Lac

Inscription
Connexion

 RPG+  Dispute près du lac  PV 

Abby grelottait encore lorsqu'elle et ses deux camarades rendirent leurs patins. Tout en se frottant les mains pour les réchauffer - car évidemment, avec sa distraction légendaire, elle avait oublié ses gants - la jeune Serdaigle se remémora la scène qui avait précédé. N'ayant pas encore eu l'occasion de se rendre au marché de Noël organisé par Poudlard, elle avait décidé d'aller faire du patin à glace avant que les professeurs ne mettent fin à l'animation. Cette activité rappelait à Abby son enfance, lorsqu'elle allait patiner près de chez ses grands-parents, et c'est donc avec un brin de nostalgie qu'elle avait enfilé les patins avant d'aller retrouver sa madeleine de Proust. Elle avait glissé, tourné, sauté, s'était sentie incroyablement gracieuse, et tout ceci jusqu'à ce qu'elle tombe lamentablement, le nez écrasé sur la glace, les poignets et les chevilles endoloris.

Deux filles, visiblement de Serpentard et probablement à peu près de son âge, étaient venues l'aider et s'enquérir de son état. Abby allait bien, là n'était pas le problème, c'était plutôt son orgueil qui avait pris un coup. Mais elle s'était relevée, avait remercié ses deux camarades et avait quitté la glace en leur compagnie.

Abby s'arracha à ses pensées et remit son bonnet et son écharpe correctement. Tout ce dont elle avait envie en ce moment était un chocolat chaud brûlant et, éventuellement, un des délicieux cupcakes de sa grand-mère. Au lieu de ça, elle était dans le froid glacial du parc de Poudlard, regrettant de s'être crue dans un de ces stupides romans gnangnan où le héros retombe dans ses souvenirs d'enfance et en sort complètement lyrique, ou peut-être euphorique ; de toute façon, Abby n'était même pas sûre de vraiment connaître la signification de ces deux mots.

Son regard se dirigea vers ses sauveteuses. L'une d'elle, assez belle et au regard légèrement hautain, avait les cheveux bruns et les yeux verts et l'autre, plus grande et à l'air mélancolique, avait des cheveux plutôt châtains et des yeux... Hum... À la couleur assez changeante, en fait.
*Mais je ne leur ai même pas demandé leur nom.* réalisa la jeune fille.
- Merci encore de m'avoir aidée. Moi c'est Abby, et je suis en première année. Et vous ?
Il semblait à Abby qu'elle les avaient déjà aperçues à plusieurs reprises, mais comme elle n'avait pas encore vraiment osé aller vers des personnes appartenant à d'autres maisons que la sienne, elle était incapable de se rappeler de leurs noms.

Abby espérait ne pas s'être trop ridiculisée.
*C'est tout moi, ça !* songea-t-elle. *Rencontrer les gens en me cassant la figure alors que je me voyais comme une prodige du patinage artistique cinq minutes plus tôt !*
Mais les deux Serpentard ne semblaient pas moqueuses, bien au contraire.
*Mais est-ce qu'elles sont sincères ? Elles restent des Serpentard après tout. Enfin, non pas que tous les élèves de cette maison soient fourbes et prétentieux, d'ailleurs Jude n'est pas comme ça, mais bon, ils sont pas comme les Poufsouffle.*
Mais l'Aiglonne chassa cette idée de sa tête. Elles connaissaient des Serpentard très sympas, à commencer par son frère et l'une de ses amies, donc ce n'était pas aujourd'hui qu'elle allait commencer à avoir des préjugés de ce genre.

