Lac

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

Le souffle du vent d'hiver avait fait son effet, et le lac de Poudlard était bel et bien gelé. Sa surface s'était transformée en une épaisse couche de givre glacé, mais en-dessous de cette "croute" de givre, l'eau claire du lac coulait toujours. Même le vent le plus froid ne pourrait l'arrêter, l'eau lui résistait et continuait sa vie en dessous du givre.
Le lac se distinguait dans le parc, au milieu des buissons et terrains recouvert d'un manteau blanc. Le givre avait rendu sa surface étincelante et au milieu de la neige se découpait donc une étendue brillant de mille feux blancs et argentés.
C'était la nuit, et sur le lac gelé se réfléchissait la lune et les étoiles, parfait reflet de la nuit noire.
C'était un paysage de rêve, un reflet du paradis, avec une pleine lune argentée et des étoiles de cristal. Mais aucun élève ou professeur de Poudlard ne semblait profiter de ce bref instant de rêve, cet instant où le temps semblait s'être arrêté, et où l'on se croyait ailleurs qu'ici, ailleurs que sur terre. On se croyait sur la lune, ou bien ailleurs, dans l'univers, au milieu des étoiles.
C'est alors qu'une ombre se faufila dans la nuit.
Elle fit un pas au clair de lune, et sous les rayons de celle-ci, on vit apparaitre Thalia Gil'Sayan. L'enfant chaussa des patins d'argent, et s'élança sur le lac. Au milieu de celui-ci, on aurait dit qu'elle était de givre. Une enfant de givre. Une sorcière de givre.
Thalia étendit les bras, et se mit à tournoyer. Un ballet, en tête à tête avec la lune.
Sous la Voute Étoilée, alors que tout le monde rêvait, une enfant dansait, sous la lune et les étoiles, dans un instant de rêve où le temps était figé.
Thalia était seule, et tous ses soucis s'envolèrent dans la nuit. Vers la lune, au pays des étoiles.
Mais si l'on s'était approché un peu, on aurait vu couler des larmes de givre sur les joues pâles de l'enfant.
Dernière modification par Thalia Gil'Sayan le 7 avril 2018, 20 h 42, modifié 1 fois.

"Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises"
"Que fais-tu face à une rivière que tu ne peux traverser ? Je la traverse."

Thalia Gil'Sayan

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

Athalée n'arrivait pas à dormir, elle était assise sur le bord de la fenêtre près de son lit. Elle regardait le paysage qui s'étendait à perte de vue. Elle admirait la forêt si magique couverte de blanc avec la neige qui tombait continuellement, ce qui rendait encore plus le paysage magnifique.
Alors, la jeune femme enfila une tenue chaude, un pull blanc et un jean, puis mit ses bottes et prit son gros manteau. Elle rangea sa baguette dans la poche de son manteau et entama sa descente. Elle se faufila entre les lits de son dortoir et et sortit ensuite de sa salle commune. Elle avait commencé à repérer les différents couloirs, et réussit enfin à sortir du château.

Soudain, le vent glacial qui soufflait failli renverser la pauvre Athalée qui avait un point plume. Elle avança dans la neige. Elle se dirigeait vers le lac, un de ses endroits préférés à Poudlard depuis qu'elle était arrivée. Elle vit alors un fond magnifique: un lac gelé reflétant le ciel étoilé de la nuit d'hiver. Toutes les étoiles faisaient briller ce lac. La pleine lune argentée se reflétait tel un univers parallèle, plein de magie, dans ce lac des merveilles. Athalée fut stupéfaite par ce paysage qui se présentait à elle. Elle se sentit tellement mieux, spéciale car elle était la seule à pouvoir profité de ce spectacle. Elle s'assit dans la neige au bord du lac et resta, assise là, pendant un long moment, en pensant à toute sorte de chose.

