Lac

Inscription
Connexion

Première approche

Lorsqu'Aëlys arriva, ce qui la frappa le plus, ce fut le lac. Immense et scintillant de milles couleurs, il la fascinait. Chaque goutte semblait être une perle précieuse aux doux reflets. Elle s'assit dans l'herbe fraîche et resta là à observer le paysage. Jamais de sa vie elle n'avait vu d'endroit aussi sublime. Elle ne regrettait vraiment pas d'être une sorcière. Sa nouvelle vie promettait d'être merveilleuse et pleine de surprises. En fait, cette école était merveilleuse. Il y avait ces paysages, ces gens, ces cours, ce sport, le Quidditch... Tant et tant de choses nouvelles !
Son ancienne vie de Moldue paraissait bien fade en comparaison. Et aujourd'hui elle comprenait pourquoi. Une vie sans magie, c'est une vie bien triste. Pourtant, elle aimait profondément sa mère mais elle ne pouvait pas comprendre à quel point elles étaient différentes. D'abord, physiquement, Aëlys avait tout prit de son père : ses cheveux noirs ondulés, ses yeux d'azur, sa bouche rosée très légèrement entrouverte, son nez droit... Gabrielle, elle, était blonde et bouclée, possédait des yeux gris-perle, un nez un peu en trompette et des lèvres fines toujours teintes en rouge. Leurs goûts différaient aussi, tout comme leurs caractères... La seule chose qu'Aëlys tenait de sa mère, c'était son port de tête à la fois gracieux et royal. Mais surtout, sa mère était une Moldue. Et ça, ça changeait tout. Elle ne pouvait imaginer la joie que la magie lui procurait. Mais à part sa grand-mère, personne n'était sorcier dans sa famille.
Elle se demanda alors ce qu'avait fait sa grand-mère du temps où elle étudiait à Poudlard. Avait-elle été une bonne ou une mauvaise élève ? Avait-elle connu le fameux Harry Potter ? Comment avait-elle rencontré son grand-père, un moldu ? Quel avait été son métier ? Tant de questions qui trottaient dans sa tête avide de savoirs. Elle se promit de lui envoyer un hibou pour lui poser toutes ses questions et lui demander des nouvelles.

Un garçon pointa quelque chose du doigt au-dessus des arbres. Il riait. Curieuse, Aëlys regarda dans la direction désignée. Un oiseau portant une lettre volait gaiement au-dessus du lac.

- Hé ! l'entendit-elle dire Un hibou perdu ! Hahaha !

Bien qu'elle ne trouva pas cela drôle, elle répliqua.

- Ce n'est pas un hibou mais une chouette. La différence est pourtant simple à voir. fit-elle en coupant court au rire niait du garçon

Il la regarda avec un mélange de stupéfaction et de dégoût puis, voyant qu'elle était sérieuse, il détourna la tête et recommança son bavardage. Aëlys haussa les épaules. Elle avait en horreur les gens qui se moquait de tout et de tout le monde et était bien contente d'avoir rabattu son caquet à ce garçon. En plus, les oiseaux, c'était sa passion. Son rêve était d'avoir un jour une volière à elle. Elle commencerait par acheter une jolie chouette blanche. Pratique, quand on est une sorcière, les chouettes sont des animaux faciles à trouver...

Bien qu'elle aima le calme, elle décida de débuter la conversation avec Gwenaëlle. La jeune rousse s'était assise à côté d'elle. Aëlys mît ses coudes en arrière pour se redresser un peu.

- Alors, questionna-t-elle, c'est quoi ton cours préféré ?

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Première approche

Gwenaëlle se sentait étrange, en effet ce qui pouvait sembler facile et normale pour n'importe qui d'autre ne l'était pas pour elle. Je veux dire par là, que marcher devant plusieurs élèves avec une autre personne lui semblait difficile, elle ne savait pas si elle devait passé devant et faire comme Aëlys la suivait ou au contraire suivre cette dernière.
" Des réflexions idiotes Gwen, tu avance et voilà tout !" Se Réprimanda-t-elle sévèrement sans cesser de garder un air droit qui donnait l'air qu'elle marchait toute seule.
Étant déjà allé dans le parc, plusieurs fois elle n'aurait du avoir aucune réaction mais elle ne pouvait s’empêcher d'admirer ce lieu, de le trouver "magique". Et d'un regard presque pétillant, elle regardait avec intention le parc le dévorant des yeux tandis qu'elle allait vers le lac. Elle s’essaya dans l'herbe et sa première pensée fut de se reprocher de n'avoir prit ni carnet ni livre.

Elle regarda d'un air attentif le visage de sa camarade qui paraissait aussi heureuse qu'elle. S'était en effet curieux de remarquer que les nés-moldus comme elle ou sa nouvelle camarade était bien plus admiratif par Poudlard que les enfants nés de sorciers. Néanmoins, malgré ce triste inconvénient, cela n'enlevait pas à la jeune rouquine la déception amère de ne pas avoir une famille comme elle. Plus les jours passaient à Poudlard et plus elle avait méprisé le monde Moldu. Et la seule pensée qui venait parfois la troubler la nuit, serait quand elle serait obliger de retourner chez ses gens qu'elle refusait d'admettre comme sa famille. Cela avant de se mettre en tete que la fin de l'année était encore pour d'en très très longtemps !

Elle vit une chouette voler au dessus du lac et l’observa en silence tandis que Aëlys répondait à la réflexion d'un autre élève.


- Ce n'est pas un hibou mais une chouette. La différence est pourtant simple à voir !


Ne voulant pas se mêler à la question la petite, préféra observer l'oiseau en question voler au loin jusqu'à qu'il ne soit plus qu'un point dans l’horizon. Elle n'avait pas ouvert la bouche depuis le départ des deux Serpentards du dortoirs.


