Lac

Inscription
Connexion

 Libre  Les pieds dans l'eau

Ellana sortait tout juste de la Grande salle qui devenait beaucoup trop bruyante à son goût. (Cependant elle était passée dans sa chambre récupérer matériel scolaire et guitare)
C'est donc au bord du lac qu'elle avait choisit un emplacement pour se reposer, ou bien... Pour réviser. Oui elle allait réviser, elle venait tout juste de finir un devoir sur la défense contre les forces du mal. Un sortilège tout juste appris où la professeure avait demandé que l'on s'entraîne en dehors des cours.
Eh bien c'était le moment d'essayer ce nouveau sortilège ! Gonflus. Elle jouerait de sa guitare plus tard, elle alla donc s'asseoir au bord de l'eau, elle retira ses chaussures et ses chaussettes grises et hautes, posa la guitare qui était dans son étui un peu plus loin derrière elle; pas question qu'elle prenne le risque de la faire tomber !

Elle sortit alors sa baguette et chercha une cible, oui une grenouille irait très bien. Cependant avec l'agitation des pieds dans l'eau, toutes grenouilles s'empressèrent de disparaître. Bon. Il fallait attendre, elles allaient forcément revenir.
Baguette toujours en main, elle observa attentivement si une quelconque petite chose verte allait se présenter...

Cependant c'est très long... Voilà bien plusieurs minutes qu'elle attendait.
''Ah en voilà une !'' Chuchota-t-elle. elle n'avait pas l'habitude de parler seule, mais la surprise d'en voir une lui fit lâcher ses quelques mots.

Précieusement elle fit calmement la gestuelle et dit doucement la formule. Il y eut un ''Splash''... Et la jeune fille en avait le souffle coupé. Elle lâcha par la suite un soupire voyant que sa cible avait fuit.

Mais elle n'était pas prête de baisser les bras, mais le temps d'attente commençait à l'agacer, alors toujours les pieds dans l'eau, elle s'allongea, les petites bêtes allaient forcément revenir un moment. Elle aurait dû prendre des ballons, ça aurait été plus simple.
Dernière modification par Ellana Blackwood le 11 mars 2018, 15 h 20, modifié 1 fois.

Le bonheur est comme l'oiseau, il se pose où il veut.

 Libre  Les pieds dans l'eau

Cassiopée courait dans les couloirs à perdre haleine, son étui à violon calé dans son dos. Elle glissa quelques fois et son coccyx lui fit remarquer que la prochaine fois, il serait préférable qu'elle ne prenne pas des chaussures à la semelle plate. Elle aspira un grand bol d'air frai dès qu'elle fut sortit dans le parc. Elle choisit un coin reculé, près d'un arbre, et commença à faire courir son archer sur les cordes de son instrument. Au bout de quelques instants, Cassiopée remarqua Ellana qui pataugeait dans l'eau. Intriguée, elle rangea rapidement son violon et s'approcha de son amie.  Celle-ci essayait de capturer de pauvres grenouilles pour je ne sais quoi et soufflait à chaque fois qu'une de ses prises s’enfuyait.

Cassiopée aurait tout fait pour avoir un appareil photo sous la main. Voir la Gryffondor se démener avec des grenouilles était un spectacle qu'elle avait peut de chances de revoir un jour. Cassiopée retira ses chaussures et ses chaussettes et fit quelques ourlets sur son pantalon. Bien décidée à aider son amie elle s'approcha d'un buisson d'où sortait des croassements. Elle sauta dans le buisson en faisant un maximum de bruit avant d'en ressortir une grenouille emprisonnée entre ses mains. À quatre pattes par terre elle tentait tant bien que mal de retenir la grenouille qui essayait par tout les moyens de lui filer entre les mains.

Elle ria quand Ellana se retourna vers elle, imaginant le spectacle qu'elle devait offrir en étant par terre, des brindilles dans les cheveux et le pull qui remontait laissant apercevoir un tee-shirt noir.

"Bonjour Ellana.... Ça va ?"