Dumb et Dumber, les aventuriers de la boîte à flemme perdue

 RPG+  Dispute près du lac  PV 

     C'est après une lutte acharnée contre elle-même que la jeune fille se décida enfin à aller à la patinoire. Le lac, entièrement gelé à cette période de l'année, offrait une animation qui avait immédiatement enthousiasmé tous les élèves, sans faute, même Eva, pour laquelle, pourtant, patinoire était synonyme de présence humaine. Et dieu sait combien elle aurait tout fait pour l'éviter des mois auparavant ! Mais en ce jour, la vert et argent avait décidé de reconsidérer son opinion à l'égard des humains – du moins, des sorciers – . Elle avait quitté son dortoir un bonnet vissé sur la tête, un cou enguirlandé d'écharpe et les mains soigneusement recouvertes par des gants, le tout aux couleurs de sa maison, Serpentard.
     Oui, elle ne ressemblait à rien, hormis un amas de couvertures mais non, elle n'était pas seule, c'était le cas de tout Poudlard actuellement. En se dirigeant vers le Lac Noir, elle eut un sourire satisfait, comme un lézard au soleil : l'école était recouverte de neige, ainsi que ses alentours, des saules pleureurs et conifères aux montagnes qui entouraient la zone. L'hiver était bel et bien présent. Après avoir récupéré des patins auprès du professeur Heltowni, elle s'approcha de la surface gelée et se lança. D'abord hésitante, elle prit confiance, et bientôt, elle filait au-dessus des sombres couleurs de l'eau. Elle glissa en solitaire ainsi pendant trois bons quarts d'heure lorsque se produisit ce qui fallait bien qui se produise : une chute. Ce ne fut pas la Serpentarde qui tomba, mais une élève la précédant, manquant de l'entraîner dans sa chute.
     Son bonnet et son écharpe bleu et bronze indiquait son appartenance à Serdaigle. Sage et réfléchi, pensa la jeune sorcière. Eva était tout de suite venue auprès de la jeune fille, mais pas seule. Brune, aux yeux verts, petite de taille, une autre Serpentarde s'était elle aussi portée volontaire pour lui venir en aide. Il s'agissait de Maya West-Newton, une première année comme elle. En faisant partie de la même grande famille, il était difficile de ne pas retenir les noms de ceux avec qui on partageait la même salle commune, le même dortoir, mais surtout, le même esprit. Car si le Choixpeau les avait réparties ici, c'était bien pour la raisons qu'elles possédaient plus ou moins les caractéristiques des Serpentard.
     Ainsi, si elle pouvait à peu près situer Maya, la Serdaigle en revanche lui était totalement inconnue. Quoique. Ne l'avait-elle pas vue sur les quais du Poudlard Express ? A moins que ce ne fut à la répartition.. Perdue dans ses pensées, elle se ressaisit. Les trois filles quittèrent la piste ensembles. De toutes manières, Eva avait fait assez de patin pour la journée.
« Merci encore de m'avoir aidée. Moi c'est Abby, et je suis en première année. Et vous ? S’enquérait la bleu et bronze.
- Eva, elle se présenta.
     Elle attendit que l'autre vert et argent se présente, puis se lança, curieuse de découvrir quelqu'un appartenant à une autre maison que la sienne :
- Dit Abby, est-ce que c'est vrai que pour entrer dans votre salle commune, il faut répondre correctement à une énigme ?
Puis en consultant Maya du regard :
- Tu imagines, toi, devoir travailler pour obtenir d'accéder à ton lit ? »
     Une discussion se poursuivit ainsi autour des différentes maisons. Passionnée de rencontrer des sorciers, purs, et durs, qui connaissent ce monde comme le leur, la jeune fille garde pourtant un ton indifférent. Si les yeux ne peuvent mentir, les siens se font pourtant caméléon.

     De toutes manières, bientôt, elle serait meilleure qu'eux tous.

'Vous finirez à Serpentard
Si vous êtes plutôt malin,
Car ceux-là sont de vrais roublards
Qui parviennent toujours à leurs fins.'

