Lac

Inscription
Connexion

Livre-Parapluie ?  PV 

Un matin de pluie, juste après son cours de défenses contre les forces du mal, Luttoria se rendait à son cours d'Histoire de la magie. Une centaine de personnes se bousculaient dans les couloirs. Les couloirs étaient tellement remplis que c'était dur à croire qu'on puisse sortir un jour de ce pétrin. Et pourtant, quelques minutes plus tard, tout le monde était dans sa salle de cours respective. Enfin, presque personne... Car Luttoria, après avoir été bousculé sur le sol et s'être fait marcher dessus, était toujours là avec un grand-mal de dos.

- Zut ! Mon dos. En plus je vais être en retard...

La jeune fille se releva tout de même mais avec un mal fou. Elle regarda sa montre. Dix heures quatre... Le cours d'Histoire de la magie avait déjà commencé depuis quatre minutes.

- De toute façon je suis en retard.

Ainsi, elle marcha jusqu'à la lourde porte de la salle de classe. Juste devant la porte, il y avait un livre de sortilèges. A l'intérieur, un nom était écris à la plume. " Morzan Kroner ". A la droite de ce prénom, il y avait un petit dessin représentant un aigle bleu.

- Un Serdaigle je pense.

Luttoria allait frapper quand derrière elle, un élève de Serdaigle courrait. Il avait la taille d'un première année et il semblait à la jeune Serpentard qu'elle l'avait vu à la cérémonie des premières années.

- Tu connais un certain Kroner Morzan ?

- Oui, il est dans ma classe.
- Ok t'as deux minutes ?
- Oui mais je vais être en retard.

Luttoria déchira une feuille de son carnet, sortit sa plume et écrivit quelques mots.

Rendez-vous ce soir à dix-huit heure au lac... Urgent.


Luttoria lui tendit le mot lui demandant de le donner à Morzan Kroner. L'élève hocha la tête et reprit sa course. Luttoria frappa à la porte et l'ouvrit :

- Bonjour professeur, je suis désolée d'être en retard de six minutes.

La journée passa assez vite et le soir, à dix-huit heure, Luttoria était au rendez-vous mais Morzan n'était pas là...Ou était-il ? Que faisait t-il ? A dix-huit heure quarante, il n'était toujours pas là. Et comme par malheur, il se mit à pleuvoir. Les arbres ne protégeaient pas la tête de Luttoria. Ainsi, elle prit le livre et s'abbrita avec lui...

A dix-neuf heure, une personne arrivait près du lac.

Même le plus petit des serpents a du venin !
Bonne année, bonne santé et meilleurs vœux !
Rédactrice en chef de Serpentard !
Merci à vous tous d'être ce que vous êtes !

Livre-Parapluie ?  PV 

Ce jour là il pleuvait beaucoup. C'était les premiers jours de pluies et de mauvais temps. Kroner était d'humeur maussade il n'aimait pas le mauvais temps et ses parties de lecture sous le soleil du parc allait lui manquer. Mais bon il allait s'habituer. Il commença sa journée par Histoire de la Magie. Kroner était toujours aussi fasciné par ce cours . Il le trouvait tellement intéressant, même si Kroner aimait bien les cours tout simplement celui - là lui tenait le plus à cœur. Comme à chaque fois, il sortie la tête toute embrumée , dans les nuages . À penser à la vie de nos quatre fondateurs. Comme à son habitude il était sortie dans les premiers pour être sûr de ne pas arriver en retard à son cours de potion. Kroner était plutôt bon en potion aussi bon qu'en Histoire de la Magie , certes il n'obtenait pas que des Optimals mais il n'avait jamais eu au dessous de Effort Exeptionnel. Kroner sortie donc plutôt joyeux de son cours décidant de se rendre en études pour peaufiner ses devoirs . Mais il fut interrompu par un de ses camardes de classe:


-Hey Kroner attend ! Tient une fille de Serpentard ma donné ça pour toi !



Le garçon lui tendit un bout de papier où il y était écrit:



Rendez - vous ce soir à dix-huit heure au lac ....Urgent ?



Après avoir remercié son camarde , tout en se dirigeant vers son prochain cours Kroner se demanda qui cela pouvait bien être et pourquoi vous - il le rencontrer. Il pensa tout d'abord à Harley car c'était la seule Serpentard qu'elle connaissait, mais Harley lui aurait envoyé un hibou et aurait signé. C'était donc quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Que pouvait - il bien lui vouloir ? C'était peut - être juste une blague? La journée passa et l'heure du repas arriva. Kroner hésita à ce rendre au rendez – vous, oui car si ça aurait été important la personne aurait signé. Mais le jeune aiglon était bien trop curieux et ce décida à y aller. Mais malheureusement Kroner qui avait parlé pendant tout le repas avec ses amis, et c'était rendu dans leur salle commune après, n'avait pas vu passer l'heure .Quand il vit qu'il était presque dix-neuf heure, Kroner se rendit en courant au lac. Une fois arrivé , il vit une jeune fille d'un peu près son âge qui se protégeait de la pluie avec un livre :



-Heu bonjour... c'est toi qui m'as donné rendez-vous ici ?