Lac

Inscription
Connexion

 PV  Confidences aux lacs.  RPG 

Le lac était calme ces temps si. Le vert était vert pomme et il n'y avait pas beaucoup de vent. Maria aimait cette période car  elle s'accordait parfaitement à sa personnalité. Calme, en éveil c'était Maria tout craché. Mais, d'habitude, elle aurait couru jusqu'à en perdre le souffle. Mais, quelque chose l'en empêcher. Maria avait un secret. Un secret qui faisait mal, très mal. Peu de personnes le savaient et c'est mieux ainsi, pour Maria. Mais, aucune de ses personnes, ne se souciaient d'elle. Et Maria, avait besoin de vider ce qu'elle avait sur le cœur mais, elle n'osait pas. Pourtant, cela lui ferait tellement de bien. Il faut dire, que personne ne s’intéressait à elle.  Pourtant, Maria était une fille pleine de ressources. Mais pour les découvrir, il fallait chercher au plus profond de son cœur. Un cœur, bien vide par le nombre de relations peu élevé. Maria s'installa en face du lac. Elle prit un galet argenté et le lança. Elle fit 3 ricochets. Puis recommença, puis recommença encore.  Elle finit à un moment, de se lasser de faire ce sport non intellectuel. Elle s'assit les pieds dans l'eau. L'eau était froide, aussi froide que le cœur de ses professeurs de l'école primaire moldue. Maria, laissa échapper quelques larmes. Des larmes de chagrin, causé par plusieurs choses. Sa solitude, son secret qui faisait très mal et surtout, le manque d'attention. Soudain, elle vit une fille s'approcher d'elle.
-Bonjour. lui dit Maria d'une voix sanglotante.
Dernière modification par Maria Light le 19 avril 2018, 8 h 02, modifié 1 fois.

Blue power forever !
Magnifico !
2e année RP, 3e année devoir

 PV  Confidences aux lacs.  RPG 

J'étais toute seule et je venais de terminer mes cours de la journée. Pour me détendre un peu, je pris mon livre que j'avais commencé hier soir dans mon lit et décidais-je d'aller à l'arbre près du lac pour le lire. Il parlait d'une jeune fille qui arrivait à retourner dans le passé. J'adorais aller à cet endroit car la plupart du temps c'était calme et quand il faisait beau c'étais encore mieux. J'y allai tranquillement car j’en avais marre de me presser toute la journée ! En chemin, je croisais souvent un couple surement de 5ème année qui se faisait des câlins et des bisous et des filles de 1ère année qui faisaient le jeu " Action et Vérité " . Je les trouvais tous trop mignons mais surtout le couple. Il me semblait qu'il y en avait une de Serpentard et l'autre de Gryffondor. Une fois arrivée, je vis une jeune fille qui pleurait et qui avait les pieds dans l'eau. Elle avait l'air très triste. Je remarquai qu'elle était de Serdaigle mais ça n'avait pas d'importance tant que je pouvais l'aider. Je m'approchai d'elle tout doucement pour ne pas lui faire peur. Quand elle m'entendit, elle se retourna avec les yeux rouges et me salua. 
- Bonjour, dit-elle tout en sanglotant.
- Salut ! Ça ne va pas ? On dirait que tu pleures, lui dis-je .

Code couleur : #900000
Elie.C
Le chocolat est notre ennemi. Mais fuir devant l'ennemi, c'est lâche !