 RPG+  Dispute près du lac  PV 

L'herbe recouverte de neige, le Lac Noire glacée jusqu'au fond, les bonnets tombant sur les yeux des enfants, les énormes écharpes faites par leurs parents que portaient les élèves de l'école durant l'hiver,  les gros manteaux épais comme du béton qui recouvrait des premiers années au professeurs en passant par le garde-chasse. Mais la jeune petite Maya West-Newton était de sortie pour se balader à l'extérieur du château qu'elle avait déjà visité de tout les côtés possibles et imaginables. L'eau du lac était congelé et une patinoire avait été mit en place. Les élèves s'amusent à patiner sous l'eau glacée mais Maya gardait un œil sur les enfants pour pouvoir se moquer du premier qui tomberait. La vert et argent marchait tranquillement, observant les visages rayonnant de joie, ce qu'elle ne comprendrait pas en vue du froid qui elle glaçait jusqu'aux orteils. Elle n'avait jamais vraiment aimé l'hiver à cause des maladies causée par le froid et du nez rouge ambiguë avec le fait d'avoir prit de l'alcool au taux de pourcentage très levée. Mais elle aimait bien rester dans la salle commune, à côté de la cheminée, en portant dans ses mains un chocolat chaud avec les pieds bercés par la chaleur des flammes ardentes qui consumait les morceaux de bois. Elle aimait aussi la couleur du soleil sur la neige qui fondu petit à petit. Mais ce qu'elle appréciait le plus était de lancer des boules de neige dans le visage des élèves. Un chose sortit la jolie petite héritière des West-Newton. Ou plutôt, une personne. Devant elle venait de tomber une première année de la maison des aigles, en vue de sa petite taille et de son visage enfantin et de son apparence colorée bleu et bronze. Bizarrement, Maya ne rit pas mais bien au contraire, elle l'aida à se relever. Elle n'était pas la seule à faire cette bonne action. Une autre Serpentard, ce que Maya vit après avoir regarder ses vêtements semblables au siens, était arrivée aider à remettre debout l'enfant tombée. La brunette observait l'arrivante pour essayer de se souvenir de son prénom, voire de son nom de famille. Après plusieurs secondes de recherche intérieur, Maya se souvint de son nom, Saez, mais aucune trace du prénom de la Serpentard. Pas grave, elle attendrait qu'elle se présente pour se le remémorer. La Serdaigle relevée, elle demanda à ses deux aides personnels leur prénom après s'être présenter. Abby. Première année. Serdaigle. Maya nota ces informations dans sa tête pour ne pas oublier la jeune fille. Puis vint le tour à l'autre jeune fille de se nommer. Eva Saez. Première année, Maya se souvenait de son visage passant sous le choixpeau le même jour qu'elle. Serpentard. Bien, c'était à son tour à présent.
- Maya Della West-Newton, mais appelez moi simplement Maya.
Aussitôt présenter, Eva posa une question à la membre de la maison des aigles.
- Dit Abby, est-ce que c'est vrai que pour entrer dans votre salle commune, il faut répondre correctement à une énigme ?
La fille de Perceval West attendait la réponse d'Abby, même si elle savait déjà que cette rumeur était vraie. Eva se retourna ensuite vers elle pour lui demander quelque chose à son tour.
- Tu imagines, toi, devoir travailler pour obtenir d'accéder à ton lit ?
Maya sourit directement à la fin de la question, regardant à la fois Abby et Eva.
- Je préférais dormir dans la Grande Salle, dit-elle sur un ton humoristique ne voulait pas vexer la Serdaigle. À votre avis, quel est la salle commune la plus facile à rentrer ? Personnellement, je parierais sur les blairons de Poufsouffle.

Avant, on imaginait les légendes.
Maintenant, on les vit.

 RPG+  Dispute près du lac  PV 

Comme toujours, Elise allait dans le parc dès qu'elle le pouvait. Même en hiver, bien qu'elle doive prendre ses précautions et empiler différentes couches, jusqu'à devenir un véritable bonhomme de neige. 

Ce jour là, elle avait voulu aller dans un autre endroit du parc, où elle ne se rendait que très peu souvent: le lac. Car elle avait entendu parler d'une patinoire, et, bien que pour rien au monde elle ne patinerait -elle serait plus de temps par terre que debout- elle voulait tout de même aller voir. Elle arriva enfin, et observa les personnes, des élèves, pour la plupart, qui se mouvaient avec grâce -la deuxième année n'aurait jamais pu faire cela, et elle les admirait, rien que d'avoir le courage d'essayer.
Ils étaient par petits groupes, et discutaient gaiement,faisan des petits pauses pour relever les personnes ayant glissé, ou seuls, patinant, observant le paysage autour d'eux, cette blancheur magnifique que leur offrait la nature. Certains rendaient déjà leurs patin, pendant que d'autres les empruntaient. Tous étaient joyeux, et quelques rires parvenait aux oreilles de la petite rousse. 

Elle s'assit sur un banc, puis, après avoir lu quelques pages sur un livre totalement inintéressant que ses parents lui avaient envoyé et qu'elle était obligée de lire, elle se leva pour aller se dégourdir les jambes. Elle se mit sur la pointe des pieds pour voir s'il n'y avait pas quelqu'un qu'elle connaissait, pour parler un peu, mais elle reconnaissait personne. Elle soupira et se remit en marche. C'était ces moments, où elle était seule, qu'elle aimait le plus: elle était dans le froid, certes, mais le paysage était magnifique, et, en étant seule, elle pouvait penser à sa famille, à ses amies hors de Poudlard, et puis, à n'importe quoi, juste ce qui lui par par la tête.

