Lac

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

 PV  Casse-graine chez les aiglons

Frank entamait une discussion avec sa marraine Solwenn, lorsqu'il furent interrompus par la présentation individuelle de chaque élève.  Il ne s'attendait pas à devoir se plier à cet exercice qui provoquait en lui des sensations désagréables. Il remarqua cependant que la plupart de ses camarades semblaient ressentir les mêmes choses que lui, ce qui le rassura légèrement.
*Que de belles présentations!* se dit-il. Il fallait être à la hauteur, surtout en voyant que des joueurs de Quidditch étaient présents. Il avait hâte d'être en seconde année pour pouvoir participer aux sélections, bien que sa première expérience de vol fût pour le moins....terrifiante. Toutefois, il ne s'avouait pas vaincu et était prêt à enfourcher de nouveau un balai. 

Lorsque le tour de Norma prit fin, il vit que cette dernière le suppliait du regard de prendre la parole. Frank ne s'attendait pas à devoir passer aussi rapidement, ce qui eut pour effet de le faire rougir intensément. Toujours les yeux baissés, il commença sa présentation.

" Euh oui donc...euh bobobonjour, moi c'est Frank, je suis en prprprpremière année". Il inspira pronfondément avant de reprendre.
" Je n'aime pas vraiment me présenter devant autant de personnes. Je dirai juste que je découvre la magie, j'adore tous les cours même si je trouve que les devoirs de Botanique sont difficiles. "
N'ayant plus rien à dire et souhaitant se cacher derrière sa marraine, il lança un regard à Nabil afin qu'il se présente à son tour. 

1ère année RP

 PV  Casse-graine chez les aiglons

Quand Nabil était finalement arrivé, quelques personnes encore plus en retard que lui arrivèrent à sa suite. Un petit soulagement, il se disait que du coup, il n'était pas le dernier dernier arrivé au pique-nique.
Les organisateurs prirent la parole, il fallait se présenter tous un par un. Nabil n'aimait pas trop ça, parler devant des gens qu'il ne connait pas, pour parler de lui, en plus.
Il écoutait attentivement les présentations des autres, en essayant de s'inspirer un peu, de savoir ce qu'il allait raconter un peu, pour trouver des idées, sur quoi dire dans cette petite présentation.
Les personnes avaient tous l'air super sympa, c’était plutôt une bonne chose. En plus, il y avait pas mal de premières années.
Son voisin qui s'appelait Franck, prit la parole. Les joues de Nabil rosirent instantanément, il savait que quand Franck terminerait de parler, ça serait directement à son tour. 
Ça y ai, c'était à son tour. Un léger sourire timide et le jeune garçon commença: 

"Bonjour, donc moi je m'appelle Nabil, je suis en première année à serdaigle."

Il se mit à rire légèrement, évidemment qu'il faisait partie des serdaigle, puisque c'était un repas spécial serdaigle ici. Les premiers mot prononcés, ses joues redevinrent légèrement normales, la pression était descendue, mais tout ces regards sur lui étaient plutôt impressionnant, il continua:

"Euh.. J'aime beaucoup les animaux et la botanique, j'aime aussi l'astronomie et euh, voilà." 

Il regarda la jeune fille à coté de lui, avec un petit sourire, pour lui signifier qu'il avait finit, puis il baissa les yeux timidement, avant de se remettre à regarder les autres finir de se présenter.

 PV  Casse-graine chez les aiglons

Reducio
Pardon pour ce retard, ça ne se reproduira plus !

Quand tout le monde fut arrivé, la professeure d'Étude des Runes proposa de se présenter. Abby, qui aimait bien avoir un avis sur tout, jugea que ça allait être on ne peut plus ennuyeux, avec une bonne quinzaine de présentations bateau. Elle se garda cependant cependant d'en faire la remarque, ayant fini par comprendre qu'elle n'était pas censée donner son opinion quand on ne la demandait pas.
*D'ailleurs, la mienne aussi va être banale. C'est pas comme si j'avais de l'imagination, hein.*

La fillette écouta donc d'une oreille distraite les autres Serdaigle donner leurs noms et parler de ce qu'ils aimaient ou pas tout en réfléchissant à ce qu'elle allait raconter. Au bout d'environ cinq ou six minutes de présentations, le garçon assis à côté d'Abby lui adressa un sourire timide. Elle lui rendit son sourire, sans comprendre tout de suite qu'on attendait qu'elle prenne la parole.

