Lac

Inscription
Connexion
  Retour

 Animation  La Patinoire

Jonathan fut tirer de force vers la patinoire par Audric. Ce n'était pas vraiment nécessaire, car c'était le moment que Jonathan attendait le plus depuis ce début de journée. Il adorait patiner depuis qu'il était tout petit et malgré un certain temps sans pratique, il espérait retrouver assez vite ses réflexes. Leur professeur leur donna des patins et les jeunes purent enfin partir glisser sur le lac.

Jonathan fut le premier à s'aventurer sur la glace, d'abord hésitant. Cela fait toujours ca quand on reprend un sport ou une activité après un certains temps. Ses jambes tremblaient légèrement à chacun de ses mouvements mais après quelques mètres ça allait beaucoup mieux et il avait l'impression de survoler ce sol blanc pur. Cette sensation était vraiment très agréable. Le jeune garçon regrettait presque d'avoir arrêté de faire du patin. 

Jonathan regarda autour de lui, le lac n'était pas encore pleins et très peu de gens savaient vraiment patiner. Son regard s'arrêta sur sa Directrice de Maison. Miss Keith avait pris une grande partie de la patinoire et faisait de nombreuses figures et autres pirouettes. Elle était très impressionnante. Le rouge et or était bien loin de ce niveau et il était admiratif. Les mouvements de son ainée étaient fluides et gracieux, on avait l'impression qu'elle marchait tranquillement, ca paraissait facile. Le garçon eut très envie d'aller la voir pour qu'elle lui enseigne deux trois techniques mais il fut rappelé vers ses amis par un bruit sourd. 

Jonathan se tourna vers ses deux camarades qui étaient maintenant par terre l'un sur l'autre. Il ne put s'empêcher de rire en voyant la scène. Esmée ainsi installé sur Audric cela méritait une photo souvenir à ressortir pour les anniversaires. Elle n'avait pas vraiment l'air mal à l'aise. Jonathan se demandait presque si elle ne l'avait pas fait exprès. Alors que Audric lui avait vraiment mal. Lorsqu'il comprit cela, Jonathan arrêta de rire et se précipita vers son ami pour l'aider à se relever. "Ca va ? Vous êtes vraiment pas doué" dit il avec un sourire un peu moqueur. 

D'un autre côté cela lui faisait super plaisir que ses amis soient nuls. Il allait pouvoir se la péter un peu et leurs apprendre des trucs ce qui changerait. D'habitude c'était toujours lui le boulet à qui on devait tout expliquer. Les rôles étaient maintenant inversé et Jonathan en était très fier. "Bon, évitez de tomber. Suivez moi on va y aller doucement." Malheureusement Esmée avait visiblement abandonné. C'était dommage, peut être reviendrait elle après. En attendant Jonathan allait apprendre à son meilleur ami à patiner. Il se mit face à lui, lui attrapa les mains et commença à patiner en arrière. Il prit progressivement de la vitesse entrainant Audric avec lui. Le gryffon face à lui n'en menait pas large mais ca aller. Au bout de quelques seconde, Jonathan le lâcha et laissa Audric avancer seul sur la glace.

Jo’ Family
Mon cœur appartient à Eider. Esmée <3. Jonois.
Gryffondor du mois de Mars, Champion de Poudlard de Bavboule, Don Juan 2017.

 Animation  La Patinoire

 La réaction d'Esmée fût immédiate. Comme toujours la brune était honnête et prompt à réagir, ce qui, comme d'habitude, fit rire Audric. Elle le poussa en le sermonnant, augmentant ainsi l'hilarité du brun. Il riait toujours comme un benêt lorsque Jonathan vint se moquer de lui avant de l'aider à se relever. C'était ça les amis : toujours prêts à vous venir en aide, une fois qu'ils avaient finis de rire de vous. 

 "Dis je ne te savais pas si doué. Tu ne veux pas partager un peu ton savoir?"

