Lac

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Halloween Gourmand  Libre 

"Tu sais des coups de blues, ça arrive", rigola-t-elle. "Mes frères me manque et c'est bientôt Halloween, c'était la fête préféré de mon père et mon frère ma raconter que notre père, lorsqu'il était à Poudlard aimait venir au lac pour préparer des blagues aux autres élèves, il me manque... Je suis juste triste de ne pas l'avoir connu plus longtemps... Enfin bref, je sais que tu ne m'as pas tout dit",elle lui fit un sourire rassurant avant de poursuivre, "Je suis un peu comme toi, je me fais beaucoup de soucis pour les autres, mais avec le temps j'ai appris qu'il fallait que je fasse la même chose pour moi afin d'avancer.."

Flûte ! Elle savait que je n'avais pas tout dit... Décidément, elle était bon pour savoir si quelqu'un ment ou pas. Bon je n'avais pas besoin de l'aider du coup vu qu'elle a juste un coup de blues. On y peut rien contre et bon, ça se guérit généralement vite. Après, je n'ai pas de problèmes de base. Je m'entends bien avec tout le monde, je n'ai pas d'ennemis ni rien mais les problèmes des autres deviennent mes problèmes. Faut juste que j'arrive à les régler pour que j'aille mieux moi aussi. Mais bon, je ne sais pas trop comment après je pourrais devenir on va dire moins sensible aux problèmes des autres, enfin pas moins sensible car cela causerait du tord à ma capacité à aider les autres et à les cerner rapidement mais moins obsessionnel pour que je me préoccupe toujours des problèmes des autres mais que cela ne m'empêche pas de continuer ma vie. Et bon, quand on tombe sur des personnes complexes où aucune voie n'a l'air visible pour l'aider ou des voies qui sont longues, cela ajoute beaucoup à mes problèmes en effet. Après, heureusement que tout le monde est différent. Après tout, c'est cela qui fait que chacun est intéressant. Je lui répondis alors :

- Il y a Aelle aussi. Je ne sais pas comment l'aider. Je l'ai bien cerné mais vu comment elle est, je ne sais pas comment l'aider sans qu'elle se mette en colère ou quoi que ce soit.

Halloween Gourmand  Libre 

Alors qu'elle était encore en train d'admirer la lune, Aneline fut tirer de ses pensées par Léon qui se remit à parler, alors comme à son habitude, elle écouta attentivement ce qu'on lui racontait.

- Il y a Aelle aussi. Je ne sais pas comment l'aider. Je l'ai bien cerné mais vu comment elle est, je ne sais pas comment l'aider sans qu'elle se mette en colère ou quoi que ce soit.

Alors comme ça c'était Aelle, il s’inquiétait pour elle, cela ne la surprenait pas vraiment, elle avait remarquer que quelque chose se passait entre les deux jeunes Poufsoufflle. Elle comprenait également la difficulté que le garçon avait à cerner la jeune fille, elle non plus n'avait pas réellement réussi à la cerner, la jeune fille avait un comportement plutôt étrange. Aneline pensait qu'Aelle se comportait ainsi sans réellement le vouloir, comme si elle utilisait ce comportement comme bouclier pour se protéger des autres, après tout Aelle n'était pas méchante Aneline avait eu l'occasion de le remarquer lors de leur dernière rencontre.

"Tu sais, je penses qu'elle se sert de la colère pour se protéger, elle n'est pas méchante contrairement à ce que certaines personnes peuvent raconter."

Elle n'avait pas fait attention, elle avait une fois de plus parler sans réfléchir, mais après tout ce qu'elle venait de lui raconter représentait simplement ce qu'elle pensait. Pour elle, la jeune Poufsouffle était une bonne personne, il fallait simplement apprendre à la connaître, attendre qu'elle apprenne à faire confiance aux autres, qu'elle s'ouvre un peu plus.


"Tu devrais simplement attendre qu'elle s'ouvre à toi, qu'elle te fasse confiance."

