Lac

Inscription
Connexion

Devoir au lac  MINA LEE 

Je sors à grands pas du hall. Mes chaussures claquent sur le sol, ma robe vole derrière moi. L'air glisse autour de mes chevilles. Un sourire au lèvre, j'arrive dans le parc. Il est beau. Le printemps arrive. J'ai bien aimé le parc à l'automne, celui d'hiver est pas mal non plus, bien qu'un peu froid. Je découvre seulement celui de printemps. Il est beau.

Les arbres reprennent leurs bourgeons. Quelques cerisiers en avance ont déjà leurs fleurs. J'inspire un grand coup pour m'impregner de l'ambience.

Je continue de marcher. D'un pas décidé, la pochette sous le bras, je me dirige vers le lac. Il est un peu flippant parfois. Je me demande si les légendes qui tournent autour de lui, à propos des monstres et tout, je me demande si elles sont vraies. C'est vrai que j'ai déjà vu des ombres bizarres. Félix soutient qu'il a déjà vu une sirène sur un rocher se prélassant au soleil. Mais bon, c'est Félix, il aime bien exagérer. Je n'y crois pas vraiment, mais maintenant, je ralentis toujours avant d'arriver sur la berge, juste pour vérifier.

Aujourd'hui encore, je n'échappe pas à la règle : mon pas se fait plus lent. Je jette un coup d'oeil, à droite, à gauche. Non, c'est bon, toujours aucun animal surnaturel. Je lève les yeux au ciel, exaspérée par ma propre imagination.

Je cherche des yeux une place où m'asseoir. Mon saule habituel n'a pas bougé, comme je pouvais m'y attendre. Et personne n'est déjà installé, comme je pouvais aussi m'y attendre, car on ne doit pas être bien nombreux à faire nos devoirs dehors à cette époque de l'année. Je m'installe confortablement, étale mes feuilles de notes et sors un parchemin propre. Je mordille le bout de ma plume puis commencer à rédiger.
Dernière modification par Kirsten Whitllock le 24 mars 2018, 21 h 22, modifié 1 fois.

"La perfection, c'est surfait" Kirsten W. , 2018

Je babille en #5D77D5

Devoir au lac  MINA LEE 

Mina marchait dans les couloirs de Poudlard lorsqu’elle s’arrêta pour regarder dehors. Quel magnifique ciel se dit-elle. Aucun nuage n’est visible à des kilomètres. Elle décida de sortir prendre l’air un instant. L’air était encore frais mais le soleil permettait de garder cette douce chaleur. Ce n’est pas un temps à rester à l’intérieur !
Elle se dirigeât donc vers le parc. Quel panorama ! La vue était vraiment dégagée. Elle pouvait apercevoir de nombreux arbres. Mina sourit en voyant le saule cogneur s’agiter au loin. Elle se souvint soudain de ce dont lui avait parlé son ami Mark. Le lac. Toutes ces fameuses légendes sur ces créatures étaient-elles vraies ?
Mina décida de se diriger vers le lac en question. L’herbe était verte et quelques cerisiers avaient déjà fleurit. C’était le printemps ? C’était un peu tôt pour cela. Mina continue de regarder l’espace lorsqu’elle aperçut une ombre derrière un saule pleureur.
Serait-ce une de ces créatures ? Les mains de Mina commencèrent à trembler. Allez Mina, ce ne sont que des légendes !
Elle décida de se rapprocher de l’arbre en question. Plus elle se rapprochait de l’arbre et plus Mina tremblait. L’ombre était toujours là. Elle ne bougeait pas. Lorsque Mina se trouva enfin derrière l’arbre en question, elle ferma les yeux et respira un grand coup.
Ça va aller, ce n’est probablement rien.
Elle prit sont courage à deux mains et se précipita devant le saule. Un hurlement se fit entendre ce que Mina reproduit immédiatement. Les cris avaient dû s’entendre jusqu’au parc. Reprenant ces esprits, Mina réalisa que l’ombre était en fait une fille appartenant à la maison Serdaigle. Lorsqu’elle aperçut le parchemin taché d’encre Mina devint rouge et très gênée.

