Lac

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Une rencontre organisée

Nathan la regardait avec un rictus. Ce qui étonna Fanny au premier abord. *A quoi pense-t-il pour réagir comme cela? Enfin, sûrement un truc incompréhensible de garçon* se disait-elle. La jeune Carter regardait de nouveaux filleuls arriver. Ils semblaient tous très sympathique et elle espérait avoir l'occasion de tous les connaître. Son visage était détendu, elle se sentait bien en cet instant. Elle porta de nouveau son attention sur le jeune Brior.

-Je vais bien merci. Serdaigle hein. Il prit un ton dramatique. C'est une invasion, il y en a trop. Mais que dis-tu rejoindre les autres? Il lui sourit. Je ne veux pas me débarrasser de toi, au contraire.

Fanny était amusé par la réponse de son camarade, elle se sentait à l'aise et c'était rare pourtant. La petite blonde lui fit un grand sourire et laissa échapper un petit rire.

-Oh mon pauvre petit! Commençait-elle en se moquant gentillement. Feriez-vous une overdose de Serdaigle? Elle arqua un sourcil et rejoignit le cercle.

Fanny était choquée de sa réponse mais elle savait que c'était comme cela qu'on pouvait se faire des amis. Alors qu'elle attendait que Nathan riposte, une voix l'interpella.

-Salut Fanny! On n'a pas encore eu l'occasion de discuter toutes les deux, enchantée

La jeune Serdaigle reconnu aussitôt Selma, elle était heureuse de voir enfin un visage familier. Elle lui répondit avec une certaine pointe de timidité.

-Oh bonjour Selma! Comment vas-tu? Elle fit une courte pause et reprit. Mmh, on pas encore eu le temps de se connaître c'est vrai. Tu veux t’asseoir?




"A dream is a wish your heart makes.
Last night I dreamt of you" - Cascading Hearts, Justine David

Une rencontre organisée

Fanny finit par sourire puis son rire clair et joyeux pût s'entendre dans le petit comité.

-Oh mon pauvre petit! Commença-elle en se moquant gentiment. Feriez-vous une overdose de Serdaigle?

Elle arqua un sourcil et rejoignit le cercle. Nathan eu un second rictus amusé. Finalement, Fanny s'avérait plus joueuse et moins timide qu'il le pensait. Il fallait juste la mettre à l'aise et elle devenait complice et marrante.

Nathan trouvait d'ailleurs ces changements très impressionnant, c'était pour ça qu'il désirait travailler en tant que scientifique sur le tempérament humain. Et il adorait ces caractères, qui lui rappelait ceux de ses anciens meilleurs amis d'enfance partis trop brusquement en Amérique alors qu'ils devaient aller à Poudlard avec lui.

Alors qu'il s'apprêtait à riposter joyeusement, une voix l'interrompit.

-Salut Fanny! On n'a pas encore eu l'occasion de discuter toutes les deux, enchantée!

Puis elle s'adressa au jeune garçon blond.

-Salut moi c'est Selma. Comment vas-tu?

Nathan voulu d'abord lui répondre sèchement en lui demandant qui elle était pour venir interrompre une conversation quand il se rappela sa promesse et du but de cette fête. Alors il garda un visage souriant et écouta Fanny lui répondre. Après tout, il pouvait bien se faire une autre amie Serdaigle non? Et puis celle-ci semblait très souriante et sympathique.

-Oh bonjour Selma! Comment vas-tu? Elle fit une courte pause et reprit. Mmh, on pas encore eu le temps de se connaître c'est vrai. Tu veux t’asseoir?

Et le jeune Brior enchaîna se décalant lui aussi, toujours souriant.

-Enchanté Selma! Je vais très bien, merci. Fanny a raison, viens t'assoir!

Et il tapota une place à-côté de lui.

I had a dream.
2ème année RP

Une rencontre organisée

En s'approchant, Selma remarqua que Nathan et Fanny semblaient assez bien s'entendre, ils se lançaient quelques piques amusantes. Elle aimait bien quand les gens avaient de la répartie, c'était plus agréable et la conversation était plus vivante que de parler seulement de la pluie et du beau temps...

Fanny se tourna vers elle, une pointe de timidité se sentit, mais elle semblait réellement contente de la voir, ce qui fit plaisir à Selma. Fanny lui dit:
-Oh bonjour Selma! Comment vas-tu? Mmh, on pas encore eu le temps de se connaître c'est vrai. Tu veux t’asseoir?
Selma était contente, elle espérait pouvoir faire connaissance avec tous les filleuls de Wendy, même si, en une seule fois, cela semblait réellement impossible, ils étaient vraiment nombreux!

Nathan, le jeune serpentard, lui sourit également et lui répondit:
-Enchanté Selma! Je vais très bien, merci. Fanny a raison, viens t'assoir!

Selma pris donc place près de Nathan et Fanny. En piochant dans un bol de bonbons, elle se tourna vers le lac, tout sourire. Elle s'adressa à eux:
-Je vous ai interrompu dans votre conversation, je m'en excuse, mais vous m'aviez l'air tous les deux très sympas. Fanny, je t'ai vu plusieurs fois dans la salle commune, mais jusqu’ici, j'avoue que je n'ai pas trop parlé aux autres premières années, et toi? Et tu te sens bien chez les serdaigle?