- Ah, c'est à moi ! s'exclama l'aiglonne. Bah je suis Abby, en première année.
Elle marqua une pause, se demandant comment poursuivre.
- Ma passion, c'est le Quidditch ! Je suis remplaçante dans l'équipe des Éclairs, en tant que batteuse-attrapeuse.
Abby était particulièrement fière de ce titre, qu'elle n'hésitait pas à clamer à chaque occasion.
- D'ailleurs, ma matière préférée est le vol sur balai. Et j'aime bien le cours de potions aussi. Et puis...
Elle s'interrompit, se rendant compte que sa présentation risquait de durer longtemps si elle ne s'arrêtait pas maintenant.
*Ça va, c'était facile finalement.*

Dumb et Dumber, les aventuriers de la boîte à flemme perdue

 PV  Casse-graine chez les aiglons

Depuis le début Ada n'avait absolument pas écouté les autres Aiglons, elle était perdue dans ses pensées et réfléchissait à son livre qu'elle avait refermé à contre-coeur, il y a plusieurs minutes. Certains avait l'air d'avoir froid, d'autre non, et d'autre encore ne semblait pas très intéressé par ces présentations. Tout comme elle, il ne paraissait pas y porter une grande attention. Alors que d'autre écoutaient attentivement les mots de leurs camarades. Elle voulut sortir son livre mais par peur de paraître impoli préféra y réfléchir dans sa tête et observer un oiseau qui se nettoyait les plumes sur une branche. L'oiseau frêle et doux ressemblait à Ada, il se fichait totalement des autres. Malgré tout elle avait écouté une seule présentation, celle du jeune garçon de première année, qui avait eu l'idée de ce pique-nique. Après elle avait lâché l'affaire et s'était pris de passion pour les ailes de l'oiseau. Alors quand ce fut son tour elle laissa un gros blanc en suspend avant de s'en rendre compte. Elle n'était pas si stressée que ça et lâcha avec désinvolture sa présentation :

- Alors moi c'est Ada, vous avez pas dû beaucoup entendre parler de moi non ? Je suis plutôt discrète, je passe ma vie à la bibliothèque et je n'aime pas trop sortir en plein air. J'aime les livres, on s'en doute oui, l'astronomie et l'histoire de la magie. Je ne suis pas très fan du quidditch, notamment car je suis maladroite et que c'est en plein-air. Vous commencez à me discerner un peu maintenant je pense.

Après cette présentation, Ada regarda les autres camarades et adressa un regard détaché à la prochaine personne qui devait se présenter. Elle allait peut-être l'écouter, cette jeune fille qui n'avait pas l'air de craindre le froid. 

La vie est un mystère qu'il faut vivre et non un problème à résoudre.

 PV  Casse-graine chez les aiglons

Lou s'assit en tailleur près de Ivy, contente qu'elle l'invite, et entreprit de fixer un brin d'herbe qui dépassait de la neige à ses pieds. Elle avait beau se sentir mieux avec une connaissance, tous ces gens inconnus qui l'entouraient lui donnaient le tournis... Tour à tour, ils se mirent à se présenter. Lou tenta, en vain, de tout retenir mais la majorité des noms s'envolèrent vers le Lac au fur et à mesure que le temps passa. Son esprit commençait à s'évader dans le chant des oiseaux quand elle sentit qu'on la regardait. La jeune Foxer cligna des yeux, détachant son regard du brin d'herbe et tourna la tête vers la présence. Ada lui adressait un regard détaché. C'est... c'est déjà à moi?!! Une certaine panique s'empara de la jeune aiglonne, accentuée par tous les regards qui convergeaient vers elle et qu'elle sentait au creux de son estomac. Il allait vite falloir commencer ou bien la peur prendrait le dessus et l’empêcherait de parler. Lou enfonça ses poings dans la neige à ses pieds, tentant d'évacuer sa crispation et commença...

"Et bien... euh bonjour. Moi c'est Lou... Je suis en première année dans cette magnifique maison qu'est Serdaigle et... "

Lou s'arrêta... que dire? Elle remarqua alors la mésange qui venait de se poser derrière Ivy et un petit quelque chose qui ressemblait à du courage s'infiltra dans son esprit, débrouillant ses idées. La fillette prit une inspiration, poussée par ce sentiment nouveaux et poursuivit.