-Oh pardon je suis vraiment désolée, je ne t’avais pas vu. Je croyais que tu étais une de ces créatures. Je suis vraiment désolée…
Dernière modification par Mina Lee le 25 mars 2018, 17 h 02, modifié 2 fois.

Duo de choc mais pas en toc, Mina et Kiara sont là !

Devoir au lac  MINA LEE 

Le bout de ma plume ne ressemble plus à grand chose tant je l'ai machonnée. C'est plus fort que moi, je ne peux pas m'en empêcher, je dois mordiller quelque chose quand je réfléchis. Quand j'étais à l'école moldue, c'était plus simple, les stylo sont plus résistants. Quoiqu'ici je peux user d'un reparo sans problème. 

Je lève les yeux de mon parchemin. Le soleil commence à décliner et l'air se raffraichit. Pas qu'il ait été particulièrement chaud, mais quand même. Mes yeux retombent sur mon écrit. Je cligne des yeux, remordille ma plume, rature un mot et le remplace par un gribouilli. Je sors mon papier buvard et absorbe une tâche d'encre noire qui orne la feuille en haut. 

Je relis mon devoir. Quelque chose me dérange dedans. Je ne sais pas ce que c'est. Les idées en elles-mêmes ? Ou la rédaction ? Le fond ou la forme ? Ou les deux ? Je ne sais, mais quelque chose ne va pas, indéniablement. Je soupire et pose le rouleau devant moi, sur la mousse. Je le contemple un moment. 

Une masse se jette devant moi. Instinctivement, je hurle. Et l'apparition crie à son tour. On crie ensemble quelques secondes avant de reprendre nos esprits. Aïe, j'espère qu'on ne nous a pas trop entendues, qu'on ait pas alarmé nos professeurs...

Je lève les yeux. A la place d'un monstre, je vois une fille. Elle doit avoir mon âge, et, si j'en crois sa cravatte rouge et or, je me retrouve face à une Griffondor. On se regarde un petit moment, l'air de ne pas trop savoir quoi faire, quoi dire, comment réagir. Puis l'autre se met violemment à rougir et à bafouiller :

- Oh pardon je suis vraiment désolée, je ne t’avais pas vu. Je croyais que tu étais une de ces créatures. Je suis vraiment désolée…

Je cligne des yeux puis suis son regard. Oh. Mon parchemin. Je le fixe quelques instants, le temps que mes idées reprennent leur chemin habituel. Le papier est imbibé d'encre noire. Il me faut encore une ou deux secondes supplémentaires avant que je ne comprenne comment elle s'est retrouvée là. Bien sûr, j'avais laissé mon pot d'encre en équilibre à côté de moi, et bien sûr, ma surprise m'a fait faire un geste brusque qui l'a fait valdinglé. Evidemment. 

A ma grande surprise, et apparement à celle de l'autre fille aussi, j'éclate de rire. Je rigole si fort que j'en deviens rouge et que j'ai du mal à respirer. Je peine difficilement à reprendre un soufle plus décent et puis enfin je lui réponds :

- Ne t'inquiète pas, je pense que j'allais le jeter de toute façon ce devoir, pas assez bien. En plus il était sale. 

Je tends la main vers la Griffondor, un reste d'hillarité dans le ventre :

- Je m'appelle Kirsten Whitllock.
Dernière modification par Kirsten Whitllock le 25 mars 2018, 17 h 06, modifié 1 fois.

"La perfection, c'est surfait" Kirsten W. , 2018

Je babille en #5D77D5

Devoir au lac  MINA LEE 

Une fois les paroles de Mina prononcées, la jeune fille se trouvant en face d'elle resta muette. Elle regardait son parchemin taché d'encre. Que vais-je faire ? Son travail avait l'air d'être fini... Elle devra tout recommencer par ma faute...
Mina se mordit la lèvre supérieure tout en observant la jeune fille. Comment va t-elle réagir ? Elle va s’énerver c'est sûr... Mina était nouvelle ici, c'était sa première année. Elle ne voulait pas déjà se faire des ennemis.

