Lac

Inscription
Connexion

Une rencontre autour du lac  PV 

La semaine était passée ainsi que de nombreux cours, laissant à Donovan de nombreux devoirs... Devoirs sur lesquels il se cassait la tête depuis... Il regarda l'horloge et soupira... Oui ça faisait bien trois heures qu'il était dessus. Bon après il ne s'était pas vraiment concentré et n'avait pas réellement chercher à répondre au questions. Il resta devant la feuille une dizaine de minutes de plus, regardant souvent par la fenêtre, puis n'y tenant plus, il se précipita vers l'extérieur, fourrant ses parchemins en vrac dans son sac.

Il se retint de courir dans les couloirs, préférant la marche rapide. Il n'avait pas vraiment envie de se faire encore réprimander pour ça... Pas qu'il s'était déjà fait enguirlander à Poudlard mais bon... Pour une fois qu'il était prudent et respectueux, personne ne l'en blâmerait si?

Une fois arrivé à l'extérieur, il inspira fortement, et se permit de regarder l'extérieur, un sourire immense commençant à faire place sur son visage. Il préférait cents fois être dehors qu'enfermé dans une salle à "réviser", oui réviser entre guillemets car il ne révisait jamais réellement par manque de concentration après tout. Il marcha alors autour de lac, observant le paysage assez rapidement avant de s'approcher d'un arbre, laissant son sac tomber à son pied et grimpant sur les premières branches.
Dernière modification par Donovan Yang le 7 janvier 2018, 12 h 44, modifié 1 fois.

Petit nouveau chez Gryffondor
Enfant beaucoup trop hyperactif
Mon code couleur: #C60800

Une rencontre autour du lac  PV 

La rentrée s'était désormais faite il y a un peu plus de deux semaines et avec elle, son flot de petits nouveaux fleurissaient. Elle avait ensuite vécue sa nomination de préfète, étonnée. Elle avait réalisé ses premiers écarts en ce début d'année et elle était loin de penser que malgré ses devoirs non rendus et ses quelques bêtises, elle serait nommée. Elle avait évidemment accepté cette étiquette et engagement et elle en était même plutôt fière. Et elle avait aussi découvert Yuzu, ce qui était en soi assez enrichissant à sa manière. Néanmoins, les évènements de cet été la chamboulaient toujours autant et ses nuits restaient on ne peut plus compliquées.
Ce soir là, elle fit sa routine habituelle pour rejoindre la Tour d'Astronomie et arriva alors au bas de celle ci. Elle remarqua un interstice dans le mur qu'elle n'avait jamais vu avant et y pencha sa tête. La vue était magique sans aucun doute, peut-être même plus que du haut de la tourelle et embrassa ce qui s'offrait à elle. Elle détailla chaque morceau du puzzle étalé devant elle et remarqua un jeune garçon au bord du Lac. Enfin plus précisément, sur les branches d'un arbre au bord du Lac. Elle le reconnaissait : c'était Donovan. La blondinette ne retenait pas vite les noms -mieux que Yuzu tout de même- mais se souvenait du jeune Gryffon arrivant dans la Salle Commune. Pour la populace, c'était peut-être un simple garçon de 11 ans arrivant dans une école de sorcellerie mais Mad avait su déceler ce je-ne-sais-quoi chez lui. Elle décida alors, en bonne préfète exemplaire, de le rejoindre sur la rive. Elle arpenta donc les couloirs qu'elle finissait par connaître et le dehors lui fouetta le visage. Le froid sanglant ne laissait aucun répit malgré ce début de septembre plutôt doux. Elle continua alors sa route vers Donovan, espérant ne pas l'effrayer, mais se stoppa quelques mètres avant l'arbre et fixa le jeune garçon. Il y avait cette aura autour de lui qui intriguait Mad. Elle prit donc la décision de passer sous l'arbre, l'air de rien, et d'aller caresser la surface lisse de l'eau, ne se décidant ni à se retourner, ni à prendre acte de sa présence.

Comment te dire, ou te faire comprendre, que la Vie n'était qu'un simple Songe ? Un Mensonge, que la Vérité Ronge.
Rire à m'en déchirer les abdos. Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ados.

Une rencontre autour du lac  PV 

Donovan prenait plaisir à observer les quelques personnes restantes qui flânaient autour du lac tout en trempant ses pieds nus, il n'avait pas su résister et avait enlevé ses chaussures et chaussettes, il avait toujours apprécié la mer après tout, et même si il n'y avait à Poudlard qu'un lac, cela restait tout de même fort agréable.