En s'adressant à Nathan:
-Dis moi, tu ne serais pas le fils Brior? J'ai cherché où j'avais pu t'avoir déjà vu, et je me suis souvenue que papa m'avait dit que monsieur Brior avait un fils du même âge que moi!
Dernière modification par Selma Al Hayya le 13 mai 2018, 21 h 25, modifié 1 fois.

Une rencontre organisée

Fanny regardait presque amoureusement les muffins aux myrtilles qui se trouvaient devant elle. Elle se retenait pour ne pas se jeter déçu, c'était son talon d'Achille, son péché mignon. Elle se mordit la lèvre, et puis tendit le bras pour en attraper un, puis deux, puis trois. Elle se stoppa, elle ne voulait pas non plus se faire passé pour une goinfre. La jeune fille avait un peu honte de se laisser avoir si facilement par sa gourmandise. Mais elle ne pouvait résister.

Selma était assise près d'elle et de Nathan, Fanny était contente de pouvoir se faire des amis. Sa camarade piocha dans un bol de bonbons et e tourna vers le lac. La petite blonde se tourna aussi vers le lac dégustant ses muffins. La voix de Selma interrompit sa contemplation :

-Je vous ai interrompu dans votre conversation, je m'en excuse, mais vous m'aviez l'air tous les deux très sympas. Fanny, je t'ai vu plusieurs fois dans la salle commune, mais jusqu’ici, j'avoue que je n'ai pas trop parlé aux autres premières années, et toi? Et tu te sens bien chez les serdaigle?

Fanny se retourna donc vers elle et lui répondit la bouche encore pleine de muffins :
-Tu ne nous a pas interrompus ne t'inquiète pas. Quelques miettes de gâteau tombaient. Fanny prit tout de suite une teinte très rouge, elle avait honte. Elle avala rapidement et reprit d'une petite voix. Euh... Excusez-moi... Elle baissa les yeux et joua avec ses doigts. Je...Je n'ai pas non plus eu trop l'occasion de discuté avec les autres. Je pense que je me sens bien chez les Serdaigles et toi?

Selma s'adressa aussi à Nathan :

-Dis moi, tu ne serais pas le fils Brior? J'ai cherché où j'avais pu t'avoir déjà vu, et je me suis souvenue que papa m'avait dit que monsieur Brior avait un fils du même âge que moi!

"A dream is a wish your heart makes.
Last night I dreamt of you" - Cascading Hearts, Justine David

Une rencontre organisée

Nathan observait le domaine de Poudlard. Wendy avait très bien choisi l'emplacement de la fête, ils avaient une vue impressionnante. On pouvait voir presque tout le lac qui miroitait au soleil, un bout de la Forêt Interdite qui semblait perpétuellement sombre, les différentes collines vertes pomme qui entourait le lieu et, bien sûr, la face Sud du château qui donnait sur le Parc ainsi que une partie de ses remparts. Des dizaines d'élèves profitaient du beau temps et du week-end pour sortir jouer ou parler.

Le regard rêveur du jeune Brior revint vers le morceau de la Forêt. Après quelques instants de complantassions, il aperçu un vague mouvement et vit un lapin qui galopait vers les collines. Il eu un sourire amusé. Le jeune garçon adorait la nature, et trouvait le domaine de Poudlard vraiment magnifique. C'était sans doute l'un des plus beaux au monde, songea-t'il. Il regarda avec tristesse le lac en repensant à celui près de chez lui, à Glastonbury, à côté de son manoir. Il y allait dès qu'il pouvait, adorait rester des heures coupé du monde, seul avec ses pensées. Comme il aimait nager... Seulement, il ne pouvait pas barboter dans le lac de Poudlard, sauf si il voulait attraper une bonne pneumonie.

Il soupira, et fut sortit de ses pensées par Fanny qui tendait le bras vers les muffins. Elle en attrapa un, puis un autre et encore un troisième. Il remarqua avec amusement qu'elle semblait se battre contre elle même, hésitant à manger. Il retenue un rire moqueur en se souvenant de sa promesse et écouta Selma qui, assise à ses côtés, avait prise la parole.

-Je vous ai interrompu dans votre conversation, je m'en excuse, mais vous m'aviez l'air tous les deux très sympas. Fanny, je t'ai vu plusieurs fois dans la salle commune, mais jusqu’ici, j'avoue que je n'ai pas trop parlé aux autres premières années, et toi? Et tu te sens bien chez les serdaigle?

Puis elle s'adressa à Nathan.

-Dis moi, tu ne serais pas le fils Brior? J'ai cherché où j'avais pu t'avoir déjà vu, et je me suis souvenue que papa m'avait dit que monsieur Brior avait un fils du même âge que moi!


Fanny lui répondit, la bouche pleine de muffin.

-Tu ne nous a pas interrompus ne t'inquiète pas.

Un peu quand même... songea Nathan avec un sourire. Soudain, il vit des miettes tomber de la bouche de la jeune fille, et elle devînt toute rouge. Le jeune Brior ne pû s'empêcher de lui lancer un rictus moqueur, mais vit avec soulagement que Fanny était trop occupée à baisser les yeux pour le remarquer.