"Et je m'y sens vraiment bien. Sinon je suis quelqu'un d'assez.. euh, timide et introvertie... mais je peux aussi me montrer ouverte et même joueuse! J'ai toujours été attirée par la nature brute et libre. J'ai une tendance vers le dessin et la musique... et puis, j'aime surtout me balader, seule, dehors, ou me perdre dans des champs de blés... Je joue du violon depuis mes 6 ans et j'adore la défense contre les forces du mal..."

L'oiseau s'envola, et le courage de Lou avec. Honteuse d'avoir autant parlé, elle baissa la tête, laissa ses cheveux blancs cacher son visage qui s'empourprait.

Vraiment désolé pour le retard...

"Dans le monde il n'y a pas d'un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d'ombre en chacun de nous. Ce qui compte c'est celle que l'on choisit de montrer dans nos actes, ça c'est ce que l'on est vraiment." Sirius Black

 PV  Casse-graine chez les aiglons

Un pique-nique, par ce froid ? Idée étonnante, mais pourquoi pas. En tout cas, Lyn était ravie d'aller passer un bon moment avec les autres aiglons. C'était l'occasion de briser la glace et de se détendre un moment. Organisé par Miss Sejersted et d'autres aiglons, le pique-nique se déroulait à côté du lac. Magnifique, un lieu rempli de souvenirs. Souvenirs que Lyn chassa bien vite en arrivant à la hauteur du petit groupe. mains dans les poches, grand sourire, la petite italienne était de bonne humeur - comme d'habitude, me direz-vous.
Elle adressa un petit Bonjour ! et fit un petit signe de la main à quelques aiglons qu'elle connaissait mieux - Solwen, Norma, Alma, Abby - et jeta un bref regard vers Tally avant d'aller s'installer aux côtés de ses camarades. Il y avait déjà pas mal d'élèves mais Milenka arriva peu après Lyn. La petite italienne n'était donc pas si en retard que ça.
On commença à papoter, et les Aiglons, chacun leur tour, se présentèrent. Lyn les écouta avec attention, buvant leurs paroles, enchantée de faire leur connaissance. Lorsque son tour arriva, Lyn réfléchit rapidement à ce qu'elle allait dire, et se lança.

- Alors euh... Moi c'est Lyn, je suis en Deuxième année et je suis Capitaine des Eclairs, notre équipe de Quidditch. Sinon... j'aime tout ce qui est technologie moldue, j'aime le chocolat et la musique et puis euh...
J'ai pas grand chose à ajouter, je suis contente de voir de nouvelles têtes !


Son petit discours n'était pas du tout structuré et ne suivait aucune logique mais tant pis. Elle avait parlé comme ça venait. Et elle s'en était plutôt bien sortie, c'était tout ce qui comptait. Elle n'ajouta rien et posa les mains sur ses genoux, toujours le sourire aux lèvres.

“C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” - Le Petit Prince
Les Éclairs, une équipe du tonnerre ! - Lexie | Solynyle forever
2e année RP | #B6004A

 PV  Casse-graine chez les aiglons

Le nez qui coule, les yeux rouges et les oreilles bouchées, Noor avait fini par attraper un mauvais rhume à force de gambader dehors sans cape ni écharpe. Elle qui se croyait plus forte "qu'un petit froid de rien du tout" la voilà qui se retrouvait clouée au lit. Le froid 1, Noor 0 pointé. Mais cette fois son inconscience lui avait coûté cher : un pique-nique avait été organisé par les Serdaigle dans le Parc, une bonne occasion pour de se faire des amis, elle qui était plutôt solitaire depuis la rentrée. Ce n'est pas que Noor détestait les gens, bien au contraire elle adorait se mêler à la foule, c'est juste qu'elle avait beaucoup de mal à se faire à ce nouvel univers qu'était le Monde des Sorciers et la Magie. Quelque chose d'étranger mais aussi de très familièrement effrayant...

Mais ce n'était pas son rhume qui allait la mettre au tapis, ça non ! Noor était du genre tenace, c'est donc sans grande surprise qu'elle avait défié les ordres de Madame Lloyd quant à sa convalescence au fond de son lit, sous des draps bien chauds. À défaut de draps, Noor s'était emmitouflée sous une couche de deux épaisseurs de pulls, de sa cape d'hiver ainsi que de son bonnet et de son écharpe aux couleurs de sa maison. Seul son petit nez rougi par le frottement incessant des mouchoirs ainsi que ses yeux malicieux étaient visibles chez Noor qui avait pris l'apparence d'un portemanteau.