Lui lança-t-elle en souriant, elle se voulait rassurante, elle était certaine qu'un jour Aelle s'ouvrirait, il fallait simplement qu'elle apprenne que les autres ne voulait pas forcément lui faire du mal, que tout ce qu'ils faisaient pour l'aider n'était pas un pour se moquer d'elle ou pour qu'elle se sente faible mais simplement parce qu'ils voulait l'aider, ils voulaient en connaitre d'avantages sur elle, un peu comme ce que faisait Léon, la colère chez leur camarade était tout simplement un bouclier qui la protégeait du monde extérieur, rien de plus.

Ma Mémounette je t'aime fort fort fort ! Tu es la meilleure !!
Dunchinounet !!!!!!!
VIVE LES GRIFFES ARDENTES
Couleur : #852345

Halloween Gourmand  Libre 

"Tu sais, je penses qu'elle se sert de la colère pour se protéger, elle n'est pas méchante contrairement à ce que certaines personnes peuvent raconter."

Je savais très bien qu'Aelle n'était pas méchante. Ça se voyait qu'elle voulait se protéger des intrusions d'autrui dans sa vie. Mais à cause de cela, on ne pouvait pas vraiment s'intéresser à elle. Enfin si. Pour moi, cela la rend beaucoup plus intéressante mais pour les autres, ce n'est pas sûr. Si on ne dit rien sur soi, les autres finissent par se lasser de ne pas connaitre la personne et ils ne vont plus lui adresser la parole tout simplement. Elle rajouta alors en me souriant :

"Tu devrais simplement attendre qu'elle s'ouvre à toi, qu'elle te fasse confiance."

J'éclatai de rire. Elle en savait beaucoup moins que moi sur Aelle visiblement. Je lui répondis alors :

-Va falloir attendre longtemps dans ce cas car j'ai l'impression qu'elle ne sait même pas ce que c'est une relation sociale et que du coup, elle ne sait pas comment faire alors de là à avoir des amis ou autre...

Aie... Il y a tellement de sous entendus dans cette phrase. Trop tard. Je l'ai dite de toute façon. C'est vrai qu'elle était plutôt jolie... Et elle avait l'air amusante. Je n'étais pas indifférent... Je rougis un peu sans le vouloir et je me ressaisis aussitôt espérant qu'Aneline ne s'en ai pas rendu compte.

Halloween Gourmand  Libre 

"Va falloir attendre longtemps dans ce cas car j'ai l'impression qu'elle ne sait même pas ce que c'est une relation sociale et que du coup, elle ne sait pas comment faire alors de là à avoir des amis ou autre..."

Aneline s'autorisa un sourire en entendant le garçon parler d'Aelle. Il avait l'air de vraiment tenir à elle, et ça ce comprenait, la jeune Poufsouffle était une jeune fille attachante même si elle s’entêtait à vouloir tenir tout le monde à l'écart, il fallait tout simplement forcer un peu et faire preuve de patience pour qu'elle arrive à faire confiance aux autre. Elle même avait prévu d'y aller petit à petit, elle ne voulait en aucun cas que la jeune fille lui en veuille à nouveau, surtout maintenant qu'elle avait réussi à communiquer avec elle. Elle s'appretait à poursuivre la discution quand tout d'un coup elle se souvint d'une chose, elle se leva d'un bond.


"Désolé Léon je dois y aller, j'ai été ravi de parler avec toi ! Au-revoir !"

Son rendez-vous lui était complètement sortit de la tête, elle devait rejoindre une amie pour une mission de la plus haute importance, elle était déjà bien en retard, c'est donc après avoir saluer son camarade que la jeune fille partit en courant rejoindre sa camarade qui l’attendait pour réaliser une épreuve crucial, un petit défi lancer entre amis, elle risquait de le regretter mais bon qui ne tente rien à rien, il fallait bien s'amuser de temps en temps.

"Lira va me tuer !"

Cria-t-elle en accélérant pour rejoindre sa camarade de maison.

Ma Mémounette je t'aime fort fort fort ! Tu es la meilleure !!
Dunchinounet !!!!!!!
VIVE LES GRIFFES ARDENTES
Couleur : #852345
  Retour   Répondre