Malgré tout, un sentiment désagréable lui parcourait le dos, comme si quelqu'un le regardait intensément, il tourna la tête et vit qu'en effet, une des préfètes, il n'arrivait pas à se souvenir de son nom, comme bien souvent, le regardait. Il eu un grand sourire et s'écria:

"HEY! BONJOUR! COMMENT VAS-TU?!"

Sans attendre la réponse de la jeune fille, il se leva d'un bond et s'élança vers elle.

"Tu fais partie des préfets n'est-ce pas? Pourquoi est-ce que tu me regardais?"

Il passa une main derrière sa nuque, la frottant nerveusement, il avait peur d'avoir fait quelque chose qu'il ne fallait pas. Il ne voulait surtout pas se faire expulser de Poudlard, pour une fois qu'une école l'intéressait, lui qui était plutôt du genre cancre au fond de la classe à regarder par la fenêtre, et mauvais en sport car il était tout bonnement incapable de se concentrer plus de cinq minutes.

Petit nouveau chez Gryffondor
Enfant beaucoup trop hyperactif
Mon code couleur: #C60800

Une rencontre autour du lac  PV 

Le jeune garçon avait retiré ses chaussures et chaussettes et il trempait désormais ses pieds nus dans l'eau probablement glacée du splendide Lac. Son corps troublait la surface lisse par des ondes mais cela ne semblait pas dérangeant. Il semblait s'accorder avec l'eau comme l'eau semblait s'accorder à lui et cela formait un ballet silencieux qui s'appréciait. Un frisson parcourut le dos du Première Année et il fit volte face, plantant ses yeux dans les siens. Un grand sourire fendit son visage et il s'exclama, un peu trop enthousiaste au goût de Mad au vit de l'heure avancée de la nuit qu'il était :

- HEY ! BONJOUR ! COMMENT VAS-TU ?

Sa phrase n'appelait pas de réponse et la Deuxième Année eut à peine le temps de bredouiller confusément de faibles onomatopées, qu'il reprit de plus belle :

- Tu fais partie des préfets, n'est ce pas ? Pourquoi est-ce que tu me regardais ?

Trop, trop, trop d'informations. La Gryffonne tenta de reprendre calmement ses esprits et se gratta discrètement la nuque pour mettre de l'ordre dans son esprit et se destresser. Lorsqu'elle releva la tête, elle vit que Donovan avait eu le même tic et cela lui extirpa un mince sourire d'amusement. Elle tenta alors de lui répondre calmement, ce qui était compliqué au vu de l'énergie mise dans ces questions :

- Au vu de l'heure avancée, je pense que "Bonsoir" conviendrait mieux mais libre à toi. Je vais bien, merci. Je suis effectivement une des préfètes de Gryffondor, avec Sophie. Tu as du entendre parler d'elle ou la croiser. A vrai dire, je ne te regardais pas pour grand chose. J'étais juste surprise que quelqu'un ose en pleine nuit et par ce froid trempé les pieds dans le Lac. En réalité, tu n'as pas le droit d'être là.

Elle avait prononcé cette dernière phrase solennellement, comme si la prochaine était un ordre pour rentrer dans son dortoir. Pour autant, ce n'était pas du tout son intention, elle se fichait pas mal de savoir qui dormait ou non, elle même sortant régulièrement. Elle voulait apprendre à connaître enfin ce Première Année qu'elle avait remarqué ces derniers jours.

Comment te dire, ou te faire comprendre, que la Vie n'était qu'un simple Songe ? Un Mensonge, que la Vérité Ronge.
Rire à m'en déchirer les abdos. Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ados.

Une rencontre autour du lac  PV 

"Au vu de l'heure avancée, je pense que "Bonsoir" conviendrait mieux mais libre à toi. Je vais bien, merci. Je suis effectivement une des préfètes de Gryffondor, avec Sophie. Tu as du entendre parler d'elle ou la croiser. A vrai dire, je ne te regardais pas pour grand chose. J'étais juste surprise que quelqu'un ose en pleine nuit et par ce froid tremper les pieds dans le Lac."

Donovan sourit et se mit à regarder le lac, certes l'eau était glacée, tout comme l'air environnant, et certes il faisait nuit noire, ou presque, mais le jeune garçon n'en avait cure, il adorait aller se tremper les pieds, c'était bien une des seules choses qui le calmait. Il vit néanmoins que la jeune femme, qu'il trouvait fort jolie maintenant qu'il était plus prêt, n'avais pas fini sa tirade.

"En réalité, tu n'as pas le droit d'être là."

Il eut un petit "Oh" muet, puis détourna le regard un peu gêné, continuant de détailler la préfète tout en continuant à parler.