Alors que la fille du trio s'écarta pour retrouver le plancher des vaches, Jo' prit son ami par les mains et le guida, tout en patinant en arrière. Le garçon aux yeux vairons admira réellement son ami, se sachant incapable de faire cela, et commença à paniquer lorsque son meilleur ami prit de la vitesse. Puis ce dernier le lâcha sans crier gare, et la panique s'installa totalement chez le français qui d'ailleurs se mit à hurler après son cadet : "Que...Qu'est-ce que tu fais?"
 Audric battait des mains de chaque côté de son corps, les genoux pliés et le torse penché vers l'avant. Il arquait son dos brusquement par accoue, craignant de tomber une nouvelle fois sur les genoux. Il passa à côté de plusieurs élèves doucement, sans se préoccuper de son attitude plutôt risible. Passant non loin du bord où ils avaient posés leurs affaires, le brun leva la main pour saluer son amie, assise sur un banc.

 Prenant confiance, il avança un peu plus vite en direction de leur directrice de maison, mais sentant qu'il penchait dangereusement sur un côté il dévia au dernier moment, avant de s'échouer sur la glace une deuxième fois. Posé sur son postérieur, il admira son meilleur ami patiner sur la glace avant de quémander de l'aide une nouvelle fois. "Je vais plutôt rejoindre Esmée finalement" marmonna-t-il en se massant ses pauvres fesses endolories.
 Toujours en position du crapaud, il rejoignit donc la terre ferme et se laissa tomber dans la neige. Il décida de garder ses patins encore un moment, si jamais Jo' insistait pour qu'il revienne, et rampa presque jusqu'au banc où était assise leur amie. Là il lui prit un gâteau avant de lui donner un coup de coude amical.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

 Animation  La Patinoire

Et elle en faisait des caisses. Vas-y que je m'excuse encore, au cas-où Tally aurait manqué sa première session. Elle avait au moins raison sur un point, personne n'avait envie de se prendre en pleine face un autre élève alors qu'elle était tranquillement en train de patiner. Cette fois-ci, elle fit un effort sur-humain pour ne pas l'envoyer sur les roses. Il fallait qu'elle se calme, qu'elle reprenne simplement sa route, qu'elle se défoule une bonne fois pour toute. Prenant une grande inspiration, elle commença à s'éloigner de Sarah. A quoi bon tout ça ? Cela ne menait juste nul part. Tally avait envie d'être seule.

Malgré tout, elle ne trouva rien à redire lorsque la Gryffondor se mit à patiner à côté d'elle. La colère était redescendue aussi rapidement qu'un soufflé. La Serdaigle n'avait plus envie de gueuler... Une tristesse soudaine l'avait envahi. Elle se sentait si faible, anéantie, au bout du rouleau. Elle s'attacha à se focaliser sur sa tâche première : patiner. Essayer de prendre un peu de plaisir de ce sport qui lui avait valu au moins une chute. Pfff, maintenant, la jeune fille ne voyait plus aucun inconvénient pour que cette Sarah patine avec elle. Et, même temps, elle avait trop honte pour dire que se soit. Elle se replia donc sur une nouvelle technique, tentant un nouvel angle d'approche en espérant être assez habile pour que la rouge et or ne s'en rende pas trop compte. Tally prit une nouvelle inspiration.


« _ C'est sympa ce que les profs ont fait. »

Revirement de situation, total. Après la lionne enragée, voilà le petit agneau.

4ème année RP |
#Aïe aïe aïe |

 Animation  La Patinoire

C'est un défaut manifeste de Sarah, elle n'aime pas franchement le conflit alors quand elle peut elle fait tout pour l'éviter au risque d'en faire un peu de trop. Mais franchement qui a envie de se faire des ennemis ici ? Certes, il y en a surement mais ce n'est pas son cas, en fait elle est à l'exacte opposé de tout cela elle est plutôt en recherche d'amis.

La colère sembla retombait peu à peu, il faut dire que la patinage est un exutoire inégalable à ses yeux, chacun son truc elle, c'est le patin à glace. 
Elle n'aurait pas compris pourquoi la jeune sorcière avait un sentiment de honte, mais de toute façon ce qu'elle vit surtout c'est qu'elle ne lui en tenait pas rigueur et cela lui convenait très bien, nul besoin de chercher plus loin.

Oui c'est formidable, je n'avais jamais eu l'occasion de patiner dans un tel lieu, je n'ai connu que le cadre classique des patinoires de ville avec de la glace et 4 barrières, rien à voir avec le lac gelé.