-Euh... Excusez-moi. dit-elle en jouant avec ses doigts mécaniques.

Elle reprit.

-Je...Je n'ai pas non plus eu trop l'occasion de discuté avec les autres. Je pense que je me sens bien chez les Serdaigles et toi?

Nathan, qui avait repris un visage plus joyeux entre tant, lui répondit à son tour.

-C'est ça. Je suis Nathan Brior, le fils de Jena et Hydrus Brior. Ton père travaille au ministère? Mes parents y sont très important et connaissent beaucoup de personnes, c'est sans doute pour ça. Et je les accompagne souvent, tu m'as sans doute vu là-bas. Par contre, je suis désolé mais je ne me souviens pas de t'avoir déjà vu...

Il avait réussi à enlever l'orgueil de sa voix et même à insérer un ton désolé pour la dernière phrase. Du travail de pro, son père aurait été fier de lui. Il précisa gentiment à Fanny.

-Mes parents sont deux grands conseillers du Ministre et font partis du Magenmagot.


Et il piocha dans la boite de muffins tout en attendant la réponse de Selma.

I had a dream.
2ème année RP

Une rencontre organisée

Tandis qu'elle contemplait l'étendue du lac et le magnifique paysage qui s'etendait devant eux, Selma attendait la réponse de Fanny et Nathan.
Fanny semblait réellement apprécier les muffins aux myrtilles, elle en mangeait comme si sa vie en dépendait, et cela la fit rire, elle aussi aimait manger après tout, et elle aimait les personne naturelle. Fanny lui répondit, la bouche pleine de muffins:
-Tu ne nous a pas interrompus ne t'inquiète pas. Quelques miettes de gâteau tombaient.
Fanny devint très rouge, elle avala rapidement et reprit d'une petite voix. Euh... Excusez-moi...
Elle semblait embarassée. Je...Je n'ai pas non plus eu trop l'occasion de discuter avec les autres. Je pense que je me sens bien chez les Serdaigles et toi?
Selma lui sourit et lui dit:
Tu n'as pas à t'excuser, régale toi, ils sont très bons ces muffins! Oui j'aime beaucoup cette Maison, la salle commune me plaît bien, et j'aime le dortoir où je suis. Nos camarades sont tous très gentils avec moi, c'est agréable.

Puis ce fut à Nathan de lui répondre:
-C'est ça. Je suis Nathan Brior, le fils de Jena et Hydrus Brior. Ton père travaille au ministère? Mes parents y sont très important et connaissent beaucoup de personnes, c'est sans doute pour ça. Et je les accompagne souvent, tu m'as sans doute vu là-bas. Par contre, je suis désolé mais je ne me souviens pas de t'avoir déjà vu...

Selma sentit le ton désolé sur la fin de sa phrase, cela traduisait pour elle un semblant d’orgueil, qu'elle mis sur le compte de la fierté qu'il éprouvait envers ses parents. Elle repoussa cette pensée et l'entendit dire à Fanny
-Mes parents sont deux grands conseillers du Ministre et font partis du Magenmagot.

Selma lui sourit gentiment et lui répondit:
Oui, Papa travaille au ministère, dans le département de la justice magique, dans la brigade de la police magique: il est tireur d'élite de baguette magique. Effectivement, tu ne m'y as sans doute jamais vu, étant donné que lors des sorties avec nos parents, j'ai toujours préféré accompagner ma mère, qui travaille à Ste Mangouste. Ce sont plutôt mes frères qui accompagnaient papa ^^

Pour continuer à faire connaissance, Selma leur demanda à tous deux:
Vous avez des frères et sœurs ?

Et elle continua de se goinfrer de bonbons

Une rencontre organisée

Selma finit par leur répondre avec chaleur. Mais comment faisait-elle pour tenir deux conversation en même temps?!? Cette fille était une vrai pile électrique.

-Tu n'as pas à t'excuser, régale toi, ils sont très bons ces muffins! Oui j'aime beaucoup cette Maison, la salle commune me plaît bien, et j'aime le dortoir où je suis. Nos camarades sont tous très gentils avec moi, c'est agréable. dit-elle en souriant à Fanny.

Puis elle s'adressa au jeune Brior.

-Oui, Papa travaille au ministère, dans le département de la justice magique, dans la brigade de la police magique: il est tireur d'élite de baguette magique. Effectivement, tu ne m'y as sans doute jamais vu, étant donné que lors des sorties avec nos parents, j'ai toujours préféré accompagner ma mère, qui travaille à Ste Mangouste. Ce sont plutôt mes frères qui accompagnaient papa.

Nathan eut un sifflement impressionné sincère. Tireur d'élite! Son père ne disait que du bien d'eux. Après tout, un des leurs avait sauvé Hydrus Brior lors d'un attentat contre le ministre en tirant sur le meurtrier. Depuis, il n'arrêtait pas de faire de longues éloges sur eux, ce qui était plutôt rare pour lui. Nathan observa la forêt, réfléchissant. Des oiseaux faisaient leur nid, paillant et chantant. Il les regarda un moment en mangeant sans vraiment y penser une compote et en sirotant son thé dont la tasse représentait le symbole de Serpentard, les écailles du serpent étincelantes. Puis fut pris d'une brusque pensée, juste au moment où Selma s'apprêtait à parler.

