôle. Rosalys voulait elle aussi devenir Auror. Du moins au début. Ce qui l'intéressait désormais était les matières comme les potions ou la botanique ainsi que les sortilèges. La métamorphose, c'est bien aussi. Et puis... Bref. Le Poufsouffle ne s'arrêtait plus de parler.

"Je m'entends plus ou moins bien avec ma mère, Jake, Mary, et Niels, mais je m'entends le mieux avec Thomas, Elena et papa."

La jeune fille perçu une petite hésitation avant que le jeune homme ne reprenne.

"Oui, ils me manquent. J'adore la Défense contre les Forces du Mal et j'adore écrire, ainsi que m'amuser avec des amis, même si j'en avais peu avant de rentrer à Poudlard."

Écrire était aussi un passe-temps de Rosalys. C'est sans doute la chose qu'elle préférait avec la danse et le chant. Elle n'avait pas d'amis dans son école moldue. Elle faisait trop "peur" avec ses "cheveux qui se dressaient tout seuls" quand elle était énervée. La jeune sorcière en avait beaucoup souffert mais elle savait que c'était ici, sa vraie place. À Poudlard, chez les Serdaigles !

"En fait, je te l'ai jamais dit directement, mais je me confie jamais. Tu es une exception, je dois l'avouer."

Alors ça ! Dire ce genre de chose, c'est trop mignon ! La jeune fille rougit encore une fois et sourit. Puis elle pensa. *Je suis un peu pareille. Je ne me confis pas trop généralement. Cette école est vraiment magique. Un peu comme cet endroit...*. James reprit doucement la parole avec un petit sourire.

"Je suis très timide et je ne donne pas ma confiance à n'importe qui, j'ai souvent de bonnes intuitions. Je dirais que j'ai le plus peur de l'humiliation et de la honte...et de la peur aussi peut-être... J'aimerais être un chat, mon animal favori !"

Rosalys gloussa. Un chat ? Le félin était également l'animal préféré de la serdaigle. Taun était le plus gentil, le plus adorable compagnon de la sorcière. Elle l'adorait, c'était certain ! Quant aux peurs du garçon, elles étaient plutôt communes. Après tout qui n'a pas peur de la honte ou de l'humiliation ? La dernière cependant était plus spectaculaire. Avoir peur de la peur... Rosalys ne savait pas ce que c'était. Elle avait des peurs normales... Les serpents, les araignées. Le vide émotionnel, les hauteurs vertigineuses. Oui, des peurs simples dont on peut se débarrasser facilement. Mais la peur... Peut-on l'évincer ? Alors qu'elle réfléchissait, James continuait à parler.

"Je n'ai jamais regardé beaucoup de films, je préférais moi-même être dans l'aventure alors quand j'étais petit, j'ai joué dans plusieurs films. Je ne me souviens pas des noms. Tu pourrais me trouver très égoïste et vantard, mais je ne dis que la vérité, d'ailleurs, j'ose dire les choses quand il le faut, je le dis franchement sans culpabilité.

*Il a joué dans des films ?! Impressionnant...* faillit hurler la jeune fille, ahurie. Elle reconsidéra les paroles du Poufsouffle et réféchit. Non, elle ne le trouvait pas spécialement orgueilleux ou prétentieux. Elle opterait plutôt pour attendrissant. Sinon, elle trouvait que l'honnêteté était une bien belle qualité. C'était bien de pouvoir dire les choses aux gens sans avoir peur de leurs réactions. Pour tout dire, la jeune fille ne était bien incapable. Elle avait toujours peur de dire des choses qui fâchent.

"Je lis beaucoup des livres d'histoires, comme celles des aventures de Harry Potter, mais ça, c'est une évidence pour tout le monde. Je ne connais pas un seul sorcier qui ignore l'existence de Harry Potter ! "

Rosalys plissa la bouche, un peu contrariée. Après tout, ce Harry Potter, jusqu'au dernier mois, elle ne savait pas qui c'était. Elle en avait entendu parler dans le Poudlard Express lorsqu'elle avait rencontré des élèves. James, ayant terminé de répondre à toutes les questions, en posa lui-même deux.

"Et toi ? Qu'est-ce que tu aimes ? Et ce que tu n'aimes pas ?"