Puis, elle vit au loin, une jeune femme mettre quelque chose à ses pieds et s'avancer vers le lac gelé. La jeune femme était bien loin de l'endroit où Athalée se trouvait. Cette dernière vit cette fille patiné sur la glace tel un ange. Il semblait à Athalée que la fille avait chaussé des patins d'argent de la même couleur que la lune et qu'elle patinait librement sur ce lac gelé comme si elle était seule sur Terre en cet instant magique. Elle s'avança vers cette jeune femme, espérant mieux la voir, mais elle ne voulait pas non plus la dérangé, alors elle se fit discrète et resta un moment, assise, adossée à un arbre, regardant la fille patiné comme une sorcière de glace, comme si elle ne faisait qu'un avec ce lieu.

Athalée et Wendy, serpys et pouffys réunis !!
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

Toute entière prise par son ballet de glace, Thalia ne remarqua tout d'abord pas la fille qui s'était approchée du lac pendant qu'elle dansait sous les étoiles. Elle ne la remarqua que lorsqu'elle s'avança un peu plus, sous les rayons de lune, timidement, comme si elle ne voulait pas la déranger. Thalia lui jeta un coup d'œil, puis, n'étant pas sur qu'elle apprécierait d'être dérangée, ne lui dit rien.
Elle continua de patiner lentement sous la lune, avec la sensation de ne faire qu'un avec la nuit, et d'être elle-même une des milliards étoiles qui la parsemaient, comme autant d'étincelles de givre.
Voyant que l'autre fille ne s'approchait pas pour lui parler, mais continuait à l'observer, Thalia sécha ses larmes, s'approcha d'elle en frissonnant sous son manteau pourtant épais, et retira lentement ses patins pour revenir sur la neige. Elle vit que le regard de la fille était attiré par ses patins d'argent qui brillaient, et lui sourit.
Maintenant qu'elle était près d'elle, elle pouvait mieux la voir et la détailler. La fille avait des cheveux bruns roux, et des yeux marrons et verts. Elle devait surement être à Serpentard, car elle portait le blason de cette maison, même si elle n'avait pas son uniforme puisque c'était le milieu de la nuit.
Thalia lui tendit la main, et lui dit doucement :

"Bonjour ! Je m'appelle Thalia, Thalia Gil'Sayan ! Et toi ? Toi non plus tu n'arrives pas à dormir ? C'est beau hein, le lac, au milieu de la nuit. On se croirait presque au paradis sur Terre."
Dans le silence de la nuit, sa voix résonnait étrangement. Elle se tut pour entendre la réponse de l'autre jeune fille.
Dernière modification par Thalia Gil'Sayan le 2 avril 2018, 13 h 40, modifié 1 fois.

"Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises"
"Que fais-tu face à une rivière que tu ne peux traverser ? Je la traverse."

Thalia Gil'Sayan

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

La fille était tellement magnifique en patinant, on aurait dit quelle avait fait cela toute sa vie. Athalée fut admirative et ne pouvait cessée de la contempler. Elle se sentait mal de la regarder ainsi car elle ne voulait attirer l'attention mais elle patinait tellement bien qu'elle ne pouvait arrêter de la regarder faire.

Puis, Athalée vit que cette jeune femme s'arrêta de patiner, s'avança, se défit de ses patins tout en passant sa main devant ses yeux. Athalée aimait tellement ses patins, ils étaient tellement beaux et allaient parfaitement avec le paysage qui s'offrait à elles cette nuit. La jeune fille s'approchait de plus en plus d'Athalée, ce qui la rendit de suite mal à l'aise, elle ne voulait pas l'attiré. La jeune femme avait de longs cheveux bruns foncés et des yeux noisette. Elle était tellement belle! Soudain, cette jeune femme s'approcha et lui tendit sa main. Athalée ne sut comment réagir alors elle écouta d'abord ce que la fille s’apprêtait à dire:

"Bonjour ! Je m'appelle Thalia, Thalia Gil'Sayan ! Et toi ? Toi non plus tu n'arrives pas à dormir ? C'est beau hein, le lac, au milieu de la nuit. On se croirait presque au paradis sur Terre."

Sa voix était tellement douce et elle avait dit cela tout doucement pour rassurer Athalée. Celle-ci fut surprise un instant, mais se reprit très vite, serra la main de Thalia et répondit:

"Salut, je suis Athalée Drasilio.... Oui, je n'arrive pas...enfin..je ne voulais pas dormir....pour porfiter du paysage! Oui, c'est magnifique!"