-Vous avez des frères et soeurs?

Nathan se pencha vers elle.

-Attententen. Est-ce que ton père a un jour assisté à un attentat contre le ministre, un soir de Novembre? Et est-ce qu'il a déjà sauver un des conseiller du ministre, un homme blond?

Et il se pencha encore plus en se tenant avec sa main, échappant de peu à une glissade qui l'aurait ridiculisé comme jamais.

-Mon père était là-bas, déclara-t'il gravement. Et il n'a jamais pu retrouver son sauveur, dont il n'a même pas vu le visage. Il sait juste qu'il était tireur d'élite au vu de ses habits. Depuis ce jour, il m'a répété et répété cette histoire en espérant que je devienne moi-aussi tireur d'élite plus tard, pour remercier l'homme qui l'a sauver.

Son regard n'avait jamais été aussi sérieux de sa vie.

-Est-ce c'est ton père?

I had a dream.
2ème année RP

Une rencontre organisée

Par une belle journée d'été, Kristin se promenait dans le parc, elle allait en direction du lac, plus précisément d'un arbre au soleil mais un peu abrité. Elle était arrivée au lac, lorsqu'elle vit plusieurs personnes regroupées au même endroit, elle reconnu Wendy Malfa, une autre élève de Poufsouffle, qui faisait partie de l'équipe de Maj'Hockeyauparavant, et c'est une personne qu'elle estime beaucoup, même si elle ne le montre pas forcément !! Elle se rapprocha et demanda :

-Excusez moi j'espère que je ne vous dérange pas trop ? Est-ce-que je peux me joindre à vous ? De quoi vous parlez ?

Elle attendait une reponse des autres élèves de Poudlard, sans s'assoir, pour ne pas leur donner l'impression de d'arriver et de s'installer comme si elle était chez elle .....  Puis elle dit : 

-Je m'appelle Kristin Jones, je suis en première année à Poufsouffle. Je suis née le 18 novembre. J'ai une sœur de 13 ans qui s'appelle Thiare, je suis très proche d'elle car avant mon arrivée à Poudlard elle était ma première et ma seule amie, d'ailleurs elle est en 3ème année à Poufsouffle elle aussi .... Mon père s'appelle Philipp Jones et lorsqu'il étudiait à Poudlard il été élève à Gryffondor, ma mère s'appelle Émilie Jones et lorsqu'elle étudiait à Poudlard, elle été élève à Gryffondor. 
Dernière modification par Kristin Jones le 27 avril 2018, 23 h 26, modifié 1 fois.

Kristin Jones, Première année (Devoirs) et Deuxiéme année (RP), Poufsouffle,
Membre du PATA-P
Membre de l'OPT, Surnom : Bubulle

Une rencontre organisée

Après avoir parlé de son père, Selma vit que Nathan était impressionnée. Elle se sentit à son tour très fière. Après tout, son père n'était-il pas un des meilleurs dans son domaine? Son esprit navigua vers les nombreuses histoires qu'il leur racontait, à elle et ses frères et sœurs, quand il rentrait de mission. Ils aimaient tous s'installer dans le petit salon, et l'écouter parler. Pour continuer à faire connaissance, Selma avait décidé de leur demander si, justement, ils avaient des frères et sœurs.

Mais elle perçut que Nathan était plongé dans ses pensées, et d'un coup, en se rapprochant d'elle, il lui demanda:
-Attententen. Est-ce que ton père a un jour assisté à un attentat contre le ministre, un soir de Novembre? Et est-ce qu'il a déjà sauver un des conseiller du ministre, un homme blond?

Et il ajouta, d'un ton grave:
-Mon père était là-bas. Et il n'a jamais pu retrouver son sauveur, dont il n'a même pas vu le visage. Il sait juste qu'il était tireur d'élite au vu de ses habits. Depuis ce jour, il m'a répété et répété cette histoire en espérant que je devienne moi-aussi tireur d'élite plus tard, pour remercier l'homme qui l'a sauver... Est-ce c'est ton père?

Selma fut troublée. Papa leur avait en effet raconté ce qu'il s'était passé cette nuit-là, elle se souvenait qu'il était resté toute le nuit, n'était rentré qu'au petit matin, couvert de poussière et exténué; maman avait paniqué toute la nuit, et c'était son grand frère qui avait pris en charge les plus petits.

Quelques jours plus tard, comme à son habitude, Papa les avait rassemblé dans le salon, et il leur avait raconté cette fameuse nuit. Un attentat contre le ministre avait eu lieu, ses proches conseillers s'étaient interposés, et heureusement, lui et quelques uns de ses hommes étaient encore au ministère. Ils étaient intervenus à temps, personne n'était mort, et Papa avait pour ainsi dire sauvé la vie d'un homme. Ce n'était pas la première fois, mais ca l'avait marqué parce que c'était un homme influent, qu'il connaissait de vue et de réputation. Après qu'on ait insisté longuement pour savoir, il nous avait dit "C'est Monsieur Brior, il va bien maintenant. Il a un fils de ton âge ma petite Selma. Mais vous allez garder cela pour vous, car très peu pour moi les reconnaissances publiques, et je n'ai fait que mon travail." Le sujet avait été fermé et personne n'en avait reparlé.