Après avoir terminé sa phrase, il détourna les yeux vers le lac, attendant les réponses de Rosalys. Celle-ci prit quelques secondes pour répondre tandis que le garçon regardait la surface du lac et ses paysages. La lune ronde et brillante éclairait cet endroit de sa douce lumière. Elle rendait ces choses insignifiantes de la vie féériques. La Serdaigle, des étoiles pleins les yeux, répondit à son voisin.

"Et bien... J'adore le chant... Je suis d'ailleurs dans la chorale de Poudlard. J'adore la danse et écrire, comme toi. J'avais les meilleures notes en français et en anglais pour les rédactions. J'aimerais être professeur de botaniques ou de potions ou alors médicomage..." Elle marqua une pose et reprit. "J'adore ma famille. C'est ce qu'il y a de plus précieux à mes yeux. Ma soeur s'entend mieux avec mon père que moi tandis que je m'entends mieux avec maman qu'elle. Si on est très différentes, même étant jumelles, on s'adore."

Rosalys ria en prononçant sa dernière phrase. Elle était loin d'être une fille avec des notes excellentes... Du moins, chez les moldus.

"Sinon... Je pense que je serais un étalon blanc. Mon livre préférée est "Orgueil et préjugées" de Jane Austen et mon film préféré est français. Il s'appelle "La boum". Sophie Marceau joue dedans. C'est mon actrice préférée avec Audrey Hepburn.

La Serdaigle avait en effet vu toute la filmographie et étudier la carrière des deux actrices. Elle était passionnée quand il s'agissait de vieux livres poussiéreux ou de nouveaux films. Elle reprit, une moue sur son joli visage et ses yeux verts plissés.

"Je déteste les poivrons et me disputer, bien que ça fasse partie de la vie. Je n'aime pas les serpents comme tu as pu le voir, ainsi que les araignées et les hauteurs. J'ai le vertige..."

La jeune sorcière se gratta alors l'arrière du crâne, gênée de sa remarque sur les serpents. *Et revoilà mon TOC...* pensa-t-elle, exaspérée. Elle regarda alors le ciel. Il était encore plus noir qu'au début. La nuit continuait d'avancer... Rosalys regarda sa montre et fit part de son inquiétude vis à vis de l'heure à James.

"Heu... James ?"

Ce dernier cessa de contempler la magnificence du lac et regarda Rosalys, des points d'interrogations dans les pupilles.

"Tu ne crois pas qu'on devrait bientôt y aller ? Il est deux heures du matin..."

En plus, la jeune fille commençait à avoir très froid. Elle aimait beaucoup parlé avec James mais elle mourrait de froid, dehors. Elle se leva donc et marcha jusqu'au lac. La Serdaigle plongea la main dans l'eau et un frisson lui parcouru l'échine. Par Merlin, elle était gelée ! Elle se retourna et avança vers James. Comme le jour de leur rencontre, elle lui tendit la main, un grand sourire éclairant son visage.

"Alors ? Tu viens ?"


Reducio
Il est plutôt long mais j'espère que ça te va !

Ps: Le gold est une jolie couleur ! ^^

Code couleur : #002E9A
Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys
Adieu mes amis <3

La magie du Lac  PV : Rosalys LANOBLIS 

Rosalys faisait du chant ! La sœur de James en faisait aussi. La jeune Serdaigle continua de répondre à ses questions. Le métier de professeur de botaniques ou de potions attirait plus James que celui de médicomage, mais Rosalys avait de l’originalité, au moins. Le garçon l’écouta sans se soucier d’autre chose. Il était bien assis là, au frais, près du lac. D’ailleurs, il s’était habitué à la fraicheur nocturne. La lune brillait toujours dans le ciel et la surface noire du lac la reflétait, ce qui illuminait un minimum les deux jeunes gens. Ils pouvaient ainsi se parler en se voyant. Avant de venir à leur rendez-vous, James avait pensé que la nuit noire les empêcherait de se voir et il aurait été ridicule de discuter sans apercevoir les yeux de l’autre. Heureusement, la lune avait été présente et avait rassuré James.
La jeune sorcière finit de répondre, puis regarda le ciel. Elle regarda ensuite sa montre et fit part de l’heure à James.