Lorsqu'elle arriva finalement sur le lieu du rendez-vous, le pique-nique avait débuté puisque certains avaient commencé à grignoter les quelques mets servis. La Serdaigle s'approcha discrètement pour ne pas couper la conversation qu'il y avait en cours et s’assit à côté d'une jeune fille aux cheveux noirs - elle aussi venait tout juste d'arriver - sous le regard curieux de quelques-uns de ses camarades. Les autres étaient en train de se présenter, c'était au tour de sa voisine justement qui s'avéra s'appeler Lyn. Quand elle eut fini, tout le monde se mit à regarder Noor, elle en déduisit donc qu'elle devait faire de même.

« Euh, ok... murmura-t-elle face aux nombreux regards insistants. Bonjour à tous du coup j'viens d'arriver à l'instant donc je suppose que je dois me présenter. Par où commencer... Elle prit une pause avant de reprendre. Je m'appelle Noor, Noor Selwyn. J'ai onze ans et je suis en 1ère année et euh... J'aime le basket et le skate, même si je pense que ces choses doivent être inconnues pour certains d'entre vous si vous ne connaissez pas les trucs des Moldus et voilà. Je suis pas très forte pour parler de moi alors je vous laisse découvrir par vous-même qui j'suis... »

Le nez bouché, Noor se demanda si ces mots avaient été compréhensibles ou non. Sinon, tant pis, elle regarda à son tour son voisin comme pour lui transmettre ce dur fardeau qu'est la présentation.

Du coup j'ai dépassé la règle des 300 mots vu que j'ai deux tours à rattraper, je m'en excuse... Promis mes prochains posts seront beaucoup plus courts. :worried: 
Dernière modification par Noor Selwyn le 11 juin 2018, 14 h 54, modifié 1 fois.

 PV  Casse-graine chez les aiglons

En s’apercevant de l’heure tardive, la jeune sorcière descendit les escaliers à toute allure, s’arrêtant précipitamment sur le pas de la porte. Voilà des mois qu’elle n’avait pas posé un pied hors du château, et cette initiative fit naître en elle une sorte d’excitation enfantine. Sam inspira une bouffée d’air frais et ferma les yeux un instant, profitant de la fraîcheur matinale sur son visage d’enfant. Enroulée dans sa longue écharpe bleu et bronze, elle fit quelques mètres dans la neige, savourant à chaque pas le craquement de ses chaussures au contact du manteau blanc. Elle renifla. Enrhumée. Elle toussa. Malade. L'angine avait pris possession de son corps, mais elle tenait à participer au pique-nique, même si l'appel du lit était plus que tentant. Très tentant. Tranquillement, Sam marcha sur une centaine de mètres, jusqu'à apercevoir quelques écharpes bleues au loin. Elle dévala la pente qui la séparait de ses camarades. Arrivée devant eux, elle s’inclina et s’excusa platement de son retard.

-Bonjour à tous !  Excusez-moi du retard, je terminais ma lecture.

Elle s’assit et posa son petit sac à côté d’elle. La jeune sorcière, ne savant pas quoi ajouter, finit par se présenter à la petite assemblée, la voix légèrement hésitante.

-Hum…Je m’appelle Sam tout court, onze ans et en première année ! J'ai vraiment pas grand-chose à dire, j’adore les potions, je hais les sortilèges. Le Quidditch ne me passionne pas, je préfère jouer les pieds sur terre. Et surtout, j'aime pas me présenter. 

Sam s'assit tranquillement, observant intriguée chaque élève. Des petits, des grands, mais surtout, tous des bleus.

Concerto pour Sam-Sam en Fa majeur
#2F4F4F

 PV  Casse-graine chez les aiglons

Hakô avait entendu parler du pique-nique bien entendu, et en tant que estomac sur pattes ne pouvait pas laisser filer une telle occasion de manger, et de se sociabiliser en même temps. Mais il faisait un peu froid quand même, c'était vraiment une idée farfelue de vouloir manger dehors ! Enfin, la Serdaigle était quand même contente. Mais en retard... En effet, elle cherchait activement son écharpe aux couleurs de sa maison, et mit un certains temps à comprendre qu'en fait, cette dernière était enroulée à la bandoulière du sac qu'elle portait et qui contenait son repas. L'aiglonne ne pu s'empêcher d'en rire, et dévala aussi vite que possible les innombrables escaliers menant au rez-de-chaussée. N'étant pas sportive, elle du se reposer un bon moment contre le mur à gauche de la porte de sortie.