Mais maintenant, c'était Nathan qui le rouvrait, et Selma voulait vraiment lui dire. Il était en train de devenir son ami, et elle décida de lui confier la vérité:
"Eh bien... En fait... Papa nous avait fait promettre de ne pas en parler, car il n'aime pas du tout être sur le devant de la scène tu comprends. Alors effectivement, c'était lui. Quand ils ont entendu tout ce bruit, lui et ses hommes sont descendus, et il s'est battu, quand il a vu ton père en mauvaise position. Il l'a secouru, puis dès que le combat était fini, et après s'être assuré que tout allait bien, il est vite parti. Mais je comprend que ton père veuille connaître l'identité de celui qui l'a sauvé!"

Une rencontre organisée

Selma paraissait troublée. Elle finit par plonger dans ses pensées, laissant un Nathan brulant d'impatience. Peut-être qu'il allait enfin pouvoir remercier son père de tout ce qu'il avait fait pour lui... Il échangea un œillade avec Fanny qui était restée silencieuse jusqu'a là et remarqua sans vraiment y faire attention qu'il y avait une nouvelle arrivée dans le groupe. Puis quelques minutes plus tard où Nathan essayait de manger sa compote et boire son thé pour ne pas trop paraitre impatient, Selma parla.

-Eh bien... En fait... Papa nous avait fait promettre de ne pas en parler, car il n'aime pas du tout être sur le devant de la scène tu comprends. Alors effectivement, c'était lui. Quand ils ont entendu tout ce bruit, lui et ses hommes sont descendus, et il s'est battu, quand il a vu ton père en mauvaise position. Il l'a secouru, puis dès que le combat était fini, et après s'être assuré que tout allait bien, il est vite parti. Mais je comprend que ton père veuille connaître l'identité de celui qui l'a sauvé!


Le jeune Brior resta silencieux, son cerveau marchant à toute vitesse. Alors c'était lui! Et il y avait sa fille devant lui! Le hasard faisait bien les choses! Son regard se posa une nouvelle fois sur la forêt. Il fallait qu'il trouve un moyen de remercier le père de Selma tout en respectant ses demandes, c'est-à-dire sans le mettre au devant de la scène. Pourtant, Nathan ne le comprenait pas du tout. Si lui avait sauvé une personnalité, il aurait sans plus attendre déclaré que c'était lui, pour être promu voir même considéré comme un héros! Mais c'était les choix d'une personne qu'il respectait énormément pour avoir sauvé son père. Nathan n'était pas à la place de son père et aurait dû juste lui envoyer un hibou en disant qu'il avait trouvé son héros mais il voulait faire plus. Il voulait que son père soit fier de lui, et pour ça, il fallait qu'il organise une sorte de rencontre entre son père et celui de Selma en public sans que ce dernier soit mis sous les projecteurs. Son père et Selma ne lui pardonnerait jamais.

Un papillon voleta devant lui, ses écailles marrons réfléchissantes au soleil. Il posa son verre à présent vide, prit une profonde inspiration et s'adressa à Selma.

-Écoute, c'est très important pour mon père et moi-même de le remercier. Pour ça, j'aurais besoin de ton aide. Il baissa le ton, pour que seul Selma et Fanny puisse l'entendre. Pourrais-tu, au prochaines vacances, organiser une sortie avec ton père dans, je sais pas, le Chemin de Traverse par exemple? Sans lui dire la raison, car sinon il ne voudra pas. Tu me dis la date et l'heure par hibou, et moi aussi j'organise une sortie avec mon père, je lui dis pourquoi par contre. On te voit, et on te rejoint car je dis que tu es une amie, on va dans un recoin plus discret puis père dit quelque chose comme "Mais vous êtes tireur d'élite! Vous m'avez sauvé!" et tout. Il leva la main, sachant déjà ce que Selma allait dire. Non, je demanderai à mon père de seulement demander au chef de ton père de lui donner une promotion et de le recommander pour les missions à venir. Pas de devant de la scène, promis. Son ton, confiant jusqu'à là, devînt angoissé. Tu es d'accord? S'il-te-plait, c'est vraiment important pour moi...

C'était la première fois qu'il suppliait quelqu'un... Après réflexion, il aurait préféré faire une glissade tout à l'heure au lieu de se retrouver ainsi. Mais il garda un vrai visage suppliant. Il le voulait vraiment, il fallait que Selma accepte. Ça ne lui servait à rien, mais elle n'était pas Serpentard donc peut-être qu'elle voudrait bien lui rendre service... Oui, il le fallait.

I had a dream.
2ème année RP

Une rencontre organisée

Après es révélations faites à Nathan et Fanny, qui suivait leur conversation avec grand intérêt sans pour autant s'interposer, Selma se sentit très coupable. Elle avait juré à son père de ne jamais raconter cette histoire, et elle venait tout juste de faire tout le contraire, devant deux témoins. Puis elle se reprit, en fait, c'était deux amis, et elle pouvait leur faire confiance. Elle regarda Nathan, il était tout d'un coup très silencieux.