 PV  Confidences aux lacs.  RPG 

Maria sourit. La nouvelle venue lui demander si elle aller bien. Vraiment ? Maria pleurait depuis 5 minutes et elle lui demander si elle allait bien ! Ce bout de phrase redonna le sourire à Maria. Puis elle ajouta un "on dirait que tu pleures".
*Heu oui, je pleure et alors ?* pensa Maria légèrement agacée. Si elle la voyait en train de pleurer c'est qu'elle pleurait ! Bon, il est peut-être le temps de dire que Maria a plusieurs facette. La première est celle de Maria la Serdaigle. La deuxième est celle de la sauvageonne. La troisième celle de  la Poufsouffle. Il semblerait que Maria utilisait celle de la sauvageonne. Mais, elle se radoucit. Pourquoi être désagréable alors que l'inconnue lui demandait seulement si elle allait bien. À ce moment précis, Maria était prise d'un doute. Comment fallait-il lui répondre ? De peur que sa camarade ne s'éloigne, Maria s'empressa de lui répondre.
- Tu as deviné, je pleurs. lui dit-elle à moitié moqueusement et gentiment.
Normalement, tout ça devrait être fini. Maria serait partie dans son coin et l'autre de même. Aussi bizarre que celui puisse être. Maria lui ré adressa la parole. 
-Je suis Maria Annabelle Coralie Light mais appelle-moi Maria. Et toi, qui es-tu ? lui demanda Maria un peu durement.
Sans doute, était-ce Maria la sauvageonne qui lui parlait. Maria n'aimait pas être vue en état de  faiblesse. Si elle le pouvait, elle serait partit. Mais, elle était tellement mouillée qu'elle préférait attendre de sécher. Elle se releva donc pour s'asseoir dans l'herbe. Quand elle regarda la fille, Maria rougit très fort.

Blue power forever !
Magnifico !
2e année RP, 3e année devoir

 PV  Confidences aux lacs.  RPG 

Elie remarqua un léger sourire de la jeune fille au moment où elle lui a demandé comment allait-elle. Elle était contente que si l'autre personne était contente donc à ce moment elle était heureuse d'avoir aidée une fille pour de bon et jusqu'à la fin en plus ! Car la plupart du temps ça ne durait que quelques secondes et "l'inconnu" partait ensuite mais aujourd'hui c'était pas le cas. Mais malheureusement au  moment qu'elle dit qu'elle avait eu l'impression qu'elle pleurait, la fille avait l'air de se mettre en colère mais à l'intérieur de soi. Elle ne comprenait pas cette réaction. Elle chercha si elle avait dit quelque chose de mal mais elle trouvait pas. À ce moment, la jeune fille lui répondit mais Elie ne sut pas comment il fallait qu'elle le prenne. Elle laissa tomber l'affaire et la jeune fille se présenta:
-Je suis Maria Annabelle Coralie Light mais appelle-moi Maria, et lui demanda, Et toi, qui es-tu ?
- Je m'appelle Elie Cooper et comme tu as dû remarquer je suis une Gryffonne !

Elle s'assit à coté de Marie et mis ces pieds dans l'eau. Elle sentit tout d'abord l'eau froide et  au fur et à mesure  c'était de l' eau chaude.  Elle lui demanda pourquoi avait-elle pleuré ?
 Le temps qu'elle réponde, Elie  regardait le lac tout en pensant.

Code couleur : #900000
Elie.C
Le chocolat est notre ennemi. Mais fuir devant l'ennemi, c'est lâche !

 PV  Confidences aux lacs.  RPG 

Si Maria avait le choix entre : parler,parler et parler ou s'en aller, elle ne serait pas quoi répondre.  La première option pourrait donner à Elie l'impression de ne pas être écoutée .Pour la 2e option, elle pourrait penser que Maria ne l'aimait pas. C'était faux ! Mais, Maria ne l'adorait pas non plus. La jeune fille était avenante et sympathique. Maria commençait à l'apprécier. Maria était à deux doigt de lui parler quand soudain elle prononça cette phrase. C'était LA phrase qui débordait. Elle lui demandait pourquoi elle avait pleuré. C'est la goutte de déborda du vase comme disent les moldus, ces êtres "cousins" des sorciers. L'expression logeait très bien  dans cette situation. Et généralement, quand cette goutte dépasse les bords du vase .... cela finit mal. Par des cris ou des pleurs. Que fera Maria ? Nul, le sais. Mais qui le dira ? L'avenir pardi !
-Mêle-toi de tes oignons s'teplaît. lui dit Maria assez durement.
C'était pas des cris et des larmes, mais des reproches. De dur reproches. Maria se sentit honteuse. Elle avait était méchante avec Elie qui essayer de l'aider ! Et puis, pourquoi pas lui raconter ? Après tout, peut-être que c'est vrai ce que l'on dit ? Déverser son fardeau, c'est décharger son cœur d'un poids lourd.  Et, dès fois on a besoin d'aide. Elie sera cette aide.
-Bon OK, je vais te le dire. accepta Maria. Mais à une condition : tu ne le dis à personne ! Compris ? Tu promets ?
Navré pour mon retard