Tout à coup, Mina sursaute en voyant la jeune Serdaigle éclater de rire. Elle rigole ? Elle pleure ? Je ne comprends pas... Mina était déboussolée par toutes ces émotions qui lui traversaient l'esprit en même temps. Elle rigole peut-être de nervosité ? Mina regarde autour d'elle ne sachant quoi faire.
Lorsque la fille reprit ses esprits elle lui dit :

-Ne t'inquiète pas, je pense que j'allais le jeter de toute façon ce devoir, pas assez bien. En plus il était sale. 

Mina ouvrit grands ses yeux et un sentiment de soulagement empara son esprit. Ce n'est pas une blague?
La jeune fille tendit sa main vers Mina.
-Je m'appelle Kirsten Whitllock.

Mina n’hésita pas une seconde et serra la main de Kirsten.
-Enchantée Kirsten je m'appelle Mina Lee. Je suis en première année chez Gryffondor comme tu as surement dû le remarquer je crois.

Mina sourit timidement puis soupir . Tout ça était arrivé à cause de ces légendes auxquelles elle avait cru. Elle s'asseya en tailleur en face de Kirsten. Elle regarda le parchemin une dernière fois puis sorti un petit paquet de sa poche.

-C'est des Gnomes au poivre. J'espère que tu aimes ça, je voudrais te les donner pour me faire pardonner.

Mina se trouvait en face de la jeune fille, le bras tendu.
Serait-ce le début d'une nouvelle amitié ?
Dernière modification par Mina Lee le 25 mars 2018, 17 h 16, modifié 2 fois.

Duo de choc mais pas en toc, Mina et Kiara sont là !

Devoir au lac  MINA LEE 

L'autre fille se jette presque sur ma main tendue.

- Enchantée Kirsten je m'appelle Mina Lee. Je suis en première année chez Gryffondor comme tu as surement dû le remarquer je crois.

A mon avis, elle devait avoir peur que je m'énerve. J'ai beau être une Serdaigle, je ne vais pas faire autant de chichi pour un devoir tâché, surtout un devoir aussi nul que lui. Ou alors c'est parce que je suis Serdaigle et que je me rappelle de chaque mot que j'ai mis ? Je ne sais pas. Toujours est-il que je n'ai même pas songé à la gronder. Je garde un sourire aux lèvres tout en reprenant mon souffle -en essayant de me faire un peu plus discrète.

Un nouveau regard vers mon parchemin puis Mina s'asseoit face à moi, les jambes croisées. Elle sort de sa poche un sachet et me le tend :

- C'est des Gnomes au poivre. J'espère que tu aimes ça, je voudrais te les donner pour me faire pardonner.

Je cligne des yeux, le temps que l'information monte au cerveau. Rire a dû provoquer un manque d'oxygène parce que je réfléchis plus lentement. Mais c'est si bon de rire ! Je lève la main un peu machinalement mais garde le sachet en l'air entre nous deux. Je plante mon regard dans celui de la griffone.

- D'accord, mais seulement si tu partages avec moi.

Je pose les bonbons dans la mousse à côté de nos genoux et me penche vers mes affaires. Je rebouche avec précaution ma bouteille d'encre -pas question qu'il y ait une nouvelle catastrophe dans la soirée- et la mets avec précaution dans ma poche. Je cherche ma plume -elle a dû s'envoler un peu plus loin- puis me rend compte qu'elle est coincé sous ma cuisse et, enfin, je rassemble grossièrement mes nombreuses fiches de notes, en fait un tas un peu bancal avant de glisser le tout dans ma pochette. Je laisse la feuille imbibée d'encre dans la mousse, avec un peu de chance elle absorbera le noir, au moins assez pour que ça ne goutte plus.