La timidité d'Athalée l'emporta encore une fois. Elle avait du mal à prononcer une phrase correctement sans hésiter. De plus, sa voix résonnait telle une mélodie parmi le paysage blanc et désert. Thalia, qui était droite devant elle, l'écoutait attentivement. Alors Athalée lui dit subitement:

"Heu oups désolé, assieds toi!! Ne reste pas debout!"

Athalée était ravie de voir qu'elle n'était pas seule à profiter de ce spectacle naturel et rêvait tellement que cette Thalia puisse devenir une de ses amies qu'elle se ferait à Poudlard cette année. Alors elle attendit la réaction de cette fille reflétant les milles lumières de ce ciel étoilé d'hiver.








Athalée et Wendy, serpys et pouffys réunis !!
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

La fille lui répondit :
"Salut, je suis Athalée Drasilio.... Oui, je n'arrive pas...enfin..je ne voulais pas dormir....pour profiter du paysage! Oui, c'est magnifique!"
Elle semblait mal à l'aise. *Surement à cause du fait qu'elle bégaie un peu* pensa Thalia. Elle sourit. Elle aussi, elle était souvent mal à l'aise face aux inconnus, et avait beaucoup de mal à dompter sa peur. Athalée poursuivit :
"Heu oups désolé, assieds toi!! Ne reste pas debout!"
Elle regardait toujours les patins d'argent que Thalia tenait dans sa main. Celle-ci lui les tendit pour qu'elle puisse les regarder mieux, puis s'assit et jeta un autre coup d'œil à la nuit. Elle se sentait mal à l'aise sous le regard d'Athalée qui passait de ses patins à son visage. Celle-ci arrêta de la regarder pour se concentrer pleinement sur les patins. Ils étaient entièrement d'argent, avec une incrustation de cristal sur les côtés, et Athalée semblait les trouver magnifiques. Thalia la comprenait parfaitement, elle aussi les aimait plus que tout. Elle s'enveloppa encore plus dans son manteau en fourrure blanche, et rabattit la capuche sur sa tête. Il faisait de plus en plus froid, on approchait de une heure et demi du matin. Thalia commençait à se perdre dans ses pensées, mais elle sentit le regard d'Athalée posé sur elle, signe qu'elle avait fini de regarder les patins, et lui répondit donc :

"Tu es timide ? Ne t'inquiète pas, moi aussi, il m'a fallut du temps pour paraitre plus sûre de moi, mais j'ai toujours aussi peur des inconnus. Tu ne voulais pas dormir ? C'ets vrai que c'est magique d'être ici pendant la nuit, alors que tout le monde dors. Tu aimes bien mes patins j'ai l'impression ? Tu en as toi ?"
Et elle attendit en silence que Athalée lui réponde.

"Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises"
"Que fais-tu face à une rivière que tu ne peux traverser ? Je la traverse."

Thalia Gil'Sayan

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

Allongée sur son lit, Hélène Stevan ne réussissait pas à dormir. Même enfouie sous ses couettes, elle avait froid .C'était une nuit d'hiver et l'air glacé avait même réussi à faire geler le lac .
Il ne manquait qu'une fille dans le dortoir, Thalia Gil'Sayan, une nouvelle comme Hélène .Elles avaient fait connaissance il y a quelques jours .Hélène comtempla le lac, il réfléchissait le ciel et avec arbres et le sol enneigés autour, ce paysage était tout simplement magnifique .
Je vis une forme humaine méconnaissable s'avancer vers le lac chausser quelque chose à ses pieds et s'élança vers le lac . Là, sous la lumière des étoiles, je la reconnu, c'était Thalia Gil'Sayan .Elle avait à ses pieds des patins d'argent .Là, elle se mit à tournoyer, de plus en plus vite .
Hélène eut envie de la rejoindre .Elle prit son manteau, ses patins et courut hors du dortoir .Jusqu'à dehors . S'approchant du lac, elle mit ses patins et patina jusqu'à Thalia .Mais de plus près, Hélène vit des larmes qui coulaient le long des joues de son amie .
Elle ne savait que faire .De loin, elle paraissait si joyeuse et heureuse et de près si triste et désespérée ...Elle s'approcha délicatement tendrement, enlaça Thalia . Les deux filles restèrent longtemps enlacées puis Hélène se détacha et prenant les mains de son amie dans ses mains, lui demanda :«
Tu veux m'en parler ? De pourquoi tu pleure ?