Elle est plutôt enchantée de faire la connaissance de l'agneau, puis elle peut être un agneau sans pour autant se laisser marcher sur les pieds quand la situation l'impose.

Tu patines rudement bien, tu pratiques en dehors de Poudlard ?

 Animation  La Patinoire

Tally était parcourue par une étrange sérénité. Ses sentiments étaient aussi vivaces que changeants et elle était souvent écrasée par leur poids. Elle avait l'impression d'avoir des milliers de choses à gérer, sans être capable de de faire front face à toutes ces différentes choses. Et c'était on-ne-peut-plus angoissant. Laissant ses pieds patiner, elle engagea d'une nouvelle manière la conversation avec Sarah. Sa colère ayant fondue comme neige au soleil, elle tenta, avec réussite, de faire oublier ses petites sautes d'humeur.
La Gryffondor ne fit pas plus de commentaire et la Serdaigle lui en fut reconnaissante. Elle n'avait pas forcément envie qu'on vienne lui rappeler qu'elle enchaînait les conneries et les maladresses. Sarah s'y prenait plutôt bien pour lui faire oublier tout ça. Elle parvint même à faire lever le nez de la Serdaigle pour qu'elle prenne conscience qu'elle patinait dans un lieu unique. Rien à voir avec l'enfermement entre quatre murs moldus.

Ici, la magie primait. C'était Poudlard, après tout. Un immense parc endigué par des montagnes enneigées à cette époque de l'année. Le château surplombant le tout, ses fenêtres orangées, ses ponts flirtant avec le vide et ses tours embrassant le ciel. Pour une ancienne moldue, tout était surréaliste et, pourtant, cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas pris la peine de s'y attarder. Comme si, toutes ces bizarreries ne pouvaient être assimilées par son cerveau et qu'il avait choisit de les obstruer pour être capable de vivre sans s'écrouler sous le nombre d'informations divergentes.

A ce moment là, ce fut une redécouverte.

Les quelques flocons qui dansaient sous ses yeux. Le reflet du château sur la glace magique où les patineurs prenaient du bon temps, la lueur du soleil filtrant à travers le ciel nacré. Tally en resta bouche-bée. Comment avait-elle pu passer à côté de tout ça ? Pendant si longtemps ? Les yeux papillonnant, elle répondit à Sarah.


« _ Moi... moi non plus. »

Et elle reperdit son regard à l'horizon. La jeune fille était bien décidée à ne plus louper une seule goutte de ces belles choses. Sarah la ramena à la réalité. Est-ce qu'elle avait déjà patinée ? Oui, oui, probablement. Quand était-ce ? Il y a longtemps. Quelques flashs de son enfance lui revinrent. Elle se revoyait sur des patins. Où ? Quand ? Impossible à savoir.

« _ Oui, j'en ai déjà fait. Il y a bien longtemps. Mais c'est comme le vélo, ça ne se perd pas ! Et puis, j'adore le roller ! Tu te débrouilles très bien aussi. »

Tally lui adressa un petite sourire. Peut-être qu'elle avait réussi à ne pas tout faire foirer.

« _ Tu connaissais la Magie avant d'arriver ici ? »

4ème année RP |
#Aïe aïe aïe |

 Animation  La Patinoire

Sarah était loin de tout ce surmenage émotionnel et ne s’en portait pas plus mal. L’angoisse de Tally était des plus compréhensible, d’autant plus que le simple fait d’intégrer une école telle que Poudlard avec ses possibilités mais aussi ses attentes et déjà à elle seule une source d’angoisse. Sans parler bien entendu de la pression et des attentes familiales bien que ces dernières étaient mesurées mais néanmoins présentes pour Sarah.
Elle n’était pas non plus du genre à insister sur ce qui n’a pas été, à quoi bon, ce qui est fait et fait elle trouve bien plus intéressant le fait d’aller de l’avait mais également celui de comprendre et aider plutôt que de juger.
Elle ne put retenir un sourire en voyant le nouvel air que venait de prendre la jeune Serdaigle face à leur environnement unique en son genre. Elle, elle aimait particulièrement cette verdure ambiante qui été extrêmement ressourçant. Puis le château avait bel et bien une magique unique, il a ce côté impressionnant et rassurant à la fois car Sarah en a fait son nouveau foyer comme beaucoup d’élèves.
Ces aspects-là étaient déjà magiques pour elle alors ses sentiments devaient être décuplés pour quelqu’un venant d’une famille moldu. D’ailleurs elle aimerait beaucoup connaitre son ressenti.
Si au moins elle avait pu faire une chose de bien pour sa camarade elle en serait heureuse.