Elle le vit avec une intense concentration sur le visage, comme s'il cherchait une idée. Puis il posa son verre qu'il venait de finir, et se tournant à nouveau vers Selma, il inspira un grand coup et lui dit d'un ton que seules elle et Fanny pouvaient entendre:
-Écoute, c'est très important pour mon père et moi-même de le remercier. Pour ça, j'aurais besoin de ton aide. Pourrais-tu, au prochaines vacances, organiser une sortie avec ton père dans, je sais pas, le Chemin de Traverse par exemple? Sans lui dire la raison, car sinon il ne voudra pas. Tu me dis la date et l'heure par hibou, et moi aussi j'organise une sortie avec mon père, je lui dis pourquoi par contre. On te voit, et on te rejoint car je dis que tu es une amie, on va dans un recoin plus discret puis père dit quelque chose comme "Mais vous êtes tireur d'élite! Vous m'avez sauvé!" et tout.
Selma voulu l'interrompre, mais il la devança et repris: Non, je demanderai à mon père de seulement demander au chef de ton père de lui donner une promotion et de le recommander pour les missions à venir. Pas de devant de la scène, promis.
Puis il pris un ton vraiment angoissé et finis par lui dire: Tu es d'accord? S'il-te-plait, c'est vraiment important pour moi...

Selma ne connaissait le jeune Brior que depuis quelques instants, peut être une heure tout au plus, mais il lui avait paru jusqu'ici invulnérable, un petit peu hautain, et surtout très confiant. L'entendre la supplier lui fit tout drôle, elle avait bien compris que ce n'était pas dans le tempérament du garçon. Elle prit un temps pour réfléchir à sa demande. C'était faisable. Mais Papa n'aimait pas trop sortir à Pré-au-lard, ou au chemin de traverse. Quand il voulait emmener Selma en virée, ils prenaient la voiture et allait dans les montagnes de leur ville, Beyrouth. Elle pensa alors à une idée.

Elle finit par répondre à Nathan, qui avait un visage vraiment angoissé, attendant sa réponse avec impatience:
-D'accord Nathan, je vais envoyer un hibou à papa, et lui demander si je peux t'inviter au chateau passer quelques jours pendant les vacances. Je préciserai que c'est ton père qui te fera transplaner. Il vous invitera à entrer, boire quelque chose, avant que ton père ne reparte, et la discussion pourra se faire à ce moment-là? Mais qu'il précise bien au mien qu'il n'a pas l'intention de l'afficher. La promotion n'est pas nécessaire, il acceptera avec plaisir les remerciements de ton père en revanche. Je te propose ceci, si, bien sûr, tu veux venir quelques jours dans un pays étranger, au Liban ^^

Puis, n'oubliant pas Fanny, elle lui dit:
Tu seras aussi la bienvenue à venir, on pourra passer tous un peu de temps ensembles, et je pourrai vous faire découvrir mon pays !

Une rencontre organisée

Selma resta plongée dans ses pensées quelques minutes, qui semblaient durées des heures aux de Nathan. Son regard, rivé vers la Foret verte écaille, était perdu dans la vague. C'était plutôt bon signe, au moins elle ne refuserai pas catégoriquement sa demande. Il pourrait toujours insister en argumentant encore plus. Selma finit par prendre la parole, mettant fin au supplice de Nathan.

--D'accord Nathan, je vais envoyer un hibou à papa, et lui demander si je peux t'inviter au chateau passer quelques jours pendant les vacances. Je préciserai que c'est ton père qui te fera transplaner. Il vous invitera à entrer, boire quelque chose, avant que ton père ne reparte, et la discussion pourra se faire à ce moment-là? Mais qu'il précise bien au mien qu'il n'a pas l'intention de l'afficher. La promotion n'est pas nécessaire, il acceptera avec plaisir les remerciements de ton père en revanche. Je te propose ceci, si, bien sûr, tu veux venir quelques jours dans un pays étranger, au Liban.

Puis elle rajouta gentiment à Fanny.

-Tu seras aussi la bienvenue à venir, on pourra passer tous un peu de temps ensembles, et je pourrai vous faire découvrir mon pays !

Son coeur fit une glissade dans son ventre. Le bras de Nathan, qui l'avait avancer pour prendre une nouvelle compote, tomba sous le choc et se cogna contre une pierre. Ne se préoccupant aucunement de son pauvre bras en compote, il faillit recracher son thé, s'étrangla et toussa comme jamais. Des têtes se tournaient vers lui mais il s'en fichait. Tant pis pour son image. Selma lui proposait d'aller au Liban! Oubliant sa mission principale, il bafouilla avec un mélange de joie et de surprise.

-Au.. Au Liban? Mais il y a la mer là-bas! La mer!

Il avait prononcé ce mot comme si c'était la chose la plus précieuse au monde, et dût se retenir pouer ne pas serrer Selma dans ses bras. Il devenait fou lorsqu'on parlait de la mer! Cela pouvait sembler très ridicule vu de l'extérieur, mais c'était très différent pour le jeune Brior. C'était son rêve d'aller voir la mer et de pouvoir nager dedans! Pas de voir une mer tumultueuse et froide comme en Angleterre, aller voir une mer chaude et accueillante, au vagues tranquilles, semblables à des serpents aux écailles bleues scintillantes, glissants paresseusement sur l'eau. Une mer avec son sable fin qui s'étendait sur des kilomètres et étincelait au soleil! Il en rêvait depuis tout petit, lui qui aimait nager comme personne. L'eau était son nid à lui. Mais il s'efforça à se reconcentrer.