Lire c'est rêver les yeux ouverts.

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

Pendant que Thalia parlait avec Athalée, une autre fille s'était approchée. Thalia la reconnue, c'était Hélène Stevan, une nouvelle Poufsouffle comme Thalia. Elle l'enlaça et Thalia tressaillit car elle n'aimait pas vraiment qu'on la touche, mais se laissa vite aller à son étreinte en souriant. Soudain, Hélène lui demanda :
"Tu veux m'en parler ? De pourquoi tu pleure ?"
Thalia, qui avait réussi à arrêter de pleurer depuis environ une minute, refondit en larmes et à travers ce rideau d'eau qui coulait sur son visage et qui commençait déjà à se solidifier tant il faisait froid, acquiesça. Elle dit :
"Oui, je veux bien. Mais déjà, je ne sais pas si vous vous connaissez, alors Hélène voici Athalée Drasilio et Athalée voici Hélène Stevan."
Thalia s'interrompi, et renifla. Puis elle poursuivit :
"Sinon, je pleure parce qu'aujourd'hui, ça fait exactement deux ans que ma mère est morte. Et que cette nuit de pleine lune me fait penser au moment où elle est morte. Il faisait nuit, c'était l'hiver, tout était exactement comme aujourd'hui, à cela près que je n'étais pas à Poudlard mais chez moi. C'est pour ça que je n'arrive pas à dormir. Je m'en veux souvent de vivre une vie paisible et heureuse alors que ma mère est morte. Du coup, je dansais pour elle, avec les patins qu'elle m'a offert pour mes huit ans. Ils sont magiques, ils s'adaptent à la taille de leur propriétaire, alors ils me vont toujours. C'est un des rares souvenirs que j'ai de ma mère."
Puis elle se tourna vers Athalée, et dit :
"Sinon Athalée, tu n'as pas répondu à ma question ?"

"Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises"
"Que fais-tu face à une rivière que tu ne peux traverser ? Je la traverse."

Thalia Gil'Sayan

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

Athalée se concentrait sur les patins de la jeune femme pour ne pas montrée qu'elle était mal à l'aise, pour dire vrai, elle n'avait pas l'habitude de parler à des inconnus et elle n'avait pas confiance donc ne savait jamais quoi dire où quoi faire et pensais toujours que ce qu'elle faisait était inutile. Elle regardait toujours les patins argentés incrustés de cristaux par endroit: ils étaient magnifique!!

Thalia vint s'asseoir à côté d'Athalée qui lui laissait de la place près d'elle. Athalée regardait de temps à autre son visage pour voir comment elle était mais la sombre nuit ne laissait paraître que quelques rayons de lunes insuffisants pour voir les détails du visage de la jeune femme. Alors elle se concentra de nouveaux sur les patins.La fille à côté d'elle resserra son manteau sur elle et mit sa capuche, Athalée comprit qu'elle avait de plus en plus froid. Elle l'avait vu tremblé à un moment. Il était presque une heure et demi alors le froid se faisait ressentir.

Athalée tenta de regarder la jeune femme près d'elle mais celle-ci, ayant sentit son regard, lui dit:

"Tu es timide ? Ne t'inquiète pas, moi aussi, il m'a fallut du temps pour paraitre plus sûre de moi, mais j'ai toujours aussi peur des inconnus. Tu ne voulais pas dormir ? C'est vrai que c'est magique d'être ici pendant la nuit, alors que tout le monde dors. Tu aimes bien mes patins j'ai l'impression ? Tu en as toi ?"