Globe Oculaire
Entre nous, les Gryffons méritent cent fois plus de gagner la coupe.
A moins que ce ne soit l'inverse ? :thinking:

 Libre  Les pieds dans l'eau

Ellana se redressa d'un coup quand elle entendit de vague mouvement dans l'eau. Elle se tourna vers la personne en question haussant un sourcil, et vit Cassiopée qui avait prit goût à venir de nul part pour attraper des grenouilles... Elle sourit étant donné que le rire de la jeune hyperactive était contagieux.
Elle lui fit un signe de main.

''Bonjour, oui moi ça va, tu... as besoin d'aides ? Que fais tu ?''

Elle voulut la rejoindre mais l'eau était déjà bien assez froide comme ça, et elle n'allait pas mouiller ses vêtements.
La jeune Gryffondor put apercevoir que Cassiopée avait effectivement déjà attraper une petite chose verte, voir marron. Est-ce qu'elle tentait de... Non en réalité il n'y avait aucune raison que la Serpentard agisse comme ça, elle ne pouvait imaginer ce qu'elle venait faire là, et pourquoi elle venait se jeter sur un nid de CRAPAUD.
En effet, le nid qu'il y avait plus loin était celui de crapauds, elle les avaient vu lorsqu'elle s'était assise, ces bestioles était beaucoup plus grosse et avaient une apparence assez dégoutante avec des sortes de boutons.
Elle commença à rire voyant que Cassiopée n'avait pas dû faire attention à ce qu'elle venait de prendre en main. Il valait mieux l'avertir peut être ... ?


''Tu sais que ce que tu tiens là est un crapaud ... ?''

Elle lâcha un petit rire malgré elle, la jeune fille avait peut être fait exprès aussi ?

Le bonheur est comme l'oiseau, il se pose où il veut.

 Libre  Les pieds dans l'eau

Cassiopée rigola de plus belle.  

"Nan, je savais pas ! Mais c'est plus facile à attraper, non ?"

Soudainement le petit animal se faufila entre ses doigts et partit rapidement de sorte que Cassiopée ne put le suivre. Elle essuya ses mains sur son pull -tant pis, elle se changerait en rentrant au château- et sortit de son sac n gel antibactérien avant de s'en appliquer généreusement sur les mains. 

"Tu es là depuis longtemps ?"

Elle abandonna l'idée de continuer à attraper des grenouilles -ou autres- et ressortit son violon dont elle se remit à jouer. Si ça ce trouve, les grenouilles étaient attirées par la musique ? Elle joua un air entraînant pour "aider" la Gryffondor dans sa tache. Elle remarqua une petite tache verte à quelques centimètres. Une grenouille ! Elle la montra du doigts en mettant un doigt devant sa bouche pour dire à son amie de ne pas faire de bruit. 

La journée était magnifique, le soleil brillait et étincelait sur la surface du lac. Cassiopée enregistra mentalement le lieu dans l'idée d'y amener Aldrienne et Lile plus tard. Peut-être même qu'elle pourrait faire un pic-nique ? Bon ! Pour l'instant son amie semblait avoir comprit ses gestes et se tournait doucement vers le point qu'elle avait indiquée. Cassiopée croisa les doigts pour qu'elle réussisse  à l'attraper. 
Dernière modification par Cassiopée Malory le 11 mars 2018, 18 h 02, modifié 1 fois.

Globe Oculaire
Entre nous, les Gryffons méritent cent fois plus de gagner la coupe.
A moins que ce ne soit l'inverse ? :thinking:

 Libre  Les pieds dans l'eau

L'idée d'avoir un crapaud entre les doigts déranger Ellana, mais apparemment pas Cassiopée qui avait l'air de bien rire de cela. Elle regarda le crapaud s'échapper en répondant à celle-ci.

''Cela doit bien faire une demi-heure que je suis là, j'imagine que tu viens d'arriver, il n'y avait personne aux alentours tout à l'heure.''