-Je.. Pardon, mais c'est que c'est mon rêve de voir la mer un jour alors... Enfin, c'est une super idée, merci beaucoup! Tout est bon dans ce cas, il ne reste plus qu'a espérer que tes parents acceptent! Oui, je promet de ne pas mettre votre famille sous les projecteurs, mais je penses que mon père voudra garder l'idée d'une promotion, ou au moins plus d'argent et des recommandations, et je suis de son avis. Il adressa un sourire à Fanny. Je serais très heureux que tu viennes. Puis, ne pouvant s'en empêcher, il rajouta tout excité. J'ai tellement hâte de voir la mer!!!


Il était comme un enfant de 5 ans devant ses cadeaux de Noël. Mais il était vraiment heureux. Normalement, il allait voir pour la première fois de sa vie la mer, s'était fait deux nouvelles amies et allait rendre son père fier de lui. Oui, il n'avait jamais été aussi heureux.
Dernière modification par Nathan Brior le 31 mai 2018, 5 h 24, modifié 1 fois.

I had a dream.
2ème année RP

Une rencontre organisée

Après sa proposition de les inviter tous les deux, Selma regarda Nathan et Fanny. Nathan ne s'y attendait pas, songea-t-elle en souriant, il venait de faire retomber son bras brutalement, et un expression de stupeur s'affichait sur son visage. Il venait également de s'étouffer avec son thé. Il semblait d'un coup aussi excité qu'un enfant. Selma sourit, amusée. Quant à Fanny, elle souriait largement, semblait ravie de cette proposition, et hochait la tête vers Selma. Nathan repris la parole d'une voix peu assurée mais chaleureuse:
-Au.. Au Liban? Mais il y a la mer là-bas! La mer!

Selma fut étonnée. Oui, en effet, il y avait la mer, elle était même magnifique, il suffisait de connaître les bons endroits, et heureusement, étant résidente, elle les connaissait ^^
Nathan continua:

-Je.. Pardon, mais c'est que c'est mon rêve de voir la mer un jour alors... Enfin, c'est une super idée, merci beaucoup! Tout est bon dans ce cas, il ne reste plus qu'a espérer que tes parents acceptent! Oui, je promet de ne pas mettre votre famille sous les projecteurs, mais je penses que mon père voudra garder l'idée d'une promotion, ou au moins plus d'argent et des recommandations, et je suis de son avis. Il adressa un sourire à Fanny. Je serais très heureux que tu viennes. Puis, ne pouvant s'en empêcher, il rajouta tout excité. J'ai tellement hâte de voir la mer!!!

Selma ne  put s'empêcher d'éclater d'un rire joyeux:
Ne t'excuse pas Nat, je comprend parfaitement ton enthousiasme! Tiens d'ailleurs en passant, je t’appellerai Nat désormais ;) Si tu aimes la mer, tu vas beaucoup apprécier le petit coin où je vais vous emmener tous les deux. Je demanderai à ma grande sœur de nous y conduire! Du côté de mes parents, je pense qu'il n'y aura aucun souci, ils aiment bien quand je ramène des amis,et pour dormir, nous avons largement assez de chambres d'amis au château. De toute façon, l'essentiel est que nos père se rencontrent, ils discuteront tous les deux. Je vais prévenir maman et ma fratrie de la vérité, seul papa ne saura pas.

Elle leur dit à tous les deux:
J'espère que vos parents accepteront à tous les deux!! Ce serait vraiment génial que vous veniez à la maison, on pourra faire pleins d'activités ensembles!

Une rencontre organisée

Fanny était restée silencieuse pendant que ses deux nouveaux amis discutaient du travail de leurs pères. Elle était attentive et écoutait donc avec soin la conversation. La jeune fille n'osait pas parler pendant ce moment. C'est sûr que ses parents n'avaient rien à voir avec les leurs. Malgré cela, elle était très fière d'eux. Fanny prit un verre de jus d'orange quand soudain, elle entendue Selma lui proposer de venir passer quelques jours chez elle. Elle regarda sa camarade et lui sourit en hochant la tête pour montrer qu'elle adorerait. Nathan, quant à lui, manifesta son enthousiasme beaucoup plus abondamment que Fanny.

-Au.. Au Liban? Mais il y a la mer là-bas! La mer!

Fanny fut surprise de savoir que Selma habitait au Liban. Ses parents avaient beaucoup voyagé et elle aussi mais elle n'avait jamais était au Liban.

-Je.. Pardon, mais c'est que c'est mon rêve de voir la mer un jour alors... Enfin, c'est une super idée, merci beaucoup! Tout est bon dans ce cas, il ne reste plus qu'a espérer que tes parents acceptent! Oui, je promet de ne pas mettre votre famille sous les projecteurs, mais je penses que mon père voudra garder l'idée d'une promotion, ou au moins plus d'argent et des recommandations, et je suis de son avis. Il adressa un sourire à Fanny. Je serais très heureux que tu viennes. Puis, ne pouvant s'en empêcher, il rajouta tout excité. J'ai tellement hâte de voir la mer!!!