"Oh... Je vois... Euh... Désolé? ; dit-il avec un grand sourire sans avoir ne serait-ce qu'une once de culpabilité dans les yeux ; J'ai pas pu m'en empêcher, les devoirs étaient très ennuyeux... Et le lac.... Bah avait l'air moins ennuyeux que le parchemin d'Histoire de la Magie."

Il continua à la regarder avec son grand sourire.

Petit nouveau chez Gryffondor
Enfant beaucoup trop hyperactif
Mon code couleur: #C60800

Une rencontre autour du lac  PV 

Un grand sourire s'étalait sur le visage enfantin de Donovan au fil des paroles de Mad. Son regard se déroba alors des iris de cette dernière pour se jeter dans l'immensité du Lac. Il semblait détendu à cette voix et le froid les entourant ne semblait que le conforter dans cette sensation. Sans s'en rendre compte, la Deuxième Année avait continué son chemin jusqu'à se rapprocher du Gryffon au point d'être à quelques dizaines de centimètres de lui. Lorsqu'elle prononça sa dernière phrase, sa bouche se déforma en un O dont aucun son ne sortit. Il sembla soudain gêné mais ne se départit pas du regard sondant son âme dont il ne se départissait de puis tout à l'heure. Il prit enfin la décision de s'exprimer oralement et dit :

- Oh, je vois... Euh...Désolé ? J'ai pas pu m'en empêcher, les devoirs étaient très ennuyeux... et le Lac, bah... il avait l'air ennuyeux que le parchemin d'Histoire de la Magie. 

A vrai dire, ce n'était pas un problème et la réaction hésitante de Donovan la fit sourire. Ils souriaient maintenant tous deux et leurs yeux ne se quittaient plus. Elle s'attachait déjà à la bouille enfantine et innocente du jeune garçon. Elle ne pouvait d'autant plus, que comprendre son ennui et le manque d'enthousiasme face aux devoirs, elle même rechignant toujours à les faire. Néanmoins, elle trouvait que l'Histoire de la Magie était plutôt plaisante. Elle entrouvrit la bouche dans l'intention de lui répondre mais décida de d'abord le rejoindre sur la berge. Elle fit donc quelques pas en sa direction et vérifia que l'endroit où elle allait s'asseoir était propre, puis croisa les jambes et s'assit, aux côtés de ce qui devenait peu à peu son petit protégé. Elle entama alors :

- Oh, ne t'en fais pas ! Je ne suis pas le genre de préfète à te dire quoi que ce soit sur tes sorties nocturnes, je te demanderai juste de te tenir à carreau pendant celles ci pour m'éviter toutes retombées. Je dois dire que je te comprends, et je suis loin d'être un exemple sur les devoirs. Pour autant, je trouve l'Histoire de la Magie pas si inintéressante. Qu'en dis tu ? 

Elle pensa à sa première rentrée à Poudlard et sa Première Année défila devant ses yeux. Il s'en était passé, elle en avait traversé, des choses. Maintenant, elle ne doutait pas que cela était derrière elle. Elle était passée à autre chose, avait tiré un trait et tournait la page. Elle était intéressée par les premières semaines de son voisin à Poudlardet lui demanda donc :

- Tu te plais à Poudlard ?

Cache, simple, rapide, précis, concis.

Comment te dire, ou te faire comprendre, que la Vie n'était qu'un simple Songe ? Un Mensonge, que la Vérité Ronge.
Rire à m'en déchirer les abdos. Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ados.

Une rencontre autour du lac  PV 

Donovan continua à sourire tout en s'asseyant à côté de la préfète qu'il commençait à apprécier de plus en plus.

"Oh, ne t'en fais pas ! Je ne suis pas le genre de préfète à te dire quoi que ce soit sur tes sorties nocturnes, je te demanderai juste de te tenir à carreau pendant celles ci pour m'éviter toutes retombées. Je dois dire que je te comprends, et je suis loin d'être un exemple sur les devoirs."

Il éclata de rire en entendant ce que disait l'élève.

"C'est pas bieeeeeen...."

Il sourit, hilare tout en disant ceci, la suite le fit réfléchir.

"Pour autant, je trouve l'Histoire de la Magie pas si inintéressante. Qu'en dis tu ?
-Eh bien, y a pas assez de pratique je trouve. J'aime pas ça. J'aime pas quand les profs font que parler."

Il soupira, c'est pour ça qu'il n'aimait pas l'école en général, les enseignants passaient leur temps à parler de choses et d'autres, ça n'avait réellement aucun intérêt pour lui, et s'il pouvait il ferait en sorte de ne plus jamais avoir de théorie.