"La perfection, c'est surfait" Kirsten W. , 2018

Je babille en #5D77D5

Devoir au lac  MINA LEE 

Mina appréhendait la réaction de Kirsten. Va t'elle accepter ? Mina, toujours le bras tendu attendait une réaction de sa part. Le jeune fille prit finalement le paquet mais resta immobile un instant. Je pense l'avoir perdue... Mina sourit en voyant cette scène. Finalement la jeune Serdaigle parla.

-D'accord, mais seulement si tu partages avec moi.

Les yeux de Mina deviennent pétillants. Elle se munit d'un sourire montant jusqu'à ses oreilles. Quel soulagement ! Toute cette situation aurait pu être autrement. J'ai eu de la chance de tomber sur une fille comme elle. Mina observa Kirsten ranger ses affaires tout en laissant son parchemin sur la mousse. Avec toute cette encre, son encrier doit être vide à présent.

Les deux jeunes filles étaient installées sous cet arbre, discutant et rigolant comme si rien ne c'était produit. Une brise fraîche se faisait ressentir ramenant avec elle les dernières feuilles tombées. Le lac était en fait un bel endroit. Kirsten avait l'air de venir ici souvent. Je devrais faire de même. Aller faire ces devoirs dehors au lieu d'être dedans, ce n'est pas sorcier.

Le soleil était de moins en moins brillant dans le ciel. La journée touche à sa fin. Quel dommage j'aurai voulu rester plus longtemps. Mina espérait que Kirsten est passée une aussi bonne après midi qu'elle.

-Dit Kirsten, le soleil va bientôt se coucher, il faudrait penser à rentrer au château tu ne penses pas ? Que dirais-tu d'aller boire du jus de citrouille avec moi ?

Mina avait peur qu'elle refuse mais demanda quand même. Elle se dit que de toute façon, cette histoire resterait pour toujours dans sa mémoire, c'est sûr !

Désolée, je n'avais plus trop d'idées... :S

Duo de choc mais pas en toc, Mina et Kiara sont là !

Devoir au lac  MINA LEE 

On papote longuement. Très longuement. Si longuement que le soleil commence à disparaître et que les derniers bonbons aussi. Peu à peu, Mina se détend. J'ai l'impression qu'elle s'en veut à cause de mon devoir mais j'ai beau lui répéter que ce n'est rien, elle reste sur son idée. Bon, c'est vrai que ça fait un certain gâchi d'encre. Pour ça, je trouve que c'est dommage. Toute cette encre de perdue, toute cette encre qui aurait pu recouvrir mes parchemins d'histoires et de récits enchantés ! Bon, trop tard, et puis, si mon encirer ne s'était pas renversé, je n'aurais pas rencontré Mina. C'aurait été dommage.

Je la vois fixer le ciel.

- Dis Kirsten, le soleil va bientôt se coucher, il faudrait penser à rentrer au château tu ne penses pas ? Que dirais-tu d'aller boire du jus de citrouille avec moi ?

Elle semble redouter ma réponse. En un quart de seconde, je me demande pourquoi elle a aussi peu de confiance en elle. Après tout, elle est Griffondor ! Mais c'est vrai que je suis Serdaigle et qu'un devoir perdu ne me dérange pas plus que ça. Après tout, ce ne sont pas nos maisons qui nous définissent mais nous qui définissons nos maisons. 

Je me lève, secoue ma robe pour en faire tomber les feuilles et les brins de mousse puis tend la main pour l'aider à se relever.

- Avec plaisir !

Je te laisse le choix : on peut continuer à rp jusqu'à ce qu'elles arrivent au château, donc un ou deux post en plus, ou alors on s'arrête là et on reprend à la table Serdaigle. A toi de voir !