« Heu… James ? Tu crois pas qu’on devrait bientôt y aller ? Il est deu heures du matin… »

La jeune fille se leva et s’avança vers le lac. Elle y trempa sa main dans l’eau, gelée. Elle revint vers le Poufsouffle et lui tendit la main. James fut légèrement surpris.

« Alors ? Tu viens ? »

« Oui, je m’étais habitué au froid, donc cela ne me dérangeait pas plus que ça, mais c’est vrai qu’il est tard, et je suis fatigué. Rentrons. »


James se leva et prit la main que Rosalys lui tendit. Ils marchèrent ensuite vers le château, à peine visible dans la pénombre. Il firent le chemin en silence, passèrent par les serres et la cour et arrivèrent dans le Hall d’entrée, devant la Grande Salle. Ils se voyaient encore moins, car la lumière lunaire ne filtrait presque pas. Le jeune sorcier regarda Rosalys et rougit tout d’un coup, gêné par ce silence, dont il n’avait pas prêté attention jusque-là.

« Au fait, si tu veux qu’on travaille un devoir ensemble, je suis d’accord. C’était sympathique, cette soirée au clair de lune… Et ce lac, il cache bien des choses… Bonne nuit ! »

Le jeune garçon embrassa la jeune sorcière sur la joue et s’en alla. Il disparut dans l’ombre des couloirs, laissant Rosalys seule dans le hall. Il monta ensuite le Grand Escalier et rejoignit la tour de Poufsouffle. Il entra avec un peu de difficulté dans la salle commune, car il n’osa pas réveiller celui qui en gardait l’entrée. Il grimpa dans le dortoir des garçons et se déshabilla. Il mit son pyjama et s’écroula dans son lit à baldaquin, sombrant aussitôt dans le sommeil…

Reducio
T'inquiète, j'aime bien les RPG longs ;)

J'espère que ce post te plaira ! ^^

Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys

La magie du Lac  PV : Rosalys LANOBLIS 

James répondit à la jeune fille dans la seconde après sa question.

« Oui, je m’étais habitué au froid, donc cela ne me dérangeait pas plus que ça, mais c’est vrai qu’il est tard, et je suis fatigué. Rentrons. »

Il se leva et vient prendre la main tendue de la petite blonde. Si celle de Rosalys était glaciale, celle de James était chaude et rassurante. Un peu comme lui, en fait. Les deux jeune gens se dirigèrent ensemble, toujours main dans la main, vers le château que l'on peinait à apercevoir dans la nuit sombre. Le silence régnait entre eux mais ce n'était pas dérangeant. La lune les éclairait suffisamment pour qu'ils puissent se repérer facilement. C'est ainsi que Rosalys se rendit compte qu'ils passaient devant les serres et la cour. Lorsque les deux élèves débouchèrent dans le Hall d'entrée, près de la Grande Salle, la pénombre devint absolue. La Lune ne parvenait pas à éclairer le grand Hall. Le silence, jusqu'alors apaisant, devint oppressant. James tourna la tête vers la Serdaigle et rougit violemment.

« Au fait, si tu veux qu’on travaille un devoir ensemble, je suis d’accord. C’était sympathique, cette soirée au clair de lune… Et ce lac, il cache bien des choses… Bonne nuit ! »

La petite blonde lui sourit gentiment et répondit, ravie.

« C'est avec plaisir que j'accepterai de faire un devoir avec toi. Et je suis d'accord. Cette soirée a été magique, c'est le cas de le dire. Peut-être que nous pourrions découvrir ensemble ses secrets ? Ça pourrait être amusant ! »

Avant que la Serdaigle n'ait le temps de souhaiter au Poufsouffle de faire de beaux rêves, James l'avait embrassé sur la joue et était parti. Rosalys posa sa main froide sur sa joue rouge de joie et sourit comme une idiote. Elle murmura alors dans la nuit noire.

« Bonne nuit... »

Étant seule dans l'immense hall, elle se hâta de rejoindre son dortoir en montant quatre à quatre les escaliers. Lorsqu'elle parvint devant le tableau qui gardait l'entrée de la salle commune des aigles, elle se faufila par l'ouverture de la porte et monta dans son dortoir. Elle se déshabilla et s'étendit sur son lit. Les yeux rivés sur le plafond bleu, elle s'endormit en pensant à un certain Poufsouffle.

Reducio
Fin du RPG

Code couleur : #002E9A
Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys
Adieu mes amis <3