Une fois dehors, la jeune fille ne cessa de courir pour rejoindre ses compères au lac, grande étendue d'eau sombre fascinante. Elle y allait souvent, tentant de trouver un signe de vie d'une créature aquatique, comme le calmar géant, mais en vain. Une fois, la bleue s'était dit que se jeter dans l'eau pour être sauvée par cette créature pourrait être efficace, mais l'idée de croiser tout autre chose l'avait rebutée. Ça et la température de l'eau. Avisant au loin plusieurs tâches bleues ainsi qu'un grand carré sur l'herbe près d'un grand arbre, Hakô s'y dirigea, sûre de reconnaître ses camarades. Et c'était bien entendu le cas. Tout proche d'eux, elle ne fit pas de manière, et s'écroula le dos contre terre, étalée de tout son long sur l'herbe un peu humide, et soufflant pour calmer sa respiration et les pulsations de son coeur.

"-Bon... jour... Désolée... d'être en... retard..!

La bleue était désormais plus rouge qu'une tomate, en sueur et complètement essoufflée. Elle se redressa, se rendit compte de ses actes, et rougit légèrement. Hakô s'installa auprès de Noor et Sam qui venaient de se présenter. Négligeant ses cheveux en bataille, mouillés avec quelques brindilles incrusté, et sa cape qui avait connu le même sort, l'aiglonne retira son sac de l'épaule et le posa à ses côtés, prête à tout déballer, que ce soit son contenu ou sa présentation. Souriante, heureuse de pouvoir rencontrer pour de bon une bonne partie de ses camarades seulement croisés pour la plupart, elle commença:

-Je suis en retard parce que je cherchais mon écharpe, il fait froid dehors et elle est super chaude donc je ne voulais pas sortir sans. En fait elle était enroulée à mon sac ! C'est marrant parce que je l'avais à l'épaule.

La bleue eu un petit rire en se rappelant de sa bourde, peu mal à l'aise de ce genre de chose, et continua:

-Je m'appelle Hakô Ashagen. Mais mon nom de famille ne vous dira rien vu que je ne suis pas sang pur, je suis née-moldue. Et du coup tout est nouveau pour moi ! Je suis super intéressée par tout, même si c'est difficile. Pour l'instant je m'accroche bien j'ai des bonnes notes à mes devoirs, mais c'est que la première année. Je viens d'arriver du coup, vu que je suis en première année. J'adore manger, jouer aux jeux-vidéos avec mon père, essayer de convaincre ma grand-mère de m'apprendre pleins de trucs magiques, et plein d'autres trucs. J'ai appris y'a pas longtemps que les dragons existent, alors rien que ça, c'est génial ! Par contre je ne pensais pas que les sorciers aimaient les pique-niques en hiver. Chez les moldus, on fait ça au printemps et en été, quand il fait super chaud. Ah d'ailleurs, j'ai apporté quelques gâteaux et bonbons moldus !"

Enfin, elle avait terminé. Ne perdant pas le sourire, elle déballa désormais le contenu de son sac. Des cookies au pépites de chocolats et de framboises, des gâteaux sablés collés entre eux par du chocolat, mais aussi des bonbons de la marque Haribo. La jeune fille devait avoir une bonne réserve dans ses bagages... Estimez-vous heureux qu'elle n'ai pas réussit à ramener des hamburgers !


Je suis désolée pour la limite dépassée, j'ai pas pu mieux faire pour rejoindre mais je ferais de mon mieux pour ne pas dépasser la limite imposée pour les prochains RPs ! :)

Taekwondo Réel VS Kung-fu Online ! Qui sera le vainqueur ?

 PV  Casse-graine chez les aiglons

J’y vais, je n’y vais pas, j’y vais, je n’y vais pas. Ces pensées avaient tourné dans la tête de l’enfant toute la nuit. Assise dans son lit, elle était maintenant habillée et déjà enroulée dans sa cape chaude, son bonnet rose rabattu sur ses oreilles, son sac lourd de diverses victuailles reposant sur ses genoux. Elle était très timide ; cet aspect de sa personnalité n’échappait à personne. Mais elle était tout de même désireuse de se faire de nouveaux amis. C’était une occasion en or de faire davantage connaissance avec ses camarades. Elle avait envoyé un hibou à sa maman pour lui parler du pique-nique et sa réponse était catégorique : elle devait y aller. De toute façon, maman avait toujours raison. Et puis, son amie Annie n’allait vraiment pas être contente si elle ne venait pas. Après un soupir, elle se leva de son lit et d’un pas plutôt vif malgré sa réticence, car elle se savait en retard, elle se dirigea vers le lieu de rendez-vous.