Soudain, elle sursauta: un groupe venait d'arriver, et discutait vivement d'un sujet qu'elle ne connaissait pas, puisqu'elle n'avait pas écouté la conversation. Mais, autant se faire des amies, et essayer de s'intégrer dans ce petit groupe ! Certes, ce n'était pas très poli -c'est ce que dirait sa mère- et elle ne les avait jamais vues auparavant, mais bon, pourquoi ne pas essayer ? Elle écouta un peu, pour savoir de quoi parlaient les jeunes sorcières -toutes en première année, selon la Poufsouffle- avant de se mêler à leur conversation. Il y en avait d'abord une aux insignes de Serdaigle, les cheveux chatain et le visage rieur, puis deux Serpentard toutes les deux les cheveux chatain-brun. L'une de ces deux dernières dit aux deux autres:

- Je préférais dormir dans la Grande Salle, dit-elle sur un ton humoristique ne voulait pas vexer la Serdaigle. À votre avis, quel est la salle commune la plus facile à rentrer ? Personnellement, je parierais sur les blairons de Poufsouffle.

Le début, elle ne comprenait pas, mais la fin, si ! Qui était cette fille pour traiter ainsi les Poufsouffle ? C'était une très belle maison ! Bien plus belle que Serpentard si ces élèves étaient tous comme ça...elle se retourna brusquement pour faire face au groupe, et répliqua d'un ton plus froid et violant que voulu:

-Peut être, mais Poufsouffle est une maison bien mieux que Serpentard !

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !*

 RPG+  Dispute près du lac  PV 

La fille aux cheveux châtains se présenta en premier :
- Eva.
- Maya Della West-Newton, mais appelez moi simplement Maya. dit à son tour la fille aux cheveux bruns.
*Très bien, ces prénoms ne sont pas trop durs à retenir.* pensa Abby, qui avait un toujours du mal à se souvenir des noms des personnes qu'elle rencontrait. D'ailleurs, on lui avait déjà reproché d'être égocentrique et de ne pas s'intéresser aux autres, ce qui n'était pourtant l'impression de la jeune fille.

Puis Eva lança la conversation.
- Dit Abby, est-ce que c'est vrai que pour entrer dans votre salle commune, il faut répondre correctement à une énigme ?
- Oui, Serdaigle est censée être la maison des sages et des érudits. répondit-elle en pouffant. Ce qui n'est pas vraiment mon cas, soit dit en passant. Mais en général, on trouve quand même la réponse. Même si ça m'est déjà arrivé quelques fois de devoir attendre que quelqu'un d'autre arrive pour pouvoir entrer !

Abby pensait en particulier à un soir où l'énigme était particulièrement ardue, et personne n'arrivait. Elle avait bien cru qu'elle devrait dormir dans le couloir ! Finalement, un quatrième année de sa maison avait fini par passer devant l'entrée de Serdaigle alors qu'il se rendait à la volière et l'avait aidée à rentrer. Abby aurait pu raconter ce souvenir mais Eva reprit, s'adressant à Maya :
- Tu imagines, toi, devoir travailler pour obtenir d'accéder à ton lit ?
- Je préférais dormir dans la Grande Salle. répondit sa camarade de maison. À votre avis, quel est la salle commune la plus facile à rentrer ? Personnellement, je parierais sur les blairons de Poufsouffle.

À ces mots, la jeune Serdaigle rigola bêtement, sans vraiment réfléchir. Pourtant, elle n'avait rien contre la maison Poufsouffle, bien au contraire puisque l'un de ses frères y était. Simplement, elle ne voulait pas déplaire aux deux filles qui l'avait aidée. Elle ne réalisa donc le sens des mots employés par Maya que lorsqu'une fille aux cheveux roux et arborant l'insigne de la maison des travailleurs se tourna vers elles, furieuse.
-Peut être, mais Poufsouffle est une maison bien mieux que Serpentard !

Abby hésita sur ce qu'elle devait répondre. Elle pouvait s'excuser d'avoir rigolé et orienter la conversation vers un autre sujet, ou bien se moquer de la Poufsouffle. Ou tout simplement ne rien dire. Elle était vraiment contente d'avoir rencontré ces deux Serpentard mais en même temps, elle n'aurait pas aimé que sa maison soit insultée de la sorte. Seulement, elle tenait à se faire des amis, quitte à débattre plus tard de la question. Finalement, elle s'apprêtait à hausser les yeux au ciel en répliquant tout que c'était juste pour rigoler quand elle réalisa que si Maya avait cette opinion au sujet de Poufsouffle, elle ne devait placer Serdaigle très haut dans son estime non plus.