Puis elle la regarda sortir son violon de son étui, et se mit subitement à jouer.
Ellana allait commencer à agiter ses jambes par amusement de voir les petites vagues qu'elle aurait pu créer mais Cassiopée l'interrompit en montrant du doigt quelque chose derrière elle. C'était sûrement une grenouille puisqu'elle lui faisait signe de garder le silence (étonnant d'ailleurs malgré toute l'agitation qu'il y avait eue). Elle tourna lentement la tête en levant son bras à la même vitesse, cette fois ci elle n'allait pas faire tout doucement comme tout à l'heure.

Elle donna un vif coup avec sa baguette en disant assez fort ''Gonflus !'', assez surprenant venant d'elle puisqu'on ne pouvait pas s'attendre à un tel coup rapide dans une telle situation silencieuse.

Cette fois-ci elle réussit son coup, la grenouille posée sur son petit nénuphar se mit à gonfler de tel sorte à être semblable à une balle de tennis. Le grenouille se mit à léviter, Ellana ne s'attendait pas à ce que le sort fasse un tel effet.
Elle se retourna vers Cassiopée.


"Merci bien ! Je voulais au moins essayer ce sort.''

Elle admira la grenouille en train de voler, mais une peur la pris par surprise.
Et si, elle ne dégonflait pas ? Ou du moins, elle ne connait pas le sort pour la faire redevenir à son apparence naturelle.

Le bonheur est comme l'oiseau, il se pose où il veut.

 Libre  Les pieds dans l'eau

"Mais de rien !"

Cassiopée observa la grenouille gonfler et s'envoler tel un ballon de baudruche. Allait-elle redescendre ? Elle espérait ! Elles n'auraient pas l'air idiotes à aller voir quelqu'un pour lui dire "Dis.. Tu peux dégonfler cette grenouille ?"  Elle allait finir par sortir de l'atmosphère si elle continuait de monter !

"Tu te plais ici ?" Questionna t-elle.

L'autre avait l'air enchantée d'avoir réussi son sort et Cassiopée se r'assit par terre. Une idée lui arriva soudainement . Elle pria de toutes ses forces que l'autres accepte. Elle montra du doigt son violon et la guitare de Ellana.

"Tu veux jouer avec moi ?"

Elle connaissait certaines mélodies qui nécessitait une guitare comme celle la et elle ne pouvait les jouer seulement au violon et elle ne connaissait personne qui sache jouer de la guitare, alors c'était aujourd'hui ou jamais ! Elle sortit une partition de son sac et commença à jouer. Si l'autre voulait la rejoindre elle pouvait, la partition montrait les deux parties -celle du violon et celle de la guitare-. Une jolie mélodie emplissait l'air au fur et à mesure que Cassiopée laissait courir son archer sur les cordes de son trésor.  Elle avait enlever ses chaussures il y a quelques minutes et ses pieds s'enfonçaient dans l'herbe fraîche. Elle frissonna de bien être. L’ambiance était merveilleuse, quelques oiseaux chantonnaient des mélodies qu'eux seuls connaissaient et le soleil illuminait le lac qui étincelait sous cette lumière.

Globe Oculaire
Entre nous, les Gryffons méritent cent fois plus de gagner la coupe.
A moins que ce ne soit l'inverse ? :thinking:

 Libre  Les pieds dans l'eau

Ellana hocha la tête en guise de réponse accompagné d'un petit ''Hmhm'' aiguë, la question n'avait pas forcément besoin d'une réponse, c'était sûrement par politesse ou par ''conversation''. 
Mais Cassiopée ne perdait pas son temps, elle sortit son violon et ses partitions tout en demandant à Ellana un duo guitare et violon. Sûrement l'avait-elle remarquée dans son étui à son arrivée. 

 
Son visage se décomposa à la vue des partitions, elle n'avait jamais appris le solfège et essayer de le lire était comme essayer de lire du chinois. Elle en était gênée et n'osais pas trop avouer qu'elle n'avait pas pris de cours. Cependant elle avait l'oreille, ce qui lui permettait assez facilement de suivre un rythme. Elle proposa donc une autre solution. 
 
