Lac

Inscription
Connexion

Discussion dans le froid de l'hiver  PV> Arya 

Le lac de Poudlard était fantastiquement beau. C'était la première fois que le jeune Audric s'approchait autant de l'étendue d'eau depuis qu'il était arrivé à l'école. Et il avait choisit la période la plus froide pour le faire et, même s'il songea un instant que ce lieu serait certainement plus beau dans la lumière de l'été le lieu était tout aussi magnifique sous la neige et il ne regretta pas un instant d'être venu. Emmitouflé dans sa cape d'hiver, son écharpe aux couleurs de sa maison très serrée autour de son cou, il marchait en faisant de petits pas dans la neige de peur de buter contre quelque chose qu'il ne verrait pas faire ainsi un ange dans la neige sans le vouloir.
Le brun adorait la neige, à condition qu'elle ne s'engouffre pas dans ses vêtements et ne dégouline pas dans son dos. Malgré cela, il adorait (comme presque tous les enfants de son âge) les batailles de boule de neige. Ce qui était assez contradictoire et contraignant, car il n'était pas simple d'éviter les attaques adversaires même si on était très doué, ce qu'il n'était pas de toute façon.

Le français s'approcha du bord du lac, à tel point qu'il aurait pu y tremper ses pieds en ne faisant qu'un seul pas de plus. Le froid lui piquait les joues qu'il avait rouges, et il écarquilla ses yeux dans l'espoir de voir ce fameux calamar ou calmar, il avait déjà oublié le mot exact. Pour être sûr de bien voir et de ne rien louper pas même la oindre petite bulle remontant à la surface, il avait dégagé son front laissant ses yeux vairons parfaitement visible. De toute façon il n'y avait personne aux alentours, donc personne pour faire la moindre remarque (agréable ou non) sur ses prunelles qui ne s'étaient pas mises d'accord.
Le brun regarda un long moment la surface de l'eau avant de s'agenouiller. Le lac n'était pas gelé, mais l'eau n'y était pas chaude pour autant. Le liquide glacé coula le long de ses doigts et il s'essuya vaguement la main dans sa cape avant de rentrer ses bras à l'intérieur. Il grelotta puis recula de deux pas, avant de dégager un pan de sa cape pour avoir accès à son sac qu'il avait pris avant de s'habiller pour sortir.

Il en extirpa avec plus ou moins de difficultés (mais en veillant à ne pas produire la même catastrophe qu'avec son dictionnaire quelques semaines auparavant), un livre traitant des créatures fantastiques qu'il avait emprunté à la bibliothèque, ainsi qu'un autre qui ne le quittait plus : celui qu'Ashley lui avait offert au bal de Noël, "Comprendre les environs de Poudlard". Aujourd'hui il avait bien l'intention d'en savoir plus sur cet créature qui vivait dans le lac quelque soit son nom. Il regrettait que son amie Serdaigle ne soit pas avec lui, mais il n'avait pas eût la patience de l'attendre pour cette fois. Il s'était en revanche promis de ne pas découvrir le reste sans elle, s'autorisant juste le lac et uniquement le lac.

Il feuilleta rapidement le premier livre, le deuxième calé sous son bras entre les plis de la cape. Puis il tourna légèrement la tête, ayant une soudaine envie de regarder le parc et les alentours du lac. C'est à ce moment qu'il aperçut une fillette aux longs cheveux châtains. Était-elle là depuis le début ou bien venait-elle d'arriver? Il ne pouvait le dire avec certitude, la seule chose qu'il connaissait d'elle outre sa maison (qui était la même que la sienne), c'était son prénom : Arya. Il ne lui avait jamais vraiment parlé, mais il se décida à bouger histoire de se réchauffer un peu et s'approcha d'elle, ses deux livres toujours aux mêmes endroits.


"Hey salut!" fit-il d'une petite voix avec son accent habituel en s'approchant d'elle. "Euh... ça va?" N'ayant rien d'autre de plus intelligent à dire, il attendit qu'elle réponde. Il songea un instant qu'il aurait dû se présenter, peut-être qu'elle ne connaissait pas ou ne se souvenait pas de son prénom. Il hésita un long moment, mais finit par ne rien dire d'autre.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