Blue power forever !
Magnifico !
2e année RP, 3e année devoir

 PV  Confidences aux lacs.  RPG 

Elie attendait sa réponse avec  impatience car si elle pouvait l'aider elle ferait tout. Mais quand c'est tout c'est tout ! Quand elle lui répondit sèchement, Elie ne sut pas quoi faire.  Soit elle la laissait là et partait dans un coin plus tranquille pour ne pas être embêté par un fille qui ne fait que pleurer et quand tu veux l'aider, elle te renvoie boulet ou ne pas faire attention à ce qu'elle a dit et se dire que si elle était dans la même situation que Maria, elle réagirait sûrement pareille qu'elle. Elle décida de laisser passer ce que Maria lui avait dit mais allait partir si elle lui refaisait une réflexion ! Elle pensa qu'elle n'était pas une fille facile mais qui avait un cœur et qu'elle pouvait aider les autres qui sont tristes. Oh moment où elle voulut lui dire qu'elle n'avait pas trop aimer sa réflexion, Maria parla .
- Bon OK, je vais te le dire. accepta Maria. Mais à une condition : tu ne le dis à personne ! Compris ? Tu promets ?
Elle fut surprise qu'elle veuille bien lui le dire alors que juste avant elle venait de lui dire de se mêler de ses oignons ! Mais c'était pas trop grave. Elle me suis concentra sur la situation et lui répondit.
- Compris ! Je te promet sur la tête de mes parents que je ne le dirais à personne ! Tu peux me faire confiance, je t'écouterais en plein milieu de la nuit si tu m'appelles pour t'aider ! 
Et tout ce qu'elle disait était vrai ! Elie était plutôt méfiante mais quand ça servait à quelque chose, elle était toujours là.

Code couleur : #900000
Elie.C
Le chocolat est notre ennemi. Mais fuir devant l'ennemi, c'est lâche !

 PV  Confidences aux lacs.  RPG 

Maria souffla une fois puis deux. Elle allait enfin raconter à Elie pourquoi elle pleurait. Avant de lui dire Maria devait respirer. Elle avait caché ce secret pendant très longtemps. A chaque fois qu'elle y penser, des remords arrivaient. Pourquoi avait-elle fait ça ? Pourquoi ? Maria se calma. Et c'est avec un  hoquet qu'elle commença à raconter son histoire.
-Hic ! Pardon. Mon secret c'est que j'ai ... laissé tomber quelqu'un que j'aimais !
Et d'un coup, les souvenirs s’entrechoquèrent dans la tête de la Light. Une image arriva. Cella d'Anna-Magdalena Wilke, une amie proche. Anna était âgée de 22 ans et faisait tout pour protéger Maria. Quand elle était en face d'un sorcier malhonnête, Anna-Magda avait tout risqué pour éloigner Maria de cet homme. Maria s'était enfui et Anna avait subi un sortilège impardonnable. Elle avait même fini à St-Mangouste !
-En fait, expliqua Maria. Anna-Magdalena était une amie de la sœur de ma mère. Un jour, en Espagne, quand elle me gardait, un sorcier qui voulait du mal à ma famille est arrivé. Anna a tout fait pour m'aider à m'échapper. Quand je me suis enfuie, Anna-Magda a reçu un sortilège impardonnable à ma place ! Elle est blessé à cause de moi ! Je l'ai laissé tomber, je suis mauvaise !
En disant cette dernière phrase, Maria pleura. C'était ça le secret. Cela faisait pleurer Maria. Pourquoi l'avait-elle laissé tomber ?

Blue power forever !
Magnifico !
2e année RP, 3e année devoir