Lucy marchait distraitement en direction du lac, le pas moins rapide car elle fatiguait. Elle fit quelques pauses pour admirer les premières fleurs qui émergeaient malgré le froid et se perdit dans la contemplation des reflets bleutés du lac. Elle eut un sursaut quand une jeune fille brune la doubla à toute vitesse, son écharpe aux couleurs de Serdaigle volant dans le vent. Mince, elle était si en retard que cela ? Elle accéléra le pas, apercevant ses camarades au loin. Presque arrivée, elle tira tellement sur son bonnet que celui-ci lui cachait presque les yeux. D’un pas léger, ne souhaitant pas se faire remarquer, elle s’installa non loin d’Annie. Elle lui glissa un petit « bonjour » à l’oreille et sortit aussitôt de son sac deux choux à la crème qu’elle fourra sans plus de cérémonie dans sa bouche. Maman lui avait fait parvenir quelques pâtisseries avec sa réponse. Quelle délice. Soudain, ses camarades qui jusqu’ici semblaient se présenter entre eux se turent et elle sentit des regards braqués sur elle. Quoi ? Ils avaient remarqué sa présence ? Elle jeta un regard affolé vers Annie. Ses joues, déjà rosies par le vent et le froid, devinrent aussi rouges que les trois grosses fraises qu’elle avait déjà enfournées. Bon, un peu de courage…

« Bon…bonchour, che… » Faux départ. Elle avala ses fraises et manqua de s’étouffer. Reprenant son souffle, les larmes aux yeux, elle reprit plus doucement –et plus distinctement peut-être. « Bonjour… Je m’appelle Lucy Allen… Je… j’aime bien… j’aime bien lire des livres et puis, j’aime bien manger aussi mais sinon je… je suis un peu… timide… mais j’ai envie de me faire de nouveaux amis… je suis gentille… »

Rouge de honte, elle rabattit encore son bonnet si bien que ses yeux étaient maintenant cachés par la laine rose. Aveugle, elle ne sentait plus les regards sur elle et promena donc sa main hasardeuse jusqu’à son sac de victuailles d’où elle extirpa un troisième chou à la crème qu’elle enfourna aussitôt. Manger était la meilleure des activités.


Bon, je suis désolée aussi pour la longueur, ce sera plus court les prochaines fois ! 

Tous à l'abordage !
Tallucy, les princesses rebelles.
J'aime les choux à la crème.

 PV  Casse-graine chez les aiglons

Après Ashley, d'autres aiglons arrivèrent au pique-nique. Quand tout le monde fut assis, la professeure présente pris la parole en demandant à chaque aiglon de faire une petite présentation. Tous les Serdaigle présents ici se présentèrent l'un après l'autre en disant leur nom, leurs passions et un peu ce qu'ils voulaient dire sur eux, pensa Ashley. Elle n'était pas du tout stressée car, n'étant pas du tout timide, elle n'avait pas peur de prendre la parole en public mais elle commença tout de même à réfléchir à ce qu'elle allait dire. Cela serait embêtant si elle débutait son petit discours et que tout à coup... plus rien... un gros silence. La jeune aiglonne frissonna à cette pensée mais aussi car elle commençait à avoir assez froid. Il faisait de plus en plus froid et regardant autour d'elle, elle vit que ses camarades avaient l'air d'avoir aussi froid qu'elle. Elle se concentra alors à la personne qui était en train de parler car elle était proche d'elle et que cela signifiait que ce serait bientôt son tour. La jeune fille qui était assise à côté d'elle prit la parole. Elle avait l'air très stressée et commença à bégayer. Elle se nommait Lucy. Quand elle eut fini son petit discours, elle était toute rouge et avait tellement enfoncer son bonnet sur sa tête qu'on ne voyait plus ses yeux. Ashley commença alors sa présentation avec un petit sourire:

" Bonjour à tous je m'appelle Ashley Roy et je viens d'une famille de sorciers. J'ai vécu au milieu des moldus jusqu'à mon entrée à Poudlard car mon père étudie les moldus au ministère de la magie. J'aime beaucoup lire et faire du sport comme le Quidditch ou d'autres sports moldus. J'ai un grand frère, un petit frère et une petite soeur. Je suis très contente d'être là malgré le froid! "

Elle termina sur ces quelques mots et regarda autour d'elle pour voir qui allait prendre la relève ...