''Ca t'ennuie si... Je te suis à l'écoute ? Je n'aime pas trop suivre des partitions...'' 
 
Elle commença tout de même à sortir sa guitare. Cet instrument était pour elle, aussi important qu'une baguette pour un sorcier, même si elle n'en jouait pas tout les jours, elle aimait parfois en jouer, hors elle n'en faisait pas devant les gens, mais elle pouvait s'adapter. 
La guitare était d'un bois assez clair, recouvert de blanc, c'était une classique à 6 cordes, et il y avait des petites formes qui semblaient être des oiseaux gravés sur l'instrument en créant ainsi une sorte de relief. 
 
Elle l'ajusta sur ses jambes avant de poser son regard sur Cassiopée déjà toute prête.

Le bonheur est comme l'oiseau, il se pose où il veut.

 Libre  Les pieds dans l'eau

Cassiopée rigola et secoua la tête en rangeant ses partitions. De toute manière, elle n'aimait pas non plus suivre une quelconque partition. Son archer s'anima sur les cordes et elle ferma les yeux sous le ronronnement de la musique qui lui arriva aux oreilles. Cet art était son échappatoire quand les problèmes devenaient trop présents, trop encombrants. Quand elle jouait elle s'enfermait dans une bulle, dans son monde à elle. Là où elle n'avait pas besoin de faire semblant d'être heureuse tout le temps. Sa musique parlait à sa place et il suffisait parfois, comme aujourd'hui, d'entendre quelques notes pour savoir ce qu'elle ressentait. La musique était emplie d'une tristesse infinie, tristesse qui se transforma bientôt en une joie dévastatrice quand Cassiopée se mit à penser à toutes les rencontres qu'elle avait fait. 

Elle n'était plus seule et cela se remarquait, non seulement avec sa musique, mais aussi avec son comportement : Elle dormait mieux, mangeait plus et laissait paraître plus souvent ses émotions. S’autorisant un petit rire par-ci par-là. Poudlard avait révolutionné sa vie, la changeant de ce que l'on pourrait appeler de médiocre à fantastique en seulement quelques semaines, voire jours, chose qu'elle pensait impossible avant la rentrée. Le ciel gris qui embrumait ses yeux c'était changé en jour ensoleillé et ses orbes brillaient d'une lueur nouvelle. Ces changements pouvaient facilement passer inaperçus pour les autres mais ils étaient très importants pour elle.

Entraînée par la musique Cassiopée bougea les hanches en rythme avec la musique, chantonnant d'une voix douce et mélodieuse une mélodie connue d'elle seule. Ses jambes se tortillaient d'elles mêmes et Cassiopée se retrouva à décrire de petit cercle avec son corps. Au delà d'être une bonne musicienne et une plutôt bonne chanteuse -même si elle détestait chanter devant quelqu'un- Cassiopée était une très mauvaise danseuse et se limitait à bouger son corps en rythme avec la musique qui emplissait l'air.

Globe Oculaire
Entre nous, les Gryffons méritent cent fois plus de gagner la coupe.
A moins que ce ne soit l'inverse ? :thinking:

 Libre  Les pieds dans l'eau

Comparée à Cassiopée qui se dandinait tout en jouant de son instrument, Ellana resta immobile.
Seules ses mains bougeaient; celle de droite grattait les cordes d'un certains sens précis, et celle de gauche qui faisait ses accords. On pouvait même penser qu'elle ne respirait pas.

Les pieds trempaient toujours dans l'eau assez froide lorsqu'elle se mit à jouer en essayant de suivre un rythme raisonnable à côté de Cassiopée. 

Tellement Ellana avait l'habitude de fusionner les accords entre eux, elle n'avait pas besoin de rester concentrée sur l'une de ses mains. Et c'est un regard vide qui fixait les vagues de l'eau, elle profitait de ce temps pour pouvoir penser, réfléchir... En tout cas ce n'est pas en grattant les cordes qu'elle ne pouvait pas rêvasser. 