Mais à ce moment là, une autre fille arriva et enlaça Thalia. Elles restèrent pendant certaines minutes dans les bras l'une de l'autre, cela était apparu comme des heures à Athalée puisqu'elle était à côté, de nouveau seule et ne connaissant pas la nouvelle venue. Puis la fille se mit à parler à Thalia:
"Tu veux m'en parler? De  pourquoi tu pleures?"

Malheureusement, Thalia retrouva ses larmes qu'elle avait réussis à laisse de côté et fondit en larme. Mais elle accepta de parler.
"Oui je veux bien. Mais déjà, je ne sais pas si vous vous connaissez, alors Hélène voici Athalée Drasilio et Athalée voici Hélène Stevan"

Athalée fit un signe de la main à l'amie de Thalia et écouta ce que cette dernière allait répondre à son amie. L'histoire que raconta Thalia était triste et Athalée faillit en avoir quelques larmes aux yeux également mais elle resta attentive à ce qu'elle disait. Elle comprit alors que les patins tant fascinants étaient magiques et que c'était l'un des rares souvenirs de la mère, qui n'était malheureusement plus ici, de sa propriétaire. Puis Thalia se retourna vers Athalée et lui demanda:

"Sinon Athalée, tu n'as pas répondu à ma question?"

Cette dernière avait cru qu'elle allait encore être oubliée par une personne avec qui elle aimait parler. Elle fut rassurée de voir que Thalia voulait encore lui parlé malgré la présence de son amie,  car elle avait eu le sentiment d'être de trop au bout d'un moment. Donc Athalée respira l'air frais et répondit doucement, tout en essayant de parler normalement:




"Oui, j'ai malheureusement toujours été très timide et non confiante en moi donc j'ai du mal à parler aux inconnus etc.. J’espère changé cela un jour! Oui, je voulais profité de la vue que ma fenêtre m'offrait, c'était tellement beau. C'est tellement extraordinaire et magique!!

Tes patins sont magnifiques, puis tu en fais tellement bien! Non je n'en ai pas, et même si j'adorerais en faire, je n'en ai jamais fait donc voilà. D'ailleurs, bonjour Hélène! Et Thalia je suis désolé pour ta mère, se devait être une personne remaquarble."
"Puis tu es dans quelle maison?"

Athalée attendit que Thalia lui réponde, elle se sentait bien et en confiance avec elle. La nuit en était que plus belle en compagnie d'une autre fille. Puis la nouvelle compagnie d'Hélène allait amélioré sûrement cela: plus on est de fous, plus on rit. Elle espérait se faire de nouvelles amies, et cette nuit serait sûrement un bon moyen. Puis ce serait super de passer une superbe nuit en rigolant, parlant et s'amusant avec elles.
Dernière modification par Athalée Drasilio le 2 avril 2018, 15 h 07, modifié 2 fois.

Athalée et Wendy, serpys et pouffys réunis !!
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

Hélène n'avait pas encore répondu à Thalia, qui pleurait toujours, même si elle commençait à calmer ses larmes, mais Athalée, elle, dit calmement :
"Oui, j'ai malheureusement toujours été très timide et non confiante en moi donc j'ai du mal à parler aux inconnus etc.. J’espère changé cela un jour! Oui, je voulais profité de la vue que ma fenêtre m'offrait, c'était tellement beau. C'est tellement extraordinaire et magique!!
Tes patins sont magnifiques, puis tu en fais tellement bien! Non je n'en ai pas, et même si j'adorerais en faire, je n'en ai jamais fait donc voilà. D'ailleurs, bonjour Hélène! Et Thalia je suis désolé pour ta mère, se devait être une personne remaquarble."