Oui ce sont les premiers pas qui sont parfois un peu laborieux mais ça revient vite. Je faisais partie d’un club de hockey sur glace avant de venir ici. Je me débrouille pas mal mais je peux te dire que je n’ai aucune grâce je ne serai pas du tout à l’aise en patinage artistique.

Elle n’a rien fait foirer du tout, d’ailleurs pour Sarah c’est déjà oublié, elle préfère se concentrer sur la découverte de celle qui pourrait être une nouvelle amie.

Oui mes parents sont tous les deux sorciers. Néanmoins, avant Poudlard, je n’ai connu que des écoles moldus, c’était leur volonté. Pour que j’apprenne le respect et la valeur de la magie.
Et elle prononça cette dernière phrase avec un air des plus sérieux et des plus solennel imitant sa figure paternelle à la perfection. Mais je ne m’en plein pas, je n’ai pas l’impression de partir avec un désavantage, au contraire. Je connais le monde magique malgré tout et je connais aussi le côté moldu, un peu comme les sorciers qui ont un parent sorcier et un parent moldu. Et toi ?

 Animation  La Patinoire

En un souffle, tout s'était envolé. Bon, Tally n'était pas forcément au plus haut de sa forme mais on pouvait dire que ça allait mieux. Qu'elle était un peu plus stable. Jusqu'à une prochaine rechute. C'était toujours un peu pareil, tout pouvait aller très bien ou au contraire très mal et tout pouvait basculer du tout au tout. C'était un équilibre incertain. Un équilibre dont Tally n'avait pas encore percé les mystères. Du haut de sa petite dizaine d'années, il était bien vint à son sens de contrôler ses émotions. Il était tellement simple de se laisser guider par elles. Une soudaine fureur ? Très bien, elle se sentait plus forte, presque intouchable dans ces moments. Un désespoir passager ? Plus rien ne comptait plus alors que son misérable sort, pourvu qu'on trouve quelqu'un pour lui remettre les idées en place.
Alala, qu'il pouvait être facile de se laisser guider par ses humeurs. A quoi bon nager à contre courant au moment où l'on est persuadé de perdre face à cette marée ?

Maintenant que la tempête était calmée et qu'une douce neige s'était déposée, Tally écoutait d'une oreille attentive les propos de la Gryffondor. Elle avait été membre d'une équipe de hockey. La classe ! A vrai dire, la jeune fille avait toujours aimé le sport et les sports collectifs, c'était l’apothéose. Elle n'avait néanmoins jamais pratiqué le hockey-sur-glace. Cela ne lui avait même jamais traversé l'esprit. Elle venait de Rugby après tout... C'était comme si elle ne connaissait qu'un sport. Enfin, elle était tout de même impressionnée que la rouge et or ait participé à des matchs de hockey.


« _ Waouh ! La classe ! Tu jouais à quel poste ? »

Puis la discussion dériva. Finalement, Tally appréciait plus ce moment que si elle l'avait passé toute seule, à foncer comme une brute sur la glace. Ces derniers temps, elle en voulait tellement à tout le monde qu'il était presque étrange de parler normalement avec quelqu'un. Les paroles coulaient toutes seules. A force de discuter, la Serdaigle se rendit compte qu'elles n'étaient pas si différentes. Et elle rigola au moment où Sarah tapa dans le mille.

« _ Dit donc ! Tu as vu juste ! On est pareil ! Enfin... mon père est sorcier. Mais je ne l'ai pas beaucoup connu. » ° Il est toujours par-là... quelque part...°  ajouta-t-elle pour elle-même. « Et ma mère est Moldue. Je ne connaissais pas le monde magique avant d'arriver ici. C'était bizarre. Tout était nouveau... Mais bon, on s'y fait plutôt bien ! »

Elle adressa un joli sourire à l'autre fillette avant d'accélérer à grand coup de patins. Il était temps de prendre un peu de vitesse !