"Le bonheur n'est pas dans la recherche de la perfection, mais dans la tolérance de l'imperfection"

 PV  Casse-graine chez les aiglons

L'hiver était passé, la fraîcheur revenait et Christopher avait aperçu une invitation dans la salle commune des Serdaigle, un pique nique était organisé par Solal et Tally. Malgré son hésitation il s'était convaincu d'y aller, c'était une belle occasion de rencontrer les autres membres de sa maison et de faire connaissance avec eux.
Paré de son écharpe aux couleurs des aiglons il était arrivé après tout le monde et s'était contenté d'un simple et discret "Bonjour" que peu avaient entendu pour signaler son arrivé.
A l’initiative de Miss Sejersted chacun avait commencé à se présenter. Christopher redoutait de prendre la parole devant tout ce monde, il était capable de faire abstraction des yeux tournés vers lui quand il s'agissait de faire une activités ou de défendre les couleurs des Serdaigle mais devoir parler de lui avec toutes les oreilles attentives à ses mots le stressait. Il n'avait pourtant pas de quoi se sentir gêné, sa maison était remplie de personnalité diverses et variées, fortes ou discrètes, il y avait sa place après tout. Il s'y sentait déjà bien et rencontrer toutes ces personnes ne pourrait qu'être bénéfique. La plus part des camarades présents avaient pris la parole puis vînt son tour. Devant tous ces regards il n'eut d'autre choix que de prendre la parole:


"Bonjour... Et bien moi c'est Christopher. Je suis en première année et vient de France, enfin non pas exactement,je-suis-né-en-Angleterre-et-mes-parents-sont-partis-vivre-en-France-mais-on-est-ensuite-revenu-vivre-ici, à Bristol je veux dire. Par-contre-ma-petite-sœur-elle-est-française-elle-est-née-là-ba-elle-s'appelle-Sara-elle-a-9-ans-et-peut-être-qu'elle-viendra-à-Poudlard-quand-elle-aura-11-ans. Christopher avait lâché tout ça d'une traite et à toute vitesse, c'était tout juste compréhensible. Son stress était perfectible, il reprit une bouffée d'air et calma son débit. Et heu mon père a fait du Quidditch, chez les Tornades de Tutshill et ma mère est médecin mais dans un hôpital moldu, elle est née moldu et voulait aider ceux qui n'ont pas de pouvoir magique alors c'est pour ça. Et heu désolé je parle trop, quelqu'un d'autre veut se présenter?"

Il fuyait le regard des autres, il n'avait sûrement pas fait bonne impression et avait envie de se cacher. Il attendit que les yeux se tournent sur un autre élève pour prendre un gâteau et commencer à le manger. Au moins la bouche pleine il ne dirait rien, à moins de s'étouffer comme sa camarade.

Vive les Tallirenpher

 PV  Casse-graine chez les aiglons

Les élèves étaient très nombreux, mais surtout tous plus différents les uns que les autres, c’est pourquoi Ambroise les analysait les uns après les autres. Ce cosmopolitisme était, d’ailleurs, ce qui rendait le château tant divertissant, à son sens. La jeune femme avait déjà eu l’occasion de parler avec certains, très gentils, mais ce pique-nique, était l'occasion de découvrir le passé ainsi que les goûts de certaines têtes inconnues.

A l’écoute des diverses présentations, nous aurions pu penser qu’Ambroise était comme une enfant découvrant un cadeau : c’est-à-dire toujours un peu plus enthousiaste à chaque fois que l’un des élèves commençait son monologue et contait ce qu'il aimait, d'où il venait, etc.Très rapidement, elle fit un constat : tous aimaient ce que le monde pouvait leurs offrir -végétation, étoiles, etc. Le choix du lieu tombait ainsi à pic : entourés par la nature. Puis, une autre constatation tomba ensuite rapidement : beaucoup aimaient le vol, ainsi que le sport qui lui était associé : le Quidditch. Comment certains pouvaient-ils aimer cela ? Voler sur un bout de bois entre les jambes. Subir les aléas climatiques… Ambroise se le demandait. A vrai dire, toutes ces activités extérieures n’étaient pas très passionnantes pour elle -préférant les matières plus épigraphiques. Et enfin, elle remarqua qu’une grande partie des élèves présents était timide, et semblaient être mal à l’aise face à la foule. Eh bien ! Ils avaient pourtant tous réussi à s’exprimer. La Sejersted était donc ravie, voire même énamourée de ces individus pour qui la timidité était plus qu’omniprésente au sein de leur personnalité. 