A côté, Cassiopée avait bien l'air de s'amuser à danser, mais la musique ne semblait pas atteindre la jeune Gryffondor plus que ça, pour elle, elle jouait une musique et puis c'est tout.
Cependant, elle préférait le calme au bruit, mais les mélodies étaient considérées tout autrement.

Parfois elle perdait un peu le rythme puisque Cassiopée changeait celui-ci, mais elle réussit à suivre à peu près après avoir grimacé légèrement par la perte du fil. D'ailleurs, elle ne semblait pas connaître cette musique, connaissant légèrement Cassiopée, elle l'avait peut être improvisée tout compte fait.

Elles continuèrent donc à jouer comme ça pendant une bonne dizaine de minutes

Le bonheur est comme l'oiseau, il se pose où il veut.

 Libre  Les pieds dans l'eau

Au bout d'une dizaine de minutes, les deux filles arrêtèrent de jouer et se rassirent dans le calme. Soudain Cassiopée se rappela de quelque chose et paniqua. Elle remit ses chaussettes et ses chaussures en sautillant et rangea en vitesse son violon en faisant bien attention à ne pas l'abîmer, c'était, après-tout, le seul souvenir qui lui restait de ses grands-parents. Elle prit son sac et en sortit une dizaine de livres. 

Elle expliqua rapidement à Ellana qu'elle avait promit de rendre ces livres à la bibliothèque aujourd'hui et qu'elle ne voulait pas ne pas tenir sa promesse, que c'était important pour elle et qu'elle était désolée.  Elle resserra sa cravate comme elle put et contourna la Gryffondor. Elle commença à trottiner vers le château. Finalement elle se retourna et offrit un grand sourire à l'autre. 

Elle avait adoré jouer avec elle, et même si ça avait été chaotique de son côté ça l'avait libéré de pleins de sentiments négatifs. Elle lui fit un signe de la main.

"On remet ça à une prochaine fois ?"

Elle espéra vraiment que Ellana serait d'accord et tourna les talons, reprenant son chemin vers le château. Ça avait été une sortie merveilleuse et il serait difficile qu'elle en ait une meilleure. Elle aurait aimé rester avec son amie mais elle devait absolument rendre ces livres avant la fin de la journée. Elle l'avait promit et c'était son honneur. Ce n'est que quand elle passa les portes du château qu'elle se rappela qu'elle avait oublié de rendre son pull à la Gryffondor.

Globe Oculaire
Entre nous, les Gryffons méritent cent fois plus de gagner la coupe.
A moins que ce ne soit l'inverse ? :thinking:

 Libre  Les pieds dans l'eau

Les filles s'arrêtèrent parfaitement au même moment. La mélodie une fois terminée, Cassiopée se posa à peine quelques secondes avant de se relever à la vitesse éclaire. Ellana l'observa ranger toutes ses affaires rapidement et en remettant chaussettes et chaussures. Puis se mit à courir en direction du château, son amie lui dit alors les raisons et la Gryffondor n'en vit aucuns inconvénients, elle la laissa filer avec un charmant sourire amicale.

Elle répondit seulement par un geste la main et un hochement de tête. Elle regarda un peu Cassiopée se précipiter en trottinant comme elle pouvait avec son sac et son violon en main. Ses longs cheveux bruns bougeant dans tout les sens. (C'est d'ailleurs peut être pour cela qu'Ellana préférait les cheveux courts aux cheveux longs.)
Et puis elle se remit à doigter les cordes de la guitare, allant à un rythme plus calme et plus lent que le précédent. Et elle le répéta en boucle, sûrement pour patienter, ou bien s'entrainer.

Le ciel s'était encore assombris avec les nuages et l'après-midi qui tombait, mais l'heure limite n'était pas encore venue, et elle profitait comme elle pouvait, le lac était sûrement l'un des seuls endroits où elle pouvait tranquillement jouer de la guitare sans être dérangée à peu près toutes les minutes par un bruit dérangeant ou par des personnes qui l'observait. 

Cependant, cela ne la gênerai pas de croiser quelqu'un d'autres.

Le bonheur est comme l'oiseau, il se pose où il veut.