- Alors, c'est quoi ton cours préféré ?


Gwenaëlle retourna sa tete vers la jeune Aëlys, elle avait déjà répondu à cette question à une autre camarade sans savoir trop quoi ou comment répondre, cette fois-ci la gamine préféra réfléchir avec plus attention et après un moment ou elle fixait de ses yeux gris les yeux azurs de l'autre fille, elle répondit d'une voix calme, posée, et réfléchie.


- J'aime bien le cours d'Histoire de la Magie mais c'est difficile, sinon j'apprécie également les Potions... Et toi ?

Keep Calm And Go To Hogwarts
***
Code couleur : #2F4F4F

Première approche

Après réflexion, Aëlys trouva sa question d'une banalité frôlant presque l'idiotie.

Alors, c'est quoi ton cours préféré ?

En même temps, les cours passionnaient la jeune sorcière. C'était donc naturellement qu'elle avait abordé le sujet. Et puis, peu ouverte, elle savait que des questions trop précises l'auraient gênées. L'effort qu'elle faisait pour parler, elle le voyait également chez Gwenaëlle. C'était donc une sorte d'aide mutuelle qu'elles se donnaient. Aëlys savait à quel point c'était douloureux de ne pas savoir parler à d'autres personnes qu'aux professeurs et de répondre durement pour cacher sa faiblesse. Pour elle, c'était dû à l'accident de son père. Mais l'autre première année ? Etait-ce aussi à cause d'un drame passé ? Mieux valait éviter de poser la question, si c'était le cas, elle le prendrait sûrement mal, en tout cas c'était comme cela qu'elle l'aurait prit.

Finalement, sa question simple était certainement le meilleur choix à faire. Gwenaëlle l'avait fixée, comme réfléchissant avec intensité. Elle avait alors répondu :

- J'aime bien le cours d'Histoire de la Magie mais c'est difficile, sinon j'apprécie également les Potions... Et toi ?

Heureuse d'avoir réussi à faire parler la petite sorcière, la Serpentarde détourna son regard vers le ciel. Sa douce couleur bleutée l'aidait à mettre ses pensées au clair. Au loin, elle vit la chouette faire demi-tour dans un majestueux battement d'ailes. Elle sourit. Le garçon pouvait bien rire, les oiseaux finissaient toujours par avoir le dernier mot. Au bout de quelques secondes, elle répondit.

- Tout comme toi j'ai deux matières favorites : les Potions et les Sortilèges. Mais après j'aime beaucoup tous nos cours.

Après une légère hésitation, la jeune sorcière décida de ne pas poser d'autres questions. Si Gwenaëlle voulait poursuivre la conversation, elle le ferait de son plein gré. Aëlys ferma doucement ses paupières, humant l'air du lac. Quand elle les rouvrit après un moment, elle aperçut un garçon, probablement un Serdaigle au vu de la couleur de sa robe, qui tentait de réaliser le sortilège de lévitation Wingardium Leviosa. Malheureusement pour lui, ses essais étaient infructueux et il semblait désespérément attendre de l'aide. La jeune fille n'avait encore jamais réalisé ce sort mais ne pouvait le laisser dans l'embarras. Personne d'autre n'ayant l'air de s'occuper de lui, elle se leva, ramassant livres et baguette. Puis, elle lança à l'adresse de Gwenaëlle :

- Je reviens !

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Première approche

- Tout comme toi j'ai deux matières favorites : les Potions et les Sortilèges. Mais après j'aime beaucoup tous nos cours.

Gwenaëlle hocha la tete, toujours perdue dans ses pensées, ce qui n'avait rien à voir avec les cours. Enfin oui, cela avait le léger rapport de comparer sa vie d'avant à sa vie de maintenant, ce qu'elle faisait souvent, et ses cours en faisaient partit. Elle se sentait gênée, elle ne savait pas très bien quoi répondre, alors elle opta pour la décision de garder le silence. Elle observa le lac Noir, brillant presque sous les reflets de la lumière du jour, et se promit intérieurement d'en faire le tour un de ces jours...
La rouquine se tourna de nouveau vers sa camarade et quel ne fut pas son étonnement, en la voyant se relever.


- Je reviens !

Elle se dirigeait vers un garçon de Serdaigle qu'elle ne connaissait pas, Gwen haussa les épaules, un air vexé sur son visage pale.
"Bravo la politesse !" En effet, il ne l'était pas du tout de partir en pleine conversation avec quelqu'un. Et puis, elle venait d'arriver, comment pourrait-elle l'aider ? La rouquine observa les deux gamins d'un air neutre, soupira longuement puis se leva.
Debout, elle tourna sa tete dans la direction du château de Poudlard, puis se retourna vers Aëlys et s'avança vers elle jusqu'à ne plus qu'à être à trois ou deux mètres et lança en sa direction en désignant le garçon du menton.

"- Reste donc là. Je retourne au château..."

Et sans en dire d'avantage, elle pivota les talons vers la Grande Porte de celui-ci se demandant si elle irait à la bibliothèque ou retournerait dans la Salle-Commune. Elle reparlerait avec Aëlys une autre fois, car pour l'instant, celle-ci paraissait fort occupé, bien que son regard fut gêné, où en tout cas c'est ce que cru voir la jeune Diafora, en lisant sur son visage. Elle même l'était, mais laissé une conversation vide continuer n'avait aucun sens.

"Tiens et si je le commençais ce tour du lac..." Fut sa dernière pensée avant de quitter les lieux.

Keep Calm And Go To Hogwarts
***
Code couleur : #2F4F4F