Alors que tous avaient terminé de se présenter, Ambroise sourit, puis, commença à manger… Après tout, nous sommes venus pour cela. Ainsi, elle sortit de son sac son sandwich : betteraves, avocats, tomates, et mozzarella. Un véritable délice !

L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.

Présence très réduite jusqu'au 8 septembre.

 PV  Casse-graine chez les aiglons

Les présentations avaient été rythmées par quelques arrivées. La plupart des élèves présents étaient des premières années et la timidité semblait leur lier la langue ; ils trébuchaient sur les mots sans arrêt. Mais il y avait tellement de prénoms et de personnalités que Solal en avait déjà oublié la moitié et il pinça ses lèvres, scannant les élèves du regard un à un comme pour tenter d'enregistrer des informations sur chacun d'entre eux. Il cherchait une solution, quelque chose qui aiderait chaque élève à se décoincer mais il était difficile d'imaginer une activité qui permettrait à tout le monde de s'exprimer.
Il observait un bout de sandwich dans sa main, pensa cinq secondes à le lancer sur quelqu'un et lui dire "réflexe !" mais ça n'avait rien de très intéressant et il allait sûrement se faire détester. Dilemme pour le garçon. Il laissa son regard se balader autour d'eux alors que les élèves mangeaient ou discutaient avec une certaine réserve. Puis, il se releva pour se mettre accroupi et lever les bras d'un air tout à fait hyperactif —et agaçant.

« Vous voulez faire un jeu ? Genre un action ou vérité ? Et pour que ce soit plus simple, on le fait au voisin, sur ces mots, il se tourna vers Tally, par exemple moi je dis à Tally, action ou vérité. Elle me dit action, je lui dis va te baigner dans le Lac. Ok ? Tu veux nous illustrer le propos, Tally ? » Il adressa à sa camarade organisatrice un grand sourire encourageant, afin que celle-ci participe à mettre l'ambiance et à faire rire les autres Serdaigle. Il pointa la direction du Lac d'un mouvement du menton.

-E--N--J-----T--E--S--R--S-

 PV  Casse-graine chez les aiglons

Tally Jenkins se mit à bâiller outrageusement. Pourquoi devait-il y avoir autant de personnes dans une maison ? Pourquoi était-elle obligée de se coltiner cette organisation ? Pourquoi Miss Sejersted l'avait choisi, elle ? A plusieurs moments durant les présentations, elle soupira.
C'était long.
Terriblement long.
Qu'est-ce qu'on s'ennuyait.
A quoi bon ces présentations allaient servir puisqu'elle avait déjà oublié celle de l'ensemble des personnes présentes. C'était à peine si elle reconnaissait les visages et elle ne faisait pas beaucoup d'efforts pour associer une frimousse à un prénom. Tant de Premier Année aussi timides que surexcités à l'idée d'être à Poudlard. Tant de jeunes pousses.
Son cœur manqua tout de même un battement à l'arrivée de Lyn et son visage de ferma. En plus, elle devait se coltiner sa Capitaine ?
Pfeuh.
Sérieusement.
Elle n'avait que ça à faire.

Elle baissa les yeux pour éviter de croiser ceux de sa victime. Elle n'avait pas non plus envie d'être assaillit de remords. C'était pas le moment. Elle choisit donc d'attaquer un sandwich triangle avec quelques chips goût paprika. Elle espérait ainsi donner le mouvement pour attaquer les victuailles. Au même moment, Miss Sejersted sortit quelques ingrédients de plus, de quoi terminer l'arrangement de la nappe.

Alors que Tally avait son pain tout enfourné dans sa bouche, Solal se mit en tête de faire jouer le petit groupe. Elle le regarda, interdit. Sauter dans le lac ? Pour qui la prenait-il ?! Elle n'allait pas se faire à nouveau humilier.
Non.
Elle avala tout rond.

«_ Très bien. Et elle se leva, retira son manteau et reste de ses habits pour ne pas les tremper. Digne, elle s'approcha du lac en cherchant à ne pas frisonner. Sans un regard en arrière, elle plongea. »

Glacé. C'était glacé.

3ème année RP
« Tallucy, les princesses rebelles. »
Tallirenpher, prenez garde !
  Retour   Répondre