- Bah  c'est sûr qu'au moins, Poufsouffle n'est pas une maison qui se base sur le mépris des autres. renchérit Abby. Non parce que quand j'y pense, si les Poufsouffle ne sont que des blairons pour toi, les Serdaigle sont quoi ? Faudrait quand même pas oublier que Serpentard a été une vraie usine à Mangemorts au temps de Voldemort ! Enfin je dis pas que tous les Serpentard sont comme ça, juste que votre maison fonctionne sur ce principe.

Dumb et Dumber, les aventuriers de la boîte à flemme perdue

 RPG+  Dispute près du lac  PV 

     « Je préférais dormir dans la Grande Salle. À votre avis, quel est la salle commune la plus facile à rentrer ? Personnellement, je parierais sur les blairons de Poufsouffle. » Lâcha Maya de but en blanc.

     La troisième guerre des sorciers venait de débuter. Eva haussa légèrement un sourcil, surprise de cette attaque envers la maison jaune et noire. Elle ne fut pas la seule à s'offusquer puisqu'une élève appartenant à la maison des justes et loyaux fit irruption dans la conversation :

     « Peut être, mais Poufsouffle est une maison bien mieux que Serpentard !

     Chevelure rousse, elle ne fait pas honneur aux qualités de sa maison pensa la Serpentarde, elle n'a pas l'air de connaître la modestie, la justice et la gentillesse.. Enuméra-t-elle intérieurement en se rappelant les qualités associées aux Poufsouffle. Elle ne pouvait décemment pas laisser passer ce genre de paroles à l'écart de sa famille. Abby rajouta une couche :

     «  Bah c'est sûr qu'au moins, Poufsouffle n'est pas une maison qui se base sur le mépris des autres.

     Eva ricana. Mais pour qui elle se prend ? Il y a deux secondes elle riait aux paroles de Maya et maintenant elle défendait la maison qu'elle raillait quelques instants plus tôt ?

     « Non parce que quand j'y pense, si les Poufsouffle ne sont que des blairons pour toi,  les Serdaigle sont quoi ? Faudrait quand même pas oublier que Serpentard a été une vraie usine à Mangemorts au temps de Voldemort ! Enfin je dis pas que tous les Serpentard sont comme ça, juste que votre maison fonctionne sur ce principe.

     Ce fut la parole de trop. La cerise sur le couscous. Eva s'humidifia les lèvres, leva les yeux au ciel et siffla, amère :

     « Si, c'est exactement ce que tu dis. Et ce que tu penses. Je ne sais pas ce qui est le pire.

     Son ton était pesant, menaçant, un serpent qui s'apprête à asséner son coup fatal. Elle marqua une pause. Les trois filles retenaient leur souffle, s'attendant à ce que l'une se jette sur l'autre. La vert et argenté n'en revenait pas de devoir avoir une conversation qui avait déjà suscité de nombreux débats, mais bon, apparemment, ça n'était pas encore acquis pour tout le monde. Eva ne souhaitait pas relancer la polémique, cependant il lui était impossible de se laisser marcher sur la queue sans planter ses crochets dans la chair de son agresseuse.

     « Par contre, tu peux répéter s'il te plaît ? Je crois avoir mal compris : Tu viens clairement de dire que nous sommes soit-disant méprisants et dans la même phrase affirmer que nous sommes une usine à Mangemorts ? T'appelles ça comment ? Parce que personnellement, chez moi, c'est ça qu'on appelle le mépris.

     Elle s'était emportée, sa voix était devenue encore plus grave que d'habitude, si bien qu'ayant monopolisé suffisamment l'attention lors de ces paroles et ne souhaitant pas non plus envenimer les choses, elle baissa le ton. Son but n'était pas d'offenser les autres maisons, car bien que les Serpentard puissent être fiers, ils n'étaient pas moins rusés pour parvenir à leurs fins, qui était actuellement pour Eva de défendre les siens en résonnant ses interlocutrices.

     « Serpentard a bel et bien abrité la plupart des sorciers qui ont mal tournés. Mais Merlin, plus grand sorcier de tous les temps ? Rogue ? C'est facile de dire le mauvais en omettant le bon. Voldemort était le mal lui-même, j'en conviens, mais il est aussi un des mages les plus puissants qu'ai abrité ce monde. Et si tu continues de penser que nous sommes tous comme ça.. Et bien.. C'est que tu ne vaux pas mieux que ce par quoi tu nous définis. »

Malgré ce monologue, Maya n'avait pas fini d'en découdre avec la Serdaigle et la Poufsouffle.

'Vous finirez à Serpentard
Si vous êtes plutôt malin,
Car ceux-là sont de vrais roublards
Qui parviennent toujours à leurs fins.'