"La perfection, c'est surfait" Kirsten W. , 2018

Je babille en #5D77D5

Devoir au lac  MINA LEE 

Mina venait de poser sa question. C’était nouveau pour elle. Elle a toujours été une fille assez timide n'ayant toujours eu que ses deux meilleurs amis auprès d'elle toutes ces années dans le monde des moldus. La solitude ne lui faisait pas peur et elle avait appris à vivre avec. Elle savait parfaitement comment s'adapter dans un milieu même si elle n'avait pas d'amis. Elle avait déjà prévu toutes les possibilités...
Enfin presque. Il est vrai que la rencontre avec Kirsten, ça, elle ne l'avait pas prévu. Dans les plans de Mina elle serait restée seule un peu plus longtemps, mais cette après-midi ne lui avait pas déplu, loin de là. En effet à part quelques Gryffondors elle n'avait pas discuté avec quelqu'un aussi longtemps à Poudlard.
Cela faisait longtemps que Mina n'avait pas rigolé avec une autre personne que ces meilleurs amis. Kirsten avait raison, le rire est vraiment bon ! La réponse ne se fut pas attendre. Kirsten se leva, enleva les quelques feuilles présentes sur sa robe et me tendit la main :

-Avec plaisir !

Mina attrapa sa main avec un petit sourire malicieux. Elle l'a remercie puis les deux jeunes filles commencèrent à marcher pour se rendre à Poudlard. Le soleil était en train de disparaître derrière les montagnes et les derniers rayons étaient encore visibles sur le lac.

- Au fait Kirsten, on n'a pas trop parler de nos familles respectives et de nos vies avant Poudlard. J'aimerais un peu plus en savoir sur toi !

Peut-être était-ce trop? On ne sait jamais, certaines personnes ne préfèrent pas parler de leur famille. Il est vrai que la plupart des familles sont compliquées. Qui ne connait pas une famille complexe? Surtout dans le monde des sorciers, avoir une famille normale... Ce n'est pas normal!

Duo de choc mais pas en toc, Mina et Kiara sont là !

Devoir au lac  MINA LEE 

Avec un sourire, Mina attrape ma main, puis me remercie. Lentement, nous prenons le chemin du château. J'aime bien parler avec Mina. C'est une conversation agréable, pas trop compliqué. On parle, et c'est tout. On rit aussi. Rire c'est la vie. Je pense que si je cessais de rire, je mourrais. Ce serait triste.

- Au fait Kirsten, on n'a pas trop parler de nos familles respectives et de nos vies avant Poudlard. J'aimerais un peu plus en savoir sur toi !

Je rélféchis cinq secondes avant de répondre. Je me demande jusqu'à quel point je peux parler sans l'embêter. Les familles de sorciers sont rarement simples, la mienne pas moins que les autres. Je décide de passer au plus simple, c'est-à-dire ma famille la plus proche, sans passer aux divers cousins que je peux avoir et tout. Ca sera déjà assez compliqué comme ça.

- Alors... Par quoi commencer ? J'ai trois soeurs et deux frères. Je suis la troisième de la fratrie. D'abord, c'est Jane. Elle est en cinquième année ici, à Griffondor comme toi. Après, c'est Félix, à Poufsouffle, troisième année. Puis c'est moi. Et ensuite, les jumelles, Gabrielle et Charlotte, qui ont 9 ans et enfin Aaron, le bébé de la famille, qui n'a que 6 ans. Mon père est médicomage, ma mère Auror. Mon père était Serpentard, et ma mère Serdaigle. Dans ma famille, il n'y a jamais eu de maisons euh... "familiale".  C'est pas comme les célèbres Weasley qui étaient tous à Griffondor ou les Malfoy qui partaient tous à Serpentard. Nan, nous on est de toutes les maisons, j'aime beaucoup ça.

Je souris encore. Oui, ma famille, un véritable patchwork. A la maison, c'est tout coloré. Chacun a décoré selon sa maison, et du coup waouh ! Quand je rentrerai pour les vacances, moi aussi je mettrai mes souvenirs de Serdaigle.

"La perfection, c'est surfait" Kirsten W. , 2018

Je babille en #5D77D5