"Tu te plais à Poudlard ?"

Cette question lui fit avoir un grand sourire avec une grande inspiration, il se mis à babiller joyeusement sur au combien il était heureux d'être dans cette école, que c'était encore mieux que tous ses rêves, qu'il adorait les élèves avec lesquels il avait parlé et qu'il adorait surtout la salle commune des Gryffondors qui lui donnait l'impression d'être dans un chalet et qu'il aimait beaucoup les fauteuils à côté de la cheminé car ils étaient au combien confortables.

Petit nouveau chez Gryffondor
Enfant beaucoup trop hyperactif
Mon code couleur: #C60800

Une rencontre autour du lac  PV 

Les deux jeunes gens étaient désormais assis et tous deux arboraient des airs enjoués, paisibles et heureux. Leur bonne entente transparaissait et qui ne le verrait pas serait aveugle. Donovan ne cessait de rire au discours de la blondinette celle ci n'en était que ravie. Il ponctuait ses paroles de petits commentaires peu à peu, la faisant grandement rire elle aussi. Ils partageaient un bon moment au clair de lune, mais une réponse de son protégé -c'en était décidé- la fit tendre l'oreille sur ce qu'il pouvait raconter :

- ...pas assez de pratique, je trouve. J'aime pas ça. J'aime pas quand les profs font que parler.

Ils allaient être en désaccord, Mad en était persuadée au vu de la réponse du jeune garçon. En effet, l'avis opposé à celui annonçait lui appartenait. Elle était de ces gens qui adoraient la théorie, et qui la trouvait d'ailleurs plus facile ou en tous les cas plus accessible. En outre, les professeurs étaient selon elle une source de savoir inépuisable qui lui permettrait de connaître sa vie et tout ce qui l'entourait : son monde, ses capacités... Ces individus permettaient, à quiconque ne les entravait pas, de les aider à avancer dans leur vie présente et future et les matières pratiques laissaient moins cette occasion au goût de Mad. Bien sur, elles étaient tout aussi utiles mais les fins étaient moins honorables à son goût. Néanmoins, le petit Gryffondor ne laissa pas à sa camarade le temps de s'exprimer qu'il commença une tirade sur sa nouvelle vie depuis l'arrivée à Poudlard : les élèves, sa maison, son bonheur occupaient le centre de son dialogue. Le rôle de préfète finit tout de même par reprendre le dessus et celle ci freina Donovan dans ses explications en voyant la lune particulièrement basse et la luminosité s'élevait. Elle l'interrompit donc :

- Il commence à se faire tard, nous devrions rentrer. Si tu veux, nous pourrions rester quelques minutes encore dans ces fameux fauteuils au près de la cheminée.

Elle lui fit cette proposition, espérant qu'elle accepterait, et commença à relever son postérieur de la terre humidifiée par la nuit.

Comment te dire, ou te faire comprendre, que la Vie n'était qu'un simple Songe ? Un Mensonge, que la Vérité Ronge.
Rire à m'en déchirer les abdos. Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ados.

Une rencontre autour du lac  PV 

Il vit la préfète froncer les sourcils et il se ratatina légèrement sur lui, elle allait s'énerver et ils ne pourraient pas être amis n'est-ce pas? Pour autant tout ce qu'elle fit fut de dire, tout en regardant au large la lune basse dans le ciel:

"Il commence à se faire tard, nous devrions rentrer. Si tu veux, nous pourrions rester quelques minutes encore dans ces fameux fauteuils au près de la cheminée."

Il acquiesça en commençant à bailler, heureusement qu'il était Vendredi soir, ou plutôt Samedi matin, sinon il n'aurait pas pu tenir en cours. Il se leva donc, suivant la jeune blonde en direction des dortoirs. Il se fit aussi silencieux que possible, la torpeur commençant à le gagner, ses pas se faisant lourds et ses paupières tout autant.

"Je m'étais pas rendu compte qu'il était si tard ; dit-il dans un baillement"

Il s'arrêta devant le tableau de la "Grosse Dame", il l'aimait bien, d'après ce qu'il avait compris il s'agissait d'une personne auparavant vivante, comme tous les autres tableaux de cette école. Cette dame était sympathique, et même s'ils n'avaient pas beaucoup parlés, il l'appréciait.

"Quel est le mot de passe?"

Il se retourna vers Mal, un air gêné sur le visage, il ne s'en souvenait pas du tout mais il pensait qu'elle s'en souvenait non?

Petit nouveau chez Gryffondor
Enfant beaucoup trop hyperactif
Mon code couleur: #C60800