Fanny rigola face à l'excitation de Nathan, elle trouvait cela adorable. *Un vrai gamin* pensa-t-elle en souriant. Elle aussi était excitée d'y aller. Elle espérait que ses parents accepteront mais, elle savait que la réponse serait sûrement "oui". Fanny tapa dans ses mains en continuant de sourire. Selma reprit d'un air joyeux :

Ne t'excuse pas Nat, je comprend parfaitement ton enthousiasme! Tiens d'ailleurs en passant, je t’appellerai Nat désormais ;) Si tu aimes la mer, tu vas beaucoup apprécier le petit coin où je vais vous emmener tous les deux. Je demanderai à ma grande sœur de nous y conduire! Du côté de mes parents, je pense qu'il n'y aura aucun souci, ils aiment bien quand je ramène des amis,et pour dormir, nous avons largement assez de chambres d'amis au château. De toute façon, l'essentiel est que nos père se rencontrent, ils discuteront tous les deux. Je vais prévenir maman et ma fratrie de la vérité, seul papa ne saura pas. J'espère que vos parents accepteront à tous les deux!! Ce serait vraiment génial que vous veniez à la maison, on pourra faire pleins d'activités ensembles!

Fanny s'empressa de répondre :

-J'ai vraiment hâte! Ça va être génial! Je ne suis encore jamais allé au Liban! Mais je suis déjà allée plusieurs fois en Turquie. Puis elle s'adressa à Nathan. Tu verras cette mer là n'est pas la même que celle de l’Angleterre tu vas adorer! Elle lui fit un clin d'oeil.

"A dream is a wish your heart makes.
Last night I dreamt of you" - Cascading Hearts, Justine David

Une rencontre organisée

Selma parut d'abord amusée par son monologue puis son rire joyeux éclata dans le petit coin aménagé. Nathan voulut se calmer un peu - son visage était trop expressif - mais il était trop excité pour le faire. La mer! La vraie mer! Il se retenu avec difficulté de rire avec son amie.

-Ne t'excuse pas Nat, je comprend parfaitement ton enthousiasme! Tiens d'ailleurs en passant, je t’appellerai Nat désormais ;) Si tu aimes la mer, tu vas beaucoup apprécier le petit coin où je vais vous emmener tous les deux. Je demanderai à ma grande sœur de nous y conduire! Du côté de mes parents, je pense qu'il n'y aura aucun souci, ils aiment bien quand je ramène des amis,et pour dormir, nous avons largement assez de chambres d'amis au château. De toute façon, l'essentiel est que nos père se rencontrent, ils discuteront tous les deux. Je vais prévenir maman et ma fratrie de la vérité, seul papa ne saura pas. J'espère que vos parents accepteront à tous les deux!! Ce serait vraiment génial que vous veniez à la maison, on pourra faire pleins d'activités ensembles!

Malgré sa bonne humeur, Nathan eut du mal à ne pas effacer son sourire. Personne n'avait le droit de lui donner un surnom. Seul Liam et Théo, ses deux anciens meilleurs amis d'enfance, le pouvaient. L'habituelle boule de tristesse apparut dans sa gorge, comme à chaque fois qu'il pensait à eux. Mais il secoua la tête et refoula ses larmes en pensant à la semaine qui l'attendait chez Selma. Il allai voir la mer (la vraie!), rendrai son père heureux et fier de lui et passerai une excellente semaine avec ses deux nouvelles amies! Quoi de mieux pour être heureux? Fanny, qui avait gardé le silence depuis le début de la discussion, finit par prendre la parole avec enthousiasme.

-J'ai vraiment hâte! Ça va être génial! Je ne suis encore jamais allé au Liban! Mais je suis déjà allée plusieurs fois en Turquie. Puis elle s'adressa à Nathan. Tu verras cette mer là n'est pas la même que celle de l’Angleterre tu vas adorer! Elle lui fit un clin d'oeil.

Le jeune blond lui sourit, sa boule totalement disparue. Lui n'était jamais allé dans les pays du Moyen-Orient, ses parents préférant la France ou l'Allemagne. Il avait tellement hâte de voir ce nouveau pays!

-Je n'en doute pas! J'aime tellement l'eau! Puis il se tourna vers Selma et son air devient plus sérieux, bien malgré lui. Je suis désolé, mais je.. Enfin pas de Nat pour l'instant. Apelle moi Nathan, comme tout le monde d'accord? Les surnoms peuvent bien attendre qu'on se connaisse mieux.

Il entendit les voies de Liam et Théo dans sa tête, amusées. "bah alors Nat, tu veux pas nous oublier? Nous on t'a oublié pourtant. Tu n'es rien". Ses yeux s'écarquillèrent. Il fallait qu'il se change les idées. Alors il eu un nouveau sourire et continua.

-Mais je serai très heureux de voir le petit coin! Et super, toi aussi tu as un château! Enfin, nous avons un manoir mais il y a une ressemblance... Je suis sûr que mon père acceptera. Quand veux-tu qu'on vienne?

Son excitation était revenu. Il avait vraiment hâte de se rendre au Liban avec Fanny et Selma.

I had a dream.
2ème année RP
  Retour   Répondre