Thalia sourit, étonnée de voir qu'Athalée n'avait jamais fait de patins à glace. Elle, elle faisait ça depuis qu'elle savait marcher. *Mais ce n'est pas grave, moi, il y a plein de choses que je ne sais pas faire et qu'elle doit savoir faire*, pensa t-elle. *Peut-être qu'il n'y a pas de lac, de rivière ou d'autre éétendue d'eau qui gèle en hiver près de chez elle, et dans ce cas c'est parfaitement normal*. Et elle lui répondit :
"Merci, j'en fais depuis que je suis petite sur le lac près de ma maison. Et merci d'être désolée pour ma mère. C'était effectivement une sorcière remarquable. Mais tu sais, il y a un début à tout !"
Et elle partit en courant vers le dortoir. Deux minutes après, elle revenait avec un sac. Elle en sortit une paire de patins, bien moins beaux que les siens, tous simples, mais des patins tôt de même.
"Tiens, j'en ai une autre paire. Désolée, elle est vieille, alors elle n'est pas terrible, mais c'est déjà ça !"
Elle se tourna vers Hélène :
"Tu veux venir avec nous patiner ? Ah, et au fait Athalée, je suis à Poufsouffle, comme Hélène."
Dernière modification par Thalia Gil'Sayan le 8 avril 2018, 16 h 55, modifié 1 fois.

"Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises"
"Que fais-tu face à une rivière que tu ne peux traverser ? Je la traverse."

Thalia Gil'Sayan

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

Athalée vit soudainement Thalia sourire à nouveau, sûrement parce qu'elle avait dit qu'elle n'avait jamais fait de patins car elle répondit:

"Merci, j'en fais depuis que je suis petite sur le lac près de ma maison. Et merci d'être désolée pour ma mère. C'était effectivement une sorcière remarquable. Mais tu sais, il y a un début à tout !"

Athalée sourit à cette dernière car ce n'était pas faux mais sans patins ce serait compliqué, pensa-t-elle. Mais au même moment, Thalia partit en courant vers le château. Athalée attendit don le retour de celle-ci. Elle revint deux minutes après avec un sac à la main. Elle en sortit une paire de patin simple.

"Tiens, j'en ai une autre paire. Désolée, elle est vieille, alors elle n'est pas terrible, mais c'est déjà ça !"

"Tu veux venir avec nous patiner ? Ah, et au fait Athalée, je suis à Poufsouffle, comme Hélène."

Avant la réponse d'Hélène, Athalée dit à Thalia:

"Oh merciii! Tu es trop gentille, mais je te les rend quand? Puis tu sais, ils sont magnifiques tout de même, après quelques modifications et une décoration manuelle, ils pourraient être splendides!"

Athalée était heureuse et toute souriante. Elle était tellement contente que son amie accepte de lui prêté des patins à elle et de lui montrer comment en faire. Elle pensait que cela allait être compliqué d'apprendre mais elle le voulait alors elle serait prête à tout, elle travaillerait jusqu'à savoir patiner. Elle avait hâte d'apprendre et était tellement motivée !! Elle allait apprendre à patiner, elle n'en avait jamais fait mais cela la remplissait de joie et de bonheur. Elle avait toujours aimé regardé des personnes en faire mais elle n'avait jamais pu tester d'en faire. Elle n'avait pas de patins et donc ne pouvait pas en faire. Mais cela changeait!
Dernière modification par Athalée Drasilio le 8 avril 2018, 15 h 10, modifié 4 fois.

Athalée et Wendy, serpys et pouffys réunis !!
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

Thalia attendit, et avant qu'Hélène lui réponde, Athalée fit :
"Oh merciii! Tu es trop gentille, mais je te les rend quand? Puis tu sais, ils sont magnifiques tout de même, après quelques modifications et une décoration manuelle, ils pourraient être splendides!"
Heureuse d'avoir pu faire plaisir à son amie, Thalia sourit jusqu'aux oreilles, et jeta un coup d'œil au lac, se disant que ce serait vraiment super si Hélène acceptait, car elles pourraient alors patiner toutes les trois sous les étoiles et la lune, au milieu de la nuit, le meilleur moment pour profiter pleinement de chaque instant de bonheur. Aussitôt, elle se força à ne plus du tout penser à sa mère mais seulement au moment heureux qu'elle était en train de vivre.
Elle répondit donc en souriant toujours :

"Ce n'est rien, tu peux les garder, je ne m'en sert plus, c'était ceux que j'avant avant d'avoir ceux là ! Ils sont aussi magiques, dans ma famille, même si mon père est un Moldu, on se sert beaucoup de la Magie, c'est pratique pour ne pas avoir à racheter des vêtements tous les ans ! Je serais vraiment heureuse qu'ils servent à quelqu'un, surtout à une amie comme toi !"
Et elle attendit qu'une des deux filles lui réponde, en se disant qu'elle allait vraiment passer une nuit de rêve.

"Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises"
"Que fais-tu face à une rivière que tu ne peux traverser ? Je la traverse."

Thalia Gil'Sayan

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

Athalée vit de suite après sa réponse, un sourire sur le visage de Thalia. Elle vit que la jeune fille regardait le lac, elle pensait sûrement que patinés toutes ensemble serait merveilleux et elle avait raison. Cela la rendrait sûrement heureuse et lui permettrait un instant d'oublier son malheur. Elles pourraient patiner ensemble, se libérer de leurs malheurs, se sentir meilleures, tout cela en étant ensemble. Athalée fut enthousiasmée par cette idée et imaginait déjà les trois filles patinées ensemble. Puis elle dit:
"Ce n'est rien, tu peux les garder, je ne m'en sert plus, c'était ceux que j'avait avant d'avoir ceux là ! Ils sont aussi magiques, dans ma famille, même si mon père est un Moldu, on se sert beaucoup de la Magie, c'est pratique pour ne pas avoir à racheter des vêtements tous les ans ! Je serais vraiment heureuse qu'ils servent à quelqu'un, surtout à une amie comme toi !"

Athalée n'était pas sourde, elle avait bien entendue qu'elle était son ami!! Elle fut tellement heureuse qu'elle sourit comme jamais elle ne l'avait jamais fait. Depuis son arrivée à Poudlard, elle ne s'était jamais fait vraiment des amis, elle avait rencontré des personnes mais elle ne les considérait pas comme amis. Puis, même depuis qu'elle était toute jeune, elle n'avait pas souvent eu d'amis donc elle était heureuse. Alors elle répondit avec joie et en souriant:

"Oh merci!! Tu es tellement gentille! Je te remercie! Je les transformerait à mon goût et style et ils seront aussi beaux que les tiens! Maintenant, il reste un détail, savoir en faire. Je suis tellement heureuse que tu me considères comme une amie, tu es ma première amie depuis mon arrivée. Avec plaisir, je me rend avec toi et Hélène pour apprendre à patiner!"
Dernière modification par Athalée Drasilio le 8 avril 2018, 15 h 20, modifié 2 fois.

Athalée et Wendy, serpys et pouffys réunis !!
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

Athalée répondit avec un grand sourire :
"Oh merci!! Tu es tellement gentille! Je te remercie! Je les transformerait à mon goût et style et ils seront aussi beaux que les tiens! Maintenant, il reste un détail, savoir en faire. Je suis tellement heureuse que tu me considères comme une amie, tu es ma première amie depuis mon arrivée. Avec plaisir, je me rend avec toi et Hélène pour apprendre à patiner!"
Thalia lui répondit gentiment :
"Je ne doute pas une seule seconde de tes talents de décoratrice, ils seront peut-être même mieux que les miens. Quoique j'en doute, car ceux-ci ont été faits par une sorcière adulte pour être les plus beaux que possible. Et moi non plus je n'ai pas beaucoup d'amis, en te comptant j'en ai 2 ou 3 environ. Mais il est normal que je te considère comme une amie, tu es si gentille avec moi ! Regardons un peu les étoiles en attendant Hélène. Tu connais des constellations ? Moi, quelques unes. Là, c'est la Grande Ourse, ici la Petite Ourse. Là, Cassiopée, et ici l'étoile Sirius, et là Aldebarane. Mais connais tu les constellations sorcières ? Ici, c'est l'Épée de Gryffondor, là le Diadème de Rowena, ici la Coupe d'Héléna, et par là le Médaillon du Serpent. Sinon, il y a la Baguette de Sureau là, mais je n'en connais pas beaucoup d'autres. Et toi ?
Elle se tourna vers les étoiles quelles pointait du doigt en énonçant leurs noms. Et elle sourit devant l'immensité de la nuit.

"Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises"
"Que fais-tu face à une rivière que tu ne peux traverser ? Je la traverse."

Thalia Gil'Sayan

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

Athalée attendait ce qu'allait dire Thalia:
"Je ne doute pas une seule seconde de tes talents de décoratrice, ils seront peut-être même mieux que les miens. Quoique j'en doute, car ceux-ci ont été faits par une sorcière adulte pour être les plus beaux que possible. Et moi non plus je n'ai pas beaucoup d'amis, en te comptant j'en ai 2 ou 3 environ. Mais il est normal que je te considère comme une amie, tu es si gentille avec moi ! Regardons un peu les étoiles en attendant Hélène. Tu connais des constellations ? Moi, quelques unes. Là, c'est la Grande Ourse, ici la Petite Ourse. Là, Cassiopée, et ici l'étoile Sirius, et là Aldebarane. Mais connais tu les constellations sorcières ? Ici, c'est l'Épée de Gryffondor, là le Diadème de Rowena, ici la Coupe d'Héléna, et par là le Médaillon du Serpent. Sinon, il y a la Baguette de Sureau là, mais je n'en connais pas beaucoup d'autres. Et toi ?"

La jeune femme regarda son amie montré du doigt toutes les constellations une par une. Athalée, plus détendu et moins timide qu'avant car la conversation devenait intéressante et qu'elle avait moins peur des ces filles. Elle se sentait rassurée. Alors elle répondit de suite et avoua:

"Oh merci pour tout ce que tu dis, moi je n'en avais pas encore avant vous, donc je suis tellement heureuse! Toutes ces constellations que tu me dis là sont magnifiques mais je n'en connaissais que quelques unes même si j'adore regardé le ciel et les paysages, je ne connais pas beaucoup de constellations. Je connaissais tout de même la Grande Ours et la Petite ainsi que Cassiopée et le Médaillon du Serpent."

Athalée regardait souvent le ciel le soir, mais elle n'avait jamais su qu'elles étaient les étoiles et les constellations du ciel. Elle regardait juste le paysage qui s'étendait devant elle la nuit. Ce magnifique spectacle qu'elle aimait tant regardé pendant des heures. Elle se sentait exceptionnelle, la nuit, d'être la seule à regarder ceci.
Alors elle profita que son amie lui montre toutes les constellations qu'elle connaissait, cela enrichissait son savoir et lui permettait de s'intéresser à un nouveau sujet. Elle adora écouter ce que disait Thalia. Elle en savait tellement sur les constellations du ciel. Athalée fut émerveillée.


Dernière modification par Athalée Drasilio le 8 avril 2018, 15 h 26, modifié 1 fois.

Athalée et Wendy, serpys et pouffys réunis !!
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"

Le lac de givre  RP privé avec Athalée et Hélène 

Hélène n'avait même pas vu que les filles avaient commencer à parler, elle était en train de rêvasser et elle se réveilla d'un coup en entendant les paroles de Thalia : «Là, c'est la Grande Ourse, ici la Petite Ourse. Là, Cassiopée, et ici l'étoile Sirius, et là Aldebarane. Mais connais tu les constellations sorcières ? Ici, c'est l'Épée de Gryffondor, là le Diadème de Rowena, ici la Coupe d'Héléna, et par là le Médaillon du Serpent. Sinon, il y a la Baguette de Sureau là, mais je n'en connais pas beaucoup d'autres. Et toi ?
-Oh merci pour tout ce que tu dis, moi je n'en avais pas encore avant vous, donc je suis tellement heureuse! Toutes ces constellations que tu me dis là sont magnifiques mais je n'en connaissais que quelques unes même si j'adore regardé le ciel et les paysages, je ne connais pas beaucoup de constellations. Je connaissais tout de même la Grande Ours et la Petite ainsi que Cassiopée et le Médaillon du Serpent .»
Vous ne connaissez que celles là ?demanda Hélène Ici il y a le phénix et ici le sombral .Ici le chapeau et là le chaudron .Vous avez déjà regarder le ciel à la campagne le jour ?Parfois on voit encore le phénix dans le ciel .Quand il est dégagé .

Lire c'est rêver les yeux ouverts.
  Retour   Répondre