4ème année RP |
#Aïe aïe aïe |

 Animation  La Patinoire

Lahira aimait patiné sur la glace bien qu'elle ne soit pas très douée, et quand on lui annonça que le lac était à présent glacé et qu'on pouvait y patiné, elle sauta sur l'occasion. Un gros pull et sa cape d'hiver sur le dos, Lahira sortit dans le parc en trottinant jusqu'au lac. En voyant tant de personnes progressé avec grâce sur la glace, elle faillit tourner les talons pour rentré à la salle commune. Mais l'envie l'emporta et elle alla chercher une paire de patins. La taille des patins semblais trop grande pour ses pieds mais elle se résolut à les essayer pour en être sûr. Grande fut sa surprise quand elle sentit la chaussure se rétracter sur son pied. Une fois chaussée, elle regarda autour d'elle : les élèves semblaient être si doués ! Voyant son hésitation, une jeune fille de troisième année s'approcha d'elle sans un mot pour lui prendre la main et l'amener sur la piste. Elles firent quelques tours ensemble puis la fille de troisième année dit une phrase qui acheva de convaincre Lahira qu'elle avait une chance d'y arriver.

- Tu vois que tu es douée ! Il suffit d'avoir confiance en soit, et rien ne sera impossible.

"Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve." Antoine de Saint-Exupéry.
Deuxième année devoir, deuxième année RP.

 Animation  La Patinoire

Sarah ne savait encore rien de tout cela au sujet de Tally, elle n'était pas de ceux qui jugent en un regard ou sur la base d'une seule discussion. Puis de toute façon elle répondrait que tout n'est pas tout blanc ou tout gris et que chacun à ses défauts à voir ce qu'on a envie de retenir de la personne. Mais si Tally devient une amie alors elle pourra compter sur elle, à son humble niveau elle l'aidera même si c'est juste en lui changeant les idées quand elle en a besoin.
Il n'est pas aisé de persévérer surtout à leur âge, surtout quand on se sent seule mais il est aussi certains que si elle apprend à lutter justement quand elle pense perdre alors elle gagnera bien plus qu'elle ne peut le penser.

A ses yeux le sport ne peut être que collectif, c'est ainsi qu'elle l'aime, cette frénésie d'avant match, cette solidarité, ne faire qu'un tout ensemble dans un but commun gagner. Mais aussi apprendre à perdre ensemble et ne pas reporter la défaite sur l'un ou l'autre des autres joueurs. Sans parler des endorphines que le sport libère c'est sans pareil dans la vie.

Je suis au poste d’ailier droit ! je dois soutenir mon attaquant centrale, lui ouvrir le jeu mais aussi empêcher la progression de l'équipe adverse dans les contre attaques.

Comme quoi parfois il suffit de rien, un petit coup de pouce de la vie ou simplement une jeune Gryffondor perdue dans ses pensées au milieu du lac gelé.

Oui on a les mêmes bases.

Elle ne la questionna pas plus sur son père, c'est forcement le genre de sujet un peu délicat et il appartient à Tally de lui en dire plus si elle en ressent le besoin aujourd'hui ou plus tard.

Ca pour être nouveau c'est nouveau ! Mais c'est comme être à nouveau un tout petit enfant qui découvre la vie, c'est pas tout le monde qui a un tel niveau de nouveauté au quotidien. Puis, on est plutôt très bien encadré ici !

Elle fila à la suite de sa camarade qui venait de s'élancer sur la glace.

 Animation  La Patinoire

Le soir commençait à tomber sur la patinoire exceptionnellement créée pour l'occasion sur le lac de Poudlard. Toujours emmitouflé dans son écharpe et ses gants, il porta sa baguette à la gorge et lança un Sonorus.

La patinoire va bientôt fermer ! Vous avez encore quelques minutes pour en profiter, cependant.


Reducio
La patinoire fermera le 31 janvier, au soir. Plus personne n'y rentre, je vous laisse cependant le temps de terminer vos RP d'ici là. Merci à toutes et tous pour votre participation à cette animation !

Ami des Centaures de la Vieille Forêt
Zarbi de l'année (Magic'Awards III)
  Retour