Discussion dans le froid de l'hiver  PV> Arya 

Arya venait de finir son devoir d'histoire de la magie, qui lui avait pris quasiment toute la matinée. Elle décida donc d'aller prendre l'air, cela ne lui ferait pas de mal.
En arrivant dehors, bien emmitouflée dans sa cape d'hiver, le paysage qui s'étendait sous ses yeux brillants l'émerveilla: le parc de Poudlard était recouvert d'un éblouissant manteau de neige immaculée!
Depuis toute petite, Arya adorait la neige.
Elle promenait son regard un peu partout sur ce sublime tableau quand des traces de pas dans la neige attirèrent son attention. Ils semblaient mener au Lac Noir.
Décidant qu'elle n'avait rien à perdre et qu'il fallait qu'elle surpasse sa timidité, Arya se mit en marche en suivant le chemin tracé par la personne qui venait de passer par là; d'après la taille des empreintes, ce devait être un première année.
*Tant mieux, s'il est de mon âge*, pensa la fillette qui se sentit plus rassurée à l'idée que ce soit sans doute quelqu'un qu'elle avait déjà rencontré, ou vu.
Arya touchait au but, elke le voyait, les empreintes semblaient plus profondes, comme si quelqu'un était passé là juste avant elle.
Elle franchit la colline qui la séparait de la berge du lac, et vit à quelques mètres d'elle un petit garçon de son âge, et mieux, de sa maison, à en juger par l'écharpe rouge et or qu'il portait!
La fillette marqua un temps d'arrêt, prenant le temps de contempler le lac qui avait gelé à certains endroits, afin de se donner le temps de réfléchir à ce qu'elle allait faire.
*C'est stupide, je ne vais pas être intimidée par un garçon! Je suis une Gryffondor ou pas? * pensa t-elle.
Elle inspira une grande bouffée d'air glacé, avant de reprendre sa marche d'une démarche qui se voulait assurée.
Le jeune garçon tourna soudain la tête et la remarqua. Les deux Gryffondor s'observèrent un instant avant que le garçon prenne la parole, ce qui laissa tout de même le temps à la fillette de le reconnaître: il s'appelait Audric Hitward, et c'était le préfet de Gryffondor!
"Hey salut!" dit il avec un accent que je ne reconnaissais que trop bien.
"Euh... ça va? " poursuivit-il d'un air gêné.
Je sortis alors de mon silence pour lui répondre d'une voix tout aussi assurée:
"Hem... salut! Ça va, et toi?"
"Ça va aussi!"me répondit-il d'une voix plus enjouée. "Au fait, je ne me suis pas présenté, je m'appelle Audric Hitward, je suis en première année à Gryffondor, comme toi, et toi, c'est Arya, c'est ça? "
"Euh... c'est exact, je m'appelle bien Arya, Arya Belleau! Et sans vouloir être indiscrète, tu as des origines françaises? Parce que disons que j'ai reconnu ton accent et..." dis-je un peu maladroitement.

Discussion dans le froid de l'hiver  PV> Arya 

Audric avait parlé d'un ton plus enjoué qu'il ne l'aurait voulu. Les joues rouges (et pas seulement à cause du froid) il détourna légèrement le regard pour reporter son attention sur le lac un moment. Après avoir tourné la tête, il replaça machinalement ses cheveux sur son front de manière plus ou moins naturelle, comme si ce geste n'était pas prémédité. Il reprit ses deux livres en main et les serra contre lui afin qu'ils ne tombent pas.

"Euh... c'est exact, je m'appelle bien Arya, Arya Belleau! Et sans vouloir être indiscrète, tu as des origines françaises? Parce que disons que j'ai reconnu ton accent et..."


Le brun tourna de nouveau la tête pour regarder sa camarade cette fois. Il expira par la bouche, laissant un petit nuage se former à cause du froid et disparaître comme s'il n'était jamais venu. Il attendait la suite de sa phrase, mais la fillette ne semblait pas vouloir continuer. Il se frotta les mains légèrement pour les réchauffer un peu, ses doigts commençaient déjà à s'engourdir. Il bougea ses pieds et traça des cercles dans la neige, trempant ses chaussures sans y faire attention en cherchant juste à réchauffer ses orteils.


"Oui." fût-il seulement capable de répondre.Il ne savait pas quoi dire de plus pour le moment, et trouva le silence qui s'installait particulièrement gênant. Alors pour avoir l'air de savoir quoi dire et pas rester comme un idiot face à Arya, il continua un peu en racontant sa vie. "Je viens de Paris, j'ai emménagé à Londres l'année dernière pour le travail de mon pa... de mon père. Pourquoi?"
Il regretta immédiatement d'avoir posé cette question. Il ne voulait pas paraître agressif, et la question qu'il se posait réellement de savoir pourquoi sa camarade avait tiqué sur son accent. Était-il si désagréable que cela à entendre? Sentant que la conversation allait durer, il choisit de ranger le livre de la bibliothèque, et garda dans ses bras celui qu'il avait reçu au bal. En attendant que sa camarade lui répondes, il releva son écharpe pour y cacher son nez et rentra ses bras sous la cape.
Quelques flocons commencèrent à tomber doucement, se posant délicatement dans les cheveux d'Arya. Une chouette grise et blanche passa non loin d'eux et contourna le lac avant de s'éloigner à l'horizon.


"Et toi, d'où viens-tu?"
Demanda-t-il sans réfléchir, le son de sa voix étouffé par l'écharpe qui lui masquait la moitié du visage.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )